Gouvernance Solidarite Numerique

  • 590 views
Uploaded on

Abdoulaye KANTE & Philippe VIDAL (Université du Havre, IDEES-CIRTAI, France) …

Abdoulaye KANTE & Philippe VIDAL (Université du Havre, IDEES-CIRTAI, France)
Faut-il repenser le système de gouvernance de la solidarité numérique ?

Les relations Nord-Sud ont toujours très largement influencé la façon dont les TIC s’implantaient sur le territoire africain. La dynamique de construction d’une société de l’information africaine est largement inspirée d’un paradigme occidental dont les contours reposent sur l’invention d’un modèle économique par le privé, un investissement important de la part des pouvoirs publics, et une société civile particulièrement active dans les détournements d’usages ou l’invention de solutions alternatives au modèle dominant (exemple du libre). Mais la construction d’une société africaine de l’information est également « tributaire » des priorités et orientations définies par les grands axes de l’aide publique au développement. Cette logique « d’assistance technique et financière » impacte considérablement sur les processus de diffusion, d’appropriation et d’innovation des TiCs. Sans remettre en cause l’apport de l’aide des pays du Nord, force est de se poser des questions sur les modalités de la mise en œuvre dfe la « solidarité numérique ». Six ans après les sommets de Genève 2003 et Tunis 2005 le constat de la fracture numérique demeure. En dépit de quelques initiatives majeures et des statistiques encourageantes sur l’appropriation de la téléphonie mobile par les africains, il apparaît utile aujourd’hui de faire un examen du concept même de solidarité numérique en décryptant son mode de gouvernance et en interrogeant son caractère opératoire et éventuellement ses effets contre productifs

