Uploaded on

Petite mise à jour des notes de cours sur les relations avec les médias. Ajout d'une rubrique sur le référencement naturel (automne 2010). Cette version PPT peut différer légèrement de sa version …

Petite mise à jour des notes de cours sur les relations avec les médias. Ajout d'une rubrique sur le référencement naturel (automne 2010). Cette version PPT peut différer légèrement de sa version originale (Keynote).

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
993
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
69
Comments
0
Likes
3

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Internet et relations publiques
    • Relations avec les médias
  • 2. Le communiqué de presse Plus de 100 ans d’histoire Le premier communiqué de presse est émis en 1906 par Ivy Lee au nom de la Pennsylvania Railroad à la suite d’un accident ferroviaire qui fait plusieurs victimes au New Jersey. Le New York Times (qui publie en entier et sur sa «une» le Statement from the Road ) souligne son aspect novateur, ainsi que la franchise et la sincérité de l’entreprise au nom duquel il est émis. Mais cet enthousiasme n’allait pas durer très longtemps… Dès le printemps 1907 , Lee fait parvenir aux journaux son deuxième communiqué de presse, cette fois au nom d’une compagnie de charbon aux prises avec un conflit de travail. Moins bien reçu que le premier, plusieurs journalistes dénoncent son communiqué comme étant une tentative de manipulation de la couverture médiatique. Malgré une déclaration de principes soulignant, entre autres, que le communiqué de presse vise à renseigner les médias sur des sujets d’intérêt public, que les informations émises sont justes et précises, qu’elles reposent sur des faits vérifiables, etc., la tension historique entre journalistes et relationnistes - soutenue d’une part par l’esprit de doute et le principe d’objectivité des premiers et, d’autre part le lien d’affaires des seconds envers leurs clients, allait se poursuivre jusqu’à aujourd’hui. Par ailleurs, les interdépendances entre source (relations publiques) et information (journalisme) ainsi que les liaisons qui les sous-tendent, malgré leur nature complexe, ne seraient pas aussi tendues ou empreintes d’animosité, contrairement à ce que plusieurs observateurs ont prétendu.
    • Greg Jarboe. The 100th Birthday of the Press Release http://searchenginewatch.com/3623806
    • Voir aussi: Fedler, Fred, DeLorme, Denise, Journalists’ hostility toward public relations: an historical analysis . Nicholson School of Communication, University of Central Florida, (Pergamon et Public Relations Review, 2003)
  • 3.
    • L’exaspération du milieu particulier des technologies, non sans raison...
    • Die Press Release! Die! Die ! Die! (Tom Foremski) http://www.siliconvalleywatcher.com/mt/archives/2006/02/die_press_relea.php
    • Sorry PR People...(Chris Anderson):
    • http://www.longtail.com/the_long_tail/2007/10/sorry-pr-people.html
    • Voir aussi: http://www.marketingvox.com/espotting_commits_classic_pr_blunder_annoys_hundreds_of_journalists-013472/
  • 4. Selon Adam Parker de RealWire (R-U.) 78% des communiqués de presse envoyés par courriel demeurent hors-sujet (non pertinents et/ou insignifiants); 55% des destinataires bloquent les adresses de courriel de certains relationnistes; 1,7 milliards de communiqués de presse jugés hors-sujet sont envoyés chaque année aux USA et au R-U.; 25% des destinataires préfèrent recevoir un communiqué de presse par courriel, et envoyé de façon personnelle. Source: http://inconvenientprtruth.com/research/ De plus certaines pratiques d’envoi de communiqué par courriel demeurent plus que douteuses...
    • Références A+
    • Esther Schindler, The Care and Feeding of the Press ( 1999 )
    • http://www.netpress.org/careandfeeding.html
    • Dear PRs: yes, it is unprofessional to phone and ask if we got your press release
    • http://marypcb.livejournal.com/379325.html
  • 5.
    • À éviter: distribution massive d’un communiqué à tous les journalistes du Québec...
  • 6.
    • Problème avec le titre (Objet), aucun message écrit et deux pdf en annexe ...
  • 7.
    • Mauvaise cible....
  • 8.
    • Michael Arrington, de TechCrunch, ne manque jamais de souligner les comportements curieux de certaines organisations et de leurs «relations publiques»...
