Your SlideShare is downloading. ×
Fomations_Medias_Soc_RP
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Fomations_Medias_Soc_RP

532
views

Published on

Notes accompagnant ma presenation lors du webinar de l'Observatoire des medias sociaux en relations publiques (Universite Laval). Theme 3: Quelles formations pour les professionnels des relations …

Notes accompagnant ma presenation lors du webinar de l'Observatoire des medias sociaux en relations publiques (Universite Laval). Theme 3: Quelles formations pour les professionnels des relations publiques ? (11 mai 2012)

Published in: Education

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
532
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
13
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • Transcript

    • 1. Quelles formations pour lesprofessionnels de RP ? Présenté par Patrice Leroux, M.A., ARP 11 mai 2012
    • 2. La nouvelle géographie des médias selonClay Shirky• Notre époque représente la plus forte augmentation des moyens d’expression et de communication depuis les débuts de l’humanité.• Internet (Web 2.0) premier média qui soutient à la fois (et en même temps) la formation de groupes et les conversations (plusieurs-à-plusieurs).• L’Internet n’est plus seulement une source d’information mais un site de coordination...• Voir: Mieux connaître Clay Shirky : http://patriceleroux.blogspot.com/2009/11/mieux-connaitre-clay-shirky.html
    • 3. Formations en relations publiquesPremier cycle (formation initiale au baccalauréat)Formation continue (créditée et non créditée)Deuxième cycle (DESS et maîtrise)Troisième cycle (Ph.D.) ?
    • 4. Source de l’image (IFTF): http://www.iftf.org/system/files/deliverable/IFTF_FutureWorkSkillsSummary.gifFuture Work Skills 2020 Institute for the FutureUniversity of Phoenix Research Institutehttp://www.iftf.org/futureworkskills2020
    • 5. 10 compétences-clés1- Capacités de compréhension (Sense-making)Comprendre et appréhender la signification (et/ou les interprétations) de ce qui est exprimé àl’échelle humaine et qui ne peut pas être codée. Pensée critique.2- Intelligence sociale (Social intelligence)Pouvoir se connecter aux autres de manière profonde et directe (stimuler des interactions).Savoir-être. De l’ordre du sentiment et de l’émotion. L’IA en est encore très loin...3- Capacités d’adaptation et de création (Novel & adaptive thinking)Sortir des sentiers battus. Proposer des pistes de solutions novatrices. Savoirs particuliers. Divisionencore plus prononcée entre tâches manuelle et abstraite. Adaptation contextuelle et situationnelle.Polarisation grandissante entre les travailleurs «high-skill» et «low-skill» aux USA...4- Compétences interculturelles (Cross-cultural competency)Savoir-agir dans divers contextes culturels dans une perspective de mondialisation et de diversitéculturelle et ethnique. Va au-delà des habiletés linguistiques. La diversité inter-culturelle, c’est aussil’âge, la formation, les valeurs, etc,. Les groupes hétérogènes réussissent mieux que les groupeshomogènes... http://crookedtimber.org/2007/06/27/review-scott-e-page-the-difference/5- Pensée informatique (Computational thinking)Comprendre des raisonnements fondés sur des données; traduire ces donnés en concepts abstraits.http://www.cs.cmu.edu/afs/cs/usr/wing/www/ct-french.pdf
    • 6. 10 compétences-clés6- Littéracie des nouveaux médias (New Media Literacy)Comprendre, évaluer de manière critique, et produire des contenus multimédias (culture du remixet du mashup) pour communiquer.7- L’interdisciplinarité (Transdisciplinarity)Comprendre, évaluer et utiliser des concepts et des notions en provenance de, et à traversplusieurs disciplines.8- Capacités d’adaptation et de création (Design mind-set)Représentation et développement de tâches et de processus. Visualisation et association. Cartesheuristiques.9- Gestion de la charge cognitive (Cognitive load management)Chercher, trier et sélectionner de grandes quantités d’information ( signaux forts et faibles).Agrégation et curation.10- Collaboration virtuelle (Virtual Collaboration)Capacité à travailler de manière productive, ouverte et transparente dans une équipe virtuelle.
    • 7. Source de l’image: Mckinsey Quarterly http://www.mckinseyquarterly.com/newsletters/chartfocus/2012_05.htmlVoir aussi: How social technologies are extending the organization (McKinsey, novembre 2011)http://www.mckinseyquarterly.com/High_Tech/Strategy_Analysis/How_social_technologies_are_extending_the_organization_2888
