Your SlideShare is downloading. ×
0
Regards croisés sur la Francophonie
Regards croisés sur la Francophonie
Regards croisés sur la Francophonie
Regards croisés sur la Francophonie
Regards croisés sur la Francophonie
Regards croisés sur la Francophonie
Regards croisés sur la Francophonie
Regards croisés sur la Francophonie
Regards croisés sur la Francophonie
Regards croisés sur la Francophonie
Regards croisés sur la Francophonie
Regards croisés sur la Francophonie
Regards croisés sur la Francophonie
Regards croisés sur la Francophonie
Regards croisés sur la Francophonie
Regards croisés sur la Francophonie
Regards croisés sur la Francophonie
Regards croisés sur la Francophonie
Regards croisés sur la Francophonie
Regards croisés sur la Francophonie
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Regards croisés sur la Francophonie

544

Published on

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
544
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide
  • Gestion du Webcast : Karine UDINO
  • Le terme « francophonie » est apparu vers la fin du XIXe siècle, pour décrire l’ensemble des personnes et des pays utilisant le français. Il acquiert son sens commun lorsque, quelques décennies plus tard, des francophones prennent conscience de l’existence d’un espace linguistique partagé, propice aux échanges et à l’enrichissement mutuel. Des hommes et femmes de lettres seront à l’origine de ce mouvement. Le terme Francophonie désigne actuellement deux éléments distincts et complémentaires : Toute forme d’action de promotion et de défense de la langue française, quel que soit le pays dans lequel elles s’inscrivent ; L’organisme multilatéral appelé Organisation Internationale de la Francophonie, qui regroupe les 56 Etats ayant choisi de souscrire aux engagements de la Charte de la francophonie
  • En tant que dispositif institutionnel, la Francophonie organise les relations politiques et de coopération entre les états et gouvernements. Les objectifs de la Francophonie, sont définis dans la charte de 1997 révisée en 2005. Ses missions pour la période 2005/2014 sont la promotion de la langue française, de la diversité culturelle et linguistique, de la paix, la démocratie et les droits de l’homme, l’appui à l’éducation, la formation, l’enseignement supérieur et la recherche et favoriser le développement durable. Ces missions soutiennent particulièrement les jeunes, les femmes et les TIC. Outre ce dispositif institutionnel de nombreux partenaires contribuent à vitalité de la Francophonie.
  • 93% des abonnés aux TIC de 3e génération vivent dans les région Asie-Pacifique et Amériques, faible % pour l'Océanie et l'Afrique ( rapport sur le développement des télécommunications /TIC dans le monde 2006, 8ème édition, Union internationale des télécommunications) En 2005, un sur 250 en Afrique vs. 1/ 2 dans pays développés Fracture entre pays développés et non développés Fracture au niveau national : zone rurale, communautés culturelles, hommes/femmes
  • 4) La politique du genre / Les femmes 1/5 des candidats à une FOAD proposée par l’AUF est une femme Priorité dans l’attribution des allocations 5) Le développement durable exemple: Médiaterre, l’information mondiale pour le développement durable 6) Respect et favorisation de la diversité culturelle / Rejet de l'homogénéisation culturelle
  • Transcript

