Your SlideShare is downloading. ×
0
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Karim Baïna (ENSIAS) invited keynote at INTIS'2012, FST Mohammedia, 23-24 Novembre 2012

586

Published on

ne informatique sur mesure pour les entreprises des pays en voie de développement : …

ne informatique sur mesure pour les entreprises des pays en voie de développement :

Une entreprise dans un pays en voie de développement est très singulière :

- elle est en général de taille petite ou moyenne

- elle est régie par une réglementation naissante,

- elle connaît une organisation et des habitudes informelles très développées,

- Les stratégies IT de son pays sont généralement orientées vers les marchés extérieurs (tourisme, export, offshore).

- elle évolue dans un marché local volatile, avec une forte population jeune (génération Y), branchée, connectée, mobile et exigente,

- elle cohabite dans un climat de concurrence locale et internationale accrue,

- elle est très pragmatique avec des plans à courts termes,

- elle a des budgets très limités (en l'occurence pour l'informatique),

- elle s'appuie sur un marché d'emploi avec un turnover élevé et des profils expérimentés rares (en l'occurence en informatique),

- elle a un besoin énorme d'agilité et d'adaptation,

- elle fait pas ou très peu de recherche et développement,

- elle consomme des produits conçus pour des pays développés (notamment en informatique),

- ...

Face à toutes ces particularités et afin que l'informatique soit un levier et un catalyseur d'innovation et de changement, il est clair que les stratégies de développement des systèmes informations doivent également être singulières et sur mesure pour ces pays et ces entreprises.

Quels modèles de stratégie informatique ? Quelles technologies adopter et pour quels coûts et valeur ajoutée ? Quelle recherche informatique est adaptée au contexte de ces pays et ces entreprises ?

