Your SlideShare is downloading. ×
0
Vers une économie circulaire - Fondation Ellen Macarthur
Vers une économie circulaire - Fondation Ellen Macarthur
Vers une économie circulaire - Fondation Ellen Macarthur
Vers une économie circulaire - Fondation Ellen Macarthur
Vers une économie circulaire - Fondation Ellen Macarthur
Vers une économie circulaire - Fondation Ellen Macarthur
Vers une économie circulaire - Fondation Ellen Macarthur
Vers une économie circulaire - Fondation Ellen Macarthur
Vers une économie circulaire - Fondation Ellen Macarthur
Vers une économie circulaire - Fondation Ellen Macarthur
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Vers une économie circulaire - Fondation Ellen Macarthur

1,073

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,073
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
15
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. VERS UNE ÉCONOMIE CIRCULAIRE Arguments économiques en faveur d’une transition accélérée Note de synthèse Version préliminaire Founding Partners of the Ellen MacArthur FoundationEMF_CE Report_French Exec Summary AW.indd 2-3 26/01/2012 09:45
  • 2. Avant-propos La Fondation Ellen MacArthur a été créée en 2010 pour inciter une nouvelle génération à concevoir et bâtir un avenir prospère et durable. Parce que la Fondation est convaincue que l’économie circulaire est une chance à saisir, elle a commandé au cabinet de conseil McKinsey la rédaction d’un rapport économique. Nous vous invitons à lire le présent résumé qui lance les bases d’une économie dans laquelle les biens d’aujourd’hui seront les ressources de demain: un cercle vertueux générant la prospérité dans un monde de ressources finies. L’économie circulaire offre un cadre cohérent pour repenser l’ensemble du système et en tant que tel nous donne une occasion unique de se lancer vers l’innovation, la créativité afin de mettre en œuvre une économie positive et regénératrice. La Fondation est soutenue par un groupe de Partenaires Fondateurs: B&Q, BT, Cisco, National Grid et Renault. Chacune de ces entreprises a été indispensable à la création de la Fondation, ainsi qu’à la réalisation de ce rapport et continue de soutenir ses activités au niveau de l’éducation, de la communication. McKinsey & Company, cabinet de conseil international en matière de gestion, s’est chargé de l’ensemble de la réalisation du projet. Ses analystes ont rassemblé un grand nombre de données, réalisé des interviews et ont apporté leur expertise à la rédaction du rapport dont voici la note de synthèse. Aux côtés d’experts académiques ou de l’industrie, un grand nombre d’organisations ou d’entreprises ont été sollicitées dans cette étude: Caterpillar, Cyberpac, Desso, EPEA, Foresight Group, ISE, Marks & Spencer, Product-Life Institute, Ricoh, Turntoo, et Vestas.EMF_CE Report_French Exec Summary AW.indd 5 26/01/2012 09:39
  • 3. 02 | VERS UNE ÉCONOMIE CIRCULAIRE Arguments économiques en faveur d’une transition accélérée Note de synthèse Face à une forte augmentation de la 1. Les limites de la consommation linéaire volatilité de l’économie mondiale et la multiplication des signes indicateurs de Au cours de son évolution et de sa l’épuisement des ressources, l’appel en diversification, notre économie n’est jamais faveur d’un nouveau modèle économique parvenue à se défaire d’une caractéristique se fait de plus en plus pressant. Cherchant fondamentale apparue dès le début de à améliorer les performances des l’industrialisation : un mode linéaire de ressources sur l’ensemble de l’économie, consommation des ressources se résumant à les entreprises ont commencé à explorer «extraire - fabriquer - jeter». Les entreprises différentes méthodes de réemploi extraient les matières premières, les utilisent des produits ou des matériaux, afin pour la fabrication de nouveaux produits de récupérer le maximum de matière puis les vendent à un utilisateur final - qui première et économiser sur l’apport se défait de l’objet en question lorsqu’il ne d’énergie ou de travail. Le moment est remplit plus sa fonction ou qu’il est passé de venu, affirme-t-on ici et là, de porter mode. Et le phénomène prend une ampleur le concept d’ “économie circulaire” considérable aujourd’hui - en termes de à un niveau supérieur, d’analyser ses volume, quelque 65 milliards de tonnes de potentialités pour le commerce et matières premières ont été injectées dans l’économie et de préparer le terrain pour l’économie en 2010 et on devrait atteindre son adoption. les 82 milliards de tonnes en 2020. Tandis que de réels progrès ont été observés en Quels sont les atouts