Journal de campagne d'Olivier Marleix
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Journal de campagne d'Olivier Marleix

on

  • 1,262 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,262
Views on SlideShare
1,262
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Journal de campagne d'Olivier Marleix Journal de campagne d'Olivier Marleix Document Transcript

  • MARLEIX journal ok_Mise en page 1 25/05/12 08:35 Page1 Olivier Elections législatives 10 et 17 juin 2012 Marleix 2ème circonscription d’Eure-et-Loir suppléante Christelle Minard Gérard Hamel à nos côtés ’ page 2 Se battre pour l’emploi et les entreprises un député ’ page 4 Ne rien lâcher avec vous sur la sécurité ’ page 6 Défendre nos agriculteurs Soutenir la ruralité ’ page 8 Améliorer l’accès à la formation Être solidaires ’ page 10 www.oliviermarleix.fr
  • MARLEIX journal ok_Mise en page 1 25/05/12 08:35 Page2 LA 2ème CirCONSCriPtiON D’EurE-Et-LOir GérArD HAMEL, PréSiDENt Du COMité DE SOutiEN D’OLiviEr MArLEix Pendant 19 ans, vous m’avez fait confiance pour vous représenter à lAssemblée Nationale. Aujourdhui, je vous demande de reporter toute cette confiance sur Olivier Marleix et Christelle Minard qui incarnent le renouveau de notre territoire. Jai besoin deux pour continuer à nous battre pour Dreux et notre circonscription. Gérard Hamel, Député sortant Gérard Hamel soutient Olivier Marleix et Christelle Minard 2 Maire de Dreux
  • MARLEIX journal ok_Mise en page 1 25/05/12 08:35 Page3 EDitO Les 10 et 17 juin prochains, vous élirez un nouveau député. Je crois quun député, même sil porte des convictions, nest pas seulement membre dun groupe politique. Albéric de Montgolfier, aux côtés d’Olivier Marleix, pose la première Cest avant tout un élu qui fait pierre du Centre de Secours de Bû le lien entre le citoyen et le sommet de lÉtat. Dans une A Dreux, avec Gérard Hamel et Roselyne même journée, un député peut Bachelot, alors ministre des Solidarités par exemple recueillir le matin les doléances dun artisan, dun commerçant ou dun agriculteur, puis en faire part laprès-midi même, au ministre Christelle Minard, une élue attachée aux valeurs de la famille capable de répondre au problème évoqué, quil rencon- trera à lAssemblée Nationale. Cest une responsabilité unique et passionnante qui suppose dêtre au plus près de ses Olivier Marleix aime se ressourcer près des siens concitoyens et davoir envie à Anet de faire entendre leur voix. Cest donc un acteur engagé OLiviEr MArLEix qui doit être utile à son territoire et à ses habitants. Un engagement associatif de tous les instants pour Christelle Minard Agé de 41 ans, je vis à Anet dont je Dans cet esprit, je ne vous fais suis le maire. Avec ma femme, nous quune seule promesse : celle avons la joie davoir deux petites filles. CHriStELLE Après avoir été le collaborateur dêtre un député avec vous, pleinement à votre écoute et à MiNArD du Président du Conseil général, le Dr votre service, pour défendre Taugourdeau, jai travaillé auprès 42 ans, mariée et maman de 2 gar- du Président de la République de 2007 vos intérêts et ceux de notre çons, jhabite Tremblay-les-Villages, à 2011. Elu conseiller général du territoire. dont je suis la 1ère adjointe au maire. canton dAnet en 2008, je suis Vous pouvez compter sur moi. Après avoir été enseignante, je suis en charge de la culture, du sport et de maintenant agricultrice. Beaucoup me la vie associative. Président du Pays connaissent aussi pour mon engage- Drouais qui réunit 78 communes, je Olivier Marleix ment dans la vie associative locale mimplique dans le développement de (Téléthon, association humanitaire nos communes et de nos territoires France Vietnam à Dreux). auxquels je suis très attaché. 3