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
586
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
18
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Une informatique sur mesure pour les pays en voie de développement : quelle innovation pour quel futur ? – cas du Maroc Prof. Karim Baïna Responsible of Alqualsadi research team on Enterprise Architecture ENSIAS, Mohammed V Souissi University, Rabat, Morocco(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 2. Introduction – Stratégies Business/IT Modèle dAlignement Stratégique Strategic fit functional integration http://www.strategic-alignment.com/ Adapté par Preston Coleman et al., 2006 de Henderson & Venkatraman (1990) 2/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 3. Introduction – Stratégies Business/IT : Perspectives dAlignementAdapté par Preston Coleman et al., 2006 de Pap (1995) 3/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 4. Introduction – Stratégies Business/IT : Architecture dEnterprise Modèle dAlignement Stratégique Strategic fit Planification Stratégique relative à linfra Biz & IT Enterprise Architecture functional integration http://www.strategic-alignment.com/ Adapted by Preston Coleman et al., 2006 from Henderson & Venkatraman (1990) 4/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 5. Equipe de Recherche Alqualsadi* Enterprise Architecture, Quality of their Development and Integration Gap GAP* est Abou Al Hassan ibn Ali ibn Muhammad Alqualsadi (1412-1486) : Arithmetique, Algèbre, Astronomie (père de X du symbôle √) 5/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 6. Outline 1. Introduction 2. Linnovation : Définition,Tendances, Types, Composantes, Approches, Risques 3. Les entreprises des pays en voie de développement : état et tendances 4. Linformatique et linnovation dans les entreprises des pays en voie de développement : état et tendances 5. Cas du Maroc : quelques indicateurs et recommandations 6. Travaux apparentés 7. Conclusion 6/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 7. Linnovation Définition,Tendances, Types, Composantes, Approches et Risques 7/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 8. Invention vs Innovation ● Linvention : action dimaginer, dinventer, de créer quelque chose de nouveau. LAROUSSE ● Linnovation : – commercialisation de linvention – processus complet par lequel le changement technologique est déployé dans des produits commerciaux (Nelson et Winter) 8/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 9. Tendances de linnovation (1) - le temps des inventions et des savants universels et encyclopédiques ● Pythagore (580 av JC, 490 av JC) : Astronome, Mathématicien, Philosophe et Scientifique ● Al-Rhazi (864 - 932) : Mathématicien, Physicien, Alchimiste, Médecin, Philosophe, Juriste, Lettré ● Al-Biruni (973 à 1048) : Mathématicien, Physicien, Astronome, Géographe, Médecin et Botaniste ● Leonardo de Vinci (1452 - 1519) : Architecte, Artiste, Ingénieur, Peintre, Philosophe, Scientifique et Sculpteur ● Galilée (1564 - 1642) : Astronome, Mathématicien, Physicien et Scientifique ● Samuel Morse (1791 - 1872) : Peintre, Inventeur (télégraphe) ● Louis Pasteur (1822 - 1895) : Biologiste, Chimiste, Microbiologiste et Scientifique 9/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 10. Tendances de linnovation (2) - le temps des inventions spécialisées et appliquées ● Thomas Edison (1847 - 1931) : Industriel-Inventeur (téléphone breveté à sa place breveté par Bell, Amélioration et diffusion de lampoule électrique domestique, Centrale électrique, Kinétographe et du Kinétoscope, Studios de cinéma, Kinétophone son et image, Pile alcaline, Phonographe ● Alan Mathison Turing (1912 - 1954) : Mathématicien, Logicien, Cryptanalyse, lun des initiateurs de la Science Informatique (machine et calculabilité) ● John von Neumann (1903 - 1957) : Mathématicien et Physicien, Informaticien, et Economiste ● Edsger Dijkstra (1930 - 2002) : Mathématicien et informaticien 10/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 11. Tendances de linnovation (3) - le temps des grands programmes intégrés Transport Nucléaire Énergie Alternative Desertec Espace Développement durable Développement humain & Économie verte & Économie équitable 11/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 12. Composantes de linnovation ● Linnovation ● un besoin ● une idée ● une technologie 12/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 13. Approches dinnovationVan de Ven ● Innovation technologique (technology push) : – R & D, puis Production puis Marketing. Approche risquée, mais difficilement copiable (barrière à lentrée haute) ● Innovation marketing (need pull) : – Marketing, puis R & D, puis Production. Approche moins risiquée, mais facilement copiable ● « Never invent something that people do not want » (ne jamais inventer quelque chose dont les gens ne veulent pas), Thomas Edison 13/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 14. Types dinnovation ● Innovation radicale : ou de rupture, révolutionnaire ● Innovation Incrémentale : ou évolutionnaire, ou de continuité 