COMMENT TROUVER UN STAGE?

19,393 views
19,178 views

Published on

Ce mini guide est dédié aux étudiants à la recherche d’un stage, contrat pro, contrat d’apprentissage qui ne savent pas forcément par où commencer!

Published in: Education
0 Comments
9 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
19,393
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
5
Actions
Shares
0
Downloads
77
Comments
0
Likes
9
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

COMMENT TROUVER UN STAGE?

  1. 1. COMMENT TROUVERUN STAGE ?TOUTES LES CLÉSPOUR SORTIR DU LOT Laura Bitton www.lesptitstuyaux.fr
  2. 2. PREAMBULE Etudiante en communication depuis maintenant 4 ans, j’ai suivi toutes mes études en alternance et me suis prêtée au jeu de la recherche de contrat d’alternance à de nombreuses reprises. Au cours de ces années, j’ai appris les bases d’une bonne recherche et d’une candidature pertinente.Laura Bitton J’ai également amassé un certain nombre de petits « tuyaux » que j’aurais apprécié qu’on me transmette dès le départ. Ce « mini guide » est dédié aux étudiants à la recherche d’un stage, contrat pro, contrat d’apprentissage qui ne savent pas forcément par où commencer. C’est donc sans prétention aucune que je vais tenter de partager ce qui, selon moi, constitue les étapes primordiales à respecter pour trouver un job/stage et pour que la recherche se fasse avec plaisir plutôt que dans le stress. En espérant que cela aidera certains d’entre vous, bonne chance ! Laura
  3. 3. AU PROGRAMME1 PEAUFINER SON PROJET PROFESSIONNEL2 CONSTRUIRE SON IDENTITE NUMERIQUE3 REDIGER SON CV4 ECRIRE SA LETTRE DE MOTIVATION5 OU CHERCHER UN STAGE ?6 CIBLER SA CANDIDATURE7 ENVOYER SA CANDIDATURE
  4. 4. 1 PEAUFINER SON PROJET PROFESSIONNELCette étape est la première de toutes et impactera chacune des autres étapes menant au stage. Ilvous faut en effet, avant même de débuter votre recherche avoir déterminé avec précision ce quevous voulez faire, dans quel domaine, pourquoi… C’est votre projet professionnel qui va guidervotre candidature, lui donner de la cohérence et vous permettra de faire la différence lors de votreentretien.Si vous souhaitez travailler dans la communication, il vous faudra donc déterminer si vous souhaiteztravailler en agence ou chez l’annonceur, dans l’événementiel, la communication 360° ou vousspécialiser dans le digital, … Il est également nécessaire de viser un ou des poste(s) en particulier,pour cela vous pouvez vous renseigner sur les différents métiers du secteur sur des sites tels quesciencescom ou l’etudiant par exemple. Les métiers sont nombreux et il est important de faire unpoint, consulter chacun d’entre eux, leurs missions, rémunération, possibilités d’évolution avant defaire un premier choix.Quelques postes dans le domaine de la communication (liste non exhaustive):Chef de publicité, consultant, média planneur, planneur stratégique, concepteur-rédacteur,attaché de presse, chargé de communication, responsable des relations publiques… 2 CONSTRUIRE SON IDENTITE NUMERIQUECette étape est indispensable dans les métiers de la communication bien qu’elle ne se mette pas enplace du jour au lendemain. Une identité numérique se construit au quotidien et se développe petità petit. Pour autant, il n’est jamais trop tard pour commencer et se créer un compte sur les réseauxsociaux principaux, le réseau de professionnels suivra avec le temps.La première chose à faire est de vous googliser (régulièrement) ! Entrez votre prénom et votrenom sur google et analysez ce que vous trouvez. C’est probablement ce que fera un recruteur avantde vous recevoir, et plus celui-ci trouvera d’informations complémentaires sur vous, plus il serarassuré et aura envie de vous recevoir.Ainsi, je vous conseille de vous créer un compte Linkedin pour commencer, puis Viadéo dans lafoulée, d’y détailler votre parcours, d’ajouter les étudiants de votre promo et vos professeurs à votreréseau puis tous les professionnels que vous serez amené à rencontrer par la suite. Vous pouvezégalement créer un CV sur DoYouBuzz et bien sûr entretenir un fil twitter. Toutes ces démarchessont gratuites (avec des options d’optimisation payantes évidemment) et permettront de vous faireressortir en n°1 dans une recherche google avec du contenu pertinent. Aussi, soignez bien cesdifférents comptes, mine de rien ils sont précieux.
