• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
La « semence » du royaume vient de l'intérieur
 

La « semence » du royaume vient de l'intérieur

on

  • 280 views

La lampe du corps est le oeil. Donc quand votre oeil est bon, tout votre corps est aussi plein de lumière ; mais quand c'est mal, votre corps est aussi rempli de ténèbres. Donc voir si la lumière ...

La lampe du corps est le oeil. Donc quand votre oeil est bon, tout votre corps est aussi plein de lumière ; mais quand c'est mal, votre corps est aussi rempli de ténèbres. Donc voir si la lumière qui est en vous n'est pas l'obscurité. Si donc votre corps tout entier est plein de lumière, n'ayant aucune partie sombre, il doit être entièrement plein de lumière, comme quand la lampe avec sa lumière brillante vous donne la lumière. »

Statistics

Views

Total Views
280
Views on SlideShare
280
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
2
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    La « semence » du royaume vient de l'intérieur La « semence » du royaume vient de l'intérieur Document Transcript

    • Zekeniam Y'ISCHRaEL Sherut haRitztzuy (le ministère de la réconciliation) par qui nous avons maintenant reçu la (Expiation) Réconciliation de l'HaRitztzuy de Dvar Que ce jour soit un jour de réconciliation et de régénération ["EHYEH ASHER EHYEH"] (HaYaH (il était), Howeh (il est) et Yihyeh (il sera). JE SUIS Mon Mémorial de génération en génération". Shemot 03:13-16 C'est mon nom pour toujours,
    • JE SUIS / SERA CE QUE JE SUIS / SERA : YaHuWaH, les de la ALuaHiYM de votre père Abraham, Yitzchak [Isaac], et Ya'aqob [Jacob], m'a envoyé vers vous. C'est mon nom pour toujours, et c'est mon Mémorial de génération togeneration."et je me suis présenté à Abraham, à Yitzchak, et Ya'aqob comme hashadday [tout-puissant]. et mon nom, YaHuWaH, ne était pas connue (célèbre) pour eux. est son nom. Le ministère de la réconciliation Message de réconciliation Torah sh'Bichtav (Torah écrite) Qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende « Sola Scriptura » (l'Ecriture seule fait autorité pour la foi) (en son nom) YaHuWaH
    • [Yah - hoo-Wah] est le nom du créateur. YaHuWSCHuA (YaHuWSCHuA) est son fils ALuaHiYM [Heem-u-Al - ALHYM] signifie « Puissants » ou « Power » Qadosh moyens ensemble-apart, Pure. Kodesh (Qodesh) signifie aussi « Set-apart » Ruwach (esprit) est le nom de Serge (hébreu) pour sa « présence », décrit comme le conseiller, d'assistance et avocat, celui qui « procède du père »
    • Teh 27: 5 Pour le jour de détresse il gardera me secrètement dans sa cabine. Dans la couverture de sa tente il cachera moi Sur un rocher il me soulève vers le haut C'est pour vous aussi ! L'écriture parle d'un lieu secret où nous pouvons simplement aller, être seul, être protégés, prier et entendre parler de Yahuahshua. Sachant qu'il y a un tel endroit est une question de foi. Revenir maintes et maintes fois, c'est une question de construire une relation. Vous ne doivent pas avoir un diplôme d'études supérieures dans n'importe quel sujet, pas besoin ont mémorisé l'écriture du début à la fin, mais au contraire Sachez la YaHuWaH de Y'ISCHRa'EL a une place pour chaque Juifs et les Gentils qui ouvriront leurs esprits et les cœurs lui. Mt 6:5-8 Quand vous priez, vous ne serez pas comme les faussairesrôle, car ils aiment à se lever et prier dans les synagogues et aux coins des rues, qu'ils peuvent être perçus par les hommes. Très certainement, je vous le dis, ils ont reçu leur récompense. Mais vous, quand vous priez, entrez dans votre chambre intérieure et après avoir fermé votre porte, prier pour votre père qui êtes dans le secret, et votre père qui voit dans le secret, vous rendra. En priant, ne pas utiliser de
    • vaines répétitions, comme les païens ; car ils pensent qu'ils sont entendues pour beaucoup leur parler. Donc ne soyez pas comme eux, vous ne voyez pas que votre père sait ce que les choses dont vous avez besoin avant que vous lui demandent. La vérité en réalité est visitée en ce lieu secret et doit être partagée par ceux qui vivront, sinon... ils périront... dans l'obscurité. Il est écrit Lu 11:33 "Nul, quand il a allumé un feu, le met dans une cave ou dans un panier, mais sur un stand, que ceux qui viennent en peuvent voir la lumière. Teh. 119: 105 Ta parole est une lampe à mes pieds et une lumière (aur) pour mon chemin.
    • La lampe du corps est le œil. Donc quand votre œil est bon, tout votre corps est aussi plein de lumière ; mais quand c'est mal, votre corps est aussi rempli de ténèbres. Donc voir si la lumière qui est en vous n'est pas l'obscurité. Si donc votre corps tout entier est plein de lumière, n'ayant aucune partie sombre, il doit être entièrement plein de lumière, comme quand la lampe avec sa lumière brillante vous donne la lumière. » Dans cet esprit, la force et l'âme de cœur nous faire étudier ensemble dans la Ruwach Et maintenant les frères et sœurs Sortez de la demeure secrète portant la lumière ! qui voit de loin. Le Secret Place, ici, brille un peu de lumière afin que beaucoup peuvent voir de loin. Les sujets que nous avons choisi sont adressent aux Juifs et les Gentils ensemble. Nous faisons cela parce que c'est ce que la Bible. Cela ouvre la fenêtre pour donner un sens plus ce que nous dit l'écriture ! Dans le lieu secret est un langage simple, quelque chose de simple à lire. Il s'agit d'un simple point de départ pour examen plus profond.
    • la « semence » du Royaume vient de l'intérieur Combien de fois nous regarde le nom de Yâ-hwuah en hébreu et sont toujours aveugle à son message simple L'yod la même graine de Yâ-hwuah l'yod de la lettre, un petit point de suspension, révèle l'étincelle essentielle bien caché dans la lettre tet. À la suite de la tzimtzum initiale, la contraction de la lumière infinie de Yâ-hwuah afin de faire de la "place" pour la création, il restait dans le vide vide une seule, potentiel point ou "impression". Le
    • secret de ce point est la puissance de l'infini pour contenir des phénomènes finis en lui-même et exprimer à la réalité extérieure apparente. Manifestation finie commence d'un point zéro-dimensionnel, développer par la suite en une ligne unidimensionnelle et la surface bidimensionnelle. Il est fait allusion dans l'orthographe intégral de la lettre Yod (yud-vav-dalet): "point" (yud), "ligne" (vav), "surface" (dalet). Ces trois phases correspondent dans la Kabbale à: "point" (nekudah), « spectre » (sefirah), "figure" (partzuf). Le point initial, le pouvoir essentiel du Yod, est le « petit qui donnera beaucoup. » Le « très » fait référence à l'infini simple de Yâ-hwuah caché dans le point initial de la révélation, qui se reflète dans le potentiel infini du point à développer et à s'exprimer dans tous les phénomènes finis collecteurs de temps et d'espace. Est venu dans sa tente terrestre Le nom de la lettre hei apparaît dans le verset, « Prendre [hei] pour les semences de vous-mêmes. » "Take" (hei) exprime la révélation de soi dans l'acte de don de soi à l'autre. Donner aux autres sous la forme d'expression de soi est le plus beau cadeau de soi. Dans le secret de la lettre de gimmel, l'homme riche donne de lui pour le pauvre homme
    • sous la forme de la charité. La plus haute forme de la charité est lorsque le donneur est complètement caché par le récepteur, pour ne pas embarrasser, comme on le dit, « le cadeau caché dompte colère. » Ici, dans le secret de la lettre hei, le don lui-même est la relation et l'expression de soi, entraînant le récepteur dans l'essence du donneur. Josef, l'orateur du verset « prendre pour les semences de vousmêmes » correspond à la sefirah d'yesod, dont la fonction est d'exprimer soi-même sous la forme de donner des semences, comme expliqué dans la Kabbale. Quand Joseph a d'abord donné grain à ses frères, ils étaient incapables de reconnaître, semblable à la dalet en relation avec la vrille. Lors de sa révélation à ses frères (et donc à toute l'Egypte), son donnant devint celui de hei. Au lieu de grain, il a maintenant donné semences. L'âme possède trois voies d'expression--« vêtements, » dans la terminologie de la Kabbale et la né : pensée, parole et action. Le vêtement supérieur, cependant, est l'expression de son intelligence intérieure et émotions à soi-même. Le processus de l'intellect et les émotions devenir conscient par la pensée est semblable à donner soi-même (les domaines essentiellement inconscientes de l'âme) à l'autre (son état de conscience). Les deux bas de vêtements, de parole et d'action, s'exprimer à d'autres.