    • 1. REGARDS CROISES SUR LA FRANCOPHONIE SEMINAIRE DES LUNDIS DU M@STER AIGEME Ingénierie de la Formation A Distance <ul><li>Organisé par Berangere BLONDEAU (IEM), Aline FILIOT (Eformation), Fatoumata MAIGA (IEM), Noemie Simon (Eformation), Karine UDINO (Eformation) </li></ul><ul><li>Supervisé par Claudine MUHLSTEINT-JOLIETTE </li></ul><ul><li>Incrémenté techniquement par Olivier POURSAC </li></ul>14 avril 2011 Blog dédié: http://regardsfrancophonie.blogspot.com/p/programme.html
    • 2. Déroulement de la séance <ul><li>I . Accueil - Présentation du thème et des intervenants (5 min) </li></ul><ul><li>II. Présentation du thème (10 min) </li></ul><ul><li>III. Intervention de D. OILLO (40 min) – Questions (10 min) </li></ul><ul><li>IV. Intervention de J. PERRIAULT (40 min) – Questions (10 min) </li></ul><ul><li>V. Intervention de T. HALE (40 min) – Questions (10 min) </li></ul><ul><li>VI. Perspectives et cloture de la séance (5 min) </li></ul>AIGEME -D0CF3 - Visioconférence techniques et usages - Regards croisés sur la Francophonie -
    • 3. Une thématique incontournable Le master AIGEME dispensé à Paris III est une des FOAD mises en place en partenariat avec l’AUF . AIGEME -D0CF3 - Visioconférence techniques et usages - Regards croisés sur la Francophonie -
    • 4. La Francophonie? Organisation internationale fondée sur le partage d’une langue et de valeurs communes. Elle regroupe, à l’heure actuelle, 55 États et gouvernements membres et 13 États et gouvernements observateurs . Présente sur cinq continents , elle offre, en termes de représentativité, un poids identique à celui de l’Union africaine ou du Commonwealth puisqu’elle regroupe plus du quart des États membres de l’Organisation des Nations unies . (AUF) Le terme « francophonie » est apparu vers la fin du XIXe siècle, pour décrire l’ensemble des personnes et des pays utilisant le français. (OIF)
    • 5. Les acteurs AIGEME -D0CF3 - Visioconférence techniques et usages - Regards croisés sur la Francophonie -
    • 6. Etat des lieux Le français est la 9 ième langue la plus parlée sur la planète et la 3 ième langue sur Internet. Toutefois, le volume des pages web est 9 fois inférieur à celui des pages en anglais. AIGEME -D0CF3 - Visioconférence techniques et usages - Regards croisés sur la Francophonie - Repères proposés par l’OIF
    • 7. <ul><li>Pour la francophonie il y a un véritable enjeu à investir Internet et développer les TICE. </li></ul>AIGEME -D0CF3 - Visioconférence techniques et usages - Regards croisés sur la Francophonie -
    • 8. Les enjeux de la e-formation et de l’éducation aux médias -1 <ul><li>I. Diffuser le français </li></ul><ul><li>=>Rôle des TICE dans l'apprentissage du français </li></ul><ul><li>Exemple d’ initiative: FORTTice (AUF, 2007) ... </li></ul>AIGEME -D0CF3 - Visioconférence techniques et usages - Regards croisés sur la Francophonie -
    • 9. Les enjeux de la e-formation et de l’éducation aux médias -2 <ul><li>II. Eduquer, former: éducation, formation, enseignement supérieur et recherche </li></ul><ul><li>=> Rôle des FOAD </li></ul><ul><li>a) Pour former de nouveaux publics, les étudiants du sud </li></ul><ul><li>Exemple: En 2010, 75 foad proposées par l'AUF, 4/5 d'étudiants d'Afrique subsaharienne </li></ul><ul><li>b) Former les enseignants: </li></ul><ul><li>ex: IFADEM </li></ul><ul><li>c) Créer de nouvelles FOAD dans les universités du sud </li></ul><ul><li>Exemple: Université Senghor </li></ul><ul><li>d) Former des professionnels </li></ul><ul><li>Exemple: Incabuteur virtuel pour l'entrepreneuriat </li></ul><ul><li>des cadres </li></ul><ul><li>e) Créer des banques de ressources numériques francophones </li></ul><ul><li>Exemple: l'infothèque, </li></ul>AIGEME -D0CF3 - Visioconférence techniques et usages - Regards croisés sur la Francophonie -
    • 10. Les enjeux de la e-formation et de l’éducation aux médias -3 <ul><li>III. Réduire la fracture numérique </li></ul><ul><li>- 1/ 3 de la Francophonie a un faible « indice d’accès numérique » (IAN) </li></ul><ul><li>- Les initiatives de l'AUF: CNF, CAI, Infothèque </li></ul>AIGEME -D0CF3 - Visioconférence techniques et usages - Regards croisés sur la Francophonie -
    • 11. Les enjeux de la e-Formation et de l’éducation aux médias – 4-5-6 <ul><li>IV. La politique du genre / Les femmes </li></ul><ul><li>V. Le développement durable </li></ul><ul><li>Exemple: Médiaterre, l’information mondiale pour le développement durable </li></ul><ul><li>VI. Respect de la diversité culturelle / Rejet de l'homogénéisation culturelle </li></ul>AIGEME -D0CF3 - Visioconférence techniques et usages - Regards croisés sur la Francophonie -
    • 12. Regards croisés <ul><li>Francophonie, e-formation et éducation aux médias </li></ul><ul><li>Interventions de 3 spécialistes / 3 approches : </li></ul><ul><li>Tom HALE , spécialiste de littérature africaine francophone et non francophone ; </li></ul><ul><li>Didier OILLO , directeur du programme « Innovation par les TICE » de l’AUF; </li></ul><ul><li>Jacques PERRIAULT , spécialiste de la normalisation du savoir en ligne; CNRS. </li></ul>
    • 13. Intervention de D. OILLO Spécialiste de littérature africaine francophone et non francophone AIGEME -D0CF3 - Visioconférence techniques et usages - Regards croisés sur la Francophonie -
