Mission Locale Vallée de Montmorency - Rapport d’activité 2010
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

Mission Locale Vallée de Montmorency - Rapport d’activité 2010

  • 1,181 views
Uploaded on

 

More in: Education
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,181
On Slideshare
1,169
From Embeds
12
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
2
Comments
0
Likes
0

Embeds 12

http://www.mlvm.asso.fr 12

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Rapport d’ activité 2010Mission Locale Antenne ErmontVallée de Montmorency(Franconville - SannoisLe Plessis Bouchard - Beauchamp)30, rue de la Station95130 FRANCONVILLE (Eaubonne - Ermont St Prix - Montlignon) 37 bis, rue Maurice Berteaux 95120 ERMONT 01 34 44 20 60 001 39 32 66 03
  • 2. Sommaire Les Mission sLes missions / Notre territoire P3 EDITOLes chiffres P4 Le rapport annuel est l’occasionChiffres par commune P6 de faire le bilan de notre activitéLes dispositifs au service de nos missions P8 tant sur les actions, que sur les Les missions locales pour l’insertion professionnelle et sociale des jeunes sont, en France, des organismes chargés POP (Parcours d’Orientation Professionnelle) P8 investissements, le fonctionnement. d’aider les jeunes et de leur apporter un soutien dans leur recherche d’emploi ainsi que dans leurs démarches d’accès à la CIVIS (Contrat d’Insertion dans la Vie Sociale) P10 Le rapport d’activité 2010 vous formation, à la santé, au logement, aux droits, à une citoyenneté responsable. Promotion de l’alternance P12 présente donc nos actions Les conseillers professionnels accueillent, informent, accompagnent les jeunes dans la construction de leurs projets d’avenir d’insertion socioprofessionnelle, Club P14 Il s’agit de tout mettre en œuvre pour faciliter l’accès des jeunes à l’emploi et à l’autonomie en levant les principaux freins à les chiffres clés de notre structure, Parrainage P16 quelques portraits de jeunes que leur insertion. Santé / Vie sociale P18 nous suivons et les actions que La Mission Locale Vallée de Montmorency s’adresse aux jeunes 16/25 ans habitant sur les communes de Franconville,Les actions phares P20 nous avons mises en oeuvre en Ermont, Sannois, Eaubonne, Beauchamp, Le Plessis-Bouchard, Saint-Prix et Montlignon. Permis de construire P20 2010. Chantier bâtiment de Nucourt P22 Chantier Boucles de Seine P24 Rallyes Entreprises P26 NOTRE TERRITOIRE Mission Locale de Montmorency Siège : 30 rue de la station - 95130 FRANCONVILLE 1ère nuit de la formation et de l’emploi P28 St-Prix Tél. : 01 39 32 66 03 Forum P30 Fax : 01 34 13 42 16 Beauchamp Le Plessis- www.mlvm.asso.fr Création d’entreprise P32 Bouchard Courriel : info@mlvm.asso.fr PIJ (Point Information Jeunesse) P34 Antenne Pôle Emploi P36 Montlignon 37 bis rue Maurice berteaux - 95120 ERMONT Tél. : 01 34 44 20 60 Modernisation de la Mission Locale P37 Fax : 01 34 44 20 69Site internet P38 Permanence SannoisCoupures de presse P39 Mairie Place du Général Leclerc - 95110 SannoisProjets 2011 P40 Permanence BeauchampNiveau de formation P42 Bureau information JeunesseGlossaire P43 Franconville 6 rue de l’Égalité - 95250 Beauchamp Permanence Eaubonne Eaubonne Bureau Information Jeunesse 18 rue de Soisy - 95600 Eaubonne Ermont Permanence Saint-Prix Sannois Espace Emploi 76/78 rue du Général Leclerc - 95390 Saint-Prix 3
  • 3. Les Chiffres ACCUEIL ACCUEIL PAR ZONE GEOGRAPHIQUE 2007 2008 2009 2010 2009 2010 1er ACCUEIL 860 1110 1180 1074 FRANCONVILLE 872 881 RÉPARTITION JEUNES SUIVIS 2199 2486 2550 2603 ERMONT EAUBONNE 555 342 558 344 2010 DES PRODUITS FINANCIERS ST PRIX 93 90 2009 2010 DIRECCTE 348 700 1 487 372 1 ACCUEIL PAR SEXE LE PLESSIS BOUCHARD 78 80 CONSEIL GENERAL 96 617 1 96 617 1 H F MONTLIGNON 21 20 COMMUNES 198 186 1 198 186 1 2009 55 % 45 % SANNOIS 515 547 FAJ 2 764 1 1 382 1 2010 57 % 43 % BEAUCHAMP 79 83 POLE SANTE 25 000 1 25 000 1 2555 2603 POLE EMPLOI 43 000 1 59 110 1 CONSEIL REGIONAL 199 862 1 186 724 1 ACCUEIL PAR AGE REPARTITION PAR SOLUTION AUTRES 25 500 1 56 626 1 - de 18 18 / 21 22 / 26 EMPLOI ALTERNANCE FORMATION 939 629 5 1 111 017 5 ans ans ans 2007 626 92 300 2008 5 50 45 2008 600 121 338 2009 7 49 44 2009 537 120 375 DEMANDE DES JEUNES 2010 13.5 52.3 34.2 2010 539 85 422 AU 1ER ENTRETIEN Emploi Formation Logement Projet Santé Professionnel ACCUEIL PAR NIVEAU 42 % 39 % 2% 17 % V V BIS VI IV III II I 2009 65.10 % 35.10 % 2009 33.40 % 23.30 % 8.40 % 25.90 % 4.20 % 2% 3% 2010 33.9 % 22.9 % 8.2 % 25.6 % 4.6 % 2% 2.8 % 2010 65 % 35 %4 5
  • 4. Chiffres Communes La Mission Locale Vallée de Montmorency, cest également : 520 offres demploi collectées (297 en 2009) 7245 entretiens individuels 2500 participations à des actions collectives 320 visites dentreprises (160 en 2009) FRANCONVILLE Nombre de Premier En En Retour Recherche En LE PLESSIS-BOUCHARD Nombre de Premier En En Retour Recherche En Jeunes suivis Accueil Emploi Formation Scolarité Emploi Suivi Jeunes suivis Accueil Emploi Formation Scolarité Emploi Suivi 09 10 09 10 20 20 20 20 872 881 334 216 126 16 356 167 78 80 47 14 10 4 37 15 ERMONT Nombre de Premier En En Retour Recherche En MONTLIGNON Nombre de Premier En En Retour Recherche En Jeunes suivis Accueil Emploi Formation Scolarité Emploi Suivi Jeunes suivis Accueil Emploi Formation Scolarité Emploi Suivi 09 10 09 10 20 20 20 20 555 558 212 111 88 6 261 92 21 20 11 3 1 1 15 0 EAUBONNE Nombre de Premier En En Retour Recherche En SANNOIS Nombre de Premier En En Retour Recherche En Jeunes suivis Accueil Emploi Formation Scolarité Emploi Suivi Jeunes suivis Accueil Emploi Formation Scolarité Emploi Suivi 09 10 09 10 20 20 20 20 342 344 159 47 58 3 169 67 515 547 223 109 102 20 222 94 ST PRIX Nombre de Premier En En Retour Recherche En BEAUCHAMP Nombre de Premier En En Retour Recherche En Jeunes suivis Accueil Emploi Formation Scolarité Emploi Suivi Jeunes suivis Accueil Emploi Formation Scolarité Emploi Suivi 09 10 09 10 20 20 20 20 93 90 41 12 20 1 39 18 79 83 47 27 17 1 30 86 7
