Your SlideShare is downloading. ×
République Tunisienne                                 Ministère de la Formation Professionnelle et de lEmploi             ...
République Tunisienne                                               Ministère de la Formation Professionnelle et de l’Empl...
République Tunisienne                                                    Ministère de la Formation Professionnelle et de l...
| PRÉFACELes flux d’émigration, dans la région du Maghreb,                     Le projet conjoint YeM en tunisieconnaissen...
Les activités de l’oIM dans le cadre du projetL’objectif de l’OIM Tunis est de mettre en œuvre un                   Depuis...
SOMMAIREINTRODUCTION                                                                               p.11Les objectifs de la...
| INTRODUCTIONTout processus d’intégration étant par définition délicat, celui des travailleurs émigrés Tunisiens enFrance...
1.        L’état français : géographie et histoire1.1       GEOGRAPhIESituée à peu près à égale distance du pôle Nord et d...
1.1.1     paR montS et paR vauxAvec un relief dans l’ensemble modéré, la France a pourtant une grande variété de paysages....
1.1.2     leS RivièReSLes rivières sont nombreuses, mais pour la plupart de taille modeste.Le réseau hydrographique s’orga...
Le Midi est régulièrement balayé par le mistral, un vent violent et sec qui vient du Nord en s’engouffrantdans la vallée d...
Régions           logotype          Départements           Chef-lieu           Population     Superficie    Densité       ...
Régions            logotype          Départements           Chef-lieu           Population     Superficie    Densité      ...
La région est également au centre d’un réseau de transports à dimension européenne : réseaud’autoroutes, réseau de TGV (tr...
1.1.6     L’OUEST : BrETAgnE, nOrMAnDIE ET PAyS DE LA LOIrELa Bretagne est célèbre pour ses paysages, ses légendes celtes,...
d’endives ; grosse production de céréales sur le plateaux de la Picardie et, autour de la ville de Reims,le vignoble de Ch...
1.1.9     le centReLe Centre comprend l’Auvergne, le Limousin, la région Centre et la région Poitou-Charentes.Le Centre es...
1.1.11 le GRand SudLe Grand Sud, de la région lyonnaise au Languedoc-Roussillon, en passant par la région ProvenceCote d’A...
2. iL était une fois La france :histoire De L’etat français2.1 L’éPOqUE gALLO-rOMAInSL’actuel territoire français a été oc...
L’Empire carolingien se désagrège en principautés au moment ou de nouvelles                    invasions (hongrois, Sarras...
2.4 la Révolution fRançaiSe1789-1794: Paysans, citadins pauvres, bourgeois, nobles, réformistes et réactionnaires, tous on...
2.6 le xx SiècleLa première moitie du XXe siècle a été marquée par deux grandes guerres mondiales.1914-1918: Ière guerre M...
La Cinquième république (depuis 1958)1958-1962: De Gaulle revient au pouvoir en 1958 et instaure la Vème République. La pl...
3. aperçu sur L’histoire Des reLations tuniso - françaises        Au XIXe siècle, la Tunisie est le premier pays arabe à s...
Cette situation difficile fut apaisée par les réformes de Pierre Mendès-France un peu plus d’un moisaprès son accession au...
Le président de la République nomme le Premier ministre et, sur proposition de celui-ci, les membresdu gouvernement (artic...
Il existe enfin une juridiction particulière qui traite du civil et du pénal, le Tribunal pour enfants.La Cour de cassatio...
c) L’élection européenneLe Parlement européen est composé de représentants des peuples des Etats membres de l’Unioneuropée...
5. Les symBoLes De La répuBLique française5.1 le dRapeau fRançaiS                                                         ...
5.3 la maRSeillaiSeA l’origine chant de guerre révolutionnaire et hymne à la liberté, la Marseillaise s’est imposéeprogres...
5.6 LA DéCLArATIOn DES DrOITS DE L’hOMME ET DU CITOyEnInspirée de la déclaration de l’indépendance américaine de 1776 et d...
6. La famiLLe françaiseDepuis les années 1970, le modèle traditionnel de la famille a profondément évolué.Les années 50 et...
La vie de coupleLa maternité et la loiLes femmes ont droit à un congé maternité payé:             6 semaines avant l’accou...
1983: la loi sur l’égalité professionnelle interdit de tenir compte du sexe ou de la                          situation de...
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Manuel oim
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Manuel oim

3,968

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
3,968
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
24
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Manuel oim"

  1. 1. République Tunisienne Ministère de la Formation Professionnelle et de lEmploi MANUEL D’ORIENTATION SOCIOCULTURELLE & JURIDIQUE L’entrée et le séjour des travailleurs tunisiens en France édition 2010Agence Nationale pour l’Emploi et le Travail Indépendant
  2. 2. République Tunisienne Ministère de la Formation Professionnelle et de l’Emploi Projet YeM «impliqueR la jeuneSSe tuniSienne pouR atteindRe leS objectifS du millénaiRe pouR le développement»RemeRciementS:Ministère de la Formation Professionnelle et de l’EmploiRépublique Tunisiennewww.emploi.gov.tnANETI, Agence Nationale pour l’Emploi et le Travail Indépendantwww.emploi.nat.tnCe manuel a été élaboré et rédigé par:FEDORA GASPARETTI, Expert en migration - Organisation Internationale pour les Migrations(OIM).ALEXANDRE DEVILLARD, Chercheur au sein de la Division de la migration de main-d’œuvre etde la migration assistée de l’Organisation Internationale pour les Migrations.Conception par Trèfle designwww.webtrefle.comL’OIM croit fermement que les migrations ordonnées, s’effectuant dans des conditions décentes,profitent à la fois aux migrants et à la société tout entière. En tant qu’organisme intergouvernemental,l’OIM collabore avec ses partenaires de la communauté internationale en vue de résoudre les problèmespratiques de la migration, de mieux faire comprendre les questions de migration, d’encourager ledéveloppement économique et social grâce à la migration et de promouvoir le respect effectif de ladignité humaine et le bien-être des migrants.Les opinions et les analyses exprimées dans le présent ouvrage ne reflètent pas nécessairement les vues oules politiques officielles de l’Organisation internationale pour les migrations ou celles de ses Etats membres.
  3. 3. République Tunisienne Ministère de la Formation Professionnelle et de l’Emploi MANUEL D’ORIENTATION SOCIOCULTURELLE pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la FranceORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 3
  4. 4. | PRÉFACELes flux d’émigration, dans la région du Maghreb, Le projet conjoint YeM en tunisieconnaissent depuis plusieurs décennies une (jeunes, emploi et Migration)augmentation constante causée essentiellement par lesfacteurs économiques d’attraction–répulsion. En Tunisie, L’Organisation Internationale pour les Migrations et le Ministère de la FormationEn raison du nombre limité des opportunités et de Professionnelle et de l’Emploi sont engagés dans unl’importance des contraintes existantes dans les pays étroit partenariat dans le cadre du projet « Impliquerd’origine, la migration de main-d’œuvre est souvent la jeunesse tunisienne pour atteindre les Objectivesconsidérée par les candidats à la migration comme la de Développement du Millénaire» développépossibilité d’une amélioration de leurs conditions de vie. conjointement avec cinq agences des Nations Unies dans le cadre de la fenêtre thématique «Jeunes, migration etCette tendance est illustrée par le nombre grandissant emploi » et financé par le fond OMD PNUD-Espagne.des migrants à l’étranger comme le montrent lesdernières statistiques fournies par “L’Institut National Les agences des Nations Unies impliquées dans ledes Statistiques” (INS), selon lesquelles plus d’un projet sont : le BIT pour promouvoir le dialoguemillion de migrants tunisiens vivent à l’étranger (autour social et diffusion de connaissances et outils à la misede 10% de la population totale) dont plus de 800 000 en œuvre des principes du travail décent ; le PNUD,vivent dans les pays de l’Europe de l’ouest. pour le développement des capacités nationales pour la réalisation des OMD avec un accent sur l’emploi desLes jeunes tunisiens (tranche d’âge 15-29 ans) sont jeunes et l’autonomisation des femmes ; l’’ONUDI,ceux qui plus probablement pensent à la migration pour le lancement de mécanismes & initiatives visanten Europe et constituent ainsi la plus grande part du à promouvoir les possibilités pour les jeunes & lenombre total des migrants. Bien qu’elles soient plutôt resserrement de la coopération entre les institutionsrares et approximatives, les données disponibles sur de formation & le secteur privé ; la FAO pour lel’émigration des jeunes estiment leur nombre à 41000 lancement des nouvelles techniques & outils pourayant rejoint les pays étrangers entre 1999 et 2004 l’amélioration des revenus des communautés rurales et(une moyenne de 8000 par an). Toutefois, et bien que la création par les jeunes de projets prenant en comptecette moyenne risque d’être supérieure à ce chiffre, les l’utilisation durable des ressources naturelles ; l’OIM,estimations et les prévisions de l’INS favorisent une pour le développement des mécanismes de soutien à labaisse pour arriver à 6000 à l’horizon de 2014. migration légale dans des conditions favorables.Une des raisons pour le recul de la migration de la main-d’oeuvre est le renforcement des barrières pour l’accès au Le projet vise à appuyer l’intégration des objectifsmarché traditionnel de l’emploi essentiellement en Europe de la politique gouvernementale à travers une action coordonnée relative à l’emploi et à la migration desMais malgré cette situation un grand nombre de jeunes jeunes aux niveaux central et local afin d’appuyer latunisiens envisagent encore la migration comme Tunisie dans ses efforts pour développer et rehausser lesoption et partiraient volontiers si de telles barrières capacités locales dans les zones exposées au problèmen’avaient pas été aussi