    • Les trois lignes qui composent la forme de l'hei correspondent à ces trois vêtements : la ligne horizontale supérieure à la pensée ; la ligne droite verticale au discours ; pied non attaché à l'action. La ligne horizontale symbolise un état de sérénité. L'écoulement horizontal continu de la pensée est la contemplation de comment Yâ-hwuah se trouve également, en tout lieu et en tout. En se rapportant à son collègue juif, un doit prendre conscience que chacun de nous possède un point intérieur inné de la bonté, et que tous les juifs correspondent pour l'essentiel. Cette prise de conscience, l'horizontale haute de sa conscience par rapport aux autres, définit la "scène" pour toutes les relations individuelles, personnelles. Le point origine du discours, la ligne droite verticale de hei est directement reliée à la ligne de pensée et descend par la suite pour exprimer ses pensées et sentiments intérieurs à d'autres. La racine du discours sur le mot en Hébreu, davar, signifie « leadership », comme dans l'expression « il est un leader [dabar] dans une génération, pas de deux leaders dans une génération. » Leadership implique la hiérarchie, les positions relatives de haut en bas et est donc représenté par une ligne verticale. Le roi et même chaque dirigeant,
    • règles grâce à sa puissance de la parole, comme on le dit, « par la parole du roi est sa souveraineté. La séparation de l'action, le pied gauche seule de hei, de pensée, la ligne horizontale supérieure, reflète une vérité profonde sur la nature de l'action. « Beaucoup sont les pensées dans le cœur de l'homme, mais les conseils de Yâhwuah demeurera sûrement. » Le serviteur de Yâ-hwuah expériences l'écart existentiel entre ses pensées et ses actes. Souvent, il est incapable de réaliser ses intentions intérieures. Tantôt, il est surpris par le succès inattendu. Dans les deux cas, il sent la main de Yâ-hwuah, enjoignant à ses actes. L'écart est l'expérience de la Divine rien, la source de toute création en acte : quelque chose de rien. Nous avons maintenant atteint le point culminant de la séquence représentée par les trois lettres gimmel, dalet et hei, le processus de don de soi à l'autre. Le don, représenté par le pied, le segment seule de hei, lorsqu'elle est entièrement intégrée dans le récepteur, devient son propre pouvoir d'action et de donner de lui-même aux autres. Encore plus, maintenant il se rend pleinement compte que l'effet ultime et la puissance de ses actes sont en vérité, la Loi de la Divine Providence. Ouverture de la voile (tirant le rideau arrière) entre l'homme et Yâ-hwuah et Yâhuwshúa', encore une fois avoir crié d'une voix grande, sorti de l'esprit (raukh). Et regardez !
    • Le voile de l'édifice du Temple se déchira en deux du haut, tout le chemin vers le bas ; la terre fut ébranlée et roches étaient divisés et les tombes ont été ouvert, de nombreux organismes de la pur ceux qui sont endormis a surgi et ayant sortis hors les tombes après son résultant, est entré dans la ville de Pure et est apparus à beaucoup. Au début de la création, quand la lumière infinie rempli toute la réalité, Yâ-hwuah contracté sa lumière pour créer un espace vide creux, en quelque sorte, le « lieu » nécessaire à l'existence des mondes finis. Dans ce vide Qu'yâ-hwuah a attiré vers le bas, au sens figuré, une seule ligne de lumière, de la Source infinie. Ce rayon de lumière est le secret de la lettre de wav. Si la ligne est singulier en apparence, il possède néanmoins des deux dimensions, un externe, mais aussi une force interne, chacune d'entre elles prenant part au processus de création et de l'interaction continue entre la puissance créatrice et la réalité créée. La force externe de la ligne est le pouvoir de distinguer et de séparer les différents aspects de la réalité, établissant ainsi l'ordre hiérarchique, haut en bas, au sein de la création. La force interne de la ligne est le pouvoir de révéler
    • l'interinclusion inhérente des différents aspects de la réalité, l'un dans l'autre, rejoignant ainsi ensemble comme un tout organique. Cette propriété de la lettre vav, dans son usage en Hébreu, est dénommée hachibur vav, le vav de connexion"--"et". Le premier vav de la Torah--"In the beginning Yâ-hwuah a créé les cieux et [vav] la terre"--sert pour rejoindre Raukh (esprit) et de matière, de ciel et de la terre, tout au long de la création. Cette vav, qui apparaît au début du sixième mot de la Torah, est la lettre de la vingt-deuxième du verset. Il fait allusion à la puissance de se connecter et sont reliés entre eux tous les vingt-deux individuels pouvoirs de création, vingt-deux lettres de l'alphabet hébraïque de Alef à tav. (Le mot et [qui apparaît avant les deux occurrences du mot « the » dans ce verset et est orthographié Alef-tav] est généralement pris pour représenter toutes les lettres de l'alphabet, de Alef à tav. Nos Sages interprètent le mot dans ce verset d'inclure tous les différents objets de création présent dans le ciel et la terre.) En Hébreu biblique, la lettre vav possède également la fonction d'invertir l'apparent du verbe un verbe à son contraire du passé au futur, ou du futur au passé (vav hahipuch). La première apparition de ce type de vav dans la Torah est la lettre vav"qui commence le mot vingtdeuxième du récit de la création,"et Yâ-hwuah a dit..." Il
    • s'agit de la première explicite en disant des dix paroles de création: "Yâ-hwuah dit [le verbe « dit » inversée de l'avenir au passé par le vav au début du mot--« Et »]:"Let there be light", et la lumière fut. » Le phénomène de la lumière perçant l'obscurité de la tzimtzum, la contraction primordiale, est lui-même le secret du temps (futur passé devenant) qui imprègne l'espace. Dans le service divin d'un juif, le pouvoir de tirer de l'avenir dans le passé est le secret de teshuvah (« repentir » et un « retour à Yâ-hwuah ») de l'amour.Through Teshuvah de la peur, ses transgressions délibérées devenues comme des erreurs ; la sévérité de ses dernières transgressions devient partiellement sucrée, mais pas complètement changée. Cependant, quand un juif retourne dans l'amour, ses transgressions délibérées devient comme mérite même, pour la conscience même de distance de Yâhwuah résultant de ses transgressions devienne la force motrice de revenir à Yâ-hwuah avec passion même supérieure à celle de celui qui n'avait jamais péché. Chaque juif possède une partie du monde à venir, comme il est dit: « et votre ensemble de la nation sont « tzadikim » ; jamais ils hériteront la terre. » La puissance de teshuvah pour convertir complètement son passé de bons, est la puissance de la DAV pour inverser le passé pour l'avenir.