  • 5. Dispositifs au service de nos missions Portrait Mickaël, 19 ans, Le Plessis-Bouchard POP Le Parcours d’Orientation Professionnelle est un outil d’orientation utilisé par les conseillers Il veut changer d’orientation professionnelle. Il participe au POP où il identifie ses traits de personnalité, ses intérêts et aptitudes en lien avec La particularité de cette session du POP est la présence expérimentale sur le groupe d’un auteur et animateur d’ateliers d’écriture qui est là pour Mission Locale pour accompagner les jeunes vers le métier de leur choix. son nouveau projet : la maintenance informatique. aider les jeunes à « écrire leur avenir » de manière Cette action se déroule en 2 temps : une phase théorique sur 2 semaines et un stage ou un Sa situation personnelle exige pourtant qu’il ait poétique. Mickaël ira au bout de la démarche et plateau technique en CFA de 2 semaines minimum. un salaire rapidement. Il décide donc d’effectuer proposera un texte sur scène devant un public. Le POP permet d’élaborer et de valider un projet professionnel, il permet, en un stage en maintenance informatique tout en « Au départ, j’hésitais. Je pensais que la collectif ou en individuel (selon le niveau scolaire), de faire émerger un projet de métier réalisable proposant sa candidature en tant qu’employé de Mission Locale était faite pour les “ cas et de découvrir à l’occasion du stage la réalité du terrain. libre service. Il signe un CDI dans un hypermar- sociaux ” ! Au final, j’ai découvert des conseil- ché, il a en charge le rayon fruits et légumes. Il en lers ouverts et des outils d’orientation est heureux car sa situation personnelle va efficaces qui m’ont permis d’avancer et qui RÉSULTATS pouvoir s’améliorer. Il se formera en parallèle de devraient être utilisés dès le collège !». En 2010, 114 jeunes ont accédé à ce dispositif, 70 ont effectué un stage de découverte. cet emploi car il en a réellement les capacités et ses horaires décalés le lui permettent. Conseillère : Sandrine, conseillère orientation-Formation sur Franconville.8 9
  • 6. Dispositifs au service de nos missions Portrait CIVIS Le contrat d’insertion dans la vie sociale (CIVIS) est un dispositif réservé aux jeunes de 16 à 25 ans Raphaël, 20 ans, qui rencontrent des difficultés d’insertion sociale et professionnelle. Ermont Il a rencontré la Mission Locale en détention. Le CIVIS a pour but l’accès à la vie professionnelle, pour toute personne de 16 à 25 ans en difficulté et Travailler ensemble fut difficile. Il était méfiant, confrontée à un risque d’exclusion professionnelle. avait un rapport compliqué à l’adulte, à l’institu- Le CIVIS propose un accompagnement renforcé pour les jeunes sans qualification. tion. Il était suivi par des services éducatifs depuis Ce contrat ouvre la possibilité pour les jeunes en parcours d’insertion de bénéficier d’une allocation dès leur son enfance et faisait des séjours fréquents en majorité. prison. Comme il était très intéressé par les métiers manuels, nous avons travaillé son PUBLIC VISÉ orientation, pas à pas, puis concrétisé un projet de Le CIVIS s’adresse aux jeunes dont le niveau de Le CIVIS prévoit un renforcement des actions formation en résolvant parallèlement sa situation formation est inférieur ou équivalent à un diplôme d’accompagnement vers l’emploi et une incitation d’hébergement. Il a pu suivre une formation de de fin de second cycle long (niveau de formation à l’embauche plus forte pour les employeurs fai- coffreur à l’AFPA. Il est actuellement en recherche Bac + 2 non validé) et tout particulièrement aux sant l’effort de les recruter ou de les former. d’emploi et réside en foyer. jeunes sans qualification. En 2010, nous avons signé 210 contrats CIVIS. « C’est bien que j’ai pu rencontrer la OBJET DU CONTRAT Le CIVIS existe également pour les jeunes sous Mission Locale en détention. Ça fait du bien Le CIVIS a pour objet d’organiser les actions main de justice. du soutien et de l’aide ». d’accompagnement proposées, au vu, d’une part, des difficultés rencontrées par le jeune et, d’autre Un conseiller intervient à mi-temps à la Maison Conseiller : Loïc, référent justice, intervenant à la part, de son projet professionnel d’insertion dans d’Arrêt du Val d’Oise pour accompagner des Maison d’Arrêt du Val d’Oise. un emploi durable. jeunes 16/25 ans à préparer leur sortie. Ce conseiller continue à travailler avec eux leur parcours d’insertion une fois sortis. 17 CIVIS sous main de justice ont été signés en 2010.10 11