  • MARLEIX journal ok_Mise en page 1 25/05/12 08:35 Page4 Se battre pour l’emploi et les entreprises Lemploi est une priorité. Dans une circonscription marquée INTERVIEw par une forte tradition industrielle, il est essentiel dêtre à lécoute des PME locales, de conforter des filières, comme 3 quEstiONs à GérarD HaMEL député sortant - maire de Dreux Polepharma, et dattirer de nouvelles entreprises. Seul capable d’un relais efficace SE MObiLiSEr En tant que député sortant et POur maire de Dreux, vous avez dû POLEPHArMA gérer un territoire en crise. rappelez-nous le contexte ? Depuis dix ans, jai dû faire Le tissu industriel Drouais possède face à une désindustrialisation une vitrine : Polepharma. brutale. La crise a touché les Ce pôle dexcellence né dans le sous-traitants de lautomobile et Drouais représente 50 % de la produc- de lélectronique grand public. tion de médicaments en France Ces dernières années, nous avons et 4 000 emplois directs ou indirects perdu 5 000 emplois sur le bassin sur notre territoire. drouais. Pour Jean-Pierre Dubuc, son prési- dent, le rôle du député est essentiel : Comment bâtit-on une « Il nous faut avoir son écoute et son Des élus mobilisés au service de l’emploi reconversion industrielle ? soutien, pour que nous puissions Notre atout, cest lattractivité de travailler avec lui sur la législation, la région parisienne. Nous nous sur linvestissement et la fiscalité, donnons tous les moyens en met- « réacteur de secours pour que les lois tiennent compte tant à disposition des terrains, de nos contraintes ». des bâtiments, en prenant en La Pharma a été le considération les mesures prises par les collectivités ou lEtat. Nous avons regagné 3 500 emplois du Drouais, mais avec et nous devons continuer nos les génériques ou les efforts. déremboursements, les Comment voyez-vous lavenir et le duo que vous formerez avec risques sont nombreux Olivier Marleix ? pour lemploi. Il va fal- Lavenir, je le vois avec optimisme compte tenu de nos atouts. Le rôle loir se battre pour la « du député est très important. protéger. Olivier Marleix est le seul capable dun relais efficace pour obtenir des aides et reconstituer des Olivier Marleix emplois. Polepharma, une filière qu’il faut préserver 4
  • MARLEIX journal ok_Mise en page 1 25/05/12 08:35 Page5 AGir POur L’EMPLOi DANS NOS PME TÉMOIgNAgE Eurofeu, à Senonches, tout le monde DE syLvaiN LOisELEt connaît. Sous limpulsion de Nicole et Michel Lahouati, le groupe produit Un député qui monte plus de 500 000 extincteurs par an, au créneau et emploie près de 750 personnes. Pour Michel Lahouati, le contexte « Cette fonderie créée en 1850 politique est très important : « Nous avait été délocalisée en Chine il y sommes dans un domaine très a une dizaine dannées. réglementé. En cas de problème, ou a cause de coûts de transports d’évolution réglementaire, le rôle du enorme, jai envisagé de relocali- ser, en France, à Dreux. Gérard député peut être déterminant. Quand Hamel a été la locomotive de tout va bien, on na pas besoin du notre projet. il est venu deux fois député, mais en cas de problème ou Une aide au développement d’Ecovégétal avec nous au ministère de dévolution réglementaire, cela peut- apportée à Broué par Christine Lagarde lindustrie. être vital ». Et de citer un exemple : sans les aides à la réindustrialisa- « Imaginez que la loi autorise les tion voulues par Nicolas sarkozy, extincteurs exotiques qui nont aucun le projet naurait pas pu voir le contrôle ; cela aurait un impact sur jour. Cet investissement de 13 nos emplois ». millions deuros va permettre de créer plus de 100 emplois. LE tOuriSME fACtEur tout seul, on ne peut pas faire DE DévELOPPEMENt grand-chose. un député comme Olivier Marleix doit être un relais. par Jean-Pierre Jallot La vie dune entreprise est semée Vice-président du Conseil général, maire dembûches. de la Ferté-Vidame, et président du Comité Cest important un député qui Départemental de Tourisme monte au créneau pour nous Une attention au commerce aider ». « Ce secteur représente 6,4% et à l’artisanat dans les territoires ruraux de notre économie. En Eure-et- Loir, ce sont plus de 2 000 emplois. Cest grâce au tourisme quà