Le numérique pour qui ? pourquoi ?
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Le numérique pour qui ? pourquoi ?

on

  • 1,249 views

Intervention à la journée d'étude du groupe Provence Alpes Côtes d'Azur de l'Association des bibliothécaires de France du 19 octobre 2009 sur le thème "Numériser pour quels services aux publics ...

Intervention à la journée d'étude du groupe Provence Alpes Côtes d'Azur de l'Association des bibliothécaires de France du 19 octobre 2009 sur le thème "Numériser pour quels services aux publics ?"

Statistics

Views

Total Views
1,249
Views on SlideShare
1,249
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
351
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Le numérique pour qui ? pourquoi ? Le numérique pour qui ? pourquoi ? Presentation Transcript

  • Journée ABF PACA – Martigues, 19 octobre 2009 Numériser pour quels services au public ?
    • Quels enjeux pour les services de demain en bibliothèque ?
    • Numériser
    • pour qui ?
    • pourquoi ?
    • Dominique Lahary
    • À titre personnel
    • www.lahary.fr | lahary.wordpress.com
    • [email_address]
  • Journée ABF PACA – Martigues, 19 octobre 2009 Numériser pour quels services au public ?
    • Quels enjeux pour les services de demain en bibliothèque ?
    • Le numérique
    • pour qui ?
    • pourquoi ?
    • Dominique Lahary
    • À titre personnel
    • www.lahary.fr | lahary.wordpress.com
    • [email_address]
    Tout spécialement le livre numérique
    • Numérique, numérique ?
    • Qu’est-ce que c’est que c’est que cette histoire de tout vouloir numériser ?
  • Shadock je num Devise Shadock : [dessin d’un shadock en train de pomper] JE POMPE DONC JE SUIS NUM É RISE
    • Numériser, je veux bien mais numériser est un acte de transformation…
    • d’édition ?
    • Depuis quand les bibliothèques sont-elles éditeurs ?
  • Shadock il vaut mieux Devise Shadock : [dessin de quatre shadock sen train de NUM É RISANT pomper] Il VAUT MIEUX POMPER MÊME S’IL NE SE PASSE RIEN QUE RISQUER QU’IL SE PASSE QUELQUE CHOSE DE PIRE EN NE POMPANT PAS NUM É RISANT
    • Quelle mouche nous a donc piqués ?
  • Plan  
    • 1.    La bibliothèque a disparu
    • 2.    Trouver, est-ce avoir ?
    • 3.    Qui fabrique le numérique ?
    • 4.    Celui dont on ne peut taire le nom
    • 1.
    • Au secours, la bibliothèque a disparu
  • Numéricothèque
  • Numéricothèque
  • Le monde Une
  • Le monde
  • La vision spontanée de l’internaute
    • Le numérique c’est le libre accès
    • à tout
    • tout le temps
    • gratuitement
    • Rappellez-vous…
    • « Nous voulons tout
    • Tout de suite »
  • Gébé
  • Albanel
  • Albanelcommentaire Commentaire d’un internaute :
  • Si tout…
    • est disponible
    • tout le temps
    • de partout
    • alors il n’y a plus besoin, entre autres
    • de bibliothèques pour accéder
    • On ne va pas à la fontaine quand on a l’eau courante à domicile
  • Le web est bien… La bibliothèque globale Même si elle est aussi beaucoup d’autres choses
  • Ce que les moteurs ont changé
    •  Six révolutions
    1. On cherche partout à la fois La métacollection contre la collection
  • Ce que les moteurs ont changé
    •  Six révolutions
    2. On cherche avec ses propres mots Le « langage naturel » contre les langages documentaires
  • Ce que les moteurs ont changé 2. On cherche avec ses propres mots Les classifications postcoordonnés contre les classifications précoordonnés Clusterisation Social bookmarking
  • Ce que les moteurs ont changé
    •  Six révolutions
    3. On se fiche du bruit L’ordre des résultats contre Le résultat exact
  • Ce que les moteurs ont changé
    •  Six révolutions
    3. On veut de l’information primaire La bibliothèque contre les catalogues
  • Ce que les moteurs ont changé
    •  Six révolutions
    5. On fait tout avec le même outil Le flou contre la frontière
  • Ce que les moteurs ont changé
    •  Six révolutions
    6. On veut accéder de chez soi, de partout L’atopisme contre le lieu dédié
    • Démonstration
  • Démo1-Europeana suffocation
  • Démo2-Google
  • Oui mais…
    • Rien ne sert de trouver…
    • … si on ne peut pas avoir
    • Et on ne pourra rien avoir…
    • … qui n’ait été préalablement …
    nu mé ri sé
  • Shadock-jevends (là j’anticipe sur la suite) Devise Shadock : [dessin d’un shadock en train de pomper] JE POMPE DONC JE SUIS NUM É RISE VENDS
    • 2.
    • Trouver, est-ce avoir ?
  • Google-MmeHusson
  • Google-Quiche
  • Google-QuicheDétail
  • Google-Explication
  • Qu’est-ce qu’un livre à l’heure du numérique ? http://lafeuille.homo-numericus.net
