Renaissance 1ère moitié XVe à Florence
Brunelleschi 1377 - 1446
Baptistère St Jean de Santa Maria del Fiori
Vue et plan Santa Maria del Fiori <ul><li>1418: concours pr couvrement de croisée du transept </li></ul><ul><li>Reconstrui...
Hôpital des Innocents <ul><li>1419-1427 </li></ul><ul><li>Innovation esth ac ce programme  conventuel (cloître, église, bâ...
Eglise San Lorenzo <ul><li>Pas véritables travaux jusqu’en 1442 </li></ul><ul><li>1421: déb. Wx pr sacristie financé par p...
San Lorenzo: nef <ul><li>Bas-côtés: voûtes en pendentif, chapelles latérales </li></ul><ul><li>Gdes arcades supportées par...
Sacristie San Lorenzo <ul><li>Déb. chantier: 1421 fin: 1428 </li></ul><ul><li>Chapelle privée funéraire Médicis </li></ul>...
Santo Spirito
Santo Spirito <ul><li>Presque entièrement réalisé après mort Brunelleschi </li></ul><ul><li>Déb. 1436, fin 1470 </li></ul>...
Couvent Santa Croce <ul><li>1429: construction salle capitulaire </li></ul><ul><li>1442: déb. construction nef ms pas fini...
Chapelle des Pazzi, Sta Croce
Santo Spirito <ul><li>Plan initial de Brunelleschi: suppression chapelles en façade et chapelles semi-circulaires visibles...
Oratoire Ste Marie des Anges <ul><li>1435-1437: inachevée </li></ul><ul><li>Parti pris d’1 plan centré bcp + complexe qu’à...
MICHELEZZO 1396-1460
Bibliothèque San Marco <ul><li>Couvent commandé par Médicis 1436-1444 </li></ul><ul><li>1ère biblio. de couvent de la Rnnc...
Palais Médicis <ul><li>1445-1457 </li></ul><ul><li>Aspect sévère ext. comme palais médiévaux florentins: aspect forteresse...
Palais Médicis <ul><li>Corniche toit t. saillante </li></ul><ul><li>Fidélité à la fenêtre géminée (idem ds cour intérieure...
Alberti 1404 -1472
Palais Ruccelai à Florence <ul><li>Alberti  </li></ul><ul><li>Palais à 5 travées à l’origine, ensuite porté à 8 travées </...
Palais Ruccelai <ul><li>En haut: relevé qui montre l’équivalence entre diff. niveaux  </li></ul><ul><li>pas de diff. entre...
façade  Sta Maria Novella <ul><li>Alberti, 1458-70 </li></ul><ul><li>Église XIVe: porche aménagé ac encadrement de 2 pilas...
SCULPTURE
Brunelleschi :  le sacrifice d’Isaac <ul><li>M du Bargello </li></ul><ul><li>concours de la porte du baptistère St Jean de...
Sacrifice d’Isaac par Ghiberti <ul><li>M. de l’œuvre, cath de Flo </li></ul><ul><li>Fondu d’un seul bloc, sauf Isaac </li>...
Porte Nord <ul><li>Réalisation ds son ensemble: sc. réparties en petits panneaux polylobés </li></ul>
Ghiberti: Porte du Paradis <ul><li>A partir 1425 </li></ul><ul><li>Panneaux + gds permettant + de liberté et d’ampleur </l...
Donatello 1386 - 1466
Donatello: St Georges <ul><li>Pr église Orsan Michele  1416-1417, m du Bargello </li></ul><ul><li>Ds la niche des armurier...
Relief de St Georges et le dragon,  <ul><li>1420 </li></ul><ul><li>Invnte le relief à schiaccato (méplat) </li></ul><ul><l...
Donatello: prophète Abacuc <ul><li>Pr cathédrale Florence  1423-1426 </li></ul><ul><li>Traits ascétiques </li></ul><ul><li...
Donatello : cantoria de cath de Flo <ul><li>1433-38, m de l’oe </li></ul><ul><li>Mvt effréné, dionysiaque donné aux enfant...
Donatello: David <ul><li>1440-43  au Bargello </li></ul><ul><li>Commande Côme de Médicis </li></ul><ul><li>Ier nu grandeur...
Donatello :Judith  décapitant Holopherne  <ul><li>1456-1457 </li></ul><ul><li>Destiné à orner 1 fontaine </li></ul><ul><li...
Porte de la mandorle <ul><li>Nanni di Banco </li></ul><ul><li>1414-1421 </li></ul><ul><li>Collaboration ac Donatello s/ ch...
Nanni di Banco: groupe sculpté <ul><li>1414-16, Pr 1 niche de l’égl. Orsan Michele </li></ul><ul><li>4 saints couronnés se...
Luca della Robbia : Tribune de chantre  <ul><li>1431-1438 </li></ul><ul><li>1ère tribune pr la cath de Florence </li></ul>...
Gpe des chanteurs <ul><li>Le + connu </li></ul><ul><li>Equilibre solennel, calme et harmonie </li></ul><ul><li>Proche styl...
Della Robbia : Vierge à l’enfant <ul><li>1440, m Bargello </li></ul><ul><li>Terre cuite vernissée pr Santa Maria Nova </li...
Jacopo della Quercia : Tombeau d’Ilaria del Carretto <ul><li>1406 </li></ul><ul><li>Cathédrale de Lucques </li></ul><ul><l...
Peinture florentine à partir de 1420 Gothique international = goût dominant en Italie du Nord avt Masaccio
Gentile da Fabriano  Adoration des mages <ul><li>1423  </li></ul><ul><li>Musée des Offices  </li></ul><ul><li>Prédelle au ...
Lorenzo Monaco : Adoration des mages, 1420-22, Off <ul><li>Gamme chromatique t. riche + or  </li></ul><ul><li>art calligra...
Masaccio 1401 -1428
Masaccio : Vierge à l’enfant ac Ste Anne <ul><li>1423-1424 </li></ul><ul><li>Offices  </li></ul><ul><li>Gravité des fig. <...
Masaccio: Crucifixion, 1426 musée Capo di Monte, Naples   <ul><li>1426  </li></ul><ul><li>Naples </li></ul><ul><li>Panneau...
Chapelle Brancacci, 1424-25 Sc. Vie St Pierre <ul><li>Chapelle Brancacci, égl. des Carmes à Florence </li></ul><ul><li>Tra...
Détail paiement du tribut <ul><li>Collecteur des impôts romain: geste v. Ch. qui lui-même fait 1 geste v. st Pierre </li><...
Distribution des aumônes <ul><li>Mêmes caractères graves des fig. + cohérence esp. urbain  </li></ul><ul><li>Gamme chromat...
Adam et Eve chassés du Paradis <ul><li>Drame pleinement humain: cri Eve et attitude Adam </li></ul><ul><li>Nus réalistes m...
Trinité  <ul><li>1426-1427 </li></ul><ul><li>Santa Maria Novella </li></ul><ul><li>Pr famille Lenzi: donateurs en prière d...
Masolino: festin d’Hérode <ul><li>Fresques à Castiglione Olona 1435 </li></ul><ul><li>Montrent acquis éléments nvx: persp ...
Filippo Lippi : Madone Trivulzio <ul><li>1434  </li></ul><ul><li>Milan, chx Sforza </li></ul><ul><li>Partie sup. retable: ...
Filippo Lippi : Pala Barbadori <ul><li>1437-1438  Louvre </li></ul><ul><li>goût pr richesse du décor et des accessoires  <...
Filippo Lippi : Sc. de vie St JB et St Etienne <ul><li>Chœur cath de Prato  1452-1454 </li></ul><ul><li>Fresques: persp Br...
Fra Angelico : Descente de Croix <ul><li>1435 Chapelle Strozzi, m. St Marc à Flo </li></ul><ul><li>Retable </li></ul><ul><...
Fra Angelico : élément prédelle retable San Marco <ul><li>1437-1438, pinacothèque de Munich </li></ul><ul><li>Commande Côm...
Fra Angelico : l’annonciation <ul><li>Couvent San Marco Florence </li></ul><ul><li>2,5 x 3 m </li></ul><ul><li>Entre 1438-...
Domenico Veneziano : Polyptique de Santa Lucia  <ul><li>Offices </li></ul><ul><li>vers 1445 </li></ul><ul><li>V à enfant t...
Domenico Veneziano : prédelle du retable précédent <ul><li>St JB ds le désert </li></ul><ul><li>Washington  </li></ul><ul>...
Uccello: statue équestre comte John Hawkwood <ul><li>1431, Sta Maria del Fiori </li></ul><ul><li>Cénotaphe peint ds nef ca...
Uccello: arche de Noé  <ul><li>Fresques cloître Vert de Santa Maria Novella  1446 </li></ul><ul><li>Camaïeux gris et ocre,...
Uccello: bataille de San Romano <ul><li>1438-1440 Louvre (National Gallery, Offices), bataille de juin 1432 </li></ul><ul>...
Andrea del Castagno : cène réfectoire couvent Sant’apollonia <ul><li>1447 </li></ul><ul><li>Cycle Passion du Ch. </li></ul...
Détail Cène <ul><li>Perso semblent appartenir au règne minéral (marbres et pierres qui les entourent) </li></ul><ul><li>Vi...
Andrea del Castagno : fresques Villa Carducci à Legnaia <ul><li>vers 1450 </li></ul><ul><li>Série d’ho. et de fe. célèbres...
Diffusion innovations florentines Le 1er : Alberti, fonctionnaire pontifical dt exercice de cette fct° le porte à se lier ...
Alberti : Temple Malatesta à Rimini <ul><li>V. 1450- 1468 (égl S. Fransesco) </li></ul><ul><li>Double les murs avec arcade...
Alberti : façade St Sébastien Mantoue <ul><li>1460 </li></ul><ul><li>votive et non paroissiale : Alberti choisit plan cent...
Église Sant’Andrea Mantoue <ul><li>Déb. Wx 1471 s/ plans Alberti, supervisés par Fancelli, suspendus en 1474  </li></ul><u...
Sant’Andrea portique et nef <ul><li>Nef t. large qui renoue ac esp. monumentaux thermes antiques </li></ul><ul><li>Alterna...
Sculpture  1443-1453: présence Donatello à Padoue; oe. ont 1 impact considérable s/ artistes de Padoue
Donatello: Statue du Gattamelata ( Erasmo da Narni) <ul><li>1447-1450 </li></ul><ul><li>s/ parvis basilique St Antoine de ...
Donatello : Autel majeur du Santo <ul><li>1448- Commandé en même tps que statue équestre </li></ul><ul><li>T. remanié  </l...
Bas relief de la Mise au tombeau <ul><li>Pierre  </li></ul><ul><li>Extrême agitation des fig. contraste ac hiératisme des ...
Peinture  Diffusion style florentin notamment style Masaccio
Piero della Francesca   baptême du Christ <ul><li>1440-1445, National Gallery </li></ul><ul><li>T. proche Veneziano encore...
Piero della Francesca Polyptique Borgo San Sepolcro <ul><li>Commande par confrérie de la Miséricorde </li></ul><ul><li>144...
Fresques du Cycle de la légende de la croix <ul><li>Piero della Francesca </li></ul><ul><li>Vue d’ens. du chœur de St Fran...
Reine de Saba et roi Salomon <ul><li>Compo solide  </li></ul><ul><li>Archit à l’ant, arbres // colonnes </li></ul><ul><li>...
Sc. bataille entre Héraclius et roi de Perse <ul><li>Mêlée de cavaliers figée: influence Uccello </li></ul><ul><li>Ms peu ...
Songe de Constantin <ul><li>Représ. t. audacieuse: sc. de nuit traitée à la fresque </li></ul><ul><li>Talents de coloriste...
Piero della Francesca  Diptyque d’Urbino <ul><li>V. 1460, Offices </li></ul><ul><li>Frédéric de Montefeltre et Baptista Sf...
Revers diptyque <ul><li>Triomphe à l’ant du couple ducal: ds paysage minéral, s/ chars allégoriques comme des héros de l’A...
Florence de 1460 à la fin du siècle Architecture  Nvlle génération conforte innovations 1ère moit XVe vers + de monumental...
Giuliano da Sangallo : Villa de Poggio a Caiano <ul><li>1489 - 1515 </li></ul><ul><li>Villa liée à 1 ferme modèle: renouer...
Giuliano da Sangallo :   Santa Maria de Carceri à Prato <ul><li>1485 </li></ul><ul><li>Égl. votive ac plan en croix grecqu...
Palais Strozzi <ul><li>Simone del Pollaiolo et Giuliano da Maiano </li></ul><ul><li>À partir de 1489 </li></ul><ul><li>Dim...
Palais Strozzi <ul><li>Bossages t. plastiques, puissants </li></ul><ul><li>Façade t. élevées </li></ul><ul><li>Corniche t....
Sculpture florentine + contrastée que archit. Style doux della Robbia s’impose largement ms leçon Donatello tjrs vivante T...
Desiderio da Settignano   Tombeau Carlo Marsupini <ul><li>Santa Croce à Florence, 1455-1460 </li></ul><ul><li>Sarco à l’an...
Antonio Rossellino  Tombeau Cardinal du Portugal <ul><li>À San Miniato al Monte  </li></ul><ul><li>À partir 1460 : constru...
Desiderio da Settignano  Jésus et St Jean Baptiste enfant <ul><li>1453-1455, Louvre </li></ul><ul><li>Extraordinaire virtu...
Agostino di Duccio Ange du temple Malatesta à Rimini <ul><li>v. 1450 </li></ul><ul><li>Style t. personnel où domine 1 goût...
Antonio Rossellino Buste de Giovanni Chellini  <ul><li>1456 </li></ul><ul><li>V et A museum </li></ul><ul><li>Marbre  </li...
Mino da Fiesole  Buste de Neroni  <ul><li>1464, Louvre !!! </li></ul><ul><li>Héroïsé par traitement vêtement  </li></ul><u...
Desiderio Da Settignano Buste enfant riant <ul><li>v. 1463, Vienne </li></ul><ul><li>Reprise thème ant. du buste d’enfant ...
Verrocchio Incrédulité de St Thomas <ul><li>1467-83, Orsan Michele </li></ul><ul><li>première oe. </li></ul><ul><li>Gpe ds...
Verrocchio David  <ul><li>1470 </li></ul><ul><li>Bargello </li></ul><ul><li>Commande Laurent de Médicis </li></ul><ul><li>...
Verrocchio Statue de Bartolomeo Colleone <ul><li>1480-1487, VENISE </li></ul><ul><li>Statue Condottiere, élevé à l’instiga...
Peinture  Continuité certaines tendances 1ère moit XVe Goût pr le déco.
Benozzo Gozzoli   Adoration des mages, 1459 <ul><li>Décor pr chapelle Médicis à Florence </li></ul><ul><li>Veine narrative...
Antonio del Pollaiolo David vainqueur <ul><li>V. 1472  </li></ul><ul><li>Gemalde Gallerie Berlin </li></ul><ul><li>48x35 c...
Verrocchio: Baptême du Ch. <ul><li>1470-1475  Offices </li></ul><ul><li>Intervention Vinci pr anges </li></ul><ul><li>Gdes...
Botticelli: Madone du Magnificat <ul><li>Entre 1467et 1481 (Off) </li></ul><ul><li>Livre tenu par anges: 1ers vers du Magn...
Le printemps <ul><li>1478  (Off) </li></ul><ul><li>pr 1 membre famille Médicis proche des néoplatoniciens et de Marcel Fir...
Détail  <ul><li>Tab. allégorique: Vénus est le pvr générateur de la nature </li></ul><ul><li>Abolition de la profondeur: f...
La naissance de Vénus <ul><li>1486, commandé par même pers. que Printps (Off) </li></ul><ul><li>Sujet tiré à nv poème Poli...
Botticelli : Portrait du jeune homme à la médaille <ul><li>V. 1470  (Off), atelier Filipo Lippi </li></ul><ul><li>Attentio...
Filippino Lippi: adorat° des mages <ul><li>1496  Offices </li></ul><ul><li>Éloigné déjà de Bott. ms types physiques encore...
Filippino Lippi :  St Philippe chassant le démon dvt autel du dieu Mars <ul><li>1489-1502  </li></ul><ul><li>décor chapell...
Ghirlandaio: Naissance de la V <ul><li>1486-1490 chapelle Tornabuoni Sta Maria Novella </li></ul><ul><li>W Baldo Vinetti, ...
GHIRLANDIAIO Le vieillard et le jeune garçon <ul><li>1490, Louvre </li></ul><ul><li>Parle de la fuite du temps </li></ul><...
Le Pérugin Panneau vie de St Bernardin <ul><li>1475 (National Gallery de Pérouse) </li></ul><ul><li>Lumière t. blanche, pr...
Le Pérugin Le Ch. remettant les clés à St Pierre <ul><li>Chapelle Sixtine 1481 </li></ul><ul><li>Style affranchi tension V...
Le Pérugin Le mariage de la V <ul><li>1500-1504 (Bx A Caen) </li></ul><ul><li>Peu de changements: même animation attitudes...
Signorelli: résurrection des corps
Détail décor chapelle St Brice <ul><li>Cathédrale d’Orvieto </li></ul><ul><li>1499-1502 </li></ul><ul><li>Aspect presque c...
Les autres Etats italiens pdt 2nde moitié XVe Duché de Milan: trad. artist. encore marquée par goth intern. Ms est une des...
Milan -  Francesco et ludovico Sforza - prise par les Français en 1499 - architecture  ac une tradition forte mais innovat...
Plan basilique St Eustorge, 1462-68 <ul><li>À g: chapelle Portinari, pr tombeaux couple de florentins ds le chœur : Pigell...
Chapelle Portinari <ul><li>Distorsion: insertion d’1 haut tambour entre pendentifs et voûte en ombrelle </li></ul><ul><li>...
Intérieur chapelle Portinari <ul><li>Décor caractéristique art Lombard </li></ul>
Bergame
Chapelle funéraire Bartolomeo Colleone  <ul><li>1470-1476, Amadeo Giovanni (+sculpt qu’archit) </li></ul><ul><li>Chapelle ...
Façade Chartreuse de Pavie <ul><li>À partir 1491 </li></ul><ul><li>Amadeo pr partie inf au moins, termine Wx </li></ul><ul...
Bramante  Chœur égl. Ste Marie des Grâces, Milan <ul><li>Solario pr égl. dominicaine (nef goth finissant)  1468-1489 </li>...
Plan Ste Marie des Grâces <ul><li>Pcpe plan centré: carré initial ac 2nd carré </li></ul><ul><li>Reprend plan de San Loren...
Peinture  Milan et la Lombardie sont étrangères aux innovations florentines pdt 1ère moitié XVe
Vincenzo Foppa: Madone au livre <ul><li>V. 1470 chp Sforza, Milan </li></ul><ul><li>Marqué par rigueur de Mantegna: pr mis...
Foppa: Martyre St Sébastien <ul><li>V. 1485 Chp Sforza, Milan </li></ul><ul><li>Traitement + sombre, + dramatique, tjr pro...
Bramante: Ch. à la colonne <ul><li>V. 1490 galerie Brera </li></ul><ul><li>Gde puissante : Foppa </li></ul><ul><li>Caractè...
Gisant fille de Colleone <ul><li>Amadeo  v. 1480, égl Sta Maggiore de Bergame </li></ul><ul><li>Élégance et fraîcheur de s...
Vénétie, plaine du Pô, Mantoue Très attachés au style goth international jusqu’à mi XVe
Pisanello  Fresque de Sant’anastasia : st Georges et la princesse <ul><li>Pisanello  à Vérone </li></ul><ul><li>V. 1437-14...
Pisanello Portrait Lionel d’Este <ul><li>V. 1441 </li></ul><ul><li>Bergame </li></ul><ul><li>// à son W de médailleur </li...
Padoue  Place particulière: t. ouverte aux innovations florentines Donatello y travaille en 1440 :  incluse tendances éner...
Fresque des géants <ul><li>Uccello: villa Vitaliani </li></ul>
Squarcione St Jérôme entouré de Sts <ul><li>Polyptique  1449 </li></ul><ul><li>Peu talentueux ms formation Mantegna + atel...
