Your SlideShare is downloading. ×
0
Institut supérieur des sciences infirmières de Sousse                    Thème Contribution de l’infirmier à la mobilisati...
Plan• 1 - Introduction• 2 - Phase conceptuelle• 3 - Phase méthodologique• 4 - Phase empirique• 5 - Conclusion
IntroductionLa mobilité est l’un des 14 besoins fondamentaux selon   Verginia HENDERSON  . Les personnes âgées présenten...
Objectifs de travail Étudier les connaissances, les attitudes ainsi que la pratique infirmières concernant la mobilisatio...
Hypothèse du travail:Plus l’infirmier est formé en matièrede mobilisation des sujets âgés etle milieu hospitalier est adap...
Phase conceptuelle
I- La mobilité : Facilité à se mouvoir et à se  déplacer _ Avantages de la mobilité pour l’aîné:  Psychologiques: autonom...
- Sur le système nerveux:  - Sur le système sensoriel: vision,proprioception, vestibule.=>La marche du sujet âgé est unetr...
II- Les chutes:Causes:  -Facteurs prédisposant  -Facteurs précipitants(endogène, exogènes)Conséquences: traumatiques+syndr...
Rôle infirmier:- Laisser à l’aîné le plus d’autonomiepossible dans la réalisation de sesactes quotidiens- Prévoir des séan...
Phaseméthodologique:
• Matériel et méthode- Un questionnaire de 18 questions (objectif)  -65 inf. des services d’enquête: aux CHU  (Farhat Hach...
- Le Q était anonyme, permission surveillant, pré-  test sur 10 infirmiers en dehors de notre  échantillon.- Une grille d’...
Phase empirique:
• Résultats    120                       98,46    100     80                                    Savent     60             ...
2) 69% des infirmiers interrogés méconnaissent l’importance de la mobilité des personnes âgées et les organes atteints su...
4) 68% des infirmiers ignorent laconduite à tenir envers un sujet âgéchuteur malgré les conséquencescoûteuses qui lui peu...
90           78,46    80    70    60    50                          Oui    40                          Non    30          ...
6) 92% des infirmiers des servicesd’enquête ne font pas la mobilisationdes personnes âgées hospitalisées.                ...
7) Presque tous les servicesd’enquête sont démunis d’unaménagement adapté aux aînés(rampe, sanitaire, lits..)et d’aideste...
Discussion: 1) INOUYE et ses collaborateur, en 1993, ont désigné la  mobilité comme l’un des signes vitaux gériatriques....
 En résumant, cette étude nous apermis de retirer une insuffisancedans les connaissances infirmièresà propos du sujet, un...
• Recommandations• Organiser + de séances de formation continue  pour le personnel infirmier dans ce domaine.• Prévoir de ...
Conclusion• Dans une vision préventive, notre éducation ne  doit pas se limiter aux aînés hospitalisés et à  leurs famille...
Me     rci      pou att       rv     ent      otr         ion      e   26
Présentation1
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Présentation1

62

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
62
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Présentation1"

