Your SlideShare is downloading. ×
0
L'image des services publics en Europe
L'image des services publics en Europe
L'image des services publics en Europe
L'image des services publics en Europe
L'image des services publics en Europe
L'image des services publics en Europe
L'image des services publics en Europe
L'image des services publics en Europe
L'image des services publics en Europe
L'image des services publics en Europe
L'image des services publics en Europe
L'image des services publics en Europe
L'image des services publics en Europe
L'image des services publics en Europe
L'image des services publics en Europe
L'image des services publics en Europe
L'image des services publics en Europe
L'image des services publics en Europe
L'image des services publics en Europe
L'image des services publics en Europe
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

L'image des services publics en Europe

2,209

Published on

Baromètre BVA pour Les Echos et l'institut Paul Delouvrier sur l'image des services publics en Europe. Juin …

Baromètre BVA pour Les Echos et l'institut Paul Delouvrier sur l'image des services publics en Europe. Juin 2012
http://www.lagazettedescommunes.com/119753/les-services-publics-ont-une-meilleure-image-aupres-des-francais-inedit-depuis-5-ans

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
2,209
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
16
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. BVA – Institut Paul Delouvrier – Les Echos – Baromètre d’image des services publics en Europe Juin 2012 Ce sondage est réalisé par pour Publié dans et diffusé sur RTL le lundi 25 juin 2012 LEVEE D’EMBARGO IMMEDIATEBVA OpinionGaël Sliman – Directeur de BVA Opinion 1Emile Leclerc - Chargé d’études01 71 16 88 34
  • 2. Méthodologie Enquête réalisée par l’Institut de sondage BVA via Internet - du 29 mai au 10 juin 2012 en Angleterre, Espagne, Italie, France et Allemagne Recueil Un échantillon représentatif de 4 201 personnes, issues des 5 pays européens et âgées de 18 à 65 ans et plus a été interrogé. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge et profession de l’interviewé. Echantillon L’échantillon a été redressé a posteriori en fonction du poids de chaque pays.2
  • 3. Synthèse : grands enseignements (1/4) 1) Emploi (très prioritairement et surtout dans les pays du sud), éducation et santé sont les préoccupations majeures des européens… et tous sont assez peu satisfaits de l’action de leurs Etats dans ces différents domaines. 2) Si les européens sont tous mécontents, ils ne le sont pas tous autant ! Les jugements des Français progressent pour la première fois depuis cinq ans, comme s’ils étaient dopés par le « changement » présidentiel. En termes de satisfaction domaine par domaine, ils ne sont plus derniers comme les années précédentes mais se classent troisième. Sur le palmarès global des pays perçus comme les plus performants en matière de services publics, la France se classe cette fois deuxième en redevenant n°1 auprès des Français. L’Allemagne est toujours première, et les pays du sud, l’Italie et l’Espagne, se classent derniers (y compris auprès de leurs peuples). 3) Partout en Europe, l’Etat reste l’acteur le plus crédible pour améliorer les services publics, bien davantage que les régions, l’Europe ou le secteur privé. France et Allemagne se distinguent tout de même nettement, la première étant plus jacobine, la seconde plus ouverte à l’intervention des régions.3