14/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 15. Innovations radicales, incrémentales & convergence - Quelles limites de l“outil informatique du futur” ? Pour quel “utilisateur final” ?Téléphone de Thomas Edisonbreveté à sa place par Bell 2G 3G 3,5G 4G Visioconf 1876 mobile js Téléviseur de Baird couleur 1925 noir&blanc 1951 plat HD 3D 1930 2005 2007 2010 Machine de Turing TV 1910 Machine de von newman Smartphone Terminal sur tablette 4G Mainframe Micro avec clavier bluetooth 2012 portable 15/59 1945(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 16. Risques de linnovation pour lentreprise ● Risque lié au besoin – Risque Marché : degré d’originalité ● Risque lié à lidée – Risque Stratégique : degré de nouveauté ● Risque lié à la technologie – Risque Technologie : degré de maîtrise 16/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 17. Exemple de niveau de risques liés au produit ● Risque maximum : – Produit original (Nouveau produit) ● Risque moyen : – Produit reformulé (Modification d’un produit existant) ● Risque faible : – Produit repositionné (modification de la perception) 17/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 18. Innovation radicale vs incrémentale 18/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 19. Innovation radicale vs incrémentale - risques 19/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 20. Les entreprises des pays en voie de développement état et tendances 20/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 21. Entreprise dans les pays en voie de développement – aujourdhui ● Au niveau de lEntreprise elle même – En général de taille petite ou moyenne – organisation et habitudes informelles très développées – pragmatisme avec des plans à courts termes – besoin énorme dagilité et dadaptation pour résister et survivre – pas ou très peu de recherche et développement – budgets très limités (en loccurrence en informatique) – historique négligeable et tout et à faire (en loccurrence en informatique) – acquisition et exploitation de produits mal adaptés au besoins locaux (conçus pour les pays fournisseurs) 21/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 22. Entreprise dans les pays en voie de développement – aujourdhui ● Au niveau du Pays en voie de développement – Problèmes socio-économiques – réglementation naissante – stratégies généralement orientée vers les marchés extérieurs (tourisme, export) et en particulier en informatique (offshore) – marché local volatile, avec une forte population jeune (génération Y), branchée, connectée, mobile et exigeante – marché demploi avec un turnover élevé et des profils expérimentés rares (en loccurrence en informatique) – climat de concurrence locale & internationale accrue 22/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 23. Quelle sera lentreprise du future ? lecture de lévolution des structures des métiers (business structures) I II III I. 1 entreprise polyvalente = maîtrise 1 chaîne de valeur de bout en bout. II. 1 entreprise spécialisée = maîtrise 1 activité. Des processus transverses inter-entreprises stables couvrent la chaîne de valeur. III. 1 entreprise agile = offre des services à la demande. Des processus collaboratifs composent les services dynamiquement pour sadapter au changement continu de léco-système. IBM’2004 23/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 24. Linformatique et linnovation dans les entreprises des pays en voie de développement état et tendances 24/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 25. Le TOP 10 des tendances technologiques entre 2012-2015Michael Smith 25/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 26. Entreprise des pays en voie de développement - Quelles opportunités pour quels problèmes ? ● En général de taille petite ou moyenne ● Donc incapable davoir du personnel technique dédié à lexploitation de son SI – Le SaaS / Coud public : se concentrer sur le cœur métier et éliminer lexploitation ● Plus de Postes Serveurs : Location de licence sur le cloud ● Postes Clients : Accès au logiciels commes des services sur le cloud – Le Coud privé mutualisé au sein de cluster dentreprises innovante pour mutualiser les coûts dexploitation. 26/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 27. Entreprise des pays en voie de développement - Quelles opportunités pour quels problèmes ? ● organisation et habitudes informelles très développées ● besoin énorme dagilité et dadaptation pour résister et survivre – Lentreprise du pays en voie de développement peut mettre à son profit lagilité de son organisation informelle pour faire face au changement locaux, régionaux et internationaux. 