LES TECHNOLOGIES DU WEB APPLIQUÉES      AUX DONNÉES STRUCTURÉES             1e partie : encoder et structurer les données ...
SOMMAIRE1. Larchitecture du Web2. Les URI3. Principes de RDF4. Vocabulaires et ontologies5. SPARQL6.La sérialisation
Web   sémantique
Web   sémantique        OU
Web   sémantique        OU Web sémantique
Web   sémantique        OU Web sémantique
LARCHITECTURE DU WEB   UN RÉSEAU DÉCENTRALISÉ
LARCHITECTURE DU WEB   UN RÉSEAU DÉCENTRALISÉ
LARCHITECTURE DU WEB   UN RÉSEAU DÉCENTRALISÉ
LARCHITECTURE DU WEB   UN RÉSEAU DÉCENTRALISÉInternet ≠            Web
LARCHITECTURE DU WEB   UN RÉSEAU DÉCENTRALISÉInternet ≠            WebTCP/IP
LARCHITECTURE DU WEB   UN RÉSEAU DÉCENTRALISÉInternet ≠            WebTCP/IP               HTTP
LARCHITECTURE DU WEB   UN RÉSEAU DÉCENTRALISÉInternet ≠            WebTCP/IP               HTTP
LARCHITECTURE DU WEB          UN RÉSEAU DÉCENTRALISÉ       Internet ≠            Web       TCP/IP               HTTPIMAP  ...
LARCHITECTURE DU WEB                Méthodes de HTTPJe voudrais voir la ressource http://exemple.inria.fr
LARCHITECTURE DU WEB                Méthodes de HTTPJe voudrais voir la ressource http://exemple.inria.fr
LARCHITECTURE DU WEB                Méthodes de HTTP                         GETJe voudrais voir la ressource http://exemp...
LARCHITECTURE DU WEB                  Méthodes de HTTPJe voudrais agir sur la ressource http://exemple.inria.fr
LARCHITECTURE DU WEB                  Méthodes de HTTPJe voudrais agir sur la ressource http://exemple.inria.fr
LARCHITECTURE DU WEB                  Méthodes de HTTP                            POSTJe voudrais agir sur la ressource ht...
LARCHITECTURE DU WEB                   Méthodes de HTTPJe voudrais ajouter la ressource http://exemple.inria.fr/1
LARCHITECTURE DU WEB                   Méthodes de HTTPJe voudrais ajouter la ressource http://exemple.inria.fr/1         ...
LARCHITECTURE DU WEB                   Méthodes de HTTP                            PUTJe voudrais ajouter la ressource htt...
LARCHITECTURE DU WEB                   Méthodes de HTTPJe voudrais supprimer la ressource http://exemple.inria.fr
LARCHITECTURE DU WEB                   Méthodes de HTTPJe voudrais supprimer la ressource http://exemple.inria.fr
LARCHITECTURE DU WEB                   Méthodes de HTTP                      DELETEJe voudrais supprimer la ressource http...
LARCHITECTURE DU WEB    Larchitecture du Web     Ressource
LARCHITECTURE DU WEB    Larchitecture du Web     Ressource                            URI       Identifant
LARCHITECTURE DU WEB    Larchitecture du Web     Ressource                            URI       Identifant                ...
LARCHITECTURE DU WEB          Larchitecture du Web           RessourceURI                               URI             Id...
LARCHITECTURE DU WEB          Larchitecture du Web           RessourceURI                               URI             Id...
LARCHITECTURE DU WEB      LHYPERTEXTE
LARCHITECTURE DU WEB      LHYPERTEXTE
LARCHITECTURE DU WEB      LHYPERTEXTE
LARCHITECTURE DU WEB      LHYPERTEXTE
LARCHITECTURE DU WEB      LHYPERTEXTE
LARCHITECTURE DU WEB      LHYPERTEXTE         404
LARCHITECTURE DU WEB                  Des standards ouverts et libresDes organismes de normalisation                      ...
LARCHITECTURE DU WEB      LE WEB DE DOCUMENTS  Un mécanisme      Un mécanisme de communication   didentification      HTTP...
LARCHITECTURE DU WEB                      LE WEB DE DOCUMENTS                  Un mécanisme      Un mécanisme             ...
LARCHITECTURE DU WEB                      LE WEB DE DOCUMENTS                  Un mécanisme      Un mécanisme             ...
LARCHITECTURE DU WEB                      LE WEB DE DOCUMENTS                  Un mécanisme          Un mécanisme         ...
LARCHITECTURE DU WEB                      LE WEB DE DOCUMENTS                  Un mécanisme          Un mécanisme         ...
LARCHITECTURE DU WEB                      LE WEB DE DOCUMENTS                  Un mécanisme          Un mécanisme         ...
LARCHITECTURE DU WEB                      LE WEB DE DOCUMENTS                  Un mécanisme          Un mécanisme         ...
LARCHITECTURE DU WEB                                             Et si on encodait la réalité ?      « The Need for Semant...
LARCHITECTURE DU WEB                DU WEB DE DOCUMENTS AU WEB DE DONNÉES                      Un mécanisme          Un mé...
