Observation des usages au sein des communautés de la santé et de l'e-santé du web social
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Observation des usages au sein des communautés de la santé et de l'e-santé du web social

on

  • 3,673 views

Quelle place pour les dispositifs et applications d'e-Santé en France ? Eléments de réponses à partir de l'observation des usages au sein des communautés de la santé et de l'e-santé du web ...

Quelle place pour les dispositifs et applications d'e-Santé en France ? Eléments de réponses à partir de l'observation des usages au sein des communautés de la santé et de l'e-santé du web social (réalisé par Linfluence lors de l'événement Théma de L'Atelier BNP Paribas du 19 juin 2012 http://www.atelier.net/events/themas/quantified-self-patient-se-reapproprie-sante )

Statistics

Views

Total Views
3,673
Views on SlideShare
1,505
Embed Views
2,168

Actions

Likes
2
Downloads
32
Comments
0

4 Embeds 2,168

http://www.scoop.it 2162
https://www.rebelmouse.com 4
http://www.twylah.com 1
http://www.linkedin.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Observation des usages au sein des communautés de la santé et de l'e-santé du web social Presentation Transcript

  • 1. Quelle place pour les dispositifs et applications digitales de santé et de bien-être en France ? Ecouter et décrypter la prise de parole despatients sur les dispositifs d’automesure de la glycémie connectables aux mobiles Où en sont les Français avec les solutions et applications de gestion de sa santé ? Sont-ils plutôt enclins à les adopter, ou nen trouvent-ils pas encore lutilité ? Pour le savoir, LAtelier sest rapproché de Linkfluence, pour explorer le sujet via un point dentrée : les applications mobiles liées à la glycémie. 19 juin 2012 SYNTHESE
  • 2. Contexte d’évocation : où les internautes s’expriment-ils sur ces dispositifs ?Une promotion et un retour utilisateurs des lecteurs de glycémie connectables aux iphone et ipod àl’initiative de deux communautés : • les technophiles (avec un relai très factuel et descriptif des dispositifs) • et celles dédiées à la santé (qui fait aussi une promotion du produit essentiellement descriptive malgré une légitimité et une autorité à s’exprimer sur l’intérêt de ces dispositifs). A noter, une communauté « Diabète » assez réactive. Répartition des sites web par communautés (panel de 121 sites)
  • 3. Contexte d’évocation : de quoi parlent-ils ?• Des effets d’annonce essentiellement • Le dispositif le plus relayé par le web social assurant la promotion des produits & français : l’iBGstar de Sanofi-Aventis. Un services associés face à un petit vivier de rythme de publications qui suit de très près lieux où des diabétiques témoignent. son actualité commerciale, notamment en• Des lieux de prise de parole des mai 2012 lors de son autorisation de mise sur diabétiques sur ce dispositif en faible le marché américain par la FDA. nombre face à une majorité de lieux • Telcare BGM visible de façon très faible et en assurant sa seule promotion. lien étroit avec une actualité spécifique• Des témoignages qui sont loin d’être tous (annonce dans le Wall Street Journal en spontanés mais provoqués par des articles janvier 2012, présentation au Consumer qui suivent eux-mêmes le rythme des Electronics de Las Vegas). actualités de commercialisation du produit. Autres* Telcare BGM iBGStar Répartition des sites web selon la nature des informations Part de voix des dispositifs et services mentionnés & conversations sur le web social français (panel de 121 sites) (panel : 121 sites) *Autres dispositifs mentionnés sur la période : SmartGlucoMeter de ihealth, Jazzmeter d’Agamatrix, LifeCase & LifeApp de DiabetesMine, Glucodock de Medisana et Glooko.
  • 4. Retours d’expérienceDès les premières réactions à l’annonce de la sortie du dispositif, jusqu’aux derniers retoursd’utilisateurs, l’axe technologique domine les quelques prises de parole des diabétiques, autour dedeux sujets en particulier :1 L’arbitrage induit L’iBGStar de Sanofi-Aventis : une innovation traitée comme une entre les différentes nouveauté Apple… technologies Techno smartphone vs.Apple vs Androïd Un levier d’achat… de l’Iphone application PC2 La véritable valeur- Au-delà des premiers réflexes de fascination : compatible ajoutée de Iphone, pour quoi faire ? « Si eux-aussi ils se mettent a fabriquer des "attrape-geeks", cest le début de la fin... Daccord l’innovation avec doudoune, pour ce qui concerne la version en Certains réfractaires aux vente dans quatre ans. il va falloir quils apprennent nouvelles technos la rétro-compatibilité chez les pom-pom brothers! Une série d’arguments questionnent la valeur- ceci-dit, maintenant que "old-Stevie" est entré au Paradis des Génies, ça va peut-être se calmer un techniques en faveur du ajoutée du dispositif (sans peu. Enfin, comme dirait Gourmett, "cest pas plus dispositif et en particulier entrer dans le détail de ses mal que si cétait du temps des bandelettes de l’application fonctionnalités) urinaires "... » http://forum.doctissimo.fr/sante/diabete/
