Information Age Fr 2
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Information Age Fr 2

on

  • 2,226 views

Une présentation donnée à Lyon et à Louvain sur le WEB 2.0. Quels sont les outils ? Les mots-clés "Share-Note-Post-Comment-Me-Others ...". Mais qui sont ces "Digital Natives" ? Quelles ...

Une présentation donnée à Lyon et à Louvain sur le WEB 2.0. Quels sont les outils ? Les mots-clés "Share-Note-Post-Comment-Me-Others ...". Mais qui sont ces "Digital Natives" ? Quelles compétences sont-ils en train de développer ? Comment pouvons-nous les former ? Et enseigner demain ? Apprendre 2.0 c'est encore et toujours Apprendre ?
Merci de me contacter si cela vous intéresse !

Statistics

Views

Total Views
2,226
Views on SlideShare
2,215
Embed Views
11

Actions

Likes
8
Downloads
85
Comments
0

6 Embeds 11

http://demo.mahara.org 4
http://www.pearltrees.com 3
http://www.slideshare.net 1
http://www.formavia.fr 1
http://id.formavia.fr 1
http://www.slashdocs.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Apple Keynote

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Information Age Fr 2 Information Age Fr 2 Presentation Transcript

  • Web 2.0 & Apprentissage 2.0 Marcel Lebrun UCL-IPM marcel.lebrun@uclouvain.be
  • Quelques thèses
  • Quelques thèses • Les outils technologiques constituent un potentiel formidable pour l’enseignement et l’apprentissage.
  • Quelques thèses • Les outils technologiques constituent un potentiel formidable pour l’enseignement et l’apprentissage. • Ce potentiel, instancié dans des valeurs ajoutées pour l’apprentissage, se manifeste dans des méthodes pédagogiques « résonnantes » avec les facteurs qui favorisent l’apprentissage.
  • Quelques thèses • Les outils technologiques constituent un potentiel formidable pour l’enseignement et l’apprentissage. • Ce potentiel, instancié dans des valeurs ajoutées pour l’apprentissage, se manifeste dans des méthodes pédagogiques « résonnantes » avec les facteurs qui favorisent l’apprentissage. • Ces méthodes sont orientées vers les compétences requises chez le futur acteur, la future personne ... pour la société de demain
  • Déjà sur le Web 2.0 ?
  • Web 2.0 ? Web 0.0
  • Web 2.0 ? Web 1.0
  • Web 2.0 ? Web 1.0
  • Web 2.0 ? Web 1.0
  • Web 2.0 ? Netvibes Le gouvernement du peuple par le peuple pour le peuple Abraham Lincoln
  • Web 2.0 ? L'expression Web 2.0 a été proposée pour désigner ce qui est perçu comme un renouveau du World Wide Web.1 L'évolution décrite est aussi bien technologique que d'utilisation. En particulier, on qualifie de Web 2.0 les interfaces permettant aux internautes d'interagir avec le contenu des pages, et entre eux. Le terme s'est imposé à partir de 2007, bien que ce qu'il désigne soit connu depuis 2000. Wikipédia (2008)
  • Web 2.0 Publier, communiquer sur le Web
  • Google doc Web 2.0 FaceBook Partager, créer des réseaux ....
  • FaceBook Web 2.0 Google Firefox iTunes Recevoir les informations sur son mail ou dans son navigateur...
  • Web 2.0 Netvibes iGoogle Ca fait beaucoup ... On a besoin d’agrégateur
  • Les étudiants de l’âge de l’information
  • Enseigner comme hier ? Sébastien Stasse 2007
  • Ce que les jeunes en font ? 12-18 ans 2005-2006
  • Ce que les « jeunes » en font ?
  • Ce que les « jeunes » en font ? Les « digital natives » (Marc Prensky) - 70 % des adolescents passent plus de 2 heures par jour sur Internet - 4h17, c’est le temps moyen passé chaque jour devant un écran - 85 % des 9 millions de blogs français sont tenus par des 15-25 ans - 34% des 12-15 ans et 23% des 16-19 ans gèrent quotidiennement leur blog - Nombre moyen de contacts par adolescent -94 numéros enregistrés sur leur portable -78 contacts sur MSN -86 amis sur des sites communutaires - 71% des 16-20 ans utilisent plusieurs médias en même temps - 30% des 11-15 ans participent à des jeux de réseau en ligne - En 7 ans, la connexion à Internet à triplé, la possession de mobiles a quadruplé - En 3 ans, la proportion de lecteurs MP3 a été multipliée par 12 (Avril 2008) Source : TNS Media intelligence et G2 Paris