SOMMAIRE1. Larchitecture du Web2. Les URI3. Principes de RDF4. Vocabulaires et ontologies5. SPARQL6. La sérialisation
Être ou ne pas être...                                         IDENTIFIÉ http://www.mied.org/personne/Eugene_Delacroix    ...
Les URI              UNIFORM RESOURCE IDENTIFIERSyntaxe :  <scheme:chaîne/de.caractère>  <http://monsite.com/dossier/fichi...
Les URI                                                           »   Scheme :La syntaxe des URI :                        ...
Les URI                 IDENTIFIANTS OPAQUES / SIGNIFIANTS<http://www.mied.org/personne/Eugene_Delacroix><http://www.mied....
Les URI        MAINTENIR ET GÉRER LES IDENTIFIANTS DANS LE TEMPSUtilisation dun système normalisé (INFO, DOI, URN...)→ la ...
SOMMAIRE1. Larchitecture du Web2. Les URI3. Principes de RDF4. Vocabulaires et ontologies5. SPARQL6. La sérialisation
Le principe de RDF                 RESOURCE DESCRIPTION FRAMEWORK                  sujet                             objet...
Le principe de RDF                   RESOURCE DESCRIPTION FRAMEWORK                    sujet                              ...
Le principe de RDF                RESOURCE DESCRIPTION FRAMEWORK                          est mort à                      ...
Le principe de RDF                RESOURCE DESCRIPTION FRAMEWORK                          est mort à                      ...
Le principe de RDF                RESOURCE DESCRIPTION FRAMEWORK                          est mort à                      ...
Le principe de RDF                RESOURCE DESCRIPTION FRAMEWORK                  http://www.mied.org/ontologie/lieudeces ...
Le principe de RDF                       RESOURCE DESCRIPTION FRAMEWORK             est contemporain de                   ...
Le principe de RDF                   RESOURCE DESCRIPTION FRAMEWORK                         sujet                         ...
SOMMAIRE1. Larchitecture du Web2. Les URI3. Principes de RDF4. Vocabulaires et ontologies5. SPARQL6. La sérialisation
Vocabulaires et ontologies    RDFS et OWL sont des standards RDF permettant de déclarer des    classes, des propriétés, e...
La même chose avec des URI  <http://www.mied.org/ontologie/Personne>  <http://www.mied.org/ontologie/nom>                 ...
Classes et hiérarchies de classes             En RDF, toute “chose” a un type (ou plusieurs). On appelle cela une        ...
Classes et instances    Une classe est une abstraction (type de chose)    Une instance est la chose concrète qui se ratt...
Classes et instances             Quelques exemples dinstances quon rencontre dans les données du         Musée Imaginaire...
Propriétés             Les propriétés correspondent au “verbe” dans le triplet.                                est de typ...
Logique des propriétés        On peut (de manière optionnelle) indiquer le comportement dune      propriété par rapport a...
Propriétés : domaine et co-domaine    On peut (de façon optionnelle) définir plus précisément la façon dont les    propri...
Hiérarchies de propriétés    Une propriété peut être définie comme “sous-propriété” dune autre. Cest-    à-dire quelle es...
Hiérarchies de propriétés    Si une propriété sapplique dans un triplet, et quelle est sous-propriété    dune autre, alor...
Équivalences de classes / propriétés     OWL offre des mécanismes pour déclarer léquivalence entre des classes et     des...
Équivalences entre les instances            La propriété owl:sameAs permet de déclarer léquivalence entre deux        res...
Inférences        Il est possible dinduire la classe dune ressource à partir de la propriété      qui la décrit, si celle...
Inférences    A lintérieur dune hiérarchie de classes, les propriétés qui sappliquent    (domaine ou co-domaine) à une cl...
Inférences    En RDF, toute assertion est supposée vraie... donc...        domaine                                       ...
SOMMAIRE1. Larchitecture du Web2. Les URI3. Principes de RDF4. Vocabulaires et ontologies5. SPARQL6. La sérialisation
SPARQLSPARQL est un langage de requête qui permet de parcourir le graphe àpartir de contraintes exprimées sous la forme dé...
SPARQLRechercher un sujetQuelle est la ressource sujet dont le prédicat est <orange> et l’objet <7> ?Reformuler la questio...
SPARQLRechercher un sujetQuelle est la ressource sujet dont le prédicat est <orange> et l’objet <7> ?Reformuler la questio...
SPARQLRechercher un sujetQuelle est la ressource sujet dont le prédicat est <orange> et l’objet <7> ?Reformuler la questio...
SPARQLRechercher un prédicatComment atteindre les ressources <2> et <6> à partir de <1> ?
SPARQLRechercher un prédicatComment atteindre les ressources <2> et <6> à partir de <1> ?Reformuler la question   Sujet = ...
SPARQLRechercher un prédicatComment atteindre les ressources <2> et <6> à partir de <1> ?Reformuler la question           ...
SPARQLRechercher un prédicatComment atteindre les ressources <2> et <6> à partir de <1> ?Reformuler la question           ...
SPARQLRechercher un prédicatComment atteindre les ressources <2> et <6> à partir de <1> ?Reformuler la question           ...