  • 7. Dispositifs aux services de nos missions PROMOTION DE L’ALTERNANCE SEMAINES DE L’APPRENTISSAGE PASSERELLE APPRENTISSAGE MERCREDIS ALTERNANCE Dans le cadre du Contrat d’Objectifs et de Moyens La Mission Locale, en lien avec deux CFA du La Mission Locale a renforcé son partenariat avec les établissements scolaires pour favoriser la Apprentissage mené par le Conseil Régional bassin, a reconduit la passerelle multi-métiers réussite des parcours d’apprentissage et la lutte contre le décrochage scolaire, et a mis en place les Ile-de-France, deux développeurs de l’appren- pour préparer 15 jeunes à entrer en apprentis- mercredis alternance pour les jeunes qui se destinent à l’apprentissage. tissage ont été nommés pour le Val d’Oise et sage à la rentrée de septembre. travaillent, en lien avec les conseillers, à la Le planning proposait de la remise à niveau, une Deux conseillers sont présents pour accueillir les jeunes et les accompagner dans leur projet afin de : promotion de l’apprentissage pour les jeunes des découverte des CFA et des filières de forma- • Définir et valider le projet de métier Missions Locales. tion ainsi que des stages en entreprises. • Faire les démarches d’inscription auprès d’un CFA Un conseiller a co-animé l’action « Semaine de L’incertitude des chefs d’entreprises devant un • Chercher une entreprise d’accueil l’apprentissage » organisée par les développeurs. carnet de commandes qui tardait à se remplir Pendant une semaine, il a accueilli les jeunes, a retardé la signature des contrats. On a ainsi 62 jeunes ont participé aux mercredis alternance, 18 ont signé un contrat d’apprentissage et sont travaillé avec eux leur projet professionnel, observé un regain des contrats d’apprentissage aujourd’hui en formation. Pour les autres, la voie initiale a été privilégiée, au moins pour le moment, présenté les enjeux de l’alternance et exploré les sur la période septembre – novembre. faute d’employeurs ou en attendant que le projet soit plus clair et plus motivé. pistes pour la rentrée pour chacun dentre eux. Cette collaboration favorise les contacts avec les organismes de formation et permet de lutter contre les a priori sur les jeunes des missions locales.12 13
  • 8. Dispositifs au service de nos missions Portrait Club Le club de recherche d‘emploi est organisé deux fois par mois. 8 à 10 jeunes inscrits en Mission Locale, en recherche d’emploi, intègrent chaque fois le club. L’intérêt du travail dans le cadre du club est de proposer, en plus des outils traditionnels de la recherche d’emploi, d’autres outils issus de l’entreprise qui favorisent l’accès à l’emploi de ces jeunes. Ces outils Btissam, 22 ans innovants ont été testés depuis 3 ans et ont montré leur efficacité. La plus-value de ces outils porte sur la collaboration étroite des conseillers en insertion avec des consultants qui travaillent avec les Franconville Elle vient s’inscrire en Mission Locale en mai 2009, entreprises, ceci afin de mettre en adéquation la demande du jeune avec l’offre de l’entreprise. diplômée d’un BTS Tourisme, elle recherche un poste d’agent de voyage. Dans le cadre du Club L’accent est mis sur l’intégration dans l’entreprise et l’accès à l’emploi durable. de recherche d’emploi, elle réalise ses outils de recherche, créé son CV Vidéo et envoie de nom- breuses candidatures spontanées. OBJECTIFS Pierre, 21 ans, Grâce à ses démarches régulières et sérieuses, Btissam obtient un premier CDD pour un tour • Apprentissage des techniques de recherche d’emploi • Découverte du monde de l’entreprise et des métiers in situ sannois opérateur puis un second pour une société de Il vient à la Mission Locale pour mener sa locations saisonnières. Aujourd’hui elle travaille • Recrutement des jeunes grâce à l’action combinée de la Mission Locale et des aides particulières recherche d’emploi dans les métiers de l’informa- en CDI pour une agence de voyage dans la grande pour les jeunes allouées par l’Etat aux collectivités territoriales et aux entreprises (promotion du CAE tique. Orienté sur le club de recherche d’emploi, distribution. pour le secteur non marchand et du CIE pour les entreprises) ses nombreuses démarches auprès des entre- prises font très vite apparaitre un manque de qualification et de compétences par rapport au Conseiller : Laetitia, conseillère emploi sur Franconville RÉSULTATS (Siège et Maison de lEurope) niveau requis sur le marché du travail. Il bénéficie 192 jeunes inscrits sur le club dès lors du contrat d’accompagnement formation 46 ont trouvé un emploi en CDI ou CDD de technicien de maintenance informatique pour 18 ont signé un contrat d’alternance une durée de 3 mois. Aujourd’hui, de retour sur 21 sont entrés en formation le club, il a déjà passé trois entretiens et est prêt 8 ont repris une scolarité en formation initiale à concrétiser. Conseiller : Max, conseiller emploi sur Franconville et Sannois14 15