27/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 28. Entreprise des pays en voie de développement - Quelles opportunités pour quels problèmes ? ● Systèmes dinformation formels – se composent de polices, de règles et procédures. Howarth (2005). Plusieurs processus et tâches formelles peuvent être et ont été automatisées à travers des années. – sont utiles pour gérer les processus prédictibles et répétitifs qui nécessitent dêtre réalisés efficacement et avec une variance minime 28/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 29. Entreprise des pays en voie de développement - Quelles opportunités pour quels problèmes ? ● Systèmes dinformation informels – dépendent de pratiques communes et du sens commun chez le personnel de lorganisation. Les systèmes dinformation informels usuellemnt surgissent de limitations ou inadéquation des systèmes formels. Ils sont plus spontanés et fournissent de la flexibilité et de ladaptation à la manière avec laquelle lorganisation fonctionne. – sont utiles pour les événements non prédictibles et les processus ad-hoc qui se produisent à lextérieur de lorganisation formelle et qui sont souvent des surprises qui nécessitent dêtre détectées et traitées. 29/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 30. Entreprise des pays en voie de développement - Quelles opportunités pour quels problèmes ?K. BaïnaISKO-Maghreb2012 30/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 31. Entreprise des pays en voie de développement - Quelles opportunités pour quels problèmes ? ● Outils dentreprise pour être à lécoute de son organisation informelle et des utilisateurs finaux de ses systèmes – Social web & Groupware – Applications Mobiles (pour Tablettes 4G) – Advanced Case Management (ACM) – Bigdata - NoSQL 31/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 32. Entreprise des pays en voie de développement - Quelles opportunités pour quels problèmes ? ● Pragmatisme avec des plans à courts termes – Lentreprise du pays en voie de développement devra se doter doutils analytiques intégrés à ses systèmes dinformation pour évaluer à juste valeur sa situation actuelle et sa trajectoire future. – Outils de Planification stratégique (ex. SPS, PMS), Tableaux de bord stratégique (ex. TBG) et opérationnels (ex. BAM) – Des SIG intégrés à leurs SI pour faire des analyses géo- stratégiques (ex. applications au géo-marketing) 32/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 33. Entreprise des pays en voie de développement - Quelles opportunités pour quels problèmes ? ● Pas ou très peu de recherche et développement – Linnovation nest plus un luxe cest une condition de survie – L’entreprise n’a pas le choix, elle doit investir en R&D si elle veut rester compétitive et survivre. – Une entreprise qui n’innove pas est une entreprise qui fait du sur place ou qui recule ! 33/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 34. Entreprise des pays en voie de développement - Quelles opportunités pour quels problèmes ? ● Pas ou très peu de recherche et développement – Lopen innovation a permis en informatique de libérer les grandes entreprises internationales du coût de R&D alors pourquoi pas les PMI/PME des pays émergents ● Pooled research : mutualiser les coûts R&D entre plusieurs entreprises pour innover autour dune plateforme commune et exploiter les résultats (ex. le cas de Linux, Mozilla) ● Spinouts : abandon dune innovation qui nest pas dans le cœur métier de lentreprise à une entité séparée, avec implication (ex. le cas de Eclipse, OpenSolaris, Jikes, Beehive) 34/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 35. Entreprise des pays en voie de développement - Quelles opportunités pour quels problèmes ? ● Historique négligeable et tout et à faire – Lentreprise du pays en voie de développement peut mettre à son profit labsence de lexistant pour faire des ruptures technologiques phénoménales (transition vers Internet sans passer par le Minitel, transition directe au réseau 3G dans des régions au Maroc sans passer par le filaire, le phénomène Kenyan en mobile payment) – Linnovation radicale est une fatalité car le poids de lhistorique est quasi-nul ! 35/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 36. Entreprise des pays en voie de développement - Quelles opportunités pour quels problèmes ? http://mobilereadiness.mastercard.com/country/?ke ● Le Kenya manquait dinfrastructures traditionnelles et dalternatives conventionnelles de paiement. ● Le mobile payment sest imposé de lui même comme une solution à une population profondément en manque de moyen rapide et sécurisé de paiements ● Dans les zones isolées, les citoyens entre eux « non bancarisés » ou avec les commerçants envoient et reçoivent des virements/paiements via leur mobile. 36/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 37. Kenya USA http://mobilereadiness.mastercard.com/country/?ke 37/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 38. Entreprise des pays en voie de développement - Quelles opportunités pour quels problèmes ?http://mobilereadiness.mastercard.com/country/?ke 38/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 39. INSEAD 2012 Situation du Kenya en innovation : The Global Innovation Index (GID) 2012 ● Le Kenya a la première place parmi les pays de la zone LI (low income) ! HI : High Income LM : Lower-Middle UM High Income HI : : Upper-Middle LI : Low Income LM : Lower-Middle ECS : Europe & Central:Asia UM Upper-Middle LI : Low Income MEA : Middle East & North Africa SSF : Sub-Saharan Africa EAS : East Asia & Pacific; SAS : South Asia NAC : North America NAWA : North Africa and39/59 Asia Western LCN : Latin America & Caribbean 0 .0 0 8.7 5 17 .5 0 2 6 .2 5(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 40. Entreprise des pays en voie de développement - Quelles opportunités pour quels problèmes ? David Chisnall, 2006 ● Budgets très limités en loccurrence en informatique – Modèle de coût : Total Cost of Ownership (TCO) = CAPEX (coût de la licence) + In-Transition + OPEX (coût de lexploitation) + Out-Transition 1. Capex : "prix dacquisition" du système (réseau, système, matériel & logiciel) 2. Coût de la transition basculant vers le nouveau system (« In-Transition » - ticket dentrée) (coût de déploiement, coût de formation, gestion de projet, coûts dadaptation/développement/intégration...) 