  5. 5. 3 REDIGER SON CVCette étape demanderait à elle seule un article complet tant elle peut contenir d’informations, d’aviset de « débats ». Pour ma part, je vais donc vous redonner les grandes lignes et astuces à ne pasoublier lors de la création du cv :• Peu importe votre niveau d’étude, celui-ci doit être extrêmement bien soigné, passez-y dutemps car c’est dans le détail que l’on perçoit le niveau d’exigence de la personne dont on reçoit leCV. Aucune faute d’orthographe et un design sobre avec quelques touches de couleurs sont déjàbon signe (sauf pour les carrières plus «créatives» pour lesquelles il n’y a pas de règles d’un pointde vue présentation).• En ce qui concerne les questions plus pratiques, n’oubliez pas de renseigner les informationsde votre CV dans l’ordre déchronologique (les informations les plus récentes sont souvent les pluspertinentes et donc à mettre en premier).• Détaillez le plus possible les missions que vous avez remplies lors de vos différents stageset expériences (sous forme de puces c’est souvent plus rapide et agréable à lire pour un recruteur).• Réfléchissez bien à toutes les informations qui peuvent intéresser un recruteur : formations,études, vie associative, sports, loisirs (évitez de mettre des loisirs type « cinéma » si vous aimezsimplement aller au cinéma 4 fois par an. Le loisir cinéma sous-entend plutôt que vous êtescinéphile accros au cinéma des années 40 par exemple, cela est valable pour les autres loisirs …).N’oubliez pas d’ajouter des centres d’intérêts liés au poste que vous recherchez, car à priori celavous intéresse et vous en suivez l’évolution (NTIC, publicité, réseaux sociaux…).• Je vous conseille également d’y ajouter une rubrique « compétences » très pratique pour lerecruteur qui verra en un coup d’œil l’étendue de vos savoirs et savoirs faire. Vous pouvez y notervos compétences en : langues, informatique, création, relation client, compétences personnelles(quelques adjectifs décrivant les traits majeurs de votre personnalité) ou tout ce que vous désirezmettre en avant que vous l’ayez appris par vous-même, à l’école ou dans le monde professionnel.• Mettre un titre à son CV permet au recruteur de savoir en un coup d’oeil de quelle demandeil s’agit exactement (le gain de temps de votre lecteur le met dans de bonnes conditions pour lire lasuite). Comme titre vous pouvez donc mettre le poste que vous recherchez « Assistant chef de pub» par exemple ou le domaine qui vous intéresse « Communication événementielle et RP ».• La photo a elle aussi une fonction. Celle-ci n’est évidemment pas obligatoire, mais ellepermet au recruteur de mieux retenir votre candidature en mettant un visage sur un CV et de ladifférencier des autres. Pour les candidats à des postes en relation directe avec la clientèle, ou dansles relations presse par exemple, inutile de vous cacher car vous serez amenés à vous exposerrégulièrement, autant donc être ouvert dès votre candidature et placer votre photo (évitez la photoprise dans un bar et préférez une photo d’identité sobre et professionnelle).• Quoi qu’il en soit, à mon sens, l’important sur un CV (comme dans tout le reste de votredémarche de candidature) est de ne jamais « pipoter » ! Vous pouvez reformuler autant que vousvoulez vos expériences professionnelles, les détailler afin de les mettre en valeur mais inutilede mentir, car si vous arrivez au stade de l’entretien, ce que vous promettez sur le papier devracorrespondre à la réalité, plus le droit de tricher.
