U.E. BIODIVERSITY INFORMATICSEtude de l’érosion de la biodiversité sur laLangue de Barbarie : perspective desauvegarde num...
U.E. BIODIVERSITY INFORMATICS                                     Porteur du projet :Nom : NDOYEPrénom : SoukèyeTitre du p...
U.E. BIODIVERSITY INFORMATICSperformance de la machine, et donc une évaluation exhaustive, de l’état de la biodiversité,oc...
U.E. BIODIVERSITY INFORMATICSCependant la brèche ouverte sur la Langue de Barbarie pour sauver la ville de St-Louis desino...
U.E. BIODIVERSITY INFORMATICS_ En premier, mener des prospections sur la Langue de Barbarie et faire un inventaire de safa...
U.E. BIODIVERSITY INFORMATICS                 Interface de Patrimoine numériqueAinsi la consultation se fera à travers une...
U.E. BIODIVERSITY INFORMATICSLe résultat sera affiché sous forme de requête répondant à une demande précise, comme lamontr...
U.E. BIODIVERSITY INFORMATICS              Interface de recherche du GBIFPar contre l’interface prévoit un message de « no...
U.E. BIODIVERSITY INFORMATICS       Portail d’accès patrimoine numérique de la Langue de Barbarie       Interface du conte...
U.E. BIODIVERSITY INFORMATICSBilan financierBUDGET DEMANDE                                                        4210euro...
U.E. BIODIVERSITY INFORMATICS                                       Equipe#2 (WWF)Laboratoire                             ...
U.E. BIODIVERSITY INFORMATICS                                12
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Projet d'étude de la biodiversité sur la langue de Barbarie: Perspective de sauvegarde numérique de son patrimoine biologique

417
-1

Published on

Published in: Real Estate
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
417
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Projet d'étude de la biodiversité sur la langue de Barbarie: Perspective de sauvegarde numérique de son patrimoine biologique

