• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Presention Patrice Georget
 

Presention Patrice Georget

on

  • 2,601 views

Préjugés, stéréotypes et stigmatisation pour l'Interclubs APM Brive Octobre 2010

Préjugés, stéréotypes et stigmatisation pour l'Interclubs APM Brive Octobre 2010

Statistics

Views

Total Views
2,601
Views on SlideShare
2,596
Embed Views
5

Actions

Likes
0
Downloads
20
Comments
0

1 Embed 5

http://www.slashdocs.com 5

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

CC Attribution-ShareAlike LicenseCC Attribution-ShareAlike License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Presention Patrice Georget Presention Patrice Georget Presentation Transcript

    • Inter-club Régional G5
      Brive la Gaillarde, 15 OCTOBRE 2010
      Préjugés, stéréotypes et stigmatisation
      Patrice Georget
    • Robert Zajonc, 1923-2008
      Irving Janis, 1918-1990
      Shelly Chaiken
      CharlanNemeth
    • Groupe > Individu
      Groupe < Individu
    • Problème simple
      Problème complexe
      3
      . . . .
      . . . .
      . . . .
      . . . .
      2
      1
      1
      3
      2
    • Performance collective
      Période / activités de production
      Période / activités de création
      ++ Groupe homogène
      -- Individu / Groupe hétérogène
      ++ Individu / Groupe hétérogène
      -- Groupe homogène
    • Symptômes de la cohésion groupale :
      Illusion d’invulnérabilité
      Délégation de pensée
      Diffusion de responsabilité
      Pourquoi le conformisme ?
      Quel fonctionnement mental en situation de groupe cohésif ?
    • Conviction et décision : dualité mentale
      Réfléchie
      Irréfléchie
      Choix :
      Raisonnables
      Mesurés
      Cohérents
      Discernement
      (compréhension)
      Préjugés / stéréotypes
      Schéma
      Routines / Normes
      Impression
      (de savoir)
    • Un gros potentiel à développer la pensée irréfléchie
    • Cercles de Titchener
    • Motif de Kanizsa
    • Et dans nos jugements et nos comportements ?
    • Pensée irréfléchie : préjugés« La majorité a raison »« Qui ne dit mot consent »« Qui se ressemble s’assemble »
    • La pensée irréfléchie : une pensée « raccourcie »
      « Ce qui est grand est important »
    • 25 euros net mensuel le cm
    • Nicola Persico, Andrew Postlewaite & Dan Silverman, 2004, The Effect of Adolescent Experience on Labor. Market Outcomes: The Case of Height.
      Penn Institute for Economic Research, University of Pennsylvania. http://pier.econ.upenn.edu/
    • Réfléchie
      Pressé / Fatigué
      Distrait / D’humeur Positive
      Face à l’inconnu
      Face au trop connu
      En groupe cohésif
      Irréfléchie
      = Application de règles
    • « ..., le métier du TF1, c'est d'aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit. (...) Or pour qu'un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c'est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c'est du temps de ce cerveau humain disponible. »
      Patrick Le Lay, Président de TF1, 2004
    • Préjugés : pensée routinière
      « La majorité a raison »« Qui ne dit mot consent »« Qui se ressemble s’assemble »…
      …« Les opposés s’attirent »
      « Les experts émettent des avis autorisés »
      « Ce que font les gens biens, c’est bien ! »
      « Les gens sympathiques disent la vérité »
      « Ce qui est officiel est important »
      « Ce qui est logique est vrai »
      « La première impression est la bonne »
      « Ce qui est rare est cher »
      « Faire un bon compromis »
      « Ce qui est lourd a de la valeur »
    • « Les retraités sont… »Becca Levy et coll. (Yale University), 2008
      Etudes longitudinales
    • Conséquences des stéréotypes
    • N = 12 000
    • Hypothèse : reproduction des croyances
      « Menace du stéréotype »
      Steele, C. M., & Aronson, J. (1995). Stereotype threat and the intellectual test performance of africanamericans.
      Journal of Personality and Social Psychology, 69, 797-811.
    • . . .
      . . .
      . . .
    • Je ne crois que ce que je vois
      Je ne vois que ce que je crois
    • Réfléchie
      Pressé / Fatigué
      Distrait / D’humeur Positive
      Face à l’inconnu
      Face au trop connu
      En groupe cohésif
      Irréfléchie
    • Pensée Moutonnière
      Pensée Routinière
      Stigmatisation
      Potentiel
      Potentiel
    • Principes d’action
      Ecouter le silence
      Inoculation
      Pygmalion
      Pensée Moutonnière
      Pensée Routinière
      Stigmatisation
      Potentiel
      Potentiel
    • Principes d’action
      Contrer le conformisme
      (« Qui ne dit mot consent »)
      L’expression des positions silencieuses, des signaux faibles, la promotion de l’hétérogénéité.
      « Exprimez-vous  !!! »
    • Principes d’action
      Contrer les routines mentales
      L’inoculation psychologique
      « Risques / Opportunités »
      Avocat du diable…
      …dans la sincérité.
      « Vis ma vie »
    • Principes d’action
      Contrer les stigmates
      Pygmalion
      Imposer un modèle
      Quelle affirmation de soi ?
      Témoignage contre-normatif ?
      Quelle stratégie ?
    • "Traitez les gens comme s'ils étaient ce qu'ils pourraient être et vous les aiderez à devenir ce qu'ils sont capables d'être". GOETHE