Your SlideShare is downloading. ×

Conf femmessciences ajaccio_k_allegraud

105

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
105
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Les femmes et la science Katia AllégraudFête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 2. On vous dit « hommes et science »…Fête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 3. On vous dit « hommes et science »…Fête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 4. On vous dit « femmes et science »… Vous pensez Marie Curie ! Vous pensez Marie Curie ! Un prix Nobel  p Une pionnière Une vie dure…Fête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 5. L’Union européenne aussi y a beaucoup réfléchi… … et voilà le résultatFête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 6. Petit tour d’horizon… …Quel est le problème ? Fête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 7. Des filles qui réussissent mieux à l’école…• 87 % des lycéennes et 84 % des lycéens obtiennent leur bac 87 % des lycéennes et 84 % des lycéens obtiennent leur bac• En série S, 31 % des filles ont mention bien ou très bien, contre 26 % des garçons   Brevet, aucun Diplôme enseignement diplôme supérieur Hommes Hommes Femmes Femmes … Et qui sont (en moyenne) plus diplôméesFête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 8. Au cours de ce cursus, garçons et filles ne font pas les mêmes choix  ê Proportion de femmes en doctorat 70 60 50 40 30 20 10 0 Au final, il y a 27 % de femmes parmi les ingénieurs et 39 % parmi les docteurs en  sciences La mixité en sciences se perd La mixité en sciences se perdFête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 9. ~65% ~44% 44% ~30% Résultat : le monde scientifique n est pas mixte… Résultat : le monde scientifique n’est pas mixte Source: CNRS (2010) Source: CNRS (2010)Fête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 10. La progression de carrière des femmes est plus difficile…Fête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 11. Problème de départ: Sous représentation des femmes en sciences et  mathématiques ?Fête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 12. La place des femmes en science est liée à l’évolution des mentalités, mais aussi des  conditions de vie et de l’enseignementFête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 13. Programme de 1947 Programme de 1947Fête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 14. Les garçons ne sont pas mieux servis ! Programme de 1947Fête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 15. L’enseignement est adapté selon le milieu socio‐culturel des enfants (distinction urbain/rural). Il porte une vision très pragmatique. Pourquoi apprendre ce qui ne nous  i j i d l i ? servira jamais dans la vie ? Fête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 16. Hommes et femmes égaux devant la science ?  ?Fête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 17. La réponse du XIXème siècle Bulletin de la Société dAnthropologie, Paris, vol 2., 1861: p g , , , « il ne faut pas perdre de vue que la femme est en moyenne un peu moins intelligente que lhomme  » ll lhFête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 18. Une réponse de 2005 En janvier 2005, Lawrence Summers (pdt de l’université d’Harvard): « La faible représentation des femmes dans les matières scientifiques s’explique par  leur incapacité à réussir dans ces domaines » pFête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 19. Plusieurs visions possiblesLes partisans du « tout biologique »: par nature, les hommes ont les ressources pourfaire d sciences, pas l ff des les femmesLes partisans du tout « culturel »: hommes et femmes sont biologiquementidentiques. Toutes les différences sont des produits de l’influence culturelle et socialeUne vision intermédiaire: les différences entre hommes et femmes peuvent être pexpliquées par des différences biologiques, en interaction avec des facteurs sociaux etculturels.Fête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 20. Une vision du XIXème siècle: la crâniométrie Poids du cerveau Hommes : 1,350 kg Femmes : 1 200 k F 1,200 kg «On sest demandé si la petitesse du cerveau de la femme ne dépendait pas exclusivement de la petitesse de son corps. Pourtant il ne faut pas perdre de vue que la femme est en moyenne un p moins intelligente que y peu g q lhomme!» Bulletin de la Société dAnthropologie, Paris, vol 2., 1861Source: Présentation Catherine Vidal, Institut PasteurFête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 21. Il n’y a aucun rapport entre le poids du cerveau et les aptitudes intellectuelles et les aptitudes intellectuelles Poids moyen : 1,350 kg Anatole France 1 kg Cuvier 1,880 kg Einstein 1,250 kg , gFête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 22. 