• Save
VIEWLEX # 04
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
5,952
On Slideshare
5,952
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Avril 2006 # 06 par Alex Gaudin - http://lexeul.blogspot.com Edito Blogs, podcasts, web, social network, video online, consumer-created content. Le consommateur semble devenir un média à lui tout seul. Les marques souhaitent donner plus de pouvoir aux consommateurs, mais jusqu’à quel point peuvent-elles perdre le contrôle de la communication ? Comment engager une relation avec ses clients, qui soit source de contentement pour les deux parties ? Le support publicitaire peut-il devenir le message en lui-même ? Tels semblent être quelques-uns des enjeux à relever dans les communications de marques du 21eme siècle. Bonne lecture. Googled • On commence avec un premier avril googlelien. Google Romance, c’est le dernière création de Google. Le principe consiste à utiliser la même technologie de recherche pour trouver son âme sœur…Allez voir l’explication en images, digne des meilleurs romans photos. • Au rayon des nouveautés d’Avril, le Google Calendar. Ce n’est ni plus ni moins qu’un agenda en ligne, accessible à tout détenteur d’un compte Gmail, et qui permet de gérer ses rdv. Un pas de plus dans la stratégie de développement tout azimut de nouveaux services, qui éloigne Google de sa fonction première – la recherche, mais le rapproche de notre quotidien d’internaute. • Autre nouveauté, le Google Related Links. C’est un module qui peut s’insérer dans n’importe quel site et permet d’insérer une fenêtre qui affiche automatiquement des infos (mots clés, dépêches, liens) en relation avec le thème principal du site. • Google, agent immobilier, avec Google Base, dont on avait déjà parlé, qui offre la possibilité de chercher un bien immobilier en ligne, mais aussi une voiture d’occasion. • Google fait aussi de la concurrence à American Idol, avec Google Idol, une compétition On-line de vidéos amateurs. Les vidéos musicales, sur le mode Karaoké ou originales, doivent être hébergées sur Google Video, et le public vote pour leur favorite. Ce n’est pas toujours du meilleur goût, mais cela permet de faire parler de Google et de peaufiner leur image de marque cool auprès des jeunes. • On évoquait la possibilité pour Google de connecter San Francisco à un réseau Wi-Fi gratuit. C’est chose faite, avec une alliance Google-EarthLink, qui a remporté l’appel d’offres lancé par la ville. Deux possibilités d’accès s’offriront aux habitants, une gratuite et pas très rapide, financée par la pub sur le modèle Google, et l’autre payante par abonnement mensuel et plus rapide. L’Atelier. • Un peu de marketing. Google, pour la première fois, va proposer la possibilité à des annonceurs d’apparaître sur sa page d’accueil de recherche. Enfin, la version personnalisée de sa page d’accueil. Les internautes ayant opté pour l’option de personnalisation de la page d’accueil de Google, pourront intégrer dans celle-ci un module Da Vinci Code. Il s’agira d’un jeu sous forme de puzzle. Plusieurs jeux étaient déjà disponibles, mais c’est une première pour un jeu sponsorisé. • Dans la série des clones et autres variations autour de Google, deux bon exemples. Le premier, Qooqle video, permet de faire des recherches de vidéo par mot-clé sur l’ensemble du site YouTube. Très pratique. Le deuxième, encore plus pratique, est peut être la réponse au développement permanent de nouvelles fonctionnalités par Google. Simply Google, c’est une page unique qui permet de faire des recherches sur l’ensemble des outils Google. C’est là qu’on s’aperçoit du caractère, comment dire, légèrement envahissant de Google… • Et pour finir cette rubrique, un article de l’Atelier qui nous apprend que Google est quasiment le seul moteur de recherche à gagner des parts de marché. Avec 42.3% de part de marché (source Comscore), Google règne en maître sur l’univers des moteurs de recherche.
  • 2. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Avril 2006 # 06 Par Alex Gaudin - http://lexeul.blogspot.com Blogs • Les blogs vidéo seront-ils bientôt soumis à la même législation européenne que la TV ? Les députés européens souhaiteraient intégrer dans la directive Télévision sans Frontières, tous les blogs vidéos et la VOD. Times • Starwood Hotels, une chaîne hôtelière, a créé un blog, The Lobby, à l’attention de ses clients. Le contenu, rédigé par un team de voyageurs, propose chaque semaine l’actualité internationale par ville et pays. • SouthWest Airlines, compagnie aérienne US, a lancé elle aussi un blog, avec la possibilité de laisser des commentaires. Ce qui n’est pas toujours le cas pour ce type de blog. • Sharp Usa vient de créer un blog sur la barbe. Ou plutôt tout sur le poil sous toutes ses formes. Un site assez poilant ! Avec par exemple l’adaptateur rasoir pour dos poilus… • Les blogs de french Desperate Housewives se développent à grande vitesse. Un long article de Libé revient sur ces jeunes mères de famille, trentenaires, femmes au foyer par choix. Des passages savoureux. Libération • Les entreprises se préoccuperaient de plus en plus de ce qui ce dit On-line et à travers les blogs, sur leur image, produits…Grâce au web, les clients mécontents peuvent assez vite trouver une audience conséquente à qui exposer leurs malheurs de consommateurs. De nombreuses entreprises s’en inquiètent, pendant que d’autres, plus malignes, y voient une source d’information à prendre en compte. BBC News • Dans le même domaine, un article du Guardian, repris par Courrier International, revient sur les flirts croissants entre entreprises et blogueurs. Attention toutefois à ne pas confondre blogueurs et journalistes. Une étude citée dans l’article indique que seulement 1% des articles publiés sur les blogs font l’objet d’interviews et 5% font l’objet d’un travail original. Conclusion, mieux vaut vite trouver le bon blog pour éviter la lecture fastidieuse de blogs miroirs ou copier collé. • Et justement Le Monde publie une double page à la gloire de quinze blogueurs « leaders d’opinion sur la toile ». Et le journal de rappeler que influence ne rime pas forcément avec affluence… Le Monde • Blawg, Bleg, Flog, Ping, Splog… !!!!!!! Pour les néophytes, Wikipédia propose un glossaire des termes du blog. Wikipedia. • Subway Freshbuzz, c’est un blog lancé par les sandwiches Subway, qui offre chaque jour des infos fraîches (sans doute comme leurs sandwiches) sur le sport, les variétés et la musique. • Une société française lance le blog en 3D. L’objectif est d’attirer les jeunes dans un environnement qui regroupe leurs technologies de communication favorites (MSN, Skype et Blogs). Via un abonnement, l’utilisateur pourra créer un avatar en 3D et évoluer avec ses potes dans un environnement qui ressemble furieusement au centre commercial virtuel dont je vous parlais le mois dernier. En gros, il s’agit de traîner dans un centre commercial virtuel. Super ! I-Maginer • Un blog de pointures du marketing, c’est Blog.marketingprofs.com. Il s’agit ni plus ni moins que d’un collectif de blogueurs, spécialistes de communication et marketing, qui donnent leur avis sur l’actualité. • Un blog créé par des professionnels de Pixar et Disney autour du thème des parcs à thèmes de Disney. Ou comment redonner attrait et magie aux parcs d’attraction. Pour les fans. • Pour donner raison aux 70% de patrons européens qui se savent pas encore ce qu’est un blog, les 10 raisons pour lesquelles votre compagnie ne devrait pas faire de blog, en exclusivité sur le blog de B.L. Ochman’s. What’s next online. • Expedia.fe, le voyagiste en ligne, a organisé le 22 avril dernier la première Nuit des Bloguivores…L’objectif est de découvrir , On-line, les cinquante gagnants d’un concours de blogs de voyages, organisé sur le blog d’Expédia. Plus de huit mille carnets ont été enregistrés…Promouvoir une image innovante et apporter du rêve à bon compte aux internautes, tel est le double intérêt d’Expédia. Le Figaro. • Chevrolet lance un nouveau blog, après the Fastlane blog, c’est au tour de FYI (for your information) d’arriver en ligne. Alors que le premier est uniquement alimenté par des pontes de Chevrolet – et donc politiquement très correct, celui-ci est ouvert aux contributions de tous les salariés du groupe. • Owens Corning, l’un des leaders américains des matériaux de construction, fait appel à la panthère rose pour être l’ambassadeur de son blog, destiné à donner des infos et astuces sur l’isolation et la préservation de l’énergie. Les films TV et le making off des pubs est visible ici. • Un rapport de Jupiter Research met en évidence l’impact de la blogosphère et du développement de contenu créé par les internautes sur les stratégies de communication de marques. Et de rappeler que affluence ne rime pas forcément avec influence. ElectricNews. • Si vous voulez tout savoir sur le profil international des blogueurs, c’est ici. • Et enfin le Bloggoggle. Il s’agit d’une espèce d’annuaire des professionnels du blog, classés par domaines de compétences.