SPARQLRechercher un objetQuelle est la ressources liée en tant qu’objet à laressource <6> par le prédicat <violet> ?  Refo...
SPARQLRechercher un objetQuelle est la ressources liée en tant qu’objet à laressource <6> par le prédicat <violet> ?  Refo...
SPARQLRechercher un objetQuelle est la ressources liée en tant qu’objet à laressource <6> par le prédicat <violet> ?  Refo...
SPARQLL’intérêt du parcours de graphe en SPARQL réside aussi dans lapossibilité d’enchaîner des triplets dont certains élé...
SPARQLL’intérêt du parcours de graphe en SPARQL réside aussi dans lapossibilité d’enchaîner des triplets dont certains élé...
SPARQLL’intérêt du parcours de graphe en SPARQL réside aussi dans lapossibilité d’enchaîner des triplets dont certains élé...
SPARQLL’intérêt du parcours de graphe en SPARQL réside aussi dans lapossibilité d’enchaîner des triplets dont certains élé...
SPARQL    Ex. : Quelles sont les    oeuvres qui se                      Sous forme de triplets    rattachent au même    co...
SPARQL    Ex. : Quelles sont les    oeuvres qui se                      Sous forme de triplets    rattachent au même    co...
SOMMAIRE1. Larchitecture du Web2. Les URI3. Principes de RDF4. Vocabulaires et ontologies5. SPARQL6. La sérialisation
LA SÉRIALISATION RDF définit un modèle logique, abstrait, pour décrire la sémantique des informations. Il est ensuite néce...
LA SÉRIALISATION RDF définit un modèle logique, abstrait, pour décrire la sémantique des informations. Il est ensuite néce...
LA SÉRIALISATION RDF définit un modèle logique, abstrait, pour décrire la sémantique des informations. Il est ensuite néce...
LA SÉRIALISATION RDF définit un modèle logique, abstrait, pour décrire la sémantique des informations. Il est ensuite néce...
CONCLUSION
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Les technologies du Web appliquées aux données structurées (1ère partie : Encoder et structurer les données)

1,984

Published on

Diaporama de la présentation effectuée au séminaire INRIA IST "Le document à l'heure du Web de données" (Carnac 1er-5 octobre 2012) en compagnie d'Emmanuelle Bermès (aka figoblog)

Published in: Technology

Les technologies du Web appliquées aux données structurées (1ère partie : Encoder et structurer les données)

  1. 1. LES TECHNOLOGIES DU WEB APPLIQUÉES AUX DONNÉES STRUCTURÉES 1e partie : encoder et structurer les données Gautier Poupeau Emmanuelle Bermès Antidot Centre Pompidou http://www.lespetitescases.net http://www.figoblog.org Twitter @lespetitescases Twitter @figoblog Séminaire INRIA – 1-5 octobre 2012
  2. 2. SOMMAIRE1. Larchitecture du Web2. Les URI3. Principes de RDF4. Vocabulaires et ontologies5. SPARQL6.La sérialisation
  3. 3. Web sémantique
  4. 4. Web sémantique OU
  5. 5. Web sémantique OU Web sémantique
  6. 6. Web sémantique OU Web sémantique
  7. 7. LARCHITECTURE DU WEB UN RÉSEAU DÉCENTRALISÉ
  8. 8. LARCHITECTURE DU WEB UN RÉSEAU DÉCENTRALISÉ
  9. 9. LARCHITECTURE DU WEB UN RÉSEAU DÉCENTRALISÉ
  10. 10. LARCHITECTURE DU WEB UN RÉSEAU DÉCENTRALISÉInternet ≠ Web
  11. 11. LARCHITECTURE DU WEB UN RÉSEAU DÉCENTRALISÉInternet ≠ WebTCP/IP
  12. 12. LARCHITECTURE DU WEB UN RÉSEAU DÉCENTRALISÉInternet ≠ WebTCP/IP HTTP
  13. 13. LARCHITECTURE DU WEB UN RÉSEAU DÉCENTRALISÉInternet ≠ WebTCP/IP HTTP
  14. 14. LARCHITECTURE DU WEB UN RÉSEAU DÉCENTRALISÉ Internet ≠ Web TCP/IP HTTPIMAP P2P POP
  15. 15. LARCHITECTURE DU WEB Méthodes de HTTPJe voudrais voir la ressource http://exemple.inria.fr
  16. 16. LARCHITECTURE DU WEB Méthodes de HTTPJe voudrais voir la ressource http://exemple.inria.fr
  17. 17. LARCHITECTURE DU WEB Méthodes de HTTP GETJe voudrais voir la ressource http://exemple.inria.fr
  18. 18. LARCHITECTURE DU WEB Méthodes de HTTPJe voudrais agir sur la ressource http://exemple.inria.fr
  19. 19. LARCHITECTURE DU WEB Méthodes de HTTPJe voudrais agir sur la ressource http://exemple.inria.fr
  20. 20. LARCHITECTURE DU WEB Méthodes de HTTP POSTJe voudrais agir sur la ressource http://exemple.inria.fr
