Your SlideShare is downloading. ×
Formarion ps (3)
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Formarion ps (3)

352
views

Published on

Published in: Education

0 Comments
4 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
352
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
4
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. PHOTOSHOP Formation (2ème partie)
  • 2. LES MODES DE FUSION
  • 3. 1°) Qu’est-ce que les modes de fusion ? Un mode de fusion détermine comment les pixels d’un calque se mélangent aux pixels du calque du dessous. Mais à quoi cela sert-il ? Ils ont deux usages distincts : à créer des effets visuels. Par exemple : - Si vous pratiquez la manipulation d’images, le photo montage : il va vous permettre de produire des effets spéciaux : vous pourrez ainsi, par exemple, fusionner 2 images différentes en laissant apparaître le contenu des 2 images, rendre la transparence a des objets ajoutés dans une composition ou encore apposer un tatouage sur la peau de votre copain… - Si vous travaillez sur la correction de photos : il va compléter les outils de correction. Par exemple renforcer le contraste (mode superposition par exemple), corriger une sur-exposition ou une sousexposition… Il y a pas mal de modes de fusion. Dans certains cas, le mode de fusion ne donnera rien ou un effet horrible. Dans d’autres cas, la différence entre 2 modes de fusion ne sera pas flagrante. Il faut les essayer, l’un après l’autre et retenir celui qui donne l’effet le plus rapprochant de ce que vous désirez.
  • 4. 2°) Où les trouver ? Les modes de fusion se trouvent à 2 endroits : - Dans la palette des calques. Normal, puisqu’il s’agit de fusion de calques. Ils se trouvent dans la barre du haut de la palette des calques, juste en dessous de l’onglet Calques. Par défaut, le mode de fusion est « Normal » et une petite flèche noire, en bout du bouton « Normal » vous permet d’accéder à tous les modes de fusion disponibles. Les modes de fusion s’appliquent à tous les calques, que ce soient des calques normaux, de réglage, d’objets dynamiques ou de filtres dynamiques. - Mais aussi dans la barre d’outils de l’outil Pinceau. Le principe y est le même, à la différence que le nombre de modes de fusion est plus important (2 de plus), et que vous sélectionnez le mode de fusion avant de commencer à peindre. Dans ce cas, à chaque coup de pinceau, photoshop applique le mode de fusion sélectionné aux pixels de l’image sur laquelle vous peignez.
  • 5. 3°) Présentation des modes de fusion Quand vous faites apparaître la liste des modes de fusion, vous voyez qu’ils sont répartis en 6 groupes, séparés par une petite ligne grisée.
  • 6. Normal Tous les pixels du calque sont visibles
  • 7. Fondu Pour voir l’effet obtenu en mode de fusion « Fondu », vous devez soit baisser l’opacité du calque, soit le calque du dessus comporte des zones de transparence –> les pixels du calque du dessous, apparaissent comme un effet de dissolution.
  • 8. Obscurcir La couleur du calque supérieur n’est rendue visible que là où elle est plus foncée que celle du calque d’en dessous. Ce mode est intéressant si vous voulez peindre une esquisse que vous avez dessinée à la main, puis scanné. En effet, dès lors que le contour du dessin a bien été contrasté, il est facile de peindre par dessus en mode obscurcir, les traits noirs du dessin restant visibles sous les coups de pinceau, puisque le mode obscurcir laissera toujours le noir visible.
  • 9. Produit L’image résultante est assombrie. Les parties blanches du calque disparaissent et les parties noires fusionnent avec le calque du dessous. Ce mode de fusion est intéressant : - En photomontage pour incruster 2 photos l’une dans l’autre. - En photographie, il permettra de rétablir le contraste et la luminosité d’une photo légèrement surexposée (le mode de fusion Produit sera appliqué sur la copie du calque de la photo originale). Équivaut à la réduction de diaphragme lors de la prise de vue. (l’opacité ramenée à 40% équivaut à la fermeture d’1 diaphragme). - Avec un motif ou un dégradé, vous n’afficherez que les parties sombres du motif ou du dégradé. - évite la fastidieuse étape de détourage pour des détourages délicats sur fond blanc, car le blanc n’est pas conservé avec le mode de fusion Produit
  • 10. Densité couleur + Augmente le contraste et la saturation, proportionnellement à la luminosité du calque du dessous. Aucune action sur les pixels noirs ou blancs.