  • 3. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Avril 2006 # 06 Par Alex Gaudin - http://lexeul.blogspot.com Internet • Les trois tendances principales qui alimentent le développement du web seraient les sites liés aux social networking, les blogs et les sites d’infos locales. C’est le résultat d’une étude de ComScore, qui s’appuie sur la hausse de fréquentation de MySpace, Blogger et Citysearch (un réseau de guides par villes). A titre d’exemple, Blogger, racheté par Google en 2003, a vu le nombre de personnes lire ou rédiger des blogs passer de 2.5 millions il y a un an à 15.6 millions le mois dernier… Washington Post. • Avec une croissance annuelle de 44%, le nombre d’accès haut débit à Internet a progressé de presque 3 millions. 8 internautes sur 10 en France sont connectés en haut débit. Arcep. • Une étude faite aux US montre qu’Internet est devenu la première source d’information pour plus de 50% des internautes, pour des produits ou services qu’ils souhaiteraient se procurer. • 313 millions de personnes, c’est le nombre de personnes utilisateurs d’un système de messagerie instantanée (IM) dans le monde. Avec une moyenne de 6.3 heures par jour, passé On-line. C’est le résultat d’une étude ComScore. Un bon article du Washington Post à lire sur le sujet. • En Europe, c’est MSN qui recueille le plus les faveurs des utilisateurs. Et les utilisateurs viennent de dépasser les Etats-Unis en nombre d’utilisateurs. Sur 82 millions d’internautes européens, pas moins de 49% utilisent une application de IM. L’Atelier • L’une des raisons qui explique le succès des social networking est la capacité pour les utilisateurs à dévoiler seulement une facette de leur identité en fonction d’un contexte déterminé. Accéder à des identités digitales permet de démultiplier son identité, en fonction du lieu, des interlocuteurs. C’est bien évidemment le cas dans la vie concrète, mais c’est tellement plus facile en ligne. • Le développement des réseaux sociaux On-line est donc la grande affaire du moment. Commençons par MySpace, le plus connu d’entre eux. Pour les chiffres, voir mon post du 6 avril. • Le succès de MySpace est tel, qu’à l’égal d’eBay, il développe son propre écosystème économique. De la fourniture d’outils gratuits qui permettent aux internautes de modifier leur profil et d’intégrer du contenu, aux T-shirt affichant le message « Tom is NOT my Friend » - Tom Anderson, le fondateur du site, est le premier ami par défaut des nouveaux inscrits sur MySpace - en passant par les sociétés proposant des logiciels qui permettent aux annonceurs potentiels de mieux cibler les utilisateurs de MySpace, la liste est longue. Forbes • Les annonceurs ne sont pas les derniers à saliver sur le potentiel publicitaire de MySpace. Aquafina, Verizon, Honda ou bien encore Wendy’s développent des stratégies à destination des jeunes utilisateurs de MySpace. Mais comme le dit Shawn Gold, vice-directeur marketing de MySpace : “We take a sociological approach to building MySpace, and advertisers need to be cultural anthropologists when they're thinking about their communications strategy on social networks”. MediaPost • L’autre souci qui effraye, un peu, les annonceurs, est la question des contenus accessibles sur MySpace. Alors Murdoch (patron de MySpace via News Corp) fait le ménage. Jusqu’à 200 000 profils à « contenu peu recommandable » ont ainsi été supprimés du site en une semaine. De la même façon, la crainte de voir MySpace transformé en terrain de chasse pour les pédophiles, a conduit au lancement d’une campagne de prévention sur le thème « 1 in 5 kids online is sexually sollicited. Online predators know what they’re doing. Do You ? ». Voir la pub. Business Week. Et également un bon article de Wired sur le sujet. • MySpace cherche aussi à élargir le champ de diffusion du contenu proposé par les membres du site. Alors que plus d’une centaine d’annonceurs achète régulièrement de l’espace sur MySpace, l’objectif est de proposer des dispositifs complémentaires entre TV et web à travers la fourniture de contenus pour des programmes TV. Une campagne TV pourrait ainsi être prolongée sur MySpace. • Le succès de MySpace entraîne aussi le développement de nombreux réseaux alternatifs. Citons dans le désordre, Stylehive, une communauté de shoppers qui définissent leurs préférences et partagent leurs découvertes ; Ou encore Tagworld, qui utilise le système des tags, à l’instar de Del.icio.us, pour créer des communautés par centres d’intérêts. Citons aussi Panjea, le réseau qui met à disposition les outils permettant de devenir son propre média. On trouve aussi Palopia, un social networking créé par des étudiants pour des étudiants. Et encore plus branché, les alter-réseaux, qui permettent d’éviter de rencontrer des gens, enfin ceux que l’on n’a pas envie de voir. Ainsi de Snubster, dont le positionnement est: « Aren't you tired of all of those people out there trying to grab all of these fake friends online? It's all about how many people can I pretend to be friends with to make myself feel better. Welcome to a better way at snubster ». Dans le même registre, on trouve Isolatr, qui vous aide “ à trouver là où ne sont pas les autres », ou bien Introverster, communauté On-line qui vous hérite d’être harasser en ligne par tous les casse-pieds…Wired • On découvre aussi des sites comme Second life, une société virtuelle, matérialisée par un monde en 3D, dans lequel on peut évoluer via un avatar, faire des rencontres, monter des projets. Bref, un peu sur le principe d’Entropedia. Un long article de Business Week sur le sujet. • L’autre grand site phénomène du moment, c’est YouTube, une sorte de video networking. Relais idéal pour lancer des campagnes virales, YouTube est une sorte de caverne d’Ali Baba, avec le meilleur comme le pire. On y trouve par exemple des pubs comme ça mais aussi des agences malignes comme JWT qui mettent en ligne, et donc pour tout le monde, les dernières nouveautés de street marketing et autres.
  • 4. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Avril 2006 # 06 Par Alex Gaudin - http://lexeul.blogspot.com Internet (suite) • Si vous voulez donc savoir si votre marque est appréciée, c’est simple, allez sur YouTube. Le test du moteur de recherche est un bon indicateur de la popularité de vos campagnes publicitaires : lesquelles sont reprises et diffusées, lesquelles sont détournées. Quant aux frères Weinstein, les fondateurs de Miramax, ils viennent d’officialiser leur présence sur YouTube (pour rappel, 35 millions de vidéos hébergées à ce jour), avec une page dédiée sur laquelle ils présentent les trailers de leurs dernières productions. • Du coup, les marketeurs se penchent aussi sur le berceau de YouTube. Nike, Warner, MTV et d’autres diffusent des films publicitaires directement sur YouTube. La démarche permet soit de tester des films avant de les diffuser sur d’autres supports, soit de diffuser des films qui ne peuvent être diffusés à la TV. Et quel est le coût du ticket d’entrée ? Une vidéo numérique à faire, puis l’uploader, gratuitement…USA Today. • Coca Cola a bien compris l’intérêt du Net pour toucher un public ciblé. Plutôt de que parrainer un énième American Idol, ou Star Ac du côté de chez nous, Coca développe une télé en ligne, Stageside, avec des programmes lisibles sur iPod, PSP et accessibles via BitTorrent. Le contenu propose de suivre un artiste, de voir et télécharger vidéo et musique, le tout légalement. L’astuce consiste dans la traçabilité des fichiers téléchargés, qui permet de savoir quels les canaux de diffusion les plus porteurs. Reuters. • AOL a aussi pris note que la clé de la réussite On-line était de faire de l’audience sur son portail, pour attirer les annonceurs. Du coup, AOL ouvre son portail à tous les internautes. Plus d’infos dans l’article de l’Atelier. • Une étude faite en Angleterre par Nielsen vient battre en brèche l’idée qui veut que la musique On-line serait le fossoyeur du CD. A 75%, le CD reste le format préféré des internautes. 75% des visiteurs de sites de musique On-line continuent d’acheter des CD et plus de 69% continuent d’accorder de l’importance à la préservation sur un support physique se leur musique. Manque de confiance dans l’informatique ? Nielsen.
  • 5. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Avril 2006 # 06 Par Alex Gaudin - http://lexeul.blogspot.com Pub On-line • Metacafe, un site communautaire hébergeant des vidéos, propose des pubs de 5 secondes ! Celles-ci sont proposées en ouverture des vidéos à visionner, avec la possibilité de cliquer sur le lien si on le souhaite. L’avenir de la pub en ligne ? • Une société suisse de petites annonces, a choisi la dérision pour se faire remarquer. En achetant tout simplement des mots-clés chez Google qui permettent de mener à des résultats farfelus. Ainsi taper sur Google UMP pouvait amener à l’Union Mondiale de la Poule… 01Net • Le site de Puma est un bon exemple de ce qu’il est possible de proposer en ligne, téléchargements de vidéo, jeux en ligne, reportages…Business Week • Un article remonté fait le procès de la pub On-line. S’il suffisait de mettre une campagne en ligne pour avoir l’air cool, cela se saurait. Le problème est que bien souvent, on ne peut que constater un manque cruel d’insight, de stratégie réfléchie. Et de prendre l’exemple de Panasonic, qui pour lancer ses nouvelles batteries, veut se faire passer pour le roi des bons plans nocturnes. Mais si Panasonic était Time Out’s, cela se saurait ! Article à lire. Brand Channel. • Envoyer sur un site Internet à partir d’une pub TV, c’est bien, mais encore faut-il être sûr que l’internaute se souviendra de l’adresse du site en question. Ce qui est rarement le cas. Il se met alors à taper les mots-clés qui lui paraissent le plus pertinent pour retrouver le site voulu. D’où l’importance de bien baliser et d’acheter l’ensemble des mots clés relatifs à une offre, marque ou pub. Advertising Age • Sur Google vidéo, on peut voir une super pub…de trois minutes pour Carlsberg. Sur quel autre média pourrait-on voir une pub de cette durée ? L’image est un peu cradingue, copie oblige, mais elle est à voir. On dirait du Ken Loach. • Strawberry Frog, agence de pub en pointe, veut rendre service aux Brands Manager en leur proposant le VerySuccessfulBrandManager site. Une façon comique de faire sa propre pub. • Dans un registre un peu similaire, allez découvrir le site de l’agence Wexley School for Girls, autre agence de pub US… • Un site de Skate, Agressive Skate Blog, propose à ses lecteurs un petit module qui permet d’intégrer sur son blog ou page perso une fenêtre avec les dernières nouvelles du skate. Une façon maligne et interactive de communiquer auprès de ses lecteurs. • Nikon se paye Kate Moss, vous savez le mannequin grillé pour avoir tapé de la coke…et le fait savoir en ligne avec Stunningnikon.com, à partir du 8 mai. On attend avec impatience. USA Today • MSN ne se retire pas du Branded Entertainment, contrairement à ce qu’avait laissé penser un article. Persuadé que le principe reste nettement plus impliquant pour les consommateurs, MSN poursuit donc sa stratégie. Clickz Et pour en être bien certain, un entretien avec le spécialiste du « développement d’expériences de divertissement qui contribuent à une connection émotionnelle entre la marque et les consommateurs » Ouf… • Pour les amateurs de dents blanches, Wrigley a lancé le site Friends of Bright, très américain dans l’esprit, mais assez savoureux et interactif. • Buzz Paradise, c’est une plate-forme de mise en relation entre les marques et les « fameux » consommateurs influents, des Maven comme dirait Malcom Gladwell. L’objectif est d’aider les marques à concevoir des campagnes de bouche à oreille. • Une pub pour Vicks, visible sur YouTube. Et si l’attaque était la meilleure des défenses. Toujours sur YouTube, deux autres pubs pas forcément d’un bon goût absolu, mais qui a dit que la pub était l’arbitre du bon goût ? Ici et Ici • Coca Cola se lance dans l’Energy Drink, avec un dispositif On-line et viral. Pour lancer Relentless, des vidéos seront diffusées chaque semaine sur un site dédié. Certains trouvent que ce n’est pas si viral que ça… • Un article d’Adage pour réexpliquer qu’Internet n’est pas qu’un média à usage de diffusion publicitaire, mais aussi un outil de CRM, de vente…Il ne s’agit pas de dire qu’Internet remplace les autres médias, mais plutôt qu’Internet change l’utilisation marketing des autres médias, et par extension les principes mêmes du marketing. AdAge
