Ici Et Maintenant Déclencheurs De MéTarepréSentations
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

Ici Et Maintenant Déclencheurs De MéTarepréSentations

  • 895 views
Uploaded on

2005. "Here and Now as metarepresentation triggers". Invited presentation delivered at the workshop 'Ici et maintenant', Nice, Nov. 2005. Louis de Saussure

2005. "Here and Now as metarepresentation triggers". Invited presentation delivered at the workshop 'Ici et maintenant', Nice, Nov. 2005. Louis de Saussure

More in: Technology , Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
895
On Slideshare
894
From Embeds
1
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
6
Comments
0
Likes
0

Embeds 1

http://www.slideshare.net 1

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide
  • J’ai fait l’hypothèse de la transparence de la traduction de now en maintenant .

Transcript

  • 1. Ici et maintenant déclencheurs de métareprésentations Louis de Saussure Universités de Neuchâtel et Genève Colloque ‘Ici et maintenant’ , Nice, Novembre 2005
  • 2. Métareprésentations et usage interprétatif
    • Tout usage du langage est métareprésentationnel (représentation publique d’une représentation privée)
    • Usage métareprésentationnel dans un sens restreint
      • E représente la pensée P non de L à S mais d’un sujet de conscience SC (‘allocentrique’)
      • Usage interprétatif au sens de Sperber & Wilson
        • ironie, SIL et apparentés.
  • 3. Une version représentationnelle de la communication
    • Un énoncé E
      • Représente une pensée du locuteur
        • Au sujet d’un état de choses
        • Au sujet d’une pensée d’un SC
          • Au sujet d’un état de choses
          • Au sujet d’une pensée d’un sujet de conscience…
    Usage interprétatif Usage descriptif
  • 4. Usage interprétatif – cas typiques
    • Pensée ou parole représentée (‘rapportée’)
      • En discours direct ou indirect (métareprésentation explicitement produite)
        • (1) Marie pensa qu’ Aloysia était devenue vieille .
      • Au « style indirect libre » (métareprésentation implicite )
        • = sans marqueur formel, donc ambigus: représentent-ils la pensée du locuteur ou d’un SC?
        • (2) Marie était perplexe. Aloysia était devenue vieille
        • (3) Il fallait faire vite. Une heure plus tard, la ronde passait sur le pont.
          • > La ronde est-elle effectivement passée? Pas nécessairement
  • 5. Indices de subjectivité
    • La détermination par le destinataire d’un usage interprétatif se fait lorsque l’interprétation en usage descriptif n’est pas pertinente
      • (4) Beau temps pour un pique-nique (alors qu’il pleut)
    • Il existe par ailleurs des formes qui renvoient à l’ origo et donc exigent de découvrir une subjectivité; si celle du locuteur n’est pas pertinente, on teste d’autres possibilités:
      • destinataire (répondeur téléphonique, lecteur de la fiction…)
      • sujet de conscience (personnage, individu quelconque dont on représente la subjectivité)
        • Indexicaux / déictiques « purs » ou « impurs »
        • Expressions indexicales ( en ce moment , dans une heure …)
        • Marques d’attitude, d’émotion…
      • (5) Mary était perplexe. Aloysia, décidément , était devenue bien vieille maintenant !
        • A qui attribuer la responsabilité des pensées représentées par les italiques? Une question de pertinence.
  • 6. Indexicaux et pensée représentée
    • Les indexicaux sont des déclencheurs typiques de la lecture « interprétative »
      • Lorsqu’il est contextuellement ‘improbable’ qu’ils signalent la deixis du locuteur
      • Lorsqu’ils se combinent avec des expressions avec la référence desquelles ils sont incompatibles
        • Typiquement: maintenant + adverbe ou temps passé / futur
  • 7. Déictiques temporels déclencheurs d’usage interprétatif
    • (6) Qu’allait-il faire maintenant ?
    • (7) Les désirs qui tout à l'heure m'entouraient, d'aller à Guermantes, de voyager, d'être heureux, j'étais maintenant tellement en dehors d'eux que leur accomplissement ne m'eût fait aucun plaisir. Comme j'aurais donné tout cela pour pouvoir pleurer toute la nuit dans les bras de maman ! (Proust, Du côté de chez Swann ).
    • (8) La maison était bien triste, maintenant !
    • (9) Que faire ?…C'était dans vingt-quatre heures , demain (Flaubert, Madame Bovary )
