Variation PhonéTique
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Variation PhonéTique

on

  • 5,433 views

Fait par : El Madhi Adil

Fait par : El Madhi Adil

Statistics

Views

Total Views
5,433
Views on SlideShare
5,424
Embed Views
9

Actions

Likes
0
Downloads
48
Comments
0

5 Embeds 9

http://www.slideshare.net 3
http://guytoniolo.blogspot.com 2
http://cristinaconnaissances-crisbacu.blogspot.com 2
http://209.85.229.132 1
http://tresdefrances.wikispaces.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Variation PhonéTique Variation PhonéTique Presentation Transcript

  • Exposé pour le cours variation phonétique Préparé par l’étudiant ELMADHI ADIL Sous la direction du professeur BAHMAD MALIKA
  • Sons à éclipse De la phonologie à la phonétique
  • Introduction
    • L’étude de la substance sonore relève de la phonologie et de la phonétique.
    • Notre travail essaye de combiner entre les deux.
  • Distinction nécessaire
    • La phonologie s’attache à analyser la façon dont les sons fonctionnent dans les langues du monde    «  en particulier comment chaque langue organise sa propre sélection parmi les sons linguistiques possibles et quelles combinaisons sont autorisées »
    • L’objet de la phonétique est de dresser l’inventaire des sons possibles dans les langues du monde et de déterminer comment ces sons sont produits par les organes de la parole.
  • Le thème à traiter
    • Nous voulons dire par sons à éclipse
    • Liaison
    • Élision
    • « e » muet
  • liaison
    • Définition par exemple:
    • Quand on cite l’adjectif possessif son on le prononce [S Õ  , on prononce aussi [SÕPost  , mais quand son est devant un mot qui commence par une voyelle , la consone nasale n surgit [SÕ n ekyrœj  son écureuil
  • Remarques
    • On dit alors qu’on a évité l’ hiatus.
    • L’existence d’une contrainte anti -hiatus n’est pas suffisante.
    • En français des situations d’hiatus existent: [ʒ ο li ekyrœj 
    • l’acquisition de la liaison par l’enfant ne se fait d’ailleurs pas sans erreurs. Des énoncés comme  ἕzặfặ  sont possibles chez eux.
  • Pour aller plus loin
    • On peut dire aussi que les consonnes de liaison sont des consonnes finales latentes. C’est-à-dire des consonnes qui ont une présence phonétique seulement potentielle d’un point de vue:
    • Parmi toutes les consonnes du français, quelques unes seulement ont le privilège de pouvoir jouer le rôle de consonnes de liaison; ce sont:z,t,n,r,p,g
    • Fonctionnel phonétique pour Éviter un hiatus
    • Fonctionnel morphologique pour marquer le pluriel comme dans les enfants
  • Le « e » muet
    • Pour montrer l’importance du contrainte anti hiatus , nous essayons d’abord d’expliquer pourquoi l’élision se produit dans le+écureuil , mais n’affecte pas joli+écureuil.
  • La contrainte anti hiatus
    • C’est que la voyelle écrite « e » prononcé  œ  a un statut très particulier en français . Elle est parfois appelé “e” muet , “e” caduc ou tout simplement “e” instable
  • Contrainte anti hiatus
    • Ces appellations mettent l’accent sur sa faiblesse phonologique intrinsèque et sa tendance à disparaître
    • Notons aussi que les morphèmes lexicaux sont plus résistants à l’érosion phonétique que les morphèmes grammaticaux.
    • Cette faiblesse se manifeste en effacement et également en insertion
  • L’effacement de « e »
    • Le « e » peut s’effacer entre deux consonnes par des conditions:
    • Il ne doit pas être précédé de plus d’une consonne prononcée:
    • Chez le chat
    •  ƒelƒa 
    • Pour le chat
    •  purl œƒa 
    • Il te connait
  • Insertion de « e » entre deux voyelle
    • Un livre anglais
    • Un livre chinois
    • L’est des États unis
    • disparition dans le premier exemple et apparaît dans le deuxième et troisième exemples
  • Phénomènes de variation
    • En français de midi le schwa a tendance à apparaître de façon maximale entre consones
    • En français parisien avec un débit un peu rapide et un style familier le schwa a tendance à disparaître
  • Liaisons obligatoires et optionnelles
    • Dans les constituants qui intègrent autour du verbe des pronoms satellites sujets et objets
    • Au sein d’un groupe nominal, entre le nom et le déterminant, l’adjectif… qui le précédent
    • Nous en avons
    • Vient –elle
    • Allons-y
    • ton œil
    • Un gros écureuil
    • Ses anciens étudiants
  • Liaisons obligatoires et optionnelles
    • Remarques: avec les adjectifs lourd, court et fort.. La liaison avec t ne se fait pas car la présence de r empêche déjà le hiatus. La liaison se fait alors au pluriel
    • Un lourd objet
    • Un court instant
    • Un très fort alibi
    • De courts instants
    • De lourds objets
  • Liaisons interdites
    • Dans les mots à h aspiré la liaison et même l’élision ne se font pas
    • Pour le mot onze
    • les lettres de l’alphabets
    • Des hiboux
    • Des héros
    • les points sur les i
    • Un petit r
    • Les onze national
  • Petit anecdote sur le pataquès
    • Un beau diseur était au spectacle dans une loge , à coté de deux femmes , dont l’une était l’épouse d’un agioteur; ci devant laquais,et l’autre d’un fournisseur, ci devant savetier. Tout à coup, le jeune homme trouve sous sa main un éventail:  « madame,dit il à la première,cet éventail est-il à vous?- il n’est poin-z-à moi. Est il à vous , en le présentant à l’autre?- il n’est pa-t-à moi. Le beau diseur en riant:  « il n’est poin- z-à vous , il n’est pa-t-à vous, je ne sais pa-t-à qu’est-ce » page 314, le grand livre de la langue française.
  • bibliographie
    • Arabyan Marc,2004, variation et francophonie, L’Harmattan , Paris
    • Yaguello Marina,2003, le grand livre de la langue française , Éditions Seuil,Paris
    • Merci de votre attention