  • 6. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Avril 2006 # 06 Par Alex Gaudin - http://lexeul.blogspot.com Marketing • On commence avec le product placement, qui a toujours existé, mais prend de plus en plus d’importance dans les médias américains. Apple semble être l’un des grands gagnants de ces derniers mois, avec pas moins de 250 apparitions sur les programmes des chaînes US. Et le tout sans payer de ticket d’entrée, car les produits Apple semblent être dotés d’une coolitude à toute épreuve, qui rejaillit instantanément sur ses possesseurs. Washington Post. • Néanmoins, un autre article se demande si le fait d’être une marque cool, et donc de bénéficier de placements à l’œil, a un impact important sur le business ? Et de rappeler qu’Apple, avec un taux d’exposition de près de 90% de ses produits, ne représente toujours qu’entre 2 et 4% du marché de la micro, selon les sources. Reuters • Pour adopter le point de vue inverse, un article d’Advertising Age se réclame de la psychologie pour appliquer à Apple le concept d’effet de halo. Alors qu’Apple détient 74% du marché de la musique numérique (iTunes) - avec son leader incontesté, l’iPod, celui-ci ne représente que 39% du CA total d’Apple. Néanmoins, en plaçant l’essentiel de son budget de communication sur l’iPod, Apple arrive à créer un effet de halo, qui a des retombées positives sur l’ensemble des ventes. Conclusion : vous pouvez mettre beaucoup d’argent dans le marketing d’un produit, leader, et faire votre chiffre avec un autre type de produits. • Et pour finir avec Apple, iTunes pourrait prochainement accueillir des podcasts parrainés par des marques, ainsi que des inserts publicitaires dans certaines parties d’iTunes. • La tendance est telle que le Herald Tribune se demande si les marketeurs ne veulent pas être les programmateurs de demain ! Quelques exemples cherchent à retrouver l’attention des consommateurs, souvent présentés comme distraits, ignorant ou zappant les pubs... Unilever promeut ainsi sa ligne de shampooing, Sunsilk, à travers une série faite sur mesures, « Sunsilk presents Max and Katie ». Des épisodes de deux minutes (85 sont prévus), diffusé sur une chaîne câblée, et qui mettent en scène de façon humoristique les affres de la vie d’une jeune femme de 20 ans – le cœur de cible. Herald Tribune • Le product placement va jusqu’à se loger dans les bandes dessinées. On verra ainsi des véhicules Pontiac dans une nouvelle comics, Rush City, à partir de juillet prochain. De la même façon, Marvel a affublé ses nouveaux X-Men de T-shirt estampillé du fameux swoosh de Nike. Wall Street Journal • L’autre tendance du moment déjà relatée, c’est le fameux Consumer created-ad ou content. Commençons par une réflexion d’un membre de l’Institute of Future Studies : « The brands made us passive. They made us want things that we didn’t need. So, we needed our own products”. Certains y voient l’aveu de l’incapacité de la publicité traditionnelle à remplir son rôle et la dernière tentative des annonceurs pour que les consommateurs s’intéressent aux pubs. Autrement dit « If they make it, they will watch » dixit le Detroit Free Press. • General Motors, Sony, MasterCard, Toyota, L’Oréal…(Viewlex mars 06), tous les grands annonceurs, avec plus ou moins de bonheur, s’y mettent. Le consommateur devient le porteur du message. Mc Do ne fait pas autre chose avec son grand casting pour mettre des têtes de consommateurs sur ses packagings (un obèse par exemple ?). Autre exemple avec la radio 98.9 The Rock, qui annonce carrément avoir licenciée son agence de pub, pour faire voter les auditeurs. Kodak propose lui d’intégrer vos propres photos dans les pubs maison, avec comme slogan « Finally, a commercial worth sharing. Yours »… • Le dernier en date est American Express qui organise un concours en collaboration avec le Tribeca Film Festival. Soumettez un clip de 15 secondes au jury composé entre autres de Martin Scorsese et le grand gagnant empochera un chèque de 15000$ ainsi qu’une invitation VIP au Tribeca Festival. • Firefox fait sa pub en donnant la possibilité de faire la pub Firefox… • Et déjà la presse se demande si les meilleures pubs ne sont pas faites par le public. Ainsi de la pub Sony Transformer, faite par un employé de Make, et repérée par Current TV, dont le premier sponsor était justement Sony. Toyota, L’Oréal sont déjà inscrits. ZD Net • Au point que même des agences de pub rentrent dans le jeu. Ainsi Akqa, qui organise un concours à la recherche des meilleurs étudiants en publicité. Les résultats seront présentés lors des prochains Lions à Cannes. • Quelques nouvelles des baskets. Quand Nike fait un coup en montant un partenariat avec une star du Graffiti, Stash, pour créer un modèle en série limitée, celui-ci, vendu initialement 240$, se retrouve sur eBay à 650$. Ce qui reste a priori raisonnable, quand on voit le prix d’autres modèles. Voir le film de l’histoire sur PSFK. • Toujours dans la basket, avec Adidas qui lance le premier des sept films réalisés par des artistes, à la gloire d’Adicolor (’idée elle date de 1983…), le site qui permet de customiser sa paire d’Adidas, mais aussi de les exposer dans la White Gallery. Le film est bien évidemment visible sur YouTube. • Adidas a signé un accord de sponsoring avec la NBA pour une durée de onze ans et d’un montant de 400 millions $. C’est un accord stratégique pour Adidas aux States, marché qui est détenu à 70% par Nike. • Sur YouTube, une bonne pub pour Visa.
  • 7. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Avril 2006 # 06 Par Alex Gaudin - http://lexeul.blogspot.com Marketing (suite) • L’impair culturel du mois dernier était incarné par Golf. Celui de ce mois-ci revient à Adidas. Dans sa politique de baskets en série limitée, Adidas a fait appel à un graphiste reconnu de San Francisco, Barry McGee, pour un modèle, dénommé Fong et disponible à 1000 exemplaires. Le grapheur a dessiné comme logo sur la languette le portrait d’un asiatique aux traits ressemblant, pour les détracteurs, aux images de propagande anti-asiatique utilisées dans le passé. Tempête dans une basket ? Sans doute… The Mercury News • Bacardi lance Bacardi B Live Radio, accessible On-line et sur mobile, qui diffusera de la Dance music et des mixs exclusifs de DJ. • Utiliser la voix d’une star reste un exercice obligé dans l’univers publicitaire. Sans pour autant que l’identité du bel organe apparaisse d’ailleurs. Petite liste non exhaustive des voix de stars au service de marques: Kevin Spacey pour Honda, Kiefer Sutherland pour Apple, Donald Sutherland pour Volvo, Julia Roberts pour America Online, George Clooney pour Bud…Apparemment, le fait de ne pas révéler l’identité de la voix ajouterait du mystère à la campagne, même si le prix parfois demandé inciterait à révéler l’identité du beau parleur… • Et à voir les cachets obtenus par les stars pour leur figuration publicitaire, on comprend que parfois la voix suffise…Adweek dresse le top Ten des cachets touchés : de Catherine Zeta-Jones & T-Mobile, 20 millions $ à Penelope Cruz & L’Oréal, 4 millions $. • Parfums Stars, parfums de stars, suite. On vous parlait du lancement fracassant du parfum de Sean « Diddy » Combs, rappeur, producteur, vendeur de fringues, businessman. Le résultat est là, le parfum est devenu le parfum pour hommes le plus vendu en Amérique depuis son lancement en février dernier. Puff réfléchit désormais à la version pour femme. Aux dernières nouvelles, le groupe KISS songerait lui aussi à son propre parfum…Yahoo. À ne pas confondre avec Kiss Kiss, le nouveau parfum de Mariah Carey ! • Certes un peu moins sexy, la nouvelle méthodologie mise en place par Marie – les plats cuisinés, pour interroger ses clients en direct. Un panel d’une centaine de consommateurs sera régulièrement questionné par des salariés de Marie, préalablement formés aux techniques d’entretien. Comme le dit les Enjeux, sale temps pour les instituts d’études. • La désaffection certaine des consommateurs pour la publicité a au moins pour effet positif de démultiplier à l’infini les supports marketing utilisables : gobelet à café, boite de pizza, transat à la plage…L’usage des médias tactiques se répand de plus en plus en complément des dispositifs traditionnels et ont pour objectif de démultiplier – comme on dit, les points de contact avec les consommateurs. Les Echos. • Cette stratégie peut aller jusqu’aux dispositifs les plus incongrus, comme des mini-buts placés dans des latrines de bar pour expliquer que le foot c’est mieux sur telle chaîne câblée. Ou encore Wizmark, qui dans le même environnement, propose des dispositifs sonores et visuels pour égayer le moment. The Journal News. Et enfin le summum, l’écran pour surfer sur Internet, aux chiottes ! • Dans un autre registre, Mc Donald’s a profité du dernier Empire Shakedown pour présenter un dispositif assez novateur. Une rampe de saut translucide a été créée au-dessus d’une reconstitution de restaurant Mc Do, donnant ainsi l’impression aux participants de surfer sur le resto et aux clients de les voir du dessous… • Plus malin, à notre avis, pour le lancement de son dernier magasin au Japon, Ikea a installé tout le long de la rue menant à celui-ci, 14 mini show-rooms exposant des pièces à vivre agencées avec du mobilier Ikea. • Les nouvelles technologies donnent également un coup de fouet aux médias tactiques, principalement avec les panneaux d’affichage. Les téléphones mobiles deviennent ainsi des partenaires obligés dans les relations d’interactivité mises en place par les annonceurs. • Absolut, aux USA, pour le lancement de sa dernière campagne avec Lenny Kravitz, a installé des billboards, qui via la technologie Bluetooth, permet de télécharger des morceaux en passant devant. Autre exemple avec le groupe Coldplay, qui à Londres, a permis à 20 000 personnes de télécharger vidéo clips et samples musicaux à partir d’affiches équipées du dispositif BlueCasting. Un long article de Time Magazine sur le sujet. • Coca Cola de son côté, pour le lancement de son BlaK Cola aux USA, a mis en place un dispositif de street marketing digne de la logistique de l’US army, avec la distribution de pas moins de 400 millions (c’est le chiffre indiqué dans l’article, mais on a peine à y croire) dans les rues de New York. • Soda toujours, avec Jones Soda (voir l’histoire sur mon blog) qui tente de passer d’un marché de niche à un marché de masse, sans perdre son âme au passage. Un challenge qui implique de toucher le mass-market sans s’aliéner pour autant les consommateurs qui appréciaient son image de David des sodas et son côté interactif. Kansas. • La dernière campagne de France Culture, avec les pilules de l’artiste Dana Wyse, ne fait pas que des heureux parmi les auditeurs. Les Echos et voir mon blog. • Toujours dans les Echos, un article revient sur la campagne d’affichage pour le Musée du Quai Branly, architecture de Jean Nouvel et murs végétaux de Patrick Blanc, qui ouvre ses portes en juin prochain. Une campagne qui détonne visuellement et s’insère dans la réalité de son environnement, Paris. Les Echos
  • 8. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Avril 2006 # 06 Par Alex Gaudin - http://lexeul.blogspot.com Marketing (suite) • Puma se lance dans le charity-business, via un partenariat avec le collectif United for Africa, un rassemblement de trente associations qui visent à améliorer les conditions de vie en Afrique. PR News Wire • Coca Cola illustre son nouveau positionnement planétaire « The Coke side of life » à travers une campagne « Happiness in the bottle ». Relayé par des dispositifs viraux et de « consumer-created content », la campagne, Vivez du bon côté de la vie, va durer toute l’année 2006 et dans un environnement peu propice aux sodas, puisque pour la première fois depuis 20 ans, les ventes de sodas ont légèrement baissé aux States. Le site Stageside s’insère dans le dispositif. USA Today. • Quoi d’autre ? Un article amusant du nouveau directeur général des champagnes Roederer, qui explique sa stratégie marketing pour le plus fameux des champagnes, le Cristal : « Il n’y en a pas, nous ne faisons pas de publicité, nous ne le donnons jamais, pas une bouteille, et nous ne faisons pas de discount » ! Une stratégie à méditer pour toutes ces marques dites de « luxe »…The Telegraph • Si Mc Do n’a pas passé sous silence le lancement de salades et de fruits pour contrer son image de vendeur de junk food, le groupe est moins prolixe pour vanter le succès phénoménal de son offre de menu à 1 $ aux States. Et pour cause, puisque ce menu propose essentiellement les double cheese burger et autres chicken sandwiches. Autrement dit, Mc Do ne vend pas plus de salades, mais cible les jeunes, les minorités ethniques et les consommateurs à faible revenu. Une économie à court terme pour ces publics, mais le coût médical futur de ce type d’alimentation risque d’être très élevé. Un bon article du Herald Tribune. • Après Coca, Mc Do, Starbucks ! Avec 23 cafés ouverts en France, Starbucks cherche à se développer mais les réticences restent fortes: goût pour l’atmosphère enfumé du café, freins culturels, réserve face à l’hégémonie du café à l’américaine…Un développement similaire à la Grande Bretagne (500eme ouverture sous peu) est loin d’être acquis. Business Week • Alors que le product placement est interdit par le CSA en France, Oxbow fait preuve d’ingéniosité en vendant clés en main des reportages vidéo aux chaînes de TV. Une sorte de programme sponsorisé, baptisé « Last Frontiers Explorers » et décliné en cinquante- deux minutes. Les sujets sont soit vendus, soit donnés voire échangés. La production est confiée à une agence de production extérieure. Management. • Bob