  6. 6. • Enfin, ce point est sujet à débat certes, mais pour votre cv à envoyer je vous conseille dele créer sur une seule page pour un profil débutant/junior. Vous aurez tout l’espace nécessairepour vous exprimer sur vos différents supports digitaux créés (Linkedin, Doyoubuzz…). Votre CV,quant à lui ne sera parcouru que très rapidement par votre recruteur et doit être un pur condenséd’informations clés c’est pourquoi une page est suffisante.Dernier point, pensez toujours à imprimer votre CV pour prendre du recul dessus et vérifier qu’ilsortira proprement si votre recruteur décide de l’imprimer. Enfin, faites-le relire autant de fois quepossible par votre entourage et modifiez-le autant de fois que nécessaire. 4 ECRIRE SA LETTRE DE MOTIVATIONLa lettre de motivation, tout comme le cv, demanderait un conseil très personnalisé. Je pensenéanmoins pouvoir vous redonner certaines bases et ma recette personnelle de la compositiond’une lettre de motivation que j’applique moi-même. Tout d’abord celle-ci doit tenir entre une demipage et une page (complète mais pouvant être lue rapidement), cette limite vous donne un cadrepour vous lancer. Ensuite, il s’agit d’y décrire tout ce que vous ne pouvez pas exprimer dans votrecv à savoir :• Paragraphe 1 : Tout d’abord votre statut actuel (étudiant dans telle école ou en poste, …), letype de poste que vous recherchez, le type de contrat / stage / alternance.• Paragraphe 2 : Retracez rapidement les expériences clés que vous souhaitez mettre envaleur en précisant toujours ce qu’elles vous ont apporté.• Paragraphe 3 : En décrivant ces expériences, vous arrivez logiquement vers ce que voussouhaitez faire aujourd’hui/demain : votre projet professionnel (cela tombe bien car c’était lapremière étape de ce petit guide). Expliquez ce qui vous a amené à ces choix, ce qui vous intéresseprécisément.• Paragraphe 4 : Montrez en quoi l’entreprise/le poste convoité est en adéquation avec ceprojet professionnel.• Paragraphe 5 : Décrivez les modalités précises de votre stage/alternance. A savoir : la dateet la durée de disponibilité, le rythme d’alternance, le type précis de contrat, …• Terminez par les formules de politesse de circonstance et votre signature. N’oubliez pas laconstruction classique de l’en-tête d’une lettre (dont l’objet, la date, le destinataire et l’expéditeur).Et n’hésitez pas à mettre des mots importants en gras (le poste visé, vos compétences majeures...).Tout comme le CV, la lettre de motivation ne supporte pas les fautes d’orthographe. Cette lettredoit vous ressembler et exprimer qui vous êtes réellement. Inutile donc de faire des phrases dignesde Shakespear. Simplicité, efficacité et précision feront l’affaire. Faites relire cette lettre « type » àvotre entourage (ami, famille, professeurs ou collègues), vous n’aurez ensuite plus qu’à modifier leparagraphe 4 en fonction de l’entreprise dans laquelle vous postulez avant envoi.