    • Les livres seront là, au milieu des contenus web, enfin accessibles. Accessibles ? Mais accessibles comment ? A quoi aurons-nous droit ? La question d’accès se brouille à l’ère du numérique parce qu’elle se complexifie. Comment rendre les contenus (les contenus des livres) indexables par les moteurs tout en continuant à les vendre et donc en limitant leur accès ? Comment les vendre ou les prêter : uniquement dans l’enceinte ou sur le site du libraire ou de la bibliothèque ? uniquement sur un terminal qu’on prête ou vend également, limitant par la même les accès personnels et multiples
  • Comment avoir ce qu’on a trouvé ? L’idée selon laquelle trouver c’est avoir repose sur le postulat selon lequel tout ce qui est indexé est téléchargeable gratuitement
    • C’est vrai !
        • Internet coopératif
        • Internet du don
        • Internet public
        • Internet marchand selon le modèle économique de la gratuité
        • Piratage
    abondance
  • Comment avoir ce qu’on a trouvé ? L’idée selon laquelle trouver c’est avoir repose sur le postulat selon lequel tout ce qui est indexé est téléchargeable gratuitement
    • C’est faux !
        • Intranet, extranet
        • Modèles économiques payants
        • Modèles bibliothèque
          • Téléchargement de fichiers chronodégradables
          • Streaming / affichage sans téléchargement
    rareté
  • Les modèles économiques achat abonnement forfait prix à l’unité rareté abondance
  • Comment transformer l’abondance en rareté ?
    • Par l’économie
    • Les modèles économiques de la gratuité et du tarif
    • Par la technique
    • DRM
    • Fourniture à l’écran
    • Téléchargement protégé par la chronodégrabilité ou l’incompatibilité des formats
    Pour lire sur ordinateur, smartphone ou liseuse
  • Toutes les bibliothèques ne sont pas logées à la même enseigne
    • Bibliothèques d’étude et de recherche
    • Chercheurs, enseignants, étudiants ont besoin des ressources électroniques qu’ils ne peuvent se payer
    • Lecture publique
    • Le grand public à le sentiment que tout est disponible sur Internet
    • Il ne voit pas les ressources payantes
    C’est à propos des livres que cette impression est la plus fausse
  • Bib locales et bib globale Les bibliothèques locales La bibliothèque globale
  • Que devient le rôle des bibliothèques ?
    • Ce qu’il a toujours été !
    • Payer pour donner accès à leurs usagers
    • Quel est le problème ?
    • Celui de tout support supposant l’équipement technique des usagers
    • Il faut accepter de travailler pour un marché de niche
    Mais encore ?
  • Que devient le rôle des bibliothèques ?
    • Ce qu’il a toujours été !
    • Payer pour donner accès à leurs usagers
    • Quel est le problème ?
    • La difficulté à traiter avec de nouveaux fournisseurs pas toujours au fait des besoins des bibliothèques
    • Il faut accepter de travailler pour un marché de niche
    Vers une licence nationale ?
  • Niche1
  • Niche, certes mais prenons garde « Nous voulons tout ! »
  • Sempé1 [ici, personnage de Sempé tenant un bouquet à ma main Demande d’autorisation en cours]
  • Sempé2 [ici, le même personnage tenant son bouquet est au fond, il vie,t d’entrer dans une serre pleine de fleurs où une femme est en train de travailler – C’est la couverture de Sentiments distingués de Sempé aux éditions Denoël. Demande d’autorisation en cours]
  • Albanel
  • A propos d’un passage de L’homme sans qualité de Robert Musil
    • Cette rencontre avec l’infinité des lectures possibles n’est pas sans rapport avec l’encouragement à ne pas lire
    • Pierre Bayard Comment parler des livres dont on n’a pas lu
    • 3.
    • Qui fabrique le numérique ?
    • 3.
    • A qui revient-il de fabrique r le numérique ?
  • A qui revient-il de fabriquer le numérique ?
    • Le numérique courant
    • Les éditeurs !
    • Arrêter de briser la chaîne numérique
    • Tout texte aujourd’hui naît numérique
    • Le numérique rétrospectif
    • Les éditeurs
    • Les bibliothèques ?
    Quelles bibliothèques ?
  • Des bibliothèques doivent être sur Internet
    • Elles participent à la bibliothèque globale
    • ne laissons pas le monopole à Google !
    • Les bibliothèques sont…
    • des collectivités organisées qui participent à l’ensemble inorganisé qu’est le Web
  • Des bibliothèques doivent être sur Internet
    • Sur Internet, il y a des bibliothèques
    • numériques identifiables
    • (Gallica, Europeana, la Bibliothèque électronique de Lisieux…)
    • Mais les gens sont rentrés par la fenêtre
    • Il ont cherché sur Internet, pas dans cette bibliothèque
    • Ils ont trouvé la ressource qu’ils cherchaient, ils se fichent de savoir qui l’a mis en ligne