    • (10) L’automne commençait et déjà les feuilles tombaient, - comme il y a deux ans - lorsqu’elle était malade ! (Flaubert, Madame Bovary ).
    • (11) C’est ici qu’elle s’arrêterait.
  • 8. Usage étendu, ancrage sur le point R, ou usage interprétatif?
    • Trois hypothèses pour maintenant quand il ne coïncide pas avec S
      • L’hypothèse de l’usage étendu
        • Maintenant désigne un segment de largeur indéterminée, la seule condition est S inclus dans E
      • L’hypothèse de l’ancrage sur le point R
        • Maintenant désigne un segment temporel sous la condition R inclus dans E
        • Maintenant n’est pas un indexical, c’est juste un repère temporel contextuellement déterminé ou qui force un « context-shift » (hypothèse de Récanati)
      • L’hypothèse de l’enrichissement métareprésentationnel
        • Maintenant est un véritable indexical, mais il peut communiquer la temporalité allocentrique par enrichissement pragmatique
  • 9. L’usage étendu
    • (12) Maintenant, les politiciens sont des économistes.
      • Ils le sont depuis quelques temps et encore pour quelques temps
    • Contre-exemples apparents:
      • (13) Maintenant, j’ai fini mon travail
      • (14) Maintenant, le président est sorti
        • Maintenant pointe sur S et désigne la temporalité de l’état résultant au PC (fait partie de la sémantique du PC). Faux contre-exemples.
    • Contre-exemple en situation narrative:
      • (15) Aujourd’hui personne ne lui adressa la parole (Stendhal noté par Vuillaume). Ne coïncide ni avec le S du locuteur ni avec celui du narrateur.
        • Aujourd’hui = Ce jour-là
    • Remarque: interdiction du procès non borné à droite:
      • * Maintenant / Aujourd’hui la terre est ronde / Victor Hugo est l’auteur des Misérables
  • 10. Now an old lady: contre-exemple à la valeur étendue
    • (16) In the summer of 1829 (R), Aloysia Lange, née Weber, visited Mary Novello in her hotel room in Vienna… Aloysia, the once celebrated singer, now an old lady of sixty-seven… gave Mary the impression of a broken woman lamenting her fate.
    • (17) Durant l’été 1829 (R), Aloysia Lange, née Weber, rendit visite à Mary Novello à sa chambre d’hôtel de Vienne… Aloysia, cette chanteuse autrefois adulée, maintenant une vieille dame de soixante-sept ans… fit à Mary l’impression d’une femme usée se lamentant sur son destin.
  • 11. L’hypothèse de Kamp et de Récanati
    • L’exemple d’Aloysia n’est pas un exemple au SIL.
      • Corrolaire: Now n’a pas pour fonction de renvoyer au moment de l’énonciation ou à une subjectivité représentée
        • « maintenant » renvoie à donc à une autre temporalité que celle du sujet de conscience accessible (Mary)
    • Now a pour fonction de renvoyer au point R (le point de référence).
  • 12. Présupposé de Récanati
    • Il y a des contextes « littéraires » très spécifiques marquant le SIL
      • « Various rhetorical devices » permettent le « context-shifting », à savoir la lecture interprétative
      • Des indexicaux comme demain ou aujourd’hui ( tomorrow / today ) requièrent ce contexte littéraire pour produire le context-shift.
        • Le constat: maintenant se trouve très souvent en dehors du SIL et pourtant désignant autre chose que la temporalité de L.
  • 13. Mon premier problème avec ça
    • L’argument du « literary setting » me semble pauvre
      • De nombreux cas de SIL ou apparentés dans la conversation quotidienne, loin du contexte « littéraire »
      • (18) J’ai rencontré Pierre il y a quelques jours à Paris. Tu le connais: il en avait super ras le bol, ici tout était pourri, il partait maintenant pour Londres, tout le monde lui en voulait, enfin tu vois l’ambiance.
      • Cet argument repose sur la définition même du SIL.
        • Pourtant il n’y a pas de différence fondamentale entre le SIL, l’ironie, et d’autres formes plus subtiles d’usage interprétatif:
          • Imparfait de conséquence non réalisée ou de politesse…
          • Passé composé à valeur future (‘J’ai bientôt fini’)
          • etc.
  • 14. Mon deuxième problème
    • Abandon de now (et de maintenant ?) comme indexical
      • maintenant ne renvoie pas à l’indexicalité, ou à l’ origo .
      • c’est un adverbe de temps repéré par rapport à R
    • Problème car induit une complexité contraire au sens commun