  • 9. Dispositifs au service de nos missions Portrait PARRAINAGE Le parrainage est une action que met en œuvre la Mission Locale, dans le cadre soit de l’accompa- RÉSULTATS PARRAINAGE 47 parrainages réalisés en 2010 soit environ 200 gnement des jeunes vers l’emploi soit du maintien en emploi. Les conseillers font appel au réseau de entretiens avec des solutions emploi et formation parrains et marraines pour des jeunes rencontrant des difficultés particulières. Le parrainage trouvées pour la moitié des jeunes, au terme des Erwin, 22 ans s’avère très efficace puisque les parrains et marraines, professionnels retraités ou encore en activité, font régulièrement bénéficier leurs filleuls de leurs contacts privilégiés avec des entreprises. 6 mois d’accompagnement. Eaubonne Il arrive en mission locale en mai 2006 avec un CAP coiffure mais ne souhaite plus exercer ce OBJECTIFS métier et réfléchit à une nouvelle orientation. Il a Sont concernés par l’action des jeunes qui Par ailleurs, de manière systématique, nous besoin d’un emploi afin de gagner sa vie. méconnaissent ou ont des représentations erro- Nous le mettons en relation avec Ikéa. Il signe un convions les parrains à participer aux actions contrat de 4 mois puis avec Mc Donald’s pour un nées sur le monde du travail et sur les exigences collectives organisées par la Mission Locale : ils CDI. Erwin travaille en parallèle un projet profes- liées au travail. apportent leur connaissance de l’entreprise et sionnel sur le long terme. En 2007, il reprend des Ces jeunes ont besoin d’une aide, d’un appui réalisent des simulations d’entretiens d’embauche, cours du soir pour préparer un DAEU (diplôme technique pour mener à bien les démarches en ils guident et complètent l’accompagnement vers d’accès aux études universitaires) car il a décidé direction des entreprises, et ceci en sus de la formation et l’emploi. de passer le concours d’infirmier. Nous l’aidons l’accompagnement apporté par leur conseiller Ex : les forums jobs d’hiver et jobs d’été sont une à trouver un poste de coursier en CAE à l’hôpi- référent. très bonne occasion pour les jeunes de trouver tal Lariboisière. Il obtient son DAEU et l’écrit de Les jeunes concernés par cette action présentent un job saisonnier. Les parrains sont présents (2 son concours infirmier. En 2010, nous mettons au moins l’une des caractéristiques suivantes : en place un parrainage pour préparer l’oral qu’il pour chaque journée) pour entrainer les jeunes réussit et intègre l’IFSI (Institution de formation • Faible niveau de formation à l’entretien d’embauche et les faire bénéficier de en soins infirmiers) de l’hôpital St Louis pour • Demandeurs d’emploi de longue durée leur connaissance des entreprises. suivre sa formation d’infirmier. • Milieu social défavorisé • Risque de discrimination en raison de leur Conseiller : Sylvie, conseillère emploi sur l’antenne origine ethnique ou de leur lieu de résidence d’Ermont • Absence de réseau de relations pour les introduire auprès des employeurs16 17
  • 10. Dispositifs au service de nos missions Portrait santé / vie sociale Les jeunes inscrits en Mission Locale bénéficient, s’ils en ont besoin, d’un accompagnement dans les champs de 43 jeunes ont sollicité la conseillère santé pour leurs démarches de Couverture de base et CMU. 65 jeunes ont bénéficié du Fonds d’Aide aux Jeunes pour Diakariaou, 21 ans Sarah, 20 ans la santé et de la vie sociale (logement, aides financières, droits…). environ 4000 euros 33 jeunes ont émis une demande de soins. St Prix beauchamp en Mission Diakariou sollicite la mission locale en juin 2009 Sarah, 18 ans, arrive Locale en 68 visites médicales et 27 bilans de santé ont été réalisés Les demandes initiales traitées sont : 44 jeunes ont rencontré la psychologue soit 130 entre- pour une aide à la recherche d’un hébergement novembre 2009 pour bénéficier d’un accompa- tiens psychologiques d’urgence. Il a alors 20 ans. Il signe un contrat gnement à la recherche d’emploi. Elle est titulaire - couverture sociale de base et CMU 66 demandes d’hébergement d’urgence et 58 demandes CIVIS qui lui permet, quelques semaines plus tard, d’un CAP Pressing, obtenu dans un établissement - mutuelle jeune d’accès en F.J.T. ou logement autonome ont été enregis- d’intégrer une chambre financée par la DDASS adapté. trées. Les 2 chambres financées par les fonds DDASS ont Sarah quitte le foyer familial et choisit d’aller - soins ponctuels été occupées par 4 jeunes. Pour rendre cet hébergement dans un foyer de jeunes travailleurs. Il restera - soins urgents aussi positif que possible dans le sens de l’insertion, un vivre chez une amie, à Paris. Les loyers impayés dans cet hébergement pendant 9 mois. s’accumulent, elles sont expulsées, dormant sous - visites médicales / bilans de santé suivi de la situation est nécessaire, avec une fréquence quasi hebdomadaire. Actif et sérieux dans sa recherche d’emploi, il est une tente. Le manque d’hygiène conduit Sarah à - soutien psychologique embauché au sein d’une association d’insertion - hébergement d’urgence / foyers de jeunes 10 jeunes ont bénéficié d’une Bourse d’Insertion une hospitalisation, suivie par un retour chez sa Professionnelle attribuée par le Conseil Général du Val par l’activité économique“ AGOIE “ pour effec- mère. travailleurs / logement autonome d’Oise, pour un montant total de 12990 euros. - aides financières 28 jeunes ont eu recours au F.I.P.J (Fonds d’Insertion tuer des travaux de terrassement et d’entretien Elle revient en Mission Locale en octobre 2010, Pour les Jeunes) pour une aide directe pour un total de d’espaces verts. plus perdue que jamais suite au décès de son - accompagnement lié au handicap père. En parallèle des entretiens d’écoute, il lui 6231.15 euros. La qualité de son travail et sa bonne conduite lui (de la reconnaissance jusqu’à l’obtention de l’emploi) 29 travailleurs handicapés (bénéficiaires de la RQTH) permettent d’obtenir un emploi durable et une est proposé de participer aux ateliers de l’Espace ont été régulièrement suivis, 2 sont encore en phase Dynamique Insertion de La Montagne Vivra. d’acceptation de la maladie. 