  7. 7. 5 OU CHERCHER UN STAGE ?Cela va évidemment dépendre de votre projet professionnel. La toute première piste à exploiter estvotre RESEAU. Il s’agit donc de toutes les personnes qui vous entourent : parents, famille, ami,collègues, étudiants, professeurs, voisins… Toutes ces personnes sont susceptibles de connaîtreune personne pouvant vous aider ! Il faut donc en parler, parler de ce que vous recherchez, l’expliquerde manière compréhensible pour votre interlocuteur, envoyer des CV à des proches, c’est votrepremière source de possibilités et elle n’est pas à négliger.D’autre part, il faut toujours coupler cette recherche par réseau à une recherche personnelle (Googleest votre ami). La première chose à savoir est que toutes les offres ne sont pas forcément publiéeset qu’une entreprise peut très bien avoir des postes à pourvoir sans pour autant communiquerdessus. Il s’agit là du marché caché de l’emploi qui représenterait même selon certains 70% dumarché total. En effet, certaines entreprises préfèrent passer par leur réseau plutôt que de publierdes offres et traiter de nombreuses candidatures. Pour atteindre ce marché caché, mon conseilprincipal est de passer par la candidature spontanée. Vous pouvez donc poursuivre vos réponsesà des offres de stage/emploi mais vous avez tout intérêt à y associer des envois en spontané auxentreprises que vous ciblez.Si vous recherchez un poste en agence, commencez par consulter des « annuaires » répertoriantles agences en communication. Vous pouvez ainsi passer par le site de l’AACC (association desagences conseils en communications) qui possède un annuaire de toutes les agences membres.Il y en a d’autres comme UCC Med (union des conseils en communication de la région PACA) quiédite un guide répertoriant les agences de la région par exemple.Si vous recherchez un poste chez l’annonceur, je vous conseille de commencer par rechercherles plus gros annonceurs dont le classement est fait chaque année par Kantar Media (il existedes classements pub, digital, … en fonction de ce que vous visez). Cela vous donnera des idéesd’entreprises et vous permettra par la même occasion de voir leur place sur le marché d’un point devue investissement publicitaire. Vous pouvez également trouver des entreprises au détour des blogssur la communication, les nouvelles technologies etc. Prenez l’habitude d’aiguiser votre curiosité :dès qu’un blog parle d’une campagne à succès, profitez-en pour trouver l’agence ou l’entreprise quien est à l’origine!Enfin, en dehors des candidatures spontanées, ne négligez pas vos recherches d’offres sur lesplateformes de stages/emplois habituelles (kapstage, régionjob, …). La plupart de ces plateformespermettre de créer un CV en ligne ainsi qu’une alerte, ce qui permettra de recevoir les nouvellesoffres correspondant à votre profil directement sur votre boite mail. Pratique !Vous pouvez également exploiter la piste facebook en allant soit sur les pages des agences/annonceurs soit sur les pages des écoles de communication sur lesquelles sont régulièrementpostées des offres de stages / emploi (Sup de Pub, EFAP, …). Enfin, twitter est un excellent outilde veille pour guetter les nouvelles offres, n’hésitez donc pas à y faire un tour au moins 1 fois parjour en passant par des recherches de mots clés « stage communication », « stage presse paris »,« … ».
  8. 8. 6 CIBLER SA CANDIDATUREUne fois que vous avez trouvé l’offre ou l’entreprise dans laquelle vous souhaitez postuler et AVANTd’envoyer votre candidature, je vous conseille de mener votre petite enquête. Cela pour plusieursraisons : d’une part cela vous permet de ne pas postuler dans une entreprise « douteuse » ou necorrespondant finalement pas à vos attentes et d’autre part cela vous permet de mieux cibler votrecandidature, de la personnaliser et de savoir exactement à qui vous vous adressez pour viser auplus juste.La première chose à faire est de parcourir le site de l’entreprise ciblée, de consulter son activité /spécialisation / clients / dernières productions … Si l’entreprise a un blog régulièrement alimenté ouun site qui semble bien entretenu et mis à jour cela est déjà bon signe.L’étape suivante consiste à chercher l’entreprise sur societe.com à l’aide de sa raison sociale (sonnom tout simplement). Le site vous donnera gratuitement quelques informations de bases assezintéressantes comme les résultats annuels de l’entreprise ce qui peut vous donner une indicationsur la « santé » financière de la société, mais aussi ses effectifs et le nom de ses dirigeants. Aprèsavoir fait ce tour rapide, récupérez les noms des dirigeants et googlisez-les comme vous l’avezfait pour vous-même. Recherchez des informations sur ces personnes, si elles possèdent un blog,vérifiez si vous avez des contacts en commun sur les réseaux pros, jetez un œil à leur parcours,leurs aspirations et inspirations.En bref, glanez un maximum d’information sur l’entreprise, ses dirigeants, salariés, sa philosophie.Toutes ces informations vous aideront à ne pas vous tromper, à personnaliser votre candidature età comprendre l’esprit d’entreprise point important notamment lors de l’entretien d’embauche. 7 ENVOYER SA CANDIDATURESi une personne en particulier est désignée pour l’envoi des candidatures avec une adresse mailpersonnelle, procédez à la même recherche que pour les dirigeants de l’entreprise (toujours dansle but de savoir à qui vous vous adressez afin d’adapter le message).Si au contraire l’adresse mail renseignée est une adresse générale type « recrutement@emploi.fr», je vous conseille de doubler votre envoi de candidature en trouvant si possible l’adresse d’unepersonne en direct. C’est également à cela que sert l’enquête menée sur l’entreprise, parmi lesinformations à trouver il y a donc le contact direct du responsable de recrutement ou du pôle visé.Il est important de conserver toutes ces données recueillies en créant un fichier excel par exempleavec les noms d’entreprises, coordonnées trouvées, type de candidatures envoyées, réponsesobtenues.
