<ul><li>Plan </li></ul><ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>Définition </li></ul><ul><li>Distinctions  (jargon, argot, t...
Distinctions: Argot, Jargon, Technolecte DEBUT «  Ensemble d’usages lexicaux et discursifs propres à une sphère de l’activ...
Échantillon  <ul><li>les élèves-officiers de l’Académie Royale Militaire (ARM) de Meknès. </li></ul>DEBUT
objectif  <ul><li>tisser la relation entre les facteurs sociaux et les pratiques langagières adoptées au sein de ce groupe...
<ul><li>Comment se manifeste alors le jargon militaire à l’intérieur de cette institution prestigieuse ?  </li></ul><ul><l...
Présentation du corpus <ul><li>Le parler des élèves officiers de l’ARM </li></ul><ul><li>Enregistrement  : camera vidéo pa...
Corpus DEBUT <ul><li>Permission </li></ul><ul><li>reçu </li></ul><ul><li>négatif </li></ul><ul><li>à 3h </li></ul><ul><li>...
II – Le jargon militaire comme champ de variation. <ul><li>Le lexique militaire, en fait, est admis par tous les utilisate...
exemples  :  <ul><li>Perception, réintégration : aller chercher, rendre. </li></ul><ul><li>A l’imitation : toujours faire ...
« au temps pour moi »  <ul><li>« au temps pour moi »  origine militaire  </li></ul><ul><li>« autant pour moi »  Origine mu...
Emploi <ul><li>L’expression est utilisée par celui qui, investi de l’autorité, vient de commettre une fausse manœuvre coll...
Normes et connotations <ul><li>Mots à éviter/mot utiles   </li></ul><ul><li>Allô      « à qui j’ai l’honneur »  </li></ul...
Expressions qualifiées comme utiles  <ul><li>à 3h : à droite </li></ul><ul><li>à 9h : à gauche </li></ul><ul><li>à 12h : d...
Les acronymes <ul><li>Le procédé a pour utilité de rendre une conversation entre les militaires impossible à comprendre po...
Exemples <ul><li>IST : instruction sur le tir </li></ul><ul><li>LRAC : lance-recoltes anti-chars. </li></ul><ul><li>CR : c...
III - Corrélation du lexique et du social. <ul><li>Pratiques langagières </li></ul><ul><ul><ul><li>Appellations. </li></ul...
Les insultes <ul><li>Mouchard </li></ul><ul><li>Minable </li></ul><ul><li>Bizute </li></ul><ul><li>Sale </li></ul><ul><li>...
Les commandements <ul><li>Admirez les étoiles   :  levez les têtes </li></ul><ul><li>Giclez  :  accélérez  </li></ul><ul><...
Paramètres sociaux : <ul><li>Tradition </li></ul><ul><li>ensemble de  mœurs , de  coutumes , de prestations culturelles et...
<ul><li>Les responsables des traditions se moquent du français  </li></ul><ul><li>Mou  : Mouxesse </li></ul><ul><li>Minabl...
Le sexe  <ul><li>les hommes comme les protecteurs et les femmes comme les protégées  </li></ul><ul><li>chaque commandement...
<ul><li>les insultes  dévalorisant le subordonné qui vient de commettre une faute par des mots désignant la femme : </li><...
La hiérarchie  <ul><li>le militaire prend en compte la position hiérarchique du locuteur par rapport à l’interlocuteur  </...
Conclusion <ul><li>le jargon militaire est caractérisé par une certaine fermeture sur soit  </li></ul><ul><li>la richesse ...
<ul><li>Les lexicologues ont reconnu la nécessité de prendre en considération des environnement plus larges (co-occurrence...
Merci de votre attention! DEBUT
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Le Jargon Militaire

7,202

Published on

Le jargon militaire, exemple des élèves officiers.
les élèves-officiers de l’Académie Royale Militaire (ARM) de Meknès.

Published in: Technology, Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
7,202
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
91
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Le Jargon Militaire