  • 4. Synthèse : enseignements détaillés (2 / 4) I – Emploi, éducation et santé sont les préoccupations majeures des européens… et tous sont assez peu satisfaits de l’action de leurs états dans ces différents domaines. 1. La problématique « emploi » reste la préoccupation majeure des européens. Après avoir beaucoup et partout reculé en 2011 – pour une part à cause d’un effet de rattrapage (elle avait beaucoup progressé en 2010) et pour une autre part à cause de la poussée de la thématique « éducation », en France notamment – elle reprend ses droits et ses niveaux habituels (niveau de 2009) avec l’annonce de nouvelles inquiétudes économiques sur fond de plans sociaux et de nouvelle crise de l’euro. 2. Dans le détail, les attentes des européens divergent ici ou là sur certaines préoccupations. L’emploi est très prioritaire dans les pays du sud, dont la France (plus de 60% de citations en France, Espagne et Italie) et nettement moins en Grande-Bretagne (44%) et surtout en Allemagne (30% seulement). L’éducation intéresse surtout les français et les espagnols (56% et 55% contre 24% des Italiens). La santé est un sujet de préoccupation nettement plus marqué en Espagne et en Grande-Bretagne (47% et 42%) qu’ailleurs en Europe (39%). 3. Malgré ces spécificités propres à chaque pays, la tendance générale est à la confirmation d’un triptyque de priorités portant sur l’emploi, l’éducation et la santé. A l’inverse, la défense et la culture sont partout les parents pauvres en termes de préoccupations des européens. Il existe donc bel et bien un consensus global en Europe pour hiérarchiser les priorités en matière de services publics. Il existe aussi – malheureusement – une grande convergence des européens pour se déclarer majoritairement insatisfaits en tant qu’usager. Le niveau moyen de satisfaction dans les 5 grands pays n’est que de 37% de bonnes opinions, et aucun des cinq pays ne dispose d’une majorité d’usagers satisfaits (au mieux 45% de satisfaction en Allemagne).4
  • 5. Synthèse : enseignements détaillés (3/4) II - Tous mécontents, mais pas tous autant ! Les jugements des Français sont dopés par la campagne électorale. Au palmarès des pays perçus comme les plus performants en matière de services publics, l’Allemagne est toujours première, la France, deuxième et les pays du sud, derniers 1. Si tous les peuples d’Europe sont majoritairement insatisfaits, ils ne le sont pas tous au même niveau, ni ne connaissent les mêmes évolutions. Alors que les Français étaient les plus sévères quant à l’action de l’Etat dans ses domaines prioritaires de compétence, la France – Etat de grâce post-présidentielle oblige - est cette année le pays où les jugements sur les services publics s’améliore le plus : +7 points en moyenne sur les différents domaines alors que le niveau moyen d’appréciation en Europe baisse de 3 points par rapport à 2011. Grâce à cette progression notre pays se classe troisième alors qu’il était dernier l’an passé. Reste que la césure existant entre le nord et le sud de l’Europe se confirme : l’Allemagne se classe première avec un niveau honorable de 45% de satisfaction, le Royaume-Uni deuxième avec 41% tandis que l’Espagne est avant- dernière avec 31% de satisfaction et l’Italie dernière avec seulement 26% de satisfaction. La France pays équidistant entre le nord et le sud de l’Europe se situe désormais à un niveau médian, 3ème avec 38% de satisfaction. 2. Tel n’est pas le classement global effectué par les Européens sur leur palmarès des pays les plus performants en matière de services publics. Sur celui-ci la France est deuxième, derrière l’Allemagne et devance nettement la Grande-Bretagne. Là encore, l’élection présidentielle a modifié le regard des Français sur leur pays. Même s’ils restent assez sévères s’agissant des jugement détaillés domaine par domaine, ils sont chauvins et classent leur pays premier (avec 92% de citations), ce qu’ils ne faisaient pas sous la présidence Sarkozy. Comme aimait à le dire l’ex-Président, « quand les Français se considèrent, ils se désespèrent, quand ils se comparent, ils se consolent ! » Pas de changement en revanche sur les deux pays du sud de l’Europe, toujours classés derniers (y compris par eux-mêmes) sur ce palmarès.5