  • Les ordinateurs ne sont plus une technologie Selon l’auteur, une nouvelle technologie, c’est quelque chose qui n’existait pas encore quand nous sommes nés. Pour nous, la télévision n’est plus une « nouvelle technologie » ; pour eux, l’ordinateur n’en est plus une, le baladeur MP3 en est peut-être une
  • L’internet, bien « meilleur » que la TV C’est à partir de 1998 que le temps passé à regarder passivement la télévision a été transféré de manière importante en temps passé devant l’ordinateur avec l’interactivité (qui contient le mot activité) et la participation à des communautés en plus
  • La réalité, ça dépasse largement le réel Le virtuel est passé à part entière dans notre vie de tous les jours. Le vieux dicton « Ne rien croire de ce qu’on entend et croire la moitié de ce que l’on voit » est largement dépassé dans les univers que nous offre « Second life ».
  • Faire, largement plus important que savoir Le temps de vie de l’information s’est considérablement réduit. Dans pas mal de disciplines, le temps de validité de l’information se mesure en mois ou au plus en années. Par contre, les technologies, en changeant nos repères spatio- temporels, nous proposent le temps réel et demandent de réagir vite, très vite
  • Nintendo au-delà de la logique La rapidité de réaction des logiciels de simulation nous permet de travailler par tâtonnements, par essais et par erreurs alors que ce mode d’expérimentation était proscrit il y a peu pour des raisons de coûts et d’efficacité. Avec Nintendo, chaque erreur est un moyen d’apprentissage
  • Faire plusieurs choses au même moment Les jeunes (et moins jeunes) se sont habitués à faire plusieurs choses en même temps : lire un livre, écouter de la musique. La technologie nous permet de faire différentes choses au même moments et de faire de mêmes choses à différents moments (l’instantané et le différé). Différentes choses@ même moment De mêmes choses@ différent moment
  • Le clavier plutôt que l’écriture Il ne s’agit pas seulement de la typographie domestique mais de toutes les facilités qui sont offertes par l’ordinateur : le copier-coller, la correction instantanée, l’archivage, la recherche de documents … Ne voyez-vous pas les claviers de portables fleurir dans les auditoires ?
  • Rester connecté ! La valeur d’un réseau croît avec le nombre de personnes qui y sont connectés. Ne pas être connecté partout et toujours devient impensable. Etes-vous déjà sur Facebook ou LinkedIn ?
  • Et pas de délai : tolérance zéro Nous-mêmes souhaitons avoir de nombreux services 24 x 7. Attendre plus de trois sonneries au téléphone devient exaspérant. Et ce mail que j’ai envoyé tout à l’heure et pour lequel je n’ai pas encore reçu de réponse. Une histoire de jeunes, seulement ?
  • La frontière utilisateur- créateur devient floue Chacun peut créer son univers, son site, déposer sa propre information sans autre validation. Le plagiat est à nos portes. Vous voulez vraiment du copier-coller ou puis-je simplement vous donner le lien vers le site original ?
  • Des implications pour NOTRE enseignement
  • Les ordinateurs ne sont plus une technologie
  • L’internet, bien « meilleur » que la TV
  • La réalité, ça dépasse largement le réel L'objet du séminaire est la participation au jeu d'entreprise SYNTHESIS. Les étudiants sont répartis en groupes dont chacun représente une firme agissant dans un univers concurrentiel virtuel, mais réaliste.
  • Faire, largement plus important que savoir
  • Nintendo au-delà de la logique