    • I pissed-off a PR Spammer today
    • http://techcrunch.com/2010/02/19/i-pissed-off-a-pr-spammer-today/
  • 9. Un pastiche qui en dit long sur l’impertinence de «certains» pros des relations avec les médias... http://inconvenientprtruth.com/ Source de la vidéo: http://vimeo.com/902009 5 http://www.slideshare.net/realwire/inconvenient-pr-truth-survey-repor t
    • Références A+:
    • Industry Backs Controversial Campaign Aimed at Cutting PR Spam
    • http://www.prweek.com/news/bulletin/UKDaily/article/980491/?DCMP=EMC-UKDaily
    • PR Professionals Lukewarm On An Inconvenient Pr Truth Anti-Spam Campaign
    • http://www.prweek.com/news/rss/981448/PR-professionals-lukewarm-Inconvenient-PR-Truth-anti-spam-campaign/
  • 10. An Inconvenient PR Truth Bill of Rights Charte des droits (Traduction libre) Source: http://inconvenientprtruth.com/bill-of-rights/ Article 1 -Permission L’envoi d’un communiqué de presse se fait seulement après avoir obtenu la permission explicite d’un destinataire; Article 2 – Désabonnement d’une liste d’envoi Tout destinataire dont le nom apparaît sur une liste d’envoi, de manière volontaire ou non, doit pouvoir le faire retirer rapidement et facilement (voire automatiquement), sur demande; Article 3- Fiabilité des «listes commerciales» de médias Tout professionnel en RP ne doit pas se fier exclusivement aux listes commerciales de médias pour cibler des destinataires; Article 4- Lire et comprendre la nature de la publication et le type de sujet couvert par le destinataire Avant toute correspondance ou envoi, s’assurer d’abord de bien comprendre la nature de la publication et le type de sujet traité par le destinataire. Il faut donc lire plusieurs articles ou billets, au préalable. On s’assure ainsi que l’envoi de matériel correspond à ses champs d’intérêts et demeure pertinent. Article 5- Souci du détail Le destinataire doit s’attendre du professionnel en RP qu’il puisse détailler convenablement son champ d’intérêt, et de façon spécifique, plutôt que de le catégoriser en des termes généraux tels que «technologie» ou «consommation»; Suite...
  • 11. An Inconvenient PR Truth Bill of Rights Charte des droits (Traduction libre) Source: http://inconvenientprtruth.com/bill-of-rights/ Article 6- Types de communiqué Un destinataire devrait recevoir uniquement des communiqués susceptibles de l’intéresser véritablement (selon son champ d’intérêt spécifique) et non des communiqués qui ont trait à l’ensemble de l’industrie dans laquelle son champ d’intérêt spécifique peut faire partie. Article 7- Rappel téléphonique de suivi Après avoir reçu un communiqué, le destinataire ne doit pas s’attendre à recevoir un rappel téléphonique du professionnel en RP. De tels rappels font perdre du temps à tous et n’ont aucune incidence sur l’utilisation éventuelle du communiqué pour en tirer un article ou bulletin de nouvelles. Article 8- Titres concis Le destinataire doit s’attendre à pouvoir lire des titres concis dans le but de prendre une décision rapide et éclairée sur la nature du communiqué. Article 9- Un formatage clair Le destinataire doit s’attendre à recevoir des communiqués par courriel dont le format permet de découvrir rapidement les faits saillants (sommaire en liste à puce, liens pertinents, contacts, etc.). Article 10- Pas de fichiers annexés Le destinataire ne doit pas s’attendre à recevoir un communiqué ou tout autre contenu dans un fichier annexé au courriel.
  • 12.
    • Todd Defren a même proposé aux blogueurs d’insérer sur leur blogue une des trois étiquettes suivantes...plutôt que de se plaindre !
    • Bloggers: Be proactive in Educating PR Pros:
    • http://www.pr-squared.com/index.php/2008/08/bloggers_be_proactive_in_educa
    • consulté le 24 février 2010
  • 13. Le journaliste américain Dan Gillmor souligne que la diffusion des « nouvelles » n’est plus seulement l’apanage des grands groupes médiatiques. Les frontières traditionnelles entre les journalistes professionnels, les gens qui « font la nouvelle » et le grand public - qu’il qualifie d’ancien auditoire ( the former audience ) - tombent et s’enchevêtrent les uns aux autres. Par ailleurs, certains blogueurs ont atteint un tel niveau d’influence qu’on les nomme maintenant des « citoyens-journalistes ». Dans ce contexte, le communiqué de presse ne s’adresse plus qu’aux journalistes mais à l’ensemble des publics intéressés par les activités d’une organisation (employés, analystes, investisseurs, blogueurs, militants, consommateurs, etc.)
    • Gillmor, Dan, We the Media. Grassrrots Journalism by the People for the People, O’Reilly Media, 2004, 320 p.