    • 8. Un témoignage éloquentAnne-Josée Laquerre, ARPConseillère principale, responsabilité sociale d’entrepriseBombardier Aéronautique (7 mai 2012)« De mon point de vue actuel, les besoins de formation en médias sociaux se situent sur troisvolets:Technique: Il faut encore démystifier la mécanique et, en ce sens, je pense que nous avonsencore besoin de formation de base au plan technique. Ici, à linterne par exemple, nous avons unpeu de "coaching" de la part des communicateurs dexpérience en médias sociaux envers ceux quien amorcent lusage et cest très positif.Stratégique: Au plan de lintégration des médias sociaux dans nos stratégies, je pense que nousavons besoin de voir davantage détudes de cas, dans tous les volets - exemples où les médiassociaux se sont avérés une menace, une occasion, une faiblesse, une force... pour les partiesprenantes externes aussi bien quinternes.Ceci nous permettrait dapprendre plus rapidement, àpartir de lexpérience des autres organisations.Mesure: Nous avons un réel besoin d’en connaître davantage au sujet des indicateurs clés deperformance associés aux médias sociaux... Comment passer des mesures dactions ("outputs"comme par exemple le nombre de "j’aime") vers des mesures de résultats plus tangibles("outcomes" - quelle est la contribution des médias sociaux à latteinte des objectifs plus globauxque nous nous sommes fixés -impact sur la réputation, sur lengagement des employés, etc.). […]Une partie des liens entre "ouput" et "outcome" me semble encore bien nébuleuse...».
    • 9. Source: La SQPRP endosse la déclaration de Barcelone sur l’évaluation des relations publiqueshttp://www.cnw.ca/en/story/753045/la-sqprp-endosse-la-declaration-de-barcelone-sur-l-evaluation-des-relations-publiques
    • 10. Source: Les sept principes de la Déclaration de Barcelone (Pierre Bérubé, Elizabeth Hirst, Guy Litalien)http://www.crpcm.uqam.ca/pages/docs/centres/rp/20110323_Conference%20Evaluation_SQPRP_3.pdf
    • 11. Source: Les sept principes de la Déclaration de Barcelone (Pierre Bérubé, Elizabeth Hirst, Guy Litalien)http://www.crpcm.uqam.ca/pages/docs/centres/rp/20110323_Conference%20Evaluation_SQPRP_3.pdf
    • 12. Bien saisir les impacts financiers et non-financiers de toute activité liée aux médias sociauxLe Social Media ROI d’Olivier Blanchardhttp://patriceleroux.blogspot.com/2011/08/le-social-media-roi-dolivier-blanchard.html
    • 13. Source: Figure (de gauche) 15.6 - Financial Results. Chapter 15. ROI and Other Social media Outcomes, p. 215(Social Media ROI, Olivier Blanchard, Que Ed., 2011)
    • 14. Mesure média ou mesure économique ? (ROI)Measuring influence in Social Media (Don Bartholomew/MetricsMan)http://metricsman.wordpress.com/2009/06/04/measuring-influence-in-social-media/
    • 15. Source: Public Relations is more important than making money (Craig Pearce)http://craigpearce.info/marketing/public-relations-important-making-money/
    • 16. Tendance lourde : de plus en plus de personnes veulent (et doivent)parfaire leurs connaissances, habiletés et qualifications au cours de leurvie active.En toute logique, la demande pour la formation continue devrait doncs’accroître.Concept de l’apprentissage tout au long de la vie (culture de la formationcontinue)Plusieurs professionnels préfèrent des formations répondant à des besoinsprécis et ponctuels. Ils se tournent vers des ressources privées, desordres professionnels ou des établissements d’enseignement supérieur.Voir à ce sujet:Politique gouvernementale d’éducation des adultes et de formation continuehttp://www.mels.gouv.qc.ca/REFORME/formation_con/index.htmRapport : Comité ad hoc sur la formation continue à l’Université de Montréal (mars 2010)http://www.recteur.umontreal.ca/pdf/documents-institutionnels/Rapport_FC_26-03-10.pdf
    • 17. En 2007, la masse salariale assujettie à la Loi sur les compétences était de $73 milliards.Les entreprises investissaient en moyenne 1,35% de leur masse salariale en formation.La formation continue représentait, cette année-là, un marché de près d’un milliard.Au sujet de la distribution de cette somme, la dernière enquête sérieuse aurait été faite parEmploi-Québec en 2005. On y démontrait que :- 57% de cette masse salariale était utilisée à l’interne (entreprise et organisations)- 43% faisait l’objet de contrats avec des services externes dont :- 52% allait au secteur privé- 23% au secteur public ($100 millions)- 9% aux fournisseurs d’équipements La formation continue non créditée des universités québécoises s’avère toujours marginale. Elle constitue moins de 1% des activités des établissements. Peut-on espérer une meilleure jonction entre le monde du travail et l’expertise universitaire ? Voir Carol Landry. Analyse comparée de l’offre de formation universitaire non crédité (FUNC) OU Quelle « vitrine » pour l’université ?Faculté des sciences de l’éducation (Université Laval) 2009http://www.slidefinder.net/2/2009_landry/2009_landry/19528764
    • 18. «Social media has prompted a radical shift. We’ve moved from a world that is private-by-default, public-through-effort to one that is public-by-default, private-with-effort.» Danah Boyd ;-) Source: Debating Privacy in a Networked World for the WSJ (Danah Boyd) http://www.zephoria.org/thoughts/archives/2011/11/20/debating-privacy-in-a-networked-world-for-the-wsj.html
    • 19. Merci de votre attentionPatrice Lerouxpatrice.leroux@umontreal.cahttp://twitter.com/patricelerouxhttp://patriceleroux.blogspot.com/http://www.slideshare.net/lerouxpa