  • 11. Densité linéaire + Réduit la luminosité de façon plus prononcée qu’avec le mode Produit. Les pixels du calque actif disparaissent si les pixels du calque inférieur sont noirs. Aucune action sur les pixels de couleur blanche.
  • 12. Couleur plus foncée Ce mode de fusion agit uniquement sur les couleurs les plus foncées, contrairement au mode Obscurcir qui agit également sur les couleurs intermédiaires. Ce mode est intéressant pour laisser des zones de couleur sur une photo traitée avec le calque de réglage Noir et blanc.
  • 13. Eclaircir Seuls les pixels les plus clairs sont conservés. C’est l’inverse du mode Obscurcir. Ici, la couleur noire disparaît.
  • 14. Superposition L’image finale est toujours plus claire. Les pixels noirs du calque disparaissent et les pixels blancs sont conservés. C’est comme si vous preniez 2 diapositives et que vous les superposiez. Si vous avez une photo légèrement sousexposée, el dupliquant le calque et en y apposant le mode de fusion Superposition au calque du dessus, vous allez éclaircir votre photo. Équivaut à l’ouverture de diaphragme lors de la prise de vue. (l’opacité ramenée à 40% équivaut à l’ouverture d’1 diaphragme).
  • 15. Densité couleur Comme le mode Densité couleur +, ce mode de fusion agit sur la saturation et le contraste. L’image finale est plus claire et plus contrastée. Les pixels noirs du calque actifs disparaissent.
  • 16. Densité linéaire – (ajout) Eclaircit la couleur de base en augmentant la luminosité de façon plus importante qu’avec le mode Superposition. Aucune action sur les pixels noirs.
  • 17. Couleur plus claire À l’opposé du mode « Couleur plus foncée », ce mode de fusion se limite aux couleurs les plus claires seulement, contrairement au mode « Eclaircir » qui agit également sur les couleurs intermédiaires.
  • 18. Incrustation Il y a un mélange des couleurs des 2 calques, mais la luminosité du calque du dessous est conservée. L’image finale contient donc les parties les plus claires et les plus foncées des 2 calques. Le contraste apparaît donc plus prononcé.
  • 19. Lumière tamisée Assombrit les pixels foncés et éclaircit les pixels clairs, par effet de transparence, avec un très léger effet de lumière diffuse (d’où son nom).
  • 20. Lumière crue 1°) il assombrit les pixels foncés par application du mode de fusion Produit et 2°) il éclaircit les pixels clairs par application du mode de fusion Superposition. Le résultat donne un effet plus doux que le mode de fusion Incrustation.
  • 21. Lumière vive 1°) il assombrit les pixels foncés par augmentation du contraste et 2°) il éclaircit les pixels clairs par diminution du contraste. Le résultat donne un effet plus prononcé que le mode de fusion Incrustation.
  • 22. Lumière linéaire 1°) il applique un mode de fusion Densité couleur + ou densité couleur – en fonction de la couleur de base. Le résultat donne un effet plus prononcé que le mode de fusion couleur vive.
  • 23. Lumière ponctuelle 1°) il applique le mode de fusion Eclaircir sur les pixels clairs et le mode de fusion Obscurcir sur les pixels foncés. Le résultat donne un effet plus prononcé que le mode de fusion Lumière tamisée.
  • 24. Mélange maximal L’effet est assez prononcé : ce mode de fusion produit une image postérisée, composée au maximum de 8 couleurs : rouge, magenta, bleu, cyan, jaune, vert, noir et blanc.
  • 25. Différence Comme son nom l’indique, ce mode de fusion soustrait la couleur du calque inférieur à celui du calque supérieur, ou l’inverse, selon la luminosité de chacun des 2 calques. Les couleurs du calque supérieur s’inversent, sauf sur les parties sombres du calque inférieur.
  • 26. Exclusion Le résultat est le même que pour le mode de fusion Différence, sauf qu’il est peut-être un peu plus doux.