    • 14. Biographie - D. OILLO <ul><li>Enseignant-chercheur titulaire, spécialisé dans l’appropriation des technologies par les populations défavorisées, détaché à l’ Agence universitaire de la Francophonie  (AUF) en tant que directeur du programme « Innovation par les TICE », Didier Oillo est à la fois : C réateur de l’université virtuelle francophone et des campus numériques francophones (42 dans le monde).  </li></ul><ul><li>C oordonnateur de deux numéros d’ Hermès  : 40 et 45, membre du conseil de rédaction et des rédacteurs en chef.  </li></ul><ul><li>C ofondateur de l’Association pour l’autogestion par les systèmes informatiques éclatés (ASPASIE) et de l’Institut international de télématique (INIT),  </li></ul><ul><li>A dministrateur de l’association Mosaïque du monde (MOM) spécialisée dans la diffusion des technologies de l’information et de la communication auprès des écoles d’Afrique.  </li></ul><ul><li>E ngagé dans la modernisation des systèmes éducatifs par les TIC, il a organisé une vingtaine de colloques sur ce thème dans de nombreux pays, tel que « Universités virtuelles - Universités plurielles » à Moncton au Canada.  </li></ul><ul><li>I mpliqué dans la normalisation des plate-formes d’enseignement à distance à l’ISO au sein de laquelle il coordonne la liaison francophone et défend la pluralité des langues et la diversité des cultures. </li></ul>AIGEME -D0CF3 - Visioconférence techniques et usages - Regards croisés sur la Francophonie -
    • 15. Intervention de J. PERRIAULT Directeur du programme « Innovations par les TICE », AUF AIGEME -D0CF3 - Visioconférence techniques et usages - Regards croisés sur la Francophonie -
    • 16. <ul><li>Docteur  en sciences de l’information et de la communication, Jacques Perriault est  actuellement professeur émérite de l’université Paris X-Nanterre, membre du Conseil scientifique de l’Institut des sciences de la communication du CNRS, dont il est également responsable du pôle industrie de la connaissance. Il a présidé la Commission de l'AFNOR &quot;Aides informatiques à l'accès au savoir en ligne&quot; de 1999 à 2008.  Il a auparavant occupé les fonctions de directeur d’études à l’EHESS, directeur du département Informatique et enseignement à l’INRP et directeur de la recherche et de l’innovation au CNED. </li></ul><ul><li>Jacques Perriault est l’auteur de nombreux ouvrages consacrés au problème de l’accès au savoir. Il s’intéresse particulièrement au rôle des usages sociaux d’internet dans l’acquisition et la construction du savoir ( La logique de l’usage. Essai sur les machines à communiquer , Flammarion, 1989, réédition 2008 ;  L’accès du savoir en ligne , Odile Jacob, 2002). Son dernier ouvrage,  La norme numérique. Savoir en ligne et Internet  (cnrs éditions, 2011)examine les enjeux, notamment politiques, de la normalisation dans l’apprentissage en ligne. </li></ul>Biographie - J. PERRIAULT AIGEME -D0CF3 - Visioconférence techniques et usages - Regards croisés sur la Francophonie -
    • 17. Intervention de T. HALE Spécialiste de la normalisation des savoirs en ligne , CNRS AIGEME -D0CF3 - Visioconférence techniques et usages - Regards croisés sur la Francophonie -
    • 18. <ul><li>Edwin Erle Sparks Professeur de littérature africaine, de littérature française et de littérature comparée à l’Université d’Etat de Pennsylvanie depuis 1973, directeur du département d'études françaises et francophones de 2000 à 2007, Thomas Hale est également l'un des fondateurs et présidents de l'African Literature Association.   </li></ul><ul><li>Il est l’auteur d’une bibliographie commentée sur Aimé Césaire (Presses Universitaires de Montréal, 1978) et vient de terminer avec Kora Véron  Les Ecrits d’Aimé Césaire : bio-bibliographie commentée , qui contient des extraits et analyses de 950 textes publiés par l’auteur martiniquais de 1935 à 2008 (Editions Cendres, 2011 ou 2012). </li></ul><ul><li>Il a passé 45 ans à faire des recherches sur la littérature africaine, à enseigner la littérature africaine aux Etats-Unis et au Niger, et de temps en temps, à  vivre en Afrique.  Il s’intéresse principalement à la littérature africaine de 3 000 av. J.-C à nos jours, composée  en langues européennes et africaines, y compris la tradition orale. En 1998, il a publié  Griots and Griottes : Masters of Words and Music  (Indiana University Press). Il travaille actuellement sur plusieurs livres :  les chansons des femmes dans la région ouest-africaine du Sahel, la littérature africaine publiée en langues africaines, et le rapport entre la France et l’Afrique à travers la francophonie et la françafrique. </li></ul><ul><li>Le regard qu’il nous propose aujourd’hui sur la Francophonie permet de situer celle-ci à la croisée de cultures non francophones, et surtout dans le contexte des rapports entre la France et l’Afrique francophone. </li></ul>Biographie - T. HALE AIGEME -D0CF3 - Visioconférence techniques et usages - Regards croisés sur la Francophonie -
    • 19. Perspectives et clôture de la séance AIGEME -D0CF3 - Visioconférence techniques et usages - Regards croisés sur la Francophonie -
    • 20. Merci de votre attention Merci à Messieurs OILLO, PERRIAULT et HALE pour leur participation à ce débat. AIGEME -D0CF3 - Visioconférence techniques et usages - Regards croisés sur la Francophonie -

    ×