    • Cette transformation lui-même exige, paradoxalement, le dessin vers le bas de la lumière de l'avenir au passé. Dessin de l'avenir dans le passé dans le service divin de l'homme est le secret de l'apprentissage des enseignements de la Torah, cet aspect de la Torah qui est liée à la révélation de la venue de la Mâshíyach internes. Rachi explique le verset du Cantique des Cantiques: « Peut il embrasse-moi des baisers de sa bouche, car ton amour vaut mieux que le vin » en faisant allusion aux enseignements douces qui seront révélés par la Mâshíyach. Lorsque l'on étudie attentivement les secrets de la Torah, il puise dans l'avenir dans le passé, afin de renforcer lui-même pour retourner en teshuvah complet de l'amour et ainsi transformer son passé et avenir. Rejoindre nos tentes avec sa toute la création est illustré à la première lettre de la Torah / Toute la création est montré dans la première lettre dans la Torah
    • ‫ְּראשיתְּב ָָָּּ֣ראְּאֱ ֹלהיםְּאֵ ֵ֥תְּהַשָּ מי ִםְּואֵ ֵ֥תְּהָּאָּ ָֽרץ׃‬ ֶ ִׁ֖ ַ ִ֑ ִ ִׁ֖ ִ ֵ ‫ב‬ La première lettre des écritures est Le Midrash affirme que la Divine création est que l'un sacré, béni être lui, désirait un lieu d'habitation en réalité plus faible. L'accomplissement de ce désir commence avec la création de son Image, un enclothed de l'âme Divine dans un corps de spirituall,Ish (ishah) B'Rayshiyth ish Pacte-Adam Tish Pacte-être B'Rayshiyth Le livre des commencements se concentre principalement sur la façon dont Yâ-hwuah met de l'ordre dans le chaos. Ceci est représenté à travers le récit de la création, grâce à une remise en route après un grand déluge et par la création du peuple de Ysra'al après un autre échec. Le reste de l'écriture montre en effet comment chaque fois que nous réintroduire le chaos et la confusion dans le mélange, Yâhwuah fait un moyen pour rétablir l'ordre. Le but qu'il a
    • toujours été, donc il pourrait avoir des relations avec le peuple, qu'il a fait à son image. Comme ne pas oublier cette vérité simple, il apporte clarté aux thèmes souvent complexes qui parcourent l'ensemble du livre. Aluahiym créé Ish dans sa propre image [et le puissant One remplie l'homme avec son ombre]. Image de Aluahiym il le créa ; ish (Adam) Aziz il créa, pour « être le gardien de » l'ensemble de la création et rendent le Royaume de Yâhwuah Aluahiym a vu tout ce que (asher) qu'il avait fait et voici, cela était très bon. Il y avait soirée [crépuscule] et il y avait le matin [aube], un sixième jour. Après la chute d'ish (adam),... et avant qu'il avait prise de l'arbre de la vie éternelle, (achèvement d'ADAM)... Il a Sinned et est devenu l'homme dépendant (peau) (Adamah) sur le même respirer de son créateur.Yâ-hwuah Aluahiym YÂ-hwuah Aluahiym planté le jardin des justes [Pardë´ç] ('Ë´then, le jardin des justes). de l'est, et là, il a mis l'homme (Adam(ah) dont qu'il avait formé.
    • La Torah précède la description détaillée du Tabernacle et ses navires à la déclaration de son but ultime: « ils doivent me construire un Temple, et j'habiterai en eux. » Pas "en elle, » les Sages expliquent, mais « au eux »--en Hébreu chaque / Y'sra'ali. « Maison d'habitation en eux » est, en substance, la révélation de la divinité dans le peuple de Ysra'al, toujours présent mais souvent « ombré, » comme dans le temps de l'exil et destruction du Temple. La sainteté innée du peuple d'Israël, le « sanctuaire de Yâ-hwuah, » quand a révélé et liée à celle de la maison de Y'sra'al, provoque la terre pour être le foyer spirituel pour étendre et finit par englober toute la terre (réalité inférieure): « La terre d'Israël dans l'avenir étendront à tous les terrains de la terre. » Philippe est numériquement égal au mot « ta'avah », qui signifie « désir » ou « passion » (412). En général, les « ta'avah » connote une propriété humaine négative. Cependant, dans plusieurs endroits « ta'avah » désigne la passion positive de la tzadik, l'homme juste. Un passage dans les États de proverbes: « Qu'il accomplira la passion de la tzadik », et un second dit: « les passions de tzadikim ne sont bonnes. » Le « ta'avah » de Yâ-hwuah, le « Tzadik du monde, » est tout à fait au-dessus de raison et de logique. A ce niveau, on ne peut pas demander « pourquoi ». Tel qu'exprimé par Shneur Zalman de Liadi: « Sur la passion, il
    • est incontestable. » Comme Yâ-hwuah est l'essence du bien, donc, sa passion est « bien seul ». « Avec qui a fait l'une sacré, Béni soit-il, prendre l'avocat s'il faut créer le monde ? Justice / tzadikim de Ya-hwuah écrit mot sur nos cœurs avec les âmes de la tzadikim. » Les « âmes de la tzadikim » se réfère à tous mis à part les âmes, comme il est dit: « tous vos gens sont tzadikim. » Connotation de YÂ-hwuah comme le « Tzadik du monde » se réfère à l'origine absolue et l'unité de la Y'sra'al âme dans son essence même. Quand l'âme descend à être enclothed dans la conscience finie et l'expérience d'un corps apparemment banal, sa tâche consiste à devenir le tzadik cidessous en véritable émulation de sa Source, la « Tzadik cidessus. » Ceci est accompli par le raffinement et la purification de la passion, ta'avah, pour devenir « seule bonne. » La « Tzadik ci-dessus » habite dans la maison construite pour lui par le tzadik ci-dessous. Ici, la passion la plus profonde du créateur atteint fulfillment. Le beit grand, la première lettre de la Torah et le commencement de la création, exprime cette finalité, comme il est dit: « l'acte final se pose tout d'abord dans la pensée. » Dans le premier mot de la Torah, Bereshit, les lettres de trois "serviteur"--le préfixe beit"et les deux lettres du suffixe, yod et tav - sort
    • bayit,"maison"(équivalent à l'orthographe intégral de la lettre beit). La racine de « Bereshit, « rosh, signifie « tête ». Donc le plus « naturel » permutation de Bereshit lit : rosh bayit, « le chef de la maison. » Une permutation de la rosh de lettres est osher, « bonheur ». Lorsque le tzadik dessine Yâ-hwuah, la « tête, » dans sa maison, il devient une maison de bonheur vrai et éternel. Le dessin vers le bas de la « tête » à habiter dans sa « maison » ci-dessous, dans le vrai bonheur, est le secret de bracha, « bénédiction », qui commence par la lettre Beit. Nos Sages enseignent que le « grand Philippe » commence la création et la Torah dans son ensemble, avec le pouvoir de la bénédiction. YÂ-hwuah bénit de sa création, dont il crée avec l'attribut de l'amour bienveillant, l'attribut d'Abraham, comme il sera expliqué dans la lettre hei. Abraham, la première âme hébraïque, est confié par la suite avec la puissance Divine de bénédiction, le « grand Philippe » de la création, comme il est dit: « et tu seras [celui qui accorde] bénédiction. " Par la suite, lors de sa circoncision, il reçut le « petit hei » de la création, le pouvoir de prélever et de manifester la bénédiction Divine du bonheur dans les moindres détails de la réalité. La bénédiction sacerdotale est composée de trois versets. Le nombre de progrès de mots dans l'ordre de 3, 5, 7, avec des différences égales de deux, beit. Le nombre de lettres d'étape
    • dans l'ordre : 15, 20, 25, avec des différences égales de cinq, hei. Mots représentent la conscience complète, ou grande, tandis que les lettres représentent la conscience particulière ou petite. Le pouvoir de bénir « plénitude » est la puissance de la Beit, comme il est dit: « Et complet avec la bénédiction de Yâ-hwuah. » Le pouvoir de prélever sur la bénédiction dans les moindres détails de la réalité est celle de hei. Ce service d'Abraham et tous les hébraïque/Y'Isra « al » ites / après lui, conduit à la réalisation de l'objectif final de la création, la réalisation de Ysra'al puissance de bénédiction, que le domaine du roi (le "chef de la maison") s'étendre pour englober toute la réalité et, ainsi, accorder vrai bonheur à tous. C'est alors la graine d'intérieur qui sera l'établissement de son Royaume De chacun, selon qu'il a des fins dans le coeur : pas de tristesse ou de contrainte, pour Yâ-hwuah affectueusement aime qui donne avec joie ! Yâ-hwuah est capable de faire chaque faveur abondent pour vous, afin que, ayant toutes satisfaction de vos besoins toujours dans tout, ye peuvent abonder à toute bonne œuvre !
