Brochure PNUD/PREP

705 views

Published on

Présentation des activités du programme PREP du PNUD

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
705
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Brochure PNUD/PREP

  1. 1. Cent millions de bénéficiairesdans dix ans Promouvoir le changement d’échelle pour étendre l’accès aux services énergétiques abordables en zones rurales : le savoir-faire du PNUD/PREPProgramme des Nations Unies pour le Développement
  2. 2. Mobiliser des ressources limitéespour répondre à des besoinsessentielsLa situation spécifique du continent africain face auxdéfis du développement durable relatifs notammentaux questions d’énergie et d’environnement est unedes priorités du Programme des Nations unies pour ledéveloppement (PNUD), le réseau mondial dont disposele Système des Nations unies (SNU) pour traiter desquestions de développement.La forte croissance de la demande en servicesénergétiques dans les pays en développement et leconstat d’échec des Programmes d’ajustement structurels De la nécessité(PAS) et la faiblesse des politiques de lutte contre lapauvreté ont amené la communauté internationale à d’un changement d’approchepenser la reformulation des questions énergétiques dansune optique de réduction de la pauvreté et d’atteinte des En 2002, le Sommet Mondial du DéveloppementObjectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). Durable (SMDD) de Johannesbourg a permis de mettre en avant le statut particulier du continent africain faceMême si aucun de ces objectifs n’y fait directement aux défis du développement durable ainsi que les liensréférence, il est dorénavant admis que sans accès à des fondamentaux entre laccès aux services énergétiquesservices énergétiques fiables et abordables, les pays (ASE) et l’atteinte des OMD.d’Afrique subsaharienne ne pourront pas atteindre lesOMD d’ici à 2015. Les limites de l’approche classique, consistant principalement à augmenter la quantité d’énergieLe PNUD entend intervenir dans ce domaine afin de produite, ont montré la nécessité pour le PNUD desoutenir les changements de politiques et de pratiques, soutenir une approche innovante destinée à satisfaireen reliant les pays aux connaissances, expériences et les besoins des populations rurales, tant en matière deressources nécessaires à la mise en œuvre d’initiatives développement économique que d’accès aux servicesvisant l’amélioration des conditions de vie des sociaux de base (SSB), et ce à travers la mise en œuvrepopulations. du Programme Régional Energie Pauvreté (PREP).
  3. 3. La réponse du PNUD/PREP : Mobilisation politique Expérience daccès de la communautéfaire plus en moins de temps aux services énergétiques PNUD/PREP internationale relayée via les entreprises PTF par les institutionsDestiné à appuyer la création de conditions africainesinstitutionnelles et les nouvelles orientations politiquessusceptibles d’améliorer laccès des plus démunis aux Dynamique du Programmeservices énergétiques modernes, le PNUD/PREP, actif enAfrique subsaharienne depuis 2003, a été conçu commeun cadre régional de coopération. des institutions africaines autour de cette expérience concluante d’accès aux services énergétiques de base.Basé à Dakar, il est mis en œuvre par le Bureau des Nationsunies pour les services d’appui aux projets (UNOPS). Le PNUD/PREP entend faciliter les dialogues nationaux, la sensibilisation aux questions d’accès aux servicesSa vision procède d’une double logique fondée sur son énergétiques, le transfert de connaissances et deexpérience d’appui à la mise en œuvre, par les acteurs capacités, l’analyse de politique et de plaidoyer devantnationaux, d’entreprises communément appelées plates- mener à la création et à la mise en œuvre d’entreprisesformes multifonctionnelles (PTF) et de la mobilisation énergétiques rurales et nationales via l’implantation depolitique de la communauté internationale ainsi que programmes financés par les gouvernements. Se nourrir de l’expérience accumulée dans les territoires énergétiquement non desservis par l’approche traditionnelle de fourniture d’énergie pour promouvoir de nouvelles opportunités en termes d’accès aux services énergétiques, telle est la mission du PNUD/PREP.