  1. 1. U.E. BIODIVERSITY INFORMATICSEtude de l’érosion de la biodiversité sur laLangue de Barbarie : perspective desauvegarde numérique de son patrimoinebiologique.SOS||RISoukèye NDOYE Master 2 BVT, MNHN/UPMC14 Décembre2010
  2. 2. U.E. BIODIVERSITY INFORMATICS Porteur du projet :Nom : NDOYEPrénom : SoukèyeTitre du projet :Etude de l’érosion de la biodiversité sur la Langue de Barbarie : Perspective de sauvegardenumérique de son patrimoine biologique.Durée du projet : 12 moisAcronyme du titre : SOS||RI*(*lire: SOS BARE BARE RI =SOS BARBARIE)Résumé La langue de Barbarie est un cordon de sable de 120m à 400m* de large s’étalant surquelques 25 km entre deux flots, l’océan atlantique et le fleuve Sénégal. Cependant le canalde délestage de 4m, creusé en 2003, accentué jusqu’à 900m actuellement, a morpho-dynamiquement enclenché la disparition de l’écosystème de la Langue de Barbarie. C’estdans ce contexte, que s’inscrit le projet SOS||RI qui propose la sauvegarde numérique de sonpatrimoine biologique, afin de constituer l’outil, à la fois évaluateur et informatif, de lasituation précaire qui prévaut sur la Langue de Barbarie.*infos recueillit auprès de PANAPRESS 2005Résumés en anglaisThe SOS||RI mission’s is to digitally preserve the biological heritage of the digital zone.Sauvegarde materialized by: From outset inventories of flora and fauna; a creating databaseafter analyzing data collected as well as webpages communication between users and thedatabase. This will make available the data of biodiversity on the Langue de Barbarie, andwants to do an inventory on the Langue de Barbarie by way of sensitivity opinion leadersregarding the emergency measures to be adopted for the rehabilitation of the said area at riskto his utter decimation.Caractère innovant du projet Il découle de sources documentaires que des inventaires floristiques et fauniques ont été déjàmenés sur la Langue de Barbarie. L’approche innovante que préconise SOS||RI, en proposantune plateforme numérique des données, est de faciliter l’accession aux connaissances sur labiodiversité de la dite zone. La numérisation offrant cependant une trituration des données à la 2
  3. 3. U.E. BIODIVERSITY INFORMATICSperformance de la machine, et donc une évaluation exhaustive, de l’état de la biodiversité,occasionnée par la brèche ouverte, peut être opérée à la lumière de l’ordinateur.Positionnement national/international du projetClassée patrimoine mondial de l’Unesco grâce à cette partie du parc national des oiseauxqu’elle héberge, la Langue de Barbarie accueille des expéditions d’organismes mondiaux telsle CIEDEL, le Wetlands International, ONCFS et le DIOE dans le cadre d’exploration de labiodiversité, de conservation, de restauration et de suivi d’aménagement du milieu.Cependant SOS||RI, pionnier dans la perspective de sauvegarde numérique de son patrimoinese veut contribuer dans le champ de l’exploration de la biodiversité en facilitant par ailleursl’accès à la connaissance de cette biodiversité.Descriptif du projet : objectifs, programme prévisionnel, résultats etvalorisation attendusDe son nom qui rappelle l’abondance du figuier de Barbarie, qui peupla son terroir, la Languede Barbarie offre un paysage pittoresque d’un écosystème fluviomaritime exceptionnel ;écosystème qui accueille, des oiseaux nicheurs sur environs 2000ha. Langue de Barbarie vue aérienne Niche des oiseaux d’eauLangue de Barbarie en Images satellites 3
  4. 4. U.E. BIODIVERSITY INFORMATICSCependant la brèche ouverte sur la Langue de Barbarie pour sauver la ville de St-Louis desinondations a un impact environnemental difficile à gérer, parce que bouleversant à tous lesniveaux, le fonctionnement de cet écosystème esturien. Image de la BrècheBrèche ouverte à travers la Langue de BarbarieLe constat de la situation au visu, a motivé la mise en place du projet SOS||RI qui s’est donnécomme objectif principal, la sauvegarde numérique du patrimoine biologique de la Langue deBarbarie, afin de fournir une plateforme pertinente d’évaluation de sa perte en biodiversité. Leprojet SOS||RI se voudra au terme de sa mise en œuvre, constituer un outil d’aide à la prise dedécision quant aux mesures d’urgences à adopter pour la restauration de cet écosystème. Ilpropose à cet effet un plan prévisionnel articulé respectivement comme suit : 4
  5. 5. U.E. BIODIVERSITY INFORMATICS_ En premier, mener des prospections sur la Langue de Barbarie et faire un inventaire de safaune et de sa flore._ Une analyse et une numérisation des données collectées._ Une création d’une base de données et de sa page web dynamique de consultation. _ Une création d’une interface récapitulative des données documentaires sur la Langue deBarbarie. Cette interface « Noms Vernaculaires » compte visualiser l’ensemble des êtresvivants de la Langue de Barbarie recensés dans la littérature. Ainsi une étude comparativeavec les données effectivement collectées et confinées dans la base de données, permettrad’évaluer l’érosion de la biodiversité sur les lieux étudiés_ Ensuite une création d’un portail accessible en ligne sur les données de la biodiversité ;portail qui sera un composite d’interfaces en plus de celui de « Noms vernaculaires » et lapage web dynamique de la base de données ; à savoir, un onglet sur « St Louis du Sénégal »qui demeure le contexte qui accueille le projet SOS||RI ; un onglet sur le « Parc oiselier de laLangue de Barbarie » qui est également menacé de disparition, et enfin un onglet pour lesrecueils bibliographiques sur la Langue de Barbarie._ Enfin il nous faudra au terme de la mise en application du plan prévisionnel, trouver unhébergeur de site web.A l’issu de ce plan prévisionnel les résultats attendus seront en premier lieu ; une base dedonnées sous MySQL (Cf. patrimoine numérique de la Langue de Barbarie). Patrimoine numérique de la Langue de BarbarieLa base de données une fois crée sera connectée à une interface d’accès en ligne qui jouera lerôle d’interprète entre la base de données et les utilisateurs (Cf. Interface Patrimoinenumérique). Un formulaire de recherche est prévu pour assurer la communication avec la basede données. 5