  21. 21. LARCHITECTURE DU WEB Méthodes de HTTPJe voudrais ajouter la ressource http://exemple.inria.fr/1
  22. 22. LARCHITECTURE DU WEB Méthodes de HTTPJe voudrais ajouter la ressource http://exemple.inria.fr/1 OK
  23. 23. LARCHITECTURE DU WEB Méthodes de HTTP PUTJe voudrais ajouter la ressource http://exemple.inria.fr/1 OK
  24. 24. LARCHITECTURE DU WEB Méthodes de HTTPJe voudrais supprimer la ressource http://exemple.inria.fr
  25. 25. LARCHITECTURE DU WEB Méthodes de HTTPJe voudrais supprimer la ressource http://exemple.inria.fr
  26. 26. LARCHITECTURE DU WEB Méthodes de HTTP DELETEJe voudrais supprimer la ressource http://exemple.inria.fr
  27. 27. LARCHITECTURE DU WEB Larchitecture du Web Ressource
  28. 28. LARCHITECTURE DU WEB Larchitecture du Web Ressource URI Identifant
  29. 29. LARCHITECTURE DU WEB Larchitecture du Web Ressource URI Identifant Représentations
  30. 30. LARCHITECTURE DU WEB Larchitecture du Web RessourceURI URI Identifant Représentations
  31. 31. LARCHITECTURE DU WEB Larchitecture du Web RessourceURI URI Identifant Représentations
  32. 32. LARCHITECTURE DU WEB LHYPERTEXTE
  33. 33. LARCHITECTURE DU WEB LHYPERTEXTE
  34. 34. LARCHITECTURE DU WEB LHYPERTEXTE
  35. 35. LARCHITECTURE DU WEB LHYPERTEXTE
  36. 36. LARCHITECTURE DU WEB LHYPERTEXTE
  37. 37. LARCHITECTURE DU WEB LHYPERTEXTE 404
  38. 38. LARCHITECTURE DU WEB Des standards ouverts et libresDes organismes de normalisation Des licences libres indépendants Pas de brevet Pas de Royalties
  39. 39. LARCHITECTURE DU WEB LE WEB DE DOCUMENTS Un mécanisme Un mécanisme de communication didentification HTTP URI
  40. 40. LARCHITECTURE DU WEB LE WEB DE DOCUMENTS Un mécanisme Un mécanisme de communication didentification HTTP URIEncoder le message
  41. 41. LARCHITECTURE DU WEB LE WEB DE DOCUMENTS Un mécanisme Un mécanisme de communication didentification HTTP URIEncoder le message HTML
  42. 42. LARCHITECTURE DU WEB LE WEB DE DOCUMENTS Un mécanisme Un mécanisme de communication didentification HTTP URIEncoder le message Interpréter le code HTML
  43. 43. LARCHITECTURE DU WEB LE WEB DE DOCUMENTS Un mécanisme Un mécanisme de communication didentification HTTP URIEncoder le message Interpréter le code HTML Le navigateur Web
  44. 44. LARCHITECTURE DU WEB LE WEB DE DOCUMENTS Un mécanisme Un mécanisme de communication didentification HTTP URIEncoder le message Interpréter le code Relier les documents HTML Le navigateur Web
  45. 45. LARCHITECTURE DU WEB LE WEB DE DOCUMENTS Un mécanisme Un mécanisme de communication didentification HTTP URIEncoder le message Interpréter le code Relier les documents HTML Le navigateur Web Le lien hypertexte
  46. 46. LARCHITECTURE DU WEB Et si on encodait la réalité ? « The Need for Semantics in the Web », Tim Berners-Lee Passer d’un Web de documents « sans relief » peu compréhensible par les machines à…. un Web de choses relié à la réalité et compréhensible par les machinesSource : http://www.w3.org/Talks/WWW94Tim/
  47. 47. LARCHITECTURE DU WEB DU WEB DE DOCUMENTS AU WEB DE DONNÉES Un mécanisme Un mécanisme de communication didentification HTTP URI Des règlesUne grammaire Des vocabulaires d’écriture Des moyens de communication RDF RDF/XML, N3 RDFS/OWL SPARQL Turtle, RDFa
  48. 48. SOMMAIRE1. Larchitecture du Web2. Les URI3. Principes de RDF4. Vocabulaires et ontologies5. SPARQL6. La sérialisation
  49. 49. Être ou ne pas être... IDENTIFIÉ http://www.mied.org/personne/Eugene_Delacroix http://www.mied.org/oeuvre/Liberte_guidant_le_peuple http://www.mied.org/institution/Louvre http://www.mied.org/lieu/Parishttp://www.mied.org/concept/Romantisme http://www.mied.org/concept/Tableau Pour attribuer les URI des ressources, il faut analyser les différentes entités quon manipule et qui doivent être identifiées.
  50. 50. Les URI UNIFORM RESOURCE IDENTIFIERSyntaxe : <scheme:chaîne/de.caractère> <http://monsite.com/dossier/fichier.html#ancre> <http://mondomaine.org/ressource/1234> NB : Les URI sont des identifiants Web. Les URL sont des URI qui identifient la ressource par le moyen dy accéder. Les URL peuvent être pérennes.