  • 14. Les relations avec les blogueurs De plus en plus d'organisations, d'entreprises et d'agences reconnaissent l'influence et la portée des blogueurs. Elles tentent de les intéresser à leurs produits, services ou messages. Cependant, les blogueurs, détestent être sollicités par des relationnistes qu'ils ne connaissent pas et surtout, qui ne prennent pas la peine de comprendre la nature exacte de leur blogue. Aux États-Unis, certains relationnistes s'y prennent tellement mal avec leur "pitch" que certains billets sinon des blogues entiers leur sont consacrés dans le but de les dénoncer. Voir par exemple http://badpitch.blogspot.com/ consulté le 15 décembre 2009 Pour augmenter les occasions d'intéresser les blogueurs, il faut d'abord démontrer qu'on s'intéresse à eux. Il s'agit donc véritablement d'une «rue à deux voies» et il faut absolument tenter de bâtir des liens de confiance basés sur la participation.
    • Référence A+:
    • Lire le billet de Tamar Weinberg publié dans le blogue de Brian Solis: Blogger Relations is a Two-Way Street: http://www.briansolis.com/2009/09/blogger-relations-is-a-two-way-street/ consulté le 20 novembre 2009
    • Working with bloggers ( Gini Dietrich)
    • http://www.spinsucks.com/social-media/small-business-social-media/working-with-bloggers/
  • 15. Relations avec les blogueurs Voici quelques approches suggérées par Todd Defren (Traduction libre). Comprendre la personnalité et les intérêts du blogueur en lisant au moins une vingtaine de ses billets y compris les commentaires de ses lecteurs. Il faut s'y intéresser de manière sincère et authentique sinon on perd notre temps et celui du blogueur; Faire partie de la communauté du blogueur en laissant par exemple des commentaires sur ses billets, commentaires pouvant aussi faire référence à ceux des lecteurs qu'il faut également respecter. Le blogueur pourra ainsi reconnaître votre nom quand viendra le temps de lui suggérer une idée ou de l'inviter à un événement; Tout " pitch " doit être non seulement pertinent mais taillé sur mesure pour le blogueur, c.-à-d. personnalisé (cela vaut également pour les journalistes de la presse écrite) ; Ne jamais insister si le pitch n'intéresse pas le blogueur même si on croit que l'idée est bonne et que la nature de l'information correspond à ses intérêts. Cela ne veut pas dire qu'on essuiera un refus net lors d'une autre occasion.
    • Références A+
    • Voir Blogger Relations: http://www.shiftcomm.com/downloads/bloggerrelations.pdf consulté le 9 janvier 2010
    • Voir aussi ce billet de Michelle Sullivan à ce propos avec un exemple concret :
    • http://michellesullivan.ca/2009/09/facilitez-vous-la-vie-batissez-des-liens-de-confiance/ consulté le 15 octobre 2009.
    • Voir aussi cette étude de cas (Blogger Relations SlyDial)
    • http://www.pr-squared.com/index.php/2009/02/blogger_relations_and_social_m
  • 16. L’enquète annuelle Trust Barometer 2010 L’enquête de 2010 du cabinet de relations publiques Edelman sur les sources perçues comme crédibles révèle plusieurs points intéressants. Par exemple, si les grands groupes de médias exercent toujours une influence considérable, les conversations avec des employés d’une organisation, celles avec des pairs ou des amis ainsi que les résultats obtenus au travers des moteurs de recherche partagent des résultats presque semblables à ceux des grands médias de masse. Le public, dans sa quête d’informations crédibles, préfère donc s’abreuver à plusieurs endroits et non plus à une seule source ou à quelques-unes. On parle donc maintenant d’un effet de mosaïque. Pour les praticiens des relations publiques, cela veut dire qu’il ne faut surtout pas mettre ses œufs dans un même panier. Le communiqué de presse traditionnel, d’abord conçu pour la presse écrite, devra pour le moment, coexister avec d’autres types d’outils tels que les communications multimédias (que l’on appelle aussi des communiqués de médias sociaux) et le communiqué de presse optimisé. En fait, certains spécialistes soulignent qu’il faudrait même produire trois versions d’un même communiqué: Le communiqué traditionnel pour la presse écrite; Le communiqué optimisé pour le Web (mots clés, liens, gras, etc.); Le communiqué de médias sociaux (intégrant des actifs de médias sociaux).
    • 2010 Edelman Trust Barometer. http://www.edelman.com/trust/2010/ consulté le 5 février 2010.
  • 17. Optimisation des communiqués de presse Quelques questions importantes Comment mieux intégrer les autres actions d’optimisation (celles du site Web par exemple) avec celles du communiqué ? Quels sont les cinq (5) mots clés principaux utilisés par l’organisation ? Peut-on les intégrer au communiqué ? Y a-t-il des pages spécifiques du site Web vers lesquelles mon communiqué peut offrir des liens ? Ce communiqué peut-il être enrichi de multimédias (vidéo, images, podcast, etc.).