de l’économie termes d’efficacité, tout système basé sur circulaire par rapport à notre système la consommation plutôt que sur le meilleur actuel fondé sur la course à l’efficacité rendement possible des matières premières et le modèle “extraire-fabriquer-jeter” ? non renouvelables entraîne des pertes Quels sont les bénéfices d’un système importantes sur l’ensemble de la chaîne de “régénératif” pour les entreprises et valeur. l’économie ? De quelle manière et jusqu’à quel point industriels et politiques sont Récemment, de nombreuses entreprises prêts à défendre ce concept novateur ? se sont également rendu compte que ce Est-ce que les évolutions technologiques système linéaire augmentait leur exposition actuelles ou les profonds changements aux risques, de la hausse des prix à la rupture de modes de consommation peuvent d’approvisionnement. Un nombre croissant contribuer à accélérer la transition ? Pour d’entre elles se sentent actuellement prises répondre à ces questions, nos analystes, en au piège entre les hausses soudaines ou se focalisant essentiellement sur l’Europe, les incertitudes liées aux prix des matières ont d’abord identifié les entreprises ayant premières d’une part, et la stagnation de la adopté avec succès le modèle circulaire demande sur certains segments de marché afin de déceler quelles étaient les clés de d’autre part. Au tournant du XXIe siècle, les leur réussite. A travers ces exemples ils coûts des matières premières ont commencé ont déterminé quels secteurs ou produits à augmenter, effaçant un siècle de déclin. disposeraient du plus fort potentiel pour Dans le même temps, la volatilité des prix s’adapter à cette transition, avant d’évaluer pour les métaux, les produits alimentaires l’ensemble de ces atouts. Ce faisant, une et non-alimentaires a plafonné au cours douzaine de produits de consommation de la première décennie du XXIe siècle à courante reflétant diverses interprétations des niveaux jamais atteints au XXe siècle. du modèle ont été passée en revue, puis Si aucune mesure n’est prise, les prix et la des analyses économiques ont été menées volatilité risquent fort de poursuivre cette pour des secteurs d’activité fortement ascension corrélée à l’augmentation et consommateurs en matières premières, l’urbanisation de la population et aux coûts et enfin plus de 50 interviews d’experts élevés de l’extraction des ressources. Avec ont été conduits. Il ressort de cette étude l’arrivée d’ici 2030 de trois nouveaux milliards une caractérisation préliminaire et sans de consommateurs de classe moyenne, les prétention d’exhaustivité, mais il n’en signaux envoyés en matière de prix ne seront demeure pas moins que les perspectives sans doute pas suffisants ou en tout cas pas s’avèrent prometteuses. assez forts pour atteindre les conditions deEMF_CE Report_French Exec Summary AW.indd 6 26/01/2012 09:39
  • 4. VERS UNE ÉCONOMIE CIRCULAIRE | 03 la croissance. Dans ce contexte, les chefs Concernant les matériaux techniques, d’entreprises cherchent à la fois à limiter dans une économie circulaire le concept leurs risques au sein d’un modèle industriel de consommateur est remplacé par celui où revenus et approvisionnement en matières d’utilisateur. Cette nouvelle approche premières seraient découplés : typiquement, nécessite de refonder les relations l’économie circulaire. fabricants/consommateurs et de les lier à la performance des produits. Contrairement 2. Du linéaire au circulaire - Accélérer la au principe “d’achat et de consommation” mise en œuvre d’un concept éprouvé actuellement en vigueur, l’économie circulaire préconise autant que possible la location, le Une économie circulaire est un modèle leasing ou le partage des produits durables - industriel qui se veut par définition une économie de la fonctionnalité. Lorsque la “réparateur” ou “régénérant”. Il substitue vente est nécessaire, des mesures incitatives le concept de “fin de vie” par celui de ou des accords contractuels sont établis avec “réparation” ou de “compensation”, il tend le consommateur afin d’assurer le retour du vers l’utilisation d’énergies renouvelables, produit dans la perspective de son réemploi cherche à éliminer les produits chimiques ou celle de ses composants à la fin de son toxiques en favorisant une conception plus utilisation première. élaborée des produits, des matériaux, des systèmes, et plus généralement innove en Ces principes cernent quatre sources de matière de “business models”. création de valeur nettement définies, offrant la possibilité d’opter pour des choix différents Une telle économie repose sur quelques