  • 27. Soustraction Ce mode de fusion donne sensiblement le même résultat qu’avec le mode de fusion Produit, combiné à un négatif des couleurs (inversion des couleurs).
  • 28. Division Ici, le résultat est sensiblement le même qu’avec le mode de fusion Densité couleur -, combiné à une inversion des couleurs : il y a division des couleurs du calque supérieur par celles du calque inférieur.
  • 29. Teinte Le calque supérieur conserve sa teinte mais prend la luminosité et la saturation du calque inférieur.
  • 30. Saturation Le calque supérieur conserve sa saturation mais prend la luminosité et la teinte du calque du dessous.
  • 31. Couleur Le calque supérieur conserve sa saturation et sa teinte mais prend la luminosité du calque du dessous. Ce mode de fusion est intéressant en photographie, pour coloriser des photos, tout en conservant la texture de la photo originale.
  • 32. Luminosité Le calque du dessus conserve sa luminosité et sa saturation. L’image finale apparaît en niveaux de gris si le calque inférieur est très clair.
  • 33. Exemple : Incruster un tatouage avec photoshop
  • 34. Exemple : Incruster un tatouage avec photoshop • Ouvrez votre image sur Photoshop. • Ensuite importez votre tatouage sur photoshop et mettez le au milieu comme ça. • Passez le mode de fusion de votre calque tatouage en mode Produit. • Menu>filtre>déformation>on dulation.
  • 35. Créer un reflet style web 2.0
  • 36. Créer un reflet style web 2.0 • Importez l'objet que vous voulais lui faire un reflet • Ouvrez un nouveau document de 500x500 pixels résolution 72dpi couleur R VB • Ajoutez un dégradé radial comme fond (Menu > Calque > Nouveau Calque de remplissage > Dégradé )
  • 37. Créer un reflet style web 2.0 • Prenez l'outil rectangle de sélection (M) et faites une sélection en bas comme ce ci • Maintenant créez un nouveau calque (Ctrl+Shift+N) puis prenez l'outil dégradé (G) et dessinez un dégradé comme ce ci • Supprimer un peu des cotés avec l'outil gomme (E) et autour de la bouteille
  • 38. Créer un reflet style web 2.0 • Sélectionnez le calque de la bouteille et dupliquez le (Ctrl+J) • Menu > Édition > Transformation Manuel > symétrie axe vertical • Déplacez la deuxième bouteille en bas comme ce ci
  • 39. Créer un reflet style web 2.0 • ajoutez un masque de fusion (Menu > Calque > Masque de fusion > Tout faire apparaître ) • Cliquez sur le masque de fusion et prenez l'outil dégradé (G) et faites un dégradé en partant du bas • Pour finir réduisez l'opacité de ce dernier à 33%
  • 40. Créer des sphères 3D avec Photoshop
  • 41. Créer des sphères 3D avec Photoshop • Ouvrir un nouveau document de : 1600x1050 pixels résolution72Dpi couleurs RVB 8bits • Ajoutez un calque de remplissage dégradé en allant dans Menu > Calque > Nouveau calque de remplissage > Dégradé.
  • 42. Créer des sphères 3D avec Photoshop • Créez un nouveau calque ( Ctrl+Shift+N ), prenez l'outil rectangle de sélection (M) et faite une sélection rectangulaire comme ceci. • Remplissez la sélection avec du Noir en utilisant l'outil pot de peinture (G) .
  • 43. Créer des sphères 3D avec Photoshop • Ensuite allez dans Menu > Filtre > Rendu > Halo • Toujours en laissant la sélection active, allez dans Menu > Filtre > Déformation > Coordonnées polaires. • Ensuite allez dans Menu > Edition > Transformation > Symétrie axe vertical • Puis allez dans Menu > Filtre > Déformation > Coordonnées polaires.
  • 44. Créer des sphères 3D avec Photoshop • Maintenant il nous reste qu'a sélectionner notre sphère, prenez l'outil Ellipse de sélection (M) et faites une sélection radial. • Ensuite allez dans Menu > Calque > Masque de fusion > Faire apparaitre la sélection. • Allez dans Menu > Image > Réglages > Teinte et saturation
  • 45. Créer des sphères 3D avec Photoshop • Réduisez un peu la taille de votre sphère ( Ctrl+T ). • Rendez-vous dans les options de fusion • Dupliquez la sphère (Ctrl+J) ensuite allez dans Menu > Edition > Transformation > Symétrie axe vertical puis déplacez-la vers le bas. • Prenez l'outil gomme (E) et effacez la partie inférieur de votre sphère pour obtenir un effet de reflet.