  • Faire plusieurs choses au même moment
  • Le clavier plutôt que l’écriture
  • Rester connecté !
  • Que faire ? • 1. encourages contact between students and faculty, • 2. develops reciprocity and cooperation among students, • 3. encourages active learning, • 4. gives prompt feedback, • 5. emphasizes time on task, • 6. communicates high expectations, and • 7. respects diverse talents and ways of learning. By Arthur W. Chickering and Zelda F. Gamson From The American Association for Higher Education Bulletin, March 1987
  • Que faire ? •Encouraging faculty/student interaction (e.g. meet groups to plan projects, “personalize” teaching) • Encouraging student interaction (e.g. group projects, peer tutoring, supplemental instruction) • Using active and interactive teaching methods (e.g. case studies, buzz groups) • Making links with what students already know to encourage sense of structure • Allowing students input into course goals and methods • Discussing teaching learning skills explicitly • Seeking interdisciplinary and cross-curricular links Weigel, Van B. (2001). Deep Learning for a Digital Age: Technology's Untapped Potential to Enrich Higher Education. San Francisco: Jossey Bass Wiley.
  • Back to basics
  • Mais qu’est-ce apprendre ? Apprendre ? Chaque apprenant dispose de connaissances (des conceptions) et de compétences avec lesquelles il va construire des connaissances nouvelles pour résoudre des problèmes que lui pose l'environnement. Le rôle de la communauté - les autres étudiants et l'enseignant - est de fournir le dispositif, de mettre en lumière le challenge et de le soutenir dans la construction personnelle qu'il entreprend. Anderson et al. (1994)
  • Et enseigner alors ? Enseigner ? « L'enseignement peut être regardé comme la mise à disposition de l'étudiant d'occasions où il puisse apprendre. C'est un processus interactif et une activité intentionnelle. Les buts … peuvent être des gains dans les connaissances, un approfondissement de la compréhension, le développement de compétences en "résolution de problèmes" ou encore des changements dans les perceptions, les attitudes, les valeurs et le comportement. » Brown & Atkins (1988) Effective teaching in HE
  • Et le « connectivisme »
  • De l’ordre et du désordre
  • L’ordre « Nous devons envisager l'état présent de l'univers comme l'effet de son état antérieur, et comme la cause de celui qui va suivre. Une intelligence qui, pour un instant donné, connaîtrait toutes les forces dont la nature est animée et la situation respective des êtres qui la composent, si d'ailleurs elle était assez vaste pour soumettre ces données à l'analyse, embrasserait dans la même formule les mouvements des plus grands corps de l'univers et ceux du plus léger atome : rien ne serait incertain pour elle, et l'avenir, comme le passé, serait présent à ses yeux » (1749-1827) Pierre-Simon Laplace, Essai philosophique sur les probabilités (1814)
  • Oui, mais ... « Une cause très petite, qui nous échappe, détermine un effet considérable que nous ne pouvons pas ne pas voir, et alors nous disons que cet effet est dû au hasard...Mais, lors même que les lois naturelles n'auraient plus de secret pour nous, nous ne pourrons connaître la situation initiale qu'approximativement. Si cela nous permet de prévoir la situation ultérieure avec la même approximation, c'est tout ce qu'il nous faut, nous dirons que le phénomène a été prévu, qu'il est régi par des lois ; mais il n'en est pas toujours ainsi, il peut arriver que de petites différences dans les conditions initiales en engendrent de très grandes dans les phénomènes finaux... » (1854-1912) Poincaré H. Science et méthode. Edition Ernest Flammarion, page 68. Paris 1908