26 ont été accompagnés chambre en tant que résident classique dans un RÉSULTATS avant leur reconnaissance. La ML accueille très peu de foyer de jeunes travailleurs. Il a gagné en autono- Elle effectue un stage en blanchisserie dans une CHIFFRES CLES 2010 : handicapés sensoriels, sur les 31 situations en cours, mie. maison de retraite. Elle sait respecter les consignes 26 sont des déficiences intellectuelles associées à des demandées mais n’est pas capable de travailler de - 537 jeunes concernés troubles du comportement et de la personnalité, 5 manière autonome. - 859 entretiens présentent des troubles psychotiques, 1 des troubles La Montagne Vivra présente Sarah aux Ateliers neurologiques et 1 retard du développement psycho moteur. de la Garenne, association d’insertion par l’acti- vité économique, pour un poste de conditionne- ment. Un pas vers une reconnaissance travailleur handicapé (MDPH) a été franchi avec le soutien de sa mère.18 19
  • 11. Les Actions Phares permis de construire “ Permis de Construire ” est un Festival OBJECTIF RÉSULTATS citoyen avec une programmation qui fait Ce projet novateur a pour objectif de mettre en 20 jeunes ont été concernés. la part belle aux associations artistiques relation des jeunes et des entreprises dans un 2 entreprises ont visité le site. locales, à des associations citoyennes et à processus de recrutement « original » Pour mener à bien notre plan de communica- des associations de lutte contre les discri- Il vise également à augmenter, diversifier et tion sur l’action « Permis de Construire » et les minations. renforcer les compétences des jeunes, à informer nouveaux dispositifs sur les contrats aidés, nous C’est une opportunité que nous n’avons pas les entreprises sur les nouveaux contrats aidés et avons contacté et rencontré des structures telles manqué pour mettre sur pied un projet de à permettre à nos jeunes de convaincre de futurs que : “ chantier ” spectacle pour les aspects employeurs. d’aménagement de l’espace festif et de • Le CEEVO qui a inscrit notre projet dans une programmation artistique avec 20 jeunes. Newsletter destinée à 8000 entreprises du Val d’Oise et qui nous a confié une extraction de son fichier pour des démarches plus ciblée. • La Chambre de Commerce et d’Industrie et la Chambre des Métiers qui ont communiqué sur l’action. • Les Services Economiques des Communautés d’Agglomérations du Parisis et de Val et Forêt, ainsi que les services emplois des communes de Franconville et Sannois pour communiquer auprès des entreprises locales et organiser une visite du site par des entreprises. • Nous avons adressé la Newsletter de la Mission Locale à 1200 entreprises.20 21
  • 12. Les Actions Phares Portrait Chantier Batiment de nucourt La Mission Locale, en partenariat avec ABC Formation et le Foyer Rural de Nucourt, a proposé la rénovation des locaux de la bibliothèque rurale et de la cuisine de la salle polyvalente. Le chantier est devenu ainsi une mise en situation permettant l’apprentissage de gestes professionnels antony, 17 ans et l’adoption d’attitudes et de comportements adaptés au monde de l’entreprise. sannois Le choix du site n’est pas anodin. La découverte du monde rural est dépaysant. Il nécessite de changer Il s’est déscolarisé à 15 ans pour suivre des cours ses repères de jeune citadin. C’est aussi un éloignement propice pour se concentrer sur son activité. par correspondance. A sa première visite en La rénovation d’une bibliothèque avait aussi pour enjeu de démystifier un lieu trop souvent déserté. Mission Locale il émet le souhait de découvrir la carrosserie automobile. Au cours d’une journée de prospection directe avec lui nous signons des OBJECTIFS RÉSULTATS conventions de stage dans un garage mais Anthony - Acquérir des compétences techniques en Sur les 15 jeunes, après 6 mois, tous avaient nicolas, 21 ans, ne montre pas de disposition pour cette activité. Nous le sollicitons alors pour participer au chan- matière de rénovation. Des Compétences transférables dans les domaines du bâtiment entrepris une formation ou trouvé un emploi, à l’exception de deux, toujours suivis ermont tier peinture de la bibliothèque de Nucourt. Le Le Pop auquel il participe dès son arrivée en métier lui plaît et il participe à d’autres chantiers et du second œuvre. en Mission Locale, l’un a rencontré des soucis Mission Locale l’encourage à mener des avec ABC Formation. Il a intégré récemment la - Permettre aussi une coupure avec l’environnement personnels qui l’ont empêché de s’investir dans investigations dans le secteur informatique. passerelle apprentissage du Cfa de Pantin. social et familial, ce qui présente un intérêt majeur, son projet professionnel, et l’autre a décroché Faute de stage pratique pour valider un