Your SlideShare is downloading. ×
Quels pays émergents prendront le relais des BRICS ?
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Quels pays émergents prendront le relais des BRICS ?

193
views

Published on

Coface a identifié 10 pays susceptibles de prendre le relais des grandes économies émergentes, les BRICS. En mêlant potentiel économique et profil de risque, Coface a classé ces néo-émergents en deux …

Coface a identifié 10 pays susceptibles de prendre le relais des grandes économies émergentes, les BRICS. En mêlant potentiel économique et profil de risque, Coface a classé ces néo-émergents en deux groupes distincts.

Published in: Business

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
193
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. C O M Paris, 25 ma Coface Après 10 a pour 2014, par rappor En parallè « top 10 » pose de ca En plus d’u cessaires p Malgré une tassement d marqué de l’ tion suffisan Afin de cible retenu plusie  les l’éco  les p (un étra d’un Colombie, I environnem Ainsi, selon ces pays ne brider la cro  la C clim jourd  le K viron tion M M U ars 2014 e identifi années de , Coface ta rt à leur cr le, d’autres présente apacités de une croissa pour souteni dynamique de leur crois ’investissem tes pour répo er les pays p eurs critères pays qui bé onomie est d pays qui ont niveau d’épa ngère) sans ne taille comp Indonésie, P ment des affa Coface, seu sont pas ég issance. Ce Colombie, l’I at des affai d’hui. Kenya, la Tan nnement des D), ce qui po N I Q e 10 pay course eff able sur une oissance m s émergen de bonnes e financem nce élevée ir l’investiss toujours fav ssance qui s ent. Les entr ondre à la de rometteurs, dont deux e néficient d’u diversifiée et des capacit argne minim risques de b parable à cel Pérou, Philip aires conve lement 10 « aux en matiè qui conduit C ndonésie, le res convena nzanie, la Za s affaires trè ourrait être u Q U E ys émerg frénée, les e croissan moyenne e nts accélère s perspect ment suffisa qui accélèr sement vorable de l s’explique pa reprises loca emande touj à qui les BR essentiels : ne croissanc résiliente au tés de financ mum, nécess bulle de créd lle des pays ppines et S enable nouveaux é ère d’environ Coface à en e Pérou, les able (A4 ou ambie, le Ba ès difficile (év un frein à l’ex D E gents qui BRICS ral ce inférieu enregistrée ent leur dé tives en m antes pour re, des capa a consomm ar l’ajusteme ales ne dispo ours forte. RICS sont en ce potentiell ux chocs de c cement suffis aire pour év dit ou qui n’on de l’OCDE. ri Lanka : u mergents » nnement des distinguer 2 s Philippines B), niveau angladesh e valuation C) xploitation de P R i talonne lentissent ure en moy sur la déc éveloppeme matière de soutenir le acités de fi ation, les BR ent de l’offre osent plus de train de céd e élevée en croissance ; santes pour f viter le recou nt pas déjà d n fort poten remplissent t s affaires don groupes : s et le Sri L similaire à et l’Ethiopie ou extrême e leur potenti R E S ent les BR significativ yenne de 3, cennie préc ent. Parmi production eur expans nancement RICS conna e et le ralen e capacités d der la place, accélération financer la c urs massif à des marchés ntiel confirm tous les critè nt les lacune Lanka bénéfi celui des B e sont soumis ement difficile iel. S E RICS vement : ,2 points cédente. eux, un n et dis- sion. sont né- aissent un tissement de produc- Coface a n, et dont croissance l’épargne s d’actions mé par un ères. Mais s peuvent cient d’un RICS au- s à un en- e (évalua-
  • 2. « d m a c L té T r p x B é « « d d M r c c C M C O M « Naturelleme de temps à p matière d’env au Brésil, en commente Ju L’expansion é par les BR Toutefois, qu ement, les 1 population m xièmement, l BRICS enreg émergents » « La croissan « nouveaux é dans les anné de leurs expo Malgré un en apport aux B ceux que pré contre 54% d CONTACT ME Maria KRELLE A propos de Le groupe C des solutions ché domestiq milliard d’eur mestre, Cofa sance unique lisés au plus En France, le Coface est f BPCE. M M U ent, les pays pleinement e vironnement Chine, en In ulien Marcilly n des « nouv RICS elques faible 10 « nouveau ondiale alors eur niveau d gistraient en connaissent nce des éco émergents » ées 2000. Le ortations vers nvironnemen BRICS de 2 ésentaient le dans les BRIC EDIA: ENSTEIN - T. e Coface Coface, un lea s pour les pro que et à l’exp ros. Ses 4 400 ace publie so e du comporte près des clien e Groupe gère filiale de Natix N I Q s du second exploiter leur des affaires nde et en Ru y, responsab veaux émerg esses par rap ux émergent s que les BR de PIB ne re moyenne un t un déficit d’ nomies déve pourront mo eur rythme d s les autres p nt moins por 2001. Ils affic es BRIC, et C à l’époque +33 (0)1 49 0 der mondial d téger contre l port. En 2013, 0 collaborateu n évaluation d ement de paie nts et de leurs e également l xis, banque de Q U E d groupe auro r potentiel d s sont à rela ussie était co le risque pay gents » pas pport aux BR ts » identifiés RICS représe eprésente qu n excédent de environ 6% d eloppées éta oins bénéfici d’expansion d pays émerge rteur, les « n chent des ta le niveau d e. 02 16 29 mari de l'assurance e risque de d le Groupe a urs assurent u du risque pay ement des ent s débiteurs. es garanties p e financemen www.cofac D E ont plus de d de croissance ativiser : en 2 omparable à ys de Coface sera par un RICS dans le s ne représe entaient 43% ue 70% de c e la balance du PIB. ant aujourd’h ier du comm dépendra da ents », concl nouveaux ém aux d’inflatio de la dette p ia.krellenstein e-crédit, propo éfaillance fina enregistré un un service de ys dans 160 p reprises et su publiques à l'e t, de gestion ce.com P R difficultés et e. Cependan 2001, la qua celle de ces e. autre chem es années 20 entent actuel de cette pop elui des BRI courante alo hui structurel erce vers ce vantage de l ut Julien Mar mergents » o n inférieurs publique avo @coface.com ose aux entrep ancière de leu chiffre d’affai proximité dan pays, en s'app r l'expertise de exportation pou et de services R E S pourraient m nt, leurs pro alité de la go s 5 pays auj min que celu 000 persisten llement que pulation en 2 ICS en 2001 ors que les « llement plus es pays que leur marché rcilly. ont des avan d’environ 2, oisine les 40 m prises du mon rs clients, sur ires consolidé ns 66 pays. C puyant sur sa e ses 350 arb ur le compte d es financiers d S E mettre plus blèmes en ouvernance jourd’hui », ui emprun- nt. Premiè- 11% de la 2001. Deu- 1. Enfin les « nouveaux s faible, les les BRICS intérieur et ntages par 8 points à 0% du PIB nde entier r leur mar- é de 1,440 Chaque tri- a connais- bitres loca- de l'Etat. du Groupe