  • Et l’ordre jaillit du désordre [...] Les développements récents de la physique et de la chimie de non équilibre montrent que la flèche du temps peut être une source d'ordre. Il en était déjà ainsi dans des cas classiques simples, comme la diffusion thermique. Bien sûr, les molécules mettons d'hydrogène et d'azote au sein d'une boite close, évolueront vers un mélange uniforme. Mais chauffons une partie de la boite et refroidissons l'autre. Le système évolue alors vers un état stationnaire dans lequel la concentration de l'hydrogène est plus élevée dans la partie chaude et celle de l'azote dans la partie froide. L'entropie produite par le flux de chaleur, qui est un phénomène irréversible, détruit l'homogénéité du mélange. C'est donc un processus générateur d'ordre, un processus qui serait impossible sans le flux de chaleur. L'irréversibilité mène à la fois au désordre et à l'ordre. (1917-2003) Ilya Prigogine, la Fin des certitudes, Paris, Odile Jacob, 1996.
  • Deux nouvelles définitions Apprendre « Faire naître l’ordre du désordre » Enseigner « mettre de l’énergie dans le système» dans certaines contextes, dans certains conditions ... (c) M. Lebrun sur le réseau Apprendre 2.0
  • Ordre et désordre ? L’isomorphisme pédagogique à l’oeuvre 49
  • Des contextes
  • Des contextes • Connaissances, compétences ... • Aptitude à la communication, travail d’équipe, esprit critique, compétences de haut niveau, créativité ... Learning outcomes
  • Des contextes • Connaissances, compétences ... • Aptitude à la communication, travail d’équipe, esprit critique, compétences de haut niveau, créativité ... Learning outcomes • Sciences de l’éducation, méthodes ... • Constructivisme, Socio-constructivisme, connectionnisme ... Apprendre à apprendre, transférabilité ...
  • Des contextes • Connaissances, compétences ... • Aptitude à la communication, travail d’équipe, esprit critique, compétences de haut niveau, créativité ... Learning outcomes • Sciences de l’éducation, méthodes ... • Constructivisme, Socio-constructivisme, connectionnisme ... Apprendre à apprendre, transférabilité ... • Technologies de l’éducation ... • Ressources (contenus), outils (Multimédias et Web 2.0), dispositifs
  • Des contextes OBJECTIFS • Connaissances, compétences ... • Aptitude à la communication, travail d’équipe, esprit critique, compétences de haut niveau, créativité ... Learning outcomes • Sciences de l’éducation, méthodes ... • Constructivisme, Socio-constructivisme, connectionnisme ... Apprendre à apprendre, transférabilité ... • Technologies de l’éducation ... • Ressources (contenus), outils (Multimédias et Web 2.0), dispositifs
  • Des contextes OBJECTIFS • Connaissances, compétences ... • Aptitude à la communication, travail d’équipe, esprit critique, compétences de haut niveau, créativité ... Learning outcomes • Sciences de l’éducation, méthodes ... • Constructivisme, Socio-constructivisme, METHODES connectionnisme ... Apprendre à apprendre, transférabilité ... • Technologies de l’éducation ... • Ressources (contenus), outils (Multimédias et Web 2.0), dispositifs
  • Des contextes OBJECTIFS • Connaissances, compétences ... • Aptitude à la communication, travail d’équipe, esprit critique, compétences de haut niveau, créativité ... Learning outcomes • Sciences de l’éducation, méthodes ... • Constructivisme, Socio-constructivisme, METHODES connectionnisme ... Apprendre à apprendre, transférabilité ... • Technologies de l’éducation ... • Ressources (contenus), outils (Multimédias et Web 2.0), dispositifs OUTILS