  6. 6. U.E. BIODIVERSITY INFORMATICS Interface de Patrimoine numériqueAinsi la consultation se fera à travers une recherche par mot clé, comme indiqué sur la figureci après. Fonctionnalité de l’interface de recherche du patrimoine numérique 6
  7. 7. U.E. BIODIVERSITY INFORMATICSLe résultat sera affiché sous forme de requête répondant à une demande précise, comme lamontre la capture d’écran. Résultat de la recherche par mot clé (1)Le résultat peut afficher des noms de plantes en url, vers des portails de recherche plusélaborés comme le GBIF, qui est apte à fournir des informations supplémentaires sur lesspécimens collectées lors de l’inventaire. A titre illustratif nous avons le Zea mays qui est unlien vers le portail de GBIF comme indiqué sur la capture d’écran ci contre. 7
  8. 8. U.E. BIODIVERSITY INFORMATICS Interface de recherche du GBIFPar contre l’interface prévoit un message de « non-informatif » si toutefois la base de donnéesn’est pas renseignée sur le spécimen recherché. Résultat de la recherche par mot clé (2)Au final, toutes les interfaces seront regroupées au sein d’un portail d’accès disponible enligne comme illustré avec les captures d’écrans ci contre. Le portail essayera quand bienmême de rendre accessible les informations et données sur la biodiversité de la Langue deBarbarie. Par exemple nous avons l’interface« St Louis du Sénégal » qui illustre bien lecontexte d’étude du projet. 8
  9. 9. U.E. BIODIVERSITY INFORMATICS Portail d’accès patrimoine numérique de la Langue de Barbarie Interface du contexte du projetEn termes de valorisation de résultats attendus, nous comptons copter les ONG que laquestion de la Langue de Barbarie interpelle, comme le projet de fond mondial pour la nature(WWF) dont les responsables ont constaté la situation de visu, en 2004 ; cest-à-dire un anaprès l’ouverture de la brèche sur la Langue de Barbarie. Collaborer avec WWF dans cetteprésence étude, nous facilitera une diffusion et une exploitation de nos résultats auprès de cesleaders d’opinion. Il nous sera intéressant d’impliquer également l’association des étudiantspour des « vacances citoyennes » ; c’est une association bien distinguée à travers des actionscitoyennes qu’elle pilote à l’endroit des secteurs défavorisés du territoire national. Ainsi desprogrammes estivales tels que les campagnes de reboisement pilotés par le réseau desnaturalistes de l’association, ou bien des caravanes de consultations cliniques gratuites, sontmenés sous l’égide de cette association. Et donc, nous comptons nous associer avec le réseaudes naturalistes de cette association (dont les activités sont fortement médiatisées) dans notrephase de prospections pour escompter une portée plus large au niveau sensibilisation, àl’endroit de la Langue de Barbarie. 9
  10. 10. U.E. BIODIVERSITY INFORMATICSBilan financierBUDGET DEMANDE 4210eurosVENTILATION DES DEPENSES PREVUESInformaticien spécialiste des bases de données 450eurosSystématicien Botaniste 400euros Expert ornithologue 400eurosEquipement (préciser)Matériel de terrain (GPS, jumelles, appareils photo numériques) 1219.99eurosGuide de terrain 80eurosFonctionnementExcursions :Hébergement 610eurosAnalyse de donnéesMissions1 semaine d’excusions sur la Langue de BarbarieEmoluments stagiaires (Master2, élèves ingénieurs par exemple) 550eurosStagiaires licence pro en Bioinformatique (nombre=2)Etudiants master1 de biologie végétale (nombre=3)Etudiants ornithologues (nombre=5)Frais généraux 500eurosTOTAL = 4210 eurosEquipes impliquées Equipe #1 (NDOYE Soukèye)Laboratoire Botanique et BiodiversitéAdresse Université Cheikh Anta Diop de Dakar B.P :5005 Dakar_Fann 10
  11. 11. U.E. BIODIVERSITY INFORMATICS Equipe#2 (WWF)Laboratoire Afrique de l’Ouest écorégionAdresse Sacré Cœur III n° 9639 Dakar SENEGALBIBLIOGRAPHIE :Image :’ Brèche ouverte à travers la Langue de Barbarie’ « Les profils transversaux de NICOLAS (1953)et de SY (1982) (in SOUMARE, 1996) et les observations et mesures in situ de SALL (1982) indiquentune variation faible du modelé »Les images illustratives introduites ont été tirées des liens suivants :http://www.senegal-online.com/francais/parcs-faune-flore/parcs/langue-de-barbarie.htmwww.recherches-africaines.net/document.php?www.kassoumay.com/.../langue-barbarie.htmlImages correspondant à St louis du Sénégalwww.saintlouisdusenegal.com/citemagique.phpwww.soninkara.com/.../la-vallee-du-fleuve-senegal--caracteristiques-biophysiques.htmlhttp://www.senegal-online.com/francais/parcs-faune-flore/parcs/djoudj.htmDéfinition des cigles utilisées :CIEDEL : Centre International des Etudes pour le Développement LocalONCSF : Office National de la Chasse Sauvage de FranceDIOE : Dénombrement Internationaux d’Oiseaux d’Eau. 11
  12. 12. U.E. BIODIVERSITY INFORMATICS 12

×