Greenberg, patron de l’agence R/GA, souligne l’importance pour une marque d’avoir une grande idée fondatrice. Prenant pour exemple Apple, dont le fondement est l’innovation technologique et un design simple mais efficace, Bob lui oppose Coca dont on ne sait finalement pas ce qu’il représente. Une grande idée qui est d’autant plus importante qu’elle garantit une cohérence de communication quel que soit le canal utilisé. Article à lire dans Adweek • Naked Communication se présente comme un bon modèle de l’agence du futur. Une agence neutre, qui ne fabrique pas de pub directement, et se positionne comme le spécialiste du Branded Entertainment. La définition d’après le co-fondateur, Paul Woolmington : distraire, impliquer et surprendre le consommateur à l’aide de dispositifs inhabituels mais authentiques, et dans des formes non traditionnelles. Pour des exemples, voir leur site. • La différenciation des sexes est de retour. C’est le titre d’un article des Echos, qui semble être une évidence. Mais non. Et pourtant, partant du principe qu’il existe des différences de perception de la publicité selon les sexes, il semble logique d’adopter des stratégies marketing dédiées à l’un ou l’autre genre. Voire par exemple l’étude de JWT sur les spécificités de l’humour féminin. Les Echos. • Un Girls Band rien que vous ? C’est possible grâce à Gum, une division de Saatchi & Saatchi Londres, qui a eu la bonne idée de recruter quatre filles pour créer un groupe musical de toutes pièces. Et prêtes à tout : le style musical, les morceaux, paroles, mais aussi les tenues, ce qu’elles mangent et boivent et jusqu’au nom du groupe, tout peut être brandé ! L’initiative serait pour ses promoteurs une façon maligne de toucher un public jeune, peu réceptif à la pub tradi. Times Online • Le marketing relationnel sur Internet devient pragmatique. C’est la Tribune qui le dit. A l’exemple du programme mis en place par Ford pour le lancement de sa S-Max, miser sur Internet permet d’affiner et de suivre la relation qui s’installe entre clients et une offre promotionnelle. Car comme le dit l’article « Un fossé existe parfois entre ce que le consommateur indique dans un questionnaire en ligne et son comportement quotidien ». L’interactivité des dispositifs permet une meilleure connaissance des habitudes des consommateurs. • KISS, Ou Keep It Simple Stupid. Et si une bonne pub n’était pas tout simplement celle qui explique ce qu’est le produit à vendre, à qui il est destine, pour quel bénéfice et où peut-on le trouver ? C’est le sens d’un article qui ne comprend pas l’obstination à faire des pubs où il faut se gratter le crâne pour savoir quel est l’annonceur. Alors Kiss ? • Les liaisons entre art et publicité ne sont pas nouvelles, mais des exemples récents montrent une évolution des pratiques. Ainsi de Nivea qui est à l’origine d’un partenariat avec des artistes, pour monter une expo au Palais de Tokyo, intitulée Ultra Peau. La Tribune. • Muhammad Ali a vendu 80% de ses droits marketing, pour la somme de 50 millions de dollars, à une société baptisée G.O.A.T. On ne sait pas si on doit s’en réjouir. • Alors que Zidane vient d’annoncer sa retraite sportive après le Mondial, son présent publicitaire est on ne peut plus clair ! On le voit ainsi apparaître dans des pubs pour Canal Sat, mais aussi l’assureur Generali, sans préjuger d’autres partenariats. La Coupe du monde de football aurait un impact non négligeable sur la croissance du marché publicitaire, à savoir une hausse attendue de l’ordre de 6%. Quel est l’annonceur qui n’a pas son dispositif football ? Ah si, la Suisse, qui a contre courant, lance une grande opération de communication pour expliquer que pendant la Coupe du Monde, les Suisses sont disponibles pour s’occuper des femmes abandonnées à leur triste sort avec un « Alternative Ladies Programme »…Presque aussi fort que la pub du plombier polonais !
  • 9. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Avril 2006 # 06 Par Alex Gaudin - http://lexeul.blogspot.com Autos • On ne sait pas quelle est la meilleure publicité pour la Subaru Impreza : faire savoir que c’est la nouvelle voiture qui équipe les brigades d’intervention rapides de la gendarmerie française, au détriment de Peugeot. Ou bien aller jouer en ligne au jeu proposé par l’agence RGA, Shakedown. Le site propose d’embarquer à côté de pilotes de courses, qui donnent leurs impressions sur le véhicule. Une fois familiarisé, on peut se lancer dans le jeu : choisissez votre circuit, les pneus et suspensions appropriés et c’est parti pour un tour de piste en compagnie d’un pilote. Les meilleurs peuvent s’inscrire en ligne et concourir contre d’autres internautes. • Land Rover a trouvé une supportrice de charme en la joueuse de tennis, Maria Sharapova, une sportive, comment dire, télégénique… Un accord a été conclu entre les deux parties pour un plan de communication sur plusieurs années. Land Rover se lance aussi dans la TV On-line avec Go Beyond TV, qui offre des programmes thématiques en streaming. • La dernière tendance du tuning, c’est les jantes avec des LED intégrées. Relié à un système WiFi, le système permet de diffuser des images sur ses jantes ! Certains rêvent déjà d’en faire un nouveau dispositif publicitaire, pour toucher un public d’amateurs éclairés…Gizmodo. • On vous parlait le mois dernier des aventures de Funkmaster Flex avec Castro. Et bien notre cher DJ n’arrête plus. Il faut dire que Flex est fana de voitures et a monté son propre business de relooking de voitures. C’est au tour de Ford de s’offrir les services de Flex, à travers une campagne TV et print pour les modèles F-150 et Fusion. Un site a également été créé, avec un jeu vidéo. Branded Entertainment. • En perspective de la Coupe du Monde de Football, Nissan US lance un show sur une idée maligne : il s’agit de filmer une équipe se déplaçant en Nissan, qui part à la recherche des anciens joueurs du match de qualification Mexique – Usa de 1998, afin de leur proposer de rejouer le match, après avoir rejoint un camp d’entraînement. Le tout, intitulé El Reto Nissan Final sera diffusé sur un réseau câblé, sous forme de cinq épisodes d’une heure, et permettra de toucher de façon très ciblée la population hispano-américaine. Une stratégie maligne pour profiter de la dynamique du Mondial sans en être un des sponsors officiels. • En Grande Bretagne, Renault a développé avec la BBC une stratégie de Branded Content. Pour le lancement de sa nouvelle Scenic, Renault a fait appel à l’agence Red Bee pour développer 16 programmes (diffusés sur la BBC) de deux minutes qui mettent en valeur des sites historiques propices à une journée de ballade en famille …en Scenic. Pour des raisons légales, il n’était pas possible de faire figurer le véhicule dans les films, mais le dispositif était relayé par des inserts dans des magazines de la BBC, qui présentaient les programmes et la voiture. Plus de 6 millions de personnes ont vu les reportages, intitulés Scenic Days Out. Carat UK. • Autre lancement de voiture, avec la Dodge Caliber. Deux pubs, réalisés par BBDO, sont visibles sur YouTube. Les deux pubs seraient un hymne à la qualité US et une pique aux voitures japonaises. Pas sûr que cela suffise pour inverser la tendance. • Mercedes Benz fait sa Fashion Week. Ca se passait du 19 au 23 mars dernier, en Californie, et c’était l’occasion de voir les défilés de plusieurs jeunes créateurs. Plein de VIP et de sponsors étaient au rendez-vous. • BMW se fait attaquer aux US pour des pubs ciblant explicitement les gays et lesbiennes, parues dans la presse spé. Manque de pot, le site Gaywheels.com recense les compagnies qui sont « gay-friendly » et celles qui ne le sont pas. Concrètement, ce qui est reproché à BMW n’est pas tant de faire des pubs ciblées, que de ne pas faire profiter ses employés gays et lesbiennes de réductions spécifiques ! Pour les amateurs, un long article sur la pub auto sur le marché gay. • Pour le lancement de sa nouvelle voiture S-Max, qui est considéré comme un modèle inhabituel, Ford a conçu une stratégie originale. Les équipes du constructeur ont dressé le portrait robot détaillé du client idéal de ce modèle. Né du croisement des panels de propriétaires, Henri a permis aux équipes de coller au mieux aux attentes et modes de vie des consommateurs. Un blog a également été créé en interne pour recueillir les idées de commercialisation des salariés. Dans un second temps, un site va chercher à recruter par Internet dix « Henri » potentiels pour leur confier le véhicule et recueillir leurs impressions via un blog. Les Echos. • Toyota s’allie à News Corp, la boîte de Murdoch (et proprio de MySpace) pour lancer la nouvelle Yaris. L’objectif est de proposer un dix secondes consacré à la Yaris en ouverture d’une mini-série téléchargeable sur mobile, Prison Break, diffusé par Fox. Les mobisodes marchent de mieux en mieux et permettent de cibler un public plus jeune, peu réceptif au traditionnel 60 sec. TV en vigueur aux States. Le tout est réalisé par Saatchi&Saatchi. • Pour le lancement de son modèle Fit, Honda a laissé des étudiants d’universités américaines donner leur propre vision de la voiture. Des rappeurs en bois s’y collent, sur le thème « Honda Fit’s so great, it’s scary »…Le tout est diffusé via Google vidéo selon la loi du bouche à oreille. Le site permet aussi de créer son propre morceau. Des Flippies Book sont aussi au programme. • Honda se lance aussi dans le marketing On-line avec Cube Fabulous, un reality show en épisodes de 5 minutes, visibles On-line, autour de l’idée d’accompagner des décorateurs roulant en Honda Fit à la recherche d’éléments de déco. En ligne à partir du 15 mai. • Aux Etats-Unis, la Golf, qui ne se vend pas si bien que ça, va changer de nom. Ou plutôt, va retrouver son ancien nom de commercialisation : Rabbit ! CNN
  • 10. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Avril 2006 # 06 Par Alex Gaudin - http://lexeul.blogspot.com Autos (suite) • Volkswagen toujours, avec les dernières pubs tv pour la Jetta. Avec un accent prononcé sur la dimension de sécurité de la voiture. Voir les films. • Scoop, les Français seraient les pires conducteurs et les champions de l’agressivité au volant. C’est le résultat d’une étude faite par Gallup, et diffusé par l’Association française de prévention des comportements au volant, dans la cadre de la journée de la courtoise (14 avril). Libération • Les journées Découverte Autos c’est sympa, mais pas toujours…A Fulham, quartier chic de Londres, la dernière lubie s’appelle Salon Privé. Une garden party très chic en journée, l’occasion de voir des véhicules d’exception et le soir venu, un cocktail. Tout ça dans un lieu très select. Sans doute l’occasion de rencontrer des footballeurs… • Aux States, Scion, la marque de Toyota destinée aux 18-24 ans se lance dans un nouveau dispositif innovant (ses opérations de communication sont peut être un modèle du genre). Des galeries temporaires et interactives vont être installées dans des lieux comme un supermarché abandonné, un magasin fermé. Autrement dit, le type de lieux recherché par tout bon organisateur de raves party clandestines comme on voyait il y a dix ans. Ces lieux serviront de lieux d’expositions à des artistes graffeurs qui viendront donner leur propre représentation de la marque Scion. Puis le public sera invité à venir collaborer et donner sa propre interprétation de la marque, avec la possibilité de repartir avec son œuvre imprimé sur un T-shirt. Des DJ’s seront également de la partie. L’opération est intitulée Scion Dashboard et la première a lieu à San Francisco durant un mois avant de bouger ailleurs. Scion est également à l’origine d’un Scion Roadtrip : des artistes (Femi Kuti est de la partie) se déplacent dans deux bus, donnent des concerts dans les villes étapes et finissent à la Nouvelle Orleans pour un concert de soutien à la ville. • Et on finit avec la grande controverse du moment. Chevrolet a-t-il eu raison de lancer le site The Apprentice, qui donnait la possibilité aux internautes de créer leur propre pub du modèle Tahoe, dans le cadre d’un concours ? Car bien évidement, le site a vu fleurir de nombreuses pubs peu favorables aux 4X4. Chevy aurait pu facilement faire disparaître ces pubs, mais ne l’a pas fait pour au moins deux bonnes raisons : un, les pubs incriminées se seraient facilement retrouvées sur d’autres sites et deux, il aurait été facile de dénigrer Chevy sur les limites de sa stratégie (donner le pouvoir de création aux consommateurs, mais uniquement si c’est positif). Par cette position, Chevy montre au moins qu’il a compris les règles de ces nouveaux médias : prendre en compte et accepter des points de vue opposés sur une marque, fait beaucoup plus pour l’image de cette marque, que de ne pas accepter les critiques, qui sont de toute façon, inévitables. Un autre point de vue est défendu dans un article d’Adweek : Chevrolet serait l’exemple typique de ces annonceurs, qui après avoir été aveugle à la montée des nouveaux médias, se lance à corps perdu dans l’exercice et perd le contrôle de l’exercice de communication. Adweek.