Mantegna <ul><li>1431/1506 </li></ul><ul><li>Atelier de Squarcione </li></ul><ul><li>Influence réalisme flamand </li></ul>...
Mantegna Saint Jacques et Christophe, 1448 chap Ovetari, cycle vie St Christophe <ul><li>Commencé par Mantegna à 17 ans (d...
Mantegna Retable de la basilique San Zenon <ul><li>1456-1459, démantelé en 1797 </li></ul><ul><li>Vérone  (reste au Louvre...
Morceau de la prédelle <ul><li>Crucifixion , 1456/59, Louvre </li></ul><ul><li>Compo rigide scandée par 3 croix </li></ul>...
Mantegna Adoration des bergers <ul><li>Mantegna  </li></ul><ul><li>V. 1450-1451 </li></ul><ul><li>Force des fig. ac modelé...
Mantegna à partir 1460 est au service des Gonzague à Mantoue pdt 1 quarantaine d’années. Ludovic veut  ++ prestige (cultur...
Mantegna Le Christ mort <ul><li>V. 1480  Milan, la pinacothèque Brera </li></ul><ul><li>Commande Ludovic de Gonzague </li>...
Mantegna Chambre des époux : camara magna picta <ul><li>1464 (voute)-1474 (paroi) </li></ul><ul><li>Salle du château St Ge...
Souverains de Mantoue <ul><li>Rencontre avec le Cardinal </li></ul><ul><li>Ds cadre d’archit. feinte: imitation pavillon o...
Détail : audience <ul><li>Duc de Gonzague ac son épouse, Barbe de Brandebourg (symbole relations privilégiées de Mantoue a...
Rencontre Francesco de Gonzague ac son père Ludovic  <ul><li>Fils ac habit d’ecclésiastique </li></ul><ul><li>Esp. illusio...
Cartouche tenu par putti <ul><li>Pour la date d’achèvement des fresques (1474) </li></ul><ul><li>Au-dessus d’1 porte de la...
Mantegna Porteurs d’enseignes et de maquettes <ul><li>Pr décor d’1 salle du château St Georges ss dte </li></ul><ul><li>9 ...
Saint Sébastien <ul><li>1480, Louvre </li></ul><ul><li>Portique antique </li></ul><ul><li>Vocabulaire minéral </li></ul><u...
Mantegna V de la victoire <ul><li>1496  </li></ul><ul><li>Louvre </li></ul><ul><li>Retable pr église Mantoue commandé par ...
Mantegna Le Parnasse <ul><li>1490/95 pr studiolo Isabelle d’Este, Louvre </li></ul><ul><li>Étape supplémentaire v. la déte...
Venise  <ul><li>Trad. artistique particulière </li></ul><ul><li>état riche et dynamique </li></ul><ul><li>Héritage byz. pe...
Palais Pisani Moretta <ul><li>2nde moit. XVe </li></ul><ul><li>s/ gd canal: façade largement ouverte , impression disparit...
Porte de l’arsenal <ul><li>Première construction à l’antique </li></ul><ul><li>1457-1460 </li></ul><ul><li>Entrée triompha...
Pietro Lombardo Église San Giobbe: vue v. choeur <ul><li>Reconstruct° à partir de 1470 par Doge Moro pr s’y faire enterrer...
Plafond San Giobbe <ul><li>Terres cuites vernissées della Robbia </li></ul>
Pietro Lombardo Sta Maria dei Miracoli: (1480-89)    Vues du sanctuaire s/élevé et nef
Pietro Lombardo Façade Sta Maria dei Miracoli <ul><li>1480-1489 par Pietro Lombardo </li></ul><ul><li>Volume rectangulaire...
Palazzo Dario <ul><li>Attribué à Pietro Lombardo </li></ul><ul><li>Façade en marbre coloré </li></ul><ul><li>+ disques de ...
Basilique San Marco
Codussi Église San Michele in Isola <ul><li>v. 1470 </li></ul><ul><li>Façade théâtrale </li></ul><ul><li>cas singulier à é...
Façade San Zaccaria <ul><li>Terminée par Codussi </li></ul><ul><li>Nécropole gde famille vénitienne </li></ul><ul><li>Couv...
Codussi Palais Corner Spinelli <ul><li>1490  Codussi </li></ul><ul><li>Innovat° touchent aussi archit civile </li></ul><ul...
Palais Vendramin Callergi,  <ul><li>Commencé en 1501, fini en 1509 pour Andrea Loredan </li></ul><ul><li>U de colonnes jum...
Sculpture  Artistes lombards occupent dvt de la sc. Les + imp. ds 2nde moit. XVe st aussi architectes: Lombardo et Rizzo q...
Antonio Rizzo Monument funéraire du Doge Tron <ul><li>1476-79  </li></ul><ul><li>Sta Maria Gloriosa dei Frari </li></ul><u...
Figure de la Prudence <ul><li>Style élégant de Rizzo </li></ul><ul><li>Formes soulignées par étoffes collantes et plis mou...
Rizzo Adam et Eve ds l’arc Foscari <ul><li>V. 1470 ou v. 1484 </li></ul><ul><li>Cour du palais des doges, arco Foscari </l...
Arc Foscari par Rizzo <ul><li>1478 </li></ul>
Escalier des Géants <ul><li>Rizzo  </li></ul>
Pietro Lombardo Monu. funéraire d’Andrea Vendramin <ul><li>1490-95 basilique San Giovanni et Paolo </li></ul><ul><li>W ac ...
Adam  <ul><li>Tullio Lombardo, MET, 1490/95 </li></ul><ul><li>Pr le monum funéraire d’Andrea Tron </li></ul><ul><li>Classi...
Peinture  Présence déb. XV de Gentile da Fabriano: apporte manière courtoise typique du goth tardif, qui sera dév. par art...
Vivarini Couronnement de la Vierge <ul><li>v. 1447-50 </li></ul><ul><li>San Pantaleon </li></ul><ul><li>Tributaire du sché...
Jacopo Bellini Vierge à l’enfant ac membre de la famille d’Este <ul><li>Louvre  </li></ul><ul><li>avt 1440 </li></ul><ul><...
Portrait de Mehmet II, Gentile Bellini <ul><li>1479, National Gallery, Londres </li></ul><ul><li>Part à Byzance (???) pour...
Gentile Bellini Procession sur la place St Marc <ul><li>1496-1500, Academia de Venise </li></ul><ul><li>Converti aux idéau...
Giovanni Bellini Ch. en prière au jardin des oliviers <ul><li>v.1465  </li></ul><ul><li>Londres, National Gallery </li></u...
Mantegna Ch. en prière au jardin des oliviers <ul><li>Panneau de prédelle du polyptique de San Zenon, 1456-59 </li></ul><u...
Détail Bellini <ul><li>Lumière d’aurore très douce </li></ul><ul><li>Caractère recueilli et drame à venir sensible </li></ul>
Giovanni Bellini Couronnement de la Vierge <ul><li>1471-1474, Pessaro </li></ul><ul><li>Fragment d’1 gd retable </li></ul>...
Antonello de Messine St Sébastien: 1475-76 <ul><li>Galerie de Dresde </li></ul><ul><li>Séjour à Venise v.1475-76  ses oe. ...
Antonello de Messine Retable de San Cassiano, 1475-76 <ul><li>-traitement monumental </li></ul><ul><li>// Giovanni Bellini...
Giovanni Bellini Retable San Giobbe <ul><li>v.1480’s, Academia de Venise </li></ul><ul><li>Esp unifié, compo équilibrée  d...
Détail retable San Giobbe
Giovanni Bellini Madone au pré <ul><li>v.1510, National Gallery, Londres </li></ul><ul><li>Fusion perso/paysage naturel, b...
Doge Leonardo Loredan <ul><li>1501, national Gallery </li></ul><ul><li>Visage modelé par lumière douce et couleur </li></u...
G. Bellini ; Portrait dit de Pietro Bembo <ul><li>V 1505, Hampton Court </li></ul><ul><li>Abandon d’un contour net des pei...
Giovanni Bellini Festin des dieux <ul><li>1514, National Gallery </li></ul><ul><li>Paysage achevé par Titien </li></ul><ul...
Cima Pala Boldu <ul><li>1495, Berlin </li></ul><ul><li>Style et schéma t. proches Bellini à partir de 1480, influence ++ <...
Cycle de la vie de Ste Ursule Carpaccio
Funérailles de Ste Ursule <ul><li>V.1495, Academia de Venise </li></ul><ul><li>Carpaccio: peint. + narrative mais moins su...
Carpaccio Vision de St Augustin <ul><li>déb. XVIe </li></ul><ul><li>Moins d’exubérance, + de mesure </li></ul><ul><li>Insi...
Ferrare et Bologne Ferrare: act. artist. t. intenses pdt XVe /s Lionel d’Este, puis /s ses 2 autres frères. Art de cour: P...
PISANELLO : portrait de Leonello  d’Este <ul><li>1441, Bergame, galerie Carrara </li></ul><ul><li>Attachement aux rendus i...
Statue équestre père de Lionel d’Este <ul><li>Alberti </li></ul><ul><li>Socle: Arco del Cavalo, motif arc de triomphe anti...
ROSSETTI San Fransesco, 1494 <ul><li>Volumes purs et amples </li></ul><ul><li>Ext rappelle Santa maria Novella (Flo)et tpl...
Palais des diamants <ul><li>Rossetti à partir de 1494 </li></ul><ul><li>Pr Sigismond d’Este </li></ul><ul><li>Façade à bos...
Palais Bevilacqua <ul><li>Bologne </li></ul><ul><li>1481 </li></ul><ul><li>Goût pr mêmes tendances artistiques que Ferrare...
Sculpture <ul><li>2e moitié du XV : on apprécie les sculptures des modeleurs au style très dramatique, voir outré. </li></...
Guido Mazzoni Déploration du Christ <ul><li>1480-85 , Ferrare, Sta Maria della Rossa </li></ul><ul><li>Terre cuite </li></...
Niccolo dell’Arca Déploration  <ul><li>V. 1485, , Sta Maria della Vita, Bologne </li></ul><ul><li>Terre cuite </li></ul><u...
Peinture ferrarraise <ul><li>La sculpture de Ferrare est en accord avec la peinture contempo (Cosme Tura) </li></ul><ul><l...
Cosme Tura Pietà  <ul><li>V. 1460 </li></ul><ul><li>Influ Weyden: décharnement Ch. Dramatisme </li></ul><ul><li>Influ Mant...
Cosme Tura Pietà  <ul><li>1474, Louvre </li></ul><ul><li>Lunette :1 partie du retable Roverella </li></ul><ul><li>Pr églis...
Cosme Tura Retable Roverella <ul><li>1474, National Gallery, Londres </li></ul><ul><li>gde richesse d’imagination ac cadre...
Cosme Tura Salon des mois, palais Schifanoia <ul><li>1469-70, Ferrare </li></ul><ul><li>Conçu par Tura, mais réalisé par F...
Ercole de Roberti et Fransesco dell Cossa Prédelle Pala Griffoni <ul><li>1472-73 </li></ul><ul><li>Démembrée : Milan, Ferr...
Roberti et dell Cossa, Le petit St Michel <ul><li>1472-1273, Louvre </li></ul><ul><li>Appartient à la Pala Griffoni </li><...
Ercole de Roberti Pala de Ravenne <ul><li>V. 1480, la Brera, Milan </li></ul><ul><li>Style de la détente influence du péru...
Lorenzo Costa Pala de Rossi <ul><li>1492  </li></ul><ul><li>Bologne </li></ul><ul><li>Retable /s influ Détente </li></ul><...
Francesco Francia Retable Chapelle des Bentivognio <ul><li>Fin XVe </li></ul><ul><li>Pr égl. St Jacques le Majeur à Bologn...
Carlo Crivelli   Pietà de Boston <ul><li>1485, MFA Boston </li></ul><ul><li>Bologne </li></ul><ul><li>Tension et goût du d...
Province des Marches: Urbino Pdt 2nde moit. XVe: un des hauts lieux de création d’Italie grâce à Frédéric de Montefeltre (...
3 vues de cités idéales <ul><li>Conservées à  Baltimore  et Urbino (Berlin) </li></ul><ul><li>Même main ss doute </li></ul...
Palais ducal d’Urbino <ul><li>Travaux pdt règne Frédéric de Montefeltre </li></ul><ul><li>1450 jusqu’en 1460 /s responsabi...
Cour intérieure  <ul><li>/s direction Giorgio </li></ul><ul><ul><li>Sienne </li></ul></ul><ul><ul><li>W à Urbino dès 1476 ...
Studiolo  <ul><li>Gd raffinement du décor int des app. Du duc : ouvre ac loggia </li></ul><ul><li>Panneaux de marqueterie ...
Détail marqueterie <ul><li>Portes ouvertes en trompe l’oeil </li></ul><ul><li>Ens. le + imp. de cette époque conservé en I...
Portrait du philosophe Vittorino de Feltre <ul><li>1475 </li></ul><ul><li>Précepteur de F de Montefeltre à Mantoue </li></...
Communion des apôtres <ul><li>Juste de Gand au palais ducal d’Urbino </li></ul>
Francesco di Giorgio  Église San Bernardino <ul><li>Urbino </li></ul><ul><li>v. 1480 </li></ul><ul><li>Dvt accueillir sépu...
Di Giorgio Sta Maria du Calcinaio <ul><li>1484 </li></ul><ul><li>Cortone  </li></ul><ul><li>Même caractère de sobriété </l...
Rome  mil. XVe: autorité Papes restaurée, chantiers gde envergure envisagés Nicolas V (1447-1455): reconstruction chœur St...
Sta Maria del Popolo <ul><li>1472-1480 </li></ul><ul><li>Giovanni del Dolci </li></ul><ul><li>/s impulsion Sixte IV </li><...
Palais de Venise <ul><li>À partir 1455 </li></ul><ul><li>Au pied du capitole </li></ul><ul><li>Pr Cardinal Barbo qui dvt P...
Palais de la Chancellerie
Palais de la Chancellerie <ul><li>1483-95, attribuable à Baccio Ponteli </li></ul><ul><li>Pr cardinal Riario, neveu Sixte ...
Antonio del Pollaiolo Tombeau de Sixte IV <ul><li>1484-93, St Pierre de R </li></ul><ul><li>Structure isolée ac sarco en b...
Andrea Bregno Tombeau Cardinal Riario <ul><li>Basilique des Sts Apôtres </li></ul><ul><li>1490 </li></ul><ul><li>Sarco ac ...
Peinture  Fra Angelico à partir 1466 pr Chapelle Nicolas V ds Vatican + florentins pr décor murs chapelle Sixtine pr Sixte...
Botticelli Lapidation Moïse et Aaron <ul><li>Chapelle Sixtine, 1480 </li></ul><ul><li>Manière florentine; graphisme </li><...
Melozzo da Forli Sixte IV et ses neveux <ul><li>1477 </li></ul><ul><li>Fresque autrefois ds bibliothèque Vatican </li></ul...
Da Forli Christ triomphant <ul><li>V. 1480 </li></ul><ul><li>Décor abside Sts Apôtres  </li></ul><ul><li>Ascension Ch. </l...
Pinturicchio Déco. Appart Borgia <ul><li>Salle des Sts </li></ul><ul><li>1492-94 </li></ul><ul><li>Ste Catherine d’Alexand...
Naples  50 ans brillants s/ plan artistique pdt règne Alfonso d’Aragon 1442-1496 Archit: intervention artistes florentins
Arc du Castel Nuovo <ul><li>Reconstruction à partir 1443  </li></ul><ul><li>Entrée du port de Naples </li></ul><ul><li>par...
Antonio Rossellino Chapelle funéraire Piccolonino <ul><li>1470 </li></ul><ul><li>Dessin d’un archit. florentin Antonio Ros...
Giuliano da Maiano Villa Poggio Real <ul><li>À partir 1487 </li></ul><ul><li>Détruite  </li></ul><ul><li>Conception parfai...
Relief triomphe Alphonse de Naples <ul><li>1456-58 (arc du Castel Nuovo) </li></ul><ul><li>Sagrera et Laurana </li></ul><u...
Guido Mazzoni détail déposition Ch.  <ul><li>Années 1490 </li></ul><ul><li>Église Monte Oliveto </li></ul><ul><li>Terre cu...
Peinture  Naples: confluent influ. Flamandes + Ibériques + Françaises (provençales surtout) Colantonio: maître Antonio da ...
Colantonio  St Jérôme ds sa cellule <ul><li>V. 1445 </li></ul><ul><li>Capacité assimilation: aspect descriptif manière fla...
Messine   St Jérôme ds son cabinet de travail <ul><li>V. 1470, National Gallery, Londres </li></ul><ul><li>Oe. t. virtuose...
Messine  V de l’annonciation <ul><li>1475, Palerme </li></ul>
Messine  Ch. à la colonne <ul><li>1476, Louvre, œuvre tardive, dévotion privée </li></ul><ul><li>Buste de ¾ </li></ul><ul>...
Objets d’art <ul><li>- Certains domaines restent longtemps ds art goth. ms d’autres se transforment radicalement ou appara...
D’après Cosme Tura Tapisserie  Déploration <ul><li>1475, Madrid fondation Thyssen </li></ul><ul><li>Atelier de Ferrare, ca...
Broderie de l’annonciation <ul><li>Fin XV déb. XVIe, Art Institute of Chicago </li></ul><ul><li>Atelier de Mantoue </li></...
Croix d’autel du baptistère de Florence <ul><li>Baptistère de Florence </li></ul><ul><li>Partie sup. par 3 orfèvres </li><...
Pisanello  médaille de Leonello d’Este <ul><li>1441-43, Modène </li></ul><ul><li>BNF </li></ul><ul><li>Légende autour qui ...
Bertoldo  victoire de Laurent de Médicis s/ les Pazzi <ul><li>1478 </li></ul><ul><li>Louvre </li></ul><ul><li>Tête colossa...
Filarete  statuette Marc Aurèle <ul><li>1440-45, Dresde </li></ul><ul><li>Dynamisé par rapport à la statue du Capitole </l...
Adriano Fiorentino  Vénus <ul><li>V. 1490, Philadelphie, m. des Bx Arts </li></ul><ul><li>Veine sensuelle </li></ul>
Niccolo da Urbino  le Parnasse <ul><li>1525-28 </li></ul><ul><li>Louvre  </li></ul><ul><li>Inspiré d’1 gravure de Raphaël ...
Coupe sur pied <ul><li>Peinture émaillée </li></ul><ul><li>Cortège nuptial </li></ul><ul><li>Atelier de Barovié </li></ul>...
Florence et Rome  1490-1510 Effervescence artistique due notamment à act. de 3 artistes: Léonard de Vinci, Michel Ange et ...
Léonard de Vinci 1452-1519 <ul><ul><ul><ul><ul><li>Plutôt un artiste du Xve </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul>...
Vinci  Ginevra Benci <ul><li>V. 1474, National Gallery de Washington </li></ul><ul><li>pr son mariage ? </li></ul><ul><li>...
Vinci Dame à l’hermine <ul><li>V. 1480 </li></ul><ul><li>Pureté visage </li></ul><ul><li>Main fuselée expressive </li></ul...
Vinci  V aux rochers <ul><li>1483, Louvre </li></ul><ul><li>Commandé par la confrérie de l’immaculée conception de Milan <...
Vinci : la Cène  réfectoire Ste Marie des Grâces à Milan <ul><li>1495-98 </li></ul><ul><li>T. abîmée: utilisation tech à s...
GHIRLANDAIO La Cène <ul><li>1480, couvent San Salvatore </li></ul><ul><li>Effort d’espace illusionniste </li></ul><ul><li>...
Rubens  Copie du carton de la bataille d’Anghieri  <ul><li>Carton 1503-04 , art graphiques Louvre pr copie </li></ul><ul><...
La Vierge, Ste Anne et l’enfant <ul><li>Commencé en 1508-1510 </li></ul><ul><li>L’a tjrs gardé ac lui </li></ul><ul><li>In...
Michel Ange 1475-1564 - Formé ds atelier de Ghirlandaio à partir 1488 - Puis émancipation rapide: fréquente sculptures ant...