3. Opex : coût de la maintenance du système (équipes dexploitation, équipe support/assistance, correction danomalies, mises à jour/évolutions techniques et fonctionnelles, coût de management de support et dexploitation) – Coût de la transition quittant le système (« Out-Transition » - ticket de sortie) (coût de la dépendance de systèmes boîte noire qui ne se basent pas sur des formats/protocoles standards et ouverts) 40/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 41. Entreprise des pays en voie de développement - Quelles opportunités pour quels problèmes ? ● IT TCO = CAPEX (licence fee) + In-Transition + OPEX + Out-Transition – Dans les pays développés (coût de la masse salariale++) ● Le rapport CAPEX / TCO est faible – Dans les pays émergents (coût de la masse salariale--) ● Le rapport CAPEX / TCO est important – En plus, le CAPEX doit être considéré en valeur normalisée relative au coût de la vie (1/12) (12) (1/38,7) (38,7) Sanjiva Weerawarana et al., 2004 & Rishab Aiyer Ghosh 2004 (1/1,7) (1,7) (1/131) (131) = (1/50,7) (50,7) (1/110,5) (110,5) (1/20,4) (20,4) 41/59 *(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 42. Entreprise des pays en voie de développement - Quelles opportunités pour quels problèmes ? 120 110,59 Correlation forte entre les deux indicateurs 100 92 88 Exception dûe à des données incertaines 80 75 71 60 USA GDP p cap / country GDP p cap 60 56 Piracy rate (%) 50,76 38,72 40 25 20,41 18,48 20 12,10 Au Morocco, 1,00 ~ 60% de Piratage en 2006 0 Dounia Essabban USA Brazil Morocco Romania China Indonesia Nigeria (CC) K. Baïna, based on Sanjiva Weerawarana et al., 2004 & Rishab Aiyer Ghosh 2004 42/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 43. Entreprise des pays en voie de développement - Quelles opportunités pour quels problèmes ? ● Deux alternatives technologiques de forte valeur ajoutée : 1. Le logiciel libre : gagner en indépendance, en personnalisation des applications et éliminer le CAPEX et en investir dans linnovation ouverte ● Poste Serveurs : Plus de licences AS, DB, OS, ... ● Postes Clients : Pack Bureautique, browser, OS, ... ● CAPEX du logiciel libre << CAPEX du logiciel propriétaire (voire même CAPEX du logiciel libre et gratuit = 0) ● Réduire/éliminer le CAPEX facilite laccès au logiciel et crée une équité entre les pays développés et les pays émergents et prévient contre le piratage 43/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 44. Entreprise des pays en voie de développement - Quelles opportunités pour quels problèmes ? ● Deux alternatives technologiques de forte valeur ajoutée : 2. Le SaaS : se concentrer sur le cœur métier et éliminer lOPEX ● Plus de Postes Serveurs : Location de licence sur le cloud ● Postes Clients : Accès au logiciels comme des services sur le cloud ● Eliminer lOPEX permet de se libérer dune masse salariale conséquente pour une startup qui démarre ou une PME/PMI 44/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 45. Entreprise des pays en voie de développement - Quelles opportunités pour quels problèmes ? ● acquisition et exploitation de produits mal adaptés au besoins locaux (conçus pour les pays fournisseurs) – « no national government, if it had alternatives, would have chosen during the 20th century to accept dependence for steel or petroleum on single or small number of suppliers based in another nation » Steven Weber, 2003. – China, perçoit le logiciel propriétaire avec des protocoles dauthentification et de sécurité cachés comme une menace à sa sécurité nationale, Nir Kshetri, 2003 – Là encore une solution serait le logiciel libre comme levier stratégique des pays en voie de développement pour gagner en autonomie aussi bien technologiques quéconomiques et développer une vraie industrie du logiciel. 