Réponse à un appel d offre
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Réponse à un appel d offre

on

  • 1,144 views

ETUDE RELATIVE A L’IMPLANTATION D’EQUIPEMENTS

ETUDE RELATIVE A L’IMPLANTATION D’EQUIPEMENTS
FAVORISANT LA PRATIQUE D’ACTIVITES PHYSIQUES ET LUDIQUES
PAR DES PERSONNES MAL OU NON VOYANTES

Statistics

Views

Total Views
1,144
Views on SlideShare
1,144
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
12
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Réponse à un appel d offre Document Transcript

  • 1. Réponse à un appel d’offreA destination de M. G. DenisReprésentant Monsieur le Gérant de Fort-Aventure SARL Projet FANEL Fort Aventure – Handicap Visuel 14 /01/2011 1
  • 2. Sommaire page 1. Qui sommes-nous ?............................................................................... 3 2. Présentation du Projet ………………………………………... 3 3. Pourquoi s’équiper ? ………………………………………….. 4 4. L’accessibilité, un engagement pour un droit ………………. 4 5. Public bénéficiaire : handicapés visuels (mal et non voyants). 4 6. Partie 1 : Aménagement ……………………………………….. 5 6.1. Bandes de guidage …………………………………………. 5 6.2. Les bandes de guidage à Fort Aventure ……………………. 7 6.3. Suggestion ………………………………………………………… 8 7. Signalétique en relief : Tactiplan en relief et maquette multicouche Des plans tactiles, parlants, Braille et gros caractères ………………………………………………………… 9 8. Partie 2 : instrumentalisation …………………………………. 10 8.1. LE GPS TALK …………………………………………….. 11 8.2. LES BORNES BLUETOOTH TYPE BlueEyes ………… 11 8.2.1. Principe de fonctionnement du BlueEyes ………………….. 11 8.2.2. Aspect Technique ……………………………………………… 12 8.2.3. Coût de l’installation …………………………………………. 12 8.3. SYSTEME DE DETECTION DE PRESENCE (BALISES SONORES) …………………………………………………….. 12 8.3.1. Lieux concernés ………………………………………………….. 12 8.3.2. Comment fonctionnent les balises sonores ? …………………. 12 8.3.3. Un produit qui s’adapte …………………………………………. 13 8.3.4. Coût de l’installation ………………………………………….. 13 8.4. L’Audioguide : ……………………………………………. 13 8.4.1. Exemple d’audioguide ……………………………………….. 14 8.4.2 Un Audioguide pensé "Gestionnaires" ………………………. 15 8.5. Audio description …………………………………………... 15 8.5.1. Coût de l’opération ……………………………………………. 16 9. Estimation du Budget de réalisation ………………………….. 16 10. Conclusion ……………………………………………………. 17 2
  • 3. 1. Qui sommes-nous ? RETINOL a été fondée en 2010 avec pour objectif la mise en place de solutions technologiques dans différents domaines au moyen de technologies innovantes. Malgré son jeune âge, RETINOL compte parmi ses membres des cadres avec expériences en matière dinnovation dans le secteur de l’aménagement et la sécurité, un analyste/concepteur de systèmes et développement logiciel, un cadre en développement durable qui analyse les risques et l’impact environnementaux des solutions technologiques proposées. Notre objectif est de créer, en vertu des standards rigoureux de qualité et de respect de lenvironnement des solutions technologiques efficaces, simples et sûres. Diagramme de l’entreprise M.MOUATS -Coordinateur Analyse &Conception, Suivi de réalisation ValidationM.SAUTER -Communication M. MAMADOU – M. ATIA : M.ATANGANA – MelleInterfaçage & Ergonomie Technique BECHAR : AménagementCommunication externe Contrôle technique / qualité Sécurité énergétique / Maintenance, diagnostic et environnement fiabilité Cartographie Identification de l’entreprise Dénomination sociale : RETINOL SARL Forme juridique : SARL Capital social : 100.000 euros Siège social : Vandoeuvre Lès Nancy – 54500 Meurthe & Moselle Date de création : Novembre 2010 Numéro RCS : 439 679 549 RCS Nancy 2. Présentation du Projet Le projet FANEL, s’inscrit dans le cadre de la réponse à l’appel d’offre « Fort Aventure – Handicap Visuel. Ce projet a pour objectif l’étude de la faisabilité concernant l’accessibilité aux différentes offres de services du Fort par des personnes en situation d’handicap visuel. L’idée maitresse du projet est de favoriser l’autonomie de ces personnes aux moyens d’équipements technologiques et leur permettre de pratiquer les mêmes activités que les personnes valides. 3