Bas-relief de la V à l’escalier <ul><li>1492-95 </li></ul><ul><li>Casa Buonarroti, Florence </li></ul><ul><li>Anges au pie...
Bataille des centaures <ul><li>1492, Casa Buonarroti, Flo </li></ul><ul><li>Inspiration Bertoldo + bas reliefs antiques </...
Pietà de St Pierre <ul><li>1498 </li></ul><ul><li>Pr cardinal Français </li></ul><ul><li>Rompt ac convention de représenta...
David  <ul><li>1501-04 </li></ul><ul><li>Academia de Florence </li></ul><ul><li>Bloc de marbre déjà travaillé auparavant <...
Bataille de Cascina <ul><li>Carton de 1505 </li></ul><ul><li>Pour le palais de la seigneurie (Palazzo Vecchio) </li></ul><...
Tondo Doni <ul><li>1503-04, Offices </li></ul><ul><li>Se
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Renaissance powerpoint
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Renaissance powerpoint

9,232

Published on

1 Comment
4 Likes
Statistics
Notes
  • Merci a vous, c`est vraiment exellent powerpoint a propos de Renaissence
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
No Downloads
Views
Total Views
9,232
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
1
Likes
4
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Renaissance powerpoint

  1. 1. Renaissance 1ère moitié XVe à Florence
  2. 2. Brunelleschi 1377 - 1446
  3. 3. Baptistère St Jean de Santa Maria del Fiori
  4. 4. Vue et plan Santa Maria del Fiori <ul><li>1418: concours pr couvrement de croisée du transept </li></ul><ul><li>Reconstruite à partir de 1294 s/ plan d’Arnolfo di Cambio: croisée octogonale ouvrant s/ transept et chœur à pans </li></ul><ul><li>Mil. 14è: augmentation surface croisée et chœur et augmentation considérable de la largeur de la croisée </li></ul><ul><li>Brunelleschi n’invente pas 1 forme nlle ms donne les moyens de réaliser ces plans grâce à nlle tech: imagine 1 structure autoportante pr construire coupole s/ tambour (anneaux superposés pr coupole à 2 pans ac 2 calottes, observation coupole Panthéon) </li></ul><ul><li>Brique en arrête de poisson </li></ul><ul><li>Réalisée entre 1420-1436 </li></ul>
  5. 5. Hôpital des Innocents <ul><li>1419-1427 </li></ul><ul><li>Innovation esth ac ce programme conventuel (cloître, église, bât. pr logements) </li></ul><ul><li>vaste porche: caractère public et accueillant. </li></ul><ul><li>Voûté à l’int. en pendentifs triangulaires: crée 1 renflement de la voûte ss aucun compartiment -> Nvté. « a vela » très doux </li></ul><ul><li>Succession arcades en plein cintre s/ colonnes corinthiennes </li></ul><ul><li>Au-dessus, entablement à l’antique et médaillons ds écoinçons </li></ul><ul><li>Nvté: combinaison arcades, pilastres qui portent entablement </li></ul>
  6. 6. Eglise San Lorenzo <ul><li>Pas véritables travaux jusqu’en 1442 </li></ul><ul><li>1421: déb. Wx pr sacristie financé par père Côme de Médicis qui a ds l’idée de construire une chapelle funéraire (s’approprie un espace public) </li></ul><ul><li>1457: coupole commencée </li></ul><ul><li>1465: nlle nef </li></ul><ul><li>1475: tjrs travaux </li></ul>
  7. 7. San Lorenzo: nef <ul><li>Bas-côtés: voûtes en pendentif, chapelles latérales </li></ul><ul><li>Gdes arcades supportées par colonnes corinthiennes </li></ul><ul><li>Reprise motifs Hôpital des Innocents </li></ul><ul><li>1 certaine fidélité à la trad. romane florentine </li></ul>
  8. 8. Sacristie San Lorenzo <ul><li>Déb. chantier: 1421 fin: 1428 </li></ul><ul><li>Chapelle privée funéraire Médicis </li></ul><ul><li>Plan carré, augmenté s/ 1 des côtés par 1 autel </li></ul><ul><li>Murs traités de manière concave: jeu ac formes volumétriques simples (cercles ds carré) </li></ul><ul><li>Esp. pcpal couvert par 1 voûte en ombrelle: pendentifs font lien entre murs et coupole </li></ul><ul><li>Murs scandés par pilastres corinthiens supportant entablement </li></ul><ul><li>Pierre grise vient souligner ossature de l’archit. s/ fond d’enduit </li></ul><ul><li>Décor lunette, tondi et porte en bronze: Donatello </li></ul><ul><li>Mise en vlr langage archit. Par clarté des volumes (+ absence décor peint) </li></ul>
  9. 9. Santo Spirito
  10. 10. Santo Spirito <ul><li>Presque entièrement réalisé après mort Brunelleschi </li></ul><ul><li>Déb. 1436, fin 1470 </li></ul><ul><li>Plan en croix latine + bas-côtés formant 1 déambulatoire continu + chapelles semi-circulaires continues + chapelles en façade </li></ul><ul><li>1450: coupole à la croisée </li></ul><ul><li>Nef à gdes arcades supportée par colonnes à l’antique </li></ul>
  11. 11. Couvent Santa Croce <ul><li>1429: construction salle capitulaire </li></ul><ul><li>1442: déb. construction nef ms pas fini à la mort de Brunelleschi </li></ul><ul><li>1459: coupole en ombrelle // dispo sacristie San Lorenzo ac voûte en ombrelle au centre </li></ul><ul><li>espace rectangulaire : deux travées à couvrir </li></ul><ul><li>-> Voûtes en berceau à l’antique ac caissons </li></ul>
  12. 12. Chapelle des Pazzi, Sta Croce
  13. 13. Santo Spirito <ul><li>Plan initial de Brunelleschi: suppression chapelles en façade et chapelles semi-circulaires visibles de l’ext. supprimées par la réalisation de l’édifice après sa mort </li></ul>
  14. 14. Oratoire Ste Marie des Anges <ul><li>1435-1437: inachevée </li></ul><ul><li>Parti pris d’1 plan centré bcp + complexe qu’à la sacristie de San Lorenzo </li></ul><ul><li>Octogone augmenté par chapelles carrées + niches semi-circulaires: plan centré dynamique bcp + novateur qu’à San Lorenzo </li></ul>
  15. 15. MICHELEZZO 1396-1460
  16. 16. Bibliothèque San Marco <ul><li>Couvent commandé par Médicis 1436-1444 </li></ul><ul><li>1ère biblio. de couvent de la Rnnce </li></ul><ul><li>Tripartite: voûte en berceau pr nef, voûtes en arête pr bas-côtés = tradition médiévale </li></ul><ul><li>Colonnes ioniques: première utilisation à la Rnnce </li></ul>
  17. 17. Palais Médicis <ul><li>1445-1457 </li></ul><ul><li>Aspect sévère ext. comme palais médiévaux florentins: aspect forteresse </li></ul><ul><li>Rez-de-chaussée ac gros bossage, 1er étage ac bossage plat – imp., 2ème étage mur lisse </li></ul><ul><li>À l’origine, loggia ouverte: palais privé assimilé à esp. public au rez-de-chaussée (fermée en 1520 par Michel Ange) </li></ul><ul><li>Cour + amène (enduit peint): 3 travées par côté, colonnes pseudo corinthiennes, lignes horizontales t. marquées ac médaillons à l’ant. aux armes Médicis + reprod camées et intailles de la collec. Médicis </li></ul><ul><li>-> richesse pouvoir et culture humaniste </li></ul>
  18. 18. Palais Médicis <ul><li>Corniche toit t. saillante </li></ul><ul><li>Fidélité à la fenêtre géminée (idem ds cour intérieure) </li></ul><ul><li>-> synthèse efficace entre trad. florentine et Rnnce </li></ul>
  19. 19. Alberti 1404 -1472
  20. 20. Palais Ruccelai à Florence <ul><li>Alberti </li></ul><ul><li>Palais à 5 travées à l’origine, ensuite porté à 8 travées </li></ul><ul><li>Façade: maintient trad. du bossage ms ss dynamisme comme au Palais Médicis plats </li></ul>
  21. 21. Palais Ruccelai <ul><li>En haut: relevé qui montre l’équivalence entre diff. niveaux </li></ul><ul><li>pas de diff. entre fenêtres et bossage </li></ul><ul><li>Utilisation pilastres superposés qui rythment façade: INNOVATION complète qui ne sera reprise qu’au déb. XVIe </li></ul>
  22. 22. façade Sta Maria Novella <ul><li>Alberti, 1458-70 </li></ul><ul><li>Église XIVe: porche aménagé ac encadrement de 2 pilastres + 2 demi-colonnes (utilisation ordres ant.) </li></ul><ul><li>Partie sup.: pilastres encadrant oculus + entablement supportant fronton triangulaire ac inscription latine + 2 gdes volutes (inspirées de San Miniato al Monte en bas) </li></ul>
  23. 23. SCULPTURE
  24. 24. Brunelleschi : le sacrifice d’Isaac <ul><li>M du Bargello </li></ul><ul><li>concours de la porte du baptistère St Jean de Florence 1401 </li></ul><ul><li>Projet – unifié que celui de Ghiberti </li></ul><ul><li>+ dramatique </li></ul><ul><li>Plus réaliste </li></ul><ul><li>Reprise de motifs antiques (tireur d’épines) </li></ul>
  25. 25. Sacrifice d’Isaac par Ghiberti <ul><li>M. de l’œuvre, cath de Flo </li></ul><ul><li>Fondu d’un seul bloc, sauf Isaac </li></ul><ul><li>Compo. claire s/ 1 diagonale </li></ul><ul><li>Inspiration bcp + picturale que réalisation de Brunelleschi </li></ul><ul><li>Idéalisme corps d’Isaac </li></ul><ul><li>Proche orfèvres fr. XIVe </li></ul><ul><li>Porte achevée en 1424 </li></ul>
  26. 26. Porte Nord <ul><li>Réalisation ds son ensemble: sc. réparties en petits panneaux polylobés </li></ul>
  27. 27. Ghiberti: Porte du Paradis <ul><li>A partir 1425 </li></ul><ul><li>Panneaux + gds permettant + de liberté et d’ampleur </li></ul><ul><li>Archit. à l’ant. derrière sc. de Jacob et d’Esaü: style souple et fluide </li></ul>
  28. 28. Donatello 1386 - 1466
  29. 29. Donatello: St Georges <ul><li>Pr église Orsan Michele 1416-1417, m du Bargello </li></ul><ul><li>Ds la niche des armuriers </li></ul><ul><li>Jeune ho. en armure : tension pose, violence interne, richesse expression visage, formes lisses et lignes tranchantes </li></ul><ul><li>/s St Georges: relief du st délivrant princesse «schiacciato» </li></ul>
  30. 30. Relief de St Georges et le dragon, <ul><li>1420 </li></ul><ul><li>Invnte le relief à schiaccato (méplat) </li></ul><ul><li>Rend le volume </li></ul>
  31. 31. Donatello: prophète Abacuc <ul><li>Pr cathédrale Florence 1423-1426 </li></ul><ul><li>Traits ascétiques </li></ul><ul><li>Monumentalité </li></ul><ul><li>accentué par gds plis creux de la toge. Vie indépendante du drapé </li></ul><ul><li>Intensité expression </li></ul><ul><li>Anatomie dévoilée: épaule dénudée montre 1 corps athlétique </li></ul><ul><li>Appartient à 1 gpe sculpté de prophètes </li></ul>
  32. 32. Donatello : cantoria de cath de Flo <ul><li>1433-38, m de l’oe </li></ul><ul><li>Mvt effréné, dionysiaque donné aux enfants: affirmation caractère mouvementé de la sculp. de Donatello </li></ul><ul><li>Frise continue derrière les supports diff. Lucca della Robbia </li></ul>
  33. 33. Donatello: David <ul><li>1440-43 au Bargello </li></ul><ul><li>Commande Côme de Médicis </li></ul><ul><li>Ier nu grandeur nature de la Rnnce </li></ul><ul><li>Musculature gracile diff. Ant. </li></ul><ul><li>Hanchement remarquable, texture sensuelle surface du bronze qui rend douceur chairs </li></ul><ul><li>Visage rêveur déconnecté du drame qui vient de se jouer </li></ul>
  34. 34. Donatello :Judith décapitant Holopherne <ul><li>1456-1457 </li></ul><ul><li>Destiné à orner 1 fontaine </li></ul><ul><li>Commande Médicis </li></ul><ul><li>Sujet biblique, intention moralisatrice </li></ul><ul><li>Très hiératique </li></ul><ul><li>Moment suspendu avt la décapitation: pas image sanglante </li></ul><ul><li>Représente la passion fidèle à une veine violente </li></ul>
  35. 35. Porte de la mandorle <ul><li>Nanni di Banco </li></ul><ul><li>1414-1421 </li></ul><ul><li>Collaboration ac Donatello s/ chantier façade cathédrale de Florence </li></ul>
  36. 36. Nanni di Banco: groupe sculpté <ul><li>1414-16, Pr 1 niche de l’égl. Orsan Michele </li></ul><ul><li>4 saints couronnés sensés représ. 4 tailleurs de pierre (Sts patrons) </li></ul><ul><li>Antiquisants: gravité, calme souverain, vêtements à l’ant. </li></ul><ul><li>Hanchés: anime la compo </li></ul><ul><li>Art bcp + classicisant que celui de Donatello </li></ul>
  37. 37. Luca della Robbia : Tribune de chantre <ul><li>1431-1438 </li></ul><ul><li>1ère tribune pr la cath de Florence </li></ul><ul><li>Pensée par panneaux: reliefs limités par 1 cadre, scandé par pilastres </li></ul><ul><li>Gpes plutôt statiques </li></ul><ul><li>Proche de Nanni di Banco en moins austère </li></ul>
  38. 38. Gpe des chanteurs <ul><li>Le + connu </li></ul><ul><li>Equilibre solennel, calme et harmonie </li></ul><ul><li>Proche style Ghiberti, éloigné de Donatello </li></ul>
  39. 39. Della Robbia : Vierge à l’enfant <ul><li>1440, m Bargello </li></ul><ul><li>Terre cuite vernissée pr Santa Maria Nova </li></ul><ul><li>Bargello </li></ul><ul><li>Gde dimension (70 x 50 cm) </li></ul><ul><li>Technique qui permet des contrastes de couleur, des reflets </li></ul><ul><li>Style doux qui va supplanter style Donatello à partir fin des années 1450 </li></ul>
  40. 40. Jacopo della Quercia : Tombeau d’Ilaria del Carretto <ul><li>1406 </li></ul><ul><li>Cathédrale de Lucques </li></ul><ul><li>Sarco ac danse de putti, guirlandes </li></ul><ul><li>Gisant reste t. médiéval. Plis lourds </li></ul><ul><li>-> Culture hybride </li></ul><ul><li>Renouveau précoce des formes antiques marqué par les Pisano </li></ul>
  41. 41. Peinture florentine à partir de 1420 Gothique international = goût dominant en Italie du Nord avt Masaccio
  42. 42. Gentile da Fabriano Adoration des mages <ul><li>1423 </li></ul><ul><li>Musée des Offices </li></ul><ul><li>Prédelle au Louvre (TDO) présentation au tple </li></ul><ul><li>Commande de Palla Strozzi pour Santa Trinita </li></ul><ul><li>Peintre d’origine ombrienne </li></ul><ul><li>impact considérable à Venise pdt 1ère moit. XVe </li></ul><ul><li>Art précieux: goût pr richesse des matières, pr grâce attitudes </li></ul>
  43. 43. Lorenzo Monaco : Adoration des mages, 1420-22, Off <ul><li>Gamme chromatique t. riche + or </li></ul><ul><li>art calligraphique </li></ul><ul><li>Appartient au monde des miniaturistes </li></ul>
  44. 44. Masaccio 1401 -1428
  45. 45. Masaccio : Vierge à l’enfant ac Ste Anne <ul><li>1423-1424 </li></ul><ul><li>Offices </li></ul><ul><li>Gravité des fig. </li></ul><ul><li>caractère monum. </li></ul><ul><li>Plasticité des formes pr V et enfant </li></ul><ul><li>Schéma reste trad.: peu de profondeur </li></ul>
  46. 46. Masaccio: Crucifixion, 1426 musée Capo di Monte, Naples <ul><li>1426 </li></ul><ul><li>Naples </li></ul><ul><li>Panneau d’1 polyptique démembré </li></ul><ul><li>Ici partie sup. s/ fond or qui oblitère tte persp linéaire ms profondeur suggérée par Madeleine placée dvt le Ch.: V et St Jean au 2nd plan </li></ul><ul><li>Caractère t. dramatique: geste théâtral Madeleine, expression St J et V </li></ul><ul><li>Épaisseur perso ac forts contrastes lumière: plasticité </li></ul>
  47. 47. Chapelle Brancacci, 1424-25 Sc. Vie St Pierre <ul><li>Chapelle Brancacci, égl. des Carmes à Florence </li></ul><ul><li>Travail ac Masolino entre 1424 et 1425 </li></ul><ul><li>Décor inachevé, fini par Lippi fin XVe </li></ul><ul><li>3 tps du récit Evangile de Matthieu ds même esp (trad. M.A) ms réalisme et cohérence par persp linéaire de archit. à dte et persp atmosphérique à g </li></ul><ul><li>Épaisseur et présence des perso t. diff. perso M.A. </li></ul><ul><li>Tête St Pierre t. violemment modelé par contrastes lu. Cf. Donatello et Di Banco </li></ul>
  48. 48. Détail paiement du tribut <ul><li>Collecteur des impôts romain: geste v. Ch. qui lui-même fait 1 geste v. st Pierre </li></ul><ul><li>Gde cohérence de la narration, maîtrise mise en sc. </li></ul>
  49. 49. Distribution des aumônes <ul><li>Mêmes caractères graves des fig. + cohérence esp. urbain </li></ul><ul><li>Gamme chromatique assourdie: gdes plages de clrs éloignées clrs brillantes et irréalistes de Monaco </li></ul>
  50. 50. Adam et Eve chassés du Paradis <ul><li>Drame pleinement humain: cri Eve et attitude Adam </li></ul><ul><li>Nus réalistes modelés par le lumière </li></ul>
  51. 51. Trinité <ul><li>1426-1427 </li></ul><ul><li>Santa Maria Novella </li></ul><ul><li>Pr famille Lenzi: donateurs en prière de chaque côté </li></ul><ul><li>V et St Jean + Dieu derrière Ch. + colombe </li></ul><ul><li>Autel en trompe-l’œil ds partie basse + sarco ouvert ac transit (memento mori inscrit) </li></ul><ul><li>Monu funéraire peint: emprunt à Brun. </li></ul><ul><li>- cohérence cadre spatial </li></ul><ul><li>- voc architectural ant. </li></ul><ul><li>Style sévère et sculptural </li></ul><ul><li>Rivalise avec la sculpture et l’architecture </li></ul>
  52. 52. Masolino: festin d’Hérode <ul><li>Fresques à Castiglione Olona 1435 </li></ul><ul><li>Montrent acquis éléments nvx: persp linéaire </li></ul><ul><li>visages subtils ss gde expression t. diff. de Masaccio </li></ul><ul><li>Lu. blanche, douce </li></ul>
  53. 53. Filippo Lippi : Madone Trivulzio <ul><li>1434 </li></ul><ul><li>Milan, chx Sforza </li></ul><ul><li>Partie sup. retable: V à enfant + anges et Sts </li></ul><ul><li>Influ Masaccio : </li></ul><ul><li>- pesanteur corps </li></ul><ul><li>- gravité perso </li></ul><ul><li>- jeu ombres fortes s/ visage Vierge </li></ul><ul><li>ms ens. encore gauche </li></ul>