la Ferté-vidame, on compte encore Mes engagements 16 commerces et de multiples ani- mations culturelles pour un village a aider les entreprises locales à se développer, à travers notamment de 800 habitants. il est regrettable le haut-débit, et aider de nouvelles activités à simplanter. que le tourisme ne soit pas suffi- a conforter les filières existantes comme Polepharma. samment pris en considération. tous les freins, toutes les idées a faire en sorte que notre territoire parle dune seule voix pour développer reçues ne disparaîtront que si le nos zones dactivités sur la RN 12 et la RN 154. tourisme devient une vraie cause a maintenir des zones dactivités de proximité dans les chefs lieux nationale, et je sais pouvoir comp- de canton, des commerces et des artisans dans les territoires ruraux. ter sur Olivier Marleix pour mener a accompagner les entreprises en difficulté pour préserver les emplois. à bien cette politique offensive ». 5
  • MARLEIX journal ok_Mise en page 1 25/05/12 08:35 Page6 Ne rien lâcher sur la sécurité La sécurité doit rester SAiSiE rECOrD une priorité dans notre cir- DES GENDArMES conscription tant à Dreux quà la campagne. DANS LE DrOuAiS Elus et forces de lordre Les gendarmes euréliens ont fait fort, très fort. doivent restés mobilisés pour En février 2010, ils ont saisi 3,2 protéger nos concitoyens tonnes de résine de cannabis et un important arsenal à Sorel-Moussel. contre les trafics, les Un an auparavant, une information cambriolages, les atteintes Dans la région drouaise, une mobilisation judiciaire pour « association de malfai- teurs » et « trafic international aux personnes (lycéens de tous les instants des forces de l’ordre contre la délinquance de stupéfiants » avait permis détablir agressés ou personnes que de la résine de cannabis en prove- nance du Maroc, était acheminée en âgées abusées). A SAvOir Espagne par bateau, puis convoyée par « go fast » en région parisienne. Il faut aussi une Justice plus un Gir à Dreux Il sagit de la prise la plus importante forte face aux délinquants. En janvier 2012, le ministre de jamais réalisée par la gendarmerie. lintérieur Claude Guéant a créé à Dreux un Gir (Groupe d’intervention régionale) ras- semblant policiers, gendarmes, douaniers et agents du fisc pour mieux lutter contre les réseaux de trafiquants. A DrEux, LE DrOit à LA trANquiLLité par Jean-Paul brunet commerçant à Dreux « La baisse de la délinquance, on la ressent. La vie de tous les jours est moins compliquée. il y a par exemple moins de bandes dans les rues, dans les magasins. Par le passé, il nétait pas rare de voir des bandes de 20 gamins faire irruption dans nos commerces… et ils ne ressortaient pas les mains vides. Depuis cinq ou six ans, tout ça, cest fini. Je lexplique par la présence de caméras de vidéo-protection, par une pré- sence policière permanente mais discrète, mais aussi peut-être par le fait Olivier Marleix a été un proche collaborateur que les jeunes se sentent plus à laise dans des quartiers rénovés et sans de Claude Guéant au Ministère de l’Intérieur doute mieux intégrés ». 6
  • MARLEIX journal ok_Mise en page 1 25/05/12 08:35 Page7 LES JEuNES, TÉMOIgNAgE PrEMièrES viCtiMES D’aLaiN LEBarBiEr Du trAfiC DE DrOGuE La vidéoprotection… Et DES rACkEtS notre réponse un policier témoigne : « De plus Bû, 1 850 habitants, a été confron- en plus de jeunes consomment tée ces dernières années à des du cannabis. Les chiffres sont cambriolages et des dégradations préoccupants. a lâge de 16 ans, diverses. les jeunes Français sont actuelle- A Dreux, la présence permanente des ment les premiers consommateurs En 2010, le nettoyage des tags policiers du commissariat sur le terrain avait coûté 8 € par foyer, pour donne des résultats positifs dEurope. au sein de la police, le seul mois daoût ! « On a il existe un sentiment dimpuis- alors commencé à évoquer la sance face à ce fléau, les « dealers vidéo-protection », explique alain » nhésitent pas à faire appel aux Lebarbier, 1er adjoint au maire. jeunes de 13-16 ans pour servir de En 2011, sept caméras ont été « guetteurs », lappât du gain pour installées pour une surveillance ces jeunes nest pas négligeable ». 