    • Donc lui qui fournit une semence au semeur et Glad Tidings du pain Yâhuwchânâ´n 06:32 par conséquent Yâhuwshúa' leur dit ; "" Âmë´n, âmë´n (certainement) je vous le dis, Moshéh pas vous a donné le pain du ciel : mon père vous donne le pain du ciel, le vrai One. Pour le pain de Yâ-hwuah est celui qui descend du ciel et donne vie au monde!"pour manger, il fournira et il vont se multiplier vos semis, et il augmentera les fruits de votre justification, c'est la semence de notre père, planté dans nos pensées, arrosées par les eaux vives (Torah)
    • Ce sont les mots qui vous parlera aux enfants de Ysra'al. » Nous sommes appelés à être des prêtres et une lumière pour les nations 1 Kĕpha 2:9. Maintenant, vous êtes une tribu choisie, sacerdoce du Royaume, une nation pure, un peuple d'une acquisition, afin que vous pourriez célébrer les valors virils de celui qui vous a appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière ! Choisis la tribu : au Mont Sinaï, où il a inclus tous les descendants de ceux qui avaient quitté l'Alliance dans l'intervalle, et ses promesses par le biais de la Torah (Lev. 26:18, 40-45) « "Si vous en dépit de ces choses ne m'écouterez pas, alors j'ai sera châtier vous sept fois plus pour vos péchés. »Si ils avouaient leur iniquité et l'iniquité de leurs pères, dans leur intrusion dont ils ont péché contre moi et aussi que, parce qu'ils marchaient contrairement à moi, j'ai aussi marchait contrairement à eux et les a amenés dans le pays de leurs ennemis : si alors leur cœur incirconcis est humiliée, et ils acceptent alors la peine de leur iniquité ; alors je me
    • souviendrai de mon alliance avec Ya'aqob ; et aussi mon alliance avec Yitzhaq et aussi mon alliance avec Abraham ; et je me souviendrai la terre. La terre aussi sera laissée par eux et apprécierez ses sabbats alors qu'il se trouve déserte sans eux : et qu'ils acceptent la peine de leur iniquité ; parce que, parce qu'ils ont rejeté mes ordonnances, et leur âme abhorre mes lois encore pour tout ce qui, quand ils sont dans le pays de leurs ennemis, Je ne les rejettera pas, ni se détestent eux, de les détruire complètement et de rompre mon alliance avec eux ; car je suis Yâ-hwuah leur Aluahiym ; mais pour eux, je me rappellerai le Pacte de leurs ancêtres, dont j'ai fait sortir la terre des Mitsrayim aux yeux des nations, que je pourrais être leur Aluahiym. Je suis Yâ-hwuah.'"et les prophètes (YirmeYahuw 16:16-19 ; pas ; 31:31ff ; Voir, je vous envoie pour de nombreux pêcheurs, dit Yâhwuah, et ils leur interdit de pêcher[Mat. 04:19] et par la suite, j'enverrai pour de nombreux chasseurs, et ils doivent les chasser de toutes les montagnes et de chaque colline et extérieur les trous s'ennuie dans les falaises rocheuses. Pêcheurs : C'est ce que Yâhuwshúa' faisait allusion à quand il a dit les pêcheurs littérales qui le suivait qu'il était maintenant envoyer comme pêcheurs d'hommes. (Mat.
    • 04:19) Après ils ont pêchés : c'est l'étape nous avons atteint de nos jours, car il prend beaucoup de ceux qui étaient des missionnaires de l'église et ainsi se termine la première étape du travail. Yâhuwshúa cm parabole de s de la dragnet clarifie ce que feront les « chasseurs ». Ils réglerons l'impur de la nettoyer et replonger les poissons ou autres créatures capturées qui ne sont pas casher. Pêcheurs : C'est ce que Yâhuwshúa' faisait allusion à quand il a dit les pêcheurs littérales qui le suivait qu'il était maintenant envoyer comme pêcheurs d'hommes. (Mat. 04:19) Après ils ont pêchés : c'est l'étape nous avons atteint de nos jours, car il prend beaucoup de ceux qui étaient des missionnaires de l'église et ainsi se termine la première étape du travail. Yâhuwshúa cm parabole de s de la dragnet clarifie ce que feront les « chasseurs ». Ils réglerons l'impur de la nettoyer et replonger les poissons ou autres créatures capturées qui ne sont pas casher. (Matthieu 13:47ff) YirmeYahuw 16:17 pour mes yeux sont sur tous leurs cheminant ; ils ne sont pas cachés de mon visage, aucune n'est leur iniquité cachée à mes yeux. YirmeYahuw 16:18 tout d'abord je vais récompenser leur iniquité et leur péché double, parce qu'ils ont pollué ma terre avec les carcasses de
    • leurs choses détestables et ont rempli mon héritage avec leurs abominations. [Doublement : chacune des deux maisons de Ysra'al possède un nombre différent d'années de la punition qui lui sont confiées (Yechezqe'l 4). Yahuwdah a été beaucoup plus court que Ysra'al, étant seulement de 40 ans et lorsque doublé = 80. Ainsi, leur retour à la terre a commencé beaucoup plus tôt. Ysra'al était années 390, et quand le doublé, c'est des années 780. Depuis l'époque de l'exil définitif en 722 avant notre ère, ce sort à 46 C.E., le temps Sha'ul tourna son attention vers les "gentils", qui dans ce cas spécifiquement signifiait ceux qui avaient "annulé leur circoncision"] le Royaume du Nord qui avait mêlé avec les païens dont la société, ils ont préféré, et dont la peine a été ainsi de devenir des gentils. Osée 1 mentionne également deux phrases, en cours d'exécution simultanément : celle du « no mercy » et celui de « ne pas être un peuple ». Au moment où la première phrase pour le Royaume du Nord était en hausse, Yâhuwshúa' avait déjà venir amnistie à disposition et personnes de la maison de Ysra'al à nouveau faire partie de la communauté de Ysra'al même dans leur exil continue, un thème Sha'ul (EP 2:12ff), Kĕpha (1 Pierre 1:1 ; 02:11) et
    • Ya'aqob (Jacques 1:1) tous mis en évidence. YirmeYahuw continue sur ce même thème : YirmeYahuw 16:19 O Ya-hwuah, ma force et ma forteresse et mon Refuge, dans la journée de l'affliction (tribulation/oppression), les Gentils vous arrivera aux extrémités de la terre et qu'il diront, "sûrement nos pères ont hérité des mensonges seules, futilité, et il n'y a pas de valeur en eux. » YirmeYahuw; 30:3; 31:31ff; Car, voici, les jours viennent, dit Yâ-hwuah, que je viens à nouveau les captifs de mon peuple Ysra'al et Yahuwdah, dit Yâ-hwuah ; et je vais les faire retourner à la terre que j'ai donné à leurs pères, et ils qui le possédera. Ici, il comprend ouvertement le Royaume du Nord, qui fut exilé bien avant Yahuwdah. Ils vont prendre possession : ou déposséder ; LXX, ils seront ses maîtres. Ici il devient-il un prophète pour les nations (1:5, 10), car ces gens sont dispersés parmi les nations, beaucoup étant « devenu gentils ». (Voir note sur v. 24). Voici, les jours viennent, dit Yâ-hwuah, que je vais couper une nouvelle Alliance (renouvelée) avec la maison de Ysra'al et avec la maison de Yahuwdah :