  54. 54. Filippo Lippi : Pala Barbadori <ul><li>1437-1438 Louvre </li></ul><ul><li>goût pr richesse du décor et des accessoires </li></ul><ul><li>répond à la sinuosité, à la poétique de la ligne </li></ul><ul><li>Influ Fra Angelico pr aspect plus linéaire des fig. </li></ul><ul><li>Mais nouvelle sensualité </li></ul>
  55. 55. Filippo Lippi : Sc. de vie St JB et St Etienne <ul><li>Chœur cath de Prato 1452-1454 </li></ul><ul><li>Fresques: persp Brun. + cohérence esp. Masaccio + variété et animation des fig. nouvelles </li></ul><ul><li>Huma. souple, élégante + goût pr narration </li></ul><ul><li>Émancipation de la clr </li></ul>
  56. 56. Fra Angelico : Descente de Croix <ul><li>1435 Chapelle Strozzi, m. St Marc à Flo </li></ul><ul><li>Retable </li></ul><ul><li>Claire organisation spatiale </li></ul><ul><li>Drame ac insertion donateurs </li></ul><ul><li>Gamme chromatique brillante diff. Masaccio rose et bleu </li></ul><ul><li>Lumière très blanche </li></ul><ul><li>Rôle paysage unificateur </li></ul><ul><li>Caractère contenu de l’expression </li></ul>
  57. 57. Fra Angelico : élément prédelle retable San Marco <ul><li>1437-1438, pinacothèque de Munich </li></ul><ul><li>Commande Côme de Médicis </li></ul><ul><li>St Côme et St Damien présentés dvt fonctionnaire romain: archit à l’ant ac colonnes ioniques </li></ul><ul><li>Fig. païennes </li></ul><ul><li>Idole dans niche </li></ul><ul><li>Veine de conteur ac pittoresque costumes, sol </li></ul>
  58. 58. Fra Angelico : l’annonciation <ul><li>Couvent San Marco Florence </li></ul><ul><li>2,5 x 3 m </li></ul><ul><li>Entre 1438-1446 : déco cellules moines et salles monastère </li></ul><ul><li>Types physiques gracieux diff. pesanteur fig. Masaccio </li></ul><ul><li>Utilisation contraste ombre et lu. très différent retables précédents </li></ul><ul><li>Caractère intimiste </li></ul><ul><li>Archit à l’ant, persp linéaire </li></ul><ul><li>Oe. religieuse pr religieux: dénuement éléments déco. Au profit d’une peint. animée par contrastes lumineux </li></ul>
  59. 59. Domenico Veneziano : Polyptique de Santa Lucia <ul><li>Offices </li></ul><ul><li>vers 1445 </li></ul><ul><li>V à enfant trônant entourée de Sts et de Stes </li></ul><ul><li>Lumière et clrs jouent 1 rôle essentiel et vont modeler esp. </li></ul>
  60. 60. Domenico Veneziano : prédelle du retable précédent <ul><li>St JB ds le désert </li></ul><ul><li>Washington </li></ul><ul><li>Se dépouille de ses vêtements ds paysage désertique </li></ul><ul><li>cnnce statuaire ant., modelé corps par la lu. </li></ul><ul><li>Plasticité corps // Masaccio </li></ul><ul><li>S’inscrit parfaitement ds environnement </li></ul><ul><li>Veneziano isolé ds sa recherche plastique et colorée ds mil. artistique florentin + préoccupé de la question de la ligne </li></ul>
  61. 61. Uccello: statue équestre comte John Hawkwood <ul><li>1431, Sta Maria del Fiori </li></ul><ul><li>Cénotaphe peint ds nef cath de Florence </li></ul><ul><li>Imite bronze ac fond marbre vert : trompe-l’œil </li></ul><ul><li>Forts contrastes lumineux </li></ul><ul><li>Inscription en latin et signature s/ socle </li></ul><ul><li>Statue héroïque proche modèles ant. </li></ul><ul><li>Socle vu par en dessous = audacieux </li></ul><ul><li>Rivalise avec la sculpture </li></ul>
  62. 62. Uccello: arche de Noé <ul><li>Fresques cloître Vert de Santa Maria Novella 1446 </li></ul><ul><li>Camaïeux gris et ocre, rendu sombre </li></ul><ul><li>Recherche passionnée s/ persp </li></ul><ul><li>Tjrs mazzochio cf. femme au 1er plan </li></ul>
  63. 63. Uccello: bataille de San Romano <ul><li>1438-1440 Louvre (National Gallery, Offices), bataille de juin 1432 </li></ul><ul><li>Intérêt pr représ. persp ac lances, chevaux au sol </li></ul><ul><li>goût pr effets chromatiques </li></ul><ul><li>Donne effet de joute + que de bataille </li></ul><ul><li>Caractère irréaliste symptomatique époque de recherche </li></ul><ul><li>Formation composite d’Uccello: Ghiberti et goth. tardif + influ Masaccio </li></ul>
  64. 64. Andrea del Castagno : cène réfectoire couvent Sant’apollonia <ul><li>1447 </li></ul><ul><li>Cycle Passion du Ch. </li></ul><ul><li>Caractère systématique de la persp.: « boîte ouverte » </li></ul><ul><li>Souci de donner le caractère ant. des sujets bibliques </li></ul>
  65. 65. Détail Cène <ul><li>Perso semblent appartenir au règne minéral (marbres et pierres qui les entourent) </li></ul><ul><li>Violence artistique </li></ul><ul><li>Âpre réalisme. Source = Donatello </li></ul><ul><li>Importance de la ligne </li></ul>
  66. 66. Andrea del Castagno : fresques Villa Carducci à Legnaia <ul><li>vers 1450 </li></ul><ul><li>Série d’ho. et de fe. célèbres de l’Ant. et époque contempo </li></ul><ul><li>Ici: Pippo Spano, capitaine en armure s/ fond de porphyre fin </li></ul><ul><li>Jeu de lu. s/ armure </li></ul><ul><li>Tension et énergie extrêmes de la pose </li></ul><ul><li>Goût pr rendu métallique + marbre </li></ul>
  67. 67. Diffusion innovations florentines Le 1er : Alberti, fonctionnaire pontifical dt exercice de cette fct° le porte à se lier ac princes (Malatesta, Rimini, Gonzague) Diffuse pcpes architecturaux nvx
  68. 68. Alberti : Temple Malatesta à Rimini <ul><li>V. 1450- 1468 (égl S. Fransesco) </li></ul><ul><li>Double les murs avec arcades </li></ul><ul><li>Façade à l’antique inachevée </li></ul><ul><li>dôme énorme prévu à arrière façade </li></ul><ul><li>choeur centré ac tombeau Sigismond Malatesta </li></ul><ul><li>-> Panthéon inachevé reste la nef </li></ul><ul><li>Inspiration arc de triomphe antique existant à Rimini </li></ul>
  69. 69. Alberti : façade St Sébastien Mantoue <ul><li>1460 </li></ul><ul><li>votive et non paroissiale : Alberti choisit plan centré en croix grecque. Pas fonctionnel mais aspirations de l’époque </li></ul><ul><li>renoue ac formes antiques tardives et ac idée perfection Dieu </li></ul><ul><li>Fancelli: archit. s/ place </li></ul><ul><li>Edifice inachevé </li></ul><ul><li>Crypte ac forêt de colonnes supportant vaisseau </li></ul><ul><li>Façade conçue comme temple: pilastres minces supportant 1 t. gd entablement ac au-dessus 1 gd fronton triangulaire </li></ul><ul><li>Critiques dès déb. construction: ne renvoie pas à un type médiéval </li></ul>
  70. 70. Église Sant’Andrea Mantoue <ul><li>Déb. Wx 1471 s/ plans Alberti, supervisés par Fancelli, suspendus en 1474 </li></ul><ul><li>Pour pèlerins : plan en croix latine </li></ul><ul><li>Chœur et transept achevés au XVIe, coupole XVIIIe </li></ul><ul><li>Façade combine façade temple ac pilastres colossaux + motif arc de triomphe à l’ant ac niches ds parties latérales et voûte à caissons </li></ul><ul><li>Rhétorique entre gd et petit ordre // Santa Maria Novella </li></ul>
  71. 71. Sant’Andrea portique et nef <ul><li>Nef t. large qui renoue ac esp. monumentaux thermes antiques </li></ul><ul><li>Alternance entre gdes arcades et piliers t. épais où se logent chapelles </li></ul><ul><li>Prémisses travée rythmique </li></ul>
  72. 72. Sculpture 1443-1453: présence Donatello à Padoue; oe. ont 1 impact considérable s/ artistes de Padoue
  73. 73. Donatello: Statue du Gattamelata ( Erasmo da Narni) <ul><li>1447-1450 </li></ul><ul><li>s/ parvis basilique St Antoine de Padoue </li></ul><ul><li>Commande veuve condottiere pr 1 monu. Funéraire : socle évoque chambre funéraire ant. devait accueillir la dépouille </li></ul><ul><li>Modèle statue Marc Aurèle </li></ul><ul><li>1 des ttes 1ères statues équestres en bronze Rnnce: renoue ac tech. Ant + inspiration Chevaux de St Marc Venise </li></ul><ul><li>Fig. empreinte de gravité et d’autorité </li></ul><ul><li>Monument individuel érigé en monument civique = antiquité </li></ul><ul><li>Prouesses artistiques et tech. </li></ul>
  74. 74. Donatello : Autel majeur du Santo <ul><li>1448- Commandé en même tps que statue équestre </li></ul><ul><li>T. remanié </li></ul><ul><li>V à l’enfant ac Sts: grandeur nature en bronze, ronde bosse </li></ul><ul><li>Ds 1 archit. à l’origine: comme 1 ste Conversation </li></ul><ul><li>V hiératique au visage implacable, caractères païens </li></ul>
  75. 75. Bas relief de la Mise au tombeau <ul><li>Pierre </li></ul><ul><li>Extrême agitation des fig. contraste ac hiératisme des rondes bosses </li></ul><ul><li>Ens. qui a bcp marqué Mantegna </li></ul>
  76. 76. Peinture Diffusion style florentin notamment style Masaccio
  77. 77. Piero della Francesca baptême du Christ <ul><li>1440-1445, National Gallery </li></ul><ul><li>T. proche Veneziano encore: clarté compo, douceur de la lumière douce et clrs </li></ul><ul><li>Ms empreint de Masaccio pr épaisseur et monumentalité des fig. </li></ul><ul><li>- gravité que Masaccio </li></ul>
  78. 78. Piero della Francesca Polyptique Borgo San Sepolcro <ul><li>Commande par confrérie de la Miséricorde </li></ul><ul><li>1445 – 1462, pinacothèque De Bolgro San Sepolcro </li></ul><ul><li>Divisé en panneaux </li></ul><ul><li>V miséricordieuse 1448 </li></ul><ul><li>Emploi fond d’or et icono ancrés ds trad. médiévale </li></ul><ul><li>Motif manteau traité comme 1 niche : crée profondeur et esp ac jeu ombre et lu. </li></ul><ul><li>Visage V: abstraction des traits physiques. Ovale parfait, nez et bouche forts, cou cylindrique </li></ul><ul><li>-> géométrisation, approche rationnelle corps </li></ul>
  79. 79. Fresques du Cycle de la légende de la croix <ul><li>Piero della Francesca </li></ul><ul><li>Vue d’ens. du chœur de St François d’Arezzo </li></ul><ul><li>1452-1459 </li></ul>
  80. 80. Reine de Saba et roi Salomon <ul><li>Compo solide </li></ul><ul><li>Archit à l’ant, arbres // colonnes </li></ul><ul><li>A gauche gestes convergent vers la poutre du premier plan </li></ul><ul><li>Ds archi : gpe fe. alternance profil/face de même type physique que Vierge San Sepolcro </li></ul><ul><li>-> extrême rigueur ac ce type physique donne une unité </li></ul><ul><li>accentue caract. religieux et sacré </li></ul><ul><li>gpe ho. de profil : clrs + animées des costumes et individualisation visages </li></ul>
  81. 81. Sc. bataille entre Héraclius et roi de Perse <ul><li>Mêlée de cavaliers figée: influence Uccello </li></ul><ul><li>Ms peu d’aptitude pr ce type de sc. violente </li></ul>
  82. 82. Songe de Constantin <ul><li>Représ. t. audacieuse: sc. de nuit traitée à la fresque </li></ul><ul><li>Talents de coloriste </li></ul><ul><li>- clrs lumineuses </li></ul><ul><li>- palette saturée p/ à Veneziano </li></ul><ul><li>Caractère dramatique donné uniquement par utilisation de la lu. qui anime tte la sc. « mystère lumineux » </li></ul><ul><li>Compo magistrale: pilier tente au centre exact, jeu s/ verticales, 2 gardes ds positions diff. </li></ul>
  83. 83. Piero della Francesca Diptyque d’Urbino <ul><li>V. 1460, Offices </li></ul><ul><li>Frédéric de Montefeltre et Baptista Sforza </li></ul><ul><li>À mi-corps, profil médaille </li></ul><ul><li>Chapeau caract. des condottiere </li></ul><ul><li>Paysage derrière t. détaillé: influ flamande + lointain </li></ul><ul><li>domination ho. s/ ses états et visages semblant surgir du cadre </li></ul><ul><li>Visage condottiere: pas du tt idéalisé </li></ul>
  84. 84. Revers diptyque <ul><li>Triomphe à l’ant du couple ducal: ds paysage minéral, s/ chars allégoriques comme des héros de l’Ant. </li></ul><ul><li>Contre Ludovic de Gonzague </li></ul>
  85. 85. Florence de 1460 à la fin du siècle Architecture Nvlle génération conforte innovations 1ère moit XVe vers + de monumentalité Vers des formes où trad. ant est encore + forte Artistes toscans dominent tte la prod en It. au XVe
  86. 86. Giuliano da Sangallo : Villa de Poggio a Caiano <ul><li>1489 - 1515 </li></ul><ul><li>Villa liée à 1 ferme modèle: renouer ac thème Ste Nature et loisir oisif </li></ul><ul><li>Caract. antiquisant donné /s ordre de Laurent de Médicis </li></ul><ul><li>Plan régulier et modulaire: carré de base, 4 appart ds angles </li></ul><ul><li>Au centre: gde salle voûtée en berceau, éclairée s/ petits côtés </li></ul><ul><li>Gd fronton antiquisant ac portique: terre cuite émaillée pr frise s/ entablement (thème: philo de Platon) </li></ul><ul><li>// Giuliano da Maiano: villa Poggio Reale à Naples </li></ul><ul><li>Fin XVe: engouement pr thème villa à l’ant </li></ul>
  87. 87. Giuliano da Sangallo : Santa Maria de Carceri à Prato <ul><li>1485 </li></ul><ul><li>Égl. votive ac plan en croix grecque comme à St Sébastien à Mantoue par Alberti -> ses plans ont servi de modèle initial </li></ul><ul><li>Int.: imprégné par langage Brunelleschi pilastres/pietra serena </li></ul><ul><li>fidélité à une tradition florentine : frise de terre cuite vernissée </li></ul>
  88. 88. Palais Strozzi <ul><li>Simone del Pollaiolo et Giuliano da Maiano </li></ul><ul><li>À partir de 1489 </li></ul><ul><li>Dimensions considérables édifice: occupe tt 1 îlot </li></ul>
  89. 89. Palais Strozzi <ul><li>Bossages t. plastiques, puissants </li></ul><ul><li>Façade t. élevées </li></ul><ul><li>Corniche t. saillante </li></ul><ul><li>Fenêtres géminées </li></ul>
  90. 90. Sculpture florentine + contrastée que archit. Style doux della Robbia s’impose largement ms leçon Donatello tjrs vivante Tech. stacchiato Verrocchio se détache du style doux par 1 art violent
  91. 91. Desiderio da Settignano Tombeau Carlo Marsupini <ul><li>Santa Croce à Florence, 1455-1460 </li></ul><ul><li>Sarco à l’ant ac rinceaux + table à anses </li></ul><ul><li>Enfants tenant l’écu de Marsupini: rôles d’intermédiaires entre pers. qui regardent et mort </li></ul><ul><li>Relief V à l’enfant </li></ul><ul><li>Style charmant figures élancées </li></ul>
  92. 92. Antonio Rossellino Tombeau Cardinal du Portugal <ul><li>À San Miniato al Monte </li></ul><ul><li>À partir 1460 : construction chapelle funéraire à plan centré </li></ul><ul><li>tombeau réalisé entre 1461 et 1466 </li></ul><ul><li>très antiquisant </li></ul><ul><li>dépouille cardinal + 2 putti drapés ds suaire qui tempèrent le caractère douloureux de la scène </li></ul><ul><li>2 anges agenouillés dirigent regard v. médaillon V </li></ul><ul><li>Compo théâtrale </li></ul><ul><li>Parfaitement intégré à l’architecture élevée pour lui </li></ul>
  93. 93. Desiderio da Settignano Jésus et St Jean Baptiste enfant <ul><li>1453-1455, Louvre </li></ul><ul><li>Extraordinaire virtuosité pr fondre plans et créer 1 profondeur </li></ul><ul><li>Traitement vigoureux des mèches de cheveux typique </li></ul>
  94. 94. Agostino di Duccio Ange du temple Malatesta à Rimini <ul><li>v. 1450 </li></ul><ul><li>Style t. personnel où domine 1 goût pr poétique de la ligne </li></ul>
  95. 95. Antonio Rossellino Buste de Giovanni Chellini <ul><li>1456 </li></ul><ul><li>V et A museum </li></ul><ul><li>Marbre </li></ul><ul><li>Effigie mortuaire réalisée à partir masque mortuaire, t. réaliste </li></ul>
  96. 96. Mino da Fiesole Buste de Neroni <ul><li>1464, Louvre !!! </li></ul><ul><li>Héroïsé par traitement vêtement </li></ul><ul><li>Réalisme visage: perso bien vivant </li></ul><ul><li>Influ mise en page à l’ant + souci de caractérisat° bien part. du visage </li></ul>
  97. 97. Desiderio Da Settignano Buste enfant riant <ul><li>v. 1463, Vienne </li></ul><ul><li>Reprise thème ant. du buste d’enfant </li></ul><ul><li>Vie et énergie nvlles à la Renaiss. </li></ul>
  98. 98. Verrocchio Incrédulité de St Thomas <ul><li>1467-83, Orsan Michele </li></ul><ul><li>première oe. </li></ul><ul><li>Gpe ds 1 niche: rare </li></ul><ul><li>2-3 m de haut </li></ul><ul><li>Fig. Ch. et St Thomas: classiques ms drapé vient créer 1 mvt tourbillonnant </li></ul><ul><li>Goût pr aspect déco. </li></ul>
  99. 99. Verrocchio David <ul><li>1470 </li></ul><ul><li>Bargello </li></ul><ul><li>Commande Laurent de Médicis </li></ul><ul><li>Canon + nerveux, + maigre que David de Donatello </li></ul>
  100. 100. Verrocchio Statue de Bartolomeo Colleone <ul><li>1480-1487, VENISE </li></ul><ul><li>Statue Condottiere, élevé à l’instigation du Sénat de Venise dvt basilique St Jean et Paul </li></ul><ul><li>Caract. terrible, dramatique du visage </li></ul><ul><li>Torsion corps s/ cheval, tête tournée violemment </li></ul>
  101. 101. Peinture Continuité certaines tendances 1ère moit XVe Goût pr le déco.