  • 6. Synthèse : enseignements détaillés (4/4) III - Partout en Europe, l’Etat reste l’acteur le plus crédible pour améliorer les services publics. France et Allemagne se distinguent tout de même nettement, la première étant plus jacobine, la seconde plus ouverte à l’intervention des régions. 1. Comment améliorer la satisfaction des citoyens-usagers et donc, rendre plus efficaces les grands domaines d’action publique ? « Par l’Etat » nous répondent en cœur l’ensemble des européens. Tous croient bien plus en l’Etat qu’en les régions (59% contre 26%), l’Europe (8%) ou le secteur privé (5%). Evidemment, un clivage net existe entre les deux pays emblématiques du jacobinisme et du fédéralisme : en France, l’Etat est cité par 66% des interviewés alors qu’il ne l’est « que » par 53% des Allemands. En revanche, assez curieusement, l’Espagne qui est un pays où beaucoup d’autonomie est accordée aux grandes régions, se situe à un niveau équidistant (60%) entre l’Allemagne – pays qui pourtant lui ressemble de ce point de vue – et la France, qui pourtant est beaucoup plus centralisé. 2. Logiquement, il existe un consensus en Europe pour penser que l’Etat sera naturellement le plus efficace pour porter les améliorations dans tous les domaines qui relèvent historiquement de ses fonctions régaliennes historiques (rendre la justice, pouvoir de coercition et de lever des impôts). Ainsi, il est quasiment seul cité s’agissant de la justice (73%), de la fiscalité (70%) ou encore – dans une moindre mesure - de la police (62%) - . L’Etat est aussi le plus crédible s’agissant des sujets relevant de l’état-providence : la sécurité sociale (70%) et la santé (66%). Inversement, les européens sont assez ouverts à une alternative régionale dans des domaines comme l’environnement (36% citent l’Etat et 34% les régions et communes) ou le logement (32% contre 49%) où la proximité peut s’avérer un atout.6
  • 7. Les attentes prioritaires en matière d’action publique o Pour chacun des domaines suivants, quels sont ceux dont les pouvoirs publics (Etat, communes, régions) devraient s’occuper en priorité selon vous ? Les 2 pays les plus demandeurs d’action dans chacun des 5 principaux domaines L’emploi, la lutte contre le L’emploi, la lutte 52% 69% 30% contre le chômage 69% 64% chômage Léducation 43% 56% 45% L’éducation 56% 55% La santé publique 39% 36% 39% La santé publique 47% 42% La sécurité sociale 24% 18% 40% La sécurité sociale 40% 25% La justice 17% 20% 14% La justice 27% 20% Lenvironnement 16% 13% 26%La fiscalité et la collecte des impôts 14% 20% 12% La police 13% 3 réponses 16% 14% possibles Le logement 12% 25% 4% Les transports publics 7% 7% 7% La défense 6% 6% 6% La culture 6% 4% 6%7
  • 8. Evolution des attentes prioritaires o Pour chacun des domaines suivants, quels sont ceux dont les pouvoirs publics (Etat, communes, régions) devraient s’occuper en priorité selon vous ? Evolution Rappel Rappel Rappel depuis 2011 2011 2010 2009L’emploi, la lutte contre le chômage 52% +5 47 67 52 Léducation 43% -3 46 38 34 La santé publique 39% -9 48 38 41 La sécurité sociale 24% +5 19 19 24 La justice 17% -11 28 16 29 Lenvironnement 16% -8 24 18 22La fiscalité et la collecte des impôts 14% +4 10 15 21 3 réponses La police 13% possibles -8 21 11 16 Le logement 12% -3 15 19 19 Les transports publics 7% -2 9 9 12 La défense 6% -3 9 5 8 La culture 6% -1 7 7 68
  • 9. Les attentes prioritaires en matière d’action publique 69% L’emploi, la lutte contre le chômage 52% (+11) 44% 30% 62% 64% 56% L’éducation 43% (-4) 39% 45% 55% 24% 36% La santé publique 39% (-7) 42% 39% 47% 36% 18% La sécurité sociale 24% (+1) 12% 40% 25% 20% 20% La justice 17% (-4) 14% 14% 9% 19% 13% L’environnement 16% (-6) 12% 26% 6% 17% 20% La fiscalité et la collecte des impôts 14% (+11) 12% 12% 5% 19% 16% La police 13% (-3) 26% 14% 3% 4% 25% Le logement 12% (-3) 17% 4% 10% 3% 7% Les transports publics 7% (-1) 10% 7% 3% 4% 6% La défense 6% (-1) 10% 6% 2% 5% 4% La culture 6% (=) 3% 6% 5% 11%9