  • Des conditions Les facteurs d’apprentissage ✿ Le caractère personnel de l'apprentissage; ✿ Le rôle catalyseur des connaissances antérieures; ✿ Le rôle du contexte et de l'expérience concrète; ✿ L'importance des "ressources" à disposition; ✿ Les compétences de haut niveau à exercer; ✿ La "démarche de recherche" dans l'apprentissage; ✿ Le changement conceptuel; ✿ Le caractère interactif et coopératif de l'apprentissage; ✿ Le lien entre projet personnel, professionnel, d'études; Tiens, un ✿ L’importance d’une construction, d’une production; ✿ Le rôle de la réflexion sur l'apprentissage (méta) livre ;=) M. Lebrun (2002). Théories et méthodes pédagogiques pour enseigner et apprendre: Quelle place pour les TIC dans l'éducation ? De Boeck (Bruxelles), 206 pages.
  • Des conditions Les facteurs d’apprentissage ✿ Le caractère personnel de l'apprentissage; ✿ Le rôle catalyseur des connaissances antérieures; ✿ Le rôle du contexte et de l'expérience concrète; ✿ L'importance des "ressources" à disposition; ✿ Les compétences de haut niveau à exercer; ✿ La "démarche de recherche" dans l'apprentissage; ✿ Le changement conceptuel; ✿ Le caractère interactif et coopératif de l'apprentissage; ✿ Le lien entre projet personnel, professionnel, d'études; ✿ L’importance d’une construction, d’une production; Aussi, sur ✿ Le rôle de la réflexion sur l'apprentissage (méta) YouTube ! http://www.youtube.com/watch?v=IODpULBMBpI
  • Des conditions Les facteurs d’apprentissage MOTIVER ✿ Le caractère personnel de l'apprentissage; ✿ Le rôle catalyseur des connaissances antérieures; ✿ Le rôle du contexte et de l'expérience concrète; ✿ L'importance des "ressources" à disposition; ✿ Les compétences de haut niveau à exercer; ✿ La "démarche de recherche" dans l'apprentissage; ✿ Le changement conceptuel; ✿ Le caractère interactif et coopératif de l'apprentissage; ✿ Le lien entre projet personnel, professionnel, d'études; ✿ L’importance d’une construction, d’une production; Aussi, sur ✿ Le rôle de la réflexion sur l'apprentissage (méta) YouTube ! http://www.youtube.com/watch?v=IODpULBMBpI
  • Des conditions Les facteurs d’apprentissage MOTIVER ✿ Le caractère personnel de l'apprentissage; INFORMER ✿ ✿ Le rôle catalyseur des connaissances antérieures; Le rôle du contexte et de l'expérience concrète; ✿ L'importance des "ressources" à disposition; ✿ Les compétences de haut niveau à exercer; ✿ La "démarche de recherche" dans l'apprentissage; ✿ Le changement conceptuel; ✿ Le caractère interactif et coopératif de l'apprentissage; ✿ Le lien entre projet personnel, professionnel, d'études; ✿ L’importance d’une construction, d’une production; Aussi, sur ✿ Le rôle de la réflexion sur l'apprentissage (méta) YouTube ! http://www.youtube.com/watch?v=IODpULBMBpI
  • Des conditions Les facteurs d’apprentissage MOTIVER ✿ Le caractère personnel de l'apprentissage; INFORMER ✿ ✿ Le rôle catalyseur des connaissances antérieures; Le rôle du contexte et de l'expérience concrète; ✿ L'importance des "ressources" à disposition; ✿ ✿ «ACTIVER» Les compétences de haut niveau à exercer; La "démarche de recherche" dans l'apprentissage; ✿ Le changement conceptuel; ✿ Le caractère interactif et coopératif de l'apprentissage; ✿ Le lien entre projet personnel, professionnel, d'études; ✿ L’importance d’une construction, d’une production; Aussi, sur ✿ Le rôle de la réflexion sur l'apprentissage (méta) YouTube ! http://www.youtube.com/watch?v=IODpULBMBpI
  • Des conditions Les facteurs d’apprentissage MOTIVER ✿ Le caractère personnel de l'apprentissage; INFORMER ✿ ✿ Le rôle catalyseur des connaissances antérieures; Le rôle du contexte et de l'expérience concrète; ✿ L'importance des "ressources" à disposition; ✿ ✿ «ACTIVER» Les compétences de haut niveau à exercer; La "démarche de recherche" dans l'apprentissage; ✿ Le changement conceptuel; INTERAGIR ✿ ✿ Le caractère interactif et coopératif de l'apprentissage; Le lien entre projet personnel, professionnel, d'études; ✿ L’importance d’une construction, d’une production; Aussi, sur ✿ Le rôle de la réflexion sur l'apprentissage (méta) YouTube ! http://www.youtube.com/watch?v=IODpULBMBpI