    • Source: Guide to SEO-Friendly Press Releases (Todd Defren)
    • http://www.shiftcomm.com/downloads/SEO_for_PressReleases_SHIFT_tipsheet.pdf
  • 18. Optimisation des communiqués de presse Quels sont les meilleurs mots clés à utiliser ? Dans le doute, se servir de ressources telles que: Le générateur de mots-clés Google: https://adwords.google.com/select/KeywordToolExternal?defaultView=2 Key Word Discovery: http://www.keyworddiscovery.com/search.htm l Utiliser le ou les mots les plus populaires (ceux dont se servent les internautes pour leur recherche) dans : Par exemple, selon Michelle Blanc, le mot «voiture» est dix fois plus utilisés que le mot «automobile» dans les recherches courantes... Choisir entre un à trois mots clés et les répéter au moins à trois reprises dans le communiqué; Attention à la multiplication des hypertextes, surtout sur des mots qui ne sont pas considérés comme étant des mots clés. Cette pratique peut être perçue comme étant du Spam par certains moteurs...
    • titre du communiqué
    • nom de fichier
    • corps du texte
    • hypertexte (mots clés activés)
    • hyperlien (url/permalien du communiqué)
  • 19. Optimisation des communiqués de presse Dans le cas des hypertextes, c.-à-d. les ancres/cibles internes (mots clés activés pointant vers une page Web d’informations complémentaires): s’assurer que ces mots clés (par exemple les mots clés assurance-voyage ) apparaissent dans le titre du fichier (assurance_voyage.html) et sur la page en question; Si un produit, service ou nom d’organisation est reconnu également par son acronyme, l’inclure dans le communiqué (exemple: Société de transports de Montréal et STM ); Attention à la densité des mots clés (sur le site et dans les communiqués). Les anglophones se servent de l’outil www.keyworddensity.com pour la mesurer. http://www.outils-referencement.com/outils/mots-cles/densite Densité: présence des mots clés par rapport aux autres mots du texte; Les hypertextes sont habituellement repérés plus facilement par les moteurs lorsqu’ils apparaissent dans la première page écran du communiqué ou dans les deux premiers paragraphes; Un communiqué optimisé comprend généralement de 300 à 500 mots (maximum); Inclure un hyperlien complet ( http://www ) vers le site web; Tout ceci vaut également pour les communiqués déposés sur les fils de presse tels que CNW-Telbec; On peut acheter certains mots clés (durant une campagne particulière) surtout quand ces mots clés sont très génériques (par exemple le mot électricité ou les mots relations publiques).
  • 20. Rédiger pour le référencement naturel Le référenceur, tout comme le rédacteur, doit se mettre dans la peau du lecteur et comprendre les comportements de recherche. Dresser la liste de mots-clés potentiels (mots-déclencheurs).. Retenir les mots les plus populaires, pertinents et concrets. Les zones stratégiques où intégrer les mots-clés La balise <title> votre titre ici </title> : c omprise comme étant l’une des plus stratégiques du référencement naturel ; les premiers mots choisis sont les plus importants ; opter un titre assez court et pertinent ; ne pas dépasser les 90 caractères (7 à 10 mots) ; Google affiche les 70 à 80 premiers caractères.
  • 21. Quand on enregistre une ressource web dans ses signets (favoris), c’est d’abord à partir de la balise <title> que le navigateur propose son identification.
  • 22. La balise <h1> votre titre ici </h1> On se sert de cette balise pour bien faire ressortir le titre principal d’une page. Dans le cas de l’exemple d’Hydro-Québec, ce titre principal est Déménagement . Titre précis et explicite Ne pas confondre avec la balise <title> Source : http://www.hydroquebec.com/residentiel/demenagement.html
  • 23. Voici les résultats de Google après avoir tapé les mots-clés «  déménagement , résidence et hydro-québec  ». L’adresse complète de la page web ou URL On doit favoriser un contenu sémantique (mots-clés) dans l’adresse même du site parce qu’il influence, d’une part, le référencement, et d’autre part, contient un repère informationnel que le lecteur peut mémoriser plus facilement. http://www.hydroquebec.com/residentiel/demenagement.html Informations sur le déménagement dans le répertoire « residentiel ».
  • 24. Éviter les adresses très techniques Difficile de constater que cette adresse mène à des informations sur l’assurance voyage ! http://www.bnc.ca/bnc/cda/content/0,2662,divId-2_langId-2_navCode-10442,00.html Pourtant, son référencement est tout à fait correct. La page occupe le 2 e rang des résultats organiques de Google.
  • 25. Attention aux sous-répertoires trop profonds car l’importance des mots-clés décroît de gauche à droite. Rapprocher vos mots-clés le plus possible de la racine de l’url. http://www.technologia.com/cours-et-seminaires/catalogue-de-cours/technologies-de-linformation/web-xml-e-learning/concepts-de-bases-et-avances-web/atelier-de-redaction-web.html Pourtant, les cinq niveaux de profondeur du lien ci-dessous n’ont pas empêché Google de placer ce lien au premier rang de ses résultats. Remarquez que les mots de l’url sont séparés par un tiret et non par le souligné ( underscore ).