  51. 51. Les URI » Scheme :La syntaxe des URI :  préfixe qui indique le contexte dans lequel les identifiants sont attribués (ex. URN, INFO, ARK, HTTP etc.)‫‏‬  Pour garantir l’unicité, le scheme doit être enregistré auprès de l’IANA  Le scheme est toujours suivi de « : » » authorityCaractères réservés  Désigne l’autorité en charge d’attribuer des reserved = gen-delims / sub-delims noms pour ce scheme gen-delims = ":" / "/" / "?" / "#" / "[" / "]" / "@" » Path/Name :  Nom (ou chemin) sub-delims = "!" / "$" / "&" / "" / "(" / ")" attribué par l’autorité / "*" / "+" / "," / ";" / "=" nommane
  52. 52. Les URI IDENTIFIANTS OPAQUES / SIGNIFIANTS<http://www.mied.org/personne/Eugene_Delacroix><http://www.mied.org/R-2f2f75cb28b2082>Bonnes pratiques : – Veiller à la persistence des différentes parties qui composent lURI (dont le nom de domaine) – Sassurer de lextensibilité et de la pérennité du système de nommage – Garantir lunicité en excluant tout éléments susceptible dêtre ambigu
  53. 53. Les URI MAINTENIR ET GÉRER LES IDENTIFIANTS DANS LE TEMPSUtilisation dun système normalisé (INFO, DOI, URN...)→ la pérennité nest pas un problème techniqueUtiliser des URI HTTP pour sinscrire dans larchitecture du WebAnticiper les cas→ de disparition dune ressource→ de fusion de plusieurs ressourcesLa pérennité est reconnue comme une problématique organisationnelle, qui repose sur la capacité à imprimer au sein dune organisation la volonté de sengager à garantir cette pérennité, et donc à déployer les processus et les moyens qui s’imposent.
  54. 54. SOMMAIRE1. Larchitecture du Web2. Les URI3. Principes de RDF4. Vocabulaires et ontologies5. SPARQL6. La sérialisation
  55. 55. Le principe de RDF RESOURCE DESCRIPTION FRAMEWORK sujet objet prédicat Eugène Delacroix est lauteur de La liberté guidant le peupleLe principe de RDF est dexprimer linformation sous forme de phrases simples (sujet verbe complément, ou sujet prédicat objet).Ces phrases sont appelées “triplets”.
  56. 56. Le principe de RDF RESOURCE DESCRIPTION FRAMEWORK sujet objet prédicathttp://www.mied.org/personne/Eugene_Delacroix http://www.mied.org/ontologie/auteur http://www.mied.org/oeuvre/Liberte_guidant_le_peuple Les ressources (sujet, objet) et les relations (prédicat) sont identifiées par des URI afin de permettre aux machines de les reconnaître et de les manipuler.
  57. 57. Le principe de RDF RESOURCE DESCRIPTION FRAMEWORK est mort à “Paris”Lobjet du triplet peut être une ressource représentée par une URI ou un littéral (une chaîne de caractère).
  58. 58. Le principe de RDF RESOURCE DESCRIPTION FRAMEWORK est mort à “Paris” ?Lobjet du triplet peut être une ressource représentée par une URI ou un littéral (une chaîne de caractère).
  59. 59. Le principe de RDF RESOURCE DESCRIPTION FRAMEWORK est mort à http://www.mied.org/lieu/Paris est un fait partie de label label “Paris”@fr “Parigi”@itLobjet du triplet peut être une ressource représentée par une URI ou un littéral (une chaîne de caractère).
  60. 60. Le principe de RDF RESOURCE DESCRIPTION FRAMEWORK http://www.mied.org/ontologie/lieudeces label type est mort à@fr rdfs:propertyLe prédicat est lui-même une ressource. Il est identifié par une URI et peut être le sujet de triplets qui décrivent son rôle dans lontologie. Il s’agit d’une ressource d’une nature particulière, qu’on appelle une propriété.
  61. 61. Le principe de RDF RESOURCE DESCRIPTION FRAMEWORK est contemporain de est un est lauteur de est mort à est un est mort à est conservé au se trouve à est un est conservé auLensemble des triplets, reliés les uns aux autres par les URI qu’ilsont en commun, constitue un graphe.
