Trachéites

2,050 views
1,591 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
2,050
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
60
Actions
Shares
0
Downloads
6
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Trachéites

  1. 1. TRACHEITES • tenaceToux • variable, fluide ou glaireuse expectoration • longtemps discrète, c ’est un signe d ’aggravation dyspnée
  2. 2. Trachéite REFLUX GASTRO OESOPHAGIEN HEMMAGE TRACHEITE AIGUE BANALE TRACHEITE SPASMODIQUE
  3. 3.  REFLUX  GASTRO  OESOPHAGIEN Hernie hiatale Trachée œsophage
  4. 4. Laryngo-trachéo-bronchite
  5. 5. Surinfection bactérienne
  6. 6. • Le plus classique est une rhinite chronique, • un écoulement permanent, plus abondant que d'habitude, • Il se draine par l'arrière fond des fosses nasales et glisse le long de la muqueuse pharyngée. • C'est son irritation et l’inflammation par les sécrétions, qui déclenche une sensation anormale • Et des velléités de nettoyage par raclement. .
  7. 7. Sous ce terme des plus abstrait se cache le banal raclement de gorge. De temps à autre, il nous est tous arrivé de se racler la gorge parce que nous avions l'impression d'y avoir quelque chose d'adhérant à la muqueuse. Mais pour parler de hemmage, il faut un caractère répétitif, régulier qui flirte parfois avec un tic, le distinguo entre les deux n'étant pas toujours facile.
  8. 8. • La plupart du temps, la rhinite fait suite à une banale grippe. • Il suffit de traiter la muqueuse nasale pour que tout rentre dans l'ordre. • Parfois, l'écoulement est plus ancien, sans lien avec une infection. • On se trouve alors en présence d'une rhinite chronique appelée vasomotrice • et qui traduit un dérèglement de la muqueuse du nez qui gonfle et produit trop de mucus.
  9. 9. • L'âge est souvent responsable • les facteurs climatiques et de pollution aussi, • de même que le tabac ou la climatisation. • Le traitement a pour but de sécher les muqueuses et de les rendre moins inflammatoires, donc moins épaisses. • Des traitements par comprimés et gouttes nasales sont alors le plus souvent employés. • Rappelons que ce type de rhinite n'a rien à
  10. 10. Sous ce terme des plus abstrait se cache le banal raclement de gorge. De temps à autre, il nous est tous arrivé de se racler la gorge parce que nous avions l'impression d'y avoir quelque chose d'adhérant à la muqueuse. Mais pour parler de hemmage, il faut un caractère répétitif, régulier qui flirte parfois avec un tic, le distinguo entre les deux n'étant pas toujours facile.
  11. 11. Enfin, citons la présence de caséum dans une crypte amygdalienne, qui par l'irritation produite entraîne là aussi l'impérieuse nécessité de racler la gorge pour faire disparaître la sensation en cause.
  12. 12. • Le caséum, ce sont les points blancs situés dans vos amygdales. • Ils ne sont pas synonymes d'angine, mais traduisent simplement la rétention, l'accumulation de sécrétions diverses dans une cavité amygdalienne. • Au fil du temps, le grain grossit et gène de plus en plus.
  13. 13. • Pour les rencontrer, deux obligations : avoir encore ses amygdales (sic) et surtout présenter des cryptes à l'intérieur ! • Traitement : enlever les amas caséeux et parfois cautériser (au laser ou par radiofréquence) les amygdales s'ils se renouvellent trop rapidement pour faire disparaître les cryptes. • A petits maux grands remèdes !
  14. 14. TRACHEITE AIGUE BANALE • Toux déchirante, quinteuse, émétisante • crachats rares • enrouement intermittent
  15. 15. ESCHOLTZIA escholtzia california Antispasmodique sédative & antitussive hypnotique
  16. 16. LAVANDE Lavendula vera Anti-infectieuse respiratoire antitussive: toux quinteuses sédative, antispasmodique hypnotique anticonvulsivante hypotensive cholérétique diurétique
  17. 17. LAVANDE Lavendula vera • Anti-infectieuse respiratoire • antitussive: toux quinteuses • sédative, antispasmodique • hypnotique • anticonvulsivante • hypotensive • cholérétique • diurétique
  18. 18. LAVANDE Lavendula vera • Anti-infectieuse respiratoire • antitussive: toux quinteuses • sédative, antispasmodique • hypnotique • anticonvulsivante • hypotensive • cholérétique • diurétique
  19. 19. TRACHEITE SPASMODIQUE • Toux isolée séche, quinteuse, émétisante • de jour comme de nuit • fatigue • allergie vraie ou hypersensibilité muqueuse?
  20. 20. BOUILLON BLANC verbascum thapsus Anti- inflammatoire anti-allergique émolliente
  21. 21. BOUILLON BLANC verbascum thapsus
  22. 22. MARRUBE BLANC Marrubium vulgare Expectorant et fluidifiant bronchique anti-inflammatoire digestif hypotensif vasodilatateur
  23. 23. MARRUBE BLANC Marrubium vulgare • Expectorant et fluidifiant bronchique • anti-inflammatoire • digestif • hypotensif • vasodilatateur

×