  102. 102. Benozzo Gozzoli Adoration des mages, 1459 <ul><li>Décor pr chapelle Médicis à Florence </li></ul><ul><li>Veine narrative et décorative </li></ul><ul><li>Décor brillant, effets de matière (brocard). </li></ul><ul><li>Visages </li></ul>
  103. 103. Antonio del Pollaiolo David vainqueur <ul><li>V. 1472 </li></ul><ul><li>Gemalde Gallerie Berlin </li></ul><ul><li>48x35 cm </li></ul><ul><li>Caractère sculptural des fig. </li></ul><ul><li>Manière âpre </li></ul><ul><li>Pose assurée </li></ul><ul><li>physionomie proche du David de Verrocchio: liens étroits sculpture/peint </li></ul><ul><li>Goût pour l’énergie, le mouvement </li></ul>
  104. 104. Verrocchio: Baptême du Ch. <ul><li>1470-1475 Offices </li></ul><ul><li>Intervention Vinci pr anges </li></ul><ul><li>Gdes fig.: caractère + incisif des contours, modelé t. coloré cf. corps du Ch., canon physique nerveux (cf. sa sculpture) </li></ul><ul><li>Proche de Castagno et de Pollaiolo </li></ul><ul><li>Influ flamande présente: paysage rocheux à l’arrière plan </li></ul>
  105. 105. Botticelli: Madone du Magnificat <ul><li>Entre 1467et 1481 (Off) </li></ul><ul><li>Livre tenu par anges: 1ers vers du Magnificat </li></ul><ul><li>Tondo: rythme circulaire de la compo, disposition harmonieuse des fig. </li></ul><ul><li>Préciosité, charme distant, tristesse attentive des perso: propre à tte oe. de Botticelli, éloigné de l’amabilité joyeuse des fig. de Lippi </li></ul><ul><li>Caractère élégant et suave dans lum douce et dorée. </li></ul>
  106. 106. Le printemps <ul><li>1478 (Off) </li></ul><ul><li>pr 1 membre famille Médicis proche des néoplatoniciens et de Marcel Fircin, villa Castello </li></ul><ul><li>Inspiré vers de poésie d’Ange Politien, poète Rn. </li></ul><ul><li>Vénus au centre =l’humanitas+ // ac De natura rerum de Lucrèce = mère de l’universelle nature. Allégorie du pvr générateur de la nature </li></ul><ul><li>surmontée d’1 amour aveugle dirigeant ses flèches v. Grâces (liberté) </li></ul><ul><li>Mercure dissipe les nuées de l’Ignorance avec son caducée </li></ul><ul><li>Femme ac robe fleurie: symb. Printps </li></ul><ul><li>Zéphyr poursuivant Flore à dte </li></ul>
  107. 107. Détail <ul><li>Tab. allégorique: Vénus est le pvr générateur de la nature </li></ul><ul><li>Abolition de la profondeur: fait comme 1 tapisserie derrière fig. pr mieux mettre en vlr jeu lignes des silhouettes </li></ul><ul><li>Pas d’attachement aux pbs de persp ms attachement au pb de la ligne </li></ul><ul><li>Oe. Précoce ds sa prod: fig. Flore et Mercure proche art Pollaiolo (plasticité affirmée) </li></ul>
  108. 108. La naissance de Vénus <ul><li>1486, commandé par même pers. que Printps (Off) </li></ul><ul><li>Sujet tiré à nv poème Politien </li></ul><ul><li>reprise de la description tab. d’Appelle qui représ. Nssce Vénus, décrit par Pline l’Ancien </li></ul><ul><li>Harmonie chromatique claire </li></ul><ul><li>Insistance sur les lignes sinueuses </li></ul><ul><li>-> peintre des mécènes humanistes proches du néo-platonisme </li></ul>
  109. 109. Botticelli : Portrait du jeune homme à la médaille <ul><li>V. 1470 (Off), atelier Filipo Lippi </li></ul><ul><li>Attention à la singularité de son modèle ms qu’il plie à son esthé. Sinueuse, élégant, raffiné </li></ul><ul><li>Profil Côme l’Ancien ds médaille, pê descendant. </li></ul><ul><li>Doit encore bcp à Pollaiolo: fort modelé mains et visage + contours visage </li></ul><ul><li>Clrs saturées: modifie sa manière claire au contact de Pollaiolo </li></ul><ul><li>Gamme + soutenue pr effets + dramatiques. Évolution palette pr épaisseur figure. </li></ul><ul><li>Paysage + pâle, + éloigné, minéral: Pollaiolo </li></ul><ul><li>Importance ds la prod picturale de l’époque portrait. </li></ul>
  110. 110. Filippino Lippi: adorat° des mages <ul><li>1496 Offices </li></ul><ul><li>Éloigné déjà de Bott. ms types physiques encore /s influ. </li></ul><ul><li>Reprend de B les figures élégantes et raffinée. </li></ul><ul><li>Dispo. complexe des perso: semblent tourner autour gpe sacré (pt-ê inspiré carton de Vinci) </li></ul><ul><li>Pittoresque: cabane </li></ul><ul><li>Influ flamands: paysage escarpé </li></ul>
  111. 111. Filippino Lippi : St Philippe chassant le démon dvt autel du dieu Mars <ul><li>1489-1502 </li></ul><ul><li>décor chapelle Strozzi, Sta Maria Novella </li></ul><ul><li>Peint. à fresque de gde ampleur, ss compartimentation entre sc. Sur tt le mur </li></ul><ul><li>Thème victoire de la vraie foi sur monde païen : temple et idoles abattus par Foi Chrétienne. </li></ul><ul><li>compo confuse et fantastique (gpe dte et g difficiles à identifier) </li></ul><ul><li>Poses théâtrales perso </li></ul><ul><li>Archit. à l’antique à arrière plan, volonté de monter connaissances antiques. Accumulation archit et sculpt. Presque pittoresque. </li></ul><ul><li>-> évolue vers une manière plus archéologique </li></ul>
  112. 112. Ghirlandaio: Naissance de la V <ul><li>1486-1490 chapelle Tornabuoni Sta Maria Novella </li></ul><ul><li>W Baldo Vinetti, W Rome chapelle Sixtine </li></ul><ul><li>Traité comme une sc. de genre: costumes et décor à l’ant renvoient à époque contempo, comme naissance ds une famille riche. </li></ul><ul><li>Plus. portraits de membres famille Tornabuoni </li></ul><ul><li>Art superficiel et répétitif ds visages mais plaisant </li></ul><ul><li>Gt pr décor antiquisant av frise petits amours </li></ul><ul><li>Veine narrative </li></ul><ul><li>Pilastres ac motifs de candélabres : citation antique </li></ul>
  113. 113. GHIRLANDIAIO Le vieillard et le jeune garçon <ul><li>1490, Louvre </li></ul><ul><li>Parle de la fuite du temps </li></ul><ul><li>Grand réalisme qui vient des peintures flamandes </li></ul><ul><li>Sourire plein de bonté et de douceur. Geste de tendresse </li></ul><ul><li>Patricien florentin de ¾, capuccio sur épaule, réalisme sans concession, lumière sur visage, nbx détails, nez avec maladie. </li></ul><ul><li>Image de la vieillesse, laideur et maladie /=/ opposition pureté enfant (nez fin/bouche délicate). </li></ul><ul><li>Motif baie ouverte, paysage minutieux (flam.). </li></ul><ul><li>Rouge lumineux de la robe détache sur fd gris </li></ul><ul><li>Cadrage serré, intensité touchante, regards qui se croisent, atmosphère d’intimité </li></ul><ul><li>Autre dessin ac mm modèle, dc pê pas pt fils mais enfant juste pr dimension narrative. </li></ul><ul><li>Talent ++ de G. art de saisir une personnalité. Nb commandes aristo flor. Au 15e </li></ul>
  114. 114. Le Pérugin Panneau vie de St Bernardin <ul><li>1475 (National Gallery de Pérouse) </li></ul><ul><li>Lumière t. blanche, presque ss ombres </li></ul><ul><li>Scène de guérison d’une jeune fille </li></ul><ul><li>Archit. et persp. linéaire très présents </li></ul><ul><li>= cadre théâtral pr action </li></ul>
  115. 115. Le Pérugin Le Ch. remettant les clés à St Pierre <ul><li>Chapelle Sixtine 1481 </li></ul><ul><li>Style affranchi tension Verrocchio: douceur, fluidité </li></ul><ul><li>Compo en frise ac gde variété attitudes et richesse gamme chromatique </li></ul><ul><li>Sc. t. aérée, scandée à l’arrière par archit. à l’ant + florentine </li></ul><ul><li>Manière qui a eu 1 t. gd succès ds tte Italie.: diffuse une manière apaisée « détente » </li></ul>
  116. 116. Le Pérugin Le mariage de la V <ul><li>1500-1504 (Bx A Caen) </li></ul><ul><li>Peu de changements: même animation attitudes par hanchement et archit. de plan centré de même type derrière </li></ul><ul><li>Art qui s’essouffle car trop répétitif mais initiateur du style de la détente </li></ul><ul><li>Apogée art du Pérugin (Raphaël ds atelier) </li></ul>
  117. 117. Signorelli: résurrection des corps
  118. 118. Détail décor chapelle St Brice <ul><li>Cathédrale d’Orvieto </li></ul><ul><li>1499-1502 </li></ul><ul><li>Aspect presque caricatural </li></ul><ul><li>Figures monumentales (vient de Pierro della Francesca) </li></ul><ul><li>Extrême exaltation du volume des corps très géométriques </li></ul><ul><li>Fascination pr ligne, contours et figures énergiques </li></ul><ul><li>Modelés t. durs comme des fig. anatomiques </li></ul><ul><li>Corps humaine qui dégage une forte énergie ds sc dramatique </li></ul>
  119. 119. Les autres Etats italiens pdt 2nde moitié XVe Duché de Milan: trad. artist. encore marquée par goth intern. Ms est une des 1ères régions à associer formes florentines et formes locales
  120. 120. Milan - Francesco et ludovico Sforza - prise par les Français en 1499 - architecture ac une tradition forte mais innovations toscanes
  121. 121. Plan basilique St Eustorge, 1462-68 <ul><li>À g: chapelle Portinari, pr tombeaux couple de florentins ds le chœur : Pigello Portinari, dble fct° </li></ul><ul><li>Reprise plan vieille sacristie Brun. San Lorenzo: esp carré augmenté par 1 petit esp carré pr sanctuaire à proprement parler </li></ul><ul><li>Voûte en ombrelle </li></ul><ul><li>Importation formes florentines, médicéennes pr structure et élévation </li></ul><ul><li>Insertion ht tambour + imp du décor sculpté et peint : caractère + décoratif de la chapelle </li></ul>
  122. 122. Chapelle Portinari <ul><li>Distorsion: insertion d’1 haut tambour entre pendentifs et voûte en ombrelle </li></ul><ul><li>Toit conique posé s/ tambour: « tiburio » différence de silhouette </li></ul><ul><li>Attribué à Michelozzo ms ss dte 1 archit. lombard </li></ul>
  123. 123. Intérieur chapelle Portinari <ul><li>Décor caractéristique art Lombard </li></ul>
  124. 124. Bergame
  125. 125. Chapelle funéraire Bartolomeo Colleone <ul><li>1470-1476, Amadeo Giovanni (+sculpt qu’archit) </li></ul><ul><li>Chapelle sépulcrale </li></ul><ul><li>Accolée à Ste Marie Majeure </li></ul><ul><li>Plan: tjrs reprise plan San Lorenzo sacristie </li></ul><ul><li>Ms étirement en hauteur du volume </li></ul><ul><li>Exubérance déco en façade: polychrome et sculpté </li></ul><ul><li>pilastres aux angles recouverts de déco sculptés: médaillons et losanges, candélabres, rinceaux, etc. </li></ul><ul><li>Figures en ronde bosse sur fd polychrome : rappelle goth int. </li></ul>
  126. 126. Façade Chartreuse de Pavie <ul><li>À partir 1491 </li></ul><ul><li>Amadeo pr partie inf au moins, termine Wx </li></ul><ul><li>Pr famille Solari </li></ul><ul><li>Fondation Ducs de Milan, déb. construction fin XIVe </li></ul><ul><li>Incroyable richesse sculp. à tel point que l’archit ne semble n’ê que son support </li></ul><ul><li>Fenêtres ac colonettes </li></ul><ul><li>Français occupent le Milanais: ex qu’ils introduiront en Fr. à leur retour </li></ul>
  127. 127. Bramante Chœur égl. Ste Marie des Grâces, Milan <ul><li>Solario pr égl. dominicaine (nef goth finissant) 1468-1489 </li></ul><ul><li>1492: Ludovic le Maure décide de construire chœur bcp + ambitieux pr tombeau de lui et sa femme Béatrice d’Este </li></ul><ul><li>s/ plans Bramante </li></ul><ul><li>décor géométrique dicté par l’architecture </li></ul>
  128. 128. Plan Ste Marie des Grâces <ul><li>Pcpe plan centré: carré initial ac 2nd carré </li></ul><ul><li>Reprend plan de San Lorenzo (BRUN.) </li></ul><ul><li>Ms dilatation esp initial par gdes niches formant comme bras de transept + continuation par abside également semi-circulaire </li></ul><ul><li>Ext.: trad. ac tiburio, tambour doublé par rangée arcades supportant toit conique (ss dte réalisé par archit. lombard) </li></ul>
  129. 129. Peinture Milan et la Lombardie sont étrangères aux innovations florentines pdt 1ère moitié XVe
  130. 130. Vincenzo Foppa: Madone au livre <ul><li>V. 1470 chp Sforza, Milan </li></ul><ul><li>Marqué par rigueur de Mantegna: pr mise en page, type physique V et enfant, effets métalliques vêtements </li></ul><ul><li>Infl Bellini: traitement lu. dorée obtenue par hachures dorées s/ plis vêtements </li></ul><ul><li>Ms tempéré ac tradition lombarde des effets lumineux </li></ul><ul><li>Archit pr encadrement </li></ul><ul><li>Vincenzo Foppa W en 1468 aux fresques, chapelle Portinari </li></ul>
  131. 131. Foppa: Martyre St Sébastien <ul><li>V. 1485 Chp Sforza, Milan </li></ul><ul><li>Traitement + sombre, + dramatique, tjr proche Mantegna </li></ul><ul><li>clrs </li></ul><ul><li>Recherche monumentalité </li></ul>
  132. 132. Bramante: Ch. à la colonne <ul><li>V. 1490 galerie Brera </li></ul><ul><li>Gde puissante : Foppa </li></ul><ul><li>Caractère monumental </li></ul>
  133. 133. Gisant fille de Colleone <ul><li>Amadeo v. 1480, égl Sta Maggiore de Bergame </li></ul><ul><li>Élégance et fraîcheur de son art </li></ul><ul><li>Modelé t. subtil et délicat </li></ul><ul><li>Ms Fermeté lignes (Visages) </li></ul><ul><li>Relief du tombeau : mort du Christ. Présence du W en relief en sciacciato </li></ul><ul><li>Privilégie ligne frontale et synthétique </li></ul>
  134. 134. Vénétie, plaine du Pô, Mantoue Très attachés au style goth international jusqu’à mi XVe
  135. 135. Pisanello Fresque de Sant’anastasia : st Georges et la princesse <ul><li>Pisanello à Vérone </li></ul><ul><li>V. 1437-1438 </li></ul><ul><li>Esthétique courtoise t. décorative: rehauts d’or + assimilation recherches persp. audacieuses: cheval en raccourci (// Ucello) </li></ul><ul><li>Tendance énergique et dramatique </li></ul><ul><li>Effets matériaux riches </li></ul><ul><li>Impact ++ de Pisanello sur Mantegna </li></ul>
  136. 136. Pisanello Portrait Lionel d’Este <ul><li>V. 1441 </li></ul><ul><li>Bergame </li></ul><ul><li>// à son W de médailleur </li></ul><ul><li>Travail floral emblématique </li></ul>
  137. 137. Padoue Place particulière: t. ouverte aux innovations florentines Donatello y travaille en 1440 : incluse tendances énergique, dramatique.