  62. 62. Le principe de RDF RESOURCE DESCRIPTION FRAMEWORK sujet objet prédicatLe SUJET est toujours Le PREDICAT est LOBJET peut être unune URI. toujours une URI. texte (LITTÉRAL) ou une URI.Toute “chose” sur Il permet dexprimerlaquelle on veut faire les PROPRIÉTÉS desdes assertions (sujet) “choses”, ou la naturedoit avoir une URI. des RELATIONS des “choses” entre elles.Les “choses” onttoujours un type : uneCLASSE. Les CLASSES et les PROPRIÉTÉS sont déclarées dans des VOCABULAIRES pour être réutilisées
  63. 63. SOMMAIRE1. Larchitecture du Web2. Les URI3. Principes de RDF4. Vocabulaires et ontologies5. SPARQL6. La sérialisation
  64. 64. Vocabulaires et ontologies RDFS et OWL sont des standards RDF permettant de déclarer des classes, des propriétés, et leur logiqueEx. de classe : PersonneEx de propriété : nom ABCEx. de relation : estContemporainDeEx. de logique : (propriété symétrique) Les classes, propriétés et leur logique sont déclarés dans lontologie http://www.mied.org/ontologie
  65. 65. La même chose avec des URI <http://www.mied.org/ontologie/Personne> <http://www.mied.org/ontologie/nom> ABC <http://www.mied.org/ontologie/estContemporainDe> Ou encore :@prefix mied: http://www.mied.org/ontologie/mied:Personnemied:nom ABCmied:estContemporainDe
  66. 66. Classes et hiérarchies de classes  En RDF, toute “chose” a un type (ou plusieurs). On appelle cela une “classe”. Les classes sont organisées en hiérarchies (classes, sous-classes) CHOSE LIEU PERSONNE VILLE PAYS On peut définir les rapports des classes entre elles par certaines caractéristiques : par ex. classes disjointes (personne ≠ lieu) NB : tout ce qui définit une classe doit pouvoir sappliquer aussi à ses sous-classes. Ex: un lieu peut avoir des coordonnées géographiques, donc une ville peut avoir des coordonnées géographiques.
  67. 67. Classes et instances Une classe est une abstraction (type de chose) Une instance est la chose concrète qui se rattache à une classe. Ex. Eugène Delacroix est une instance de la classe mied:Personne Là où ça se complique... Il ne faut pas confondre une hiérarchie de classe avec les rapports que peuvent avoir les instances, voire les classes entre elles. PARIS VILLE ? FRANCE PAYS ?
  68. 68. Classes et instances  Quelques exemples dinstances quon rencontre dans les données du Musée Imaginaire Eugène Delacroix : EUGÈNE DELACROIX PARIS LA LIBERTÉ GUIDANT LE PEUPLE LE ROMANTISME LE MUSÉE DU LOUVRE VICTOR HUGO A noter : – On désigne la classe par son URI – On relie une instance à sa classe par une relation “rdf:type” rdf:type http://www.mied.org/ontologie/Personne
  69. 69. Propriétés  Les propriétés correspondent au “verbe” dans le triplet. est de type mied:Personne sappelle “Eugène Delacroix” est contemporain de On distingue – Propriété de types de données (datatype property) : propriété qui relie une instance et un littéral (texte, nombre...) – Propriété dobjet (object property) : propriété qui relie une instance et une autre instance (cest à dire que lobjet est une URI)
  70. 70. Logique des propriétés  On peut (de manière optionnelle) indiquer le comportement dune propriété par rapport aux instances quelle décrit, ou par rapport à dautres propriétés. mied:estContemporainDePropriétésymétrique : mied:estContemporainDe mied:estAuteurDePropriétés inverses : mied:aPourAuteur mied:lieuDecèsPropriété fonctionnelle : NB : attention au sens des propriétés (orientation).
  71. 71. Propriétés : domaine et co-domaine On peut (de façon optionnelle) définir plus précisément la façon dont les propriétés peuvent être utilisées. – Le “domaine” (domain) correspond aux classes qui peuvent être sujet dune propriété. – Le “co-domaine” (range) définit les classes qui peuvent être objet dune propriété. domaine co-domaine mied:estContemporainDePERSONNE PERSONNE mied:estContemporainDe
  72. 72. Hiérarchies de propriétés Une propriété peut être définie comme “sous-propriété” dune autre. Cest- à-dire quelle est plus “précise”. Cela permet, par exemple, de lui attribuer un domaine et/ou un co- domaine plus précis. co-domaine mied:lieu mied:Lieu co-domaine mied:LieuNaissance mied:Lieu co-domaine mied:LieuDeces mied:Lieu
  73. 73. Hiérarchies de propriétés Si une propriété sapplique dans un triplet, et quelle est sous-propriété dune autre, alors la “super-propriété” sapplique également. mied:estPeintreDe mied:estPeintreDe < mied:estAuteurDe mied:estAuteurDe
  74. 74. Équivalences de classes / propriétés OWL offre des mécanismes pour déclarer léquivalence entre des classes et des propriétés de différents vocabulaires. rdf:type mied:estAuteurDe mied:Personne owl:equivalentClass owl:equivalentProperty rdf:type mvh:auteur mvh:Personne
  75. 75. Équivalences entre les instances  La propriété owl:sameAs permet de déclarer léquivalence entre deux ressources dotées de deux URI différentes.  On parle aussi dalias dURI  Dans ce cas, toutes les assertions qui concernent lune des instance sappliquent aussi à lautre. owl:sameAs http://www.mied.org/personne/Victor_Hugo mied:estContemporainDe http://www.museevictorhugo.fr/VictorHugohttp://www.mied.org/personne/Eugene_Delacroix