    • YirmeYahuw lirons non comme l'Alliance que j'ai coupé avec leurs pères, le jour où je les ai pris par la main pour les faire sortir de la terre de Mitsrayim ; qui mon alliance, ils ont cassé/annulé [modifié], même si j'étais un mari à eux, dit Yâ-hwuah. Aime pas : car « ils ont violaient il » (l'a cassé en deux, fendues ou craqué — comme Moshah l'a fait avec les comprimés de physiques sur lequel Yâ-hwuah avait écrit, dans le symbolisme parfait de ce qu'ils avaient fait). L'araméen interprète « violé » comme « modifié » — la chose même que le Royaume du Nord, après leur exil et même après le cours d'introduction à Yâhuwshúa', j'ai essayé de réclamer Yâ-hwuah avait fait ! Dans tous les autres égards, une alliance renouvelée doit être autant comme l'original que possible, avec des ajustements mineurs uniquement en raison du changement qui éventuellement intervenus dans la situation d'une ou l'autre partie étant donné que la première a été effectuée. Bien que j'ai remplies...: LXX et j'ai ignoré leur. YirmeYahuw 31: 33 mais voici l'Alliance que je vais couper avec la maison de Ysra'al, après ces jours-là, dit Yâ-hwuah : je vais mettre mes instructions dans leurs parties vers l'intérieur, et dans leur coeur j'écrirai ; et je serai leur Aluahiym, et ils seront mon peuple :
    • Ou, je vais mettre droit My Torah au milieu d'eux [où ils approchent]. Cela ne signifie pas que nous obéirons comme des robots ; quelque chose vient à écrire sur notre cœur par la méditation constante sur elle et habituelle répétitions il dans nos esprits jusqu'à ce qu'il devienne une seconde nature. « Écrire » peut signifier « graver avec un ciseau » — un processus douloureux ! Mais ce qui est sur notre coeur n'est pas facilement oubliée (cf. PS. 119) ; Il n'est certainement pas quelque chose que nous pouvons ignorer et envisager la mort et enterré ! Lorsqu'Yâhuwshúa ' règles avec une verge de fer (Tehillim. 2:9), il y n'aura aucun autre choix que d'apprendre sa Torah. (Zach. 14:18)YirmeYahuw 31:34 et ils enseigneront pas plus chaque homme son voisin et chaque homme son frère, en disant : Know Yâ-hwuah ; parce qu'ils doivent tous Me connaissent, depuis le moins d'eux pour le plus grand d'entre eux, dit Yâ-hwuah : car je vais pardonner leur sinuosité, et leurs péchés seront je me souviens pas plus. (Qui efface votre transgression pour My Own sake et souvient de vos péchés non plus.)YirmeYahuw 31:35
    • Ainsi parle Yâ-hwuah, qui donne le soleil pour un jour par jour et la lune et des étoiles pour une lumière de nuit, qui agite la mer, afin que ses vagues rugissent ; YÂ-hwuah maître des armées est son nom :Who stirs up: alt., who gives rest to the sea when its waves roar (Aramaic, rebuking the sea, as He did through Yâhuwshúa`, Yechezqe'l 4) pour les ramener dans leur position à des moments déterminés (après des années 780 et 2 730 ans — l'ancien étant à l'époque, juste avant que Kĕpha a été écrit et cette dernière étant de nos jours). Arrosage : en l'État à faire avec le sang des offrandes pour le péché (Lév. 4:6 ; 5:9) , sur ceux étant purifié de la lèpre (Lévitique 14:7), sur une maison qui a été souillée
    • (Lévitique 14:57), le sang des premiers-nés des animaux purs (Lév. 18:17) et le sang de la génisse rouge à démarquer le sacerdoce (Lev. 19:4) Tous fussent en images de manières différentes ce qui interviennent les Yahshua accompli en nettoyage nous individuellement et collectivement du péché et de l'égoïsme et à nous faire une maison pour son logement, une fois de plus. Shalom : Bien-être Total et complet. Nous sommes chargés d'enseigner et de prêcher l'Évangile du Royaume est donc pourquoi le « Royaume » si important *** IMPORTANT *** le Royaume doit être vécu personnellement en nous, et c'est grâce à cette expérience que nous pouvons individuellement voir comment HaMashiyach nous amène dans le Royaume.
    • Se repentir ; Croire ; Sens de l'immersion (le vieux sol libre doit être cassé, le sol sanctifié, et la graine plantée) Semer à vous-mêmes dans la justice, récolter selon la gentillesse. Briser votre terrain en jachère ; car il est temps de chercher l'Yâ-hwuah jusqu'à ce qu'il vient et pleut [enseigne] droiture sur vous. "Le règne de Yâ-hwuah n'arrive pas avec des preuves visuelles, pour le coup d'oeil ! La redevance de Yâ-hwuah est au milieu de toi!" Pourquoi le Royaume de Yâ-hwuah (la même graine), quant à son contenu spirituel, est que si
    • difficile à comprendre est en vous. Il se nourrit de la Living Waters (torah) Donc, ne devrions nous juger mutuellement ; au lieu de cela, décidez vous plutôt ceci : ne pas de placer un obstacle ou un piège avant que votre frère. Pour le Royaume de Yâhwuah n'est pas de manger et de boire, plutôt la justice, de paix et de bonheur au sein de la Raukh (esprit) de la Pure One ! Pour celui qui bond sert l'oint de ces choses est bien agréable pour les puissants et est approuvé par les fils de ' Âthâ´m. Ainsi donc, nous devrions suivre les choses de la paix et les choses pour l'édification d'un autre Qowloçíym 01:27. Dont Yâ-hwuah souhaite faire connaître ce secret de ce que l'abondance de la louange est parmi les masses païennes, qui est l'oint de Yâhuwshúa' (Yâ-hwuah est délivrance/richesse) étant en vous, l'espoir de vos compliments, c'est l'Évangile de la semence du Royaume au sein de cette révélation très est la somme de toute la vie éternelle "Look ! Le Semeur sortit pour semer sa semence, Il doit semer la Congrégation des purs et des élus ; et tous les élus doivent se tenir debout sur leurs pieds devant lui ce jour-là. Et comme il semait, certains sont tombés près de la voie, et les oiseaux sont venus et complètement mangeaient leur. Et d'autres tombèrent sur les endroits rocheux où ils n'avaient pas de saleté, et ils sauta immédiatement vers le
    • haut en raison de ne pas avoir la profondeur du sol ; Et lorsque le luminaire orb a augmenté, ils furent brûlés et ont été taris en raison ne pas posséder une racine. Et d'autres tombèrent sur les épines et les épines a grandi et l'étouffèrent, et ils n'ont pas donné les fruits.Mais d'autres tombèrent sur la bonne terre et ont donné des fruits : un cent, un autre soixante, un autre trente ! Ayant les oreilles pour comprendre, lui qu'il garde!" Qui est le potier YirmeYahuw18: 1 le mot qui est venu à YirmeYahuw de Ya-hwuah, disant : YirmeYahuw 18:2 lève-toi et descendre à la maison du potier, et là je vais vous amener à entendre mes paroles. Maison : la première lettre de la Torah est « Beit », qui signifie maison ; comme nous le voyons ce qui se passe au verset 4, il y a un parallèle évident avec le jugement du monde avant la nôtre et la reconstitution qui a eu lieu lors de la création du monde que nous connaissons. YirmeYahuw 18:3, puis je suis allé vers le bas pour le potier maison selon la parole de Ya-hwuah et voici, il faisait un travail sur les roues. YirmeYahuw 18:4, lorsque le navire qu'il