  138. 138. Fresque des géants <ul><li>Uccello: villa Vitaliani </li></ul>
  139. 139. Squarcione St Jérôme entouré de Sts <ul><li>Polyptique 1449 </li></ul><ul><li>Peu talentueux ms formation Mantegna + atelier ac antiques et dessins gds maîtres toscans </li></ul><ul><li>Assimilation certains traits de Donatello </li></ul><ul><li>Influence manière précieuse flamande à la cour de Ferrare </li></ul><ul><li>Style dramatique et sévère </li></ul>
  140. 140. Mantegna <ul><li>1431/1506 </li></ul><ul><li>Atelier de Squarcione </li></ul><ul><li>Influence réalisme flamand </li></ul><ul><li>Style sévère, cohérent, presque monolithique, dramatique </li></ul><ul><li>Fin de carrière : style plus doux </li></ul><ul><li>Mise au pt d’une manière qui marque durablement </li></ul><ul><li>Preuve d’un foyer artistique hors toscane, naissance d’une autre école. </li></ul><ul><li>Particularités : </li></ul><ul><ul><li>Antiquaire </li></ul></ul><ul><ul><li>Perspective tt de suite </li></ul></ul><ul><ul><li>Maitrise anatomie </li></ul></ul><ul><li>Rencontre Cosmé Tura </li></ul><ul><li>Venise et Vérone : absorbe art du nord </li></ul><ul><li>Forte personnalité </li></ul>
  141. 141. Mantegna Saint Jacques et Christophe, 1448 chap Ovetari, cycle vie St Christophe <ul><li>Commencé par Mantegna à 17 ans (déjà maitre). Presque tt détruit en 1944 </li></ul><ul><li>Déjà drame bien organisé dans une architecture à l’antique précise, il a ts ses moyens architecturaux (colonnes qui structure espaces, // Pdella F. </li></ul><ul><li>Montre place importante de l’architecture dès début + humanisme marmoréen </li></ul>
  142. 142. Mantegna Retable de la basilique San Zenon <ul><li>1456-1459, démantelé en 1797 </li></ul><ul><li>Vérone (reste au Louvre et à Tours) </li></ul><ul><li>V à l’enfant trônant entourée de Sts grandeur nature ds décor architecturé: mise en sc. // autel Santo Donatello </li></ul><ul><li>Paysage très minéral : souci détail archéolo (costume soldats, vêtu antique) </li></ul><ul><li>Corps inspirés par Don. Aussi </li></ul><ul><li>Clrs vives donnent force aux fig. </li></ul><ul><li>Audace chromatique : jaune safran (plastique et drame ++) : illustre caractère implacable de Mantegna </li></ul><ul><li>Modelé dur et sinueux (Donatello) </li></ul><ul><li>Loin de l’art synthétique de PdellaF. </li></ul>
  143. 143. Morceau de la prédelle <ul><li>Crucifixion , 1456/59, Louvre </li></ul><ul><li>Compo rigide scandée par 3 croix </li></ul><ul><li>Caractère minéral qui l’éloigne de P della Francesca (pierre, marbre, cite Antique) </li></ul><ul><li>Peinture raffinée, souci du détail </li></ul><ul><li>Saintes femmes à g. soldats à d. </li></ul><ul><li>Arrière plan : Jérusalem Céleste </li></ul><ul><li>Composition solide, monde humain au 1 er plan, divin derrière (ciel) </li></ul><ul><li>Chemin qui serpente entre les 2 plans </li></ul><ul><li>Perspective : carrelage, diagonale, réduction des perso. </li></ul><ul><li>2 perso repoussoirs au 1 er plan, fig populaires </li></ul><ul><li>Corps com statuaires, insistance contours </li></ul>
  144. 144. Mantegna Adoration des bergers <ul><li>Mantegna </li></ul><ul><li>V. 1450-1451 </li></ul><ul><li>Force des fig. ac modelé dur </li></ul><ul><li>Paysage minéral </li></ul><ul><li>Audaces chromatiques </li></ul><ul><li>Influ flamande: 2 paysans en haillons (pittoresque) </li></ul>
  145. 145. Mantegna à partir 1460 est au service des Gonzague à Mantoue pdt 1 quarantaine d’années. Ludovic veut ++ prestige (culture et art)
  146. 146. Mantegna Le Christ mort <ul><li>V. 1480 Milan, la pinacothèque Brera </li></ul><ul><li>Commande Ludovic de Gonzague </li></ul><ul><li>Représentation audacieuse, raccourci traité à l’extrême </li></ul><ul><li>s/ 1 table de marbre rouge: à St Andrea de Mantoue, table marbre rouge relique qui aurait recueilli le corps saignant du ch avant tombeau. </li></ul><ul><li>St Jean et V pleurant: visages ridés, contours marqués: influ flamands. Importance des sentiments de douleur </li></ul><ul><li>Persp. qui fait entrer le spectateur directement ds la sc., au même nv que St Jean et V </li></ul><ul><li>Caractère morbide et réaliste par clr grisâtre et cadavérique du corps Ch. et par dessin </li></ul>
  147. 147. Mantegna Chambre des époux : camara magna picta <ul><li>1464 (voute)-1474 (paroi) </li></ul><ul><li>Salle du château St Georges (palais ducal de Mantoue) </li></ul><ul><li>Peint. à fresque </li></ul><ul><li>Sc de la vie de cour de Ludovic </li></ul><ul><li>Traité en trompe l’oeil </li></ul><ul><li>Voûte réalisée en 1er: en 1465, imitation garde corps s/ lequel s’appuient perso regardant v. int. Oculus ouvert sur ciel bleu </li></ul><ul><li>1 des 1ères tentatives de persp. Plafonnante ac raccourci audacieux </li></ul><ul><li>Les scènes des parois st conçues dans une optique d’ascension politique affirmée. </li></ul>
  148. 148. Souverains de Mantoue <ul><li>Rencontre avec le Cardinal </li></ul><ul><li>Ds cadre d’archit. feinte: imitation pavillon ouvert, effort pr intégrer complètement les dispo architecturales de la pièce </li></ul><ul><li>Archit. réelle sert à l’illusion picturale </li></ul>
  149. 149. Détail : audience <ul><li>Duc de Gonzague ac son épouse, Barbe de Brandebourg (symbole relations privilégiées de Mantoue ac Empire) </li></ul><ul><li>Calme et solennité cf. Piero della Francesca </li></ul><ul><li>Mais + individualisés car portrait ac contours incisifs </li></ul><ul><li>Inauguration d’1 système illusionniste tt à fait cohérent </li></ul><ul><li>Symb du souverain qui sait écouter </li></ul>
  150. 150. Rencontre Francesco de Gonzague ac son père Ludovic <ul><li>Fils ac habit d’ecclésiastique </li></ul><ul><li>Esp. illusionniste cohérent ac paysage à l’arrière plan lumineux: contact ac Bellini et école vénitienne </li></ul><ul><li>Silhouettes se détachent nettement </li></ul><ul><li>Détail archéologique ds le paysage, lumière claire. </li></ul>
  151. 151. Cartouche tenu par putti <ul><li>Pour la date d’achèvement des fresques (1474) </li></ul><ul><li>Au-dessus d’1 porte de la salle </li></ul>
  152. 152. Mantegna Porteurs d’enseignes et de maquettes <ul><li>Pr décor d’1 salle du château St Georges ss dte </li></ul><ul><li>9 gdes toiles peintes à la détrempe: triomphe de César d’ap. textes de Suétone et de Plutarque </li></ul><ul><li>1486-1492 inachevées, Hampton Court </li></ul><ul><li>Ici compo en frise reprenant celles des bas reliefs des arcs de triomphe ant. </li></ul><ul><li>Montre savoir faire archéol de M. </li></ul><ul><li>Pas de profondeur </li></ul><ul><li>Savoir archéologique: tentative aboutie pr représ. faste des fêtes impériales </li></ul><ul><li>Représ. mvts bcp + libre et dynamique que pr chambre des époux </li></ul>
  153. 153. Saint Sébastien <ul><li>1480, Louvre </li></ul><ul><li>Portique antique </li></ul><ul><li>Vocabulaire minéral </li></ul><ul><li>Archit fantasmée, pied de statue // ac pied du saint </li></ul><ul><li>Figuier : arbre résurrection </li></ul><ul><li>2 archers au 1 er plan : fig repoussoirs, + populaire (répertoire flamand) </li></ul>
  154. 154. Mantegna V de la victoire <ul><li>1496 </li></ul><ul><li>Louvre </li></ul><ul><li>Retable pr église Mantoue commandé par Francesco de Gonzague </li></ul><ul><li>Bénédiction sur Gonzague agenouillé </li></ul><ul><li>Manière + douce et + gracieuse, en même tps que la « détente » initiée par le Pérugin </li></ul><ul><li>Modelé tjrs dur mais position de la vierge physionomie de St Michel et treillage : adoucit </li></ul><ul><li>Ste Elisabeth : trait d’Isabelle d’Este mais + 40 ans </li></ul><ul><li>Voute à l’antique ac cul de four, corail </li></ul><ul><li>Type + idéalisé </li></ul><ul><li>Perso monumentaux, profondeur ac pied qui se décale de Gonz. </li></ul><ul><li>Tableau fait pr être en haut (cf geste bénédiction V.) </li></ul><ul><li>Impression de sortir du tableau </li></ul>
  155. 155. Mantegna Le Parnasse <ul><li>1490/95 pr studiolo Isabelle d’Este, Louvre </li></ul><ul><li>Étape supplémentaire v. la détente + fin de carrière de Mantegna: adaptation au goût de la commanditaire et des autres artistes Want pr le décor du studiolo (Bellini, Pérugin) </li></ul><ul><li>Gt M. pr paysage minéral </li></ul><ul><li>Lu. douce, chaude diff. lu. des années 1460-70 </li></ul><ul><li>Fig. petites, poses aimables, recherchées, sans raideur, différent de la froideur de 1470’s. </li></ul><ul><li>Studiolo : Castello di San Giorgio du Palazzo Ducale de Mantoue. 4 tableaux de l’ensemble (Louvre) </li></ul><ul><li>En 1529, elle s’adresse à Corrège pr compléter décoration du 2 nd studiolo (Corte Vecchia dès 1522) </li></ul>
  156. 156. Venise <ul><li>Trad. artistique particulière </li></ul><ul><li>état riche et dynamique </li></ul><ul><li>Héritage byz. perceptible ds archit. surtt et gothique /s forme originale pr archit. civile </li></ul><ul><li>foyer important et original, fierté du particularisme </li></ul>
  157. 157. Palais Pisani Moretta <ul><li>2nde moit. XVe </li></ul><ul><li>s/ gd canal: façade largement ouverte , impression disparition du mur </li></ul><ul><li>Superposition arcs trilobés ac oculi au-dessus, richesse sculpture décorative </li></ul><ul><li>Murs largement ouverts </li></ul><ul><li>Goth. tardif t. vivace </li></ul><ul><li>Différent de Florence : tripartition du bâtiment </li></ul><ul><li>Habitation cantonnées sur les côtés </li></ul><ul><li>Aspect aéré, riche et décoratif : typique palais vénitiens. Nbx matériaux </li></ul>
  158. 158. Porte de l’arsenal <ul><li>Première construction à l’antique </li></ul><ul><li>1457-1460 </li></ul><ul><li>Entrée triomphale pr usine navale </li></ul><ul><li>sorte d’arc de triomphe inspiré de l’arc de Pola (possession vénitienne s/ côte Dalmatie) </li></ul><ul><li>Réutilisation colonnes jumelées et chap. édifices byz. qui passaient alors pr antiques </li></ul><ul><li>Entablement à ressaut </li></ul><ul><li>-> apparition des ordres à Venise </li></ul>
  159. 159. Pietro Lombardo Église San Giobbe: vue v. choeur <ul><li>Reconstruct° à partir de 1470 par Doge Moro pr s’y faire enterrer: chœur à vocation funéraire </li></ul><ul><li>Choix plan centré: reprise plan vieille sacristie San Lorenzo </li></ul><ul><li>Espace cubique </li></ul><ul><li>Pendentifs florentins pr coupole </li></ul><ul><li>Type plan repris plus. fois pr édifices vénitiens </li></ul><ul><li>Séparation nef/chœur: sorte d’arc de triomphe s/ pilastres ac motifs rinceaux </li></ul><ul><li>-> côté déco lombard </li></ul>
  160. 160. Plafond San Giobbe <ul><li>Terres cuites vernissées della Robbia </li></ul>
  161. 161. Pietro Lombardo Sta Maria dei Miracoli: (1480-89) Vues du sanctuaire s/élevé et nef
  162. 162. Pietro Lombardo Façade Sta Maria dei Miracoli <ul><li>1480-1489 par Pietro Lombardo </li></ul><ul><li>Volume rectangulaire couvert d’1 fausse voûte de bois en berceau </li></ul><ul><li>sanctuaire s/ élevé/nef couvert d’1 coupole sur pendentif: tradition vénitienne </li></ul><ul><li>Ext.: recouvert de marbres colorés : St Marc et palais Dario </li></ul><ul><li>Façade régulière: ordres pilastres superposés, entrée ac tympan percé d’1 oculi + disques de porphyre </li></ul><ul><li>Jeu sur les marbres colorés : nouveauté à Venise : // palais Dario (1487) </li></ul>
  163. 163. Palazzo Dario <ul><li>Attribué à Pietro Lombardo </li></ul><ul><li>Façade en marbre coloré </li></ul><ul><li>+ disques de porphyre </li></ul><ul><li>Superposition colonnes et pilastres. </li></ul>
  164. 164. Basilique San Marco
  165. 165. Codussi Église San Michele in Isola <ul><li>v. 1470 </li></ul><ul><li>Façade théâtrale </li></ul><ul><li>cas singulier à époque: entièrement recouvert de pierre d’Istrie, édifices habituellement en brique </li></ul><ul><li>Bossage en partie basse: unique aussi, réminiscence florentine, mm sur pilastres </li></ul><ul><li>Ordre et couronnements latéraux en arc de cercle cf. projet temple Malatesta s/ médaille de Matteo dei Pasti </li></ul><ul><li>Même type de compo que pr façade San Zaccaria terminée par Codussi </li></ul><ul><li>1ère oe. aussi aboutie de la Rnnce à Venise </li></ul>
  166. 166. Façade San Zaccaria <ul><li>Terminée par Codussi </li></ul><ul><li>Nécropole gde famille vénitienne </li></ul><ul><li>Couvrement en demi frontons en segments de cercle. </li></ul>
  167. 167. Codussi Palais Corner Spinelli <ul><li>1490 Codussi </li></ul><ul><li>Innovat° touchent aussi archit civile </li></ul><ul><li>Façade trad. à 3 nvx + tripartit° verticale </li></ul><ul><li>RDC socle, porte centrale pal. 2 étage mm hauteur et mm décor. </li></ul><ul><li>Combinaison de formes géométriques simples </li></ul><ul><li>Carré de 18m de côté, rez de chaussée 1/3 + élevé que 2 autres étages </li></ul><ul><li>Bossage + ordres /s forme de pilastres d’angle: ordre ionique s/ monté de pseudo corinthiens : Florence </li></ul><ul><li>Fenêtres en bifora cf. Florence, ouvertes au tympan, bifora redoublées au centre </li></ul><ul><li>Fidélité aux trad. vénitiennes car large ouverture de la façade </li></ul><ul><li>Appareil de refend au RDC + pilastres d’angles : devient typique palais du 16 e Venise </li></ul>
  168. 168. Palais Vendramin Callergi, <ul><li>Commencé en 1501, fini en 1509 pour Andrea Loredan </li></ul><ul><li>U de colonnes jumelées (et non des pilastres) , gds entablement  plus monumentale que la Corner Spinelli </li></ul><ul><li>Volonté d’assimilation plus forte de l’architecture à l’antique. </li></ul><ul><li>Tjs principe de la Bifora, régularité + gde. </li></ul>
  169. 169. Sculpture Artistes lombards occupent dvt de la sc. Les + imp. ds 2nde moit. XVe st aussi architectes: Lombardo et Rizzo qui a Wé s/ chantier de la Chartreuse de Pavie v. 1466
  170. 170. Antonio Rizzo Monument funéraire du Doge Tron <ul><li>1476-79 </li></ul><ul><li>Sta Maria Gloriosa dei Frari </li></ul><ul><li>Oe. combinée archit./sculp. </li></ul><ul><li>Image du doge debout (et plus à cheval) </li></ul><ul><li>Vertus </li></ul><ul><li>Formes simples et élégantes </li></ul><ul><li>Fig. ds niches: style élégant ac formes soulignées par étoffes collantes et drapés mouillés </li></ul><ul><li>Visages fins et cheveux soulignés cf. Amadeo </li></ul><ul><li>Gde fluidité des figures. </li></ul>
  171. 171. Figure de la Prudence <ul><li>Style élégant de Rizzo </li></ul><ul><li>Formes soulignées par étoffes collantes et plis mouillés  impression de fluidité </li></ul><ul><li>Visage fin </li></ul><ul><li>Rappelle sculpture de Amadeo </li></ul>
  172. 172. Rizzo Adam et Eve ds l’arc Foscari <ul><li>V. 1470 ou v. 1484 </li></ul><ul><li>Cour du palais des doges, arco Foscari </li></ul><ul><li>Naturalisme et nervosité étonnants </li></ul><ul><li>Eve: canon médiéval encore, silhouette en fuseau, seins petits et hauts placés. On peut confondre av Vénus. Encore tradition gothique, annonce beauté froide du maniérisme </li></ul><ul><li>Adam: expressif, souplesse, fermeté. </li></ul><ul><li>Nu public antique apparaît pr la 1ère fois à Venise </li></ul><ul><li>Affirmation de l’ID du nu antique </li></ul>
  173. 173. Arc Foscari par Rizzo <ul><li>1478 </li></ul>
  174. 174. Escalier des Géants <ul><li>Rizzo </li></ul>
  175. 175. Pietro Lombardo Monu. funéraire d’Andrea Vendramin <ul><li>1490-95 basilique San Giovanni et Paolo </li></ul><ul><li>W ac fils </li></ul><ul><li>Archit: arc de triomphe -> langage ant. a fait son entrée à Venise </li></ul><ul><li>Les monuments funéraires sont un vecteur du phénomène d’assimilation de l’art antique </li></ul><ul><li>Introduction d’innovation en sculpture et en architecture </li></ul>
  176. 176. Adam <ul><li>Tullio Lombardo, MET, 1490/95 </li></ul><ul><li>Pr le monum funéraire d’Andrea Tron </li></ul><ul><li>Classicisme, modelé lisse, idéal </li></ul><ul><li>2ème nu vénitien </li></ul><ul><li>Évolution v. style froid ds oe. de Tullio </li></ul><ul><li>Différent de Rizzo </li></ul><ul><li>Manière idéale, certaine beauté froide. </li></ul>
  177. 177. Peinture Présence déb. XV de Gentile da Fabriano: apporte manière courtoise typique du goth tardif, qui sera dév. par artistes vénitiens jusqu’au mi XV (Jacopo Bellini) Artistes toscans: mosaïque Uccello chapelle San Marco ac persp. rigoureuse + chapelle Tarazio par Andrea del Castagno: manière dure, héroïque avt Mantegna
  178. 178. Vivarini Couronnement de la Vierge <ul><li>v. 1447-50 </li></ul><ul><li>San Pantaleon </li></ul><ul><li>Tributaire du schéma du goth tardif </li></ul><ul><li>irréaliste </li></ul>
  179. 179. Jacopo Bellini Vierge à l’enfant ac membre de la famille d’Este <ul><li>Louvre </li></ul><ul><li>avt 1440 </li></ul><ul><li>Élève de da Fabriano </li></ul><ul><li>Caractère irréaliste: disproportion donateur </li></ul><ul><li>Luxe matières, poudroiement d’or : gothique </li></ul><ul><li>V d’humilité à mm le sol </li></ul><ul><li>Donateur : on pensait Leonello d’Este, marquis de Ferrare ms pê un de ses frères </li></ul><ul><li>Traitement minutieux du paysage, facture raffiné, utilisation pte touches d’or pr accents lumineux </li></ul><ul><li>Œuvres plus tardives : influence ++ sur Mantegna </li></ul>
  180. 180. Portrait de Mehmet II, Gentile Bellini <ul><li>1479, National Gallery, Londres </li></ul><ul><li>Part à Byzance (???) pour effectuer ce portrait </li></ul>
  181. 181. Gentile Bellini Procession sur la place St Marc <ul><li>1496-1500, Academia de Venise </li></ul><ul><li>Converti aux idéaux renaissance </li></ul><ul><li>Cycle de la vie de St jean Ev. </li></ul><ul><li>Chroniqueur brillant de la vie vénitienne </li></ul><ul><li>Compo en frise </li></ul><ul><li>Portraitiste imp., travaille au palais ducal </li></ul><ul><li>Fait parti de la scola de st Jean l’Evangéliste </li></ul>
  182. 182. Giovanni Bellini Ch. en prière au jardin des oliviers <ul><li>v.1465 </li></ul><ul><li>Londres, National Gallery </li></ul><ul><li>Ouvre 1 voie nouvelle </li></ul><ul><li>marqué par Mantegna cf. compo et paysage minéral </li></ul><ul><li>se démarque de ce dernier par la lu. et le paysage encore minéral mais plus naturel, - aride, + recueilli ac ambiance + lourde et lumière adoucie. </li></ul><ul><li>Aurore différente de M. (lumière forte) </li></ul><ul><li>Caractère recueilli, lourdeur qui annonce le sacrifice futur. </li></ul>
  183. 183. Mantegna Ch. en prière au jardin des oliviers <ul><li>Panneau de prédelle du polyptique de San Zenon, 1456-59 </li></ul><ul><li>1457, Beaux Arts de Tours </li></ul>
  184. 184. Détail Bellini <ul><li>Lumière d’aurore très douce </li></ul><ul><li>Caractère recueilli et drame à venir sensible </li></ul>
