Your SlideShare is downloading. ×

BIEN PREPARER SON ENTRETIEN D'EMBAUCHE

3,312
views

Published on

Toutes mes astuces pour anticiper un entretien d'embauche et l'aborder de manière ZEN ! www.lesptitstuyaux.fr

Toutes mes astuces pour anticiper un entretien d'embauche et l'aborder de manière ZEN ! www.lesptitstuyaux.fr

Published in: Career

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
3,312
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
175
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. BIEN PREPARERSON ENTRETIEND’EMBAUCHE Laura Bitton www.lesptitstuyaux.fr
  • 2. PREAMBULEVous venez de décrocher un entretien (youhou !) mais l’idée de devoirconvaincre, être compétent et faire bonne impression en quelques instantsvous stress un peu ? Voici les quelques conseils pour anticiper ce rendez-vouset l’aborder de manière… ZEN !La première chose qu’il faut avoir en tête est qu’on ne va pas à un entretien enmode « passif ». Il faut à tout prix éviter de se dire « je ne sais pas exactementce que fait l’entreprise mais on verra pendant l’entretien » ou encore « je n’aipas bien compris en quoi consiste le poste mais on me l’expliquera pendantl’entretien ». Non non, ce n’est pas au recruteur de tout faire, s’il guide l’entretien,vous vous devez aussi d’intervenir de manière pertinente et de ne pas êtreconstamment en attente.L’entretien est avant tout une rencontre, un moment d’échange, un instantoù chaque personne présente va pouvoir intervenir, poser des questions etfaire un choix. Pas toujours évident me direz-vous ? Certes, mais pour ne plusappréhender ce moment et en profiter un maximum vous devez le préparer…J’ai tenté ici de décrire les différentes étapes de cette préparation essentiellepour réussir votre entretien. www.lesptitstuyaux.fr
  • 3. AU PROGRAMME1 La recherche d’informations sur l’entreprise2 La recherche d’informations sur votre interlocuteur3 Votre fiche de poste, vos missions4 Parler de soi avec sincérité5 Préparez des questions6 Les questions auxquelles vous attendre…
  • 4. 1 La recherche d’informations sur l’entrepriseComprendre l’entreprise, sa structure, sa philosophie, ses produits peut vous être très utile lors devotre rencontre avec le recruteur. Toutes les informations que vous trouverez sont bonnes à prendre,voici une petite liste qui récapitule la plupart des informations qu’il est intéressant de récolter ausujet de l’entreprise qui vous reçoit : - Son activité principale et ses activités secondaires - Ses chiffres clés (chiffre d’affaire, effectifs, nombre de sites de production, de boutiques …) - Sa structure, ses marques, ses filiales - Ses produits, ses services - Ses cibles - Sa localisation (nationale, internationale : où et combien) - Sa manière de communiquer (les supports utilisés, le ton employé, les messages clés) - Son actualitéBien sûr, vous ne trouverez peut-être pas la totalité de ces informations mais chacune d’entre ellespeut être importante et peut vous aider à mieux cerner l’entreprise, ses besoins et surtout à poserles bonnes questions lors de l’entretien. Voici donc mes techniques de recherche d’informations, jevous invite à les compléter avec vos propres astuces en laissant un commentaire.La première étape est de se rendre sur www.societe.com et de rechercher l’entreprise par son nom.Vous obtiendrez gratuitement les informations de bases telles que le nom des dirigeants, l’effectifde l’entreprise et parfois son chiffre d’affaire si celui-ci a été renseigné.Ensuite, vous pouvez vous rendre sur le site internet de l’entreprise qui est un puits d’informationsnon négligeable… Investiguez, fouillez, prenez le temps de consulter toutes les rubriques, imprégnezvous du « style », du « ton » employé et n’hésitez pas à prendre des notes sur ce qui vous sembleimportant.Vous pouvez continuer votre recherche via google directement en allant à la pêche à l’info, auxparutions de communiqués de presse, aux actualités.Vérifiez si l’entreprise a une page facebook, un fil twitter, ou tout autre support de communicationutile pour votre recherche.
  • 5. 2 La recherche d’informations sur votre interlocuteurAprès vous être renseigné sur l’entreprise, je vous conseille de vous informer sur la ou les personnesqui vont vous recevoir en entretien. D’une part, cela est rassurant de savoir qui vous allez rencontreret d’autre part, cela vous permettra de mieux comprendre ses besoins, ses enjeux.En effet, selon si la personne est chargée de communication, responsable marketing ou encoredirecteur d’agence ses problématiques de recrutement ne seront pas les mêmes. Il est possible quevotre recruteur ait lui-même des comptes à rendre et peut-être aura-t-il a justifier son choix, vousdevrez donc le convaincre en le rassurant sur vos compétences, vos capacités d’adaptation ou vosfacilités à apprendre et comprendre