décourageantes. Selon une de la migration (trois régions pilotes : El Kef, Gafsa etenquête gouvernementale, 41.1% des jeunes âgés Grand Tunis).entre 15 et 19 ans espèrent émigrer et 15% envisagentl’option de l’émigration illégale. Le projet YEM se concentre sur les diplômés du supérieur et de jeunes travailleurs non qualifiés à laEn Europe et dans les autres pays de destination de recherche de possibilités d’emploi en favorisant unel’OCDE, à cause de la population vieillissante et des meilleure adaptation des politiques et des programmestendances démographiques en changement, la demande concernant la jeunesse, l’emploi et la migration auest, et sera encore, plus forte pour la main- d’œuvre marché du travail ainsi que en répondant aux tendancesqualifiée et non qualifiée afin de combler les manques et aux besoins spécifiques des jeunes diplômés et desenregistrés sur le marché de travail. jeunes peu qualifiés en quête d’emplois dans les régions ciblées.Quoi que la volonté politique varie d’un pays à un autreparmi les États membres de l’UE, il existe une tendance Par ailleurs, dans le cadre de ce projet, les diplômésgrandissante en Europe et au sein de la Commission de l’université bénéficieront d’ un meilleur accès auxEuropéenne qui favorise la notion de migration possibilités d’emploi décent et seront engagés dans lacirculaire. Davantage de projets de migration circulaire création de PME dans les régions ciblées et les jeunespeuvent voir le jour en vue de pallier aux pénuries de hommes et les femmes peu qualifié(e)s du Kef, demain d’œuvre en Europe et d’offrir des emplois aux Gafsa et de Tunis auront un meilleur accès aux servicesjeunes dans leurs pays d’origine. de soutien à l’emploi et à la migration.ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 4
  5. 5. Les activités de l’oIM dans le cadre du projetL’objectif de l’OIM Tunis est de mettre en œuvre un Depuis un demi-siècle l’OIM s’est engagé sur cemécanisme pilote de migration circulaire entre la Tunisie terrain avec la conviction qu’une migration ordonnéeet les pays européens d’accueil (la France et l’Italie). est bénéfique aux migrants et aux sociétés d’origine et d’accueil.Les activités prévues incluent l’établissement d’unréseau qui comprend les entreprises, les associations, L’OIM considère ainsi que les migrants constituent uneles chambres de commerce et les agences d’intérim ressource pour le progrès économique, social et cultureldans le pays d’accueil ; l’identification des travailleurs des pays d’accueil et de destination. D’où l’importancetunisiens dans les régions sélectionnées ayant les de soutenir les migrants tout au long du laborieuxcompétences exigées et l’identification des offres parcours d’adaptation aux nouvelles réalités, end’emploi dans les pays destinataires ; l’élaboration un particulier dans les phases initiales de l’installation quiensemble des manuels d’orientation et de formation sont décisives pour le succès de son projet migratoire.juridique, socioculturelle et professionnelle à L’OIM réalise, pour cela, de nombreuses initiativesdestination de la France et de l’Italie ; l’identification ciblées d’assistance et de soutien.des travailleurs saisonniers/temporaires qui veulentfaire des investissements ou monter une PME dans Le programme de formation vise à préparerleurs régions d’origine ; le soutien aux migrants dans convenablement les candidats tunisiens pour réussirla création de PME dans les régions sélectionnées à leur insertion en France à travers:travers une assistance technique, notamment en termesde formation ciblée lors de leur séjour à l’étranger. - Une connaissance suffisante de la législation et des procédures d’entrée et de séjourDes activités de renforcement des capacités des en France.ressources humaines en charge de la gestion des - Des connaissances sur les droits etmigrations au sein du Ministère de la Formation obligations des immigrés dans le milieuProfessionnelle et de l’Emploi sont également prévues, professionnel et autres.en particulier en matière d’outils de suivi du marché du - Des connaissances générales sur la France ettravail ainsi que les outils pour la gestion et le placement la société françaises.des compétences. Ce programme est certainement appelé à être amélioréCes activités ont été élaborées en étroite collaboration et adapté aux profits des candidats tunisiens, ainsi qu’àavec le Ministère de la Formation Professionnelle et de l’évolution des législations relatives à la migration.l’Emploi en vue de répondre aux besoins et priorités du Il va de soi qu’une telle expérience gagnerait à êtreGouvernement tunisien, tout en tirant le meilleur profit étendue à tout autre pays intéressé par le placementdes accords récemment conclus entre le Gouvernement d’une main d’œuvre tunisienne préalablement forméetunisien et le Gouvernement français en matière de à travers d’activités semblables conçus en fonction desplacement. spécificités des pays d’accueil.L’accord permet à la Tunisie de bénéficier de la Pouvant être considéré comme bonne pratique dans lepossibilité de placer un nombre de migrants tunisiens domaine de la migration pour le travail, ce programmeen France avoisinant les 9000 personnes et répartis s’encadre au niveau régional dans les dossiers desuivant différentes catégories, répondant chacune à la gestion ordonnée des migrations au niveau de laune procédure et des conditions spécifiques. Méditerranée occidentale.Toutefois, et en vue de concrétiser les opportunités Que chacun des participants, experts et partenairesoffertes dans le cadre de cet accord, il est nécessaire financiers, reçoivent les remerciements chaleureux etd’entreprendre un certain nombre d’activités s’insérant reconnaissants pour avoir rendu possible la réalisationdans le droit fil de celles prévues dans le cadre du de ce programme.programme conjoint « Jeunes, migration et emploi ». Que les migrants tunisiens puissent, quant à eux, trouverParmi lesquelles il faut citer la mise sur pied d’un dans ce programme un instrument utile pour leur vie,système intégré capable de gérer toutes les phases du ainsi que leur travail en France.projet migratoire des individus en les assistant dèsle début par l’offre de services d’orientation et de Marc Petzoldt; chargé d’affaires oim tunisieformation adéquats, aux fins de leur intégration au Fedora Gasparetti; consultante experte de la migrationmarché de l’emploi du pays de destination. oim tunisieORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 5
  6. 6. SOMMAIREINTRODUCTION p.11Les objectifs de la formation socioculturelle1. L’ÉTAT FRANçAIS : GÉOGRAPhIE ET hISTOIRE p. 132. IL ÉTAIT UNE FOIS LA FRANCE : hISTOIRE DE L’ETAT FRANçAIS p. 243. APERçU SUR L’hISTOIRE DES RELATIONS TUNISO - FRANçAISES p. 294. LES INSTITUTIONS DE L’ÉTAT FRANçAIS p. 305. LES SYMBOLES DE LA RÉPUBLIQUE FRANçAISE p. 346. LA FAMILLE FRANçAISE p. 377. LES RELIGIONS EN FRANCE p. 408. LES SERVICES EN FRANCE : p. 42 L’ÉDUCATION, LA SANTÉ, LE LOGEMENT, LES TRANSPORTS9. ASPECTS DE LA CULTURE FRANçAISE p. 5310. COMPORTEMENTS, DROITS ET DEVOIRS p. 59 DANS LA SOCIÉTÉ ET AU TRAVAIL11. INFORMATIONS GÉNÉRALES ET PRATIQUES p. 63 BIBLIOGRAPhIE & ANNEXES p. 70ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 6
  7. 7. | INTRODUCTIONTout processus d’intégration étant par définition délicat, celui des travailleurs émigrés Tunisiens enFrance n’est possible que si l’émigré adopte une stratégie personnelle efficace à cet effet.Par ailleurs, cette intégration ne peut se réaliser que grâce à l’acquisition par le candidat àl’émigration, de connaissances de nature à l’aider à se comporter de manière appropriée dans unesociété qui n’est pas la sienne et donc de favoriser le succès de ses premiers pas et de son installationdans un contexte socioculturel autre. Ce comportement «ajusté » est un facteur important de laréussite de son projet de migration.Dans cette perspective, l’orienteur devient un acteur principal. En effet, il a pour tâche d’aider lefutur émigré à s’informer et à bien assimiler les connaissances nouvelles en vue de rendre plus aiséeson adaptation à la nouvelle réalité, qui est celle du pays hôte.Pour atteindre cet objectif, une méthodologie adéquate s’impose. Cette méthodologie doit tenir comptedes candidats à l’émigration qui sont en majorité des jeunes en quête d’emploi en vue d’améliorerleurs conditions de vie. C’est pour cela qu’il est proposé recourir à la méthode active qui offrel’avantage d’impliquer «les apprenants » et de les motiver en les faisant participer à la découvertedu savoir.Les objectifs de la formation socioculturelle :La finalité de cette formation consiste à:1. Doter le candidat à l’émigration d’un corpus commun d’informations sur la réalité française.2. Amener le candidat à mieux définir ses attentes et, par suite, aiguiser sa motivation en lui donnantdes instruments d’analyse critique de la réalité Française.3. Valoriser la rencontre de deux cultures (tunisienne et française) de manière à la présenter commeétant une occasion d’enrichissement réciproque et souligner l’étroitesse des liens socio-économiqueset culturels entre les deux pays.4. Aider le candidat à l’émigration en lui permettant de mieux observer, analyser et interpréter laréalité française.ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 7
  8. 8. 1. L’état français : géographie et histoire1.1 GEOGRAPhIESituée à peu près à égale distance du pôle Nord et de l’équateur (entre 42° et 51° de latitude Nord),ouverte à la fois sur la mer du Nord, la Manche, l’Océan Atlantique et la mer Méditerranée, la Francea toujours été une plaque tournante entre le pays du Nord, le pays méditerranéens et l’Europe centrale.La France ressemble à un hexagone. On distingue six cotés : trois cotés maritimes(Mer du Nord - Manche, Océan Atlantique, Mer Méditerranée) et trois cotés terrestres(Belgique – Luxembourg, Allemagne – Suisse - Italie, Espagne). fRance - Carte géographique http://commons.wikimedia.org - david monniauxORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 8