    • Problème également car il faut résoudre sa concurrence avec d’autres adverbes temporels non indexicaux comme alors ou désormais .
  • 15. Des déclencheurs de métareprésentation
      • Peut-on raisonner avec une catégorie d’ expressions subjectives , recouvrant d’une part les expressions repérées par rapport à une origo , et d’autre part les expressions renvoyant à une représentation interne des états mentaux en général?
        • Ce sont typiquement des indices d’usage interprétatif ou des déclencheurs de métareprésentation .
        • Ce sont des indicateurs linguistiques qui permettent au destinataire de spécifier ses opérations mentales au sujet de la psychologie d’autrui
  • 16. Une représentation interne de la subjectivité
    • Représentation externe de l’état mental de Pierre:
      • Pierre fut soulagé de l’arrivée de Marie.
    • Représentation interne de l’état mental de Pierre:
      • Marie était enfin arrivée [Pierre pense]
    • Représentation externe de l’état mental de Mary:
      • Mary trouva que Aloysia, autrefois une chanteuse adulée, était désormais une vieille femme qui se lamentait.
    • Représentation interne de l’état mental de Mary
      • Aloysia, autrefois cette chanteuse adulée, était maintenant une vieille femme qui se lamentait [Mary pense].
    • Cas ambigu ou non déterminé (appréciation du locuteur/narrateur ou du personnage):
      • Aloysia, autrefois cette chanteuse adulée, était désormais une vieille femme qui se lamentait
  • 17. Formes subjectives
    • Indexicaux et apparentés
      • Demandent une interprétation associée à une origo
        • Celle du locuteur
        • Celle d’un autre individu
      • maintenant , dans une heure , démonstratifs…
    • Formes de l’oral
      • Parataxe, exclamations…
      • La revoir! Maintenant!
    • Autres expressions à valeur subjective
      • adverbes d’état mental
        • Enfin, déjà (dans certains usages)…
        • Il fit bigrement froid
      • adverbes attitudinaux
        • franchement…
      • certains temps verbaux
        • imparfait, conditionnel
  • 18. Pas seulement les indexicaux
    • De nombreux adverbiaux remplissent cette fonction. Enfin est un bon exemple:
      • (19) Enfin , te voilà! (soulagement ou résolution d’une impatience).
      • (20) Enfin , tout était rentré dans l’ordre (SIL contexte littéraire)
      • (21) J’ai vu Max. Dis-donc, il était content, il a enfin reçu sa bourse!
          • enfin permet d’accéder à un usage interprétatif (c’est le soulagement de Max SC qui est métareprésenté)
          • mais aussi, éventuellement, effet interprétatif plus complexe où le soulagement est partagé par le locuteur lui-même.
    • Egalement les adverbes attitudinaux:
      • (22) Elle hocha la tête. Franchement, quelle peste, cet enfant!
  • 19. Conclusions ad interim
    • Si l’exemple d’Aloysia relève de la pensée représentée, alors l’analyse de maintenant comme marque désignant l’ origo peut être conservée.
      • Cette hypothèse peut être conservée, car elle est plausible ( now exprime quasi-indexicalement le moment dont Mary pense qu’il donne la référence temporelle de old lady (Aloysia)
      • Elle est corroborée par la présence d’indices évidents renvoyant dans le contexte à la pensée de Mary: « gave Mary the impression of a broken woman »).
      • Modèle interprétatif: Maintenant ne renvoie pas à l’origo de L; il faut donc trouver à quel origo il renvoie.
  • 20. En anglais : on attendrait then ou yet
    • (16’) In the summer of 1829 (R), Aloysia Lange, née Weber, visited Mary Novello in her hotel room in Vienna… Aloysia, the once celebrated singer, then / yet an old lady of sixty-seven… gave Mary the impression of a broken woman lamenting her fate.
      • yet semble ici approprié pour renvoyer à la temporalité de R plutôt qu’à celle de S.
        • Quelle différence entre (16) et (16’)?
  • 21. Revenons au français: Pourquoi pas alors ou désormais ?
    • (17) Aloysia, cette chanteuse autrefois adulée, maintenant une vieille dame de soixante-sept ans… fit à Mary l’impression d’une femme usée se lamentant sur son destin.
    • On devrait attendre alors ou désormais en contexte narratif (ou: « à cette époque »).