  • 11. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Avril 2006 # 06 Par Alex Gaudin - http://lexeul.blogspot.com Médias • Aux States, « la nouvelle règle du petit écran, c’est regardez ce que vous voulez, quand vous voulez et où vous voulez ». Tiré d’un article des Echos, cette tendance est illustrée par les annonces récentes des grands de l’audiovisuel. Disney vend ses séries dès le lendemain de la diffusion, via iTunes ; ABC qui propose à partir de juin ses programmes phares, comme Desperate Housewives ou Lost, mais avec pub obligatoire ; Time Warner qui rediffuse via le web ses vieilles séries, ou encore CBS qui diffuse gratuitement ses programmes sportifs en ligne. Entre la concurrence croissante d’Internet qui grignote lentement mais sûrement ses parts d’audience, les nouvelles technologies qui rendent plus flexibles l’accès aux programmes et zappent les pubs et enfin la concurrence des TV sur Internet et bientôt les échanges de films, la TV à l’ancienne est obligé de s’adapter rapidement à la nouvelle donne : c’est le consommateur qui décide de ce qu’il souhaite voir. Alors si les diffuseurs souhaitent continuer demain à bénéficier de la manne publicitaire, il est temps de réagir. Les Echos • Tout ceci n’empêche pas que la TV est toujours plus regardée dans le monde, ainsi que l’indique l’étude annuelle d’Eurodata TV Worldwide. Avec une durée moyenne d’écoute qui atteint 3 heures et 4 minutes par jour et par personne. Soit une croissance de 28 minutes entre 1995 et 2005. • Mais La Tribune refroidit un peu l’enthousiasme en expliquant que la télévision sur le web, s’il faut en être, sera peu lucrative dans les années à venir. Et ce toujours au vu de l’étude Gartner sur la question. • Time Warner projette aussi de lancer une TV interactive sur New York afin la fin 2006. AdAge • AOL lance sa propre TV, In2TV, qui offre la capacité de diffuser un même événement de façon planétaire. C’est aussi une façon d’anticiper la migration des dollars publicitaires de la télévision traditionnelle vers les TV On-line. Sur ces nouveaux marchés, la publicité pourrait devenir un moyen de réduire le coût croissant des abonnements numériques pour les usagers, comme le fait justement remarqué Tim Hanlon, le vice-président de Denuo,la filiale de veille technologique de Publicis. • Hollywood investit aussi massivement dans Internet, dont les débits croissants assurent une qualité suffisante pour les films. Brokeback Moutain est ainsi le premier film que l’on peut acheter en téléchargement le jour même de sa sortie en DVD. L’étape suivante serait la possibilité de télécharger des films avant même leur sortie en DVD. L’acteur Morgan Freeman a créé une société, ClickStar, sur ce marché. Quant au dernier film de Steven Soderbergh, il est sorti simultanément en salles, en ligne sur HDN (un réseau haut débit) et en DVD. • La profusion de sites permettant de visionner des vidéos encourage les studios de cinéma à mette en ligne les bandes-annonces de leurs derniers films. Avec la possibilité de mettre en place des dispositifs promotionnels innovants. Ainsi de Take the Lead, produit par New Line Cinema, et qui offre (entre autres possibilités) la capacité de créer en ligne des Mash-Ups à partir des images et de la musique du film, pour ensuite les rediffuser en viral. Herald Tribune • Et une étude menée par the Online Publisher Association vient souligner le fait qu’in internaute américain sur 4 regarde des vidéos sur le Net. La demande pour la vidéo On-line croît donc fortement, en dépit du faible taux d’équipement en haut débit du marché américain. Et ces spectateurs seraient très réceptifs aux publicités diffusées par ce même canal. Ainsi 66% des internautes ayant vu des vidéos ont regardé par la même occasion des pubs vidéo et y seraient réceptifs (40% clickent sur le lien menant au site de l’annonceur). • Du coup, les TV en ligne se multiplient, à l’exemple de Channel 101. Chaque spectateur peut ainsi devenir son propre média et proposer ses programmes. Boston.com • Ou encore, SeeMeTV, développé par MSN, où le spectateur devient la star du programme. Enregistrez un vidéoclip de 12 secondes et à chaque fois qu’il est downloadé , vous êtes récompensé. • Et TiVo propose son service de contrôle parental pour parents inquiets des choix télévisuels de leurs chers bambins. Dénommé TiVo KidZone, le dispositif permet de rendre accessible uniquement les programmes validés par les parents. • En Europe, la bataille de la VOD est lancée selon la lettre de l’Atelier, qui indique que 2000 longs métrages sont aujourd’hui accessibles. Ainsi que des clips, des reportages, des séries ou dessins animés. NPA Conseil • Le développement de cette offre aura un impact conséquent sur les modes de financement de la production de contenus et les relations entretenues entre cinéma et télévision. Le Monde • 85% des Français seraient équipés de la TNT. Et ce afin de passer 4 heures et 16 minutes en moyenne devant la TV ! • La France serait également le leader européen de la TV par ADSL, ce qui n’est pas très étonnant vu le succès du Haut Débit en France. ZDNet • La radio non plus n’est pas à l’abri de la concurrence technologique des baladeurs et podcasts. Une étude faite aux Etats-Unis indique que 27% des 12-24 ans attribuent leur baisse d’écoute de radios à l’utilisation de baladeurs. Podcasting News • En France, le même phénomène est perceptible pour les radios, dont l’audience continue de baisser, surtout celle des radios musicales (au profit des baladeurs mp3). Le Podcast a donc de beaux jours devant lui, même s’il reste en volume encore assez confidentiel. Médiamétrie
  • 12. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Avril 2006 # 06 Par Alex Gaudin - http://lexeul.blogspot.com Médias (suite) • Les Podcasts seront bientôt également accessible sur téléphone portable. Les prévisions parlent de 63 millions d’utilisateurs de Podcasts dans le monde à l’horizon 2010. A titre d’exemple, Arte Radio diffuse aujourd’hui plus de titres en Podcast qu’en streaming. Libération • Et la presse dans tout ça ? Elle migre aussi On-line. Ainsi le magazine Elle Girls voit son édition papier arrêtée, pour poursuivre sa carrière sur le Net. Non pas que les résultats étaient mauvais, mais plutôt que le média Web semble plus adapté pour toucher le lectorat du magazine. Révélateur. • En Indonésie, Playboy devrait peut être aussi migrer sur le Net. La sortie de l’édition papier, pourtant très chaste au regard de ses cousins occidentaux, a déclenché des manifestations violentes. Le titre a été retiré des kiosques. Reuters • Au rayon des nouveaux magazines, Code d’accès, magazine culturel en ligne. Une interface agréable, un mode de navigation bien foutu et même de la pub. Que demander de plus ? Ah si, une loupe pour lire les textes ! • Un autre type de magazine, et papier celui-là, c’est Is Not a Magazine, un journal au format poster, 1.5 m par 2 mètres. A lire dans la rue, en tout cas, si vous passez à Melbourne. Mais l’idée est bonne et pourrait être très intéressante pour des annonceurs en mal d’idées… • Animal, magazine new-yorkais, a adopté une nouvelle ligne graphique, assez proche du blog. A parcourir. • Dov Charley, le fondateur d’American Apparel, réfléchirait au lancement d’un magazine à l’image de la société, et qui s’intitulerait Jacques-Charley…A suivre.