  4. 4. Bénéficiaires et approchesLe PNUD/PREP entend faciliter laccès aux servicesénergétiques pour 10 % de la population rurale de Logique du PREP Bénéficiaires ciblésl’Afrique subsaharienne dans chacun des pays participants,proportion qui s’ajoute à celle des individus ayant déjàaccès à des services énergétiques modernes. Niveau Utiliser les services des plateformes • Ruraux pauvres local multifonctionnelles • Organisations de la société civileA terme, des millions de femmes et d’hommes, enmilieu rural, auront accès à des services énergétiquesefficaces, fiables et durables dans 20 pays d’Afrique  • Ministères nationaux Promouvoir la réalisation de projetssubsaharienne. Niveau national nationaux de services énergétiques en • Bureaux du PNUD • Autres partenaires associés aux questions dénergie milieu rural  et de pauvretéUn récent accord de partenariat avec la Fondation Bill etMelinda Gates concerne l’équipement de 600 nouveaux Assurer un plaidoyer, initier des dialogues, Niveau Institutions politiques et économiques de niveau régionalvillages dont au moins 24 porteront sur l’installation de PTF régional promouvoir les échanges dinformation et et sous régional de savoir-faire, favoriser les analysesde deuxième génération fonctionnant au biocarburant. Composantes du programme Les axes d’intervention Le programme repose sur trois niveaux d’intervention : • la mise en réseaux des acteurs, en établissant un réseau Sud-Sud d’information en vue de partager des connaissances et des expériences ; • le plaidoyer pour la mise en place des politiques adéquates, en contribuant, par exemple, à intégrer la problématique de l’accès des plus défavorisés aux services énergétiques dans les politiques et stratégies locales, nationales, régionales de réduction de la pauvreté ; • le partenariat pour la réalisation d’opérations pilotes de démonstration afin de provoquer les changements souhaités, en contribuant à la préparation et à la mise en place de programmes nationaux pour l’accès aux services énergétiques. Ces axes sont assujettis à l’activité transversale des composantes Recherche - Développement (RD) et de Renforcement des Capacités (RC) du programme.
  5. 5. Les pôles de compétences Au niveau opérationnel : l’expérience d’accompagnement En bref des initiatives PTF menées par le PNUD/PREP L’installation d’une PTF permet aux femmes deEn Afrique subsaharienne, notamment en milieu rural, s’affranchir des corvéesles tâches quotidiennes sont essentiellement exécutées et de disposer de tempspar la seule énergie humaine des femmes. La PTF est pour des activitésdonc une entreprise conçue pour fournir des services génératrices de revenus,énergétiques financièrement abordables et se substituer comme le maraîchageà la force motrice humaine. 800 PTF sont aujourd’hui et le commerce deopérationnelles dans les villages du Burkina Faso, du produits agricolesGhana, de la Guinée, du Mali et du Sénégal. transformés par cet outil. L’étude d’impactL’un des principaux objectifs de cette entreprise est réalisée par le PNUD etd’augmenter la productivité des femmes en zones rurales l’Université Columbia entout en atténuant la lourdeur des tâches à accomplir. Ce 2005 au Mali indiqueparti pris présente parallèlement l’avantage d’accroître qu’une PTF permet deleurs revenus et leur statut social. réduire la durée des corvées de 2,5 heures Améliorations constatées suite Objectifs du Millénaire par jour en moyenne età lintroduction dune PTF dans un village pour le Développement (OMD) d’augmenter les revenus par personne de 68 $ 1 Réduire lextrême pauvreté et la faim USD en moyenne par an. Réduction du temps de travail (de mouture) de 1I à 3,3 heures/jour pour les femmes Le succès opérationnel 2 Assurer léducation primaire pour tous de l’installation Proumouvoir légalité et lautonomisation des PTF dans les 3 des femmes villages contribue au Prolifération des revenus supplémentaires chezII certaines femmes bénéficiaires développement des 4 Réduire la mortalité infantile nouvelles approches pour laccès aux 5 Améliorer la santé maternelle services énergétiques Evolution bénéfique du ratio fille/garçon àIII lécole primaire après installation de lentreprise dans les pays d’Afrique Combattre le VIH/sida, le paludisme PTF 6 et dautres maladie subsaharienne. 7 Assurer un environnement durable Accès aux services de santé pour les femmes etIV leurs enfants qui profitent du temps bibéré et de Mettre en place un partenariat mondial largent généré pour prendre soin deux-mêmes 8 pour le développement