  1. 1. Institut supérieur des sciences infirmières de Sousse Thème Contribution de l’infirmier à la mobilisation des personnes âgées Élaboré par: KANZALI Olfa Encadrée par: - Dr LAKHAL Abdelhamid - Mme BELKHIRIA Houda
  2. 2. Plan• 1 - Introduction• 2 - Phase conceptuelle• 3 - Phase méthodologique• 4 - Phase empirique• 5 - Conclusion
  3. 3. IntroductionLa mobilité est l’un des 14 besoins fondamentaux selon   Verginia HENDERSON  . Les personnes âgées présentent une part importante dans la population Tunisienne et une clientèle importante dans nos services.Le syndrome d’immobilisation et Ses complications sont répandus dans nos
  4. 4. Objectifs de travail Étudier les connaissances, les attitudes ainsi que la pratique infirmières concernant la mobilisation des personnes âgées hospitalisées en dehors des circonstances exigeant l’alitement. Étudier l’adaptation de l’ aménagement hospitalier en fonction des besoins de la clientèle âgée.
  5. 5. Hypothèse du travail:Plus l’infirmier est formé en matièrede mobilisation des sujets âgés etle milieu hospitalier est adapté enfonction de leurs besoins, plus on aune amélioration des capacitésmotrices et de l’autonomie despersonnes âgées hospitalisées.
  6. 6. Phase conceptuelle
  7. 7. I- La mobilité : Facilité à se mouvoir et à se déplacer _ Avantages de la mobilité pour l’aîné: Psychologiques: autonomie, indépendance, estime de soi, motivation Physiques: bonne circulation sanguine, conservation du tonus musculaire, bon fonctionnement cardiaque_ Retentissement du vieillissement (V) sur la motricité: - Sur l’appareil locomoteur: V musculaire, V osseux, V des articulations
  8. 8. - Sur le système nerveux: - Sur le système sensoriel: vision,proprioception, vestibule.=>La marche du sujet âgé est unetraduction du vieillissement du systèmeneurolocomoteur: troubles de lamarche, pas plus lents, élargissementdu polygone de sustentation, risqueaccentué de chute …
  9. 9. II- Les chutes:Causes: -Facteurs prédisposant -Facteurs précipitants(endogène, exogènes)Conséquences: traumatiques+syndr. Post-chuteIII- L’alitement:( Dr Van-Tin Nguyen – Gériatrie - CH de PITHIVIERS )L’incapacité de faire les transferts seuls,de façon temporaire ou définitive.
  10. 10. Rôle infirmier:- Laisser à l’aîné le plus d’autonomiepossible dans la réalisation de sesactes quotidiens- Prévoir des séances de mobilisationet d’éducation pour les vieillardshospitalisés.
  11. 11. Phaseméthodologique:
  12. 12. • Matériel et méthode- Un questionnaire de 18 questions (objectif) -65 inf. des services d’enquête: aux CHU (Farhat Hached, Sahloul) et à l’hôpital régional de Msaken :7Novembre - 15 Avril à 15 Mai=> Critères d’exclusion: - les infirmiers d’ancienneté < 2 ans - les infirmiers travaillants la nuit - les infirmiers sur lesquels on a fait le pré-
  13. 13. - Le Q était anonyme, permission surveillant, pré- test sur 10 infirmiers en dehors de notre échantillon.- Une grille d’observation de 8 critères- Étudier pratique inf. et aménagement des services % aux besoins des P.A.- 1 à 15 Mai=> Les résultats receuillis ont été traduits en des tableaux et des graphiques selon le logiciel Excel
  14. 14. Phase empirique:
  15. 15. • Résultats 120 98,46 100 80 Savent 60 Ne savent pas 40 20 1,53 0 Savent Ne savent pas1) La totalité des infirmiers interrogés ne sait aucun test d’évaluation des
  16. 16. 2) 69% des infirmiers interrogés méconnaissent l’importance de la mobilité des personnes âgées et les organes atteints suite à l’immobilisation.3) Plus que la moitié des infirmiers interrogés méconnaissent l’impact psychologique dans le maintien de mobilité chez le sujet âgé et ignorent aussi les conséquences neuropsychiques des
  17. 17. 4) 68% des infirmiers ignorent laconduite à tenir envers un sujet âgéchuteur malgré les conséquencescoûteuses qui lui peuvent survenir. 32% Réponse correcte Réponse fausse 68%
  18. 18. 90 78,46 80 70 60 50 Oui 40 Non 30 21,53 20 10 0 Oui Non5) 78,5% des infirmiers conseillent aux personnes âgées hospitalisées de faire un exercice de marche dans la journée
  19. 19. 6) 92% des infirmiers des servicesd’enquête ne font pas la mobilisationdes personnes âgées hospitalisées. Pourcentage 8% Infirmiers qui ne font pas la mobilisation des ainés hospitalisés Infirmiers qui font la mobilisation des ainés hospitalisés 92%
  20. 20. 7) Presque tous les servicesd’enquête sont démunis d’unaménagement adapté aux aînés(rampe, sanitaire, lits..)et d’aidestechniques.
  21. 21. Discussion: 1) INOUYE et ses collaborateur, en 1993, ont désigné la mobilité comme l’un des signes vitaux gériatriques. 2) BLANCON, en 2006, a démontré que les professionnels de santé connaissent les effets de l’immobilisation chez le sujet âgé. 6) En faveur de l’étude faite par TAIEB Hanene en 2007, et qui a mis l’accent sur la causalité de l’aménagement hospitalier non adéquat dans des accidents graves des aînés hospitalisés. > 7) Similitude avec le résultat obtenu par l’étude faite par MRABTI Taher,en 2002, et qui a démontré qu’uniquement 19,82% des infirmiers exercent le lever précoce comme moyen de prévention des complications de décubitus.
  22. 22.  En résumant, cette étude nous apermis de retirer une insuffisancedans les connaissances infirmièresà propos du sujet, une défaillancedans leur pratique et quel’aménagement des serviceshospitaliers est inadapté à laclientèle âgée.
  23. 23. • Recommandations• Organiser + de séances de formation continue pour le personnel infirmier dans ce domaine.• Prévoir de séances d’éducation pour les familles des personnes âgées hospitalisées pour profiter de l’intégrité du noyau familial en les impliquant d’avantage dans La prise en charge de leur patient.• Attirer l’attention des responsables pour fournir un aménagement adapté à la personne âgée et des aides techniques dans les services hospitaliers.
  24. 24. Conclusion• Dans une vision préventive, notre éducation ne doit pas se limiter aux aînés hospitalisés et à leurs familles uniquement, on doit organiser même des séances d’éducation sanitaire pour la population générale à travers les médias (télé, Internet …) ou à travers la distribution des dépliants, car le problème de méconnaissance et d’alitement sont répandus partout et ne sont pas limités aux services hospitaliers.• La collaboration entre l’équipe médicale et l’équipe paramédicale est primordiale pour atteindre Ces objectifs.
  25. 25. Me rci pou att rv ent otr ion e 26
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×