Your SlideShare is downloading. ×
0
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Le double défi de la nanomédecine par Géraldine Piel et Brigitte Evrard | Liege Creative, 29.11.12

1,169

Published on

Les nanosciences sont au croisement de plusieurs disciplines scientifiques comme l'électronique, la mécanique, la chimie, l'optique, la biologie et la pharmacie. Dans le domaine pharmaceutique, on …

Les nanosciences sont au croisement de plusieurs disciplines scientifiques comme l'électronique, la mécanique, la chimie, l'optique, la biologie et la pharmacie. Dans le domaine pharmaceutique, on entend par nanomédicaments, la conception d’un vecteur de taille nanométrique capable d’amener une molécule active sur une cible thérapeutique donnée : un gène, une protéine, une cellule, un tissu ou un organe.
Le défi de la nanomédecine est double : transporter le médicament (vectorisation) de manière efficace jusqu’à l’endroit précis où il sera utile (ciblage). Pour améliorer la vectorisation et le ciblage thérapeutique, les chercheurs développent plusieurs pistes qui seront développées lors de cet exposé.

Published in: Health & Medicine
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,169
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
17
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Quoi de neuf, Docteur ?Le double défi de la nanomédecineGéraldine PIEL et Brigitte EVRARDULg-CHU / Laboratoire de Pharmacie Galénique et Magistrale
  • 2. Avec le soutien de :
  • 3. 29/11/12   1   LE  DOUBLE  DÉFI  DE  LA   NANOMÉDECINE   §  Brigi&e  EVRARD,  Professeur   §  Géraldine  PIEL,  Chef  de  travaux   Laboratoire  de  Pharmacie  Galénique  et   Magistrale,  Université  de  Liège  
  • 4. 29/11/12   2   LE  DOUBLE  DÉFI  DE  LA  NANOMÉDECINE   1.  IntroducLon   2.  Le  point  sur  ce  qui  est  approuvé   3.  Développements  actuels  en  cours  au  laboratoire  
  • 5. 29/11/12   3  
  • 6. 29/11/12   4  
  • 7. 29/11/12   5   Médecine/pharmacie   Chimie   OpLque   Biologie   Nanotechnologies   Matériaux  
  • 8. 29/11/12   6   Médecine/pharmacie   Chimie   OpLque   Biologie   Nanotechnologies   Matériaux  
  • 9. 29/11/12   7   EvoluLon  du  nombre  de  «  nano-­‐produits  »  répertoriés  au  niveau   mondial  dans  le  cadre  du  Nanotech  Project  mené  par  le  Woodrow   Wilson  InsLtute  
  • 10. 29/11/12   8   RéparLLon  des  «  nano-­‐produits  »  par  catégories  (25  août  2009,   extrait  du  Woodrow  Wilson  InsLtute)  
  • 11. 29/11/12   9  Nanomédicament     «    La  concep>on  d’un  «  véhicule  »  ou  «  vecteur  »  de   taille  nanométrique  capable  d’amener  une  molécule   ac>ve  sur  une  cible  thérapeu>que  donnée  :  un  gène,   une  protéine,  une  cellule,  un  >ssu  ou  un  organe.  »    
  • 12. 29/11/12   10   2500   2000   Nombre  de  publica>ons   1500   1000   500   0   1970   1975   1980   1985   1990   1995   2000   2005   2010   Années   Source:  consultaLon  Scopus  23/11/2012  
  • 13. 29/11/12   11  
  • 14. 29/11/12   12  
  • 15. 29/11/12   13     Target  >ssue Tissue  sensi>ve     to  toxicity
  • 16. 29/11/12   14   Double  défi  des  nanomédicaments:  ☛ PROTÉGER  la  molécule  acLve  de  la   dégradaLon  par  les  enzymes  de   l’organisme  ☛ ADRESSER  sélecLvement  vers  le  Lssu  ou  la   cellule  cible,  et  d’en  contrôler  la   libéraLon.  
  • 17. 29/11/12   15   Plus  spécifiques  que  les  formulaLons  pharmaceuLques   tradiLonnelles,  les  «  nanomédicaments  »  perme&ent   de  concevoir  de  nouvelles  stratégies  thérapeu>ques   dans  la  lu&e  contre  des  maladies  sévères  :  cancers,   infec+ons  intracellulaires,  maladies  métaboliques  ou   neurodégénéra+ves,...  
  • 18. 29/11/12   16  Les  vecteurs  non  viraux  
  • 19. 29/11/12   17   Principe   acLf   Paroi  de  polymère   NANOCAPSULE  
  • 20. 29/11/12   18   Réseau  de   polymère   NANOSPHERE   Principe  acLf   dispersé  dans   une  matrice  de   polymère  
  • 21. 29/11/12   19   LIPOSOME   Bicouche  de  phospholipides   Principe  acLf  
  • 22. 29/11/12   20  VECTEURS  DE  PREMIÈRE  GÉNÉRATION   •  Simple  membrane  lipidique   •  OpsonisaLon  →  absorbés  par  le   foie     !  Cancer  du  foie  