24 h/24, 7 jours/7. Coût de lin- Ce policier sinquiète également vestissement : 15 € par foyer. du racket : « La force des “bandes” « il y a eu un accueil très positif. favorise une délinquance juvénile. il est très important demployer le un simple défi peut parfois devenir bon terme. vidéosurveillance, une affaire judiciaire considérable». cest le flicage. vidéoprotection, Et de conclure : « La police reste les gens lacceptent mieux », Alain Lebarbier, élu de Bû, convaincu démunie surtout quand la Justice résume lélu. Depuis linstallation de l’efficacité de la vidéoprotection est laxiste ». y compris en milieu rural des caméras, huit affaires ont été mises au jour : des vols, des dégradations et cela a permis lin- terpellation dindividus suspects. Mes engagements a La sécurité des biens et des personnes est le premier des droits en milieu urbain mais aussi dans les villages également frappés par « ont trop le souffert les cambriolages et le trafic de drogue. La sécurité doit rester une Dreux et Drouais priorité comme cela a été le cas depuis 10 ans grâce à Nicolas Sarkozy (baisse de 17% de la délinquance). a La police et la gendarmerie doivent bénéficier de moyens matériels de l’insécurité pour se adaptés (effectifs, véhicules, vidéoprotection des villes, des cœurs de villages et des liaisons routières avec lIle-de-France). permettre un retour en a Au-delà du travail formidable des policiers et des gendarmes, arrière. « la lutte contre la délinquance exige une Justice ferme. Peines plancher pour les récidivistes, suppression des remises de peines automatiques, rétention de sûreté pour les criminels dangereux : autant de mesures Olivier Marleix combattues par le PS ! 7
  • MARLEIX journal ok_Mise en page 1 25/05/12 08:35 Page8 Défendre nos agriculteurs S Les territoires ruraux et leurs PréPArEr LA PAC 2014 habitants se sentent depuis trop longtemps abandonnés La réforme de la PAC (Politique Agricole Commune) en 2013 est au profit des grandes villes. un enjeu très important pour les agriculteurs de notre circonscription. La ruralité nest pas le vestige Le député devra être à leurs côtés du passé, cest la réalité de la pour faire face à ce rendez-vous. La préoccuptaion de l’environnement, vie de millions de Français que les agriculteurs ne contestent pas, qui doivent être mieux ne doit pas se traduire par des mesures anti-économiques. entendus. Il faut : Le but, cest bien de pouvoir nourrir la a aider lagriculture, planète en produisant plus et mieux. La convergence des aides euro- a aider les commerçants péennes doit prendre en compte Olivier Marleix et Christelle Minard et les artisans, les différences de niveaux de vie dans à l’écoute des agriculteurs, comme ici, avec Benoît Hallay les états membres. a réduire les inégalités entre Le projet de réforme de la PAC prévoit le monde urbain et le milieu 7 % de réserve écologique. Ce type de mesure ne doit pas entraîner rural. la création de nouvelles jachères. Nous avons besoin de produire pour répondre aux grands enjeux alimen- CONCiLiEr taires de demain ! ENvirONNEMENt Et rENtAbiLité La protection de l’eau potable est une préoccupation majeure dans notre cir- conscription. Les zones de captage y recouvrent des milliers d’hectares. Les mesures à mettre en place dans ces périmètres ne doivent pas se tra- duire par de nouvelles contraintes administratives, souvent inefficaces. Au contraire, elles doivent être prises en concertation avec les agriculteurs et respecter l’équilibre économique des exploitations. La profession agricole est déjà très engagée dans la protection de l’eau et de l’environnement et les efforts réalisés ne sont pas suffisamment Le Drouais, des espaces fonciers et une richesse naturelle à défendre 8 reconnus.
