• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Les ailes
 

Les ailes

on

  • 66 views

 

Statistics

Views

Total Views
66
Views on SlideShare
66
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Les ailes Les ailes Document Transcript

    • Les AilesDabord j’ai eu des bras Et un beau jour j’ai eu un coeurAu bout des bras des mains Au bout du cœur d’l amourAu bout des mains des trucs fragiles Au bout d’lamour des perspectivesDes choses douces et très utiles ça y est j’avais r’trouvé mes ailesDes mamans des cuillères des pots Premier survol des étoilesDl’la confiture… et des bouilloires Suspendu au battement des cilsEt moi qui voulait tout avoir D’une fille qui pour la première fois,Y fallait plus toucher à rien ! M’a dit « mon dieu, c’que t’es collant ! »La première fois qu’j ai eu des mains La 1ere fois qu’jai eu un cœur.Et puis j’ai eu des jambes Alors d’un coup j’ai eu des yeuxAu bout des jambes des pieds Au bout des yeux, des larmesAu bout des pieds des courses folles Au bout des larmes, rien n’allait plusJe me voyais déjà des ailes. Les illusions se sont perduesJe volais par dessus les grilles Dans le dédale d’une poésieEt la grisaille de l’école Qu’aurait voulu m’garder pour soiEt moi qui voulais tant tout voir Dans ces bras de mélancoliesFallait déja se t’nir tranquille ! Tout l’monde m as dit «ça sert à quoi».La 1ere fois qu’j’ai eu des ailes La 1ere fois qu’j’ai eu des larmesPuis j’ai eu toute ma tête Alors j’ai refait mes comptesAu bout de la tête des cheveux Au bout du compte y avait rien d’plusAu bout des cheveux du vent des rêves Et au bout du rien j’ai eu 30 ansAssis sur le bord de la grève Et pleins de souvenirs dedans.Je me grisais de pourquoi Les femmes qu’on a jamais eutEt c’est la pour la première fois Les rêves qu’on a pas vécusQu’j’me suis dis au fond c’est quoi Et les questions irrésoluesAu fond c’est quoi être heureux ? On s’dit qu’au fond c’est rien qu’du vent.La 1ere fois qu’j’ai eu des rêves Du vent pour battre des ailes. Francart