44 ans, 2 enfants et un cerveau tout plat ! « Plasticité » du cerveau Avec le cerveau, difficile de faire le lien entre structure et fonction Fête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 23. Les femmes et le repérage dans l’espace« l f les femmes ne savent pas lire une carte  lroutière »« les femmes ne voient pas en 3D »« les femmes au volant »…(sauf que les  ( qfemmes au volant ont moins d’accidents ce qui leur a valu des tarifs préférentiels)Fête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 24. Cerveau, genre et orientation dans l’espaceIRM fonctionnelle 12 sujets femmes et hommesTest d’orientation spatiale: Jeu vidéo dans un labyrinthe virtuel Résultats: Différence hommes/femmes /‐ régions cérébrales activées différentes régions cérébrales activées différentes‐ performances : Hommes > FemmesFête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 25. Cerveau, genre et orientation dans l’espaceIRM fonctionnelle 25 sujets femmes et hommesTest d’orientation spatial: Labyrinthe virtuel circulaireRésultats: Pas de différence homme/femmeLes résultats dépendent de la forme du labyrinthe L é lt t dé d td l f d l b i thvirtuel utilisé dans les testsFête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 26. L’épreuve du réel Test d’orientation : Espace réel Capacités d’apprentissage et de mémoire p pour repérer des objets p j Conclusion: Pas de différence entre hommes et femmes dans les stratégies de repérage dans l espace l’espaceFête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 27. L’influence des stéréotypesFête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 28. L’influence des stéréotypesTest sur des élèves de 6 et 5ème (Huguet et Régner ‐2007, 2009)Test sur des élèves de 6ème et 5ème (Huguet et Régner 2007 2009) Consigne: mémoriser la figure et la reproduire Consigne mémoriser la fig re et la reprod ireFête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 29. Le contexte influence les performances Même les « bonnes » en maths réussissent moins bien le test en géométrie Stress induit par la peur de confirmer un stéréotype InhibitionFête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 30. Depuis leur naissance, filles et garçons sont perçus différemmentIl n’y a plus de cours de repassage à l’école mais les implicites qui se mettent en place  très tôt !Fête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 31. Pour résumer… Hommes et femmes sont différents Nous avons tous des cerveaux différents Et alors ?  Et alors ? Les femmes réussissent en sciences, c’est un fait Des points de vue, des raisonnements différents Peu de femmes car le monde scientifique paraît  réservé aux hommes, les stéréotypes nous freinentFête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012
  • 32. Principales sources:Exposition sur l enseignement des sciences (AS)Exposition sur l’enseignement des sciences (AS)Filles et garçons, sur le chemin de l’égalité, DEPP: http://cache.media.education.gouv.fr/file/2012/66/0/DEPP filles garcons 2012_209660.pdfhttp://cache.media.education.gouv.fr/file/2012/66/0/DEPP‐filles‐garcons‐2012 209660.pdf )Livret développé par l’association femmes et sciences :  p _ phttp://www.femmesetsciences.fr/Documentation/Livret_IDrecues2011.pdfEnquête CNRS: http://www.cnrs.fr/mpdf/IMG/pdf/tap_genre.pdfLa parité dans les métiers du CNRS (2010): http://bilansocial.dsi.cnrs.fr/pdf/parite‐2010.pdfPrésentation I. Régner (CNRS): http://www2.cnrs.fr/sites/communique/fichier/3_presentation_isabelle_regner.pdfPrésentation C. Vidal (Inst. Pasteur): http://multimedia.paris‐sorbonne.fr/IMG/pdf/vidal1.pdfDébat Pinker vs Spelke: http://www.edge.org/3rd_culture/debate05/debate05_index.htmlFête de la science, Ajaccio, 11 octobre 2012

×