  • 13. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Avril 2006 # 06 Par Alex Gaudin - http://lexeul.blogspot.com Téléphonie • Rhino, label discographique, s’est allié à Destroy Entertainment pour développer du contenu disponible sur mobile : sonneries, vidéo, voix, fonds d’écran, jeux, vidéos en streaming…MarketWire News. • Skype, le leader de la téléphonie via IP, vient de signer des accords de licence avec trois majors du disque, EMI, Sony et Warner, pour exploiter les catalogues via une plate-forme de téléchargement, mais aussi en tirer des sonneries pour téléphone, à environ 1.5€ la sonnerie téléchargée. Moi, je veux le morceau Free Jazz d’Ornette Coleman ! • Deal également entre Meetic, le site de rencontre en ligne et Orange. L’objectif du premier est de trouver de nouveaux canaux de distribution et cibler des consommateurs plus âgés que sur le site. Concrètement, l’accès à Meetic passera par le portail Orange World. • Le mois dernier, Nokia prédisait que nous n’utiliserions bientôt plus que des portables pour écouter de la musique, ce mois-ci, il nous prédit une « explosion du marché des smartphones » (téléphones dotés d’un système d’exploitation comme sur un ordi). A suivre. Et Les Echos nous mettent en garde sur les virus qui existent déjà pour attaquer les smartphones ! • Nokia travaille aussi sur les téléphones de demain, sous forme de bracelet. • Et aussi sur les téléphones à bas prix, par exemple pour le marché Chinois et les pays émergents. L’Atelier • Nokia toujours, qui développe des téléphones WESC, en série très limitée (500 ex.) • Et si le fin du fin, ce n’était pas ce qui était considéré comme périmé avant-hier ? C’est la question qu’on peut se poser au vu des business qui se développent autour des vieux mobiles, vendus façon Vintage. Ou encore de ces Anglais malins qui nous font le coup du combiné. • Des suédois travaillent au développement d’un système de transfert de fichiers musicaux entre téléphones Wi-Fi. Intitulé Push ! Music, le système permet à deux utilisateurs qui se croisent dans un rayon de 20 mètres d’échanger leurs fichiers musicaux, à leur insu. Espérons que la personne croisée avait des goûts musicaux proche des votres…Une technologie qui intéressera sûrement les marketeurs. • Après le concert de Placebo rediffusé en streaming, le prochain artiste à bénéficier du service proposé par SFR Vodafone Live, était Florent Pagny lors de son dernier concert à La Loco. • Le premier forfait téléphonique destiné aux chômeurs, c’est Debitel qui le propose. Sur présentation d’un justificatif Assedic, le forfait moyen sera de 23 € au lieu de 48. Debitel espère bien que ses clients chômeurs ne le resteront pas mais resteront fidèles à l’opérateur…Les Echos • Un sondage fait auprès d’annonceurs américains sur leur canal favori de diffusion dans les médias dits tactiques, montre que le gagnant est le téléphone mobile. eMarketer. • Surfant sur l’émergence du citoyen-média, un réseau de téléphonie anglais, 3, monte des partenariats avec des chaînes d’infos pour leur proposer des reportages vidéo fournis par les utilisateurs de mobiles. Guardian • Toujours en Angleterre, des groupes de radio testent un système de diffusion numérique qui permettrait de récupérer sur son portable, contre paiement, des titres musicaux entendus sur une radio. L’Atelier. • Neuf Cegetel nous fait le coup de l’offre Quadri Play : la quatrième partie est l’ajout de la téléphonie mobile à domicile, accessible via WiFi. Tout le monde n’est pas convaincu, et en parallèle, Neuf Cegetel crée la polémique avec des communiqués « embellis » sur ses résultats. 01Net • Sprint, opérateur téléphonique US, se lance dans le blog de stars. Pour lancer son nouveau service, intitulé BlogStar, et qui donne la possibilité de poster des blogs à partir de son mobile, Sprint fait appel aux célébrités, Wesley Snipes, The Game…, pour alimenter en contenu leurs blogs de stars… Reuters • Decaux vient d’acquérir une technologie qui permettra d’envoyer des messages personnalisés à des détenteurs de mobiles équipés d’une puce spécifique, mise au point par l’Inria. Vous passez devant un panneau d’affichage. Votre téléphone vibre et un message vous suggère de regarder le panneau. Quelques secondes après, vous recevez la pub en question sur votre mobile. Le jour où mon mobile me fait ce coup, je le jette violemment contre le panneau ! Le Figaro • Un exemple de cette technologie, déjà en place au Canada, pour la promotion du spectacle Lord of the Rings, permet de télécharger une sonnerie de mobile. • Ah ces Coréens ! Ils nous sortent le téléphone vidéo-projecteur. Muni d’un mini-laser, le mobile permet de projeter une image sur un mur ! Korea Times • Samsung sort de son côté le mobile carte de crédit : 8.9 mm d’épaisseur pour le SCH-V870. Qui dit mieux ?
  • 14. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Avril 2006 # 06 Par Alex Gaudin - http://lexeul.blogspot.com Téléphonie (suite) • Samsung encore, réfléchirait à des dispositifs odorants pour remplacer les sonneries de mobiles. On évitera tout humour sur le sujet, pour le réserver à L’œil du Xeul ! • Motorola supporte le Demon Days Live, dernier show en date de Gorillaz, et propose du contenu en téléchargement. • Les téléphones mobiles pour jeunes sont un marché en soi. Kyocera Wireless et Virgin Mobil développent une gamme de mobiles intégrant IM, camera, AOL Messenger…MobileWhack • Après, ou avant d’ailleurs, le Festival du Film sur Mobile, la version internationale, c’est le Portable Film Festival 2006. • Après Sagem et ses téléphones simples, Samsung se lance aussi sur le marché des mobiles pour seniors. Un vrai marché quand on voit la taille des touches et écrans des mobiles actuels. Seniorscopie • Après le flicage des enfants par téléphone GPS, la version améliorée se trouve aux USA. Les délinquants sexuels étant géolocalisés, un opérateur téléphonique, Cats Communication, propose un service d’alerte pour parents : quand l’enfant s’approche trop près d’une zone géographique où habite un délinquant sexuel, les parents sont prévenus par email. On pourrait pas faire la même chose s’ils s’approchent trop près d’un Mc Do ? Textually.org • Pour la première fois, EMI communique en presse sur le Top des téléchargements de sonneries musicales. Autrement dit, celles téléchargées plus de 100000 fois. • Pour les Fashionistas en mal de célébrité, un seul remède, le Elite Model Look ! Un téléphone mobile qui vous « permettra de surfer dans l’univers du mannequinat ! ». • Dans la même veine, Vogue lance un service qui permet de visionner les défilés de mode sur son portable. Accessible via Gallery. • Avec plus de 1 million de groupes de musique hébergés sur MySpace, il aurait dommage de ne pas en profiter. C’est fait. L’opérateur Cingular, n°1 aux States, vient de signer un deal pour vendre des sonneries musicales de groupes hébergés sur MySpace. Yahoo News. • GrandMaster Flash, décidément sur tous les fronts, est interviewé dans le Figaro ! Pour expliquer pourquoi il vient de signer avec le label BlingTones, un deal pour fournir des sonneries musicales. • Une nouvelle étude Pew/Internet fait le point sur les nouveaux usages du mobile par les jeunes. MediaLife Magazine
  • 15. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Avril 2006 # 06 Par Alex Gaudin - http://lexeul.blogspot.com Technologies • Le principe du Mac Drive, c’est bien connu. Restez dans votre voiture, faites votre commande par l’hygiaphone et c’est servi. C’était avant. Aux States, Mc Do délocalise la gestion de la transmission de l’appel. Concrètement, la personne à qui vous passez votre commande n’est pas celle que vous voyez à la caisse. Et pour cause, puisqu’elle est désormais dans un centre de téléopérateurs installé à plusieurs centaines de kms ! Votre appel passe par le centre et retourne via Internet à la caisse du Mc Do où vous êtes. L’intérêt pour Mc Do ? Une plus grande concentration des opérateurs, affectés à une seule tâche et donc une meilleure qualité de service. L’intérêt pour les employés ? Ne pas sentir la frite à la sortie du job. The New York Times • Free lance sa boîte à tout faire. La nouvelle FreeBox permet gère le Wi-Fi, permet de recevoir la TVHD, ainsi que les chaînes de TNT et en prime permet de téléphoner via un protocole IP depuis un téléphone mobile. Dur pour la concurrence et les opérateurs de téléphonie. • Microsoft ne souhaite pas être distancé par Google sur le marché stratégique des disques durs virtuels. Avec Live Drive, Microsoft lance son service de stockage en ligne pour particuliers. Microsoft Watch • Un site qui permet de savoir chaque semaine le Top 10 des téléchargements musicaux en P2P, c’est Peer Mind. Pratique pour connaître ce qui suscite les faveurs du public. En même temps, des résultats rarement étonnants… • Après les distributeurs automatiques de jeux vidéos ou de mobiles, les distributeurs d’iPod. C’est la société Zoom Systems qui a développé les distributeurs et en a implanté 100 dans des lieux à forte affluence. L’Atelier • Le futur Apple store de Manhattan, c’est un monolithe noir ouvert 24 h/24 et 7j/7 ! Ouvert à partir du 20 mai. • Au Japon, la dernière tendance, c’est les lecteurs mp3 vraiment cheap, en dessous de 10$... News.3yen.com • Les puces RFID, qui peuvent servir à tout et n’importe quoi (de la gestion de marchandises à payer ses boissons en boite de nuit) sont désormais accessibles en Kit, à fabriquer soi-même. De nombreux réseaux d’utilisateurs se développeraient autour de cette nouvelle technologie. Le Monde • C’est les trente ans d’Apple. Quels sont les nouveaux enjeux pour la pomme ? Le modèle économique va-t’il basculer de celui d’un fabricant d’ordinateurs à celui d’une entreprise d’entertainment et de produits électroniques ? Car avec environ 2% du marché des ordinateurs, et une forte dépendance du CA aux résultats de vente d’iPod, Apple ne peut se permettre de s’endormir sur ses lauriers de marque cool. Mercury News • Apple a décidé de diminuer le volume sonore de ses iPods, à travers une mise à jour logiciel qui bride le volume. Un rapport avec la plainte déposée par un utilisateur US qui affirme avoir perdu une part d’audition après un an d’utilisation de l’iPod. Sans doute quand on sait que Apple répond aux lettres des enfants par des mises en demeure d’avocats. • Evoca, c’est une application qui permet dédiée à la voix. Mettre de l’audio sur son blog, enregistrer sa voix, etc. • Quelles sont les marques technologiques ayant le plus la confiance des américains ? C’est Forrester qui nous donne la réponse à travers son étude annuelle : Apple, Dell et Bose. L’Atelier. • Dans la famille Balmer (patron de Microsoft), ça ne rigole pas tous les jours : interdiction d’utiliser Google ou un iPod ! MacDailyNews • Le succès du podcasting serait à mettre sur le compte du souhait de mobilité croissante des usagers. Mais une étude montre que les Podcats sont principalement écoutés à domicile. Ce qui fait la force du podcast, à notre avis, c’est de donner la capacité à l’usager de se créer sa propre grille de programmes, et qu’il écoute ensuite quand et où il veut. On a d’ailleurs le même type de résultats pour la TV sur mobile. C’est surtout à la maison qu’on la regarde…