    • a faite de l'argile a été gâché dans la main du potier, il fait encore un autre navire, comme semblait le bon au potier pour la rendre.Yash. 64:8) « O Ya-hwuah, tu es notre père ! Nous sommes l'argile, et tu es celui qui fait de nous ; Nous sommes toute le œuvre de votre main. » A été endommagé : ou ruine ; LXX, est tombé. Si l'argile n'est pas correctement pétrie, une petite bulle, forfaitaire ou bombement peut rester dans l'argile peut entraîner l'impossibilité centrer l'argile à la forme dans un vaisseau particulier, puisque cette anomalie a un effet d'entraînement, tandis que la roue tourne et rend la totalité du bateau déséquilibré. Si elle devient ruiné comme ça, ce tout s'effondre et ne peut être redressé ; la seule chose reste à faire est de jeter, ou aplatir à nouveau et recommencer. Il s'agit de beaucoup plus de travail, mais le Pacte exige qu'il étudie l'argile elle-même pour voir quelle forme serait plus approprié selon le matériau qu'il travaille avec. Souvent il est ballotté dans un seau avec les autre mauvais argile et remodelé ensemble. C'est comme le Royaume du Nord, qui a été jeté dehors parmi les autres nations, jusqu'à ce qu'elle était prête pour Ya-hwuah à retravailler dans un peuple nouveau. Vrai repentir implique la rupture du pot, c'est un endroit perdu, rempli de chagrin d'amour, des larmes, questions, etc.... Un temps d'inutilité totale, plus bas que tout être
    • vivant... Un monde de TI seul, obscurité, est la fin de tout. Une réalisation de soi vous êtes désespérément perdu... d'être ne pas aimé... Ces douleurs brûlures les larmes sur la joue... aucun moyen de retour... Tehillim 2:9 vous doit se rompre avec une verge de fer. Vous pouvez les anéantir dans des pièces comme navire d'un potier. » Alors maintenant, O Yâ-hwuah, tu es notre père, nous sommes l'argile et tu es notre potier, et nous sommes tous le travail de tes mains. Hówy pour ceux allant jusqu'à des profondeurs de dissimuler un plan de Ya-hwuah, donc leurs actes doivent être dans le sombre secret, et ils diront: "ce qui nous regarde ? Et qui nous perçoit ou ce que nous faisons?" Vous retournez le Potter comme si il était comptait argile, parce que le travail doit dire à son auteur, « Il n'a fait pas moi », et ce qui a été formé dit à qui elle, « Il ne comprend pas » formé ! N'est-il pas juste à un peu de temps que la blancheur (Lvânówn) doit être refoulée dans une plantation de fertile, et la plantation fertile est compté pour une forêt ? Et en ce jour-là sourds doivent tenir compte des mots du parchemin et hors de l'obscurité, et de l'obscurité regarderont les yeux
    • des aveugles. Et ceux affligés de Yâ-hwuah augmentent leur joie et les hommes plus nécessiteux dans la Pure One de Yisrâ'Ë´l se réjouiront, car l'impitoyable cessent, et le traducteur doit prendre fin, afin que tous les observateurs pour le mal seront retranchés, Ceux qui condamnent l'homme à la parole, et qui a placé un piège pour le défendre dans la Cour, et qui de suite le moût avec le meuble. [Luwqá' 11:54] [Phílippos de 47: 7, 68-69] (Malheureusement beaucoup entièrement comprendra pas que qui est écrit, seulement un vestige du reste ont des oreilles et entendrez, yeux et voir  YashaYahuw 55 Hey!, tout le monde qui a soif ! [qui veut « Deliverance »] Venez vers les eaux ! Viens, lui qui n'a pas d'argent, acheter et manger ! Oui, viens ; Acheter vin et du lait sans argent et sans prix. Qui a soif : araméen, « qui désire apprendre ». Sans prix : ne pas commercialiser le message de vérité, ce qui en fait partie d'et inféodé au système de Babylone. Y'sra'al ne doit ne pas être compté parmi les nations du monde.
    • Nombres 23:9 pour du haut des rochers que je le vois. Depuis les collines je le vois. Voici, c'est un peuple qui habite seul et ne doit pas être considéré parmi les nations. Entendre les mots des predictions 22:17) et le Raukh (esprit) et l'épouse disent,' viens!' Et celui qui entend, qu'il dit « Viens! » Et l'une soif, laisse-le venir ; et le désirant un seul, le laisser prendre l'eau de la vie gratuitement. Car j'ai témoigner conjointement à quiconque entend les paroles des prédictions de ce rouleau : Qui a soif : araméen, « qui désire apprendre ». Sans prix : cela nous rappelle qu'en fin de compte nous sera libérés de
    • la malédiction placée sur Adam(ah) et Chawwah, mais en attendant il nous enseigne ne pas à commercialiser le message de vérité, ce qui en fait partie d'et inféodé au système de Babylone. Lorsque ce système a atteint sa masse critique, il ne permettra pas à quelqu'un qui ne fait pas partie de celui-ci d'acheter ou de vendre, mais Ysra'al ne doit ne pas être compté parmi les nations du monde. Nombres 23:9 pour du haut des rochers que je le vois. Depuis les collines je le vois. Voici, c'est un peuple qui habite seul et ne doit pas être considéré parmi les nations. Mais Yâhwuah pour ceux qui obéissent et lui faire confiance. S'attarde : divisé seul, dehors et retiré parmi tout d'autre, pourtant ensemble comme un seul groupe. Alors qu'il n'était pas bénéfique pour Adam d'être seul, comme un peuple entier, il a été bénéfique pour Y'sra'al d'être — pour qu'ils seraient « alone together ». C'est de la même façon en laquelle Levi ne devait ne pas être compté parmi les tribus de Y'sra'al, bien qu'il fut l'un d'entre eux ; il avait une tâche à laquelle il fut appelé à « isoler » lui-même. Il soustrait également Y'sra'al de YirmeYahuw 30:11, où Yâ-hwuah dit qu'il fera un bout de toutes les nations. Le mot « jugées » découle également d'une racine signifiant « tisser, ou tresse", so Y'sra'al n'est pas un des fils en tissu du
    • monde, mais est une entité différente tout à fait, même s'il semble y avoir chevauchement parfois. C'est en fait le début de la bénédiction de Balaam sur Y'sra « al, mais est la raison pour laquelle Y'sra » al ennemis l'ont insultée au fil des siècles, la raison pour laquelle nous avons été exilés était parce que nous voulions être comme les autres nations. Les Grecs et les Romains ont échangé des dieux avec qui ils ont conquis, mais ne peut tolérer le « arrogance » d'une nation qui ne reconnaît qu'un seul Aluahiym. La mentalité « catholique » (Global), adoptée au sein du christianisme ne pourrait pas être satisfaite de Yâ-hwuah un et dû inventer la doctrine de la Trinité afin de faciliter sa façon de penser, qui découlent de nombreuses divinités, mais tous sous les auspices du nom Ba'al (par exemple, Ba'al-Peor, par rapport au v. 28). Nous devrions compter une bénédiction que nous sommes un peuple ensemble-apart, d'avoir à se soucier de ce qui est à l'extérieur serait seulement nous faire oublier les responsabilités spécifiques Qu'yâ-hwuah nous a donné. Nous sommes également aucune obligation aux attentes du christianisme ou de la société globale, car nous avons nos ordres d'une autorité supérieure. Mais ayant certaines qui sont mis à part marque automatiquement les autres oiseau commun ou ordinaire. Si nous étions tous les mêmes, que le monde veut que nous soyons, rien du tout serait sacré. En particulier, Yâ-hwuah voit Y'sra'al comme distinct de l'Égypte, bien que nous sommes sortis de là (cf. 22:5, 11).