  • MARLEIX journal ok_Mise en page 1 25/05/12 08:35 Page9 Soutenir la ruralité TÉMOIgNAgE DE MiCHEL LaMBErt, CHarCutiEr CHASSE & trADitiONS par Gaël renaudin Un coup de pouce déterminant animateur au syndicat Michel Lambert est charcutier à Brezolles depuis 18 ans. il y a trois ans, dinitiative de La Ferté-vidame pour rénover son commerce et sa vitrine, il a été retenu dans le cadre dun Défenseur de la ruralité projet OraC (Opération de restructuration de lartisanat et du commerce) . « Ce coup de pouce dun montant de 10 000 € a été déterminant » souligne Michel Lambert qui mise sur le futur député pour maintenir des « Olivier Marleix représente la rura- dispositifs daide au commerce et à lartisanat en milieu rural. lité, car il est issu dun canton à forte dimension rurale. il est forcément attaché au milieu de la chasse, compte tenu de sa rENfOrCEr proximité avec la forêt de Dreux. il porte parfaitement les valeurs de LA vitALité la droite dont les racines se trouvent dans le monde rural. LE tErritOirE La gauche na jamais représenté ce monde ! Olivier Marleix a compris le poids Les deux tiers des jeunes vivent en économique du monde rural. milieu rural. Ce sont bien les com- si la France est la première munes rurales qui attirent le plus de destination mondiale, cest en nouveaux habitants. Conséquence, il raison de son patrimoine histo- nous faut veiller à mettre plus déquili- rique, culturel et paysager dans bre dans la répartition des services. On Aux côtés de François Caré et Jean-Paul lequel les agriculteurs et les pense en premier lieu aux transports, Moktar, Olivier Marleix en réunion chasseurs ont toute leur place. » à linternet haut débit, plus générale- sur la chasse à la Ferté-Vidame ment au service à la population. Il ne faut plus, et particulièrement dans notre circonscription que ruralité rime avec isolement. Mes engagements a Le député doit être le protecteur de la ruralité et le relais des agricul- teurs de notre territoire particulièrement face à ces défis : a la réforme de la PAC en 2013, et notamment les inquiétudes liées au « verdissement » des aides, a la protection de la ressource en eau qui ne doit pas se traduire par une réduction excessive et sans contrepartie des surfaces, et de la capacité de production, a la préservation du foncier agricole, a la mise en valeur des chefs-lieux de canton qui doivent conserver leur attractivité grâce à un aménagement du territoire plus équilibré. Chez le boulanger de Brezolles, avec le maire Hubert Hériot, Olivier Marleix, En toile de fond, cest la pérennité des communes rurales qui est en jeu. veut défendre le commerce rural 9
  • MARLEIX journal ok_Mise en page 1 25/05/12 08:35 Page10 Améliorer l’accès à la formation Ê La formation, cest légalité des chances pour les jeunes. TÉMOIgNAgE La situation nest pas satisfaisante sur notre territoire. D’iNès a Lécole ne compense pas assez les inégalités familiales. a Loffre de formation est insuffisante. Il faut, par exemple, Sa galère d’étudiante un CFA (Centre de Formation de Apprentis). inès est étudiante en Master 1 de langues étrangères appliquées à a Luniversité est trop éloignée et donc inaccessible. luniversité de tours. Cette euré- lienne de 22 ans rêve de trouver un emploi à l’international. Le che- min est encore long, tout comme il D’AutrES SOLutiONS lest, chaque semaine, entre la POur APPrENDrE région de Brezolles où vit sa famille et les bords de la Loire. par Gérard Sourisseau « En général, je prends le Conseiller général transbeauce, mais le trajet est de