rapidement.Gardez à l’esprit que vous travaillerez peut-être avec la personne que vous rencontrez (lorsquece n’est pas un RH qui vous reçoit). C’est donc à vous de lui donner envie de travailler avec vouspendant plusieurs mois (voire plus si affinités)! Et, même si elles ne sont pas immuables, lespremières impressions restent souvent à l’esprit.Pour trouver des informations sur votre recruteur, je vous suggère de commencer par une recherchesur google, puis sur les réseaux sociaux professionnels (Viadéo, Linkedin). Faites également un toursur Twitter afin de cerner au mieux les centres d’intérêt de la personne, son poste, son parcours,ses réalisations, ses contacts. Profitez des informations recueillies pour orienter votre échange lorsde l’entretien… 3 Votre fiche de poste, vos missionsSi vous avez répondu à une offre, celle-ci doit être accompagnée d’une fiche de poste (plus ou moinsexhaustive je vous l’accorde) avec la description de vos missions futures. Si une des missions voussemble flou, si vous n’avez pas l’une des compétences requises… RENSEIGNEZ-VOUS !Ne restez pas dans le doute et profitez d’être chez vous pour faire vos petites recherches. N’attendezpas de vous retrouver devant votre recruteur et qu’il vous parle de SEO, SEM et autre CMS… Vousavez le devoir de vous informer même sur ce que vous ne maitrisez pas. Cela vous permettra aumoins de comprendre ce que l’on vous demande et d’affirmer clairement le périmètre que vous nemaitrisez pas (encore).Dans le cas où vous auriez fait une candidature spontanée, il est possible que vous ne receviezaucune information d’ici l’entretien. Ainsi, je vous suggère de dresser de la manière la plus précisepossible la liste des missions que vous aimeriez (ou sauriez) remplir. « Dessinez » le poste quevous souhaiteriez occuper et pourquoi. En ayant cela en tête, vous aurez peut-être la possibilité deco-construire votre futur poste en faisant converger vos idées avec les besoins du recruteur. C’estlà un des grands avantages de la candidature spontanée, profitez-en !
  • 6. 4 Parler de soi avec sincéritéJ’ai déjà mis l’accent sur cette notion qui me semble importante : la sincérité. Certains vous dirontpeut-être qu’un petit mensonge n’a jamais tué personne et qu’il aura même donné un coup depouce à certains… Peut-être. Mais je reste convaincue que parler de soi avec honnêteté, tant dansses compétences que dans ses lacunes et de montrer avant tout sa bonne connaissance de soi estle meilleur des choix.Aussi, apprenez à parler de vous, de votre parcours mais aussi de vos faiblesses. On vous donneraforcément la parole pour vous raconter « Racontez-moi votre parcours », profitez de cet instant bienà vous pour vous mettre en valeur, pour parler de votre parcours de manière NON linéaire (oui lerecruteur sait lire votre CV, il ne vous demande pas de le réciter…). Pour cela, mettez en avant lesexpériences les plus marquantes de votre parcours et surtout expliquez vos choix et ce que vous enavez retiré à chaque fois (tant sur le plan humain que professionnel). 5 Préparez des questionsPoser des questions lors d’un entretien est selon moi très important. Comme je le disais, un entretienest avant tout un échange et non pas un interrogatoire. C’est en posant des questions que vousengagerez une réelle discussion. Pour ne pas vous retrouvez pris au dépourvu, pensez à préparerces questions en amont (vous déciderez le moment venu lesquelles vous souhaitez poser).Des questions d’accord mais quel type de questions de me direz-vous ? Et bien de VRAIES questions.Votre recherche d’informations sur l’entreprise et vos missions ne vous aura certainement paspermis d’avoir la totalité des réponses escomptées. N’hésitez donc par à demander des précisionssur certaines missions afin de les cerner de manière plus concrète. Posez également des questionssur l’entreprise, sa manière de communiquer, ses clients…Montrez que vous vous intéressez vraiment à ce qui se dit : par exemple s’il l’une de vos missionsest de travailler sur un journal interne, demandez à le voir, feuilletez-le (gardez à l’esprit que votreinterlocuteur travaille probablement dessus).Petit conseil supplémentaire pour montrer votre sérieux et votre intérêt, prenez des notes ! Munissezvous d’un petit carnet et d’un stylo et gardez-le sous la main, il pourra vous être utile.
  • 7. 6 Les questions auxquelles vous attendre…Je vous invite à venir découvrir cette partie directement sur mon blog car elle a pourbut de réunir toutes les questions qui vous ont déjà été posées lors de vos entretiens...Pour cela, n’hésitez pas à laisser un commentaire avec les questions les plus basiques mais aussiles plus saugrenues qui vous ont été posées!Retrouvez l’article sur mon blog : www.lesptitstuyaux.fr/entretien-embauche Laura Bitton Mon blog : www.lesptitstuyaux.fr Mis à jour le 14/03/2012