  • 46. Créer des sphères 3D avec Photoshop • Dessinez un rond Noir comme ceci en utilisant l'outil ellipse (U) . • Puis appliquez dessus un Filtre flou gaussien en allant dans Menu > Filtre > Atténuation > Flou gaussien. • Réduisez son opacité à 65%.
  • 47. Créer des sphères 3D avec Photoshop • Dupliquez votre sphère plusieurs fois et ajoutez un calque de réglage courbe de transfert de dégradé en allant dans Menu > Calque > Nouveau calque de réglage > Courbe de transfert de dégradé , changez son mode de fusion en Incrustation et réduisez sonopacité à 59%.
  • 48. Texte en 3D • Pour commencer ouvrez un nouveau document de 1900x1200 pixels, résolution 72Dpi et couleur RVB. • Ajoutez un calque de remplissage Dégradé en allant dans Menu > Calque > Nouveau calque de remplissage > Dégradé. • Tapez votre texte mais les caractères doivent être écrits séparément dans des calques de texte différents.
  • 49. Texte en 3D • appliquez dessus les options de fusion suivante.
  • 50. Texte en 3D • Toujours en vous mettant sur le calque du texte 3D allez dans Menu > Calque > Masque de fusion > Tout faire apparaitre. • Maintenant mettez vous sur le masque que vous venez de créer prenez l'outil pinceau (B) et une couleur noir puis essayez de dessiner sur les contours de ce dernier • Créez un nouveau calque (Ctrl+Shift+N) et remplissez le avec du Noir en utilisant l'outil pot de peinture (G), ensuite allez dans Menu > Filtre >Rendu > Halo.
  • 51. Texte en 3D • • • • • • Menu > Image > Réglages > Teinte et saturation (Ctrl+U). Changez son mode de fusion en Lumière crue. Créez un nouveau calque et dessinez des nuages en utilisant l'outil pinceau (B) et une couleur Blanche. Ajoutez un autre calque de remplissage dégradé (Menu > Calque > Nouveau calque de remplissage > Dégradé ) avec un mode de fusion lumière tamisée. Ensuite ajoutez un calque de réglages courbe de transfert de dégradé en allant dans Menu > Calque > Nouveau calque de réglage > Courbe de transfert de dégradé. Changez son mode de fusion en lumière tamisée
  • 52. Texte en 3D • Maintenant importez la texture grunge suivante directement dans votre document et changez son mode de fusion en lumière tamisée. • Créez un nouveau calque et allez dans Menu > Filtre > Rendu > Nuage. • Changez son mode de fusion en lumière tamisée et réduisez son opacité à 69%.
  • 53. LES MASQUES D’ÉCRÉTAGE
  • 54. 1°) Qu’est-ce qu’un masque d’écrétage et à quoi ça sert ? • Comme le masque de fusion, c’est une méthode de travail non destructive. • Associé à un calque standard, un calque de forme ou un calque de texte, il vous permet de limiter le contenu d’un calque aux dimensions d’un autre calque. Par exemple, remplir les caractères d’un texte avec une texture ou une photo, ou plus largement, remplir une forme avec une autre image. • Le calque du dessous sert en quelque sorte de pochoir, limitant ainsi l’affichage de l’image du dessus. • Le masque d’écrétage vous servira également à limiter l’action d’un calque de réglage au seul calque qui le précède dans la pile. En effet, lorsque vous appliquez un calque de réglage dans Photoshop, tous les calques situés en dessous, dans la palette des calques, sont affectés par ce réglage. Le masque d’écrétage va ainsi permettre d’appliquer un réglage de façon non destructive, tout en limitant son effet au seul calque concerné.