      • (23) Aloysia, cette chanteuse autrefois adulée, ? alors / désormais une vieille dame de soixante-sept ans… fit à Mary l’impression d’une femme usée se lamentant sur son destin.
      • Pour le moins, alors est ambigu: il marque potentiellement aussi bien la temporalité déjà signalée par autrefois .
      • En revanche, désormais semble parfait dans la fonction de renvoyer à la temporalité de R. Il faut donc une justification supplémentaire à maintenant.
  • 22. Maintenant-R, alors-R, désormais-R
    • Il y a deux temporalités passées dans l’exemple:
      • « Maintenant » une vieille femme: passé 1, par rapport au présent de l’énonciation
      • Autrefois une chanteuse adulée: passé 2, par rapport au passé 1
        • Alors signale un passé ambigu: passé par rapport à S ou passé par rapport à R? Cette ambiguïté le rend problématique quand il y a trois temporalités en jeu.
        • Désormais semble naturel et non-ambigu, et ne renvoie pas à une quelconque indexicalité ou sujet de conscience.
        • Maintenant est à la fois non-ambigu (il marque une rupture avec le autrefois ) et renvoie à l’ origo du personnage Marie qui pense au sujet de Aloysia dont elle juge qu’elle est devenue une vieille femme.
        • Les trois adverbes remplissent des fonctions différentes, maintenant reste indexical, et ici c’est bien un cas semblable au SIL. La ressemblance, notée par Récanati, n’est pas accidentelle mais réelle.
    Autrefois R dans 1829 S
  • 23. Tout de même, c’est bizarre
    • (24) As a boy I often used to see Gaius Duilius, the son of Marcus, then an old man, returning from a dinner-party (trad. anglaise de Cicéron, « le vieil âge »)
    • (25) As a boy I often used to see Gaius Duilius, the son of Marcus, now an old man, returning from a dinner-party.
      • Quelle différence entre now et then ? Ne favorisent-ils pas des représentations différentes?
  • 24. Once – now / then autrefois – maintenant / alors
    • (26) Enfant je voyais souvent Gaius Duilius, le fils de Marcus, alors [?maintenant] un vieil homme, rentrant d’une orgie.
    • (26’) Enfant je vis un jour Gaius Duilius, le fils de Marcus, alors / maintenant un vieil homme, rentrant d’une orgie.
    • En (26): usage étendu impossible autour de R car pas de nouveauté de l’état de choses représenté
    • En (26’): usage interprétatif rendu possible par le passé simple, dont la ponctualité autorise de se représenter le changement que l’enfant se représente.
  • 25. Un semblant d’explication
    • maintenant demande non seulement de tirer l’interprétation subjective (il s’agit du maintenant « de quelqu’un ») mais permet en outre de signaler une opposition nette entre
      • ce qui était le cas (autrefois)
      • ce qui n’est pas le cas (maintenant)
    • Pour le dire mieux:
      • Maintenant signale la prise de conscience de l’origo concernée d’un état de choses nouveau avéré ou imminent. Il favorise (requiert?) en usage interprétatif une lecture inchoative ou imminentielle.
  • 26. Exemples
    • changement + subjectivité interne (UI):
      • Aloysia était maintenant une vieille femme.
    • changement – subjectivité interne:
      • Aloysia était alors une vieille femme.
    • permanence + subjectivité interne (UI):
      • ? Aloysia était maintenant toujours / encore maintenant la chanteuse adulée d’autrefois
    • permanence – subjectivité interne:
      • Aloysia était alors toujours / encore la chanteuse adulée d’autrefois
  • 27. Maintenons l’indexicalité de maintenant
    • + la clause du changement en usage interprétatif
    • Pourquoi cette clause?
      • une cause métaphysique ? dénoter l’origo signale une restriction référentielle. Pas de sens pour maintenant pour communiquer « de toute éternité » (-> universel linguistique)
        • *Maintenant Victor Hugo a écrit Les Misérables
      • Une cause linguistique ? S’agit-il d’un paramètre du fonctionnement procédural de l’expression indépendamment de la notion fondamentale d’origo? (sujet à variation linguistique)
    • Question sous-jacente: qu’est-ce qui appartient en propre à l’expression, qu’est-ce qui appartient à la catégorie mentale de l’indexcalité présente?
  • 28. Pourquoi maintenant déclenche-t-il des usages interprétatifs?
    • C’est presque trop simple: maintenant encode une procédure qui demande la saturation par la temporalité d’une subjectivité, d’une « origo ».
      • Typiquement, l’origo du locuteur.