  • 16. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Avril 2006 # 06 Par Alex Gaudin - http://lexeul.blogspot.com Jeux • On commence avec ce qui est peut être le coup marketing du mois. Des posts et articles de presse annoncent que Marc Ecko, fondateur de Ecko Wear et créateur de jeux vidéos, a réussi a taggé Air Force One, l’avion présidentiel de W. Bush. Un peu épaté, je m’empresse de faire un post sur le sujet et sur le site qui présente la vidéo et les images de l’opération, Still Free. Puis un commentaire m’alerte : et si c’était un fake pour mieux vendre son dernier jeu vidéo Getting Up ? Et c’est le cas ! Un legal disclaimer intégré dans le site avertit que « You, the viewer of the preceeding are hereby advised that the video does not depict a real event”. Un joli coup de pub, bien orchestré, et qui n’empêche pas accessoirement de faire la promo du graffiti comme forme d’expression (car son jeu vidéo autour du graffiti a été attaqué pour apologie, comme je le relate dans Viewlex en février). • On sait un peu plus sur le jeu de Nintendo destiné aux baby-boomers, Brain Age. Le site est en ligne et permet de voir la campagne de pub, ainsi qu’une floppée d’exercices destinés à stimuler la mémoire. • Les maisons de disque ne savent plus quoi faire pour retrouver leur sex-appeal auprès des jeunes. Pour lancer un jeune groupe de rock FM (appréciation purement subjective) du nom de Enhancer, Universal Music a eu l’idée de créer un jeu vidéo On-line, dans lequel apparaît, tenez-vous bien, Mr Pascal Nègre en personne, alias le big boss de Universal. Comme c’est un jeu de baston, les amateurs de P2P peuvent aller se colleter avec Pascal… • Le jeu vidéo devient de plus en plus un support intéressant pour rentabiliser au mieux d’autres supports. Après les jeux vidéo qui deviennent des films (rarement terribles), c’est l’inverse avec des films transformés en jeux. Deux exemples récents qui cherchent à prolonger le plaisir des mythes Hollywoodiens comme le dit Libération. Le Parrain devient ainsi accessible en jeu, avec encore plus de sang et d’action ; mais aussi Desperate Housewives, dont Buena Vista Games, filiale de Walt Disney, envisage de faire un jeu. Le but du jeu sera d’endosser l’identité d’une des héroïnes afin de créer de nouvelles histoires croustillantes. New Zealand Herald • Et pour confirmer la tendance, un accord a été récemment signé entre Paramount Pictures et Xbox pour proposer du contenu sur Xbox Live. News.com • Autre exemple avec Columbia Pictures qui a développé un jeu, accessible sur BlackBerries, et destiné à promouvoir RV, la dernière comédie avec Robin Williams. Micro Persuasion • Les marques ne sont pas les dernières à utiliser les jeux video, On-line ou pas, pour séduire leurs clients potentiels. Ainsi de The Impossible Team, offert en ligne par Adidas, et qui espère attirer plus de 200 000 joueurs. Le tout est évidemment relayé par une campagne TV classique (où on voit un enfant choisir son équipe favorite, de toutes pièces). Herald Tribune • Une étude montre justement que la publicité insérée dans les jeux développe une forte notoriété des produits cités et améliore la décision d’achat auprès des 18-34 ans. MediaPost • Je vous avais déjà parlé du jeu Project Entropia. Le créateur passe à l’étape suivante en donnant la possibilité aux joueurs de créer leurs propres pubs pour des événements qui les concernent. Malin non ? • Le King de Burger King va lui aussi apparaître dans des jeux vidéo. Un partenariat entre Burger King et Microsoft va permettre au King de figurer dans un jeu de « shoot’em-ups ». Les jeux seront vendus avec des menus Value Meal, pour la somme de 3.99$. Une première pour une mascotte publicitaire. Kotaku.com • On parlait il y a quelque temps des podcasts sportifs pour écouter le coach pendant sa gym. Nouvelle étape avec un programme sur CD, lisible sur Playstation. Au menu de Eye Toy : Kinetic, vous êtes drivé par deux avatars, Matt et Anna, qui font vous aider à devenir un spécialiste du fitness…Libération • Toujours des jeux vidéo, mais dans un autre registre, avec l’Armée Américaine qui développe un jeu tactique, dénommé Tactical Language Training Program permettant de simuler l’environnement culturel dans lequel vont évoluer les soldats américains. Plus question de jeu d’armes, mais au contraire de diplomatie. Cela rappelle le petit guide de savoir-vivre distribué aux soldats en Irak…Protein Feed • Naughy America, c’est le dernier jeu multi-joueurs On-line à la mode. Un jeu destiné à des plus de 18 ans, avec du contenu sexy. Endossez l’identité d’un personnage et sautez dans le monde virtuel de Naughty America… • Et enfin un jeu horrible (attention ça fait peur) pour promouvoir un film d’horreur. En provenance d’Autriche. Etonnant, non ? • Plus sérieusement, une autre mouvance des jeux vidéo est représentée par les ARG, ou Alternate Reality Game. Il s’agit de jeux qui oscillent entre monde virtuel et monde réel. Vous voulez un bon exemple de ces jeux, allez voir Edoclaundry.com. A première vue, il s’agit d’une marque de fringues, certes avec des codes graphiques branchés, mais rien de plus. Eh bien si. Car ces fringues se vendent avec un mode d’emploi, une sorte de secret. Chaque logo cache un mot qui correspond à un code secret, qui une fois entré sur le site, donne accès à une vidéo qui ouvre sur un univers virtuel. Vous suivez ? Ca donne des idées pour des marques ? Dans un autre registre, le jeu Perplex City propose de partir à la recherche d’un cube volé…LA Times
  • 17. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Avril 2006 # 06 Par Alex Gaudin - http://lexeul.blogspot.com Jeux (suite) • Encore plus sérieusement, l’utilisation de jeux vidéo dans le domaine médical. Des problèmes d’ordre ophtalmologiques (par exemple quand un oeil marche mieux que l’autre, le cerveau fait toujours fonctionner le bon, affaiblissant toujours un peu plus les liaisons neuronales du mauvais œil) pourraient être soignés par la pratique de jeux vidéo spécifiques. BBC • Les jeux vidéo seraient aussi très utiles à des jeunes atteints de cancer. Des jeux spécifiques sont développés pour aider les jeunes à comprendre comment lutter au mieux contre le cancer ! Ainsi de Re- Mission développé par une société qui porte le joli nom de HopeLab. Reuters • On trouve aussi de plus en plus en Asie et aux Etats-Unis de distributeurs automatiques de jeux vidéo, téléchargeables sur Nintendo ou Playstation. Et en plus , ça oblige à faire un peu d’exercice pour aller chercher ses jeux favoris… • Les jeux multi-joueurs On-line sont de plus en plus accessibles sur la base d’un abonnement mensuel, à l’exemple de World of Warcraft. Mais en Asie, l’approche est un peu différente. Comme ces jeux reposent bien souvent sur le principe des social networking, la source de revenus n’est pas un droit d’entrée ou une cotisation mensuelle, mais plutôt des micro paiements pour changer l’apparence de son avatar, réduisant ainsi la perception des coûts… Wired
  • 18. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Avril 2006 # 06 Par Alex Gaudin - http://lexeul.blogspot.com Jeunes • Les 3eme Assises de la presse écrite et de la jeunesse ont été l’occasion d’éclairer les rapports des jeunes aux médias. Paradoxalement, si les jeunes ont une bonne image de la presse écrite, ils la lisent finalement assez peu. Du coup, l’essentiel des débats a porté sur le rapport des 15-24 ans à Internet. • Les principaux enseignements sont les suivants. Contrairement à l’idée reçue, les jeunes internautes ne sont pas plus accros au Net que les autres internautes. De la même façon, ils ne sont pas non plus moins consommateurs d’autres médias que les internautes plus âgés. Par contre, ils auraient une utilisation plus diversifiée d’Internet, et seraient davantage attirés par les dispositifs permettant l’échange avec les autres (IM, blogs, chats, forums). Ipsos • Toujours sur les rapports entre jeunes et Internet, l’Atelier dresse la synthèse de chiffres éclairants. Selon une étude Médiamétrie, 80% des 13-17 ans possèdent au moins un ordinateur dans leur foyer. • Avec plus de 260 millions de pages à caractère porno accessibles en ligne, un enfant sur trois court le risque d’être involontairement confronté à des contenus porno. DUI • Dans le même registre, une étude faite aux States, montre que les adolescents exposés à du contenu à caractère sexuel, ont deux fois plus de chance d’avoir des rapports sexuels à l’âge de 16 ans, que ceux qui sont moins confrontés à ce type de contenu. • Plus surprenant, il suffirait de passer la frontière pour se rendre au Canada pour constater le phénomène inverse. Autrement dit, les jeunes Canadiens vivraient de plus en plus des rapports sexuels de façon virtuelle, via Internet. Pour rentrer dans les détails, 53% des sondés disent avoir des relations sexuelles virtuelles via IM et 44% font l’amour à leur partenaire par l’intermédiaire d’une webcam ou par téléphone ! Faut lâchez l’ordi les jeunes ! • 60% des 12-17 ans se serviraient des services de IM pour se faire de nouveaux amis. Et un sur trois se voit proposer une rencontre physique. On comprend effectivement les inquiétudes des parents. • C’est sans doute pour répondre à ce type d’inquiétude que des social networking spécifiques se développent. Ainsi de Imbee, dédié aux 8-14 ans. • Internet devient aussi l’outil préféré des fraudeurs scolaires en tous genres. Un article du Figaro fait le point sur l’essor du plagiat, que ce soit avant le bac ou en enseignement supérieur. Il semblerait que les profs soient insuffisamment préparés ou peu au fait des possibilités d’Internet en la matière, pour pouvoir lutter efficacement. Le copier-coller a de l’avenir. Un universitaire suisse a créé un site pour lutter contre ce phénomène, qui concerne même des étudiants en médecine. Rassurant. • Un article de USA Today livre des éléments intéressants sur l’intérêt d’Internet et des nouvelles technologies de communication pour les enfants victimes de maladies graves. Face à des maladies qui touchent peu d’enfants – et heureusement, comme le cancer, Internet se révèle un outil précieux pour sortir d’une solitude imposée par la maladie. Un site, Group Loop, a été créé spécialement pour les enfants atteints de cancer, aux USA, permettant à ceux-ci d’échanger sur leurs expériences, de trouver du soutien et de se faire des amis. USA Today • Dans un registre plus léger, un journal pour enfants, Le Petit Quotidien, associé à L’Actu, a interrogé les enfants pour connaître leurs mots préférés. Pas de grandes surprises, le tiercé gagnant est Chocolat, Bonbon et plus surprenant, Fleur. La mise en perspective des résultats de ce sondage avec une enquête similaire faite auprès de 8-14 ans, mais en 1997, est assez intéressante. Le tiercé gagnant de l’époque à la question « quels sont les cinq plus beaux mots de la langue française » était Amour, Liberté, Amitié… • BBC Kids, pour le lancement de son réseau au Canada, BBCK, a mis en place une stratégie multimédia innovante pour séduire les jeunes. Au programme, films viraux, street marketing, print…Channel Canada • Une étude faite aux Etats-Unis auprès de 2400 jeunes de 10 à 14 ans suivis pendant deux ans, a mis en évidence le lien qui existe entre merchandising et consommation d’alcool. Le fait de porter des vêtements aux couleurs de marques d’alcool, accroît le risque d’une consommation précoce d’alcool chez les jeunes… Les résultats sont accessibles sur le site de l’American Journal of preventive Medicine. • Un article du Times fait le point sur les producteurs de programmes TV spécifiques aux enfants, qui bien évidemment, ne les intéressent pas du tout ! Ils préfèrent regarder Desperate Housewives ou Lost…Times • Ah si, il existe un programme spécifique aux jeunes, et qui fait fureur au Canada, c’est Degrassi : The next generation. Une série sur des high school kids, qui déclenche une vague de popularité sans précédent. The New York Times. • Et pour conclure, une grande étude sur les filles de 13 ans aux States. Principal enseignement : à la question « qu’est que vous souhaiteriez le plus » la réponse est…être traité davantage comme un adulte. Décidément, entre ces jeunes qui veulent être adultes avant l’âge, puis ne veulent plus grandir quand ils découvrent le monde qui les attend et des parents qui veulent « jeunir » pour reprendre le bon titre du dernier Blast. Tous les résultats en ligne.