  • 55. 2°) Comment créer/supprimer un masque d’écrétage ? • Pour créer un masque d’écrétage sur un calque (autre que Réglages), Il y a 3 méthodes. De la plus rapide à la plus longue : 1. Appuyez sur la touche Alt et cliquez en même temps sur la ligne qui sépare vos 2 calques. Quand le curseur se transforme, lâchez. 2. Cliquez sur le calque de la photo (celui du haut) et appuyez sur les touches cmd + Alt + G (Ctrl + Alt + G) 3. Cliquez sur le calque de la photo (celui du haut) et allez dans le menu Calques / Créer un masque d’écrétage. –> Le masque d’écrétage est créé. La vignette du calque s’est décalée sur la droite et une petite flèche renvoie au calque d’en dessous. NB : pour la création d’un masque d’écrétage sur un calque de réglage, allez directement au chapitre 6°) ci-après. • Pour supprimer un masque d’écrétage, 2 méthodes : 1. Appuyez sur la touche Alt et cliquez en même temps sur la ligne qui sépare le calque du calque écrété. Quand le curseur se transforme en , lâchez. 2. Sélectionnez le calque écrété et allez dans le menu Calques / Supprimer le masque d’écrétage. –> Le masque d’écrétage est supprimé : les 2 vignettes sont positionnées au même niveau.
  • 56. 3°) Création d’un masque d’écrétage sur un calque standard 1. Créer un nouveau document en appuyant sur (Ctrl + N), ou en allant dans le menu Fichier / Nouveau. 2. Avec l’outil Ellipse de sélection (dans la palette d’outils, 2ème outil en partant du haut), tracer un ovale sur ce document
  • 57. 3°) Création d’un masque d’écrétage sur un calque standard 3. Avec le Pot de peinture (dans la palette d’outils, 12ème outil en partant du haut), remplissez cette sélection (de peinture noire par exemple) 4. Ajoutez une photo au dessus du calque de forme. Par exemple, depuis votre explorateur, cliquez sur le nom du fichier de l’image et glissez-le sur votre espace de travail. Redimensionnez si besoin votre image et validez en appuyant sur la touche Entrée.
  • 58. 3°) Création d’un masque d’écrétage sur un calque standard 5. Créer un masque d’écrétage en appuyant sur les touches (Ctrl + Alt + G). Vous pouvez également passer par le menu Calques / Créer un masque d’écrétage. –> Voilà, votre ovale noir est rempli avec la photo.
  • 59. 4°) Le masque d’écrétage par écrétages successifs Nous allons créer un calque de forme, pour lequel 2 calques successifs vont être écrétés. En effet, vous pouvez créer autant de masques d’écrétages que vous le désirez. 1. Créer un nouveau document en appuyant sur (Ctrl + N), ou en allant dans le menu Fichier / Nouveau. 2. Cliquez sur l’outil Forme personnalisée (avec l’outil rectangle : 18ème outil en partant du haut de la palette des outils). NB : vous pouvez également dessiner une forme avec la plume. 3. Dans la barre d’options de l’outil Forme personnalisée, cliquez sur l’option Calque de forme (2ème icône à gauche) puis choisissez une forme dans le sélecteur de formes. 4. Cliquez/glissez dans votre document, jusqu’à ce que la forme soit de la grandeur voulue. Puis, lâchez. La forme sera remplie automatiquement avec la couleur d’avant-plan.
  • 60. 4°) Le masque d’écrétage par écrétages successifs 5. Ajoutez une photo au dessus du calque de forme. Par exemple, depuis votre finder (explorateur), cliquez sur le nom du fichier de l’image et glissez-le sur votre espace de travail. Redimensionnez si besoin votre image et valider en appuyant sur la touche Entrée. 6. Créer un masque d’écrétage : menu Calques / Créer un masque d’écrétage.