par rapport au modèle linéaire en termes de principes simples. Par définition, le modèle conception de produits et d’utilisation des vise l’élimination des déchets. Les déchets matériaux : n’existent pas - les produits techniques sont conçus et optimisés dans la perspective de La “compacité du cycle” renvoie à la réintégrer un cycle à travers le démontage capacité à réduire l’utilisation de matériaux et le réemploi. Cette boucle fermée autour en comparaison avec un modèle linéaire. Plus des composants et des produits rejette la la boucle est compacte, moins le produit a notion même de déchets, et de décyclage besoin de subir de transformations dans les où l’énergie et le travail induits sont perdus. phases de remise en état avant de revenir Dans un second temps, la circularité introduit sur le marché, et par conséquent plus les une stricte différentiation entre composants économies en termes de matériaux et durables et composants consommables d’énergie sont importantes. De même, les d’un produit. Contrairement à ce que l’on impacts négatifs (émissions de gaz à effet de constate aujourd’hui, les consommables serre, consommation d’eau ou toxicité) sont au sein de l’économie circulaire sont logiquement réduits. composés d’éléments biologiques, aussi appelés nutriments, qui sont au pire non- Le “potentiel de durée du cycle” renvoie toxiques et au mieux bénéfiques et peuvent à la maximisation du nombre de cycles retourner à la biosphère sans dommage - consécutifs (qu’il s’agisse de réutilisation, soit directement ou après une succession de re-fabrication ou de recyclage) et/ou à la (ou cascade) d’utilisations diverses. Les durée de chaque cycle. produits durables tels que les ordinateurs ou les moteurs sont quant à eux constitués Le “potentiel de l’utilisation en cascade” de composants techniques inadaptés à la renvoie à la diversification des usages et biosphère, comme la plupart des plastiques à la maximisation des opportunités de ou des métaux. Ils sont conçus dès le création de valeur – lorsque par exemple un départ pour être réutilisés. Enfin, l’énergie vêtement en coton repart dans un circuit requise pour alimenter ce cycle doit être d’occasion avant d’être cédé à l’industrie renouvelable par nature, il est en effet de l’ameublement pour le garnissage, puis impératif de réduire cette dépendance aux enfin utilisé comme matériau d’isolation matières premières limitées et d’accroître (chaque étape évitant un recours à des la résistance aux chocs (pétroliers par matières premières vierges). En fin de cycle, exemple). les fibres de coton retournent simplementEMF_CE Report_French Exec Summary AW.indd 7 26/01/2012 09:39
  • 5. 04 | VERS UNE ÉCONOMIE CIRCULAIRE Arguments économiques en faveur d’une transition accélérée Note de synthèse à la biosphère - ce qui présuppose que le plus attrayants et comment inciter les matériau ait été pensé dans cette optique consommateurs à utiliser plutôt qu’à en amont, et exclut donc les traitements consommer ? employant des substances toxiques. Les entreprises réalisent des économies au La “pureté des cycles”, enfin, fait référence sein d’un système circulaire si elles réutilisent au potentiel de récupération et de recyclage au maximum les matières premières qui dans le cadre de flux de matériaux non entrent dans la fabrication de leurs produits, contaminés (ou non agglomérés), ce qui en conséquence le rythme de la collecte, permet d’accroître la longévité des produits comme celui du réemploi des composants et ainsi la productivité des matériaux. et/ou des matériaux récupérés doit être beaucoup plus élevé. A l’exception de Ces quatre angles ne se limitent pas à une l’automobile, rares sont les industries qui stratégie immédiate de réduction de la atteignent un taux de collecte de 25%. demande en resources, et leur impact sur la Lorsque l’on passe d’une économie linéaire fréquence d’injection de matériaux vierges à une économie circulaire, la règle de base peut avoir des effets à long terme. Par de l’optimisation est : “Plus la boucle de rapport à un modèle linéaire classique, les recyclage – ou le cycle d’approvisionnement effets cumulatifs sont substantiels. inverse - est fermée, moins il y a de perte d’énergie ou de travail et plus les matières Le rapport fournit un grand nombre premières sont conservées intactes.” d’exemples montrant que la circularité Aujourd’hui les procédés de recyclage sont a déjà pris le pas sur le modèle linéaire, globalement “distendus” ou longs, réduisant démontrant la valeur du concept - et le potentiel utile des matériaux à leur plus un certain nombre