  9. 9. 1.1.1 paR montS et paR vauxAvec un relief dans l’ensemble modéré, la France a pourtant une grande variété de paysages.Des montagnes jeunes et éLevéesLe reliefs sont mouvementés. La végétation change avec l’altitude: des arbres feuillus en bas, puis desconifères, des sommets souvent dénudés.Ces montagnes sont couvertes de neige en hiver et on y fait du ski.Les alpes: (le mont Blanc, 4807 mètres, est le point culminant d’Europe)Les pyrénées: (point culminant : 3298 m)Le jura: (point culminant: 1723 m)Le massif corse: (point culminant: 2710 m)Des montagnes anciennes aux sommets arronDisSous l’effet de l’érosion, ces montagnes ont pris l’aspect de hauts plateaux, couverts de forêts et delandes.Le massif centralLes vosgesLe massif armoricainDes pLaines et Des coLLinesPrès de la moitié du territoire français est occupé par des plaines et des collines de faible altitude(moins de 250 mètres).Le Bassin parisien et le Bassin aquitain sont de vastes bassins sédimentaires fertiles.Les Landes, le Languedoc, la plaine du nord sont des plaines littorales bordées de plages de sable. Les Alpes, le massif du Mont-BlancORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 9
  10. 10. 1.1.2 leS RivièReSLes rivières sont nombreuses, mais pour la plupart de taille modeste.Le réseau hydrographique s’organise essentiellement autour de quatre grands fleuves :La seine (776 Km), qui passe à Paris, est le fleuve le plus utilisé pour la navigation;La Loire (1012 Km) est trop irrégulière pour être navigable;Le rhône (812 Km), qui naît en Suisse, est équipé de nombreux barrages et de centraleshydroélectriques;La garonne (575 Km) a sa source dans les Pyrénées espagnoles.Elle connaît fréquemment des crues. la Seine1.1.3 la météo: tempS vaRiableLa France bénéficie d’un climat tempéré, du à sa latitude et aux vents d’ouest.Le temps est cependant très variable selon les saisons, parfois même d’un jour à l’autre, et surtoutselon les régions.Le Sud est nettement plus chaud et plus sec que le Nord.On distingue plusieurs types de climats selon les régions.Le climat océanique domine dans tout l’ouest du pays. Les vents de la mer apportent humidité etclémence. Les pluies sont fines et persistantes (150 à 200 jours par an).Les hivers sont doux (6° C en moyenne), les étés frais (de 15° à 19°). La végétation naturelle secompose de forets à feuilles caduques et de landes.Le climat à tendance continentale s’affirme dans tout l’est du pays. Les amplitudes thermiques sonttrès marquées. Les hivers sont froids, avec du vent, du vent, du gel et la neige (à Nancy, en moyenne83 jours de neige par an). Les étés sont chauds et orageux (moyenne de 20°). C’est un climat propiceà la culture de la vigne.Le climat méditerranéen, au sud, est tout à fait privilégié. Dans le Midi, le ciel est lumineux presquetoute l’année. Les étés sont chauds (moyenne de 23°, avec des pics journaliers de 30° et plus), leshivers courts et doux (moyenne de 8°).ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 10
  11. 11. Le Midi est régulièrement balayé par le mistral, un vent violent et sec qui vient du Nord en s’engouffrantdans la vallée du Rhône. Les pluies sont rares, excepté de violentes averses en automne.La végétation méditerranéenne est adaptée a la sécheresse : maquis, garrigue, lauriers, chênes verts,chêne-liège, pins. Le climat favorise la culture de l’olivier, de la vigne et des arbres fruitiers.Le climat parisien est un climat océanique soumis à l’influence continentale. Les saisons sontassez marquées. Les hivers sont pluvieux, avec une température moyenne de 3° en janvier, maisle thermomètre peut parfois descendre jusqu’à moins 10° ou même moins 20°. Les étés ont unetempérature moyenne de 19°, avec de jours de canicule qui peuvent atteindre 30°.Le climat montagnard est une variante du climat continental. Plus on s’élève en altitude, plus leshivers sont longs, froids et enneigés. Les étés sont beaux et ensoleillés, mais dans certains endroits laneige et les glaciers peuvent subsister toute l’année.1.1.4 leS ReGionSLa France métropolitaine compte actuellement 22 régions, 96 départements, et plus de 36000communes. Régions logotype Départements Chef-lieu Population Superficie Densité (hab.) (2007) (km²) (hab./km²) Alsace Bas-Rhin Strasbourg 1 827 248 8 280 221 haut-Rhin Aquitaine Dordogne Bordeaux 3 150 890 41 309 76 Gironde Landes Lot-et-Garonne Pyrénées-Atlantiques Auvergne Allier Clermont-Ferrand 1 339 247 26 013 51 Cantal haute-Loire Puy-de-Dôme Bourgogne Côte-d’Or Dijon 1 633 891 31 582 52 Nièvre Saône-et-Loire Yonne Bretagne Côtes-d’Armor Rennes 3 120 288 27 208 115 Finistère Ille-et-Vilaine Morbihan Centre Cher Orléans 2 526 919 39 151 65 Eure-et-Loir Indre Indre-et-Loire Loir-et-Cher LoiretORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 11
  12. 12. Régions logotype Départements Chef-lieu Population Superficie Densité (hab.) (2007) (km²) (hab./km²) Champagne Ardennes Châlons-en- 1 339 487 25 606 52 Ardenne Aube Champagne Marne haute-Marne Corse Corse-du-Sud Ajaccio 299 209 8 680 34 haute-Corse Franche-Comté Doubs Besançon 1 158 671 16 202 72 Jura haute-Saône Territoire de Belfort Paris -Essonne Île-de-France hauts-de-Seine Paris 11 598 866 12 011 966 Seine-Saint-Denis Seine-et-Marne Val-de-Marne Val-d’Oise- Yvelines Languedoc- Aude - Gard Montpellier 2 560 870 27 376 94 Roussillon hérault - Lozère Pyrénées-Orientales Limousin Corrèze Limoges 737 001 16 942 44 Creuse haute-Vienne Lorraine Meurthe-et-Moselle Metz 2 339 881 23 547 99 Meuse Moselle Vosges Ariège - Tarn Toulouse 2 810 559 45 348 62 Midi-Pyrénées Aveyron haute-Garonne Gers -Lot hautes-Pyrénées Tarn-et-Garonne Nord-Pas-de-Calais Nord Lille 4 021 676 12 414 324 Pas-de-Calais Basse-Normandie Calvados Caen 1 461 429 17 568 83 Manche Orne haute-Normandie Eure Rouen 1 816 716 12 317 147 Seine-MaritimeORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 12
  13. 13. Régions logotype Départements Chef-lieu Population Superficie Densité (hab.) (2007) (km²) (hab./km²) Pays de la Loire Loire-Atlantique Nantes 3 482 594 32 082 109 Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée Picardie Aisne Amiens 1 900 354 19 399 98 Oise Somme Poitou-Charentes Charente Poitiers 1 738 780 25 810 67 Charente-Maritime Deux-Sèvres Vienne Provence-Alpes Alpes-de Marseille 4 864 015 31 400 155 Côte d’Azur haute-Provence hautes-Alpes Alpes-Maritimes Bouches-du-Rhône Var -Vaucluse Rhône-Alpes Ain - Ardèche Lyon 6 065 959 43 698 139 Drôme - Isère Loire - Rhône Savoie haute-SavoieDepuis 1991, la Corse a un statut particulier, conférant à la collectivité des droits plus étendus que ceuxd’une région au sens strict et une organisation particulière (conseil exécutif et assemblée de Corse).Les 4 régions d’outre-merLes quatre départements d’outre-mer créés en 1946 constituent depuis 1982 des régionsmonodépartementales : Guyane, Guadeloupe, Martinique et réunion. Mayotte pourrait acquérir en2011 le statut de région d’outre-mer.1.1.5 L’ILE-DE-FrAnCEAutour de Paris et de ses vingt arrondissements s’est développé un ensemble qu’on appelle aujourd’huil’Ile-de-France. Elle comprend : la banlieue ou petite couronne avec ses trois départements : la Seine-Saint-Denis, les hauts-de-Seine, le Val-de-Marne ; la région parisienne avec les quatre départementsqui constituent la grande couronne : le Val-d’Oise, les Yvelines, la Seine-et-Marne et l’Essonne.L’ensemble de ces départements, Paris compris, constitue la plus grosse agglomération d’Europeavec 10,0 millions d’habitants dont 2,2 millions à Paris.La région conserve un poids économique énorme. Elle concentre l’essentiel des pouvoirs dedécision politiques, économiques, bancaires et boursiers. L’Ile de France est aussi le principal centreintellectuel, culturel et scientifique du pays : grandes écoles, universités, laboratoires de recherche,principales institutions culturelles, presse nationale, grands réseaux de radio publics et privés, chaînesde télévision y sont concentrés.ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 13
  14. 14. La région est également au centre d’un réseau de transports à dimension européenne : réseaud’autoroutes, réseau de TGV (train a grande vitesse), RER (réseau express régional), aéroport deRoissy font de la région parisienne un lieu d’interconnexion totale.Avec ses richesses touristiques historiques (Versailles, Fontainebleau, Chantilly, Saint Germain,Compiègne, Vaux-le-Vicomte, Chartres), ses parcs de loisirs (Disneyland, Astérix), ses infrastructurespour accueillir salons et congrès internationaux, et bien sûr l’attractivité de Paris, l’Ile-de-France estla première destination touristique dans le monde.Paris est situé au cœur de l’Ile de France, sur une boucle de la Seine, dans une zone basse surmontéede quelques collines: la montagne Sainte-Geneviève, la butte Montmartre, Ménilmontant. Paris estdivisé administrativement en 20 arrondissements.La rive gauche: on y trouve la plus part de Ministères, l’ancienne université (« le Quartier Latin »),les grandes librairies.La rive droite est plutôt le quartier des affaires et de commerces de luxe.Les quartiers Ouest sont plus chics que ce de l’Est. paris93: quelle banlieue! îledeFranceLa banlieue n’est pas seulement synonymed’échec scolaire, de chômage et de violence. 95Les habitants du 93 (ils disent le « neuf trois») est par excellence le lieu d’expression dela France black-blanc-beur. C’est une terre 93de champions, avec Wiltord, le footballeur 78 75champion d’Europe ; Bourras, le judoka 92 94olympique, et, grâce au Stade de France,le lieu des exploits sportifs. C’est aussi 77une terre de mémoire: la ville de Saint- 91Denis et les tombeaux des rois qui ont faitla France. C’est également une incroyableterre de culture: capitale du rai et du rapavec le group NTM, capitale du jazz avec lefestival Banlieues Bleues, terre choisie par denombreux créateurs : Zingaro et son théâtreéquestre, Decouflé et ses danseurs, StanislasNordey et ses expériences théâtrales. Le93 accueille aussi l’Université de Saint-Denis. Des entreprises de luxe et de mode Paris - 75 Hauts-de-Seine - 92ont leur adresse dans le 93, sans parler des350 entreprises liées aux technologies de Seine-Saint-Denis - 93 Essonne - 91l’information et de la communication. Val-de-Marne - 94 Yvelines - 78 Seine-et-Marne - 77 Val-doise - 95ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 14