  • Des bibliothèques doivent être sur Internet Les bibliothèques en nuage La bibliothèque globale
  • Oui mais…
    • La plupart des bibliothèques
    • n’ont rien à numériser
    • n’ont aucune ressource originale à oublier sur Internet
      • et pourtant
      • Elles ont une place dans le système global
  • Les trois cercles Les bibliothèques locales Les bibliothèques en nuage La bibliothèque globale
  • Les bibliothèques locales
    • Sont des réservoirs de premier recours
    • … pour ce que l’internaute n’a pas trouvé par lui-même
      • la bibliothèque des objets
      • la bibliothèque du numérique payant (voir infra)
    • … pour donner accès à la bibliothèque globale
    • … pour aider à naviguer sur la bibliothèque globale
  • Oui mais…
    • La bibliothèque locale ne sort pas indemne
  • Searchengine
  • La bibliothèque locale…
    • est relativisée
    • elle devient une partie d’un grand tout
    • ce qu’elle était déjà
    • Ses usagers ont changé
    • Le web a reconfiguré, en les disséminant, les pratiques documentaires
  • Caraco
    • Les ressources numériques externes ne sont pas une partie de nos collections.
    • Ce sont nos collections qui sont une partie des ressources que nous mettons à la disposition des étudiants.
    • Alain Caraco directeur du SCD de Chambéry
    • 4.
    • Celui dont on ne peut taire le nom
  • Ombre de Google
  • L’affaire Google
    • Le contentieux américain
    • Editeurs vs. Google
    • Le projet de « règlement »
    • L’internationnalisation
    • Cela concerne des œuvres non américaine
    • Il risque d’y avoir un effet de généralisation
    Cette affaire ne porte que sur les œuvres protégées et non celles du domaine public
  • Robert Darnton
    • Quelle que soit la manière d’interpréter cet accord, ses dispositions s’imbriquent de manière si inextricable qu’elles s’imposent en bloc. Aujourd’hui, ni Google, ni les auteurs, ni les éditeurs, ni la cour de district de New York ne sont en mesure d’y apporter des changements notables. C’est un tournant majeur dans le développement de ce que nous appelons la société de l’information. Si nous ne rééquilibrons pas la balance, les intérêts privés pourraient bientôt l’emporter pour de bon sur l’intérêt public. Le rêve des Lumières serait alors plus inaccessible que jamais.
    La bibliothèque universelle, de Voltaire à Google Le Monde diplomatique , mars 2009
  • La position de 12 associations membres de l’IABD
    • Une tentation dangereuse à long terme
    • Déséquilibre dans l’accès au savoir
    • Vie privée
    • Censure
    • Accès au savoir
    • Exclusivité de fait dans l’accès
    • Exclusivité commerciale
    • Marché inélastique
  • L’enjeu ? Un droit exclusif
    • L’enjeu véritable :
    • O rganiser le transfert des droits des œuvres épuisées et orphelines au profit de Google
    • Une solution proposée
    • Utiliser le grand emprunt pour numériser
    • et racheter les droits des œuvres épuisées et orphelines pour leur libre diffusion
    • Conclure ?
  • Non !
    • Ou alors vous
    • Mais j’aimerais aborder la question de la lecture
  • La lecture est victime d’un effet d’entonnoir
    • Implicitement, on entend,
    • par lecture
    • la lecture
    • d’imprimé
      • de livre
      • de texte narratif
      • de texte narratif de fiction
      • de roman
      • de roman de littérature légitime
  • PCF www.pratiquesculturelles.culture.gouv.fr D’intéressantes analyses du résultat de l’enquête Mais les données sur la lecture sont limitées à celle de l’ imprimé . L’analyse des usages d’internet ne distinguent pas l’acte de lire, mais seulement le téléchargement de textes.
  • Qu’est-ce qu’un livre à l’heure du numérique ? http://lafeuille.homo-numericus.net
    • On ne sait plus ce que c’est que lire… Les sociologues sont un peu perdu pour mesurer notre rapport à la lecture. Notre consommation annuelle de livre et presse baisse. Et nous passons de plus en plus de temps sur le Net. Le problème, c’est qu’on ne fait pas qu’y lire (on écoute de la musique, regardons des vidéos, écrivons…) et on y lit aussi beaucoup. Le temps de lecture disparait, pour un temps consacré entre autre à la lecture. Read/Write Web
  • Vivent les trois cercles Les bibliothèques locales Les bibliothèques en nuage La bibliothèque globale
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Vous venez de voir quelques dessins d’Albert Robida (1848-1932) Chapeau le visionnaire !
  • Shadock on ne sait pas Devise Shadock : [dessin d’un shadock marin aux commandes de son bateau] QUAND ON NE SAIT PAS OU ON VA, IL FAUT Y ALLER !!… ET LE PLUS VITE POSSIBLE