  • 23. 29/11/12   21  VECTEURS  DE  DEUXIÈME  GÉNÉRATION      •  éviter  le  phénomène   dopsonisaLon    •  pellicule  composée  de   polymères  hydrophiles  (PEG)  
  • 24. 29/11/12   22  
  • 25. 29/11/12   23   VECTEURS  DE  TROISIÈME  GÉNÉRATION    •  cibler  des  cellules  spécifiques    •  nanovecteurs  de  deuxième  généraLon   auxquels  on  ajoute  une  pellicule  de   molécules  spécifiques    •  reconnaitre  des  marqueurs  de  la  cellule   pathologique    !  Ciblage  acLf  
  • 26. 29/11/12   24  
  • 27. 29/11/12   25  
  • 28. 29/11/12   26  
  • 29. 29/11/12   27  
  • 30. 29/11/12   28  
  • 31. 29/11/12   29  2.  Médicaments  commercialisés  •  Innocuité  des  excipients  •  Stabilité  •  StérilisaLon  •  Taux  d’encapsulaLon  •  Méthode  de  producLon  robuste  
  • 32. 29/11/12   30  Nom   Voie   PA   Type   Formes   Indica>ons  approuvées   Pharm  et   durée  de  vie  Depocyt   Spinal   Cytarabine   L   Suspension  / Méningites  néoplasique   18  mois   et  lymphomateuse  Daunoxome   IV   Daunorubicine   L   Emulsion/12   Tumeurs  sg   mois  Doxil   IV   Doxorubicine   LP   Suspension  / Sarcome  de  Kaposi   20  mois   Cancer  du  sein  et  des   ovaires  Lipodox   IV   Doxorubicine   LP   Suspension  / Sarcome  de  Kaposi     36  mois   Cancer  du  sein  et  des   ovaires  Myocet   IV   Doxorubicine   L   Poudre  /      18   Avec  la   mois   cyclophosphamide  dans   le  cancer  du  sein  ThermoDox   IV   Doxorubicine   LTS   Carcinome   hepatocellulaire  LEP-­‐ETU   IV   Paclitaxel   L   Poudre  /      12   Cancer  ovaires,  sein  et   mois   poumon  Marqibo   IV   VincrisLne   L   Mélanome  
  • 33. 29/11/12   31  Nom   Voie   PA   Type   Formes   Indica>ons  approuvées   Pharm  et   durée  de   vie  Ambisome   IVl   Amphotericine   L   Poudre/  36   InfecLons  fongiques   B   mois   sévères  Visudyne   IV   Verteporfin   L   Poudre  /  48   DMLA   mois  Depodurt   Epidural   Morphine   L   Suspension   douleur   sulphate   /24mois  Epaxal   IM   Virus  inacLvé  de   L   Suspension   HépaLte  A   l’hépaLte  A   /36  mois    Inflexal  V   IM   InacLvated   L   Suspension   Influenza   hemagluLnine   /12  mois   of  Influenza   virus  strains  A   and  B  Glybera   IM   Alipogène   Vecteur   Suspension   Déficit  en  lipoprotéine   Lparvovec   viral   /  18  mois   lipase   congelé  
  • 34. 29/11/12   32  Spécialités  injectables  à  base  de  Doxorubicine  •  Myocet  (liposomes)   •  Lipi-­‐Dox  liposomes   pegylés)  •  Doxil  (Liposomes  pegylés)   •  Thermodox  (liposomes   thermo-­‐sensibles)  (fin  de   phase  3)   •  Adriamicin  
  • 35. 29/11/12   33  Comparaison  Myocet  Vs  Doxyl  •  Myocet   •  Doxyl   •  Poudre     •  Suspension   •  Stable  18  mois   •  Stable  20  mois   •  Liposomes  de  1ére  généraLon   •  Liposomes  pegylés   •  Taille  180nm   •  Taille  :  100  nm   •  %  en  poids  PA/lipides  :  0,27%   •  %  en  poids  PA/lipides    :  1,125  %   •  Dose  recommandée  :  60-­‐75  mg/ •  Dose  recommandée  :     m2  à  3  sem  d’intervalle   •  Sarcome  de  Kaposi  :  20  mg/m2  à  3   semaines  d’intervalle   •  Cancer  des  ovaires  50  mg/m2  à  4   sem  d’intervalle  
  • 36. 29/11/12   34  Comparaison  Myocet  Vs  Doxyl  •  Myocet   •  Doxyl   •  Poudre     •  Suspension   •  Stable  18  mois   •  Stable  20  mois   •  Liposomes  de  1ére   •  Liposomes  pegylés   généraLon   •  Taille  :  100  nm   •  Taille  180nm   •  %  en  poids  PA/lipides    :   •  %  en  poids  PA/lipides  :   0,125  %   0,27%   •  Dose  recommandée  :     •  Dose  recommandée  :   •  Sarcome  de  Kaposi  :  20  mg/ 60-­‐75  mg/m2  à  3  sem   m2  à  3  semaines  d’intervalle   d’intervalle   •  Cancer  des  ovaires  50  mg/m2   à  4  sem  d’intervalle  
  • 37. 29/11/12   35   Pharmacokinetic  data  for  doxorubicin  and  its  nanoparticle   formulations  
  • 38. 29/11/12   36  
  • 39. 29/11/12   37  Gamma  scinLgraphies  d’un  paLent  a&eint  du  Sarcome  de  Kaposi  après  injecLon  de  liposomes  pegylés  contenant  111In  DTPA  
  • 40. 29/11/12   38  Ambisome  
  • 41. 29/11/12   39  Visudyne  
  • 42. 29/11/12   40  Depocyt  -­‐  Depodure   For  Intrathecal  Use  Only  
  • 43. 29/11/12   41  Epaxal  -­‐  Inflexal  V  
  • 44. 29/11/12   42   Glybera  (lancement  en  2013)  •  La  première  thérapie  génique  commercialisée  en  Europe    

×