d’entreprises en tire bas niveau de “nutriment”. C’est encore d’importants bénéfices. Des produits pire lorsque les déchets sont incinérés. En innovants ainsi que des contrats spécifiques revanche, dans une économie circulaire à l’économie circulaire sont disponibles l’ensemble des procédés de recyclage dans une grande variété de formes - de vont s’étendre à un ensemble de circuits la conception innovante des produits et allant de la réparation à la rénovation de matériaux de grande consommation (tels que produits jusqu’au ré-usinage des composants l’emballage biodégradable pour la nourriture, techniques. De même, la chaîne de recyclage ou des photocopieurs de bureau facilement via le compostage et la digestion anaérobie démontables) jusqu’aux contrats d’utilisation renvoie les nutriments biologiques à la à la demande (pour les pneus par exemple). biosphère. Qui plus est, ces processus ne Manifestement, ces exemples démontrent resteront pas nécessairement cloisonnés au la volonté d’optimisation de l’ensemble du sein d’une même industrie, mais pourront système plutôt que l’amélioration d’un seul se répartir “en cascade” à travers différents aspect de l’économie en général. acteurs - voir l’exemple du vêtement en coton qui finit en matériau d’isolation. 3. Une mise en œuvre étudiée à la loupe - études de cas de produits circulaires Nous avons analysé les options pour différentes catégories de produits fortement Il paraît évident que la réutilisation de consommateurs en ressources - des biens matériaux ainsi qu’une meilleure conception de consommations à durée de vie très des produits peut réduire de manière limitée tels que la nourriture ou la mode, significative les dépenses liées aux matières des produits à durée de vie moyenne tels premières et au traitement des déchets. que les téléphones portables, machines Cependant comment ces avantages à laver ou les véhicules utilitaires légers. parviennent-ils à se combiner pour rivaliser Nous avons également inclus les maisons avec un système de production largement familiales comme exemple de produits à optimisé ? En d’autres termes, par quel longue durée de vie. Nous avons utilisé notre système le principe fondateur “vendre plus modèle circulaire pour étudier les produits = plus de revenus” peut-il être remplacé? du segment doté du plus fort potentiel - Enfin comment rendre les produits circulaires à savoir les produits complexes à durée de vie moyenne. Notre analyse a montréEMF_CE Report_French Exec Summary AW.indd 8 26/01/2012 09:39
  • 6. VERS UNE ÉCONOMIE CIRCULAIRE | 05 qu’une approche circulaire apporterait les Business models innovants - la transition améliorations suivantes : d’un modèle centré sur le “consommateur” vers un système favorisant l’utilisateur Les coûts de fabrication des téléphones (économie de fonctionnalité), et donc les portables pourraient être divisés par deux contrats de leasing à long terme. par appareil - si l’industrie concevait des appareils facilement démontables, améliorait Optimisation des circuits inverses - cela la chaîne du recyclage et proposait des implique la mise en place de filières de mesures incitatives pour leur retour. récupération, collecte et traitement efficaces et générateurs d’économies (qu’ils soient la Les machines à laver haut de gamme responsabilité des fabricants eux-même ou pourraient être accessibles à la plupart de tiers). des foyers si elles étaient louées plutôt que vendues - les consommateurs Mise en place de conditions favorisant la économiseraient environ un tiers de ce qu’il collaboration inter-secteurs et inter-cycles payent actuellement par cycle de lavage et - ces facteurs sont nécessaires pour obtenir le fabricant engrangerait un tiers de profit une adaptation systémique et impliquent supplémentaire. Sur une période de 20 ans, un niveau de transparence accru, des remplacer l’achat de cinq machines ayant une mesures incitatives ciblées, et la création durée de vie de 2 000 cycles, par la location de cadres propres à faciliter les échanges d’une machine capable d’effectuer 10 000 entre entreprises (notamment au niveau cycles, permettrait également d’économiser de la gestion des flux de matériaux, qui près de 180 kg d’acier et éviter l’émission de typiquement concernent de vastes pans de plus de 2,5 tonnes de CO2. l’économie). Il convient également d’examiner les conditions de financement et de faciliter Le Royaume-Uni pourrait économiser les investissements dans l’infrastructure, sans 1.1 milliard de dollars US par an en coût oublier le rôle fondamental de l’éducation, d’enfouissement en traitant les déchets à la fois au niveau de la sensibilisation alimentaires - cela réduirait également les au concept général mais aussi dans le émissions de gaz à effet de serre de 7.4 développement des compétences spécifiques millions de tonnes par an, fournirait jusqu’à requises par le modèle circulaire. 