Brezolles, maire de long, près de 3 heures. Cest pour- Saint-Lubin-des-Joncherets, quoi je ne reviens quune semaine proviseur de lycée sur deux. il y a aussi le covoitu- rage, mais ce nest pas toujours évident », confie inès. Elle ne On enseigne aujourdhui comme comprend pas, et sa famille non autrefois. plus, que les politiques ne se On passe trop par le cours magis- soient pas davantage mobilisés Distribution d’encyclopédies aux élèves tral, notamment au lycée et les entrant en 6e par Olivier Marleix, dans sur ce problème. Pour eux, l’accès ados y sont de moins en moins le cadre du plan de réussite scolaire facilité aux universités parisiennes réceptifs. qu’il a initié au Conseil général est bel et bien la piste à explorer. « Je veux me battre pour l’implantation il faut que lécole passe par une prise en charge plus individuelle, quon fasse de laccompagnement « personnel. il faut sortir du système quon a d’un CFA à Dreux. toujours eu, cest-à-dire plus Olivier Marleix délèves, plus de profs, plus de moyens qui a montré ses limites. J’ai beaucoup travaillé avec Olivier Mes engagements Marleix sur les questions d’éduca- tion. C’est lui qui a impulsé, il y a Notre circonscription souffre dun manque doffres de formation après quelques années, un plan de le bac, ce qui dissuade de nombreux jeunes de poursuivre leurs études. réussite scolaire pour les collégiens a Je veux mobiliser les différents acteurs compétents pour développer de notre département (encyclopé- de nouvelles formations sur notre territoire. dies, soutien scolaire, bourses aux élèves méritants…) qui a eu des a Nous devons tout faire pour mettre un terme à linjustice de effets très positifs sur nos résultats léloignement qui fait de laccès à luniversité une charge trop lourde au brevet des collèges. pour les familles.10
  • MARLEIX journal ok_Mise en page 1 25/05/12 08:35 Page11 Être solidaires Luttons contre les abus et recentrons la solidarité sur ceux qui en ont le plus besoin : personnes handicapées, personnes INTERVIEw âgées et ceux qui font face à un accident de la vie. 2 quEstiONs à XaviEr NiCOLas Vice-président du Conseil général en charge du social, maire de Senonches. HANDiCAP, LE DéPuté Favoriser l’installation ENCOrE Et LA DéPENDANCE des médecins uN EffOrt par Catherine rault En terme doffre de soins, quelles sont les priorités ? Première adjointe au maire de Dreux en charge du Cest une avancée de ces dernières social. il faut favoriser linstallation des années grâce à la loi de 2005. professionnels de santé dans les « On vit plus zones déficitaires. Des initiatives Le Conseil général met tout en œuvre longtemps et mieux, de cet ordre ont été prises pour les pour faciliter la vie de la personne et il faut s’en réjouir. La réforme de infirmières, les sages-femmes handicapée dans le milieu ordinaire. la dépendance sera un des grands et les kinés. il faut faire pareil avec Un chiffre, parmi dautres : depuis débats auquel aura à prendre part 5 ans, le nombre denfants handicapés les médecins. On pourrait imaginer notre député. il faut explorer de de payer un peu plus cher des scolarisés a grimpé de 50 %. nouvelles formes d’hébergements, Il faut peser davantage à lavenir professionnels qui iraient dans du type des résidences service, des zones peu denses. pour ouvrir de nouvelles places facilitant, à un coût maîtrisé, en maison daccueil spécialisée, pour le travail des associations d’aide les personnes les plus lourdement Etes-vous favorable à une à domicile ». handicapées. Aujourdhui, il existe coopération interprofessionnelle ? 