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
590
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
8
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Faut-il repenser le système de gouvernance de la « solidarité numérique ? » Laye Kanté Philippe Vidal, ONG Enda Tiers Université du Havre Monde /
  • 2. Faut-il repenser le système de gouvernance de la « solidarité numérique ? » I- Un concept qui se nourrit d’un double référentiel II- Quel système de gouvernance ? III- Quatre difficultés de la solidarité numérique IV- Pistes de travail V- Conclusion VI- Bibliographie / Webographie
  • 3. I- Un concept qui se nourrit d’un double référentiel Le « rattrapage » ou le « retard » Le développement par les TIC Les tic ne sont pas seulement perçues comme : - …mais aussi comme un moyen - étant à l’origine d’une fracture efficace pour rompre de façon numérique qu’il faudrait absolument originale avec les logiques combler et qui viendrait se surajouter d’exclusions ou de sous à d’autres fractures nord sud… développement. Elles sont susceptibles de soutenir les politiques de développement.
  • 4. Le « rattrapage » ou le« retard » Les TIC comme levier pour le développement approche techniciste et statistique (Benchmarking /ranking/ grands Approche endogène (service sociaux de programmes de l’IUT, plutôt top down) base, développement local, plutôt bottom up) Les 8 objectifs de OMD 1. Réduire l’extrême pauvreté et la faim 2. Assurer l’éducation primaire pour tous 3. Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes 4. Réduire la mortalité infantile 5. Améliorer la santé maternelle 6. Combattre le VIH/sida, le paludisme… 7. Assurer un environnement durable 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement
  • 5. Les solutions techniques et organisationnelles envisagées ne sont pas de même nature Fibre optique / câble WIFI communautaire Accès individuel Accès collectif Vs Logiques propriétaires logiciel libre Ordinateurs neufs ou LAPTOP ordinateur de seconde main Faire Faire faire Vision supra nationale Approche locale Long terme Court terme Business development Social development Techno push Social pull
  • 6. Les moyens financiers nécessaires ne sont pas (non plus) de même nature Investissement lourds et massifs de grands bailleurs de fonds (55 892 950 000 USD Difficulté de chiffrer les solutions seraient nécessaire d’après l’IUT pour pour les besoins sociaux de base connecter un milliard d’individus dans le monde au téléphone portable) Dev. loc Dev. loc Dev. loc B.up B.up B.up Dev. loc Rattrapage / Dev. loc B.up Approche « Top B.up Down » Dev. loc Dev. loc B.up Dev. loc B.up B.up
  • 7. Les acteurs ne sont pas de même nature ACTEURS ACTEURS LOCAUX / SOCIETE INTERNATIONAUX / CIVILE ONUSIENS IUT/OMC : Connectivité généralisée Difficulté pour trouver des & logiques de marché financements et des projets/ logique de « compromis » “Connecting the unconnected by 2015 : Aide publique pour le Bridging the digital divide développement
  • 8. II- Quel(s) système(s) de gouvernance ? - L’hypothèse de la coexistence de plusieurs systèmes de gouvernance - L’hypothèse du caractère incomplet des systèmes de gouvernance RATTRAPAGE DEVELOPPEMENT MACRO MICRO TOP DOWN BOTTOM UP
  • 9. Organisations RATTRAPAGE Supranationales MACRO Grandes TOP DOWN IUT/OMC firmes Microsoft intel Nokia.. Hiérarchique sans un UNECA business model très attractif PARAES Etats ARTP Problèmes de financement de la ADIE Stratégie de société de l’information croissance accélérée
  • 10. Peu formalisé Développement Organismes associatifs d’envergure nationale? et incomplet MICRO Approche TOP DOWN De type CREATIF… OTEN…OSIRIS Médias ONG Associations locaux? Organisations régionales locales ? SUITE SMSI Pouvoirs publics FSN Secteur ASN privé locaux des SUDS ? Université local ? AIDE PUBLIQUE AU Institut de Collectivités DEVELOPPEMENT recherches Secteur de territoriales l’éducation et Coopération de l’éducation décentralisée populaire? Des réussites ou des projets qui se concrétisent sans cohérence d’ensemble ( ADEN, SENECLIC, CERENUM…)
  • 11. III- Quatre difficultés de la solidarité numérique 1- DEUX LOGIQUES DE DEVELOPPEMENT SANS ARTICULATION FONCTIONNELLE CONCRETE VISION : LOGIQUE D AFFAIRE ATTENTES IMMEDIATES DES POPULATION DU SUD EX : « INTEL WORLD AHEAD « CHERCHE A EX : CELLULE REGIONALE DU NOUER DES NUMERIQUE QUI S’INSCRIT PARTENARIATS DIRECTEMENT DANS UNE LOGIQUE DE AVEC DES ETATS DEVELOPPEMENT EN PRIVILEGIANT LE RECRUTEMENT TERRITORIAL PAR LES TICS D’UN BUSINESS DEVELOPPER BUSINESS DEVELOPMENT ECO & SOCIAL DEVELOPMENT
  • 12. 2- MARGINALISATION DES ACTEURS STRATEGIQUES SECTEUR PRIVE LOCAL QUASIMENT EXCLU SOCIETE CIVILE MARGINALISEE ACTEURS HISTORIQUES DU DEVELOPPEMENT DES TIC DANS LES SUDS PEU SOLLICITES (FFI par exemple) FAIBLESSE DES CAPACITES EN TIC DES ELUS LOCAUX FAIBLESSE DES MOYENS FINANCIERS MANQUE DE VISION STRATEGIQUE BUSINESS DEVELOPMENT ECO & SOCIAL DEVELOPMENT
  • 13. C- CRISE DE LEGITIMITE Solidarité numérique Problème de Querelle de leadership « sans les acteurs des financement de la européanocentrée » « Suds » solidarité numérique France Suisse
  • 14. D- CRISE DE LA GOUVERNANCE (critiques classiques) TOP DOWN BOTTOM UP Néglige les effets de rétroaction et Manque d’appui des grands bailleurs de d’interaction fonds Vision pyramidale de la décision Faible implication du secteur privé local largement dictée par le marché global Absence dommageable de référentiels séparation nette entre l’élaboration de locaux dans le domaine de la société de la décision et sa mise en œuvre l’information (pas de plan local numérique, peu d’équipes constituée Autonomisation de l’objet technique autour de ces questions) vis-à-vis de l’objet social
  • 15. IV- Pistes de travail 1. Impliquer le secteur privé local (cybercafé, FAI, Magasin d’informatiques, etc…) 3. Impliquer les associations locales pour impliquer les populations 5. Impliquer massivement le « Sud » dans la gouvernance de la solidarité numérique 7. Reconnecter l’approche infrastructurelle et équipementière avec les démarches d’apparences plus modestes engagées sur le registre du développement local
  • 16. VERS UNE APPROCHE INCREMENTALE ? • Qui essaie de ne négliger ni les logiques politiques (couplée aux logiques privées), ni les acteurs sociaux et leurs capacités de rétroaction sur le politique • Qui accepte l’idée qu’une politique publique, c’est une succession de changements de faible amplitude, d’avancées par essais-erreurs (le policy making, Ch. Lindbom) • Encourager l’élaboration de référentiels locaux susceptibles de développer une société de l’information de proximité
  • 17. V- conclusion - Deux valeurs spécifiques distinctes, presque deux conceptions politiques de la solidarité numérique qui ont cohabité - Plusieurs systèmes de valeurs donnent une impression de peu de cohérence d’ensemble, de pilotage à vue. -Derrière ce terme de « solidarité numérique » il y a encore deux modèles l’un plutôt « libéral » et l’autre plutôt « socialiste » Le concept de solidarité qui à priori est un terme sans grande ambiguité peut en fait être approprié différemment. -Effets pervers et contreproductifs parfois avec les quatre crises qui traversent aujourd’hui la solidarité numérique.
  • 18. VI- Bibliographie Institut PANOS, (2006) Enjeux de gouvernance, Evaluation de la participation de l’Afrique et de son secteur privé au SMSI, Publication CIPACO Lassonde louise, (2007) L’ONU face à la société de l’information, Quels rôle pour les Etats et les collectivités territoriales ?, in Philippe Vidal (dir) Netcom 21, N°1-2 Feijoo gonzalez Claudio, Gomez Barroso Jose luis et alli (2005) Shifting from equity to efficiency rationales : Global benefits resulting from a digital solidarity, chapter 9 Selwyn Neil, (2004), Reconsidering political and popular understandings of the digital divide, New media &Society, vol 6 (3) Revue de l’OCDE, (2009)Les TIC au service de la croissance économique et de la réduction de la pauvreté : Panorama des bonnes pratiques , Volume 6 No. 3 : 50 milliards de dollars pour les réseaux mobiles africains http://www.generation-nt.com/gsma-projet-developpement-reseaux-mobiles-afrique-actualite-46769.html Connect Africa : Committed to connecting the world http://www.itu.int/net/home/index.aspx
  • 19. Je vous remercie