  1. 2. <ul><li>Plan </li></ul><ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>Définition </li></ul><ul><li>Distinctions (jargon, argot, technolecte) </li></ul><ul><li>I – le Jargon Militaire, l’exemple des élèves officiers </li></ul><ul><li>1. Présentation du corpus </li></ul><ul><li>2. Classification du corpus </li></ul><ul><li>II – Le Jargon Militaire comme champ de variation </li></ul><ul><li>Généralités </li></ul><ul><li>Normes et connotations </li></ul><ul><ul><li>Mots à éviter et mots utiles </li></ul></ul><ul><ul><li>les verbes et les noms </li></ul></ul><ul><ul><li>les acronymes </li></ul></ul><ul><li>III – Corrélation du lexique et du social </li></ul><ul><li>Pratiques langagières </li></ul><ul><ul><li>Appellations </li></ul></ul><ul><ul><li>Insultes </li></ul></ul><ul><ul><li>Commandements </li></ul></ul><ul><li>Paramètres sociaux </li></ul><ul><ul><li>Tradition </li></ul></ul><ul><ul><li>Sexe </li></ul></ul><ul><ul><li>Hiérarchie. </li></ul></ul><ul><li>Conclusion </li></ul>
  2. 3. Distinctions: Argot, Jargon, Technolecte DEBUT «  Ensemble d’usages lexicaux et discursifs propres à une sphère de l’activité humaine » L. Messaoudi, études sociolinguistiques , (2003) Le jargon resserre le groupe en introduisant une complicité due au langage. Les locuteurs étant les détenteurs de leur propre parler spécialisé, composé de termes largement connotés, permet leur cohésion et leur distinction au étrangers au groupe. Le groupe crée des mots qui reflètent une expérience particulière de la réalité et en cela, le jargon incorpore en lui l’identité et la culture du groupe. «  Vocabulaire particulier à un groupe spécial, à une profession, à un milieu. C’est un autre nom de la langue spéciale. Il est caractérisé par sa variété et par le fait de se modifier sans cesse suivant les circonstances et les lieux. L’argot des casernes diffère également suivant les corps de troupes et n’est pas le même dans toutes les garnisons » J.Vendryes. le langage (1968) TECHNOLECTE JARGON ARGOT
  3. 4. Échantillon <ul><li>les élèves-officiers de l’Académie Royale Militaire (ARM) de Meknès. </li></ul>DEBUT
  4. 5. objectif <ul><li>tisser la relation entre les facteurs sociaux et les pratiques langagières adoptées au sein de ce groupe </li></ul>DEBUT
  5. 6. <ul><li>Comment se manifeste alors le jargon militaire à l’intérieur de cette institution prestigieuse ? </li></ul><ul><li>Quels sont les paramètres sociaux et linguistiques qui entraînent l’emploi de ce jargon ? </li></ul><ul><li>quelles sont les variables sociales qui peuvent influencer son utilisation  ? </li></ul>DEBUT
  6. 7. Présentation du corpus <ul><li>Le parler des élèves officiers de l’ARM </li></ul><ul><li>Enregistrement : camera vidéo par </li></ul><ul><li>un soldat </li></ul>DEBUT
  7. 8. Corpus DEBUT <ul><li>Permission </li></ul><ul><li>reçu </li></ul><ul><li>négatif </li></ul><ul><li>à 3h </li></ul><ul><li>à 9h </li></ul><ul><li>à 12h </li></ul><ul><li>à 6h </li></ul><ul><li>chauffer </li></ul><ul><li>se camoufler </li></ul><ul><li>approvisionner </li></ul><ul><li>gueuler </li></ul><ul><li>entamer </li></ul><ul><li>ravager </li></ul><ul><li>collégien </li></ul><ul><li>officier-Mäallemines </li></ul><ul><li>sale </li></ul><ul><li>admirez les étoiles </li></ul><ul><li>au temps pour moi </li></ul><ul><li>gicler </li></ul><ul><li>envoyer </li></ul><ul><li>annoncez les couleurs </li></ul><ul><li>la gloire </li></ul><ul><li>rassemblement </li></ul><ul><li>« ropos » </li></ul><ul><li>bahutage </li></ul><ul><li>brigade </li></ul><ul><li>écurie </li></ul><ul><li>femmelette </li></ul>
  8. 9. II – Le jargon militaire comme champ de variation. <ul><li>Le lexique militaire, en fait, est admis par tous les utilisateurs sur le terrain étudié </li></ul><ul><li>Des expressions que ses supérieurs ont sélectionnées pour lui, afin de respecter les bonnes manières. </li></ul>DEBUT
  9. 10. exemples  : <ul><li>Perception, réintégration : aller chercher, rendre. </li></ul><ul><li>A l’imitation : toujours faire paraître que son chef. </li></ul><ul><li>Qui va lieu : à ajouter après un nom que l’on désire mettre en valeur. </li></ul>DEBUT
  10. 11. « au temps pour moi » <ul><li>« au temps pour moi » origine militaire </li></ul><ul><li>« autant pour moi » Origine musicale </li></ul><ul><li>Pour le « français correct » de Maurice Grevisse et le petit robert, la bonne graphie est « au temps pour moi ». </li></ul>DEBUT