  15. 15. 1.1.6 L’OUEST : BrETAgnE, nOrMAnDIE ET PAyS DE LA LOIrELa Bretagne est célèbre pour ses paysages, ses légendes celtes, sa culture en plein renouveau(Festival interceltique de Lorient). C’est une terre de marins avec de nombreux ports de pêche(Lorient, Douarnenez, Roscoff). Son agriculture et son élevage se sont beaucoup développés (légumes,porcs). L’industrie automobile, les télécommunications, la recherche océanographique, le tourisme(Saint-Malo, le Mont Saint Michel) et la balnéothérapie ont transformé la Bretagne pauvre en unerégion riche et dynamique ; Rennes compte parmi les villes les plus performantes et les plus appréciées.La Normandie, avec ses célèbres paysages de bocage, reste une grande terre d’élevage, de productionlaitière et d’industrie agroalimentaire. Rouen et Le havre sont le deux ports industriels dominés parla pétrochimie. Terre de villégiature pour Parisiens (Deauville, Trouville, honfleur, Etretat) c’estaussi une terre de mémoire avec les plages du débarquement de la Seconde Guerre Mondiale et leMémorial de Caen.Les Pays de la Loire sont tournés vers la mer et bénéficient du dynamisme de deux grands ports,Nantes et Saint-Nazaire, principaux centres de construction navale et d’importation du pétrole.Ils attirent un tourisme nombreux grâce à leur plages et à leur patrimoine historique (les célèbreschâteaux de la Loire : Chambord, Chenonceau…). Les activités tertiaires y occupent une placeimportante. Mont Saint Michel1.1.7 le noRdLe Nord, qui comprend le Pas-de-Calais, la Picardie, la région Champagne–Ardenne, est une terretrès contrastée.Le Nord a perdue ses trois grandes sources de richesses : le charbon, la sidérurgie et le textile. Mais ilen a gardé la mémoire avec le musée de la mine à Lewarde et le musée du Textile et de la Vie socialeà Fourmies.C’est une région en plein changement. Aujourd’hui, l’industrie du verre domestique (Arques), lecommerce de la laine (Tourcoing) placent la région au premier rang mondial. Roubaix bénéficie dudéveloppement de la vente par correspondance (VPC) et Lille de sa situation de ville carrefour del’Europe entre le Flandre, les Pays-Bas, l’Allemagne et la Grande-Bretagne grâce à l’Eurotunnel sousla Manche.L’agriculture est aussi une grande source de richesses : premier producteur mondial de chicorée etORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 15
  16. 16. d’endives ; grosse production de céréales sur le plateaux de la Picardie et, autour de la ville de Reims,le vignoble de Champagne, bien sûr, et ses centaines de millions de bouteilles vendues chaque annéedans le monde entier.Le Nord est aussi une région généreuse et chaleureuse. On y célèbre le carnaval comme nulle partailleurs et les fêtes populaires et commerciales sont très nombreuses, telle la grande braderie de Lille. *la région de champagne – ardennes1.1.8 l’eStL’Est regroupe quatre grandes régions historiques : la Lorraine, l’Alsace, la Bourgogne et la Franche-Comté. Elles connaissent des destins différents.La Lorraine sort lentement de la crise industrielle liée à la fin des industries lourdes (fer, charbon).Elle bénéficie du dynamisme de ses deux capitales rivales : Nancy et Metz. Industries innovantes,industrie automobile, renouveau des arts industriels (verreries de Grironcourt, cristalleries de Saint-Louis, Baccarat, Daum) dessinent une nouvelle Lorraine.L’Alsace bénéficie de sa situation frontalière avec l’Allemagne, de sa riche agro-industrie (vin, bière, sucre)et de son rôle européen avec Strasbourg où se trouvent le Parlement européen et le Conseil de l’Europe.Le destin de la Franche-Comté est lié au dynamisme de l’industrie automobile (Peugeot) et desindustries mécaniques et ferroviaires (Alsthom).Quant à la Bourgogne, elle continue à tirer sa richesse de son célèbre vignoble et des industriesagroalimentaires qui lui sont associées. Ses vins prestigieux sont à l’origine de la création de laConfrérie du Tastevin et de la fameuse vente des hospices de Beaune au mois de novembre.*Photos-libres.fr est un blog photo qui vous propose des photos libres de droit de qualité et gratuites (CC BY SA).Ces images libres de droits peuvent même être vendues ou modifiées tant que le nom du photographe (koakoo)ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 16
  17. 17. 1.1.9 le centReLe Centre comprend l’Auvergne, le Limousin, la région Centre et la région Poitou-Charentes.Le Centre est d’abord une terre d’agriculture et d’élevage. Une terre d’agriculture avec les céréalesde la grande plaine de la Bauce (blé, betterave à sucre), les cultures spécialisées de Touraine (fleurs,champignons, légumes, fruits), les vignobles de Touraine (Saumur, Bourgueil) et le cognac charentais.Une terre d’élevage avec les spécialités du Limousin : le bœuf et le mouton.L’industrie est surtout concentrée en Auvergne avec les usines de pneumatiques Michelin et uneindustrie pharmaceutique à Clermont-Ferrand. Une certaine tradition artisanale autour de porcelaine,de cuir et du textile survit avec difficulté. Toutefois, de nouveaux secteurs se développent comme laconstruction de bateaux de plaisance à la Rochelle.L’industrie des loisirs connaît une réussite spectaculaire à Poitiers avec le Futuroscope, parc d’attractionconsacré à l’image et aux innovations technologiques.L’industrie touristique réunit à la fois un tourisme culturel en Touraine, de sports de plage en Charente(Les Sables-d’Olonne, La Baule), de randonnées à pied (balades dans le Massif central, escales duPuy de Dôme et des volcans éteints) et de thermalisme (Vichy) en Auvergne. *La rochelle1.1.10 LE SUD-OUESTLe Sud-Ouest regroupe les régions Aquitaine et de Midi-Pyrénées.C’est une terre d’union. Elle comprendre deux grandes régions naturelles, le bassin aquitain et lesPyrénées, mais il correspondre à une certaine unité culturelle : l’accent du Sud-Ouest, le pays du foiegras, la passion pour le rugby…L’Aquitaine est un bassin sédimentaire traversé par la vallée de la Garonne. Le littoral, plat etsablonneux, est peu favorable à la vie maritime mais offre de très belles plages. Les Landes, ancienneplaine marécageuse assainie au XIX siècle, sont plantées d’immenses forets de pins. Le climat est detype océanique: des hivers doux, des étés chauds mais pluvieux.Les Pyrénées sont des hautes montagnes ou les communications entre les vallées sont difficiles(point culminant du cote français : le Vignemale, 3295 mètres). *Photos-libres.fr est un blog photo qui vous propose des photos libres de droit de qualité et gratuites (CC BY SA). Ces images libres de droits peuvent même être vendues ou modifiées tant que le nom du photographe (koakoo)ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 17
  18. 18. 1.1.11 le GRand SudLe Grand Sud, de la région lyonnaise au Languedoc-Roussillon, en passant par la région ProvenceCote d’Azur et la Corse, est le deuxième pôle économique de la France. Ses avantages sont: - sa situation géographique, lieu de passage obligé entre le sud et le nord de l’Europe; - le dynamisme de ses grandes villes (Lyon, Marseille, Grenoble, Nice, Montpellier) et du réseau de villes moyennes qui leur sont associées; - son potentiel scientifique (Grenoble, Nice) et universitaire (Lyon, Aix-Marseille, Montpellier); - sa diversité industrielle (industries chimiques, pétrochimiques, métallurgiques, pharmaceutiques, aéronautiques, mécaniques, informatiques, industries liées aux technologies de l’information et de la communication); - une agriculture à haut rendement (cultures maraîchères et fruitières) et un vignoble en plein renouveau; - une industrie touristique performante grâce aux sports de montagne en hiver (ski) et en été (escalade, randonnées) dans les Alpes; aux plages ensoleilles de la Côte d’Azur et du Languedoc-Roussillon; grâce aussi à la variété des paysages et à la richesse du patrimoine culturel. niceORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 18
  19. 19. 2. iL était une fois La france :histoire De L’etat français2.1 L’éPOqUE gALLO-rOMAInSL’actuel territoire français a été occupé, à partir du deuxième millénaire avant J.-C., par des Celtes,divisés en petits Etats. Les Romains les nommèrent « les Gaulois » lorsqu’ils essayèrent de conquérirle pays au II siècle avant J.-C. Leur société était agricole et organisée an trois classes : la noblesseguerrière, le peuple et les druides (les prêtres).César ne vient au bout de la résistance gauloise, dirigée par Vercingétorix, qu’en 51 avant J.-C. Unebande dessinée célèbre, «Astérix le Gaulois», raconte les aventures de ce héros, grand buveur decervoise (l’ancêtre de la bière), dans la lutte contre les envahisseurs romains! L’occupation romaineamène la création de villes, de routes et de ponts, le développement de l’agriculture (notamment laculture de la vigne) et du commerce. Les dieux celtes et les dieux romains se confondent plusou moins jusqu’à l’introduction de la religion chrétienne en Gaule (Ier siècle). Aqueduc (époque gallo-romaine)Le plus beaux vestiges de la civilisation gallo-romaine se trouvent dans le sud de la France :les arènes d’Arles et de nîmes, le théâtre d’Orange, etc. Ici le pont du gard, aqueduc romain com-posé de trois rangs d’arcades. Il mesure 273 mètres de long et 49 mètres de haut.2.2 LE MOyEn AgELes Francs conquirent peu à peu toute la Gaule au V siècle, sous la direction de Clovis, qui se faitbaptiser pour obtenir l’appui de l’église : c’est ainsi que la Gaule devient la France.Entre dynasties franques, les luttes de pouvoir se succèdent au Moyen Age. Les rois francs sont d’abord les Mérovingiens (car le premier d’appelle Mérovée). Le roi Dagobert est entré dans la légende grâce à sa distraction, thème d’une chanson enfantine traditionnelle: «C’est le roi Dagobert qui a mit sa culotte à l’envers » ! Pépin le Bref, fils de Charles Martel, fonde en 751 la dynastie des Carolingiens. Son fils Charlemagne reste un des rois les plus populaires de l’histoire de France. Il travaille à l’unité du royaume, l’agrandit pour constituer une vaste empire et se fait sacrer empereur d’Occident à Rome en 800. Il meurt en 814.ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 19