  • 26. Code source de la page Atelier de rédaction Web. Remarquez la description <meta name=&quot;description&quot; content= . Il s’agit de la même qu’offre Google dans ses résultats.
  • 27. URL dynamiques Les URL dites dynamiques (ASP, JSP, PHP, Perl, etc.) dont les contenus reposent dans des bases de données causent parfois des problèmes de référencement. On les reconnaît par la présence, dans l’URL, de variables ou de caractères tel que ? et & . Certaines organisations font alors de la réécriture d’url qui consiste, entre autres, à rediriger l’adresse vers une autre adresse plus lisible. http://www.ford.com/page.asp?model=explorer&year=2011 http://www.ford.com/explorer/2011/ Certaines url sont beaucoup plus compliquées et contiennent plusieurs paramètres et chaines de requêtes… Source : Exemple tiré de John’s Technology Blog (URL Rewriting in ASP) http://asp.johnavis.com/blog/default.asp?id=19
  • 28. L’attribut alt= Pour la balise < img src = « image_accident.jpg »> alt= « :image d’un accident placée ici /> Il s’agit d’un texte alternatif qui décrit une image comme celles-ci-dessous. Un moteur comme Google prend en compte ce texte alternatif comme un élément de contenu du site. Par ailleurs, les lecteurs qui utilisent un navigateur spécialisé comme Lynx (sans images) ou qui font retirer les images de leur navigateur (pour augmenter la rapidité de leur bande passante) sont renseignés de la présence d’une image par l’attribut alt .
  • 29. Code source Source : http://www.hydroquebec.com/pannes/appeler-911.html Un peu plus de 10% du trafic de Google provient de recherches sur des images.
  • 30. Les deux balises de métadonnées ( Description et Keywords ) Il s’agit de deux balises qui n’influenceraient plus comme auparavant le référencement mais qu’il est préférable de ne pas ignorer. À preuve, le sommaire qu’offre Google pour Atelier de rédaction Web (exemple précédent) est tiré de la balise description . <meta name= « description » content= «  description du site » > <meta name= « keywords» content= «  mots-clés du site » > Voici deux approches différentes sur le plan de ces balises chez ces deux producteurs de vin du Québec. L’orpailleur: http://www.orpailleur.ca /
  • 31. Vignoble de l’Ardennais : http://www.vignobledelardennais.com/indexz.ht
  • 32. Le vignoble de l’Ardennais arrive au second rang avec les mots vins du Québec Estrie.
  • 33. Le contenu « optimisé » du texte Bien que l’ensemble du texte soit considéré par un moteur comme Google, les mots-clés insérés au début d’un texte ont davantage de poids en matière de référencement. De plus, quand les mots-clés sont structurés à l’aide de balises particulières telles que <h1>, <h2>, <bold> ou <strong>, ils sont davantage susceptibles d’être retenus. La répétition de mots clés à divers endroits de la page favorise aussi le référencement. La répartition correcte et reconnue du référencement naturel d’un texte suivi : dans le titre (une seule fois) ; le premier paragraphe  (une seule fois) ; tous les autres paragraphes (une seule fois) ; à la dernière phrase. Analyse des mots-clés et de leur indice de densité (dans un texte). L’indice de densité mesure le nombre de fois qu’un mot-clé apparaît dans un texte. Si un mot-clé apparaît quatre fois (titre, première phrase, 1 e paragraphe et dernier paragraphe) dans un texte de 100 mots, l’indice est de 4% . Cet indice est particulièrement utile quant la rédaction web vise également un objectif de référencement naturel. On entend dire qu’un bon indice de densité doit se situer entre 3% et 6%. Mais attention à la perception de spamtexting . Il vaut mieux viser un texte lisible et agréable en évitant trop de répétitions. Google peut faire payer cher les textes avec des répétitions exagérées.
  • 34. Source : http://bit.ly/sncf_PL
  • 35. La présence des mots-clés dans l’url, dans les balises de base (<h1>) et dans le texte sont particulièrement importantes pour les communiqués.