  11. 12. Emploi <ul><li>L’expression est utilisée par celui qui, investi de l’autorité, vient de commettre une fausse manœuvre collective et, </li></ul><ul><li>par extension, par celui qui s’est trompé et s’en rend compte avant les autres. </li></ul>DEBUT
  12. 13. Normes et connotations <ul><li>Mots à éviter/mot utiles </li></ul><ul><li>Allô    « à qui j’ai l’honneur » </li></ul><ul><li>vacances  permission </li></ul><ul><li>« pourquoi » est un mot qui n’existe pas, il faut l’oublier. </li></ul><ul><li>«  merci  », «  logique  » sont des termes à oublier. </li></ul>DEBUT
  13. 14. Expressions qualifiées comme utiles <ul><li>à 3h : à droite </li></ul><ul><li>à 9h : à gauche </li></ul><ul><li>à 12h : devant </li></ul><ul><li>à 6h : derrière </li></ul><ul><li>négatif : pour la non satisfaction. </li></ul>DEBUT
  14. 15. Les acronymes <ul><li>Le procédé a pour utilité de rendre une conversation entre les militaires impossible à comprendre pour un civil non militarisé. </li></ul>DEBUT
  15. 16. Exemples <ul><li>IST : instruction sur le tir </li></ul><ul><li>LRAC : lance-recoltes anti-chars. </li></ul><ul><li>CR : compte rendu / combat rapproché </li></ul><ul><li>TS : traitement spécial </li></ul><ul><li>RAS : rien à signaler </li></ul><ul><li>FCB : formation commune de base </li></ul>DEBUT
  16. 17. III - Corrélation du lexique et du social. <ul><li>Pratiques langagières </li></ul><ul><ul><ul><li>Appellations. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les pavillons  : les oreilles </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les youxe  : les yeux </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>La mouxesse : le fait d’être mou </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Troupeau  : promotion </li></ul></ul></ul>DEBUT
  17. 18. Les insultes <ul><li>Mouchard </li></ul><ul><li>Minable </li></ul><ul><li>Bizute </li></ul><ul><li>Sale </li></ul><ul><li>Infermière </li></ul><ul><li>Femmelette </li></ul><ul><li>Assistante </li></ul><ul><li>Civile </li></ul>DEBUT
  18. 19. Les commandements <ul><li>Admirez les étoiles   : levez les têtes </li></ul><ul><li>Giclez  : accélérez </li></ul><ul><li>Entamez  : mettez vous à faire la chose </li></ul><ul><li>Envoyez  : mangez ; chantez </li></ul><ul><li>Annoncez les couleurs  : présentez vous. </li></ul>DEBUT
  19. 20. Paramètres sociaux : <ul><li>Tradition </li></ul><ul><li>ensemble de mœurs , de coutumes , de prestations culturelles et de performances langagières </li></ul><ul><li>afin d’assurer une instruction psychique spécialisée </li></ul>DEBUT
  20. 21. <ul><li>Les responsables des traditions se moquent du français </li></ul><ul><li>Mou  : Mouxesse </li></ul><ul><li>Minable  : Minabilité </li></ul><ul><li>Dormir  : Dormation </li></ul><ul><li>Yeux  : Youxe </li></ul>DEBUT
  21. 22. Le sexe <ul><li>les hommes comme les protecteurs et les femmes comme les protégées </li></ul><ul><li>chaque commandement, chaque chant, chaque discours, contribue à accentuer les stéréotypes traditionnels liés au genre. </li></ul>DEBUT
  22. 23. <ul><li>les insultes dévalorisant le subordonné qui vient de commettre une faute par des mots désignant la femme : </li></ul><ul><li>Infirmière. </li></ul><ul><li>T’biba </li></ul><ul><li>femmelete </li></ul>DEBUT
  23. 24. La hiérarchie <ul><li>le militaire prend en compte la position hiérarchique du locuteur par rapport à l’interlocuteur </li></ul><ul><li>nous pouvons distinguer clairement entre deux couches sociolectales  : </li></ul><ul><li>officiers // hommes de troupe </li></ul>DEBUT
  24. 25. Conclusion <ul><li>le jargon militaire est caractérisé par une certaine fermeture sur soit </li></ul><ul><li>la richesse lexicale du jargon militaire constitue un code assurant l’intercompréhension </li></ul>DEBUT
  25. 26. <ul><li>Les lexicologues ont reconnu la nécessité de prendre en considération des environnement plus larges (co-occurrences, incompatibilité, opposition) </li></ul><ul><li>D’autre part, les principales variables sociales qui interviennent sur la production langagière des locuteurs </li></ul>DEBUT
  26. 27. Merci de votre attention! DEBUT
  1. Gostou de algum slide específico?

    Recortar slides é uma maneira fácil de colecionar informações para acessar mais tarde.

×