  20. 20. L’Empire carolingien se désagrège en principautés au moment ou de nouvelles invasions (hongrois, Sarrasins et surtout les Normands) menacent l’Occident; les institutions féodales se mettent en place, les seigneurs imposant, à partir de leurs châteaux, protection et ordre aux paysans alentour. A partir du XIe siècle, un monde nouveau va naître: les villes se développent et façonnent un nouveau paysage. C’est l’époque du triomphe de la foi; la chevalerie, exaltée par l’Eglise, fournit de nombreuses troupes à la 1ère croisade, qui se finira par la prise de Jérusalem (1099). hugues Capet (987-996) fonde la dynastie capétienne, se nomme roi de France et fixe la capitale à Paris; ses successeurs profitent de la croisade contre les Albigeois (1208) pour annexer le Languedoc qui passe entièrement à la couronne en 1271. Le royaume apparaît riche, peuplé, puissant; mais la terrible «peste noire « (1347-1351) tue le tiers de la population et les guerres jettent l’Occident dans une crise interminable. Le XIII et le XIV siècle ont été très difficiles: la famine et les épidémies de peste avaient fait des ravages dans la population, provoquant des révoltes populaires, les jacqueries. La guerre de Cent Ans (1337-1453) va accentuer encore ces difficultés. Cette guerre oppose l’autorité française aux rois d’Angleterre qui revendiquent le trône de France. Défaites (Crécy, 1346; Poitiers, 1356) et guerre civile jettent le pays au fond de l’abîme. Azincourt, 1415: la France est vaincue et tombe sous la coupe des Anglais. En 1429, Jeanne d’Arc rallie les troupes françaises qui écrasent les Anglais à Orléans.Capturée par les Anglais et accusée d’hérésie, La Pucelle d’Orléans est brûlée à Rouen en 1431. Les Anglais sont boutés hors de France, à l’exception de Calais, en 1453. XVIe siècle: Les guerres de religion déchirent le pays au XVIe siècle. En 1572, 3000 protestants huguenots sont massacrés à Paris le jour de la Saint-Barthélemy. Le cardinal de Richelieu instaure la monarchie absolue et étend le pouvoir de la France en Europe.2.3 l’ancien RéGime: le RèGne deS héRitieRSLe passage du Moyen Age aux Temps modernes se fait peu à peu : la paix s’installe dans le royaumefrançais, l’unification se poursuit ; La France est un pays relativement riche: l’agriculture est prospère,l’artisanat se développe (les forges, les verrières, l’industrie de la soie , l’imprimerie), les villess’agrandissent.XVII - XVIIIe siècles: Louis XIV accède au trône à l’âge de cinq ans, en 1643. Durant son long règne(72 ans), le Roi Soleil pourchasse la minorité protestante, mate l’aristocratie rebelle et crée le premierEtat centralisé français.Le XVII siècle est une époque de grandeur. La monarchie absolue est à son zénith. La France dominel’Europe sur le plain militaire mais aussi littéraire et artistique: c’est l’apogée du classicisme.Au XVIIIe siècle, le fossé se creuse entre l’Ancien Régime et les aspirations économiques et socialesdu pays. L’esprit des Lumières affaiblit encore l’ordre établi. La guerre de Sept Ans (1756-1763) videles caisses de la monarchie. Celle de l’Indépendance américaine (1776-1783) donne des munitionsaux ennemis de l’absolutisme en France.ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 20
  21. 21. 2.4 la Révolution fRançaiSe1789-1794: Paysans, citadins pauvres, bourgeois, nobles, réformistes et réactionnaires, tous ont leursraisons d’en vouloir au roi Louis XVI et à la reine Marie-Antoinette. Le 14 juillet 1789, les Parisienss’emparent de la prison de la Bastille, symbole du despotisme de l’Ancien Régime. Les modéréstiennent les rênes de la Révolution. Puis les jacobins, sous la conduite de Robespierre, Danton etMarat, s’en emparent et instaurent la Ière république en 1792. Éclate alors la terreur (1793-1794),régime de dictature, de persécutions religieuses et d’exécutions en masse. La Révolution y met fin endévorant ses propres enfants: la tête de Robespierre et celle de Danton roulent sous la guillotine.2.5 la valSe de RéGimeSLe XIX siècle est un période instable, qui connaît sept régimes politiques différents. Les idées de laliberté propagées par la Révolution se traduisent par une série de petites révolutions qui conduisent àune alternance de régimes autoritaires et libéraux.napoleon bonapaRte1799-1821: Fort de ses victoires en Italie et en Égypte, le général corse Napoléon Bonaparte s’emparedu pouvoir en 1799. Premier consul, puis empereur, Napoléon se lance à la conquête de l’Europe. Ladéfaite de Waterloo en 1814 met fin à sa sanglante épopée. Vainqueurs, les Anglais exilent l’empereursur l’île de Sainte-hélène, où il meurt en 1821.LA rESTAUrATIOn, LE DErnIEr rOI, LA IIeme rEPUBLIqUEet le nouveau napoleonAprès la période sous Bonaparte, les monarchies de Louis XVIII (1814-1815, puis 1815-1824) etde Charles X (1824-1830) ayant fait la preuve de leurs inadaptations aux aspirations libérales dumoment, échouent comme tentative de restauration de l’ordre ancien.Car sous la monarchie de Louis- Philippe, «Roi des Français» de 1830 à 1848 s’affirme le pouvoir dela politique et de la bourgeoisie. La France subit alors la révolution de 1848 qui ramène la république(IIe république).Mais après l’écrasement d’une révolte ouvrière (journées de juin 1848), le régime, devenu conservateur,est emporté par le coup d’Etat que le président de la république, Louis Napoléon Bonaparte, accomplitle 2 décembre 1851. Le 2 décembre 1852, il restaure l’empire et prend le nom de Napoléon III.Autoritaire mais évoluant dans un sens libéral à partir de 1860, le Second empire assure une brillanteexpansion économique. Mais la guerre franco-allemande de 1870 aboutie au désastre de Sedan et à lachute du régime. La France signe une paix désastreuse et cède l’Alsace et une partie de la Lorraine àl’Allemagne en 1871 au traité de Francfort.LA IIIeme rEPUBLIqUE (1870-1940)La France va enfin connaître une période de stabilité sur le plan constitutionnel, puisque la IIIemerépublique durera de 1870 jusqu’à 1940 (la deuxième guerre mondiale), mais elle sera cependanttraversé par bien des crises politiques. L’affaire Dreyfus déchire le pays: l’officier juif Alfred Dreyfus,victime d’un coup monté, est accusé en 1894 d’avoir trahi la France au profit de l’Allemagne, etemprisonné. Malgré l’opposition des milieux catholiques et militaires, la preuve de son innocencefinit par triompher. Dreyfus est réhabilité en 1906.ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 21
  22. 22. 2.6 le xx SiècleLa première moitie du XXe siècle a été marquée par deux grandes guerres mondiales.1914-1918: Ière guerre Mondiale.Cette guerre fut surtout le fait de deux grandes alliances: la triple entente et celle des Empirescentraux. La triple entente était composée de la France, de la Grande-Bretagne, de la russie et desempires qu’elles contrôlaient en tant que grandes puissances coloniales. Plusieurs États se joignirentà cette coalition, dont le Japon en août 1914, l’Italie en avril 1915 et les États-Unis en avril 1917.La coalition des empires centraux était initialement constituée de l’Allemagne, de l’Autriche-Hongrie et des empires qu’elles contrôlaient. L’Allemagne déclare la guerre a la France le 3 août 1914.La Grande Guerre est un élément pivot de l’histoire de France. Le XXe siècle émerge de ce conflithors normes qui voit la victoire des Alliés sur les forces des empires centraux. On attendait une guerreéclair, faite de mouvements rapides, mais c’est au contraire une guerre de position et de tranchées.Les conditions sont très dures pour le vaincu. Le traité de Versailles (juin 1919) impose à l’Allemagne laréduction de ses forces armées, la réparation des dommages de guerre et la perte de nombreux territoires.La France est victorieuse mais exsangue suite aux sacrifices humains, financiers et matériels concédéspendant la guerre. La joie de vivre prend le pas sur les heures sombres de la guerre: ce sont les Annéesfolles. Tout, ou presque, paraît possible à cette période pour les personnes aisées citadines. La grandemajorité des Français de l’époque sont encore des villageois - agriculteurs qui ont d’autres soucis,comme assurer la récolte après que les hommes de la famille sont rentrés blessés ou morts sur lechamp de bataille.1939-1940 : La IIème guerre MondialeAprès avoir déclaré la guerre le 3 septembre à l’Allemagne suite à son entrée en Pologne, la France tenteavec le Royaume-Uni de secourir la Norvège victime d’un même assaut allemand; sans succès.En 1940, la France capitule devant l’Allemagne et le régime de Vichy s’installe dans la zone non occupée,donnent les pleins pouvoirs au maréchal Pétain qui devient chef d’Etat. Le général Charles de Gaulleforme un gouvernement en exil à Londres et coordonne la résistance contre les nazis. Les Alliés libèrentla France en 1944. Deux ans plus tard, le général de Gaulle démissionne du gouvernement provisoire.La quatrième république (1946-1958)En 1946, le gouvernement provisoire céde la place à la Quatrième république, instaurée par unenouvelle Constitution approuvée par référendum. Mais l’instabilité politique et les divergencesconcernant les problèmes coloniaux en Indochine et en Algérie conduisent à des crises successives,et à plusieurs remaniements ministériels.Le régime parlementaire de la Quatrième République permet toutefois la reconstruction et lamodernisation de la France grâce notamment à la création du commissariat au Plan et à un certainnombre de nationalisations dans les secteurs stratégiques.ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 22