  185. 185. Giovanni Bellini Couronnement de la Vierge <ul><li>1471-1474, Pessaro </li></ul><ul><li>Fragment d’1 gd retable </li></ul><ul><li>Effort unification esp. du retable </li></ul><ul><li>Place accordée au paysage: dossier trône V évidé pr le faire voir : typique campagne vénitienne. </li></ul><ul><li>Imp. atmosphère lumineuse </li></ul><ul><li>Disparit° contours incisifs des fig. au profit d’1 effort pr les fondre ds lu.: éloignement de Mantegna, des florentins </li></ul>
  186. 186. Antonello de Messine St Sébastien: 1475-76 <ul><li>Galerie de Dresde </li></ul><ul><li>Séjour à Venise v.1475-76 ses oe. confortent Bellini ds sa manière </li></ul><ul><li>Attention sur modelé corps par la lu et couleur et non par contours </li></ul><ul><li>Fusion perso /environnement av effets lumineux à la flamande </li></ul><ul><li>Esp. parfaitement maîtrisé </li></ul><ul><li>Personnage monumental </li></ul><ul><li>Gd réalisme analytique ac influence peinture flamande + PdellaF. </li></ul>
  187. 187. Antonello de Messine Retable de San Cassiano, 1475-76 <ul><li>-traitement monumental </li></ul><ul><li>// Giovanni Bellini </li></ul><ul><li>Architecture à l’antique </li></ul><ul><li>Espace unifié </li></ul>
  188. 188. Giovanni Bellini Retable San Giobbe <ul><li>v.1480’s, Academia de Venise </li></ul><ul><li>Esp unifié, compo équilibrée dans l’abside </li></ul><ul><li>perso qui se répondent ds attitudes </li></ul><ul><li>Univers harmonieux et calme, douceur </li></ul><ul><li>Fig. suaves, renforcée par lumière dorée. </li></ul><ul><li>V qui domine l’ensemble : hiérarchie </li></ul><ul><li>Mm schéma iconographique que retable de San Cassiano </li></ul>
  189. 189. Détail retable San Giobbe
  190. 190. Giovanni Bellini Madone au pré <ul><li>v.1510, National Gallery, Londres </li></ul><ul><li>Fusion perso/paysage naturel, bucolique qui évoque environs de Venise </li></ul><ul><li>Apparition divin ds monde apaisé, lumineux </li></ul><ul><li>Sens rigoureux de la compo: triangle parfait formé par la V </li></ul><ul><li>Lumière douce qui estompe les montagnes ds le fond. Type de perspective atmosphérique </li></ul>
  191. 191. Doge Leonardo Loredan <ul><li>1501, national Gallery </li></ul><ul><li>Visage modelé par lumière douce et couleur </li></ul><ul><li>Abandon des contours persistants </li></ul>
  192. 192. G. Bellini ; Portrait dit de Pietro Bembo <ul><li>V 1505, Hampton Court </li></ul><ul><li>Abandon d’un contour net des peintres flo pour une manière + suave </li></ul><ul><li>Modèle du visage rendu par moyens lumineux colorés </li></ul><ul><li>Préfigura° de la peinture tonale de Titien et Gorgione. </li></ul>
  193. 193. Giovanni Bellini Festin des dieux <ul><li>1514, National Gallery </li></ul><ul><li>Paysage achevé par Titien </li></ul><ul><li>Montre évolution de la peinture de Venise </li></ul><ul><li>Peint. mythologique: rare pr Bellini. Commande duc de Ferrare Alphonse d’Este </li></ul><ul><li>Dernière phase du peintre: paysage à tonalité sombre. </li></ul><ul><li>représ. humanité de l’âge d’or ds 1 univers poétique // Giorgione et Titien </li></ul><ul><li>Bellini incarne évolution fulgurante qui débute ac hiératisme et archéologisme Mantegna et qui abouti ac un monde onirique et poéique de Giorgione et Titien </li></ul>
  194. 194. Cima Pala Boldu <ul><li>1495, Berlin </li></ul><ul><li>Style et schéma t. proches Bellini à partir de 1480, influence ++ </li></ul><ul><li>Ici systématisme et froideur, lumière – unificatrice </li></ul><ul><li>Sous architecture : ouverture du ciel </li></ul>
  195. 195. Cycle de la vie de Ste Ursule Carpaccio
  196. 196. Funérailles de Ste Ursule <ul><li>V.1495, Academia de Venise </li></ul><ul><li>Carpaccio: peint. + narrative mais moins subtile </li></ul><ul><li>Influences diverses (peintres ferrarrais, ombriens, toscans) </li></ul><ul><li>Pr 1 confrérie (Scola de San Ursula), établissement à but carritatif </li></ul><ul><li>foule </li></ul><ul><li>Arrière plan: villes exotiques et fastueuses </li></ul><ul><li>Richesse détails anecdotiques </li></ul><ul><li>Caractère féérique </li></ul>
  197. 197. Carpaccio Vision de St Augustin <ul><li>déb. XVIe </li></ul><ul><li>Moins d’exubérance, + de mesure </li></ul><ul><li>Insiste sur nature morte (influence flamande) </li></ul><ul><li>Netteté du rendu: influ flamande + Messine </li></ul><ul><li>Pr scola san Giorgio </li></ul>
  198. 198. Ferrare et Bologne Ferrare: act. artist. t. intenses pdt XVe /s Lionel d’Este, puis /s ses 2 autres frères. Art de cour: Pisanello 1ère moit. Xve Innovations florentines introduites surtt en archit (passages Alberti en 1438 puis en 1442)
  199. 199. PISANELLO : portrait de Leonello d’Este <ul><li>1441, Bergame, galerie Carrara </li></ul><ul><li>Attachement aux rendus illusionnistes </li></ul><ul><li>Visage ds tradition gothique/médailles </li></ul><ul><li>Style courtois, matières riches, rehaut d’or, fd bleu </li></ul>
  200. 200. Statue équestre père de Lionel d’Este <ul><li>Alberti </li></ul><ul><li>Socle: Arco del Cavalo, motif arc de triomphe antique </li></ul><ul><li>1ère statue bronze Rnnce </li></ul>
  201. 201. ROSSETTI San Fransesco, 1494 <ul><li>Volumes purs et amples </li></ul><ul><li>Ext rappelle Santa maria Novella (Flo)et tple de Malatesta (Rimini) </li></ul><ul><li>Nef couvertes de voûtes plates sur pdtif (cm Brunelleschi) </li></ul><ul><li>Volumes purs et amples </li></ul>
  202. 202. Palais des diamants <ul><li>Rossetti à partir de 1494 </li></ul><ul><li>Pr Sigismond d’Este </li></ul><ul><li>Façade à bossage au caractère t. régulier: éloignement effet recherché par toscans </li></ul><ul><li>= bossage en pointe de diamant </li></ul><ul><li>Effet abstrait contrastant ac zones raffinées -> pilastres ac motifs à l’ant. + encadrement fenêtres moulurés ac fronton </li></ul><ul><li>Gde singularité de Ferrare par raffinement </li></ul><ul><li>Décor manière lombarde </li></ul>
  203. 203. Palais Bevilacqua <ul><li>Bologne </li></ul><ul><li>1481 </li></ul><ul><li>Goût pr mêmes tendances artistiques que Ferrare </li></ul>
  204. 204. Sculpture <ul><li>2e moitié du XV : on apprécie les sculptures des modeleurs au style très dramatique, voir outré. </li></ul><ul><li>Mvt de Rhénanie qui s’étend en France et en Italie </li></ul><ul><li>Guido Mazzoni et Nicolo dell’Arca : ts deux modeleurs. </li></ul>
  205. 205. Guido Mazzoni Déploration du Christ <ul><li>1480-85 , Ferrare, Sta Maria della Rossa </li></ul><ul><li>Terre cuite </li></ul><ul><li>Style ac effets dramatiques t. forts + détails t. réalistes: duc Ercole /s trait fig. religieuse (Joseph d’Arimathie) </li></ul><ul><li>Attitudes très théâtrales </li></ul><ul><li>Développe un art puissant et évocateur, individualisation des visages, des attitudes, des sentiments pr ts les états d’âmes des spect. </li></ul><ul><li>Naturalisme dense </li></ul><ul><li>Accent sur souffrance </li></ul><ul><li>Apparition du thème du Christ mort </li></ul><ul><li>Mazzoni se spécialise dans les groupes de terre cuite </li></ul>
  206. 206. Niccolo dell’Arca Déploration <ul><li>V. 1485, , Sta Maria della Vita, Bologne </li></ul><ul><li>Terre cuite </li></ul><ul><li>Effets dramatiques encore + outrés que Mazzoni: presque expressionnisme </li></ul><ul><li>Art pathétique et mouvementé </li></ul><ul><li>Autant d’émotion que de figure </li></ul><ul><li>Donateur robuste et étonné. St jean maigre qui se tient le visage </li></ul><ul><li>Cri de la Vierge </li></ul><ul><li>Sculpture qui devient sonore </li></ul><ul><li>Plis très mouvementés </li></ul><ul><li>Mm esthétique chez Cosme Tura. </li></ul>
  207. 207. Peinture ferrarraise <ul><li>La sculpture de Ferrare est en accord avec la peinture contempo (Cosme Tura) </li></ul><ul><li>Poursuite du squarcionisme </li></ul><ul><li>Fort impact des œuvres flamandes dans les collections d’Este (ex : Van der Weyden) </li></ul>
  208. 208. Cosme Tura Pietà <ul><li>V. 1460 </li></ul><ul><li>Influ Weyden: décharnement Ch. Dramatisme </li></ul><ul><li>Influ Mantegna: aspect minéral du paysage </li></ul><ul><li>Attention aux effets lumineux: Bellini </li></ul><ul><li>Gd pathétisme, graphisme exacerbé </li></ul><ul><li>Cruauté latente qui se dégage </li></ul><ul><li>Jeu des lumières sur le corps du Christ très noueux (Bellini) </li></ul>
  209. 209. Cosme Tura Pietà <ul><li>1474, Louvre </li></ul><ul><li>Lunette :1 partie du retable Roverella </li></ul><ul><li>Pr église san Giorgio de Ferrare </li></ul><ul><li>Vierge </li></ul><ul><li>Gamme chromatique inhabituelle, clr salies et non pures, pas harmonie </li></ul><ul><li>Fd sombre et bleu (+ or du gothique) </li></ul><ul><li>Blancheur cadavérique accentuée </li></ul><ul><li>Perso grimaçant, rictus </li></ul><ul><li>Expressionisme : manière théâtrale du geste, souffrance crispée, pantin </li></ul><ul><li>Perspective juste, vue de dessous, DA SOTTO IN SU </li></ul><ul><li>Maitrise raccourci, pt de vue anatomique </li></ul><ul><li>Rien de naturel pr vêtement </li></ul>
  210. 210. Cosme Tura Retable Roverella <ul><li>1474, National Gallery, Londres </li></ul><ul><li>gde richesse d’imagination ac cadre archit. antiquisant = propre élèves de Squarcione </li></ul><ul><li>Voute à caissons, trône en coquille très décoratif </li></ul><ul><li>Gamme chromatique étonnante: vert olive, rose violacé. Influence art de l’enluminure. </li></ul><ul><li>Souci réalisme fort, graphisme exacerbé </li></ul><ul><li>Compo étirée, en hauteur </li></ul><ul><li>différ. Stes Conversations Bellini et Mantegna bcp + harmonieuses et aérées </li></ul><ul><li>Effort de stylisation </li></ul>
  211. 211. Cosme Tura Salon des mois, palais Schifanoia <ul><li>1469-70, Ferrare </li></ul><ul><li>Conçu par Tura, mais réalisé par Fransesco dell Cossa </li></ul><ul><li>12 compartiments verticaux pr chaque mois </li></ul><ul><li>Partie sup.: triomphe divinités Olympe </li></ul><ul><li>Partie médiane: signes zodiaque sur fd sombre </li></ul><ul><li>Partie inf.: évocation cour Ferrare en lien ac le mois </li></ul><ul><li>Conception générale t. diff. Chambre des Epoux Mantegna: ici compo et icono bcp + trad. (registre sans espace cohérent) </li></ul><ul><li>Culture différente de Mantoue </li></ul><ul><li>-> Art courtois non humaniste </li></ul><ul><li>Réalisation par Cossa: tendance à apaisement /s influ Piero della Francesca </li></ul><ul><li>Ambition culturel de Ferrare </li></ul>
  212. 212. Ercole de Roberti et Fransesco dell Cossa Prédelle Pala Griffoni <ul><li>1472-73 </li></ul><ul><li>Démembrée : Milan, Ferrare, Rome… </li></ul><ul><li>Pr basilique San Petronio, Bologne, retable st Vincent Ferrier </li></ul><ul><li>Suivent Cosme Tura </li></ul><ul><li>Manière aérée, fantastique, dramatique </li></ul><ul><li>Jeu sur lumière pr modeler les corps </li></ul><ul><li>Style qui évolue vers 1480 ac Pérugin. </li></ul>
  213. 213. Roberti et dell Cossa, Le petit St Michel <ul><li>1472-1273, Louvre </li></ul><ul><li>Appartient à la Pala Griffoni </li></ul><ul><li>Style hérissé, goût pr le fantastique </li></ul><ul><li>Peinture aérée de Tura </li></ul><ul><li>Jeu violent de la lumière </li></ul>
  214. 214. Ercole de Roberti Pala de Ravenne <ul><li>V. 1480, la Brera, Milan </li></ul><ul><li>Style de la détente influence du pérugin </li></ul><ul><li>Évolution radicale et réussie ap. mort Cossa vs un art + détendu </li></ul><ul><li>style bcp + calme et serein </li></ul><ul><li>Attention aux effets de lu. </li></ul><ul><li>unification de la compo </li></ul><ul><li>Effort pr intégrer paysage ds compo: trône V ajouré s/ supports t. minces pr laisser voir paysage </li></ul><ul><li>Comme Giovanni BELLINI </li></ul><ul><li>Art + détendu et – dramatique </li></ul><ul><li>Meurt à Bologne en 1496, gde empreint sur art de l’école de Bologne. </li></ul>
  215. 215. Lorenzo Costa Pala de Rossi <ul><li>1492 </li></ul><ul><li>Bologne </li></ul><ul><li>Retable /s influ Détente </li></ul><ul><li>apaisé </li></ul><ul><li>Énergie et robustesse des fig.: formation ds foyer ferrarrais </li></ul><ul><li>Reprise par Francia en 1499 </li></ul><ul><li>Manière infléchie, + souple et + suave </li></ul>
  216. 216. Francesco Francia Retable Chapelle des Bentivognio <ul><li>Fin XVe </li></ul><ul><li>Pr égl. St Jacques le Majeur à Bologne </li></ul><ul><li>Influ Costa </li></ul><ul><li>Affectation + gde des expressions et des attitudes: proche Pérugin </li></ul><ul><li>=> Montre évolution des artistes ac influence de CT au début puis ac Pérugin </li></ul>
  217. 217. Carlo Crivelli Pietà de Boston <ul><li>1485, MFA Boston </li></ul><ul><li>Bologne </li></ul><ul><li>Tension et goût du drame proche Tura </li></ul><ul><li>-> reste fidèle à la veine expressionniste </li></ul><ul><li>Côté exacerbé de l’école de Ferrare </li></ul><ul><li>Manière dure dans les ombres et le traitement de la lumière </li></ul><ul><li>Influence nette de Nicolo del Arca </li></ul>
  218. 218. Province des Marches: Urbino Pdt 2nde moit. XVe: un des hauts lieux de création d’Italie grâce à Frédéric de Montefeltre (1444-1482) modèle du prince humaniste à la fois gd condottiere et ho. de culture Climat t. raffiné de la cour, fréquentée par Alberti, Bramante, Piero della Francesca, Raphaël
  219. 219. 3 vues de cités idéales <ul><li>Conservées à Baltimore et Urbino (Berlin) </li></ul><ul><li>Même main ss doute </li></ul><ul><li>Autonomie de la représentation architecturale </li></ul><ul><ul><li>Sujet de l’archit Idal : rare </li></ul></ul>
  220. 220. Palais ducal d’Urbino <ul><li>Travaux pdt règne Frédéric de Montefeltre </li></ul><ul><li>1450 jusqu’en 1460 /s responsabilité de Laurana </li></ul><ul><li>1476: intervention di Giorgio qui fait essentiel des réalisations </li></ul><ul><li>Nbx bâtiments, ouverture sur ville et campagne, tour d’entrée ac loggia et jardin suspendu </li></ul>
  221. 221. Cour intérieure <ul><li>/s direction Giorgio </li></ul><ul><ul><li>Sienne </li></ul></ul><ul><ul><li>W à Urbino dès 1476 </li></ul></ul><ul><li>Portique et pilastres à étage </li></ul><ul><li>Arcades et colonnes lisses corinthiennes au RDC </li></ul><ul><li>Comme les palais florentins ms </li></ul><ul><li>- présence + imp. Des ordres, utilisation + subtile </li></ul><ul><li>- proportions qui st celles d’1 palais de souverain et non plus villas </li></ul><ul><li>Architecture très savante, inspiré d’Alberti. </li></ul>
  222. 222. Studiolo <ul><li>Gd raffinement du décor int des app. Du duc : ouvre ac loggia </li></ul><ul><li>Panneaux de marqueterie sur mur et placard, pê dessin d’Alberti </li></ul><ul><li>Panneau (com placard ouvert) avec livres et instruments scientifiques </li></ul><ul><li>Au-dessus lambris : portraits philosophes ant. M.A. et contempo (conservés au Louvre + au palais ducal) par Juste de Gand et Pedro Berruguete </li></ul><ul><li>Programme humaniste intellectuel </li></ul><ul><li>Goût pour le réalisme flamand </li></ul>
  223. 223. Détail marqueterie <ul><li>Portes ouvertes en trompe l’oeil </li></ul><ul><li>Ens. le + imp. de cette époque conservé en Italie </li></ul>
  224. 224. Portrait du philosophe Vittorino de Feltre <ul><li>1475 </li></ul><ul><li>Précepteur de F de Montefeltre à Mantoue </li></ul><ul><li>Caractère humaniste </li></ul><ul><li>Gt pr réalisme des flamands </li></ul><ul><li>Mélange avec irréalisme en bas du mur </li></ul>
  225. 225. Communion des apôtres <ul><li>Juste de Gand au palais ducal d’Urbino </li></ul>
  226. 226. Francesco di Giorgio Église San Bernardino <ul><li>Urbino </li></ul><ul><li>v. 1480 </li></ul><ul><li>Dvt accueillir sépulture du duc </li></ul><ul><li>s/ plans Francesco di Giorgio </li></ul><ul><li>Plan composite: chœur plan centré, carré augmenté s/ côtés + fond de niches auquel vient se greffer 1 courte nef </li></ul><ul><li>Caractère t. sobre des lignes de construction </li></ul><ul><li>réminiscence mausolée ant. Ou martyrium </li></ul><ul><li>-> 4 colonnes d’angle </li></ul><ul><li>dédicace ds frise entablement en grandes capitales romaines </li></ul><ul><li>Mise en valeur de l’archit elle mm par ligne et forme </li></ul>
  227. 227. Di Giorgio Sta Maria du Calcinaio <ul><li>1484 </li></ul><ul><li>Cortone </li></ul><ul><li>Même caractère de sobriété </li></ul><ul><li>Épuration nette </li></ul>
  228. 228. Rome mil. XVe: autorité Papes restaurée, chantiers gde envergure envisagés Nicolas V (1447-1455): reconstruction chœur St Pierre par Rossellino est entamée 2 programmes architecturaux: Palais et églises, marqués par esthétique Alberti
  229. 229. Sta Maria del Popolo <ul><li>1472-1480 </li></ul><ul><li>Giovanni del Dolci </li></ul><ul><li>/s impulsion Sixte IV </li></ul><ul><li>Façade reprend ex Alberti à Sta Maria Novelle et au temple Malatesta </li></ul><ul><li>Ms + gde sobriété </li></ul><ul><li>Tt en pierre blanche </li></ul>
  230. 230. Palais de Venise <ul><li>À partir 1455 </li></ul><ul><li>Au pied du capitole </li></ul><ul><li>Pr Cardinal Barbo qui dvt Paul II en 1464: amplification projet, palais pontifical </li></ul><ul><li>Ensemble inachevé </li></ul><ul><li>Francesco del Borgo </li></ul><ul><li>Englobe basilique San Marco dt cardinal était titulaire </li></ul><ul><li>Façade brique, ss ordres, crénelage en haut et tour d’angle: rappelle le palais forteresse </li></ul><ul><li>Baies carrées donnent + de modernité </li></ul><ul><li>Cour ac demi colonnes qui portent entablement: rappelle Colisée et théâtre Marcellus </li></ul><ul><li>Caractère romain et monumentalité </li></ul>
  231. 231. Palais de la Chancellerie
  232. 232. Palais de la Chancellerie <ul><li>1483-95, attribuable à Baccio Ponteli </li></ul><ul><li>Pr cardinal Riario, neveu Sixte IV </li></ul><ul><li>Même parti architectural: englobe basilique San Lorenzo in Damaso </li></ul><ul><li>Immense façade: bossage et ordres superposés cf. palais Ruccelai. Permet unification </li></ul><ul><li>Utilisation ordre pr rompre le rythme </li></ul><ul><li>plus sophistiqué : pilastres redoublés </li></ul><ul><li>Cour ac élévation à 2 nvx d’arcades en plein cintre ac colonnes + dernier nv ac pilastres cf. Colisée </li></ul><ul><li>Pê de Pontelli </li></ul><ul><li>Alternance trumeau plein et percé : respiration, exploité + tard comme travée rythmique. </li></ul>
  233. 233. Antonio del Pollaiolo Tombeau de Sixte IV <ul><li>1484-93, St Pierre de R </li></ul><ul><li>Structure isolée ac sarco en bronze </li></ul><ul><li>gisant t. réaliste </li></ul><ul><li>Ornements et accessoires t. réalistes </li></ul><ul><li>reliefs ac représ. Vertus et arts libéraux, en accord ac philosophie humaniste </li></ul>