  • 5. Motivations exprimées à l’usage des dispositifsA l’usage, le dispositif connectable au mobile facilite-t-il la vie des diabétiques ?Malgré le quasi-mutisme des utilisateurs sur le sujet, trois leviers semblent émerger des retoursd’expérience :1 L’application (avec compilation des données systématique) : une excellente alternative au carnet « Jutilise liBGStar depuis sa sortie et je peux vous affirmer que ce système est très pratique à lusage (…) Ce système permet enfin de se passer du carnet dauto-surveillance en papier, super pénible à maintenir à jour quand on a des années2 de diabète derrière soi ! On a enfin changé dère. » http://www.iphon.fr/ Le mini-lecteur accroché au téléphone : une vraie solution pour les « bordéliques » « Etant bordélique (je ne retrouvai jamais ce fichu carnet quand jen ai besoin) Et feignant (et une fois retrouver javais la flemme décrire dessus... Du coup je me retrouvais a écrire 3 mois de glycemie avant daller voir ma diabeto) Donc question suivie des glycémie sur le carnet pour cétait peinible pour moi et ma diabeto. Et la c une révolution comme disais Steve Jobs (…) donc pour résumer je lador ce ptit truc.. dommage que liphone ne soit pas rembourser »3 http://forum.doctissimo.fr La relation déjà engagée avec son mobile : une automesure plus spontanée, moins contraignante « Notre fille de 14 ans utilise le IBGSTAR depuis un an maintenant. Par lIBGSTAR, elle a retrouvé "goût" a se faire des glycémies! et pour elle sest vraiment la classe. petit, pratique, fiable; il peut être utilisé indépendant de lipod. vraiment pratique. En tant que parents, nous ne regrettons pas cette acquisition. lapplication de gestion des glycémies par epod est bien faite et lui évite de tenir le carnet des glycémies papier quelque peu obsolète et chiant à tenir à jour. » http://www.iphon.fr/
  • 6. Freins exprimés à l’usage des dispositifsMais ces dispositifs compatibles Iphone ne s’accompagnent pas de la réassurance attendue voireprésentent des caractéristiques anxiogènes aux yeux des internautes diabétiques qui témoignent Caractéristiques Caractéristiques Caractéristiques problématiques préoccupantes rédhibitoires FREIN A L’ACHAT L’aspect « gadget » du Deux gouttes de sang Un problème de fiabilité du taux dispositif qui ne change nécessaires pour effectuer la (qui diffère fortement des autres finalement pas l’essentiel : il mesure (la 1ère n’est pas fiable) lecteurs… et peut mettre la vie des ne dispense pas le patient patients en danger) de se piquer le doigt pour effectuer la mesure. En mineur, une angoisse autour de Un aléa lié aux températures la question de la transmission des données (protection de la vie Le prix : une contrainte de 4 privée) ans avant de pouvoir renouveler le lecteur Quelques critiques de l’opacité de (remboursé par la SS) à Un manque de réactivité des la stratégie des laboratoires (et laquelle s’ajoute le prix du laboratoires sollicités une forme de méfiance à l’égard de smartphone… chacune de leur nouveauté)
  • 7. Cartographie et pénétration éditoriale6 groupes phares se distinguant clairement Nombre de sites 949 « Santé Publique » « Cancer & Portails d’informations, institutions, et Cancérologie » forums de discussion ayant une approche globale de la santé Sites et blogs traitant spécifiquement du cancer à l’initiative de professionnels de santé ou de patients « Professionnels de « Maladies Chroniques Santé» « Dons & donneurs» et diabète» Une communauté formée par les Blogs, forums et portails médecins et les professions Blogs, sites associatifs et paramédicales avec des d’information dédiés auxinstitutions oeuvrant pour l’appel blogs, forums, portails maladies aux dons dans le domaine de la d’informations et institutions chroniques, notamment le santé (notamment, les diabète organes, le sang et la moelle osseuse)
  • 8. Cartographie et pénétration éditorialeUn système d’autosurveillance de la glycémie très peu visible et discuté au sein des communautésSanté, notamment celle dédiée au diabète, mais bien présente au sein des sites centraux et influentsde la communauté « Santé publique » et celle des « professionnels de santé » Santé publique (ex. sites centraux et influents: doctissimo , HAS ) Professionnels Santé (ex. sites centraux et influents: Diabète le quotidien du médecin , le généraliste) Légende : les points éclairés sur la carte représentent les sites web réactifs au sujet de l’étudeSi ce type de service de m-santé reste encore un sujet confidentiel, les produits, services et dispositifsd’e-santé commencent à disposer aujourd’hui d’un vivier de prescripteurs potentiels, notamment àpartir des sites les plus incontournables des communautés phares de la santé.
  • 9. Annexe Précisions méthodologiquesUne étude de cas en 3 phases Cartographie et pénétration Constitution du terrain éditoriale de ces dispositifs Analyse quantitative et d’études au sein des communautés qualitative Exploration de toutes les Quantification et localisation communautés traitant spécifiquement Réalisation de cette double analyse à partir du discours internaute et des cartographique de la question des dispositifs de la part de voix des sites web santé types de foyers de conversations d’automesure de la glycémie réactifs au sujet de l’étude et de celle existants connectables aux mobiles de l’ensemble des sites web appartenant aux communautés SantéPérimètre étudiéDonnées datant du 1er septembre 2010 au 10 juin 2012 collectées sur l’ensemble du web social français saufTwitter et Facebook – 121 sites webTémoignages d’utilisateurs : 54 contributions retenues sur 20 sites
  • 10. LAtelier, cellule de veille technologique de BNP Paribas, est un lieu foisonnant dinnovation. Cest aussi un média : publication quotidienne darticles sur le web : www.atelier.net , émission de radio avec BFM… et un pôle détudes et conseil qui assiste les entreprises dans la mise en place de projets innovants. Le dispositif de veille et danalyse sappuie sur une présence internationale (Paris - San Francisco - Shanghai) couvrant les grandes zones dinnovation dans le monde. Contact : philippe.torres@atelier.netPremier institut d’étude technologiqueentièrement dédié à l’analyse des conversationssur le web social, Linkfluence accompagnemarques et annonceurs, institutions et agences.Pionniers du social media intelligence,ses compétences s’appuient sur 3 piliers : étudesmarketing et opinion, veille web et R&D.Contact : jennifer.picard@linkfluence.net01 42 43 64 13http://linkfluence.net