Reseau de recherche_et_projet_public-prive

391 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
391
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
159
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Reseau de recherche_et_projet_public-prive

  1. 1. RESEAU DE RECHERCHE ETPROJET PUBLIC-PRIVEL’avènement du séquençage du génome humain, les milliers de cibles Le point de vue de Pascalà explorer, la multiplication des techniques de pointe, il est de plus en Piedbois, directeur médical chezplus difficile pour une entreprise de posséder en interne toutes les AstraZenecaexpertises et les capacités nécessaires pour innover. Toute recherchepasse automatiquement par des réseaux, par des liens étroits avec « Les rencontres lors du R&Ddes équipes académiques d’excellence. Dating de juin 2010 ont été le départ de deux partenariats extrê-L’industrie pharmaceutique redessine son modèle de développement mement intéressants.et de croissance en prenant appui sur ces partenariats, en endossantun rôle de « chef d’orchestre ». Tandis que le monde académique Le premier – dans lequel interviennentacquiert une démarche projet plus industrielle, bénéficie des outils et plusieurs équipes de l’ITMO cardio-des ressources des laboratoires. vasculaire, dirigée par Christian Boitard – concerne l’élaboration et laDans le cadre du Conseil stratégique des industries de santé d’octobre conduite d’un programme de2009, les industriels se sont engagés à doubler leurs investissements recherche sur la physiopathologiedans les partenariats, soit un montant annuel de 62,5 millions d’euros de l’artère du patient diabétique. Ild’ici à 2012. Les pouvoirs publics, quant à eux, doivent poursuivre la est en effet apparu que ce thèmesimplification de l’organisation de la recherche en Sciences de la Vie et central pouvait constituer unede la Santé et maintenir leur effort de soutien public aux projets de plateforme d’intérêt commun, surrecherche partenariale dans le domaine de la santé. Il est aujourd’hui laquelle nous allons ensemble bâtirimpératif de mutualiser les expertises et les équipements entre forces un véritable programme de R&D.de recherche privée et publique. Le second vise à étudier laLe LIR entend promouvoir toutes les formes possibles de coopération, physiopathologie des désordresdialogue et partenariat entre recherche académique et recherche rénaux accompagnant le diabète,privée. Des frontières perméables et souples entre recherche de fond grâce à des techniques mises auet recherche appliquée ne peuvent que renforcer l’identité de chacune point par Jean-Loup Bascands audes parties, tout en améliorant la productivité de tous. L’organisation sein son unité Inserm de Toulou-de structures de coordination de l’innovation autour de pathologies se 3.réunissant acteurs académiques et industriels, comme c’est déjà lecas pour la maladie d’Alzheimer, est une initiative soutenue par les Nous sommes très heureux d’avoirlaboratoires du LIR. eu la possibilité de conclure ces deux alliances avec des équipes académiques de tout premier rang international ». L I R - 112, avenue Kléber – 75!784 Paris cedex 16 - Tél.!: + 33 (0) 1 47 55 74 08 – Fax!: + 33 (0) 1 47 55 74 09 - www.lir.asso.fr
  2. 2. DES ACTIONS CONCRETES2009Création des premières Rencontres Internationalesde la Recherche organisées le 5 juin à l’Elysée, pourprésenter aux responsables de R&D des grandslaboratoires internationaux, les meilleures équipesscientifiques françaises sur un axe thérapeutiqueprécis. Après les neurosciences en 2009 et lesmaladies cardiovasculaires et métaboliques en 2010,en juin 2011, ce sont les maladies infectieuses quiseront au cœur de ces rencontres.2010Les laboratoires du LIR décident dinvestir dans desprojets de création de bases de données pharmaco-épidémiologiques en médecine générale aux côtésdéquipes de recherche hospitalières. Un des pre-miers projets soutenus par les Laboratoires du LIRest celui du Professeur Nicholas Moore, du CHU deBordeaux. Les laboratoires pharmaceutiques – outreun financement complémentaire de 2 millions deu-ros sur trois ans – apporteront léquipe académiquedes outils de logistiques (collecte déchantillonsbiologiques...) et des moyens humains. Ces projetsont la volonté de sinscrire dans la durée, avec uneexigence de collecte et daccès établie à léchellenationale. Pour aller plus loin : Télécharger les documents et interventions liés à aux2011 rencontres internationales de recherche :Construire une carte au niveau français de http://www.lir.asso.fr/lir-debattre/colloques-et-l’ensemble des partenariats publics et privés en debats-lir-precedents.htmSciences de la vie et de la Santé, et mesurer l’impactdes différentes mesures prises par les industriels et Télécharger le dossier du CSIS d’octobre 2009 :par les pouvoirs publics. Un outil de pilotage sansprécédent accessible à tous. http://www.gouvernement.fr/gouvernement/les- biotechnologies-au-coeur-du-conseil-strategique-des-Soutenir l’organisation des rencontres scientifiques industries-de-santesur l’obésité afin de définir les priorités de la futurecoopération scientifique nationale. L I R - 112, avenue Kléber – 75!784 Paris cedex 16 - Tél.!: + 33 (0) 1 47 55 74 08 – Fax!: + 33 (0) 1 47 55 74 09 - www.lir.asso.fr

×