    • Idéalement, il aurait jamais entrer dans l'esprit de cette génération qu'ils avaient jamais encore été partie de ces terres. Les nations sont recueillies en Y'sra'al, pas l'inverse. Cela peut sembler comme mettre un éléphant dans une boîte à chaussures, mais il viendra un moment où les nations comprendront qu'ils auront à venir sous la couverture de Y'sra'al pour survivre. Trop souvent, Y'sra « al s'adresse aux autres nations » caprices, mais Yâ-hwuah veut que nous d'être une lumière pour les nations. Nous ne pouvons pas aider les autres sur les sables mouvants si nous sommes dedans trop ! Si les nations nous considèrent comme l'un d'eux, nous ne faisons pas notre travail. YashaYahuw 55:2 Pourquoi dépensez-vous pour cela qui n'est pas du pain ? et ton travail à celui qui ne se conforme pas ? Écoutez-moi diligemment et vous mangez ce qui est bon et laissez votre être se délecter d'adiposité.Me: Aramaic, Mon Memra [parole vivante]. Qui a soif : araméen, « qui désire apprendre ». Sans prix : ne pas commercialiser le message de vérité, ce qui en fait partie d'et inféodé au système de Babylone. Israël ne veut ne pas être comptés parmi les nations du monde. (Nombres 23:9)
    • Ya-hwuah fournira à ceux qui obéissent et lui faire confiance. YashaYahuw 55:3 tourner votre oreille et venez à moi ; entendre, et votre être vivra : et je vais faire avec vous une alliance éternelle, même la miséricorde que de Dawiyd. Commande de base de la Torah est « Shema! » (Ecoute!) Torah nous apprend à faire attention, comment aligner avec la capacité d'apprendre, ce qui nous met dans la meilleure position d'avoir une vie prospère et significatif. YashaYahuw 55: 4 Voici, je lui ai donné un témoin aux peuples, un Leader et commandant aux peuples. Lui : David et par extension, ses descendants, qui sont à sa poursuite. YashaYahuw 55:5 Voici, tu l'appelleras pour une nation que vous ne connaissez pas ; et une nation qui ne savais vous durent à vous, à cause de Yâ-hwuah votre Aluahiym et à Kadoshcelle de Ysra'al ; car il a levé vous." YashaYahuw 55:6 Seek Yâ-hwuah alors qu'il peut être trouvé ; vous appelez sur lui alors qu'il est proche : il y a une fenêtre ouverte maintenant pour nous de retourner à Ya-hwuah et se
    • repentir. Mais un délai de grâce, par définition, ne dure pas éternellement. YashaYahuw autant laisser le méchant abandonne son chemin et l'homme d'iniquité ses pensées ; et laissez-le revenir à Yâ-hwuah, et il doit lui accorder sa miséricorde ; et à nos Aluahiym, car il doit pardonner abondamment. 55 YashaYahuw: 8 « Car mes pensées ne sont pas vos pensées, ni sont tes voies mes voies, » dit Ya-hwuah . YashaYahuw 55:9 "pour que les ha'shamayim sont plus élevés que la terre, autant mes voies sont supérieure à tes voies et mes pensées à vos pensées. Araméen, ".. .so sont les moyens de ma droiture plus correct que tes voies, et mes pensées s'avèrent être mieux planifié que vos pensées." YashaYahuw 55, pour que la pluie descend et la neige, vue du ciel et ne retourne pas là, mais la terre sur les eaux et le rend à enfanter et bourgeon et donne de semence au semeur et du pain pour le mangeur ; YashaYahuw 55: 11
    • est donc ma parole être qui va de suite de ma bouche : elle ne doit pas retourner me vide--sans avoir accompli ce que j'ai conçu et succès dans celui pour qui j'ai envoyé il. Ne reviendra pas : araméen, « il n'est pas possible pour qu'il revienne ». YashaYahuw 55:12 pour vous doit sortir avec joie et être conduit avec shalom : les montagnes et les collines doivent pénétrer de suite avant de vous chanter ; et tous les arbres des champs doivent taper dans leurs mains. Sortir : peut-être s'écarter des terres de notre exil à nouveau. Sauf-conduit : ou la paix. Le targum Aramaic ajoute, « à votre terre". Comme changements cataclysmiques à échelle cosmique se déroulent dans la topographie de la terre, peut-être provoquée par la gravitation d'un autre corps céleste comme dans le déluge, S'dom et ' Amorah renverser, Exodus, etc., ceux qui suivent Yâ-hwuah et les dirigeants qu'il désigne comme Moshe trouverez que ces ruptures radicales, même dans les chaînes de montagnes seront à leur profit, pas pour leurs méfaits. YashaYahuw 55 au lieu de l'épine est venu de sapin ; et au lieu du brier arrivera vers le haut de l'arborescence de la myrte : et ce sera pour Yâ-hwuah pour un Shem, un signe éternel qui ne doit pas être coupée. » Cyprès et myrtle : arbres
    • particulièrement beau ou parfumés. Les épines et les ronces : encore une fois, c'est un excellent exemple du renversement de la malédiction qui du péché d'Adam a apporté sur la création. Comparer 03:24, ce qui donne l'image opposée lorsqu'ils entrés dans la captivité.Yshá` Yâhuw 33:23 que gréements de votre (de la tente) sont desserrés [du christianisme], ils subissent guère leur mât en place – ils ne pouvaient pas afficher un signal ! Que dans ces conditions, il sera divisé : même les boiteux ceux doivent piller abondant butin pour gâter !Votre : Araméen, « les Gentils ». Le boiteux : parmi les Y'sra'alites. mais auss
    • i ‫נֶפֶׁש‬ « nephesh Julio » Si d'autres peuvent également entrer. Nous avons grande assurance dans les promesses de l'Alliance que chaque mot de Yâ-hwuah s'accomplira. Son Royaume est établi par ce qu'il a parlé et a révélé à nos cœurs, que son Royaume est sa parole. En étant obéissant à sa parole, le Royaume de Yâ-hwuah est présentée dans nos âmes (nephesh Julio) et demeure au sein de notre Raukh (esprit),
    • Il s'agit de la manne que nous devons manger. Romains 14:17. Pour le Royaume de Yâ-hwuah n'est pas de manger et de boire, plutôt la justice, de paix et de bonheur au sein de la Raukh de la Pure One ! Le renouvelé votre : araméen, « les Gentils ». Le boiteux : parmi les Israélites. (Aram). Pacte pour la recherche de pannes, il leur dit: « Regarde ! Jours sont à venir », déclare Yâ-hwuah " quand je vais couper une nouvelle alliance avec la maison d'Yisrâ ' Ä´l et la maison de Yâhuwthâ´h : n'aime pas l'Alliance que je traitai avec leurs ancêtres sur une journée, je les ai pris par la main pour les conduire hors de la terre de Mitsráyim car ils, ils ont cassé mon alliance, donc j'ai, j'ai détesté, » déclare Yâ-hwuah: « Car voici l'Alliance que je vais couper avec la maison d'Yisrâ ' Ä´l après ces jours-là – » declares Yâ-hwuah,
    • ' Je mettrai ma loi dans leur centre et sur leur cœur, je vais écrire et je serai pour eux pour des puissants et ils, ils seront pour moi comme un peuple : et chacun ne sera pas toujours enseigner son voisin ou son frère, en disant: « reconnaissez Yâ-hwuah!' Parce que chacun d'eux, de leurs moindres même à leur plus grand accuse Me; "déclare Yâ-hwuah, donc je vais pardonner leur méchanceté, et je me souviendrai pas plus de leur péché." " Et il vous humilié et a subi vous à la faim, et vous nourris avec la manne, que tu ne le savais pas, ni ton père savait ; qu'il pourrait vous faire savoir que l'homme ne vit pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Yâ-hwuah homme vit. » Deutéronome 8:3 il vous humilié et vous a permis de la faim, et ne vous nourris avec la manne, que vous ne saviez pas, ni ton père savait ; qu'il pourrait vous faire savoir que l'homme ne vit pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Ya-hwuah homme vit.