  • Des conditions Les facteurs d’apprentissage MOTIVER ✿ Le caractère personnel de l'apprentissage; INFORMER ✿ ✿ Le rôle catalyseur des connaissances antérieures; Le rôle du contexte et de l'expérience concrète; ✿ L'importance des "ressources" à disposition; ✿ ✿ «ACTIVER» Les compétences de haut niveau à exercer; La "démarche de recherche" dans l'apprentissage; ✿ Le changement conceptuel; INTERAGIR ✿ ✿ Le caractère interactif et coopératif de l'apprentissage; Le lien entre projet personnel, professionnel, d'études; ✿ ✿ PRODUIRE L’importance d’une construction, d’une production; Le rôle de la réflexion sur l'apprentissage (méta) Aussi, sur YouTube ! http://www.youtube.com/watch?v=IODpULBMBpI
  • Un modèle à l’ordre « zéro »
  • Un modèle à l’ordre « zéro » « INFORMATIONS » « ACTIVITES » « PRODUCTIONS »
  • Un modèle à l’ordre « zéro » Ressources Projets Problèmes Buts « INFORMATIONS » « ACTIVITES » « PRODUCTIONS »
  • Un modèle à l’ordre « zéro » Ressources Projets Problèmes Buts « INFORMATIONS » « ACTIVITES » « PRODUCTIONS »
  • Un modèle à l’ordre « zéro » Ressources Projets Problèmes Buts « INFORMATIONS » « ACTIVITES » « PRODUCTIONS » Groupe Coopération
  • Un modèle à l’ordre « zéro » Ressources Projets Problèmes Buts « INFORMATIONS » « ACTIVITES » « PRODUCTIONS » Groupe Coopération
  • Notre modèle et le dispositif
  • Notre modèle et le dispositif Nous entendons par dispositif un ensemble cohérent constitué de ressources, de stratégies, de méthodes et d’acteurs interagissant dans un contexte donné pour atteindre un but
  • Notre modèle et le dispositif Nous entendons par dispositif un ensemble cohérent constitué de ressources, de stratégies, de méthodes et d’acteurs interagissant dans un contexte donné pour atteindre un but
  • Notre modèle et le dispositif Des contextes Nous entendons par dispositif un ensemble cohérent constitué de ressources, de stratégies, de méthodes et d’acteurs interagissant dans un contexte donné pour atteindre un but
  • Notre modèle et le dispositif Des contextes Des ressourc es Nous entendons par dispositif un ensemble cohérent constitué de ressources, de stratégies, de méthodes et d’acteurs interagissant dans un contexte donné pour atteindre un but
  • Notre modèle et le dispositif Des contextes Des ressourc es Des méthodes Nous entendons par dispositif un ensemble cohérent constitué de ressources, de stratégies, de méthodes et d’acteurs interagissant dans un contexte donné pour atteindre un but
  • Notre modèle et le dispositif Des contextes Des ressourc es Des méthodes Des acteurs Nous entendons par dispositif un ensemble cohérent constitué de ressources, de stratégies, de méthodes et d’acteurs interagissant dans un contexte donné pour atteindre un but
  • Notre modèle et le dispositif Des contextes Des Des finalités ressourc es Des méthodes Des acteurs Nous entendons par dispositif un ensemble cohérent constitué de ressources, de stratégies, de méthodes et d’acteurs interagissant dans un contexte donné pour atteindre un but
  • Notre modèle et le Web 2.0 « Donner à l’apprenant des occasions où il puisse apprendre » •Des motivations (contextes, compétences, valeurs) •Des informations (contenus et dispositifs, s’abonner) •Des activités (publier, critiquer, construire, synthétiser) •Des interactions (partager avec les autres et les enseignants) •Des productions (« faire oeuvre », analyse, synthèse)
  • Notre modèle et le Web 2.0
  • Notre modèle et le Web 2.0
  • Notre modèle et le Web 2.0
  • Notre modèle et le Web 2.0
  • Notre modèle et le Web 2.0
  • Notre modèle et le Web 2.0
  • Notre modèle et le Web 2.0
  • Notre modèle et le Web 2.0
  • Apprendre 2.0 et Blog de M@rcel • Vos suggestions • Vos métaphores • Vos remarques • Vos pratiques