  • 10. Appréciation de l’action des pouvoirs publics o Pour chacun de ces mêmes domaines, dîtes-moi si vous avez une très bonne opinion, une assez bonne opinion, une opinion plutôt mauvaise ou une très mauvaise opinion de l’action des pouvoirs publics ? S/T bonne opinion La police 8% 44% 34% 12%2% 52% 50% 61% Lenvironnement 5% 38% 40% 15% 2% 43% 40% 52% La santé publique 6% 35% 38% 19% 2% 41% 46% 43% Le logement 5% 32% 43% 18% 2% 37% 28% 58% Léducation 6% 30% 42% 20% 2% 36% 39% 38% La sécurité sociale 6% 30% 40% 22% 2% 36% 42% 44% La justice 6% 29% 41% 22% 2% 35% 35% 49%La fiscalité et la collecte des impôts 4% 24% 41% 29% 2% 28% 41% 29% L’emploi, la lutte contre le chômage 5% 18% 42% 34% 1% 23% 21% 35% Très bonne Assez bonne Plutôt mauvaise Très mauvaise (NSP) En moyenne 37% 38% 45%10
  • 11. Appréciation de l’action des pouvoirs publics o Pour chacun de ces mêmes domaines, dîtes-moi si vous avez une très bonne opinion, une assez bonne opinion, une opinion plutôt mauvaise ou une très mauvaise opinion de l’action des pouvoirs publics ? S/T bonne Evolution Evolution opinion depuis 2011 FRANCE La police 8% 44% 34% 2% 12% 52% -7 +3 = Lenvironnement 5% 38% 40% 15%2% 43% +2 La santé publique 6% 35% 38% 19% 2% 41% -5 +4 Le logement 5% 32% 43% 18% 2% 37% +1 +7 Léducation 6% 30% 42% 20% 2% 36% -3 +15 La sécurité sociale 6% 30% 40% 22% 2% 36% -3 +9 La justice 6% 29% 41% 22% 2% 35% = +9La fiscalité et la collecte des impôts 4% 24% 41% 29% 2% 28% = +7 L’emploi, la lutte contre le chômage 5% 18% 42% 34% 1% 23% = +6 Très bonne Assez bonne Plutôt mauvaise Très mauvaise (NSP) En moyenne 37% -2 +7 11
  • 12. Appréciation de l’action des pouvoirs publics S/T Bonne opinion Le police 52% 50% 49% 61% 50% 49% L’environnement 43% 40% 52% 52% 43% 29% La santé publique 41% 46% 49% 43% 33% 34% Le logement 37% 28% 36% 58% 27% 27% L’éducation 36% 39% 48% 38% 26% 28% La sécurité sociale 36% 42% 37% 44% 34% 22% La justice 35% 35% 41% 49% 27% 20% La fiscalité, la collecte des impôts 28% 41% 32% 29% 24% 16% L’emploi, la lutte contre le chômage 23% 21% 27% 35% 16% 11% Moyenne 37% 38% 41% 45% 31% 26% RANG 3 2 1 4 512
  • 13. Attribution de l’amélioration de la situation dans chacun des domaines o Pour chacun de ces mêmes domaines dites-moi si vous pensez que l’amélioration de leur situation dépend avant tout d’une action plus efficace de l’Etat, des régions et des communes, des institutions européennes ou du secteur privé ? La justice 73% 14% 2% 9% 2% La sécurité sociale 70% 19% 2% 6% 3%La fiscalité et la collecte des impôts 70% 19% 2% 7% 2% La santé publique 66% 23% 2% 6% 3% La police 62% 29% 2% 5% 2% Léducation 61% 28% 2% 6% 3%L’emploi, la lutte contre le chômage 59% 21% 8% 10% 2% Lenvironnement 36% 34% 22% 6%2% Le logement 32% 49% 5% 12% 2% Moyenne 59% 26% 8% 5%2% LEtat Les régions et les communes Les institutions européennes Le secteur privé (NSP) 13
  • 14. Attribution de l’amélioration de la situation dans chacun des domaines o Pour chacun de ces mêmes domaines dites-moi si vous pensez que l’amélioration de leur situation dépend avant tout d’une action plus efficace de l’Etat, des régions et des communes, des institutions européennes ou du secteur privé ? La justice 86% 3% 1% 6% La sécurité sociale 87% 5%1% 5% 2%La fiscalité et la collecte des impôts 73% 17% 4% 5% 1% La santé publique 81% 8% 3%3% 5% La police 78% 15% 1% 5% 1% Léducation 80% 11% 2% 5% 2%L’emploi, la lutte contre le chômage 58% 17% 6% 13% 6% Lenvironnement 26% 41% 23% 4% 6% Le logement 30% 56% 1% 8% 5% Moyenne 67% 19% 5% 4% 6% LEtat Les régions et les communes Les institutions européennes Le secteur privé (NSP) 14
