Deixis présente argumentative: éléments de réflexion sur le français et l'italien
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Deixis présente argumentative: éléments de réflexion sur le français et l'italien

on

  • 1,692 views

2007. Present-time indexicality with argumentative meaning. Evidence from French and Italian. Presentation delivered at the Workshop on indexicality within the Conference of German Romanists, ...

2007. Present-time indexicality with argumentative meaning. Evidence from French and Italian. Presentation delivered at the Workshop on indexicality within the Conference of German Romanists, University of Vienna, Sept. 2007. Louis de Saussure and Laura Baranzini.

Statistics

Views

Total Views
1,692
Views on SlideShare
1,687
Embed Views
5

Actions

Likes
0
Downloads
11
Comments
0

1 Embed 5

http://www.slideshare.net 5

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Deixis présente argumentative: éléments de réflexion sur le français et l'italien Deixis présente argumentative: éléments de réflexion sur le français et l'italien Presentation Transcript

  • Deixis présente argumentative: éléments de réflexion sur le français et l’italien Louis de Saussure Université de Neuchâtel Laura Baranzini Université de Genève Deixis, Wien, Sept. 2007
  • Introduction: deux problématiques en présence (au moins…)
    • Problématique de la référence
      • ‘ Indexicalité’
      • Kaplan, Perry etc.
      • Philosophie et sémantique vériconditionnelle.
    • Problématique de la subjectivité
      • Renan, Sechehaye, Bally, Benveniste…
      • Approches énonciatives de toutes sortes.
    Référence à un élément de la situation d’énonciation. Mode d’appréhension de l’élément de la situation.
  • Quel point de vue possible pour la pragmatique cognitive?
    • encode un mode d’appréhension de l’élément contextuel concerné.
      • mode ‘interne’, ‘subjectif’, ‘originel’,
        • ‘ ex origo ’… (notion venue de Bühler)
    • l’expression déictique représente la conscience qu’un individu a de l’élément situationnel.
      • le ici, maintenant, dans une heure, etc. est celui d’un être subjectif, en général le locuteur.
  • La notion d’ Origo
    • Bühler K ([1934] 1982), Sprachtheorie , Stuttgart, Fischer
    • Idée d’un centre de conscience originel, profond, irréductible, qui est l’origine de toute référence: l’ origo ; les déictiques sont des expressions de l’ origo, qui ont la propriété de relever de la monstration (type ad oculos ou ad phantasma ).
    • Idée proche chez Bréal (1897, 207), Essai de sémantique , Paris, Champion: le « pronom » est « plus instinctif », plus « primitif », « plus facilement commandable par le geste ».
    • Idées proches, bien qu’avec des différences, chez Benveniste et dans quelques autres traditions.
    • On trouve donc chez ces chercheurs l’idée d’un mécanisme mental de référence primordial.
  • Des cas marqués
    • se présentent lorsque la référence de l’expression ne se conforme pas uniquement à l’origo du locuteur
      • elle passe par l’origo du destinataire
        • (1) message du répondeur: I am not here now
      • elle passe par l’origo d’un autre individu: cas allocentrique
        • (2) qu’allait-il faire maintenant?
      • elle passe par un origo abstrait / non déterminé
        • (3) je reste ici! (affichette avec un chien)
      • elle semble se comporter comme une sorte de démonstratif (cf. Predelli, Recanati): « context-shifted » indexicality
      • elle ne concerne pas son domaine typique de dénotation (usages non référentiels)
        • (4) On sait qu’ils se voient souvent. Maintenant, on ne sait pas s’ils sont amants (Nef 1978) .
  • L’ origo en langage naturel: question de code et question de cognition
    • La signification encodée par les indexicaux est sous-déterminée. Les indexicaux sont des indices d’origo plus ou moins contraints.
    • Ils donnent lieu potentiellement à divers types d’effets en lien avec la deixis mais qui ne s’y réduisent pas
  • Usages non référentiels
    • De ce fait, il ne semble pas très étonnant qu’ils apparaissent comme marqueurs de structuration discursive ou comme manifestant la temporalité de l’énonciation
      • (4) On sait qu’ils se voient souvent. Maintenant on ne sait pas s’ils sont amants (D’après Nef).
      • (5) Passons maintenant au deuxième exemple.
  • La question principale
    • La possibilité d’utiliser un déictique comme maintenant pour référer à la deixis de l’énonciation semble évidente, car il s’agit toujours de deixis.
    • La possibilité d’utiliser un déictique comme maintenant pour marquer la structuration argumentative du discours est plus problématique:
      • Est-ce encore un usage déictique? (est-ce le « maintenant » de l’argumentation?)
        • Et donc ses effets de sens sont fondés sur la deixis temporelle, par un mécanisme « naturel » de transfert, comme on pourrait le suspecter avec d’abord, ensuite etc…?
      • Est-ce une valeur que prend maintenant de manière beaucoup plus linguistiquement encodée?