  23. 23. La Cinquième république (depuis 1958)1958-1962: De Gaulle revient au pouvoir en 1958 et instaure la Vème République. La plupart descolonies et protectorats d’Afrique accèdent à l’indépendance. De Gaulle négocie la fin de la guerred’Algérie en 1962. La nouvelle Constitution, soumise au vote par referendum, est approuvée en 1962par près de 80% de Français. C’est un régime de type présidentiel: les pouvoir du président (élu poursept ans) sont renforcés. Il nomme les ministres, dirige le Conseils des ministres et peut dissoudrel’Assemblée nationale. Mais le régime reste parlementaire: le Parlement, bien que son rôle soit réduit,peut renverser le gouvernement. En 1965, lors de la première élection au suffrage universel direct,de Gaulle est réélu avec 55 % des suffrages contre son adversaire François Mitterrand.1968: En mai 1968, les étudiants descendent dans la rue. Une grève générale des syndicats paralysele pays. Le oui l’emporte au référendum sur la décentralisation un an plus tard. De Gaulle se retiredéfinitivement du pouvoir.L’après - gaullismeDeux grandes forces politiques, sensiblement égales, s’affrontent: la droite (actuellement l’UMP,l’Union pour un mouvement populaire), et la gauche (Le PS, le Parti socialiste).1981-1997: Le socialiste François Mitterrand préside la République pendant deux septennats (1981-1995). Il doit cohabiter avec une majorité parlementaire de droite et un Premier ministre lui aussi dedroite, jacques Chirac. En 1995, ce dernier est élu président. Deux ans plus tard, il est contraint, àson tour, à l’issue d’élections législatives anticipées, de cohabiter avec la gauche. Le socialiste Lioneljospin devient son Premier ministre.2002: L’année 2002 restera marquée par la surprise de la qualification au second tour de l’électionprésidentielle de jean-Marie Le Pen (Front -National) et de l’élimination, dès le premier tour, deLionel jospin. Cet événement a suscité une mobilisation civique et a permis à Jacques Chirac d’êtreréélu avec 82,2% des suffrages exprimés.2005: après la mort de deux jeunes poursuivis par la police nationale, et réfugiés pour leur échapper dansun transformateur EDF (un troisième ne sera heureusement que blessé), des émeutes éclatent dans desbanlieues en novembre 2005 qui s’expliquent par le manque de l´intégration économique et socialedes immigrés en provenance des anciennes colonies. Au niveau international, la France est décritecomme vivant un climat insurrectionnel. Un couvre-feu provisoire sera mis en place en décembre.2006: l’annonce du projet de contrat première embauche (CPE), nouveau contrat de travail pour lesjeunes de moins de 26 ans, provoque de nombreuses manifestations. Le Premier ministre, DominiqueDe Villepin, finit par annoncer le retrait de la proposition de loi.2007: La campagne électorale pour les présidentielles de 2007 est marquée par le débat autour du rôledes médias dans la vie politique français. Nicolas Sarkozy est élu Président de la République le 6 mai,avec 53% des voix. Il nomme le 17 mai François Fillon au poste de Premier ministre. La compositiondu nouveau gouvernement de François Fillon surprend car elle témoigne d’une volonté d’ouverturevers les hommes politiques de tous bords.2008: La polémique se poursuit en 2008 et se traduit par une baisse significative de l’opinion en faveur du Présidentdans les sondages. De nombreuses manifestations ont lieu ; tout d’abord, de la part des lycéens et des professeursqui protestent contre les suppressions de postes, des fonctionnaires ensuite contre la 41e année de cotisation deretraite et enfin des pêcheurs dont la situation est fragilisée par l’augmentation exponentielle du prix du gazole.ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 23
  24. 24. 3. aperçu sur L’histoire Des reLations tuniso - françaises Au XIXe siècle, la Tunisie est le premier pays arabe à se doter d’une Constitution et à abolirl’esclavage. Mais les difficultés économiques, la politique ruineuse des Beys et les interférencesétrangères provoquent une grave crise financière et politique. En 1881, la France envahit la Tunisie etimpose son protectorat au Bey, provoquant ainsi une réaction anticoloniale très forte dans le pays.Le 12 mai 1881, le Bey signe le traité du Bardo, qui reconnaît l’établissement du protectorat françaisen Tunisie : les affaires étrangères et la défense de la régence passent sous le contrôle de la France. Letraité est complété par la convention de la Marsa, signée par les deux pays en 1883.En 1920, le Parti Libéral Constitutionnel (le Destour) est fondé par les nationalistes tunisiens. LeNéo-Destour, créé en 1934, devient rapidement la principale force oeuvrant pour l’indépendance de laTunisie. Après plusieurs années de lutte marquées notamment par la résistance armée, l’indépendanceest proclamée le 20 mars 1956Le protectorat est à l’origine de profonds changements politiques et sociaux, quoique le régimetunisien se soit occidentalisé dès 1861 avec l’adoption d’une Constitution. À partir de 1884, un résidentgénéral français gouverne le pays, dont le bey demeure le souverain nominal. Un nombre significatifde colons s’établissent dans la région côtière du nord du pays, occupant les fonctions administrativeset dirigeant les entreprises. L’occupation eut néanmoins certains effets positifs, notamment au niveaude la modernisation du pays: la Tunisie put ainsi bénéficier du savoir-faire français en matière deréseau ferré, d’agriculture, d’industrialisation, etc.Influencés par le mouvement nationaliste et moderniste des Jeunes-Turcs et par le nationalisme arabe,et sensibilisés aux idéaux démocratiques européens, des représentants de l’élite s’organisent. En 1907le parti des Jeunes-Tunisiens est fondé ; les autorités françaises parviennent d’abord à l’étouffer. De1914 à 1921, le pays est placé sous état d’urgence, la presse anticolonialiste interdite. De nombreuxdirigeants nationalistes sont arrêtés.Leur répression violente conduit les mouvements nationalistes à se radicaliser et le 3 juin 1920 est créé leParti Libéral Constitutionnel Tunisien (Parti du Destour), qui revendique l’indépendance totale du pays.En 1932, habib Bourguiba, un jeune diplômé en droit membre du Destour, fonde avec d’autres lejournal L’Action Tunisienne, qui, outre l’indépendance, prône la laïcité. Cette position originale ausein du Destour conduisit deux ans plus tard à sa scission en deux branches, l’une islamisante quiconserva le nom Destour, et l’autre moderniste, le Néo-Destour. Ce nouveau parti fut dirigé par unbureau composé du Dr Mahmoud Materi (Président), de M. habib Bourguiba (Secrétaire général), etde MM. Tahar Sfar, Bahri Guiga et M’hammed Bourguiba (membres).Les deux mouvements sont interdits en 1938, après des émeutes à Tunis. Bourguiba est incarcérédurant cinq ans.Malgré sa libération par le régime de Vichy à la demande de Mussolini, Bourguiba ne voulut pas cautionnerdes régimes fascistes et lança le 8 août 1942 un appel au soutien aux troupes alliées. Cette position luivalut d’être aussitôt arrêté par les nazis, mais allait être à l’origine de sa remise en liberté en avril 1944.Rapidement, des négociations avec le gouvernement français sont menées par habib Bourguiba etSalah Ben Youssef, mais leur échec provoqua en janvier 1952 le début de la révolution armée et undurcissement des positions de chaque camp.ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 24
  25. 25. Cette situation difficile fut apaisée par les réformes de Pierre Mendès-France un peu plus d’un moisaprès son accession au pouvoir en juin 1954. En effet, le 31 juillet 1954, il annonce unilatéralement lareconnaissance de l’autonomie interne de la Tunisie, et la formation d’un gouvernement intérimaire,auquel participèrent trois membres du Néo-Destour.Le traité de l’autonomie interne fut signé le 3 juin 1955 malgré l’opposition de Salah Ben Youssefpour qui ces accords constituaient un pas en arrière. En effet, contrairement à Bourguiba qui prôneune indépendance obtenue pacifiquement, «à travers des étapes, avec l’aide de la France et sous sonégide», Salah Ben Youssef soutient le panarabisme et souhaite l’indépendance totale et immédiate. Ledifférend entre les deux leaders du Neo-Destour finit par être tranché en faveur de Bourguiba quelquesmois plus tard, évitant ainsi au pays le bain de sang que promettait une guerre frontale avec la France.Le 20 mars 1956, la France finit par concéder à la Tunisie l’indépendance totale (à l’exception du portstratégique de Bizerte) et moins d’un mois plus tard fut élue l’Assemblée Nationale Constituante,dont habib Bourguiba fut le premier président.Les derniers restes de colonialisme prennent fin le 15 octobre 1963, avec l’évacuation de Bizerte,dernière base française dans le pays.4. Les institutions De L’etat français4.1 la conStitutionLa Constitution du 4 octobre 1958 régit le fonctionnement des institutions de la Véme République.Elle a été révisée à plusieurs reprises: - élection du président de la République au suffrage universel direct (1962), - introduction d’un nouveau titre relatif à la responsabilité pénale des membres du gouvernement (1993), - instauration d’une session unique du Parlement, extension du champ du référendum (1995), - dispositions transitoires relatives au statut de la Nouvelle-Calédonie (1998), - établissement de l’Union économique et monétaire, égal accès des hommes et des femmes aux mandats électoraux et fonctions électives, - reconnaissance de la juridiction de la Cour pénale internationale (1999), - réduction du mandat présidentiel de 7 à 5 ans (2000), - réforme de la responsabilité pénale du chef de l’Etat, inscription dans la Constitution de l’interdiction de la peine de mort, réforme sur l’autonomie de la Nouvelle-Calédonie (2007).elle a instauré un régime à caractère semi-présidentiel.4.2 le pRéSident de la RépubliqueLe président de la république est le chef de l’État, il est élu pour cinq ans au suffrage universel direct(directement par l’ensemble des Français) (instauration du quinquennat à la suite du référendum du24 septembre 2000). Il réside au palais de l’Elysée.Nicolas Sarkozy, sixième président de la Ve République, a été élu le 6 mai 2007.ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 25