2 GWh d’électricité, permettrait de favoriser la régénération des sols (engrais naturel) et En résumé, notre analyse met en lumière la création de composés chimiques d’origine le bénéfice net que l’économie circulaire biologique. pourrait générer grâce à une réduction de la consommation de matériaux, des coûts du Ces résultats, ainsi que ceux qui émanent travail et de l’énergie ainsi que des émissions de l’étude détaillée d’autres produits dans de carbone tout au long de la chaîne le présent rapport (véhicules commerciaux d’approvisionnement : légers, smartphone, outillage électrique ou cascade d’utilisation de produits textiles), Au-delà de la niche de marché. Par le passé, confirment un potentiel d’économies de les produits associés au modèle circulaire matériaux de 15 à 20% . De plus, avec certains visaient des petits segments de marché. ajustements réalisés en phase de conception Notre analyse montre néanmoins que la mise et une adaptation du dyptique modèle en œuvre du concept est économiquement commercial / relation au client, le système viable et qu’il peut être adapté aux biens de circulaire peut profiter aux fabricants : consommation quel que soit leur durée de vie. Design “circulaire” - amélioration du choix des matériaux, conception plus modulaire Les opportunités actuelles. Malgré nos en vue d’une utilisation multiple des pièces, hypothèses prudentes concernant les flux de matériaux pensés pour préserver leur changements au niveau de la conception qualité (ce qui revient à exclure les amalgames des produits et de la chaîne des valeurs irréversibles). Ces aspects sont au cœur du ainsi qu’au niveau des habitudes des concept d’économie circulaire. consommateurs, il ressort de notre analyse que des retombées économiquesEMF_CE Report_French Exec Summary AW.indd 9 26/01/2012 09:39
  • 7. 06 | VERS UNE ÉCONOMIE CIRCULAIRE Arguments économiques en faveur d’une transition accélérée Note de synthèse significatives sont envisageables dès 340 à 380 milliards de US dollars au niveau aujourd’hui - et ce dans un monde où les européen pour un scénario de “transition” habitudes de consommations sont fortes, où et de 520 à 630 milliards par an, soit 3 à le design des produits est loin d’être parfait, 3,9% de PIB de l’Europe en 2010 pour un et où les incitations sont insuffisantes. scénario “avancé”. Les bénéfices sont encore plus importants pour l’industrie automobile Conception radicale et innovation sont (de 120 à 130 milliards de US dollars par motrices. A en juger par les études de cas an), puis vient l’industrie de la machinerie que nous avons effectué, plus les principes et de l’équipement (de 80 à 90 milliards du design circulaire ont été adaptés de USD par an), et l’industrie de la machinerie manière cohérente dès la phase de R&D électrique (de 40 à 43 milliards USD par an). et plus les retombées économiques sont Ces perspectives clairement prometteuses importantes. Certes, cette analyse, telle “une nécessitent néanmoins de la part des carte du XVIe siècle” de l’économie circulaire, entreprises de la créativité et de l’audace ne présente que les contours de son afin de rompre avec le modèle linéaire et potentiel. Nous espérons néanmoins qu’elle pérenniser leur choix. suscitera suffisamment d’enthousiasme auprès des entreprises pour s’engager sur Réduction des risques liés à la route du changement et qu’à travers ses l’approvisionnement et à la volatilité des conclusions, elles perçoivent l’étendue des prix. Les économies réalisées contribueraient opportunités actuelles - s’engager dans une (au niveau des matériaux) à réduire la phase pilote représente, dans la plupart des pression sur l’offre, et par conséquent à cas, un risque modéré pour les entreprises. stabiliser les prix. Pour l’acier, on estime que le potentiel pourrait atteindre un total de 100 4. Des opportunités économiques qui millions de tonnes de minerai économisées se comptent en milliards - Délimiter un d’ici 2025, si le modèle était appliqué nouveau terrain d’action aux secteurs les plus concernés (gros consommateurs d’acier tels que l’industrie Eliminer les déchets de la chaîne de automobile, machines-outils et autres production industrielle en fermant la boucle secteurs liés au transport, qui représentent permettrait de réaliser des économies 40% de la