20140407 enquête flash deloitte budgets d'augmentation
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

20140407 enquête flash deloitte budgets d'augmentation

on

  • 1,506 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,506
Views on SlideShare
893
Embed Views
613

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

6 Embeds 613

http://www.lesechos.fr 382
http://m.lesechos.fr 114
http://webapp.lesechos.fr 113
https://www.linkedin.com 2
http://localhost 1
http://www.linkedin.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

20140407 enquête flash deloitte budgets d'augmentation 20140407 enquête flash deloitte budgets d'augmentation Document Transcript

  • Des prévisions d’augmentation prudente Bonjour, Au travers de notre base de données de 650.000 rémunérations individuelles, et d’un questionnaire administré auprès de 121 sociétés, Deloitte a analysé les budgets d’augmentation versé et prévisionnel. La situation économique semble avoir eu pour première fois depuis 2008, un impact sur les budgets d’augmentation. En effet, une société sur deux annonce avoir révisé à la baisse ses budgets d’augmentation. Des prévisions historiquement prudentes Les budgets prévisionnels d’augmentation sont de 2% quelle que soit la catégorie (Cadre, Non Cadre). Ces budgets sont en net repli par rapport à 2013 où l’on constate des augmentations de l’ordre de 2,3%. Le niveau d’inflation 2013 est de 0.9% (contre 2% en 2012), ce qui peut expliquer cette baisse historique des budgets d’augmentation prévisionnels. En effet, même au plus fort de la crise économique en 2008, les entreprises envisageaient des augmentations autour de 2,4% (contre 3,3% en 2008 avant la crise économique). Les perspectives d’augmentations restent stables pour les Non Cadres. A contrario, la perspective est en baisse pour les Cadres et Cadres Supérieurs (-0,3 points pour 2014).
  • Parallèlement, on constate une différence de pratiques entre les sociétés de tailles importantes (>500m€ de CA) qui prévoit des budgets autour de 2.0 à 2.2% et les sociétés de tailles intermédiaires (<100M€) qui prévoit des budgets autour de 1.9. à 2.5%. Individualisation des augmentations. Près de 1 entreprise sur 2 souhaite mettre l’accent sur une population en particulier pour le prochain cycle d’augmentation. Les hauts potentiels et bas salaires sont mis en exergue pour 7 sociétés sur 10. Après une hausse de la pratique des augmentations générales au début de la crise économique, plus de 6 sociétés sur 10 cette année ont eu recours uniquement aux augmentations individuelles pour leur population Cadre. Cette tendance va s’accroître pour l’année prochaine (car 7 société sur 10 ont l’intention d’avoir recours uniquement aux augmentations individuelles) Pour la population Non Cadre, 4 entreprises sur 10 ont eu recours à une augmentation générale et individuelle, et un tiers d’entre-elles, uniquement des augmentations individuelles (contre un quart d’augmentation générales uniquement). Nos équipes restent à votre disposition pour vous aider à mobiliser vos ressources humaines au service de la création de valeur dans votre organisation. Pour l’Observatoire de la Rétribution Gabriel Bardinet Senior Manager - Deloitte Deloitte 185, avenue Charles-de-Gaulle 92524 Neuilly-sur-Seine Cedex France Si vous ne souhaitez plus recevoir d'e-mail de la part de Deloitte, cliquez ici