  6. 6. En bref L’une des particularités et forces de l’initiative PTF résident dans sa capacité à offrir, dansUne PTF permet sa composante Renforcement des Capacités, un accompagnement des bénéficiairesd’offrir des services pendant 24 mois au niveau des zones d’intervention.énergétiques pourdes applications à D’usage assez simple, les entreprises PTF sont bien maîtrisées par les acteurs locaux etcaractère productif, les bénéficiaires, et offrent l’occasion de promouvoir une autonomisation des femmessocial, individuel et au niveau des communautés rurales à travers leur participation à la gestion des plates-collectif. Le module de formes, du développement d’activités génératrices de revenus (AGR), et d’accès àbase se compose d’un d’autres services sociaux de base (SSB) comme l’eau potable, l’éducation, la santé du faitmoteur, un moulin, des multiples applications des PTF.une décortiqueuse, unalternateur, un chargeur Le PNUD/PREP en s’appuyant sur le caractère polyvalent des PTF est un acteurde batterie et coûte qui facilite les synergies opérationnelles avec d’autres intervenants puisque à ceenviron 7 600 $ USD. jour, près de 120  acteurs locaux à travers 11 ONG, principaux partenaires, ontLa configuration des PTF été formés à l’approche PTF et servent sur le terrain de relais aux programmesest toutefois modulable nationaux. La mise en place d’un système opérationnel de suivi évaluation et deselon les priorités du renforcement des capacités est coordonné à un niveau régional par les experts ducontexte local. PNUD/PREP. La mise en réseau de ces acteurs favorise le partage d’expériences et le transfert de compétences sur des thématiques variées.
  7. 7. PRINCIPALES REALISATIONSDans son volet PTF, le PNUD/PREP a contribué, en collaboration avec les programmes nationaux, à l’atteinte de résultatsprobants et mesurables. • 800 villages sont aujourd’hui équipés pour garantir la satisfaction des besoins de plus de 1 040 000 bénéficiaires directs et indirects. • Ces entreprises rurales ont permis la création de 4 000 emplois directs et contribue à l’autonomisation de 1 500 femmes qui en assurent la gestion directe. • Les PTF offre une réponse en services pour les femmes autant que les hommes, tout en stimulant la création d’emploi auprès des jeunes. • Le nouvel accord signé avec la Fondation Gates assurera au programme la possibilité d’accéder à 600 agglomérations rurales de plus et d’ajouter 780 000 nouveaux bénéficiaires directs et indirects au million déjà atteint. • De nombreuses AGR ayant trait majoritairement à la transformation agroalimentaire, mais aussi à la vente et la conservation de produits frais (boissons et aliments), l’ouverture de vidéo clubs, ont pu se développer suite à l’implantation des PTF. L’accroissement des revenus lié à l’exploitation de ces AGR encourage également l’accès au crédit des femmes au niveau des Institutions de Micro Finance (IMF) locales. • Des programmes nationaux dont l’ambition est de servir 10 500 villages sont en cours de formulation, et comptent, entre autres contributions financières, celles des gouvernements du Burkina Faso, du Mali et du Sénégal – via les fonds de l’initiative Pays Pauvres Très Endettés (PPTE) – d’un montant total estimé à plus de 10 millions $ USD. Au niveau politique : l’expérience d’appui institutionnel pour la formulation de politiques par le biais des actions de plaidoyer, de renforcement des capacités et de mise en réseauAu-delà de l’installation continue de plates-formes dans les pays participants, uneautre principale réussite du PNUD/PREP concerne l’appui à la formulation et la miseen œuvre de politiques et stratégies régionales à travers une réponse inter-sectorielle coordonnée et cohérente.L’opérationnalisation de cette collaboration a été possible grâce au partenariat entre lePNUD et la Communauté Economique de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).La CEDEAO a, ainsi, élaboré un Livre Blanc pour une politique régionale sur l’accèsaux services énergétiques des populations rurales et périurbaines pour l’atteinte desOMD.La publication du Livre Blanc est une preuve de l’engagement des États d’Afrique del’Ouest à vouloir éradiquer la pauvreté en combattant les insuffisances énergétiques.