demande). De plus, ceci aurait et d’être moins dépendant en termes pour effet de réduire l’instabilité des prix liée d’approvisionnement des ressources. à la demande. Cependant, le rapport soutient que les bénéfices ne sont pas uniquement Perspectives en termes d’emplois. Créer opérationnels mais stratégiques, d’une une économie centrée sur l’utilisateur et la part pour l’industrie et le consommateur, fonctionnalité aurait un impact favorable et d’autre part parce qu’ils sont sur l’innovation, la création d’emplois, et la source d’efficacité, d’innovation et de productivité des investissements - chacun de renouvellement. ces facteurs ayant des effets multiplicateurs. Quels gains pour les économies? Réduction des externalités négatives. Gestion optimisée des flux de matériaux, Les économies bénéficieront d’une réduction conception en amont et économie de de leurs dépenses en matières premières, de fonctionnalité sont des facteurs qui l’atténuation de la volatilité et des risques liés présentent un potentiel bien plus important à l’approvisionnement, d’un impact positif sur (ne serait-ce que par la diminution des l’emploi, de la réduction des externalités et volumes de matériaux) que l’approche d’une économie consolidée sur le long terme: traditionnelle consistant à réduire la consommation et à gagner en productivité Réduction des dépenses en matières (matériaux et énergie) dans un modèle premières. Fondé sur une modélisation linéaire. détaillée au niveau des produits, le rapport estime que l’économie circulaire permettrait Bénéfices à long terme, pour une économie de réaliser une économie nette annuelle en plus résiliente. Il est important de noter termes de dépense de matériaux allant de que ces facteurs engendrent des effetsEMF_CE Report_French Exec Summary AW.indd 10 26/01/2012 09:39
  • 8. VERS UNE ÉCONOMIE CIRCULAIRE | 07 positifs sur l’ensemble de l’économie, et durer” permet également de réduire les coûts pas seulement pour certains secteurs. Le et les risques. modèle circulaire s’affirme comme un cadre cohérent propre à stimuler la créativité et à Renforcer l’interaction et la fidélité du offrir des perspectives tangibles au niveau de consommateur l’innovation. Obtenir des consommateurs qu’ils rapportent leurs produits en fin de vie L’approche circulaire offre aux économies nécessite l’établissement d’une nouvelle développées une voie vers une prospérité relation avec le client : de “consommateur”, solide, une réponse au problème de la il passe à “utilisateur”. Avec des contrats dépendance à certaines ressources limitées, de leasing ou de “performance”, une plus une façon de réduire leur exposition aux grande connaissance des attentes des risques liés aux fluctuations de prix (et consommateurs est essentielle dans une chocs associés), ainsi qu’une réduction perspective de personnalisation, ou de des externalités négatives au niveau services adaptés. environnemental et social. Une économie circulaire permettrait de s’éloigner d’un Produits moins complexes et maîtrise du modèle basé sur l’extraction des matières cycle de vie du produit premières, de créer des filières “inverses” Parvenir à créer une base ou une ossature dédiées à la collecte, la réutilisation, la re- réutilisable pour chaque produit et traiter fabrication et le recyclage (au sens propre du les autres éléments comme des ajouts terme). Il est important de se pencher sur la (tels que les logiciels, les revêtements ou dynamique et les retombées que l’adoption les extensions) permet aux entreprises d’une économie circulaire serait susceptible d’envisager une meilleure gestion des de générer. produits au cycle de vie court et de fournir des solutions extrêmement adaptées tout Le bénéfice pour les entreprises. en gardant la complexité de la gamme de produit à un niveau relativement bas. Nos études de cas montrent que les principes de l’économie circulaire - s’ils Comment consommateurs et utilisateurs sont attentivement mis en œuvre - sont sortent gagnants une source d’économie à court terme, et représentent des opportunités stratégiques Les atouts d’un modèle circulaire seront impressionnantes sur le long terme, partagés entre consommateurs et favorisent par ailleurs la mutualisation des entreprises. Ainsi les exemples étudiés profits dans les services de cycle inversé dans le rapport montrent que les véritables (collecte et tri, financement du nouveau bénéfices pour le consommateur vont au- business model). delà de la réduction des prix et s’étendent à la réduction des coûts de l’obsolescence, Qui plus est, les effets de l’économie à l’extension des