14h 1 d_aco alain cathy 4 reponses_correct

426 views
320 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
426
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
96
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

14h 1 d_aco alain cathy 4 reponses_correct

  1. 1. A L A I N G U I L L E M N O T C H A R G É D E S N O U V E L L E S M I S S I O N S E T D E S U R P S B U R E A U D E L A F S P F ENTRETIEN PHARMACEUTIQUE AVK 1 C A T H E R I N E L E Y R I S S O U X C O M M I S S A I R E R E L A T I O N S O C I A L E E T F O R M A T I O N - F S P F
  2. 2. FICHE DE SUIVI PATIENT Ce questionnaire, trame d’échanges avec le patient. les points incontournables pour un suivi optimal du patient. un fil conducteur de l’entretien 2
  3. 3. FICHE DE SUIVI PATIENT un support du suivi du patient À lire avant le prochain entretien. Adapter votre discours vous assurer de la bonne compréhension des messages transmis. Le carnet d’information et de suivi du traitement par AVK 3
  4. 4. FICHE DE SUIVI PATIENT évaluer la situation contacter le médecin ou conseiller une consultation chez son médecin. 4
  5. 5. LA CONVENTION STIPULE un entretien à l’initialisation du traitement deux entretiens annuels 5
  6. 6. • L’appréciation de l’appropriation par le patient des informations essentielles se fait selon 3 niveaux : □ Acquis (A) □ Partiellement Acquis (PA) □ Non Acquis (NA) 6
  7. 7. LE PHARMACIEN CONSIDÈRE QU’UNE NOTION EST • - « acquise » • dès lors qu’elle est parfaitement intégrée par le patient, - « partiellement acquise » • dès lors que le patient a des connaissances incomplètes ou imprécises, - « non acquise » • dès lors que le patient ne sait rien sur le sujet. 7
  8. 8. L’avenant signé avec la CNAM mettant en place l’entretien pharmaceutique Avk comporte actuellement 2 outils : •Un questionnaire et un guide pour le pharmacien En pratique, de nombreuses personnes utilisent le questionnaire comme reformulation et conclusion partagée avec le patient. C’est un questionnaire vers le pharmacien pour que les réponses requises par le suivi AVK soient tracées. Le guide est sous la forme : le patient peut-il citer 3 médicaments contre-indi…….. Nous avons souvent utilisé le mode question directe ici pour rendre cette lecture plus active. 8
  9. 9. LE QUESTIONNAIRE • INFORMATIONS GENERALES CONCERNANT LE PATIENT 1- NOTIONS GENERALES SUR LE TRAITEMENT AVK •Principes du traitement •Surveillance biologique du traitement •Surveillance de l’apparition des signes évocateurs d’une dose trop élevée •Les autres médicaments •L’alimentation •Les professionnels de santé 2- CONCLUSION POUR LE PATIENT 3- CONCLUSION POUR LE PHARMACIEN 4- SUIVI DE L’ACCOMPAGNEMENT 9
  10. 10. INFORMATIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LE PATIENT Nom : Prénom : Date de naissance : N° d’Immatriculation : Régime d’affiliation : Adresse : Date entretien 1 et nom du pharmacien : Poids Nom de l’AVK prescrit Nom du prescripteur Autres médicaments prescrits Autres médicaments/produits consommés par le patient 10
  11. 11. HABITUDES DE VIE POUVANT INTERFÉRER AVEC LE TRAITEMENT AVK Historique de la prescription des AVK Difficultés motrices/cognitives/sensorielles Laboratoire qui dose habituellement l’INR Le patient a-t-il un carnet de suivi et une carte AVK ? Demander au patient comment il vit globalement son traitement 11
  12. 12. NOTIONS GÉNÉRALES SUR LE TRAITEMENT AVK 12
  13. 13. PRINCIPES DU TRAITEMENT □A □PA □NA 1. à quoi sert l’AVK ? 2. pourquoi l’AVK a été prescrit ? Dans quelle situation ? CAILLOTS ARTÉRIELS Plaquettes fibrine Antiagrégants plaquettaires + ou - AVK VEINEUX Fibrine Globules rouges AVK 13
  14. 14. demi vie d’élimination: temps de retour à la normale de l INR après arrêt: - acénocoumarol 8 à 10 heures 1 à 4 jours - fluindione 31 heures 3 à 4 jours - warfarine 35 à 45 heures 4 jours Le délai d’équilibre de l ’INR après introduction est peu variable d ’un AVK à l ’autre 3à 4 jours pour le préviscan, 5 pour la coumadine ; et dépend de la demi vie des facteurs de coagulation Vit K- dépendant inhibés par le médicament. Acénocoumarol: 1à 2 prises par jour 14
  15. 15. PRINCIPES DU TRAITEMENT □A □PA □NA 3. ce médicament comporte certains risques ? Lesquels ? 4. Quelle dose ? la respecte-t-il ? 15
  16. 16. GÉRER LA DOSE JOURNALIÈRE EN MG ET EN COMPRIMÉS: • Prise quotidienne personnalisée • le soir • Fractions simples : tartes ¼ ½ ¾ • Rythme à 1 temps, 2 temps ou 3 temps: prise identique chaque jour ou en alternance Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche Préviscan® Cp 20mg: 1 dosage Coumadine ® : Cp à 2 ou 5 mg : 2 dosages Sintrom ®: cp 4 mg; Minisintrom ® cp 1 mg: 2 dosages Que signifie: 1/2, 1/2, 3/4 en alternance? 16