  8. 8. Cette stratégie prévoit notamment dassurer une meilleure insertion de la problématiquede l’accès aux services énergétiques dans les stratégies nationales. En bref En janvier 2006,Sur la base de l’expérience réussie avec la CEDEAO, une assistance similaire a été les États membresapportée à la Communauté d’Afrique de l’Est (East African Community – EAC) et la CEDEAO ontqui a élaboré et approuvé une stratégie régionale pour élargir l’accès aux services décidé de s’engagerénergétiques modernes dans le but d’atteindre les OMD en 2015. dans une politique régionale ambitieuse pour accroître l’accès des populations à des services énergétiques modernes. Ils se sont fixés pour objectif, à l’horizon 2015, de permettre au moins à la moitié de la population ouest africaine d’accéder à ces services. Cet objectif concerne 36 millions de foyers et plus de 49 000 localités supplémentaires pour les 15 pays membres de la CEDEAO, soit une multiplication par quatre du nombre de personnes ayant aujourd’hui accès à des services énergétiques modernes. Le coût de cette politique est estimé à 50 milliards $ USD durant les dix prochaines années, ce qui représente un effort de seulement 16 $ USD par personne et par an.
  9. 9. PRINCIPALES CONTRIBUTIONSLe PNUD/PREP a apporté un appui technique et de coordination (des bailleurs de fonds et des partenaires) pour larédaction du Livre blanc. En ratifiant la politique régionale, tous les États se sont engagés à formuler des programmesd’investissement à léchelle nationale. • Au cours de la 14ème Commission sur le Développement Durable (CDD-14), cette initiative a mis en exergue le leadership du PNUD dans le soutien des stratégies d’accès à l’énergie pour l’atteinte des OMD. A cet égard, le PNUD/PREP a organisé une rencontre ministérielle multipartenaires en collaboration avec la CEDEAO, les gouvernements français, autrichien, norvégien et hollandais. La stratégie régionale de la CEDEAO sur l’accroissement de l’accès aux services énergétiques a été citée comme un exemple notable dans la région ; • En mars 2006, les représentants des États membres ont approuvé les directives sur le développement des stratégies nationales d’accès aux services énergétiques basées sur les OMD. Ces directives seront employées par des groupes nationaux multisectoriels (GMN) afin de mobiliser les acteurs nationaux pour la conception d’une stratégie visant à accroître l’accès aux services énergétiques tout en oeuvrant à la réalisation des OMD ; • Un réseau interactif facilitant le partage d’informations est opérationnel (www.energie-omd.org) ; • Des progrès significatifs ont été réalisés dans les pays de la sous région. Notamment au Burkina Faso avec la réalisation du document « Vision 2020 », au Niger avec l’élaboration du Programme Régional d’Accès aux Services Energétiques (PRASE), ainsi qu’au Sénégal avec la formulation du Programme Multisectoriel Long-terme d’Accès aux Services Energétiques.
  10. 10. Partenariatset complémentaritésDepuis sa création, le PNUD/PREP travaille dans unelogique de partenariat avec les acteurs de tous lesniveaux selon une ligne stratégique claire : l’accès auxservices énergétiques pour les populations les pluspauvres. Ainsi, ses partenaires sont les Organisationsnon gouvernementales (ONG), les Gouvernements despays d’Afrique subsaharienne, les institutions politiqueset économiques de niveau sous régional et régional ainsique les institutions internationales.Conçu comme un programme fédérateur qui, par laqualité de son concept, a su convaincre et susciter la “Conçu comme un programmeparticipation de bailleurs de fonds et du secteur privé, lePNUD/PREP bénéficie, entre autres, du soutien financier fédérateur le PNUD/PREP a,et technique de l’Agence de l’Environnement et de laMaîtrise de l’Energie (ADEME) en France, du Centre de par la qualité de son concept,Recherche sur le Développement International (CRDI)au Canada, de la Fondation Gates, du ministère des su convaincre et susciter laAffaires étrangères français (MAE) ainsi que de lacoopération autrichienne, japonaise, luxembourgeoise participation de bailleurs deet de la Principauté de Monaco. fonds et du secteur privé.”
  11. 11. Renseignements complémentaires disponibles auprès de : Jean Mège Responsable de la communication jean.mege@ptfm.net Programme Régional Énergie Pauvreté BP 154 Dakar - SénégalProgramme des Nations unies pour le développementProgramme Régional Énergie PauvretéBP 154, Dakar - Sénégalwww.undp.org/energy/ Les points de vue exprimés dans cette brochure sont ceux de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement ceux des Nations unies, du PNUD, ou de ses Etats membres.

×