projet, il les jeunes des quartiers ont été en priorité visés de la formation dans laquelle il était inscrit et ne stagne quelque semaines, jusqu’à ce que nous lui par ce projet. réussit pas à s’impliquer dans un autre projet : proposions de se redynamiser en participant au - Mettre en relation des professionnels avec nos chantier peinture de la bibliothèque de Nucourt. - 3 en emploi, 2 en CDD de plus de 6 mois, jeunes lors de l’inauguration de la bibliothèque, Il s’avère en effet qu’il a besoin de cadre pour 1 en CDI maintenir sa motivation. Il a par ailleurs des pour que le lien compétences / emploi soit - 7 en formation (GRETA, AFPA ou Conseil habiletés avérée pour réussir dans le bâtiment. complet. Régional) Il profite du dispositif de mobilisation d’ABC - 2 en contrat d’apprentissage Formation pour enchaîner les expériences et - 1 à l’Epide décroche finalement une entrée en formation - 2 en travail sur projet pré-qualifiante plomberie avec le Greta.22 23
  • 13. Les Actions Phares Chantier ESPACES VERTS EN NORMANDIE Les jeunes accompagnés par la Mission Locale construisent leur parcours pour, à terme, accéder à un RÉSULTATS 10 jeunes sont partis en Normandie, dont 2 emploi durable. Les temps dorientation et de formation peuvent être ponctués de périodes dattente. filles, pour réaliser le chantier espaces verts qui Ces délais avant une entrée sur un dispositif ou une formation doivent être mis à profit et faire lobjet consistait en grande partie à faire l’entretien et la dactions concrètes, qui vont non seulement maintenir la dynamique et la mobilisation mais aussi préparation des sols en vue des plantations d’un apporter des connaissances, des savoirs, des techniques, des compétences transférables pour la suite verger conservatoire. de leur parcours. Après seulement 2 mois, la situation de ces 10 Cette expérience en délocalisé nous conforte dans l’idée que, pour une partie des jeunes que nous jeunes a évolué et est très encourageante : accompagnons, il est nécessaire et bénéfique de proposer une rupture temporaire avec l’environne- - 4 en formation ment et la famille. Les chantiers, axés sur la découverte des métiers des espaces verts, ont permis d’ - 1 en passerelle pour un contrat d’apprentissage observer les jeunes en situation de travail et d’activité et d’identifier des aptitudes transférables sur un - 1 CDD 1 an Mairie d’Ermont projet professionnel. - 3 jeunes en travail sur projet espaces verts (l’un Ce chantier concernait 10 jeunes repérés par les conseillers de la Mission Locale. est en CDD comme employé libre service en Un formateur, salarié du Parc Naturel Régional, encadrait techniquement les jeunes autour des activités parallèle). Le chantier a permis à ces jeunes proposées. de découvrir les métiers des espaces verts. Ces jeunes ont eu l’occasion de « creuser » OBJECTIFS DE LACTION ce projet et de faire des stages pour confirmer En développant ce projet de séjour, la Mission Locale visait différents objectifs : leur projet. - Permettre à des jeunes de découvrir les métiers des espaces verts et d’enrichir leur cv. - 1 jeune en travail sur autre projet. Le chantier a - Entretenir leur motivation, leur dynamisme dans l’attente de solutions emploi ou formation. infirmé son intention de travailler dans les espaces - Avoir des activités quotidiennes concrètes qui sont autant d’occasions de mettre en valeur leurs verts, les conditions physiques étaient trop qualités et capacités. difficiles pour lui. - Avoir la possibilité de corriger des attitudes et comportements inadaptés au monde du travail.24 25
  • 14. Les Actions Phares Portrait RALLYEs ENTREPRISES Cette action se déroule tous les quinze jours. Les jeunes sont accompagnés par des conseillers professionnels pour prospecter les entreprises du territoire et décrocher des opportunités de stages, d’emploi, ou d’alternance. OBJECTIFS DE L’ACTION - Acquérir les techniques de recherche d’emploi physique, téléphonique et internet. Julien - franconville Rajaa - eaubonne - Réaliser les démarches de prospection afin de 22 ans. Julien est arrivé en Mission Locale en 18 ans. Rajaa est arrivée en Mission Locale juillet 2010. Il souhaitait trouver un emploi en septembre 2010 car elle ne trouvait pas supprimer les a priori négatifs qu’ont les jeunes dans l’attente de passer des tests pour entrer d’entreprise pour son BTS MUC en alternance. et les entreprises les uns vis-à-vis des autres. Suite aux Rallyes entrepris ensemble et aux - Collecter des offres d’emploi et postuler à ces dans l’armée. En décembre 2010, à la suite d’un démarches de prospection téléphonique, elle a offres. Rallye, il a obtenu différents rendez-vous. Un trouvé une entreprise pour son alternance et a - Organiser des démarches de recherche CDI lui a été proposé dans un fast food. débuté le 01/12/2010. d’emploi ou d’apprentissage. - Bénéficier concrètement de l’expérience du terrain. Sania - sannois Sébastien - montlignon 19 ans. Sania est arrivée en Mission Locale en 18 ans. Sébastien est arrivé en Mission Locale - Utiliser les outils modernes de recherche octobre 2010. Elle recherchait un emploi de en août 2010, titulaire d’un BEP Technique d’emploi vendeuse en prêt-à-porter. Suite au Rallye d’Installation Sanitaire et Thermique. Il souhai- entreprise dans des zones commerciales, une tait trouver un emploi de Plombier. Suite aux RÉSULTATS boutique lui a fixé un entretien qui lui a permis Rallyes et au travail de TRE entrepris, Sébastien 110 jeunes ont participé aux Rallyes entreprises, d’être recrutée en CDD pour un mois. A ce a obtenu un rendez-vous à l’hôpital d’Argenteuil et ont collecté plus de 200 offres de stage ou jour, son CDD a été renouvelée. qui recherchait des Plombiers. A la suite de d’emploi. cet entretien, un CDD de 4 mois partiellement transformable en CDI lui a été proposé.26 27