  • 15. Attribution de l’amélioration de la situation dans chacun des domaines o Pour chacun de ces mêmes domaines dites-moi si vous pensez que l’amélioration de leur situation dépend avant tout d’une action plus efficace de l’Etat, des régions et des communes, des institutions européennes ou du secteur privé ? La justice 69% 16% 2% 2% La sécurité sociale 70% 19% 2% 6% 3%La fiscalité et la collecte des impôts 67% 20% 2% 8% 3% La santé publique 65% 24% 2% 6% 3% La police 56% 32% 1% 8% 3% Léducation 62% 24% 9% 1% 4%L’emploi, la lutte contre le chômage 65% 17% 10% 7%1% Lenvironnement 39% 29% 25% 5%2% Le logement 49% 31% 9% 10% 1% Moyenne 60% 24% 10% 2% 4% LEtat Les régions et les communes Les institutions européennes Le secteur privé (NSP) 15
  • 16. Attribution de l’amélioration de la situation dans chacun des domaines o Pour chacun de ces mêmes domaines dites-moi si vous pensez que l’amélioration de leur situation dépend avant tout d’une action plus efficace de l’Etat, des régions et des communes, des institutions européennes ou du secteur privé ? La justice 77% 10% 1% 2% La sécurité sociale 68% 20% 1% 9% 2%La fiscalité et la collecte des impôts 69% 20% 1% 6% 4% La santé publique 57% 31% 1% 7% 4% La police 70% 22% 1% 5% 2% Léducation 60% 25% 9% 1% 5%L’emploi, la lutte contre le chômage 64% 17% 11% 7%1% Lenvironnement 34% 41% 18% 1% 6% Le logement 29% 52% 7% 11% 1% Moyenne 59% 26% 9% 1% 5% LEtat Les régions et les communes Les institutions européennes Le secteur privé (NSP) 16
  • 17. Attribution de l’amélioration de la situation dans chacun des domaines o Pour chacun de ces mêmes domaines dites-moi si vous pensez que l’amélioration de leur situation dépend avant tout d’une action plus efficace de l’Etat, des régions et des communes, des institutions européennes ou du secteur privé ? La justice 70% 18% 1% 2% La sécurité sociale 71% 21% 1% 5% 2%La fiscalité et la collecte des impôts 72% 19% 1% 5% 3% La santé publique 63% 30% 4% 3% La police 59% 34% 5% 2% Léducation 55% 36% 1% 5% 3%L’emploi, la lutte contre le chômage 61% 24% 5% 9% 1% Lenvironnement 41% 38% 13% 7%1% Le logement 35% 53% 4% 7%1% Moyenne 59% 30% 1% 6% 4% LEtat Les régions et les communes Les institutions européennes Le secteur privé (NSP) 17
  • 18. Attribution de l’amélioration de la situation dans chacun des domaines o Pour chacun de ces mêmes domaines dites-moi si vous pensez que l’amélioration de leur situation dépend avant tout d’une action plus efficace de l’Etat, des régions et des communes, des institutions européennes ou du secteur privé ? La justice 67% 20% 2% 1% La sécurité sociale 59% 27% 8% 2% 4%La fiscalité et la collecte des impôts 68% 18% 2% 10% 2% La santé publique 66% 20% 9% 2% 3% La police 51% 40% 1% 6% 2% Léducation 50% 38% 2% 7% 3%L’emploi, la lutte contre le chômage 52% 28% 8% 11% 1% Lenvironnement 40% 23% 27% 8% 2% Le logement 25% 48% 5% 20% 2% Moyenne 53% 29% 10% 6%2% LEtat Les régions et les communes Les institutions européennes Le secteur privé (NSP) 18
  • 19. Attribution de l’amélioration de la situation dans chacun des domaines Moyenne sur l’ensemble des domaines 66% 19% 5% 4% 6% 60% 24% 10% 2% 4% 59% 26% 9% 1% 5% 59% 30% 1% 6% 4% 53% 29% 10% 6%2% 59% 26% 8% 5%2% LEtat Les régions et les communes Les institutions européennes Le secteur privé (NSP)19
  • 20. Perception des pays les plus performants en matière de services publics o Parmi les 5 pays suivants, sélectionnez le pays que vous considérez comme le plus performant au niveau de ses services publics. Rappel 2011 % Total des cotations (En premier, en deuxième, en troisième)Allemagne 91% 91% 88% 93% France 84% 83% 92% 86%Royaume- Uni 77% 76% 54% 79% Espagne 21% 25% 23% 19% Italie 20% 18% 24% 19%20

×