  26. 26. Le président de la République nomme le Premier ministre et, sur proposition de celui-ci, les membresdu gouvernement (article 8 de la Constitution).Il préside le Conseil des ministres, promulgue les lois et il est le chef des armées. Il peut dissoudrel’Assemblée nationale et, en cas de crise grave, exercer des pouvoirs exceptionnels (article 16).4.3 le pRemieR miniStRe et le GouveRnementSous la direction du Premier ministre, le gouvernement (l’ensemble de ministres) détermine etconduit la politique de la Nation. Il a sous son autorité l’administration, la police et l’armée.Il est responsable devant le Parlement (article 20). Le Premier ministre dirige l’action du gouvernementet assure l’exécution des lois (article 21).François Fillon a été nommé Premier ministre le 17 mai 2007.4.4 le paRlementIl est composé de deux assemblées: L’Assemblée nationale, dont les députés sont élus au suffrage universel direct pour cinq ans. La dernière élection a eu lieu en juin 2007. Le Sénat, élu depuis 2003 pour six ans (contre neuf ans auparavant) au suffrage universel indirect et renouvelable par tiers tous les trois ans. La dernière élection a eu lieu en septembre 2004.Les deux assemblées, outre leur fonction de contrôle du gouvernement, élaborent et votent les lois. Àcet égard et en cas de désaccord, l’Assemblée nationale statue définitivement.4.5 le conSeil conStitutionnelComposé de neuf membres, il veille notamment à la régularité des élections et à la constitutionnalitédes lois qui lui sont déférées.4.6 la juSticeGardienne de la liberté individuelle (article 66 de la Constitution), l’autorité judiciaire de la France estorganisée selon une distinction fondamentale entre, d’une part les juridictions judiciaires chargées derégler les litiges entre les personnes et de traiter les infractions pénales, et d’autre part les juridictionsadministratives pour les litiges entre les citoyens et les pouvoirs publics.L’ordre judiciaire comporte deux types de juridictions: Les juridictions civiles: Juridiction de droit commun (le Tribunal de grande instance) ou spécialisée (le Tribunal d’instance, le Tribunal de commerce, le Tribunal des affaires de sécurité sociale et le Conseil des prud’hommes qui règle les litiges entre salariés et employeurs). Les juridictions pénales qui traitent trois niveaux d’infractions: les contraventions jugées par le Tribunal de police, les délits jugés par le Tribunal correctionnel, les crimes par la Cour d’assises.ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 26
  27. 27. Il existe enfin une juridiction particulière qui traite du civil et du pénal, le Tribunal pour enfants.La Cour de cassation, la plus haute instance judiciaire, est chargée d’examiner les recours en droitformés contre les arrêts des cours d’appel.Au sommet des juridictions administratives se situe le Conseil d’État qui joue le rôle de Cour decassation en matière administrative et est également consulté, pour avis, par le gouvernement sur lesprojets de loi et sur certains projets de décret.4.7 leS modalitéS d’élection en fRanceLes élections constituent le moment le plus important de la vie politique et démocratique française. Le vote est universel : le droit de vote appartient à tous les citoyens en âge d’être électeurs. Le vote est strictement personnel. Le vote est libre. Le vote est secret : personne ne doit chercher à connaître ni à contrôler le vote d’un électeur.Des dispositions matérielles sont prévues dans les bureaux de vote pour protéger la liberté et le secretdu vote. La principale est le passage obligatoire par l’isoloir où, à l’abri des regards, l’électeur mettradans une enveloppe le bulletin de son choix. Il le dépose ensuite dans l’urne électorale transparenteet signe en face de son nom sur la liste électorale.Pour avoir la qualité d’électeur, il faut être de nationalité française, être âgé de 18 ans révolus et jouirde ses droits civils et politiques. De plus, le droit de vote est subordonné à l’inscription sur une listeélectorale. Une dérogation au principe de nationalité a été apportée par le traité de Maastricht, ratifiéen septembre 1992. Les ressortissants communautaires ont désormais le droit de vote aux électionseuropéennes et municipales sous réserve qu’ils soient inscrits sur des listes électorales complémentaires.La parité: La France est le premier pays à avoir adopté une loi pour réaliser la parité entre les hommeset les femmes dans la vie politique. Il s’agit de la loi du 6 juin 2000 tendant à favoriser l’égal accèsdes hommes et des femmes aux mandats électoraux et fonctions électives. Elle a été appliquée pourla première fois aux élections municipales de mars 2001.leS difféRenteS électionSa) L’élection présidentielleL’élection présidentielle est celle qui mobilise le plus les Français. Sous la Vème République etdepuis la révision constitutionnelle du 6 novembre 1962 approuvée par le référendum du 28 octobre1962, le président de la République est élu au suffrage universel direct. Le mandat présidentiel estdésormais de cinq ans renouvelables.b) Les élections législatives et les élections sénatorialesLes élections législatives permettent d’élire les députés à l’Assemblée nationale. Ils sont au nombrede 577 et sont élus au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans renouvelable sauf si lalégislature est interrompue par une dissolution.Le Sénat est actuellement composé de 331 sénateurs qui sont renouvelés par tiers tous les troisans. Les sénateurs sont élus pour un mandat de six ans. Les grands électeurs sont les députés, lesconseillers généraux, les conseillers régionaux et les délégués des conseils municipaux.ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 27
  28. 28. c) L’élection européenneLe Parlement européen est composé de représentants des peuples des Etats membres de l’Unioneuropéenne élus au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans renouvelable. C’est le Conseildes ministres de l’Union européenne qui détermine la période des élections. La date précise du scrutinest fixée par chaque Etat membre et doit être située au cours d’une période débutant le jeudi matin ets’achevant le dimanche immédiatement suivant.d) Le référendumLe référendum est la procédure exceptionnelle par laquelle les citoyens sont appelés à se prononcerdirectement par un vote, sur un projet de loi organique ou ordinaire ou sur un projet de révision de laConstitution en répondant à une question posée par «oui» ou par «non».Le référendum peut être «constituant», lorsqu’il est relatif à un projet de révision de la Constitution.Il peut être «législatif «, c’est-à-dire porter sur un texte de nature législative, le projet de loi soumis àréférendum étant toutefois limité à des domaines précis: organisation des pouvoirs publics, réformesrelatives à la politique économique ou sociale de la Nation, et au service public qui y concourrantou tendant à autoriser la ratification d’un traité qui sans être contraire à la Constitution, auraient desincidences sur le fonctionnement des institutions.e) Les élections localesLes élections régionalesLes élections régionales ont pour objet d’élire les conseillers régionaux qui siègent à l’assembléedélibérante de la région, le conseil régional. La durée du mandat est de 6 ans.Les élections cantonalesLe canton a été créé par la loi du 22 décembre 1789. Il constitue une circonscription électorale danslaquelle est élu un conseiller général. Les conseillers généraux sont élus pour six ans au suffrageuniversel direct. Ils sont renouvelés par moitié tous les trois ans et sont rééligibles.Les élections municipalesLes membres des conseils municipaux sont élus au suffrage universel direct pour un mandat de sixans renouvelable dans le cadre de la commune. Le mode de scrutin utilisé pour cette consultation n’estpas uniforme sur l’ensemble du territoire. Il diffère selon la population des communes considérées.La nomination du maire est faite par le conseil municipal.ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 28
  29. 29. 5. Les symBoLes De La répuBLique française5.1 le dRapeau fRançaiS Drapeau TricoloreEmblème national de la Vème République, le drapeau tricolore est né de la réunion, sous la Révolutionfrançaise, des couleurs du roi (blanc) et de la ville de Paris (bleu et rouge). Aujourd’hui, le drapeautricolore flotte sur tous les bâtiments publics; il est déployé dans la plupart des cérémonies officielles,qu’elles soient civiles ou militaires.5.2 maRianneBien que la Constitution de 1958 ait privilégié le drapeau tricolore comme emblème national, Marianne Statue de Marianne devant l’assemblée nationale, elle est le personnage symbole, de la France.incarne aussi la République Française. Les premières représentations d’une femme à bonnet phrygien,allégorie de la Liberté et de la République, apparaissent sous la Révolution française.L’origine de l’appellation de Marianne n’est pas connue avec certitude. Prénom très répandu auXVIIIème siècle, Marie-Anne représentait le peuple. Mais les contre-révolutionnaires ont égalementappelé ainsi, par dérision, la République. Symbole de liberté, sous la IIIème République, les statueset surtout les bustes de Marianne se multiplient, en particulier dans les mairies. Plusieurs types dereprésentation se développent, selon que l’on privilégie le caractère révolutionnaire ou le caractère«sage» de la Marianne : le bonnet phrygien est parfois jugé trop séditieux et remplacé par un diadèmeou une couronne. Aujourd’hui, Marianne a pu prendre le visage d’actrices célèbres. Elle figureégalement sur des objets de très large diffusion comme les timbres-poste.ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 29