  234. 234. Andrea Bregno Tombeau Cardinal Riario <ul><li>Basilique des Sts Apôtres </li></ul><ul><li>1490 </li></ul><ul><li>Sarco ac aspect déco typique Lombards: grosses guirlandes…comme à l’antique </li></ul><ul><li>Style rappelle Nino da Fiesole </li></ul>
  235. 235. Peinture Fra Angelico à partir 1466 pr Chapelle Nicolas V ds Vatican + florentins pr décor murs chapelle Sixtine pr Sixte VI: Ghirlandaio, Rosselli, Botticelli, Pérugin, Signorelli
  236. 236. Botticelli Lapidation Moïse et Aaron <ul><li>Chapelle Sixtine, 1480 </li></ul><ul><li>Manière florentine; graphisme </li></ul><ul><li>Souci d’introduire des éléments architecturaux, arc de Constantin en arrière plan </li></ul>
  237. 237. Melozzo da Forli Sixte IV et ses neveux <ul><li>1477 </li></ul><ul><li>Fresque autrefois ds bibliothèque Vatican </li></ul><ul><li>Auj : Pinacothèque </li></ul><ul><li>Nomme humanisme Platinat prréfet </li></ul>
  238. 238. Da Forli Christ triomphant <ul><li>V. 1480 </li></ul><ul><li>Décor abside Sts Apôtres </li></ul><ul><li>Ascension Ch. </li></ul><ul><li>Pas de raideur ms monumentalité </li></ul><ul><li>Effets de perspective hardis </li></ul><ul><li>Attention à la lumière remarquable </li></ul>
  239. 239. Pinturicchio Déco. Appart Borgia <ul><li>Salle des Sts </li></ul><ul><li>1492-94 </li></ul><ul><li>Ste Catherine d’Alexandrie dvt Emp. Maxence </li></ul><ul><li>Bcp rehauts d’or </li></ul><ul><li>Attention archéologique pr costumes </li></ul><ul><li>Esprit de Gozzoli </li></ul><ul><li>Style déco et charmant ms superficiel </li></ul><ul><li>Scène + narrative. Pas caractère monumental </li></ul>
  240. 240. Naples 50 ans brillants s/ plan artistique pdt règne Alfonso d’Aragon 1442-1496 Archit: intervention artistes florentins
  241. 241. Arc du Castel Nuovo <ul><li>Reconstruction à partir 1443 </li></ul><ul><li>Entrée du port de Naples </li></ul><ul><li>par archit catalan: Sagrera </li></ul><ul><li>Réalisation la + imp. de la 2nde moit. XVe </li></ul><ul><li>Conception: Pietro da Milano en collaboration ac F. Laurana </li></ul><ul><li>Superposition des ordres </li></ul><ul><li>Scène de triomphe d’Alphonse </li></ul><ul><li>Arc de triomphe en marbre, plusieurs niveaux : projet d’art profane, un des + ambitieux du 15 e </li></ul>
  242. 242. Antonio Rossellino Chapelle funéraire Piccolonino <ul><li>1470 </li></ul><ul><li>Dessin d’un archit. florentin Antonio Rosselino </li></ul><ul><li>Plan centré , carré + 4 gde niches plates ac arcades </li></ul><ul><li>Dais sur sarco </li></ul><ul><li>idem Cardinal du Portugal pr la mise en scène du sarco, mm rideau. Importation du goût florentin </li></ul><ul><li>Chap funéraire pr une fille du roi de Naples = Marie d’Aragon </li></ul>
  243. 243. Giuliano da Maiano Villa Poggio Real <ul><li>À partir 1487 </li></ul><ul><li>Détruite </li></ul><ul><li>Conception parfaitement régulière </li></ul><ul><li>jardins exceptionnels </li></ul><ul><li>Cour ornée de portiques </li></ul><ul><li>Giuliano da Maiano </li></ul><ul><li>App ds pavillons d’angles </li></ul><ul><li>Evocation villa antiquité </li></ul><ul><li>Frappe FIer et Charles VIII </li></ul><ul><li>« manque qu’Adam et Eve pr Paradis » </li></ul>
  244. 244. Relief triomphe Alphonse de Naples <ul><li>1456-58 (arc du Castel Nuovo) </li></ul><ul><li>Sagrera et Laurana </li></ul><ul><li>Illustre la tendance antiquisante </li></ul><ul><li>Volonté de rivaliser avec gd relief arc de triomphe de la Rome antique </li></ul>
  245. 245. Guido Mazzoni détail déposition Ch. <ul><li>Années 1490 </li></ul><ul><li>Église Monte Oliveto </li></ul><ul><li>Terre cuite </li></ul><ul><li>Duc de Calabre = Joseph d’Arimatie </li></ul><ul><li>Penchant pour le réalisme le plus dramatique </li></ul>
  246. 246. Peinture Naples: confluent influ. Flamandes + Ibériques + Françaises (provençales surtout) Colantonio: maître Antonio da Messina actif à Naples entre 1440 et 1470, empreint de cette mixité
  247. 247. Colantonio St Jérôme ds sa cellule <ul><li>V. 1445 </li></ul><ul><li>Capacité assimilation: aspect descriptif manière flamande </li></ul><ul><li>éloignement de la manière toscane </li></ul><ul><li>Virtuosité réaliste </li></ul>
  248. 248. Messine St Jérôme ds son cabinet de travail <ul><li>V. 1470, National Gallery, Londres </li></ul><ul><li>Oe. t. virtuose Cf. perspective </li></ul><ul><li>Trouées dans l’espace </li></ul><ul><li>Typique nlle tendance de la qualité de la lumière </li></ul><ul><li>Faite pr étonner le scpectateur </li></ul><ul><li>Flamand : intérieur précieux, étagères ac livres, paysages minutieux en arrière plan </li></ul><ul><li>Ms profondeur très italienne (galerie vue en perspective) </li></ul><ul><li>Impression d’espace; diffusion lumière dorée, différentes sources lumineuses </li></ul><ul><li>Vision humaniste, jeu ac plans </li></ul><ul><li>Encadrement ac perdrix : luxure + paon : vanité </li></ul><ul><li>Cabinet d’étude, traduction Bible </li></ul><ul><li>Chat : symb liberté de l’esprit et de l’homme </li></ul><ul><li>Architecture gothique (lion guérit) </li></ul><ul><li>Courbes qui fuient vers le livre </li></ul>
  249. 249. Messine V de l’annonciation <ul><li>1475, Palerme </li></ul>
  250. 250. Messine Ch. à la colonne <ul><li>1476, Louvre, œuvre tardive, dévotion privée </li></ul><ul><li>Buste de ¾ </li></ul><ul><li>Lumière en ht à gauche </li></ul><ul><li>Homme souffrant et incompréhension (abandon) </li></ul><ul><li>Minutie, W ombre </li></ul><ul><li>W perspective ac colonne </li></ul><ul><li>Cordelette sur cadre : espace creusé </li></ul><ul><li>Tableau resserré </li></ul><ul><li>riche et complexe ds ses inspirations </li></ul><ul><li>- monumentalité et pureté des formes proche de della Francesca et de Fouquet </li></ul><ul><li>-Traitement de la lumière: à partir d’oe. flamandes et vénitiennes </li></ul><ul><li>Artiste singulier qui représ la dimension européenne de la Rnnce </li></ul><ul><li>Capacité de fusion ++ des influences </li></ul><ul><li>Répercussion énorme, modèle qui se diffuse rapidement </li></ul>
  251. 251. Objets d’art <ul><li>- Certains domaines restent longtemps ds art goth. ms d’autres se transforment radicalement ou apparaissent à la Rnnce </li></ul><ul><li>Art de la tapisserie en Europe : Flandres </li></ul><ul><li>Italie qui veut propres ateliers </li></ul>
  252. 252. D’après Cosme Tura Tapisserie Déploration <ul><li>1475, Madrid fondation Thyssen </li></ul><ul><li>Atelier de Ferrare, carton Cosme Tura </li></ul><ul><li>Antependium pour la chapelle de la cour </li></ul><ul><li>Influ flamande : attitude de Van der Weyden </li></ul><ul><li>Très acéré </li></ul>
  253. 253. Broderie de l’annonciation <ul><li>Fin XV déb. XVIe, Art Institute of Chicago </li></ul><ul><li>Atelier de Mantoue </li></ul><ul><li>Influ Mantegna </li></ul><ul><li>Rehaussé de broderie </li></ul>
  254. 254. Croix d’autel du baptistère de Florence <ul><li>Baptistère de Florence </li></ul><ul><li>Partie sup. par 3 orfèvres </li></ul><ul><li>Pollaiolo, Dei et Betti </li></ul><ul><li>v. 1457-59, musée de l’œuvre de Flo </li></ul><ul><li>-> Style gothique </li></ul><ul><li>Partie inf.= tempietto avec figures ds niches par Pollaiolo </li></ul><ul><li>v. 1480 </li></ul><ul><li>-> Plus renaissance </li></ul><ul><li>Style hybride de la fin du XVe </li></ul>
  255. 255. Pisanello médaille de Leonello d’Este <ul><li>1441-43, Modène </li></ul><ul><li>BNF </li></ul><ul><li>Légende autour qui reprend les titres antiques </li></ul><ul><li>Artiste initiateur de cet art </li></ul>
  256. 256. Bertoldo victoire de Laurent de Médicis s/ les Pazzi <ul><li>1478 </li></ul><ul><li>Louvre </li></ul><ul><li>Tête colossale et inscription latine </li></ul><ul><li>Commémore a la fois un événement et un individu </li></ul>
  257. 257. Filarete statuette Marc Aurèle <ul><li>1440-45, Dresde </li></ul><ul><li>Dynamisé par rapport à la statue du Capitole </li></ul><ul><li>1er exemple de réduction d’un modèle antique </li></ul><ul><li>Essor pts bzes milieu 15 e pr collection et amateurs </li></ul>
  258. 258. Adriano Fiorentino Vénus <ul><li>V. 1490, Philadelphie, m. des Bx Arts </li></ul><ul><li>Veine sensuelle </li></ul>
  259. 259. Niccolo da Urbino le Parnasse <ul><li>1525-28 </li></ul><ul><li>Louvre </li></ul><ul><li>Inspiré d’1 gravure de Raphaël </li></ul><ul><li>Majolique = faïence italienne qui connaît sa gloire au XVIe </li></ul><ul><li>Existe dès la fin XVe </li></ul>
  260. 260. Coupe sur pied <ul><li>Peinture émaillée </li></ul><ul><li>Cortège nuptial </li></ul><ul><li>Atelier de Barovié </li></ul><ul><li>Le verre a des décors et des formes très sophistiqués à cette époque </li></ul>
  261. 261. Florence et Rome 1490-1510 Effervescence artistique due notamment à act. de 3 artistes: Léonard de Vinci, Michel Ange et Raphaël qui se côtoient à Florence
  262. 262. Léonard de Vinci 1452-1519 <ul><ul><ul><ul><ul><li>Plutôt un artiste du Xve </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>1) Elève de Verrocchio dès 1469 </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>1472-1781 : Florence, artiste indépendant </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Œuvre majeure : adoration des Mages, 81/82, Offices </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>2) 1481-1499 Milan chez Ludovic Sforza dit le Maure </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>- Vierge aux rochers, la Cène </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>3) Maturité : 1499-1503 Errance entre Venise et Urbino </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>1503-1506 Florence (Joconde en 1503/05) </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>1507-1513 au service des français à Milan, étude géologie </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>1513-1516 Rome, cour pontificale </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>V, enfant Jésus et Ste Anne, 10 + st JB 13/16 </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>4) 1516 France </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Essentiel de ses peintures avant 1500 </li></ul></ul></ul></ul></ul>
  263. 263. Vinci Ginevra Benci <ul><li>V. 1474, National Gallery de Washington </li></ul><ul><li>pr son mariage ? </li></ul><ul><li>Portrait coupé en partie basse et ss dte mains </li></ul><ul><li>Visage lumineux s/ fond sombre de genévriers (=vertu féminine) </li></ul><ul><li>Gros plan qui rappelle ceux de van Euck ou de Memling </li></ul><ul><li>Tête presque de face alors que buste de ¾ </li></ul><ul><li>Manque d’expression du visage </li></ul><ul><li>Passage insensible d’1 plan à l’autre </li></ul><ul><li>Pas de dureté ds modelé comme chez son maître Verrocchio ou chez Pollaiolo ms contours encore dessinés : modelé subtil </li></ul><ul><li>Perspective atmosphérique = différent des paysages arides de Pollaiolo ou Botticelli </li></ul><ul><li>Évolution vers différenciation des plans </li></ul><ul><li>1 er tableau profane de l’artiste </li></ul><ul><li>Influence maitre flamand </li></ul>
  264. 264. Vinci Dame à l’hermine <ul><li>V. 1480 </li></ul><ul><li>Pureté visage </li></ul><ul><li>Main fuselée expressive </li></ul><ul><li>Subtilité plans </li></ul><ul><li>Pose sophistiquée </li></ul><ul><li>Animal insolite = héraldique évoque Ludo Sforza </li></ul>
  265. 265. Vinci V aux rochers <ul><li>1483, Louvre </li></ul><ul><li>Commandé par la confrérie de l’immaculée conception de Milan </li></ul><ul><li>Normalement partie central d’un polyptique </li></ul><ul><li>Indépendance p./ à la trad. icono florentine </li></ul><ul><li>- Pas de contours incisifs : sfumato </li></ul><ul><li>- pénombre loin de la lu claire des toscans (Botticelli) </li></ul><ul><li>- Clair obscur proche des maîtres lombards, gomme contours : expérimentation. </li></ul><ul><li>-> Lumière joue 1 rôle aussi imp. que la ligne. Génératrice d’harmonie </li></ul><ul><li>Continuité visuelle génératrice de l’harmonie pr la conception du tableau </li></ul><ul><li>Corps qui crée un ensemble, pyramide, espace en 3 plans, recherche du Beau Absolu. </li></ul>
  266. 266. Vinci : la Cène réfectoire Ste Marie des Grâces à Milan <ul><li>1495-98 </li></ul><ul><li>T. abîmée: utilisation tech à sec (huile + vernis) empêche d’apprécier le clair obscur. </li></ul><ul><li>Expérience de Léonard mais conservation -- </li></ul><ul><li>Compo monu. et solennelle </li></ul><ul><li>Pers. illusionniste prolongeant esp. du réfectoire </li></ul><ul><li>Mvts agitent apôtres = moment où Ch. Annonce que l’1 d’eux a trahi. sens du drame </li></ul><ul><li>Variété et subtilité des gestes et poses -> traduit les états d’âme </li></ul><ul><li>Mvt d’indignation </li></ul><ul><li>« vagues » autour du seul point fixe : le Christ. Vinci résonne par masses </li></ul><ul><li>// Ghirlandaio San Salvatore 1480 Florence : bcp + uniforme et paisible </li></ul><ul><li>Sens du drame, œuvre exceptionnelle </li></ul><ul><li>4 groupes dynamiques différents </li></ul>
  267. 267. GHIRLANDAIO La Cène <ul><li>1480, couvent San Salvatore </li></ul><ul><li>Effort d’espace illusionniste </li></ul><ul><li>Mais aspect statique de la compo </li></ul><ul><li>Judas : de l’autre côté de la table ac chat noir </li></ul><ul><li>Alternance entre perso barbu et non. </li></ul><ul><li>Pas de drame </li></ul>
  268. 268. Rubens Copie du carton de la bataille d’Anghieri <ul><li>Carton 1503-04 , art graphiques Louvre pr copie </li></ul><ul><li>peint. murale ensuite ms procédé de revêtement à l’encaustique désastreux </li></ul><ul><li>salle du Conseil du Palazzo Vecchio de Florence, inachevé en 1506 </li></ul><ul><li>Caractère t. compact du gpe des guerriers </li></ul><ul><li>Dessin dense et enchevêtré: drame poussé à l’extrême, limite du supportable </li></ul><ul><li>Furie de la bataille, mvt désordonné </li></ul><ul><li>Inspiré du relief bronze de Bertoldo au Bargello </li></ul><ul><li>Victoire des Florentins 1440 </li></ul><ul><li>Disparu qd réfection de la salle par Vasari car très mauvais état. </li></ul><ul><li>Commande ambitieuse car bataille et non +religieux ou portrait </li></ul>
  269. 269. La Vierge, Ste Anne et l’enfant <ul><li>Commencé en 1508-1510 </li></ul><ul><li>L’a tjrs gardé ac lui </li></ul><ul><li>Inachevé : draperies de la vierge à peine esquissées </li></ul><ul><li>Sainte Descendance </li></ul><ul><li>Composition marquée par extrême recherche des attitudes </li></ul><ul><li>Douceur des visages très expressifs </li></ul><ul><li>Sujet donne la possibilité de mvts contrastés </li></ul><ul><li>forme de losange </li></ul><ul><li>Imbrication des corps dénote la filiation </li></ul><ul><li>Legato bras vierge bras enfant : jeu en cascade </li></ul><ul><li>Caractère homothétique, // recherche Léonard sur agencement des figures </li></ul><ul><li>Perspective atmosphérique, paysage vaporeux </li></ul><ul><li>Pê commandé par L12 pr naissance de la fille unique Claude ms pas livré </li></ul>
  270. 270. Michel Ange 1475-1564 - Formé ds atelier de Ghirlandaio à partir 1488 - Puis émancipation rapide: fréquente sculptures ant. (collection Médicis) /s direction Bertoldo : volonté d’ê sculpteur - 1490 Laurent de Médicis le remarque et le protège jusqu’à sa mort en 1492 - 1494 s’enfuie à Venise puis à Bologne Rencontre l’œuvre de Della Quercia - 1495 Florence puis Rome - 1501 retour à Florence
  271. 271. Bas-relief de la V à l’escalier <ul><li>1492-95 </li></ul><ul><li>Casa Buonarroti, Florence </li></ul><ul><li>Anges au pied d’un escalier </li></ul><ul><li>Tech. du schacciato ms style Donatello : héroïsme et monumentalité </li></ul><ul><li>Pose de la vierge inspirée de l’antique, des monnaies, camée de la collection de Laurent, classique </li></ul><ul><li>Madone d’humilité </li></ul><ul><li>Raccourci audacieux corps enfant ac dos musculeux et bras disproportionné </li></ul><ul><li>-> force en dév. </li></ul><ul><li>MA aime les forces musculeuse </li></ul><ul><li>fusion des formes = recherches de l’époque </li></ul><ul><li>cf. Vinci </li></ul>
  272. 272. Bataille des centaures <ul><li>1492, Casa Buonarroti, Flo </li></ul><ul><li>Inspiration Bertoldo + bas reliefs antiques </li></ul><ul><li>Thème mythologique savant : festin de noces, Lapithes et Centaures </li></ul><ul><li>Dépasse les sources </li></ul><ul><li>-> Prétexte pr montrer 1 enchevêtrement de corps nus animés par 1 extraordinaire mvt </li></ul><ul><li>Jeu émotion contenue + drame ds extrême jeunesse de MA : capacité de l’artiste, registre du drame et du grave </li></ul>
  273. 273. Pietà de St Pierre <ul><li>1498 </li></ul><ul><li>Pr cardinal Français </li></ul><ul><li>Rompt ac convention de représentation de ce thème </li></ul><ul><li>Vierge + jeune que Christ </li></ul><ul><li>Œuvre la + finie de MA </li></ul><ul><li>Soin du détail, surface polie, caractère fini, très doux </li></ul><ul><li>Plis multiples des vêtements de la V // della Quercia </li></ul><ul><li>Ms Visage Christ et expression contemplative de la Vierge (ou boudeuse) </li></ul><ul><li>-> Vinci + style dolce des sculpteurs 1460-70 </li></ul><ul><li>Compo triangulaire: fusion corps harmonieusement </li></ul><ul><li>Corps inerte et cassé, ossature et musculature raidie ++ </li></ul>
  274. 274. David <ul><li>1501-04 </li></ul><ul><li>Academia de Florence </li></ul><ul><li>Bloc de marbre déjà travaillé auparavant </li></ul><ul><li>Installé en 1504 à l’entrée du Palazzo Vecchio </li></ul><ul><li>Pose calme en apparence </li></ul><ul><li>Ms pleine de tension ds visage// St Georges Donatello </li></ul><ul><li>Energie prète à se déployer ds l’action </li></ul><ul><li>-> incarnation de la force et de la colère. Pas un enfant de la Bible </li></ul><ul><li>Force et Colère : vertu républicaine de la Patrie contre les Médicis (MA opposant Méd) </li></ul><ul><li>Animation grâce au contraposto </li></ul>
  275. 275. Bataille de Cascina <ul><li>Carton de 1505 </li></ul><ul><li>Pour le palais de la seigneurie (Palazzo Vecchio) </li></ul><ul><li>Fresque jamais réalisée et carton perdu (ici grisaille en réduction ds coll. ds Leicester) </li></ul><ul><li>Bataille entre Florence et Pise </li></ul><ul><li>épisode particulier: moment où 1 guerrier revient ds son camp et donne l’alerte à ses compagnons qui se reposent ds l’eau </li></ul><ul><li>panique </li></ul><ul><li>Agitation violente des corps, très expressif. Musculature exacerbée </li></ul><ul><li>anatomie + capacité à rendre enchevêtrement </li></ul><ul><li>cf. nu de Pollaiolo + Signorelli </li></ul>
  276. 276. Tondo Doni <ul><li>1503-04, Offices </li></ul><ul><li>Se

×