      • Source de l’image:
      • Steve Momorella (TEKgroup International) The Social Media Newsroom Webinar (Déc. 2009)
    • Online Public Relations
    • http://www.tekgroup.com/
  • 36. Optimisation des communiqués de presse dans un but de référencement (organique) Outre les balises html d’usage (titre, mots-clés et description) ainsi que l’utilisation de ces mots clés dans les url même... S’assurer que les mots clés jugés les plus importants apparaissent au tout début du communiqué Web, voire dans la première demie du texte, et particulièrement dans le titre ainsi que dans l’intertitre (le cas échéant); Les glaneurs des moteurs de recherche seraient plus sensibles à la répétition de trois ou quatre mots-clés identiques: au début, au milieu et à la fin du communiqué, c.-à-d. dans le paragraphe de conclusion (boilerplate); Éviter d’utiliser des mots génériques: la compagnie, le produit, la solution, etc.; Favoriser des mots directement liés aux produits ou services et/ou aux mots que les gens utilisent dans leurs recherches et dans la langue courante, (même si certains mots retenus peuvent paraître ennuyeux...); Les glaneurs (robots) demeurent sensibles aux mots en caractère gras . Il faut toutefois faire preuve d’une certaine retenue. Les moteurs de recherche (et leurs glaneurs) détestent certaines tactiques d’optimisation ( black-hat-tactics ) dont le but est de déjouer leurs robots. Certaines tactiques peuvent même mener à un bannissement qui peut durer assez longtemps… ...Suite
  • 37.
    • Source de l’image:
    • Steve Momorella (TEKgroup International) The Social Media Newsroom Webinar (Déc. 2009)
    • Online Public Relations
    • http://www.tekgroup.com/
  • 38. L’hyperlien sur des mots-clés, dans le fil d’Ariane et dans une carte du site (facteurs internes). Les mots-clés dont on fait des hyperliens favorisent aussi le référencement. Source : http://www.bonjourquebec.com/qc-fr/montreal.html
  • 39. Sources : 1) http://www.bombardier.com 2) http://www.passeportsante.net/
  • 40. Dans un de ses billets, Michelle Blanc a voulu se « venger » à la suite d’un article peu flatteur de Nathalie Petrowski paru dans La Presse en 2010. Source : http://www.michelleblanc.com/2010/04/10/nathalie-petrowski-nathalie-petrowski-nathalie-petrowski
  • 41. Nathalie Petrowski dans Google : Les moteurs de recherches apprécient les blogues à cause de : • leur forte teneur en contenu texte original et leur mise à jour fréquente ; • leurs nombreux hyperliens.
  • 42. Optimisation des communiqués de presse dans un but de référencement Offrir une carte du site (Sitemap). C’est efficace et bon marché. Cela pourra sembler surprenant mais de telles cartes aident les glaneurs à indexer un site et ses diverses sections, dont celle où reposent les communiqués. Bien entendu, il faut créer un lien pour chacun des fichiers du site vers la carte du site en question et vice versa. Enfin, les moteurs de recherche semblent aussi se tourner de plus en plus vers les médias sociaux pour mesurer la pertinence des sites et de leurs informations. Google intègrera de plus en plus les comportements humains dans ses algorithmes de recherche. Et ces comportements humains d’où viennent-ils ? Des sites de médias sociaux dont les blogues avec leurs commentaires, les sites de signets sociaux (bookmarking par tags individuels), les wikis, les réseaux ouverts, etc,.
    • Références A+:
    • Lire aussi cet article du New York Times (Steve Lohr) : This Boring Headline is written for Google.
    • http://www.nytimes.com/2006/04/09/weekinreview/09lohr.html (consulté le 9 novembre 2009).
    • Billet de Michelle Blanc : Communiqués de presse optimisés, http://www.michelleblanc.com/2009/11/04/communiques-de-presse-optimise/ consulté (et commenté) le 8 novembre 2009.
    • Danny Sullivan. Search 4.0 : Putting Humans Back in Search (consulté le 5 novembre 2009) http://searchengineland.com/search-40-putting-humans-back-in-search-14086
  • 43.
    • Source et références:
    • Next generation Press Releases
    • http://smr.iabc.com/
    • Lien vers l’article complet de Shel Holtz
    • http://www.iabc.com/cwb/archive/2009/0909/Holtz.htm
    • The News Release in the Social Media Era: Shel Holtz’s IABC presentation (Juin 2009)
    • http://www.slideshare.net/shelholtz/the-news-release-in-the-social-media-era
  • 44. Les communiqués dits de médias sociaux s’adressent aux blogueurs mais aussi à tous ceux qui préfèrent des informations qui, d’une part, enrichissent le support écrit (image, vidéo, podcast, et commentaires par exemple) et d’autre part, permettent en plus de les relayer, de les remixer et de les intégrer plus facilement au travers d’autres canaux (blogues, microblogues et sites de réseaux sociaux, entre autres). Plusieurs entreprises craignent que la migration, voire la combinaison de certains de ses propres éléments de contenus vers d’autres canaux ou plateformes, c.-à-d. présentés à nouveau dans un autre contexte, leur fasse perdre le contrôle de leur communication. En fait, il s’agirait d’une crainte exagérée puisque plusieurs recherches en communication démontrent que le grand public a toujours contrôlé les messages auxquels il s’expose.