  17. 17. ANSM (05/04/2013) • un nouveau conditionnement de Préviscan (fluindione) en plaquettes prédécoupées. • Ce conditionnement permet l’identification des comprimés grâce à l’inscription derrière chaque alvéole du nom du médicament, de la dénomination commune internationale et du dosage. • L’ANSM rappelle que les patients doivent conserver les médicaments ou les fractions de médicaments dans leur blister de façon à pouvoir identifier les comprimés jusqu’au moment de leur administration. 17
  18. 18. PRINCIPES DU TRAITEMENT □A □PA □NA 5. à quelle heure ? Tous les jours à la même heure? 6. oubli ? 18 < 8 heures > 8 heures
  19. 19. PRINCIPES DU TRAITEMENT □A □PA □NA 7. noter dans carnet de suivi •les prises ? •Oubli ? 19
  20. 20. SURVEILLANCE BIOLOGIQUE DU TRAITEMENT 8. INR cible ? 9. calendrier établi par le médecin et laboratoire ? 10. A quelle période de la journée ? 11. noter la valeur de l’INR dans son carnet de suivi et la transmettre à son médecin ? 12. Observance de l’INR 20
  21. 21. LIEN ENTRE INR CIBLE ET SÉCURITÉ; ET INR CIBLE ET CHANGEMENT DE DOSE 21 Médicament pas assez dosé Risque de caillot INR trop bas Médicament bien dosé Efficacité du médicament INR cible Médicament trop dosé Risque de saignement INR trop haut
  22. 22. COMPARER SON INR À LA CIBLE Nombre décimal à situer dans un intervalle thérapeutique 2 2,5 3 3,5 4 2 2,05 2,1 Placer : 3,8 2,6 2,1 22
  23. 23. 13 SIGNES ÉVOCATEURS D’UN SURDOSAGE - signes plus inquiétants : - signes trompeurs : • fatigue, essoufflement, pâleur, • céphalées ne cédant pas au traitement antalgique habituel, • malaise inexpliqué ; - signes banals : • saignement des gencives, saignement de nez, hémorragie conjonctivale, • règles exceptionnellement abondantes, • hématomes. 23
  24. 24. • 14. Lui est-il déjà arrivé de ressentir certains de ces signes ? Si oui, qu’a-t-il fait ? • □ oui □ non 24
  25. 25. LES AUTRES MÉDICAMENTS 15. lesquels ? •□ oui □ non 16. contre-indiqués ? •citer 3 ? 25
  26. 26. RÉPONSES (GUIDE) • Acide acétylsalicylique • AINS pyrazolés (phénylbutazone) • Miconazole, utilisé par voie générale ou en gel buccal • Millepertuis 26
  27. 27. LES AUTRES MÉDICAMENTS 17. l’aspirine pour les douleurs ? 18. L’armoire à pharmacie ? 27
  28. 28. L’ALIMENTATION 19. les principaux aliments riches en vitamine K ? •citer 3 ? 28
  29. 29. RÉPONSES (GUIDE) • Les aliments les plus riches en vitamine K sont : • brocolis, choux, choux-fleurs, choux de Bruxelles, • épinards, • laitue. 29
  30. 30. L’ALIMENTATION 20. les règles en matière d’alimentation ? 30
  31. 31. RÈGLES – ALIMENTATION (GUIDE) • Aucun aliment n’est interdit. • Cependant, l’apport du régime alimentaire en vitamine K doit être régulier et sans excès, afin de ne pas perturber l’équilibre de l’INR. 31
  32. 32. L’ALIMENTATION 21. Parler à son médecin ou son pharmacien si tisanes, complément alimentaire? 32
  33. 33. RÉPONSES (GUIDE) • Attirer l’attention du patient sur les compléments alimentaires et les tisanes qui peuvent contenir du millepertuis. 33
  34. 34. LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ 22. quels autres professionnels de santé le patient rencontre-t-il ? 23. Le patient leur présente-t-il la carte « je prends un traitement anticoagulant par AVK » qui lui a été remise ? •□ oui □ non 24. dire toute intervention médicale (extraction dentaire, petite chirurgie, etc.) ou changement dans sa situation (par exemple survenue d’une grossesse) ? •□ oui □ non 34
  35. 35. 352 5 . L E P A T I E N T A - T - I L D E S Q U E S T I O N S ? □ oui □ non 2- CONCLUSION POUR LE PATIENT
  36. 36. SITE ANSM 36
  37. 37. 37 3- CONCLUSION POUR LE PHARMACIEN
  38. 38. 3- CONCLUSION POUR LE PHARMACIEN 26. Petite synthèse de l’entretien 27. Appréciation du pharmacien sur le niveau d’information du patient 28. Principaux points sur lesquels il faudra revenir en priorité lors de l’entretien suivant 29. Prévoir la présence d’un accompagnant pour l’entretien suivant •□ oui □ non 30. Prévoir l’orientation du patient vers le prescripteur •□ oui □ non 31. Prévoir une prise de contact avec le prescripteur •□ oui □ non 38
  39. 39. 39 4- SUIVI DE L’ACCOMPAGNEMENT
  40. 40. 4- SUIVI DE L’ACCOMPAGNEMENT Convenir avec le patient des modalités de suivi de l’accompagnement. Envisager avec lui le nombre et la fréquence des entretiens. Switch d’AVK vers NACO oui/non Date : …. Le switch vers les NACO implique l’arrêt de l’accompagnement AVK 40
  41. 41. A L A I N G U I L L E M N O T C H A R G É D E S N O U V E L L E S M I S S I O N S E T D E S U R P S B U R E A U D E L A F S P F ENTRETIEN PHARMACEUTIQUE AVK 41 C A T H E R I N E L E Y R I S S O U X C O M M I S S A I R E R E L A T I O N S O C I A L E E T F O R M A T I O N - F S P F M E R C I P O U R V O T R E A T T E N T I O N

×