  9. 9. Ce travail de recherche et d’archivage peut sembler laborieux mais en réalité c’est un capital quevous vous créez. Votre prochaine recherche de stage ou d’emploi n’en sera que largement facilitéesi vous conservez toutes ces informations bien au chaud. Par la même occasion, vous vous créezun carnet d’adresse intéressant et très ciblé dont vous pourrez vous resservir dans le futur.Pour l’envoi en lui-même la première chose à vérifier est que votre adresse mail d’envoi est « propre». A bannir donc les « bogoss72@laposte.fr » ou « mimikette6@msn.com ». Votre adresse doit êtreune adresse de type professionnel avec dans le meilleur des cas « nom_prénom@gmail.com » parexemple. Si tel n’est pas encore le cas, c’est l’occasion de vous créer une adresse toute neuve !Ensuite, soignez l’objet du mail car c’est la première chose que votre destinataire va lire. Evitezdonc de mettre comme objet « EMPLOI » ou « STAGE » ou encore rien ! Tâchez de donner uneinformation aussi précise que concise dans l’objet du mail afin que le destinataire gagne du temps.Veillez à écrire un mail résumant brièvement l’objet de votre candidature toujours sans aucunefaute ni familiarité cela va de soi et joignez en pièces jointes votre CV et lettre de motivation. Cesdeux documents doivent être en format PDF (format le plus sécurisé qui permet d’être certainque vos documents pourront être lus sans être modifiés par le destinataire). Pensez égalementà nommer vos fichiers (CV et lettre de motivation) avec votre nom de type « CV_Prénom_NOM »et « LM_Prénom_NOM » afin que votre recruteur retrouve vos documents parmi la multitude decandidatures qu’il risque d’avoir sur son ordinateur.Enfin pensez TOUJOURS à relire votre mail avant de l’envoyer et à vérifier que vous avezcorrectement joint les documents attachés.Ne faites pas d’envois groupés (à priori impossible si vous respectez la personnalisation de votrecandidature) ou si vous en faites pensez à masquer les destinataires en copie !Dernière chose, conservez précieusement les mails envois / réponses dans un dossier, tout s’archiveet peut vous resservir un jour. UN CONSEIL POUR LA FIN Si j’ai tenté de mettre l’accent sur la qualité de la candidature, il faut néanmoins jouer aussi sur la quantité et envoyer un maximum de candidatures car le pourcentage de réponse sera toujours globalement faible. Ne vous inquiétez donc pas si vous n’avez pas de retours instantanés ou en nombre et persévérez dans vos démarches. Certains recruteurs ont des emplois du temps extrêmement chargés et n’ont parfois pas le temps de traiter les demandes de stages avant plusieurs semaines. Pensez donc à vous y prendre tôt, le plus tôt possible afin de laisser le temps nécessaire à l’entreprise de vous répondre, de vous recevoir, de signer les documents etc. La suite des événements est entre vos mains. D’ici là bon courage à tous !
  10. 10. Laura Bittonwww.lesptitstuyaux.fr Mis à jour le 07/01/2012

×