choix et aux bénéfices circulaire pourraient atténuer un certain secondaires. nombre de défis stratégiques auxquels sont actuellement confrontées les entreprises : L’obsolescence programmée est réduite avec des produits réutilisables ou conçus Réduction de la facture et des risques liés à pour durer. Pour le consommateur c’est un l’approvisionnement en matières premières facteur essentiel de réduction des dépenses. Par le biais de la revente et de la récupération des composants, une entreprise peut Choix et commodité sont sensiblement réduire de manière significative sa facture accrus à partir du moment où les entreprises de matières premières. Dans le cas des peuvent adapter la durée, le type d’utilisation téléphones portables la re-fabrication peut et les composants du produit en fonction réduire la facture de matériaux de 50% - et du client - remplaçant les habitudes d’achat ce sans même l’introduction de “matériaux actuelles par un plus grand nombre d’options circulaires” restant encore à créer, ainsi que contractuelles. les technologies d’inversion. De plus, s’en remettre au principe de “construire pourEMF_CE Report_French Exec Summary AW.indd 11 26/01/2012 09:39
  • 9. 08 | VERS UNE ÉCONOMIE CIRCULAIRE Arguments économiques en faveur d’une transition accélérée Note de synthèse Des bénéfices secondaires profitant aux Troisièmement, nous vivons une période consommateurs si les produits fournissent de changements importants au niveau de davantage que leur fonction de base - par l’attitude des consommateurs. Une nouvelle exemple, des moquettes qui filtrent l’air génération d’individus semble préparée à ou des emballages compostables. Il est favoriser l’accès aux services plutôt qu’à par ailleurs évident que dans un système la propriété. Ceci peut s’observer à travers circulaire les consommateurs vont également la montée en puissance des réseaux de profiter de la réduction des coûts sur partage d’outils de mobilité (programmes l’environnement. de type Vélib’ / Autolib’) ou d’appareils divers (perceuses et autres). Parallèlement, Tandis que la transition vers une économie l’explosion des réseaux sociaux accroît le circulaire ne devrait pas se faire sans niveau de transparence requis de la part des bouleversements, une plus grande entreprises à qui les particuliers réclament productivité des ressources et des matériaux de plus en plus de comptes en termes de devrait avoir un effet stabilisant, créant une pratiques responsables. bouffée d’air bienvenue dans un monde qui doit faire face à une population croissante et Le modèle circulaire semble être en voie vieillissante. de démarginalisation, et la multiplication de l’offre dans ce domaine - du textile 5. La transition est en marche - vers une biodégradable au service d’informatique généralisation de l’économie circulaire. d’utilité (vente de “temps d’ordinateur” plutôt que la machine elle-même) - tend à confirmer Notre modèle économique est pour l’heure cette observation. fortement ancré dans son fonctionnement linéaire, et ce pour de nombreuses raisons Pour autant les obstacles restent importants: structurelles (procédés de production, conception des produits reflétant un certain législation, contrats etc). Cependant on degré d’immobilisme, résistance culturelle observe que certains blocages sont en de la part du public, sans oublier les effets train de faiblir sous l’influence de plusieurs induits par les “subventions indirectes” tendances au fort potentiel disruptif. accordées à certaines ressources ou types d’énergie. Quelques-unes de ces barrières Premièrement, la raréfaction des ressources pourraient s’effacer de manière naturelle et les normes environnementales plus avec le temps. D’autres réclameraient strictes sont deux facteurs qui ne vont que sans doute la mise en place de nouveaux s’affirmer. Dans ce contexte, les entreprises cadres, notamment en matière de structure s’éloignant du modèle “extraire - fabriquer d’entreprise, de collaboration inter- - jeter” vont être favorisées. Comme le entreprises, de technologie ou de législation. souligne National Grid, “Nous analysons désormais notre chaîne d’approvisionnement Afin de mener le modèle circulaire au-delà de manière systématique (pour en évaluer du point de basculement et d’atteindre le le potentiel circulaire). Ce potentiel est plus potentiel économique projeté pour 2025, la important que nous le pensions initialement.” Fondation Ellen MacArthur et ses partenaires entendent poursuivre le travail de terrain et Deuxièmement, les technologies de visent à réduire les obstacles. Voici une feuille l’information