    • J'ai juré, et j'exercerai il, que j'observerai tes jugements justes." Tehillim 119:101-105, j'ai gardé mes pieds de tout mauvais chemin, que je pourrais observer ta parole, je n'ai pas tourné en dehors de vos ordonnances, pour vous qui m'avez appris. Comment douces sont vos promesses à mon goût, plus que le miel à ma bouche ! Par le biais de vos préceptes, je me fais comprendre ; C'est pourquoi je déteste tous les faux sens que ta parole est une lampe à mes pieds et une lumière (aur) pour mon chemin.In due course of time Yâ-hwuah presented His Word to you and me in the form of Mashiyach Yâhuwshúa`. What Yâhuwshúa` did was demonstrate the Word of Ya-hwuah to us, he offered the Kingdom of Aluahiym to all who were stirred in their spirits to recognize the true purpose of their lives. Ésaïe 9:6
    • car un garçon est né pour nous, un fils est accordé à nous et le gouvernement est à sa charge et son nom s'appellera l'émerveillement, le conseiller, le pouvoir du héros de mon père et le témoignage de la Prince de Shâlówm (paix, réconciliation, exhaustivité) .Ésaïe 9:7. Il y n'aura aucun fin pour la grandeur de son gouvernement ou pour le shâlówm (paix, réconciliation, exhaustivité) sur le trône de Dâwíth et sur son Royaume à son établissement et à assurer le maintien avec justice et droiture d'ici même à l'éternité : le zèle de Yâ-hwuah d'hôtes doit travailler cela. Mashiyach est le bras de Yâ-hwuah révélé. Yâhuwshúa' est venu sur terre comme Mashiyach pas selon sa chair et son sang, ou même son âme (émotions et volonté) mais selon le Raukh (esprit) de Yâ-hwuah en lui. Yâhuwshúa' a appris que Ya-hwuah lui-même s'appelle « la Mashiyach », dans les enseignements originels araméennes (avant ils ont été corrompus par des centaines de traductions). En d'autres termes, tout ce que Yâhuwshúa' accomplie a été fait selon la volonté de son père, pas le sien, Yâhuwshúa' n'est pas venu sur terre pour mettre en place un autre royaume. Quel Yâhuwshúa' a fait était de demander à son
    • peuple de se repentir et d'entrer dans le Royaume des cieux. Tourner en d'autres termes, d'essayer de mettre en place nos propres royaumes et entrer dans son royaume qui durera pour toujours. La base du ministère de Mashiyach selon Jérémie 31: 31-34 est d'écrire la Torah dans notre cœur, c'est comment son Royaume est mis en place en nous, nous allons jeter un autre coup d'oeil : Jeremiah 31:31-34 « Voici, les jours viennent, dit Ya-hwuah, que je vais faire une nouvelle alliance avec la maison de Y'sra'al et la maison de Juda : non selon l'Alliance que je traitai avec leurs pères, le jour où je les ai pris par la main pour les faire sortir du pays d'Égypte ; qui dit de mon alliance, ils rompirent, bien que je fusse un maître envers eux, Ya-hwuah : mais ce sera l'Alliance que je ferai avec la maison de Y'sra'al ; Après ces jours-là, dit Ya-hwuah, je vais mettre ma Torah dans leurs parties vers l'intérieur et l'écrire dans leur cœur ; et sera leur Aluahiym, et ils seront mon peuple. Et ils enseigneront pas plus chaque homme son voisin, et chaque homme son frère, en disant : savez-vous Yahwuah : parce qu'ils doivent tous me connaissent, depuis le moins d'eux pour le plus grand d'entre eux, dit Yahvé : car je pardonnerai leur iniquité, et je me souviendrai leur péché pas plus. "
    • Jérémie 31: 31-34 si nous voulons savoir comment Ya-hwuah construit son Royaume, il va falloir qu'il écrive la Torah dans notre cœur. Il n'y a aucun moyen nous pouvons intellectuellement ou théologiquement expliquer comment l'esprit de Mashiyach fonctionne, nous devons éprouver personnellement et individuellement le travail de ses mains. "Maintenant cela je dis, frères, cet chair et le sang ne peut hériter le Royaume de Aluahiym ; ni ne corruption hérite incorruptibilité. » 1 Corinthiens 15:50 la simplicité de l'obéissance est notre test et c'est comment le Royaume de Aluahiym est reproduit. Simple obéissance est le point d'entrée à Mashiyach, une porte de la justice. Tout d'abord, nous sommes appelés, nous nous rendons compte que nous ne sommes pas la somme de toutes les choses et que notre créateur a un but pour notre vie qui est supérieur à la somme de ce que nous pouvons comprendre. Il n'y a plus à cette vie que ce que peut offrir le monde banal et sensuel et si nous ouvrons nos esprits pour être enseigné et dirigé par le père.
    • Mashiyach dit, John 07:17-20 si quelqu'un veut faire sa volonté, qu'il doit reconnaître mon instruction, que ce soit de la puissante, ou si je parle de mon soi celui qui parle de son propre esprit cherche louange pour lui-même ; mais celui qui cherche l'honneur de celui qui lui a envoyé, est ce un vrai et injustice n'est pas dans son cœur. Moshéh ne vous donne pas le droit, mais non celui de vous exécute la Loi ?Pourquoi cherchez-vous à Me tuer?" La foule a répondu et a dit: "vous avez un diable ! Qui cherche à vous tuer?" Dans près de 2 000 ans que rien n'a changé, le judaïsme rabbinique et le christianisme ont été en guerre avec Mashiyach dès le début. Le judaïsme rabbinique rejette le nom et le œuvre de Yâhuwshúa' comme Mashiyach et le christianisme apporte des choses haineux contre leurs compagnons qui désirent la Torah écrite dans leur cœur. Devenir l'enfant de l'amour de la justice fera tout être détesté pour Yâhuwshúa'' cause de nom s, par un camp ou l'autre.
    • Par vivre en nouveauté de vie et désirant Torah écrite sur le coeur, nous faisons une déclaration personnelle sur le Royaume des cieux à tous les mondes, physiques et Raukh. Parfois ceux-ci sont compris uniquement une fois qu'on commence à faire ces étapes vers le père. Nous assistons à un tout nouveau dispo dynamique elle-même sur nous, que nos yeux et l'imagination aurait pu ne jamais savoir jusqu'à ce que nous avions reçu la promesse. Tous ceux qui suivent Mashiyach expérience ces choses, il a parlé de quand nos vies sont cachés en lui. D'une part, c'est la chose la plus belle et l'habilitation que nous éprouverons jamais dans cette vie, et sur l'autre, nous demanderez-vous pourquoi d'autres nous haïssent. Ne pense pas qu'il va vous arriver ? Ils ont dit de Mashiyach... vous avez un diable : qui va sur le point de vous tuer ? Et nous savons tous que peu de temps après, ils le crucifièrent lui. Le Royaume de Yâ-hwuah est venu près de vous. Shalom « surviennent, ramasser votre lit et marcher [à votre maison]. » Yâhuwshúa' Aluahiym Yâhuw shúa'HaMaschiYach
    • Dans son nom béni, en son nom « d'aidala nehwa Awraham aina ayti » Asher Hu-Howeh, Hayah waBah – « Yâ-hwuah soit avec vous. » et ils lui répondit: « Yâ-hwuah vous bénisse. »" N'être ne pas aveugle à la vérité et, hinnei, deux hommes assis en passant côté, lorsqu'ils ont entendu dire que l'aveugle Yâhuwshúa' passé, s'écria, disant : aie pitié de nous, O Yâ-hwuah, [tu] Ben David. Un Yâhuwshúa' s'arrêta et appelé à eux et dit, ce qui sera vous qui je vais te fassent ils lui disent, Yâ-hwuah, que nos yeux peut-être être ouvertes. Oui Yâhuwshúa' fut ému de compassion [sur les] et a touché les yeux : et immédiatement leurs yeux a reçu la vue, et ils le suivirent. Son serviteur et le vôtre Shalowm en justice par la grâce de Yâ-hwuah keiYAH Nätzräya Se souvenir de moi et de prier pour moi que Yâ-hwuah sera gracieux à moi et être miséricordieux envers mes péchés que
    • j'ai péché contre lui. Que la paix soit à eux que lire et qui entendent ces choses et à leurs serviteurs : Fabien et Fabien librement, vous avez reçu, gratuitement, donnez gratuitement Une règle nécessaire et de grande ampleur. Un serviteur dans le vignoble de l'Évangile, bien digne de son soutien confortable tandis que dans le travail. Devrait jamais prêcher pour la location, ou faire un trafic séculaire de la Raukh (travail spirituel): quel scandale est-il pour un homme de faire le trafic avec les cadeaux dont il fait semblant, au moins, d'avoir reçu de la Raukh HaQodesh, dont il n'est pas le maître, mais le distributeur. Celui qui prêche pour obtenir une vie, ou de faire fortune, est coupable de la plus infâme sacrilège L'ALLIANCE DE L'ÉTERNEL EST LE SABBAT