  76. 76. Inférences  Il est possible dinduire la classe dune ressource à partir de la propriété qui la décrit, si celle-ci précise un domaine et/ou un co-domaine. domaine co-domaine mied:LieuDecesmied:Personne mied:Lieu mied:LieuDeces
  77. 77. Inférences A lintérieur dune hiérarchie de classes, les propriétés qui sappliquent (domaine ou co-domaine) à une classe sappliquent aussi à ses sous- classes et aux instances de la classe et de ses sous-classes. domaine co-domaine mied:estAuteurDe AGENT CHOSEPERSONNE INSTITUTION mied:estAuteurDe
  78. 78. Inférences En RDF, toute assertion est supposée vraie... donc... domaine co-domaine mied:estAuteurDe AGENT CHOSEPERSONNE INSTITUTION Taupe ? mied:estAuteurDe
  79. 79. SOMMAIRE1. Larchitecture du Web2. Les URI3. Principes de RDF4. Vocabulaires et ontologies5. SPARQL6. La sérialisation
  80. 80. SPARQLSPARQL est un langage de requête qui permet de parcourir le graphe àpartir de contraintes exprimées sous la forme déquations.Soit le graphe suivant sous la forme d’une représentation graphique :Ce qui correspond aux triplets suivants :
  81. 81. SPARQLRechercher un sujetQuelle est la ressource sujet dont le prédicat est <orange> et l’objet <7> ?Reformuler la question Sujet = ? Prédicat = <orange> Objet = <7>
  82. 82. SPARQLRechercher un sujetQuelle est la ressource sujet dont le prédicat est <orange> et l’objet <7> ?Reformuler la question Sous forme de triplets Sujet = ? ?sujet <orange> <7>. Prédicat = <orange> Objet = <7>
  83. 83. SPARQLRechercher un sujetQuelle est la ressource sujet dont le prédicat est <orange> et l’objet <7> ?Reformuler la question Sous forme de triplets Sujet = ? ?sujet <orange> <7>. Prédicat = <orange> Objet = <7>Réponse ?sujet
  84. 84. SPARQLRechercher un prédicatComment atteindre les ressources <2> et <6> à partir de <1> ?
  85. 85. SPARQLRechercher un prédicatComment atteindre les ressources <2> et <6> à partir de <1> ?Reformuler la question Sujet = <1> Prédicat = ? Objet = <2> et <6>
  86. 86. SPARQLRechercher un prédicatComment atteindre les ressources <2> et <6> à partir de <1> ?Reformuler la question Sous forme de triplets Sujet = <1> <1> ? <2>. Prédicat = ? <1> ? <6>. Objet = <2> et <6>
  87. 87. SPARQLRechercher un prédicatComment atteindre les ressources <2> et <6> à partir de <1> ?Reformuler la question Sous forme de triplets Sujet = <1> <1> ?predicat <2>. Prédicat = ? <1> ?predicat <6>. Objet = <2> et <6>
  88. 88. SPARQLRechercher un prédicatComment atteindre les ressources <2> et <6> à partir de <1> ?Reformuler la question Sous forme de triplets Sujet = <1> <1> ?predicat <2>. Prédicat = ? <1> ?predicat <6>. Objet = <2> et <6>Réponse ?predicat
  89. 89. SPARQLRechercher un objetQuelle est la ressources liée en tant qu’objet à laressource <6> par le prédicat <violet> ? Reformuler la question Sujet = <6> Prédicat = <violet> Objet = ?
  90. 90. SPARQLRechercher un objetQuelle est la ressources liée en tant qu’objet à laressource <6> par le prédicat <violet> ? Reformuler la question Sous forme de triplets Sujet = <6> Prédicat = <violet> <6> <violet> ?objet. Objet = ?
  91. 91. SPARQLRechercher un objetQuelle est la ressources liée en tant qu’objet à laressource <6> par le prédicat <violet> ? Reformuler la question Sous forme de triplets Sujet = <6> Prédicat = <violet> <6> <violet> ?objet. Objet = ? Réponse ?objet
  92. 92. SPARQLL’intérêt du parcours de graphe en SPARQL réside aussi dans lapossibilité d’enchaîner des triplets dont certains éléments ne sont pasconnus. On peut ainsi découvrir des éléments qui sont éloignés de l’objetde notre recherche par des inconnues.? Ex. : Quelles sont les personnes décédées dans la même ville quEugène Delacroix ? Sous forme de triplets <mied:Eugene_Delacroix> <mied:lieuDeces> ?lieu. est mort à ?lieu <rdf:type> <mied:Lieu>. ?personne <mied:lieuDeces> ?lieu. est mort à est un ?
  93. 93. SPARQLL’intérêt du parcours de graphe en SPARQL réside aussi dans lapossibilité d’enchaîner des triplets dont certains éléments ne sont pasconnus. On peut ainsi découvrir des éléments qui sont éloignés de l’objetde notre recherche par des inconnues. Ex. : Quelles sont les personnes décédées dans la même ville quEugène Delacroix ? Sous forme de triplets <mied:Eugene_Delacroix> <mied:lieuDeces> ?lieu. est mort à ?lieu <rdf:type> <mied:Lieu>. ?personne <mied:lieuDeces> ?lieu. est mort à Réponse ?lieu ?personne est un <mied:Paris> <mied:Victor_Hugo>
  94. 94. SPARQLL’intérêt du parcours de graphe en SPARQL réside aussi dans lapossibilité d’enchaîner des triplets dont certains éléments ne sont pasconnus. On peut ainsi découvrir des éléments qui sont éloignés de l’objetde notre recherche par des inconnues.Ex. : Dans quelle ville sont conservées les Sous forme de tripletsoeuvres dEugène Delacroix ? <mied:Eugene_Delacroix> <mied:estAuteurDe> ?oeuvre. ?oeuvre <mied:lieuConservation> ?musée. ?musée <mied:localisation> ?lieu. est lauteur de ? est conservé au ? se trouve à ?