  • 19. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Avril 2006 # 06 Par Alex Gaudin - http://lexeul.blogspot.com Tendances • Et on commence avec une typologie des rapports fétichistes ! C’est le dossier central du N°3 du magazine Box. Attention, c’est pour adultes. • Diesel se diversifie. La marque de fringues se lance dans le business du vin. Le fondateur, Renzo Rosso a investit dans 100 hectares de vignobles, en Vénétie. Le vin, commercialisé pour l’instant à travers trois variétés, coûtera au bas mot environ 100 £ la bouteille… Decanter • Quant à Von Dutch, il se lance dans l’Energy Drink. Et on découvre en passant sur le site qu’ils font aussi du Pet’s Gear ! Trop classe. C’est vrai qu’à voir le site, on ne peut que s’incliner devant cet art du branding tout azimut. • Chez Mc Do, si vous êtes employé et tombez malade, ce n’est pas grave, un membre de votre famille pourra vous remplacer au pied levé. En Grande Bretagne, c’est la dernière innovation sociale de Mc Do. Dénommé Family Contract, celui-ci permet le remplacement d’un salarié par quelqu’un de la famille, et sans avoir a prévenir au préalable. Le DRH explique que « des employés plus libres de gérer leur emploi du temps, sont des employés heureux. Or des employés heureux font des clients heureux »… Les Echos • Une enquête sur le stress au travail a été réalisée par le cabinet de conseil Stimulus. Constat du psychiatre chargé de coordonner l’étude : « Le stress est le mal français, car on ne s’en occupe pas. On ne s’intéresse pas à cette problématique en France. Elle est soit niée, soit tournée en dérision. En Amérique du Nord, en revanche, elle est abordée dans la stratégie de l’entreprise ». 50% des Français seraient concernés. Aucun rapport avec la propension des Français à consommer massivement des anxiolytiques…Le Figaro • Zara vient d’ouvrir à Boulogne, dans le centre commercial, son premier Zara Deco. Appliquant la même stratégie que pour les fringues, Zara propose des prix deux fois moins cher, un réassort fréquent et des nouveautés régulières en série limitée pour attirer le chaland. • Aux States, le Drive-In ferait son grand retour. En tout cas, à Hockley, dans le Texas. CBS • Le Métropolitain. Non, ce n’est pas un nouveau moyen de transport, mais la nouvelle appellation destinée à remplacer la ménagère de moins de cinquante ans (concept inventé par P&G) dans le cœur des annonceurs. Défini par le planning de Grrrey, le Métropolitain ressemblerait un peu, à en lire la description, au lecteur de Wallpaper. Autant dire un monde fou ! Influencia • Autre exercice de typologie, avec le Grups ! Il s’agit de ces nouveaux jeunes adultes, déjà pères, mais possédant encore des dizaines de paires de baskets, un seul jean et plein de T-shirt marrants pour la semaine et qui essayent de joindre les deux bouts. Un article amusant et instructif dans New York Mag. • Et oui, ça devait bien arriver. Le book-crossing, une espèce de grand club de lecture pour faire simple, a été utilisé par un annonceur, en l’occurrence Henkel, pour promouvoir Super Croix ! Sur irresistible-attitude.com a partir du 2 mai. • Une brève maligne dans Influencia nous parle de l’étude faite par Media Management Consulting sur la nature des manifestations RP organisées. Résultat des courses : la tendance est plus aux conférences et présentations d’études qu’aux expos et concerts. Bref, c’est pas toujours très fun. • En Grande Bretagne, pays s’il en est qui sait ce que pleuvoir veut dire, une société a monté un business très malin, le distributeur automatique de parapluies ! Umbrolly, spécialiste du parapluie, propose aussi ses distributeurs comme encarts publicitaires. • Alors que la France se désole de son vin au point de transformer du Bordeaux en carburant, l’étranger nous donne des leçons de marketing et de packaging pour vendre le vin. Le site est en Hollandais, et pourtant on comprend tout, c’est vous dire s’ils sont habiles à vendre du vin aux non connaisseurs ! • On avait évoqué précédemment les malheurs de Barbie, sa tentative de sauvetage par le retour de Ken, mais rien n’y fait. La poupée qui fait un tabac aux States, c’est la poupée multiethnique. Par exemple, la girl of the year du magasin American Doll, c’est Jess, poupée Maya. • Un article des Inrocks, nouvelle version, fait le point sur l’utilisation de musiques dites underground par la pub. Grâce à la pub, « la télé est en passe de devenir le paradis des groupes indépendants ». Presque autant que MySpace ? Toujours ce sens de la nuance. • L’obésité serait en train de devenir un nouveau marché aux States. On n’ose dire de niche, ou alors pour chien Patou. De plus en plus d’équipements (jusqu’aux cerceuils…) sont en train d’être adaptés aux nouvelles spécificités corporelles de l’américain moyen. Yahoo • Miller lance la canette auto-rafraîchissante. Grâce à un procédé complexe, la canette garantit une boisson à 30° (Fahrenheit) en trois minutes. • Toujours dans la canette, la mini-canette (comme dans les avions) reviendrait en force et serait plébiscité par le consommateur. Brand Channel
  • 20. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Avril 2006 # 06 Par Alex Gaudin - http://lexeul.blogspot.com Tendances (suite) • Une eau branchée, design et pratique, c’est SEI, l’eau qui va dans la poche arrière. Concrètement, cela, ressemble furieusement à une flasque à whisky. • De la pub sur la carlingue des avions, c’est ce que propose InterAirMedia, une société américaine. • Le parfum le plus tendance du moment, ce serait MoslBuddJewChristHinDao. C’est pour ne pas faire de jaloux ? En tout cas, un site à découvrir. • Autre innovation révolutionnaire, la bouteille de sodas multi-parfums. Des petites capsules contenant les parfums sont disposés tout autour de la bouteille et on choisit soi-même son parfum ! • Daryl Hannah, star US du cinéma, lance un vlog (video blog) où elle fait l’éloge de la voiture qui roule au carburant BioDiesel. A quand Nacery nous vantant les mérites du moteur hybride ? • Un article du New York Times pose La question : « Better to die at 80 than survive to 100 without a few Martinis ». La réponse est dans la dernière pub Martini avec l’ami George : 80 mon général! Car No Martini No Party ! • Qu’aurait fait Warhol avec YouTube ? On peut se le demander à la lecture de l’article de Time « How to get famous in 30 seconds », relatant les exploits d’un jeune danseur Hip et Hop. • Tendance, le Herald Tribune croit savoir que la prochaine couleur tendance dans la Fashion sera le gris. • Tendance aussi , le Pink. Ce serait la couleur fétiche pour vendre des gadgets électroniques en tous genres, mais destinés aux femmes… Seattle Post • Pour ceux qui voyagent beaucoup, un conseil, gardez vos lunettes de soleil. Des scientifiques d’Edinburgh ont découvert que garder ses lunettes pendant des vols sur différentes time zones pouvait aider à réduire l’effet du jet lag. Protein Feed • Des prisons design ? L’Angleterre expérimente l’emploi de couleurs vives ou relaxantes pour améliorer les conditions de détention. Times • La littérature Hip Hop deviendrait un genre, et surtout un business à part entière aux States. Les Iceberg Slim et autres Donald Goines ont fait des petits et le business est juteux. Washington Square News • Au Japon, la smello-vision devient une réalité. Quesaco ? C’est NTT qui est à l’origine du dispositif, qui permet de diffuser des effluves pendant la projection d’un film. IOL. • Après les porte-bébés, les portes-chiens ! On connaissait déjà les sacs à chiens, mais c’est là c’est encore plus fort. Iconoculture • Jet Blue, compagnie aérienne, propose à ses bons clients, de passer par un spa avant de sauter dans l’avion. ABC • Le vêtement équitable séduirait de plus en plus. Pour preuve, La Redoute vient d’organiser son défilé pour montrer sa collection équitable, estampillée Max Havelaar. • Toujours dans l’éthique, l’or éthique serait aussi une des nouvelles tendances en bijouterie, après les diamants (qui le sont rarement). L’or utilisé doit avoir une traçabilité permettant de dire si son extraction n’est pas dommageable pour l’environnement ou si les normes sociales sont respectées. New York Times • Après la vodka en tube, l’alcool en spray. C’est le fin du fin en Angleterre. Alcohol With Out Liquid, ou AWOL pour les branchés. L’intérêt ? L’alcool va directement dans le sang, faisant un Hit. Un peu tox, non ? TrendHunter • Le merchandising du Football n’a plus de limites. Les supportrices de Manchester United pourront ainsi arborer des dessous estampillés Red Devils. Pour le fun, on peut aller voir le site de Chelsea qui propose une abondante collection en vente aux enchères ou le site d’une créatrice de dessous pour supportrices, FortuneStreet. • Quand Hedi Slimane redesign une Fender, cela donne un super exercice de co-branding entre Fender, Dior et Swarovski. Le tout pour les 60 ans de la légendaire guitare. La guitare sera vendue lors d’une vente aux enchères caritative le 6 mai aux Galeries Lafayette. • Ora Ito, le designer qui va très vite, lance son parfum, Smiley. Il est censé vous garantir un bonheur instantané. • Quiksilver se lance aussi dans la création d’une gamme de parfums, développée par Inter Parfums. Cosmetics Design • Son concurrent Oneill se lance lui dans la personnalisation des fringues. • Des batailles de pistolet à eau en ville, c’est apparemment ce qui se fait actuellement dans les grandes villes US. Street Wars • Et pour finir, le Cut Cut Cut projet. Le principe : vous découpez un modèle de van sur plan, le décorez, l’assembler et envoyez en ligne une photo du résultat. Il sera alors mis dans la galerie du site. Puis chaque visiteur du site est invité à voter pou son préféré. Les gagnants sélectionnés seront alors mis en vente sur eBay, et l’argent récolté ira à une fondation brésilienne pour aider les enfants.