  • 15. Les Actions Phares 1ère NUIT DE LA FORMATION ET DE L’EMPLOI OBJECTIFS La Mission Locale a organisé une soirée porte- Ce Forum a pour objectif de répondre ouverte à destination des jeunes et leurs parents, aux questions des lycéens en recherche dédiée aux questions : d’orientation, des demandeurs d’emploi • d’orientation scolaire et professionnelle et des parents en attente de réponse sur • de formation l’avenir de leurs enfants. • d’emploi RÉSULTATS Les jeunes présents ont rencontré, à l’occasion Pour cette 1ère édition de la Nuit de la d’entretiens, des représentants des organismes de Formation et de l’Emploi, les 55 exposants formation et des professionnels des entreprises ont accueilli plus de 600 personnes. locales pour mieux appréhender les métiers, les filières de formation, les débouchés en termes d’emploi ainsi que les méthodes de recrutement. Une conférence et une table-ronde ont permis d’aller plus loin sur les métiers et les formations : - “ Aider vos enfants à s’orienter ” - L’alternance : le chemin le plus sûr vers l’emploi28 29
  • 16. Les Actions Phares Portrait forums Nous organisons des départs groupés sur les Témoignage forums emploi et formation sur notre bassin et sur Paris. Un conseiller Mission Locale Sophie, 20 ans, accompagne, guide et conseille les jeunes sur ces Eaubonne manifestations. “ Le forum, c’est toujours une bonne opportu- nité de rencontrer des professionnels, mais c’est RÉSULTATS difficile de cibler les stands qui peuvent nous cor- OBJECTIFS respondre et d’oser interpeller les exposants. - Rencontrer et convaincre des employeurs Plus de 500 jeunes ont participé à ces opéra- Avec l’aide de mon conseiller, j’avais sélectionné - Echanger avec des professionnels et tions sur des forums tels que : les entreprises à rencontrer avant qu’on se rende expliquer son parcours Forum jobs d’été d’Ermont, Forum “ Nuit de ensemble sur le forum et j’avais participé à une - Découvrir des filières, des organismes de la formation et de l’emploi ” à Franconville, préparation à l’entretien d’embauche. Cette étape formation Forum des métiers de Nanterre, Forum du m’a permis de mieux appréhender le forum et - Travailler la mobilité et l’organisation des Parisis, Forum de l’emploi Val et Forêt, Forum de repartir avec des informations et des contacts recherches d’emploi, de stage ou de formation de lemploi sans diplôme, Forum de lapprentis- intéressants à relancer. ” sage, Salon des services à la personne, Train pour l’emploi, Salon emploi Villepinte, Paris pour l’Emploi, Forum Emploi Taverny, Salon de l’étudiant.30 31
  • 17. Les Actions Phares CREATION DENTREPRISE En complément de notre partenariat avec l’association AGIR Abcd, la Mission Locale et COOPACTIVE ont organisé une formation se déroulant les 14 et 15 Juin 2010, autour d’un support ludique – un jeu professionnel – d’apprentissage des pratiques de gestion budgétaire. OBJECTIF DE CETTE ACTION RÉSULTATS Informer les participants et leur apporter 11 personnes ont participé à cette action, 7 jeunes des conseils à différents niveaux : et 4 adultes. · L’environnement et le partenariat de Parmi les participants, 5 jeunes ont poursuivi l’entreprise ou association le montage de leur projet en entretien indivi- · Les besoins et les sources de financement duel avec les intervenants d’AGIR Abcd. · trésorerie de démarrage et pour la La première année · La communication et l’image de l’activité32 33
  • 18. Les Actions Phares PIJ Le Point Information Jeunesse, porté par la LES ACTIONS 2010 RÉSULTATS Mission Locale, répond aux questions des jeunes Service Volontaire Européen - octobre 2010 à Plus de 200 personnes ont utilisé le PIJ en 2010. de 14 à 25 ans scolarisés ou non sur les thèmes : janvier 2011 : le volontaire présent pour une études, métiers, emploi, formation, vie pratique durée de 4 mois a animé des Espaces de et hébergement, sports, loisirs, vacances, et discussion en anglais et un atelier dédié aux mobilité européenne. programmes de mobilité européenne et L’accueil est anonyme, sans rendez vous et internationale. gratuit. Mercredis alternance – mars à juin 2010 : l’informatrice du PIJ intervient dans les LES LIEUX D’ACCUEIL : collèges et lycées auprès des équipes - Au sein du PIJ, en Mission Locale pédagogiques puis reçoit les jeunes intéressés - A l’Espace Fontaine pour les aider dans leurs démarches : inscrip- - A la permanence Maison de l’Europe tion en CFA et recherche d’un employeur. - Aux permanences dans les collèges “ Les jeunes ont du talent : semaine des jeunes artistes ” - 20 octobre 2010 : journée dédiée à la découverte de pratiques artistiques et culturelles, rencontre avec des artistes.34 35