45/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 46. Quel SI pour lEntreprise de demain ? ● Les SI de demain auront : 1. De nouvelles Infrastructures de déploiement et de persistance ● Respectant les principes écologiques du Green-IT ● Déployés sur des cloud interopérables ● Sur des serveurs avec stockage en mémoire flash (en Téra Octets) (All In Memory) ● Persistants sur des bases Bigdata - NoSQL ● Intégrant en standards des données multimédia : son, vidéo et images 46/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 47. Quel SI pour lEntreprise de demain ? ● Les SI de demain auront : 2. De nouveaux Back end riches ● Intégrés avec les moteurs de recherche (ex. google), des traducteurs automatiques sur le web (ex. google traduction) et le web social (ex. twitter, facebook) ● Intégrés avec les serveurs de données multimédia statiques (ex. youtube, slideshare) ou dynamique (VsaaS) ● Intégrés avec dautres systèmes dinformations brutes ou agrégées (BAM, systèmes de gestion de connaissances (KM), systèmes dinformation géographiques (SIG)) ● Intégrés avec des composants ubiquitaires intelligents (RFID, domotique, réseaux de capteurs, caméras IP) 47/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 48. Quel SI pour lEntreprise de demain ? ● Les SI de demain auront : 3.De nouveaux Front end riches ● Offrant des applicatifs client téléchargeables sur des Application Stores ● Accessibles en standards depuis les applications et IU multimédia mobiles intelligents ● Exploitables en spécifique selon des langages de programmation orientés utilisateur final (mashuping) 48/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 49. Cas du Maroc Quelques indicateurs et recommandations 49/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 50. Analyse démographique - Maghreb 50/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 51. Analyse démographique - Maroc 51/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 52. PNUD 2011 Human Development Index (HDI) 2011 ● HDI - Rang du Maroc en 2011 = 130 / 187 52/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 53. PNUD 2012 Global Literacy Rate 2011 ● 50-60 % dalphabétisme en 2011 53/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 54. INSEAD 2012 Situation courante du Maroc en innovation : The Global Innovation Index (GII) 2012 Moroccan Ranking evolution : 2009:82, 2010:94, 2011:94, 2012:88 -- HI : High Income LM : Lower-Middle UM High Income HI : : Upper-Middle LI : Low Income LM : Lower-Middle ECS : Europe & Central:Asia UM Upper-Middle LI : Low Income MEA : Middle East & North Africa SSF : Sub-Saharan Africa EAS : East Asia & Pacific; SAS : South Asia NAC : North America NAWA : North Africa and54/59 Asia Western LCN : Latin America & Caribbean 0 .0 0 8.7 5 17 .5 0 2 6 .2 5(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 55. INSEAD 2012 55/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 56. Maroc – quelques Recommandations ● Les systèmes dinformation continueront à être la plus grande source damélioration de la productivité pour de nombreuses années à venir – Marocain(e)s soyez innovant(e)s ! Gartner ● Les secteurs public & privé Moroccains doivent considérer linformatique non pas comme centre de coût (cost-center), mais un centre de valeur (value-center) ou laide de lindustrie logiciel sera un levier pour le développement humain, la vrétaion de connaissances, linnovation, lexcellence, et léconomie durable. ● Le Maroc doit développer une vraie industrie logiciel avec de nouveaux modèles et opportunités daffaire, à linstar du Brézil ou de la Chine. ● Le Maroc doit explorer les marchés informatiques régionaux : même contexte local, besoins fonctionnels spécifiques, langages. ● Systèmes dinformation devraient prendre en compte en plus des rules in-form (règles sur papier), les idées innovantes informelles et les stratégies individuelles représentées par les rules-in use (règles en pratique) en vigueur dans les entreprises des pays en voie de développement. 56/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 57. Maroc – des modèles de pays innovants à surveiller ● En Amérique du sud : – (1) Le Brésil pour son aventure du logiciel libre (ex. projet de SIG Terralib), (2) faisant partie des BRICS et (3) pour 2ème sa place en global innovation index (GII) dans la région LCN (Latin America & Caribbean) après le Chili ● En Afrique – Le Kenya pour ● sa singularité en mobile payment 1ère place du consumer readiness index ● sa 1ère place en GII dans la zone des pays à faible revenus LI (Low Income) – Et lAfrique du sud faisant partie des BRICS et pour sa 2ème place en GII dans la région SSF (Sub-Saharan Africa) après les Iles Maurices ● En extrême Orient : – La Malaisie pour sa 2ème place en GII dans la zone des pays à revenu « plus que la moyenne » UM (Upper-Middle) après la Létonie. 57/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 58. Quelques Travaux apparentés ● Systèmes dinformation et management dentreprises : – Karim Baïna, « Les systèmes d’information d’entreprise formels et informels : régulation entre équilibre et chaos », publié à ISKO-Maghreb, Hammamet, 3-4 Novembre 2012 – Karim Baïna, « Rationalism in scientific management : the dialectic between formal and informal », keynote à ISKO- Maghreb, Hammamet, 3-4 Novembre 2012 ● Innovation ouverte en informatique : – ‫ , البداع المفتوح في العلميات , كريم باينة‬interview radio sur Médi1, Juin 2011. 58/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012
  • 59. Merci pour votre attention avez-vous des questions ? Prof. Karim Baïna baina@ensias.ma @kbaina www.slideshare.net/kbaina/ made with : 59/59(CC) Prof. Karim Baïna, ENSIAS à la «2ème édition du Workshop international en Innovation et nouvelles Tendances dans les Systèmes dInformation», 23, 24 Nov. 2012

×