  • 61. 4°) Le masque d’écrétage par écrétages successifs 7. Vous pouvez déformer votre image pour lui donner une forme bombée, qui peut faire plus réaliste dans un parapluie. Une méthode rapide : - Appuyez sur les touches (Ctrl + T) - Dans la barre d’option « Déformation », en haut de l’écran, cliquez sur l’icône « Permuter les modes de transformation libre et de déformation« - Puis, toujours dans la barre d’option, sélectionnez un mode de transformation automatique dans la liste déroulante « Personnalisée »
  • 62. 4°) Le masque d’écrétage par écrétages successifs 8. Si vous voulez ajouter des motifs supplémentaires sur le parapluie, vous pouvez ajouter une ou plusieurs formes personnalisées au dessus du masque d’écrétage. Il vous suffira de créer un nouveau masque d’écrétage, comme indiqué ci-contre Votre nouvelle forme se limitera à la forme du parapluie. Pour déplacer la forme à l’intérieur du parapluie, cliquez sur le calque de la forme pour l’activer et Cliquez/Glissez dans votre document pour bouger la forme. Vous pouvez ainsi ajouter des calques successifs et les écréter avec le calque qui sert de masque (ici, le calque de forme « parapluie »). Chaque calque devra être écrété selon la même méthode.
  • 63. LES CALQUES DE RÉGLAGES
  • 64. 1°) Qu’est-ce que les calques de réglage ? Les calques de réglages sont un ensemble d’outils qui vont apporter des corrections chromatiques non destructives à vos images. Ils sont au nombre de 16 :
  • 65. 2°) Alors, pourquoi les « calques de réglage » et non les réglages du menu Image ? • • En effet, les réglages peuvent être appliqués à partir du menu Image/Réglages. Mais les réglages appliqués par ce menu… sont permanents. Cela veut dire que si vous n’êtes pas satisfaits du réglage, vous ne pourrez pas l’annuler, surtout après enregistrement de votre travail. En effet, avec le menu Image, le réglage s’applique directement sur le calque sélectionné (la photo sur laquelle vous voulez l’appliquer). Par contre, les calques de réglage produisent des effets identiques à ceux du menu Image/Réglages, mais chaque correction est appliquée sur un calque séparé, donc indépendant du calque de l’image et ne modifie donc pas directement celle-ci. Il s’agit bien ici de correction non destructive. Cette méthode de travail s’inscrit donc dans ma ligne de conduite : partant du principe que tout le monde a le droit de se tromper ou de changer d’avis, on doit pouvoir à tout moment modifier ou annuler une manipulation qui nous déplait ! - De plus, nous verrons que les calques de réglages possèdent un masque de fusion qui vous permettra une correction sélective, c’est-à-dire que vous pourrez limiter l’action du réglage à une partie seulement de l’image. - Et ce n’est pas fini : vous pourrez cumuler les réglages ! Dans ce cas, chaque calque de réglage se positionnera au dessus du précédent. Chaque réglage sera ainsi indépendant et vous pourrez en masquer certains pour visualiser l’effet avec et sans la correction, ou en supprimer au gré de votre envie. - Vous pourrez également intervertir leur ordre dans la pile (dans la palette des calques), pour modifier l’aspect général de la correction. - Vous pourrez enfin modifier le mode de fusion d’un ou de plusieurs calques ainsi que leur opacité, etc. - Et surtout, même après enregistrement de votre image (au format psd bien entendu), vous pourrez modifier l’intégralité de vos réglages effectués sur chacun des calques !
  • 66. 3°) Comment créer un calque de réglage ? 1. Ouvrez tout d’abord votre image dans Photoshop. Dupliquez-là pour sauvegarder l’original (menu Image/Dupliquer). 2. Il y a 2 façons de procéder : - Cliquez sur la 4ème petite icône au bas de la palette des calques : « Créer un calque de remplissage ou de réglage » - - Ou allez dans le menu Fenêtre/Réglages. Le panneau Réglages s’affiche le long du dock et présente, sous forme de petites icones.
  • 67. Réglage Teinte/Saturation Le réglage Teinte/Saturation, comme son nom l’indique, permet de modifier la teinte, la saturation et la luminosité des couleurs d’une image. C’est certainement la façon la plus simple pour changer les couleurs d’une image ou d’une sélection de l’image.
  • 68. Exemple : Blanchir des dents avec photoshop
  • 69. Exemple : Blanchir des dents avec photoshop Maintenant allez au menu>image>réglages>teinte/saturation. choisissez la couleurjaune et augmentez la luminosité à +100 D'abord, prenez l'outil Lasso (L) pour sélectionner les dents. comme Ceci:
  • 70. Retouche Photo : vieillir une image avec Photoshop

×