    • Voir à ce sujet The Shifting Paradigm of Public Relations Under Digitalization . La présentation Power Point de monsieur Grunig est disponible à partir du billet de Tony Muzi-Falconi « What comes after Grunig ? […] à l’adresse http://www.prconversations.com/?p=592 consulté le 22 septembre 2009
  • 45. Le communiqué multimédia (ou de médias sociaux) intègre les actifs, voire les ressources de réseaux sociaux de l’entreprise et/ou de ceux à qui la communication s’adresse (journalistes, blogueurs, consommateurs, analystes, grand public). Ces actifs sont par exemple un compte Twitter, une page d’adeptes Facebook, un canal YouTube pour des vidéos, un fils RSS, un compte social de signets ( social bookmarking ) de type Delicious, le compte LinkedIn du responsable des relations avec les médias (l’émetteur de l’information), un compte Flickr pour des images, un ensemble de mots-clés (tags) pour un classement standard, un espace pour laisser ou lire des commentaires des publics, etc. Ces actifs servent à rehausser l’information, voire à établir des connexions qui multiplient les ressources dans un but de partage, de rétroaction et de retransmission de l’information. Ces actifs permettent donc aux récepteurs de choisir, parmi un ensemble de ressources, celles qui conviennent le mieux à leur contexte particulier. Par exemple, si un blogueur souhaite intégrer une vidéo dans un de ses billets, l’émetteur peut lui faciliter la tâche en la rendant disponible par le biais de balises multimédias, accessibles en un clic de souris ou par une procédure simple de copier-coller.
  • 46.
    • Suggestion de gabarit d’un communiqué de médias sociaux
    • Todd Defren. Version 1.5 du gabarit de son Social Media Release : http://www.pr-squared.com/2008/04/social_media_release_temp
  • 47. Des communiqués de médias sociaux à géométrie variable....
    • Campagne Doritos
    • VOTRE EMPREINTE VIRTUELLE MESURÉE POUR LA PREMIÈRE FOIS
    • http://smr.newswire.ca/fr/doritos/your-social-footprint-measured-for-the-first-time
  • 48.
    • Soirée au clair de lune (Biodôme de Montréal)
    • http://smr.newswire.ca/fr/museums-nature-de-montreal/au-biodome-de-montreal-soiree-au-clair-de-lune
  • 49. Autres exemples de communiqués de médias sociaux 2010 Restaurant Industry Forecast Social Media News Release http://www.restaurant.org/pressroom/social-media-releases/release/?page=social_media_2010_forecast.cfm L’ACSTA répond aux besoins de voyageurs et dévoile son nouveau site Web http://smr.newswire.ca/fr/catsa/responds-to-passengers-needs-and-launches-new-websit e PR News Wire (Disney/Pixa r) http://multivu.prnewswire.com/mnr/disney/42 402 / PR NewsWi re http://www.prnewswire.com/news-releases/vide os/ Business W ire http://www.businesswire.com/portal/site/home/news/multime dia/
    • Voir aussi: Attention Traditional PR, Step Away from the Social Media Release – aka hRelease (Brian Solis 2007)
    • http://www.briansolis.com/2007/01/attention-traditional-pr-step-away-from/
    • The definitive Guide to Social Media Releases
    • http://www.briansolis.com/2008/02/definitive-guide-to-social-media/
    • PR 2.0 de MarketWire
    • http://www.marketwire.com/mkt/PR2.0/
  • 50.
    • Suggestion de Todd Deffren (salle virtuelle des médias)
    • Source: http://www.shiftcomm.com/downloads/smnewsroom_template.pdf
  • 51.
    • GM-Europe Social Media Newsroom (Fusion des sites médias en 2010)
    • http://www.gmeurope.info/social_media_newsroom/
  • 52.
    • La salle des nouvelles du Parti Libéral du Canada
    • http://www.liberal.ca/fr/newsroom/
  • 53.
    • Une partie du site des nouvelles de Médias sociaux de la compagnie Electrolux
    • http://newsroom.electrolux.com/
    • Voir aussi:
    • How Social Media is Radically Changing the Newsroom
    • http://mashable.com/2009/06/08/social-media-newsroom/
    • The Roanoke Times (Virginie)  Normes et politiques:
    • Comment les journalistes doivent aborder les sites médias de médias sociaux
    • http://www.roanoke.com/newsservices/wb/xp-59614#48
  • 54. La question de l’embargo Dans le domaine particulier des nouvelles technologies, il semble que la question de l'embargo pose certains problèmes à cause de la grande compétitivité entre les publications et les blogues. Toutes les raisons sont bonnes pour violer un embargo dont celle d'attirer l'attention des lecteurs vers son site (être le premier à diffuser la nouvelle, détenir un scoop, etc.). Le célèbre blogue TechCrunch a même annoncé qu'il ne les respecterait plus et que les organisations devraient même les abolir. Par contre, il ne faut jamais oublier que l'embargo permet aux journalistes et aux blogueurs qui le respectent de fouiller davantage un sujet, de mieux comprendre les enjeux et donc de rédiger souvent un article plus complet. En bout de ligne, n'est-ce pas là aussi un avantage pour l'organisation qui émet un communiqué avec embargo ? Par ailleurs, les salles de rédaction peuvent également y trouver leur compte car l'embargo permet de planifier les affectations. Ce qui peut sembler être une pratique ancienne ou caduque dans le milieu des technologies ne l’est pas nécessairement dans d’autres domaines...