  • 19. Les Actions Phares LA CO-TRAITANCE AVEC MODERNISATION POLE EMPLOI DE LA MISSION LOCALE Pôle Emploi a confié à la Mission Locale la En 2010, nous avons modifié l’implantation de co-traitance du Parcours Personnalisé d’Accès l’accueil de la Mission Locale. Un écran présente à l’Emploi de 257 jeunes demandeurs d’emploi. les actions et l’actualité de notre structure. Les En réalité, c’est 313 PPAE qui ont été réalisés. jeunes ont ainsi accès à toutes les informations et Pôle Emploi met également à notre disposition notamment aux recrutements en cours. un conseiller référent. Cela nous permet d’être Nous avons également renouvelé notre parc plus performants dans la gestion des outils et informatique dans les salles d’animation Emploi des techniques de recherche d’emploi de notre et Formation pour que les jeunes utilisent des structure : logiciels et du matériel actuels. • Accession aux offres d’emploi. • Mise en œuvre des mesures spécifiques d’accès à l’emploi. • Mobilisation des moyens du service public. • Réalisation d’ateliers et clubs recherche d’emploi.36 37
  • 20. Site Internet Coupu res de Press e Vous pouvez également retrouver toutes nos actualités et nos actions, mises à jour sur notre site internet : www.mlvm.asso.fr38 39
  • 21. Projets 2011 Consciente de l’enjeu que représentent l’emploi et la formation pour l’avenir de nos jeunes, consciente des difficultés et de la frilosité du marché du travail, la Mission Locale Vallée de Montmorency propose pour l’année 2011 : - La Deuxième édition de la Nuit de la Formation et de l’emploi. - Deux rencontres jeunes / entreprises autour du sport, afin de partager les expériences, les passions. - Des Cafés des Métiers sur les thèmes de la Santé, du Bâtiment et second œuvre, de la sécurité, de laide à la personne. L’objectif est pour les jeunes de découvrir des métiers porteurs, en rencontrant des professionnels et des centres de formation - Un chantier éducatif des métiers du bâtiment et second œuvre - Un chantier éducatif des métiers des Espaces verts. - Un forum alternance - Un forum jobs été Nous renouvelons pour l’année 2011 les actions CIVIS, Rallyes entreprises, Parrainage, POP Dans le cadre du PIJ : - Organisation dune journée porte ouverte. - Lutte contre le décrochage scolaire par des rencontres dans les établissements scolaires, mais également dans les points ressources de nos jeunes (Maisons de Quartier, kFête). - Organisation des Mercredis de l’alternance à destination des jeunes scolaires qui se destinent à l’apprentissage. - Organisation de SOS rentrée pour les jeunes sans solution.40 41
  • 22. Niveau de Formation Glossaire Niveau I Niveau V Personnel occupant des emplois exigeant norma- formation équivalent à celle du brevet détudes lement une formation de niveau supérieur à celui professionnelles (BEP) ou du certificat daptitude AAH Allocation Adulte Handicapé DUDE Dossier Unique du Demandeur d’Emploi de la maîtrise. professionnelle (CAP), et par assimilation, du AGEFIPH Association pour la Gestion du Fonds EDI Espace Dynamique d’Insertion certificat de formation professionnelle des adultes pour l’Insertion Professionnelle des Personnes ESAT Etablissement et Service d’Aide par le Niveau II (CFPA) du premier degré. Handicapées Travail Personnel occupant des emplois exigeant ASE Aide Sociale à l’Enfance FAJ Fonds d’Aide aux Jeunes normalement une formation dun niveau CAE Contrat d’Accompagnement à l’Emploi FIPJ Fonds d’Insertion Pour les Jeunes comparable à celui de la licence ou de la maîtrise. Niveau V Bis (contrat aidé secteur non marchand) FSE Fonds Social Européen Emplois supposant une formation spéciali- CAF Caisse d’Allocations Familiales IM-PRO Institut Médico-Professionnel sée dune durée maximum dun an au-delà du CCAS Centre Communal d’Action Sociale MDPH Maison Départementale des Personnes Niveau III premier cycle de lenseignement du second degré, CDAPH Commission Départementale des Handicapées formation du niveau du diplôme des Instituts du niveau du certificat de formation profession- Droits et de l’Autonomie des Personnes MGIEN Mission Générale d’Insertion de Universitaires de Technologie (DUT) ou du nelle Handicapées (ex COTOREP et CDES) l’Education Nationale brevet de technicien supérieur (BTS) ou de fin de CIE Contrat Initiative Emploi (contrat aidé MJD Maison de la Justice et du Droit premier cycle de lenseignement supérieur. Niveau VI secteur marchand) PJJ Protection Judiciaire de la Jeunesse Emplois nexigeant pas une formation allant CIO Centre d’Information et d’Orientation POP Parcours d’Orientation Professionnelle Niveau IV CIVIS Contrat d’Insertion dans la Vie Sociale PPAE Parcours Personnalisé d’Accès à l’Emploi au-delà de la scolarité obligatoire. formation équivalent à celle du brevet profes- CMP Centre Médico-Psychologique SDAM Stage de Découverte de l’Apprentissage sionnel (BP), du brevet de technicien (BT), du CMU Couverture maladie universelle et des Métiers baccalauréat professionnel ou du baccalauréat CUCS Contrats Urbains de Cohésion Sociale SPE Service Public pour l’Emploi technologique. CUI Contrat Unique d’Insertion SPIP Service Pénitentiaire d’Insertion et de DIRECCTE Direction régionale des Entreprises, Probation. de la Concurrence, de la consommation, du Travail et de l’Emploi.42