        • Et donc l’effet de sens, notamment contrastif, résulte d’une procédure d’interprétation attachée à ce lexème?
  • Plusieurs indices plaident pour un encodage de l’effet argumentatif
    • Deux arguments pour supposer qu’il ne s’agit pas dans ce cas d’un transfert déictique vers le « temps de l’argumentation », ou du moins pas seulement d’un tel transfert:
      • Non-commutabilité de maintenant avec d’autres expressions à valeur déictique similaire
      • Examen interlinguistique: dans plusieurs langues, cet usage n’existe pas, ou ne se réalise qu’avec une expression et non l’autre, quand il y a plusieurs expressions « équivalentes » à maintenant.
        • Cas de l’anglais, et des langues germaniques qui présentent des doublons de type jetzt / nun ou yet / now
        • Cas de l’italien, qui présente ora vs. adesso.
  • Adesso / ora
    • Différente distribution diatopique
    • Ora : forme prédominante
    • - distribution effective?
    • - forme toscane, préstige
    • - substantif
    • - autres emplois dans la langue
    • Parmi les autres emplois:
    • - deixis discursive (ora souvent préféré)
    • - emploi argumentatif (ora toujours préféré)
  • Emploi argumentatif
    • Ora toujours préféré
    • (6) Questo studio presenta numerose lacune di ordine teorico; ora , non è certo per questo che smetteremo di farlo leggere agli studenti.
    • Cette étude présente de nombreuses lacunes d’ordre théorique; maintenant ce n’est certainement par pour cela qu’on va arrêter de le faire lire aux étudiants.
    • (7) ?Questo studio presenta numerose lacune di ordine teorico; adesso , non è certo per questo che smetteremo di farlo leggere agli studenti.
    • emplois peu fréquents en italien: construction de l’argumentation propre à la langue écrite ou contrôlée, structuration en étapes de l’exposition du raisonnement (cfr français or )
    • correspondance avec maintenant pour la deixis du discours
  • Emplois
    • Deixis temporelle:
    • (8) Chiamami più tardi; adesso non ho tempo.
    • (9) Chiamami più tardi; ora non ho tempo.
    • Appelle-moi plus tard; je n’ai pas le temps maintenant.
    • Emploi métalinguistique de la deixis temporelle:
    • (10) Ora passiamo all’analisi del secondo esempio.
    • (11) Adesso passiamo all’analisi del secondo esempio.
    • Passons maintenant à l’analyse du deuxième exemple.
    • Structuration de l’argumentation:
    • (12) […] Ora , se passiamo all’analisi del secondo esempio vediamo che la nostra ipotesi dovrà essere modificata.
    • (13) ? Adesso , se passiamo all’analisi del secondo esempio vediamo che la nostra ipotesi dovrà essere modificata.
    • Maintenant (or), si nous passons à l’analyse du deuxième exemple nous voyons qu’il faudra modifier notre hypothèse.
  • Effets
    • Deixis présente: ancrage sur un moment temporel de la réalité extra-linguistique
    • Deixis argumentative: ancrage sur un présent discursif, qui comporte une clôture résomptive du cotexte précédent (y compris toutes les inférences activées), et un changement de “phase discursive”, une progression non pas temporelle mais “expositive”
    • - séparation par rapport à la phase précédente, début d’un nouvel élément argumentatif du discours, coordination impossible (vs allora , phase conclusive, en lien avec le cotexte précédent)
  • Opposition?
    • ora argumentatif:
    • marque ce changement de phase discursive, marque une nouvelle étape dans l’exposition du discours (en réactualisant en bloc, grâce à son pouvoir déictique, tout le cotexte précédent pertinent)
    • Hypothèse:
    • Le fait de signaler l’ouverture d’une nouvelle phase de l’argumentation (ou de signaler une phase temporelle présente pour les cas temporels) oblige à interpréter cette nouvelle phase comme différente de la précédente (dans les cas temporels le non aboutissement de l’interprétation peut demander de prendre en considération non pas la phase précédente mais la successive, mais en italien typiquement avec per ). Ce changement se manifestera typiquement par une opposition.
    • (cfr ma )
    • (14) Il sintagma è messo in una posizione di primo piano. Ora un tal rilievo mal si adatta all’architettura logica che si vuol trasmettere.
    • (14’) Le syntagme est mis en position de premier plan. Maintenant (or) un relief de ce genre s’adapte mal à l’architecture logique que l’on veut transmettre.
    • (15) L’opinione diffusa è che si tratti di uno strumento pericoloso. Ora , questa idea è stata facilmente smentita da nuovi studi scientifici.
    • (15’) L’opinion courante est qu’il s’agit d’un instrument dangereux. ?Maintenant / Or cette idée a été facilement démentie par de nouvelles études scientifiques.
  • Co-orientation
    • Est-il nécessaire de réaliser cette nouvelle étape comme opposée?
    • (16) (?) Il sintagma è messo in una posizione di primo piano. Ora un tal rilievo è perfettamente coerente con l’architettura logica che si vuol trasmettere.