  95. 95. SPARQLL’intérêt du parcours de graphe en SPARQL réside aussi dans lapossibilité d’enchaîner des triplets dont certains éléments ne sont pasconnus. On peut ainsi découvrir des éléments qui sont éloignés de l’objetde notre recherche par des inconnues.Ex. : Dans quelle ville sont conservées les Sous forme de tripletsoeuvres dEugène Delacroix ? <mied:Eugene_Delacroix> <mied:estAuteurDe> ?oeuvre. ?oeuvre <mied:lieuConservation> ?musée. ?musée <mied:localisation> ?lieu. Réponse est lauteur de ?lieu ?oeuvre <mied:Liberte> <mied:Paris> est conservé au se trouve à
  96. 96. SPARQL Ex. : Quelles sont les oeuvres qui se Sous forme de triplets rattachent au même courant que celles de <mied:Eugene_Delacroix> <mied:estAuteurDe> ?oeuvre. Delacroix ? ?oeuvre <mied:appartientA> ?courant. ?oeuvres <mied:appartientA> ?courant.est lauteur de ? appartient à ? appartient à ?
  97. 97. SPARQL Ex. : Quelles sont les oeuvres qui se Sous forme de triplets rattachent au même courant que celles de <mied:Eugene_Delacroix> <mied:estAuteurDe> ?oeuvre. Delacroix ? ?oeuvre <mied:appartientA> ?courant. ?oeuvres <mied:appartientA> ?courant. Réponse ?oeuvre ?genre <mied:Liberte> <mied:Romantisme>est lauteur de <mied:Miserables <mied:Romantisme> > est lauteur de appartient à appartient à
  98. 98. SOMMAIRE1. Larchitecture du Web2. Les URI3. Principes de RDF4. Vocabulaires et ontologies5. SPARQL6. La sérialisation
  99. 99. LA SÉRIALISATION RDF définit un modèle logique, abstrait, pour décrire la sémantique des informations. Il est ensuite nécessaire dexprimer les données suivant une syntaxe spécifique. rdf:type mied:nom “Eugène Delacroix” N3 / TURTLE@prefix rdfs: <http://www.w3.org/2000/01/rdf-schema#> .@prefix rdf: <http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#> .@prefix mied: <http://mied.fr/ontologie/> .<http://www.mied.fr/personne/Eugene_Delacroix> rdf:type mied:Personne ; mied:nom "Eugène Delacroix".
  100. 100. LA SÉRIALISATION RDF définit un modèle logique, abstrait, pour décrire la sémantique des informations. Il est ensuite nécessaire dexprimer les données suivant une syntaxe spécifique. rdf:type RDF / XML<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?> mied:nom<rdf:RDF “Eugène Delacroix”xmlns:rdf="http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#"xmlns:rdfs="http://www.w3.org/2000/01/rdf-schema#"xmlns:mied="http://mied.fr/ontologie/"> <rdf:Description rdf:about="http://www.mied.fr/personne/Eugene_Delacroix"> <rdf:type rdf:resource="http://mied.fr/ontologie/Personne"/> <mied:nom>Eugène Delacroix</mied:nom> </rdf:Description></rdf:RDF>
  101. 101. LA SÉRIALISATION RDF définit un modèle logique, abstrait, pour décrire la sémantique des informations. Il est ensuite nécessaire dexprimer les données suivant une syntaxe spécifique. rdf:type RDF / XML<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?> mied:nom<rdf:RDF “Eugène Delacroix”xmlns:rdf="http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#"xmlns:rdfs="http://www.w3.org/2000/01/rdf-schema#"xmlns:mied="http://mied.fr/ontologie/"> <mied:Personne rdf:about="http://www.mied.fr/personne/Eugene_Delacroix" mied:nom="Eugène Delacroix"> </mied:Personne></rdf:RDF>
  102. 102. LA SÉRIALISATION RDF définit un modèle logique, abstrait, pour décrire la sémantique des informations. Il est ensuite nécessaire dexprimer les données suivant une syntaxe spécifique. rdf:type RDFa mied:nom<html xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml" “Eugène Delacroix” version="XHTML+RDFa 1.1" xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance" xsi:schemaLocation="http://www.w3.org/1999/xhtml http://www.w3.org/MarkUp/SCHEMA/xhtml-rdfa-2.xsd" prefix="mied: http://mied.fr/ontologie/"> <head> <title>Eugène Delacroix au Musée Imaginaire</title> </head> <body> <div typeof="mied:Personne" about="http://www.mied.fr/personne/Eugene_Delacroix"> Bienvenue sur le site du Musée Imaginaire <span property="mied:nom">Eugène Delacroix</span>. </div> </body></html>
  103. 103. CONCLUSION

×