    • Références:
    • The Last has Fallen. The Embargo is dead (Michael Arrington) TechCrunch. http://techcrunch.com/2009/09/23/the-last-has-fallen-the-embargo-is-dead/ consulté le 16 février 2010.
    • Voir aussi au sujet de l’embargo, l’entrevue audio de Karl Oestreich (Mayo Clinic) accordée à Shel Hotlz : http://blog.holtz.com/index.php/weblog/comments/embargoes_live_on_techcrunch_notwithstanding/ consulté le 17 février 2010.
  • 55. Étude de cas Lancement d’un Véhicule Tout Terrain (VTT) de Bombardier en 1999 (Oui, 1999 !) Ni les technologies les plus récentes ni les médias sociaux ne peuvent remplacer un bon jugement , une stratégie pertinente et une tactique créative (intégration courriel et Web en deux étapes). Choix des destinataires (triés sur le volet) Courriel personnalisé et unique pour chacun Titre accrocheur et personnalisé Source de l’envoi sans équivoque et crédible Texte concis intégrant une url (remarquez bien le nom du fichier dans le 1e courriel).
    • Source de l'opération :
    • Bombardier Produits Récréatifs (BRP) et GroupAxion/Jean-François Dumas (1999)
    • M. Dumas est maintenant à la tête d’Influence Interactive
    • http://www.influenceinteractive.com
    • Résultat de la campagne : Gagnant d’un Prix Boomerang en 99 (Catégorie Relations publiques)
  • 56.
    • Remarquez le nom du fichier html dans l’url...
    • Croyez-vous que madame Jolin a cliqué sur le lien ?
  • 57.
    • De type «Teaser», le site repose sur une animation avec un effet de loupe furtive qui laisse à peine entrevoir le VTT. Remarquez le petit carton jaune dans le coin inférieur gauche. Tous les destinataires (une dizaine au Canada et une trentaine au USA) ont accédé à un site personnalisé de ce type.
  • 58.
    • 2e envoi avec lien vers infos. complètes
    • Voir aussi: Are people just boring or bored (on creativity in Press releases)
    • http://www.newsvetter.com/2010/01/13/are-pr-people-boring-or-just-bored/
  • 59.
    • Accès aux informations techniques et au communiqué
  • 60.
    • Les fausses nouvelles télévisées...
    • Phénomène essentiellement américain, il s'agit le plus souvent de communiqué vidéo ( V ideo N ews R elease). Ci-dessous, le VNR d’un produit pour les troubles du sommeil
    • Plusieurs compagnies (et cabinets de RP) ont profité des coupures et/ou des lacunes en matière de ressources matérielles et humaines des postes de télévision - affiliés ou non aux grands réseaux- ) pour produire des VNR que les stations diffusent par la suite comme étant des nouvelles d'intérêt public...
    • Source: http://www.prwatch.org/fakenews/execsummary
  • 61.
    • Les fausses nouvelles télévisées...
    • Les mêmes images reprises dans un bulletin de nouvelles de Fox News (KPTV)
    • Source: http://www.prwatch.org/fakenews/execsummary
  • 62. La pratique des VNR se poursuit mais grâce aux nombreux canaux de diffusion (YouTube, Vimeo, DailyMotion, etc,) les organisations s’ouvrent des «chaînes» et y téléversent leurs productions directement. Mercedes-Benz Canal Youtube http://www.youtube.com/user/MercedesBenzTV TripAdvisor http://www.youtube.com/user/TripAdvisor Pizza Domino http://www.youtube.com/user/dominosvids Stanford University http://www.youtube.com/user/StanfordUniversity Fondation One-Drop http://www.youtube.com/user/onedropfoundation Les Forces canadiennes http://www.youtube.com/user/LesForcesCanadiennes BlackBerry http://www.youtube.com/user/BlackBerry
  • 63. Merci de votre attention
    • Patrice Leroux
    • [email_address]
    • http://twitter.com/patriceleroux
    • http://patriceleroux.blogspot.com/