    • (16’) Le syntagme est mis en position de premier plan. ? Or (? maintenant) un relief de ce genre est parfaitement cohérent avec l’architecture logique qu’on veut trasmettre.
    • (17) L’opinione diffusa è che si tratti di uno strumento pericoloso. Ora questa idea è stata dimostrata da numerosi studi scientifici.
    • (17’) L’opinion courante est qu’il s’agit d’un instrument dangereux. ? Or / (?) maintenant cette idée a été démontrée par de nombreuses études scientifiques.
    • (18) ? L’opinione diffusa è che si tratti di uno strumento pericoloso. Ciò detto, sappiamo che questa idea è stata dimostrata da numerosi studi scientifici.
    • (18’) L’opinion courante est qu’il s’agit d’un instrument dangereux. Ceci dit, on sait que cette idée a été démontrée par de nombreuses études scientifiques.
    • Cet énoncé, qui semble montrer un enchaînement avec ora co-orienté, suggère toutefois la présence d’une opposition (ou par rapport à un cotexte plus à gauche ou en inglobant la partie introduite par ora dans une construction oppositive)
    • ciò detto : requiert toujours une construction concessive, ne permet pas de contredire totalement le premier énoncé mais difficulté de jugement (resémantisation facile)
    • (19) Ci si potrebbe immaginare a questo punto che le cause di questo fenomeno siano sintattiche.
    • (20) Ora, l’analisi della configurazione sintattica degli enunciati esclude questa possibilità.
    • (21) (?) Ora, l’analisi della configurazione sintattica degli enunciati lo conferma.
    • (22) Ora, l’analisi della configurazione sintattica degli enunciati lo conferma. Bisogna quindi abbandonare l’ipotesi della spiegazione semantica.
    • ?Portée de l’opposition très vaste? Capacité de prendre comme cotexte gauche les inférences liées à la modalisation?
  • Conclusion sur l’italien
    • Ora argumentatif marque une nouvelle étape dans le raisonnement, normalement pas la dernière, et cela entraîne presque toujours un changement.
    • Ora explicite l’existence d’une phase, le changement serait inféré sur cette base, soit temporellement soit argumentativement.
      • Le fait d’expliciter une phase fait inférer que cette phase est typiquement différente de celle qui précède.
        • Cas marqués temporels: changement de phase attendu dans le futur, mais typiquement avec per ora / per adesso
  • Remarques sur l’anglais
    • (23) We know that they see each-other often. ? Now we don’t know whether they are lovers.
    • (24) We know that they see each-other often. Yet we don’t know whether they are lovers.
      • Yet marque l’opposition avec un pré-état.
      • Maintenant semble recouvrir le présent déictique et lui associer une notion d’opposition avec un pré-état
  • Un postulat métaphysique
    • Maintenant exprime la prise de conscience par un individu d’une situation présente .
      • De la sorte, maintenant s’enrichit pragmatiquement naturellement comme faisant inférer que la situation décrite n’était pas le cas auparavant .
        • En portant sur le temps de l’énonciation, il fait donc inférer un changement de topique
        • En introduisant un argument, il a grammaticalisé une inférence de contraste, qui n’est pas automatiquement attachée à l’ origo en tant que telle
          • Nef: maintenant argumentatif contredit une hypothèse anticipatoire.
  • Un autre indice?
    • Si maintenant désigne « simplement » l’origo fondamentale et rien de plus, alors il devrait pouvoir être systématiquement remplaçable par une expression littéralement équivalente.
      • Je suis au bureau maintenant.
      • Je suis au bureau en ce moment.
      • ? La terre est ronde maintenant.
      • ? La terre est ronde en ce moment.
      • Pierre sait maintenant faire du vélo
      • ? Pierre sait en ce moment faire du vélo
      • Pierre sait à présent faire du vélo
      • Qu’allait-il faire maintenant?
      • ? Qu’allait-il faire en ce moment?
      • Qu’allait-il faire à présent?
      • (4) On sait qu’ils se voient souvent, maintenant on ne sait pas s’ils sont amants
      • (25) ? On sait qu’ils se voient souvent, en ce moment / à présent / au moment où je vous parle / désormais / on ne sait pas s’ils sont amants
  • Qu’y a-t-il dans maintenant ?
    • Une procédure:
      • A - Référence: Temps contemporain d’un événement de pensée (ou de parole); repérage
        • par l’origo du locuteur
        • Si non pertinent (ou impossible contextuellement)
          • par l’origo d’une autre subjectivité: usage interprétatif
            • Le destinataire
            • Un sujet de conscience récupérable dans la situation décrite…
      • B - Signalant
        • quelque chose de l’ordre du contraire aux hypothèses anticipatoires vraisemblables, ce qui est évident si on pense que maintenant signale une « prise de conscience » (changement, topic-switch, hésitation… etc.) CONTRASTE
      • >Usage argumentatif: seul le point B, car maintenant purement temporel est sous-informatif / non-pertinent.
  • (26) Maintenant c’est fini (27) ? Adesso è finito
    • Merci de votre attention