• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
La Douleur Germain Ivan
 
Like this presentation? Why not share!

La Douleur Germain Ivan

on

  • 1,520 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,520
Views on SlideShare
551
Embed Views
969

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

3 Embeds 969

http://lettres.lecolededesign.com 967
http://www.slideshare.net 1
http://webcache.googleusercontent.com 1

Accessibility

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    La Douleur Germain Ivan La Douleur Germain Ivan Presentation Transcript

    • Avril. Face à la cheminée, le téléphone, il est à côté de moi. À droite, la porte du salon et le couloir. Au fond du couloir, la porte d’en- trée. Il pourrait revenir directement, il son- nerait à la porte d’entrée: « Qui est là. - C’est moi.» Il pourrait également téléphoner dès son arrivée dans un centre de transit : « Je suis revenu, je suis à l’hôtel Lutetia pour les formalités.» Il n’y aurait pas de signes avant- coureurs. Il téléphonerait. Il arriverait. Ce sont des choses qui sont possibles...Il n’y a pas de raison pour qu’il ne revienne pas. Il est possible qu’il revienne.
    • Dans la fièvre je la revois. Elle parlait, elle pleurait elle ne pouvait rien garder à l’intérieur. Je me demande si je la reconnaîtrais. son visage son corps
    • Je veux mourir Je n’ai plus jamais faim Je suis écoeurée de ce que mangent les autres
    • On n’existe plus à côté de cette attente. Plus d’images dans notre tête. des rafales à l’intérieur de la tête
    • On aura tout essayé. Impossiblede rien lui donner. Je voudrais pouvoir lui donner ma vie. Ainsi seconde après seconde la vie nous quitte nous aussi, toutes les chances se perdent.
    • Le calcul infernal on ne sait rien d’autre si je n’ai pas de nouvelles ce soir c’est qu’il est mort
    • Au bout de trois jours il a commencé à manger Sa faim a elle est devenue appelé sa faim insatiable de plus en plus grande
    • Il a disparu, la faim á sa place c’était une occupation Des proporstions effrayantes Il avalait sans savoir quoi