sont aujourd’hui si évoluées de route préliminaire offrant quelques jalons qu’elles permettent la traçabilité des en vue de cette révolution : matériaux, mais aussi l’identification des produits et leur composition ainsi que Les cinq prochaines années constitueront leur état durant la période d’utilisation la phase exploratoire. Nous estimons que (ex. détection de pannes, niveaux d’usure les entreprises pionières commenceront etc.) De plus, les réseaux sociaux facilitent à se construire un avantage compétitif de l’information immédiate de millions de diverses manières : elles acquéreront des consommateurs / utilisateurs concernant compétences en termes de conception de la disponibilité de nouveaux produits et produits spécifiques, deviendront motrices services. en matière d’innovation, poseront les bases d’une logistique inversée (retour desEMF_CE Report_French Exec Summary AW.indd 12 26/01/2012 09:39
  • 10. VERS UNE ÉCONOMIE CIRCULAIRE | 09 produits / matériaux), et seront à même de d’efficacité (baisse de la consommation prendre les premières parts d’un marché énergétique des appareils ou meilleurs taux naissant. Avec ces pré-requis en place, de recyclage), les gouvernements et les les bénéfices associés à notre scénario de entreprises ont commencé à s’intéresser transition semblent accessibles (économie au modèle circulaire non plus en tant que envisageable : de 12 à 14% en termes de coûts stratégie d’atténuation des risques, mais de matériaux pour certains secteurs). comme moteur d’innovation et de croissance. Le présent rapport suggère que les Vers 2025, le modèle circulaire aura perspectives sont tangibles et que le modèle la possibilité de se généraliser, et les constitue une proposition attractive pour les économies réalisées devraient alors entreprises et les institutions faisant preuve dépasser 20%, comme il est décrit dans d’initiative. notre scénario avancé. Néanmoins, une évolution supplémentaire est nécessaire Ce document n’est, cependant, que le point de la part du monde de l’entreprise et des de départ d’un processus de mobilisation - gouvernements si l’on considère la fiscalité, nous entendons aller plus loin dans l’analyse la législation et le climat économique actuels. de différents produits et secteurs, examiner La phase de normalisation exigera la mise les opportunités dans le détail, identifier en place de circuits inverses (collecte des les points de blocage, fournir les outils produits, déconstruction et/ou remise permettant de les désactiver et comprendre en état, re-marketing…), la modification les implications macro-économiques de de certaines règles fiscales, des mesures manière approfondie. La Fondation Ellen incitatives concernant l’innovation et la MacArthur et ses partenaires s’engagent à création d’entreprise, une mise à niveau identifier, rassembler et motiver les pionniers des programmes éducatifs, et enfin une de l’économie circulaire. La Fondation refonte des recommandations et normes fournit un bagage contextuel et des outils environnementales - notamment en ce qui pédagogiques, des études de cas concrets concerne la prise en compte du coût des et travaille dans le but d’informer et de externalités (impact sur les écosystèmes etc). motiver les jeunes générations ainsi que les acteurs économiques d’aujourd’hui. A travers Faire évoluer la production vers un modèle cette mission, la Fondation contribue à faire vertueux - ou tout au moins l’éloigner tomber les barrières et à engendrer une des procédés traditionnels et de leur dynamique autour de l’audacieux concept consommation linéaire de ressources - qu’est l’économie circulaire. devrait constituer un phénomène moteur en matière d’innovation, comme l’est aujourd’hui le secteur des énergies renouvelables. Une telle transition offre des perspectives aux économies qui se trouvent actuellement en quête de croissance et de création d’emplois. Il s’agit également d’une source de stabilité et de robustesse supplémentaire (résistance aux chocs extérieurs), facteurs non négligeables dans un contexte mondial volatil. Le passage à ce modèle est susceptible, comme c’est le cas lors de la plupart des changements de paradigme, d’engendrer un processus de “destruction créative”, et par là-même de faire des gagnants et des perdants. Il est temps de passer à l’action, afin de ne pas accumuler un retard dommageable. Alors que notre consommation ainsi que notre dépendance à des ressources limitées continuent d’augmenter et que notre croissance anéantit nos efforts en matièreEMF_CE Report_French Exec Summary AW.indd 14-15 26/01/2012 09:45

×