      • Mais parfois, quand c’est contextuellement non pertinent, désigne la temporalité associée au moment de conscience d’un autre sujet de conscience
        • Le sujet de conscience est le destinataire
          • exemple du répondeur téléphonique: maintenant = au moment où vous entendez mon message
          • exemples littéraires d’adresse au lecteur
        • Le sujet de conscience est allocentrique
          • SIL et apparentés, y compris l’exemple Aloysia. Nécessite la représentation de la conscience d’un état de choses nouveau.
            • Qu’allait-il faire maintenant ?
  • 29. Que faire des usages non prototypiques et non interprétatifs
    • « Maintenant » en encyclopédies (au contraire de « today » ou « tomorrow »)
      • Pas de réponse claire pour l’instant…
    • Le problème de « Maintenant » en usage argumentatif
      • (24) On sait qu’ils se voient souvent, maintenant on ne sait pas s’ils sont amants.
  • 30. A quoi est dû le lien entre maintenant et l’ origo ?
    • A la procédure encodée par l’expression linguistique?
    • A quelque chose de conceptuel, sous-jacent à l’expression elle-même, et qui « signifie » le « présent de l’énonciation »?
      • Et qui donc serait un bon candidat pour être un universel linguistique?
  • 31. Pour le savoir
    • Contraster le maintenant du français et ceux d’autres langues
    • Contraster maintenant avec d’autres expressions dénotant le présent de l’énonciation
  • 32. Italien, allemand, anglais
    • Le couple italien ora / adesso :
      • Cosa avrebbe fatto ora / adesso
    • Le couple germanique nun / jetzt :
      • Was würde er jetzt / nun tun?
    • Le couple anglais now / yet semble avoir spécialisé yet pour la lecture non interprétative, mais le now reste bon
      • What would he do now?
      • ? What would he do yet?
  • 33. La bizarrerie du russe
    • Trois expressions concurrentes:
      • teper’
      • sej čas
      • nynče
    • Le russe sejčas n’autorise pas la lecture interprétative:
      • A čto emu teper’ delat’?
        • et que lui-DAT maintenant faire?
      • ? A čto emu sejčas delat’?
        • et que lui-DAT maintenant faire
  • 34. Peut-on en tirer une conclusion?
    • Non
    • Mais c’est l’indice qu’il y a plus qu’un simple fait de pensée derrière maintenant , il y a une contrainte liée à la procédure codée par l’expression.
      • sej čas n’a de toute évidence pas la même sémantique que maintenant bien qu’il désigne exactement le même segment temporel
      • Parallèle en français avec le couple quand / lorsque
        • quand bien même
        • *lorsque bien même
  • 35. Un autre indice?
    • Si maintenant désigne « simplement » l’origo fondamentale et rien de plus, alors il devrait pouvoir être systématiquement remplaçable par une expression littéralement équivalente.
      • Je suis au bureau maintenant.
      • Je suis au bureau en ce moment.
      • ? La terre est ronde maintenant.
      • ? La terre est ronde en ce moment.
      • Pierre sait maintenant faire du vélo
      • ? Pierre sait en ce moment faire du vélo
      • Pierre sait à présent faire du vélo
      • Qu’allait-il faire maintenant?
      • ? Qu’allait-il faire en ce moment?
      • Qu’allait-il faire à présent?
      • On sait qu’ils se voient, maintenant on ne sait pas s’ils sont amants
      • ? On sait qu’ils se voient, en ce moment / à présent / au moment où je vous parle / désormais / on ne sait pas s’ils sont amants
  • 36. Que peut-on dire? Pas grand-chose.
    • Maintenant reste très plausiblement l’indexical du présent de l’ origo
    • Certains usages interdisent la substitution par une expression de même fonctionnement référentiel (indexicalité présente)
    • Il doit donc y avoir quelque chose en plus dans la procédure d’assignation référentielle de maintenant
      • le changement / l’inchoativité / l’imminence
      • conséquence de la recherche de pertinence?
    • On sait qu’ils se voient souvent. Maintenant on ne sait pas s’ils sont amants
      • De l’inchoativité événementielle au début d’un « nouveau propos » (topic-switch)? // cependant…
    • On savait qu’ils se voyaient souvent. Maintenant on ne savait pas s’ils étaient amants.
      • ne renvoie pas à la temporalité passée mais au présent de l’argumentation en provoquant un topic-switch.