  30. 30. 5.3 la maRSeillaiSeA l’origine chant de guerre révolutionnaire et hymne à la liberté, la Marseillaise s’est imposéeprogressivement comme un hymne national. Elle accompagne aujourd’hui la plupart des manifestationsofficielles.5.4 LIBErTé, EgALITé, FrATErnITéhéritage du siècle des Lumières, la devise « Liberté, Egalité, Fraternité « est invoquée pour la premièrefois lors de la Révolution française. Souvent remise en cause, elle finit par s’imposer sous la IIIèmeRépublique. Elle est inscrite dans la constitution de 1958 et fait aujourd’hui partie du patrimoine nationalfrançais. On la trouve sur le fronton de nombreux bâtiments publics, tels que notamment, les écoles. (Logo officiel utilisable montré ici uniquement dans un but d’information.)Lors de la Révolution française, « Liberté, Egalité, Fraternité « fait partie des nombreuses devisesinvoquées. Dans un discours sur l’organisation des gardes nationales, Robespierre préconise, endécembre 1790, que les mots «Le Peuple Français» et «Liberté, Egalité, Fraternité» soient inscrits surles uniformes et sur les drapeaux, mais son projet n’est pas adopté.5.5 le 14 juilletJournée révolutionnaire parisienne devenue fête nationale, le 14 juillet associe aujourd’hui la solennitédes défilés militaires et la convivialité des bals et des feux d’artifice. Bien que généralement associéà la prise de la Bastille, le 14 juillet 1789, c’est la fête de la Fédération (14 juillet 1790) qui estcommémorée en France depuis plus d’un siècle.La prise de la Bastille est une première victoire du peuple de Paris contre un symbole de l’AncienRégime pendant la Révolution Française. L’édifice est d’ailleurs intégralement démoli dans les moisqui suivent.La «fête de la Fédération», le 14 juillet 1790, célèbre en grande pompe le premier anniversaire del’insurrection. A Paris au Champ de Mars, une messe est dite par Talleyrand sur l’autel de la patrie.Par la suite, la commémoration du 14 juillet 1789 est abandonnée, jusqu’à ce que la IIIème République.Sur proposition du député de la Seine, Benjamin Raspail, la loi du 6 juillet 1880 fait du 14 juillet lafête nationale de la République.Le 14 juillet connaît toujours un grand succès. A Paris, le traditionnel défilé militaire sur les Champs-Elysées fait l’objet d’une préparation minutieuse. Partout en France se déroulent bals, illuminationsou feux d’artifice.ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 30
  31. 31. 5.6 LA DéCLArATIOn DES DrOITS DE L’hOMME ET DU CITOyEnInspirée de la déclaration de l’indépendance américaine de 1776 et de l’esprit philosophique duXVIIIème siècle, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 marque la fin del’Ancien Régime et le début d’une ère nouvelle. Expressément visée par la Constitution de la VèmeRépublique, elle fait aujourd’hui partie des textes de référence du droit français.Adoptée dans son principe avant le 14 juillet 1789, elle donne lieu à l’élaboration de nombreuxprojets. Après de longs débats, les députés votent le texte final le 26 août 1789.Elle comporte un préambule et 17 articles qui mêlent des dispositions concernant l’individu et laNation. Elle définit des droits «naturels et imprescriptibles» comme la liberté, la propriété, la sûreté,la résistance à l’oppression. La Déclaration reconnaît également l’égalité, notamment devant la loi etla justice. Elle affirme enfin le principe de la séparation des pouvoirs.5.7 le coqLe coq apparaît dès l’Antiquité sur des monnaies gauloises. Il devient symbole de la Gaule et desGaulois à la suite d’un jeu de mots, le terme latin « gallus « signifiant à la fois coq et gaulois.Disparu au haut Moyen-Age, on le retrouve en Allemagne dès le XIVème siècle pour évoquer laFrance. A partir du XVIème siècle, le Roi de France est parfois accompagné de cet oiseau sur lesgravures, monnaies, etc.La Révolution française en a fait un plus large usage. On le trouve notamment représenté sur desassiettes et sur le sceau du Directoire. Proposé comme emblème à Napoléon Ier par une commissionde conseillers d’Etat, il fut refusé pour la raison suivante : « le coq n’a point de force, il ne peut êtrel’image d’un empire tel que la France «.Si la République française lui préfère aujourd’hui le symbole de la Marianne, il figure toutefois sur lesceau de l’Etat, qui est celui de la Seconde République: la liberté assise tient un gouvernail sur lequelest représenté le coq. Il est surtout utilisé à l’étranger pour évoquer la France, notamment commeemblème sportif.ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 31
  32. 32. 6. La famiLLe françaiseDepuis les années 1970, le modèle traditionnel de la famille a profondément évolué.Les années 50 et 60 ont été une période de nuptialité intense et de précocité croissante des unions. Parla suite, les mariages sont devenus moins fréquents et plus tardifs.Dans les années 60, la cohabitation concernait essentiellement les veufs et les divorcés, depuis elles’est développée chez les célibataires comme prélude au mariage, puis comme mode de vie.Depuis les années 70, on se marie moins et de plus en plus tardivement (l’âge moyen au premiermariage est passé a 27 ans chez le femmes et 29 ans chez les hommes) et le nombre de célibatairesaugmente. On estime qu’ils pourraient représenter plus de 30% de la génération née en 1970.Le mariage reste un mode de vie en commun important pour les couples. En France, le mariage civilest le seul valable à cause de la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Les couples sont mariés par lamaire. Le mariage à l’église à la suite du mariage civil est souvent choisi par les couples. On se mariesouvent après une longue période de cohabitation; on se marie aussi pour régulariser la situationdes enfants nés hors mariage, et aussi pour bénéficier d’avantage fiscaux et juridiques. Juste aprèsla cérémonie, on invite habituellement ses proches à un vin d’honneur. On reçoit alors de nombreuxcadeaux que l’on a choisis sur une liste préétablie, ou des cadeaux culturels. Certains préfèrent encorese faire offrir un voyage par l’ensemble des invités et amis.L’union libre est l’autre grand mode de vie en couple. Elle s’est développée dans les années 1970 etconcerne aujourd’hui 15% de couples. C’est une manière de mieux respecter la liberté individuelledans la couple ; c’est un phénomène qui se rencontre surtout dans les villes.Le PACS (pacte civil de solidarité) qui a été voté en 1999 est la forme la plus récente de vie encouple. Pas un mariage, plus qu’une union libre, c’est un contrat que deux personnes passent entreelles, qu’elles soient du même sexe ou de sexe opposé. Pour sa première année d’existence, environ150.000 PACS ont été signés et un nouveau mot est né : les « pacsés ».Le célibat est un choix de vie à part entière. Il concerne un adulte sur trois ; et ce sont les femmesdiplômées qui se marient le moins.Le divorce, instauré sous la Révolution en 1792, est aboli par la Restauration en 1816, et rétabli par laIII République en 1884. Jusque dans les années 60, la morale prédominante désapprouvait le divorce.En 1975, la loi libéralise la procédure du divorce.6.1 poRtRaitS de familleLa vie de couple est aujourd’hui marquée par la redéfinition des rôles de l’homme et de la femme.C’est le résultat de l’autonomie sexuelle et professionnelle conquise par les femmes. Aujourd’hui,plus de 75% des femmes ont une activité professionnelle ; et dans 60% des couples l’homme et lafemme travaillent tous les deux.Ainsi disparaît l’image de la femme au foyer : les tâches sont de plus en plus partagées entre hommeset femmes. Faire les courses, la vaisselle, emmener les enfants à l’école ou à des activités sportivessont autant de tâches que les femmes partagent pour moitié avec les hommes.L’autre image du couple, c’est sa fragilité. On compte aujourd’hui presque un divorce pour deuxmariages, et c’est à Paris qu’on divorce le plus ! 60% des couples qui divorcent ont des enfants.Commence alors pour les enfants la vie partagés entre des pères et des mères qui auront refait leurvie conjugale.ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 32
  33. 33. La vie de coupleLa maternité et la loiLes femmes ont droit à un congé maternité payé: 6 semaines avant l’accouchement, 10 semaines après pour le 1er et 2e enfant 8 semaines avant l’accouchement, 18 semaines après pour le 3e enfant Il est interdit de licencier une femme pendant sa grossesse, durant son congé de maternité et ou durant le mois qui suit son retour au travail6.2 le conqueteS de la femmeLes femmes et la loi 1944: elles obtiennent le droit de vote 1946: la Constitution de la 4éme République pose le principe de l’égalité des droits entre hommes et femmes dans tous les domaines. 1965: une femme a le droit d’exercer une profession sans le consentement de son mari 1967: la loi Neuwirth légalise la contraception 1972: la loi précise qu’à travail égal, les hommes et les femmes doivent recevoir un salaire égal. 1974: la contraception est remboursée par la Sécurité sociale; les jeunes filles mineures peuvent obtenir des contraceptifs sans autorisation parentale. 1975: la loi Veil légalise l’interruption volontaire de grossesse (l’IVG), c’est à dire l’avortement, qui était interdit en France depuis 1920ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 33
  34. 34. 1983: la loi sur l’égalité professionnelle interdit de tenir compte du sexe ou de la situation de famille pour recruter ou licencier quelqu’un. 1983: l’IVG est remboursé par la Sécurité sociale.La contraception est la conquête essentielle des femmes dans la deuxième moitié du XXe siècle.Les Françaises sont les plus grandes utilisatrices de moyens contraceptifs en Europe.En 1988, 68% des femmes en age de procréer utilisent une méthode contraceptive :la pilule est la plus utilisée (33%).L’IVG doit être effectuée avant la fin de la dixième semaine de grossesse dans un établissementhospitalier, et après un délai de réflexion obligatoire. L’autorisation du mari n’est jamais exigée.6.3 qui va GaRdeR bebe ?Les femmes qui travaillent doivent résoudre le problème de la garde des jeunes enfants etce ne pas toujours facile ! les crèches sont généralement la solution préférée des parents, mais le nombre de places et nettement insuffisant, les liste d’attente sont longues, même lorsqu’on inscrit l’enfant bien avant sa naissance ! les crèches parentales sont de crèches privées organisées et autogérées par des parents. C’est une solution qui coûte cher, en argent et en temps, et qui est donc limitée a des catégories favorisées. Les nourrices (appelées légalement assistantes maternelles) gardent un ou plusieurs enfants chez elles et fixent elles-mêmes leur tarifs. La garde à domicile est une formule séduisante mais coûteuse ; elle est souvent assurée par une jeune fille « au pair » logée, nourrie et rémunérée.ORIENTATION SOCIOCULTURELLE - pour des candidats tunisiens à l’émigration vers la France 34

×