80 places dans le département, Bien sûr, dautant que cest une notamment à Senonches. déclinaison de la loi reprise dans Il en faudrait au moins le double. « Il faut arrêter les conventions avec les médecins, les pharmaciens, les infirmiers et les kinés. Le but est déconomiser du temps aux médecins en confiant de confondre un certain nombre de tâches aux autres professionnels de santé. la nécessaire solidarité envers ceux qui en ont Hôpital vraiment besoin L’hôpital de Dreux est une chance pour notre territoire. (handicapés, il faut veiller à maintenir personnes âgées…) l’attractivité de ses services en et lassistanat complément de Chartres. qui est un abus. « Olivier Marleix L’hôpital de Dreux, un établissement indispensable et des services de qualité à maintenir Son SAMu et ses hélicoptères sont de formidables atouts ! 11
  • MARLEIX journal ok_Mise en page 1 25/05/12 08:35 Page12 Ensemble avec Olivier Marleix De nombreux élus locaux rassemblés à Chérisy, autour d’Olivier Marleix et Christelle Minard, pour une nouvelle dynamique du territoire Les parlementaires Albéric de Montgolfier, gérard Cornu, Joël Billard, Philippe Vigier et Laure de La Raudière Les conseillers généraux et régionaux Jean-Pierre gaboriau, Jean-Pierre Jallot, Jacques Lemare, Xavier Nicolas, gérard Sourisseau, Josette Philippe De nombreux maires de toutes sensibilités politiques Christian de Vimal du Bouchet Abondant Véronique Detoc Ardelles Pascal Philippot Berchères-sur-Vesgre Jean-Pierre guérin Boissy-les-Perche Jean-Claude Delanoé Boncourt Bernard Jonnier Boullay-les-Deux-Eglises Hubert Hériot Brezolles Patrice Leromain Broué Evelyne Lefebvre Bû Hubert Blondel Champagne Cécile Lamy La Chapelle-Forainvilliers Jean-Paul Sorand Chataincourt Francis Pecquenard La Chaussée-dIvry Michel Lethuillier Chérisy Alain Bibille Dampierre-sur-Avre Christelle Lorin Digny Dominique Duclos La Chapelle-Fortin Alain Badets garnay Michel Cadot goussainville Philippe glanard guainville guy Duval Havelu Marie-Christine Loyer Louvilliers-les-Perche Vincent gajas Maillebois Véronique Baston Marville-Moutiers-Brulé Didier Simo Le Mesnil-Simon Nicole Lahouati Le Mesnil-Thomas Denis Chéron Montreuil Kléber Lecointre Morvilliers Pascal Lepetit Oulins Roger His La Puisaye Jean Pasquier Puiseux Nicole Delaygue Les Ressuintes Christian Bichon Rohaire Yves-Marie Relier Rouvres Bernard Crabé St Ange-et-Torçay Philippe Sandrin St Lubin-de-la-Haye Marie-France Leclerc St Maixme-Hauterive Philippe Dumas St Ouen-Marchefroy Jacques Baston La Saucelle Jacques Le Bihan Saussay Chantal Deseyne Serville Norbert Maitre Sorel-Moussel Dominique Journet Thimert-gâtelles Christian Berthelier Tréon Jean Portevin Prudemanche Jérôme Depondt Marchezais… Et aussi… Jean-Charles Taugourdeau député du Maine-et-Loire, François Caré ancien conseiller régional CPNT, Jacques Dussutour ancien maire de La Ferté-Vidame et Président du Parc du Perche guy Naveau, René-Jean Fontanille avocat, ancien conseiller général de Dreux, Roselyne Bachelot, Laurent wauquiez, Claude guéant, Bruno Le Maire, Frédéric Nihous, François Baroin, David Douillet ancien ministre des Sports et double champion olympique de judo Comme je le fais déjà, je minvestirai auprès de chacune et chacun dentre vous, en étant présent sur le terrain. uNE SEuLE PrOMESSE : PréSENt, DiSPONibLE, EffiCACE, JE SErAi à vOtrE SErviCE. Retrouvez-moi sur Internet : www.oliviermarleix.fr Olivier Marleix - 7 rue St-Martin 28100 Dreux - tél : 02.37 .82 .00 .00 - mail : o.marleix@gmail.com