  • 4. Notre stratégie se fixe 4 objectifs : • Mise en œuvre d’une solution technologique efficace pour garantir l’accessibilité de personnes déficientes visuelles aux différentes offres de services du Fort et par conséquent, générer des flux touristiques complémentaires. • Développer des « pôles relais » d’offres de services en complément des pôles du Fort existants afin d’augmenter les retombées économiques. • Prendre en compte l’ensemble des publics dans une double optique de solidarité mais aussi économique (co-participations : voyants & mal ou non voyants) • Disposer d’une organisation efficace des services du Fort.3. Pourquoi s’équiper ? Obligation dans le cadre de la loi PMR – Personnes à Mobilité Réduite. La loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et lacitoyenneté des personnes handicapées, impose d’ici 2015 la prise en compte dans les lieuxpublics de tous les handicaps.4. L’accessibilité, un engagement pour un droit La question de l’accessibilité est une composante essentielle du dynamisme de toutétablissement soucieux de son public. Elle est une concrétisation valorisante d’une politiqued’accueil dynamique et responsable.Faciliter la découverte des différentes offres du FORT aux mal et non voyants, c’est avanttout permettre l’accès aux différentes activités proposées (sportives et ludiques). Ce principed’accessibilité constitue le cadre principal de notre action, qui se décline dans toute ladiversité des modes d’installation et instrumentalisation.5. Public bénéficiaire : handicapés visuels (mal et non voyants) Il existe plusieurs types de handicaps visuels.Les personnes aveugles, parmi lesquelles il faut distinguer celles aveugles de naissance etcelles qui le sont devenues. Les personnes aveugles de naissance n’ont pas de pré-requisvisuels et le braille et le toucher sont leurs seuls supports de compréhension et de perception.Les personnes devenues aveugles ou celles qui ont un reste de perception visuelle peuvents’appuyer sur des références acquises pour comprendre les descriptions orales qui peuventleur être faites. Elles apprécient donc discours et conférences et le système d’audiodescriptionpour les spectacles, films… Légalement, la cécité désigne un degré de vision centre de loininférieur à 1/20e.Les personnes malvoyantes (dites amblyopes)Le degré de vision des personnes dites malvoyantes est inférieure à 4/10e. Toutefois, la natureet le degré des déficiences sont multiples : vision floue, vision réduite en pénombre ou enforte luminosité, difficulté de balayage du regard, faible perception des reliefs, des couleurs…Les personnes déficientes visuelles ont un handicap qui peut passer inaperçu car elles peuventtrès bien se déplacer avec assurance. Cependant, en général, passé un certain degré dehandicap, elles ont malgré tout des difficultés de repérage et de perception de l’espace et desdifficultés de lecture. 4
  • 5. Les personnes qui ont encore des perceptions visuelles ne ressentent pas forcément le besoinde toucher et leur perception visuelle encore existante doit être utilisée au mieux en renforçantpar exemple l’éclairage et le contraste des textes, des espaces de circulation et de signalétique. Nous avons pris en considération l’ensemble des caractéristiques de perception des mal etnon voyants pour l’établissement de notre solution d’accessibilité des déficients visuels auFORT AVENTURE et dont les grandes lignes se déclinent comme suit : • Exigences de guidage dans le déplacement • Exigences de repérage : des bâtiments, des obstacles, des équipements, des parties vitrées, des marches isolées • Exigences de contraste : voir et lire, repérer les dangers • Exigences de qualité d’éclairage pour les cheminements, les équipements, …Notre solution traite les trois axes suivants : Accessibilité, Sécurité et Réalisme.Nous avons choisi de limiter notre étude sur les offres de services suivants :Activités physiques Le Filet à Grimper / La Tour FantastiqueJeu La Tyrolienne (petite)Notre solution peut être présentée en deux parties : une première, d’aménagement du site etune seconde, d’instrumentalisation (outillage technologique).6. Partie 1 : Aménagement Nous avons constaté que nous pouvons rendre le site du Fort facilement accessible(adaptable) à un public mal ou non voyant si nous rajoutons deux éléments qui les aident dansleur cheminement : • Des bandes de guidage • Signalétiques en relief6.1. Bandes de guidage Les personnes aveugles ou malvoyantes (PAM) ont besoin de repères et d’informationde localisation pour cheminer seules et trouver leurs destinations. S’il n’existe pas de surfacequi constitue un guide naturel, des bandes de guidage tactiles peuvent être implantées au sol.Les bandes de guidage au sol font partie des solutions potentielles d’aide au déplacement despersonnes aveugles ou malvoyantes. Peu répandues aujourdhui en France, les bandes deguidage au sol se rencontrent sous des formes variées (de par leurs profils, reliefs, coloris,matériaux...).Il sagit dun dispositif linéaire destiné à guider un déficient visuel sur un itinéraire donné. Onle trouve sur la voirie (essentiellement sur les trottoirs ou en traversée de chaussée) et dans lesERP (Etablissement Recevant du Public).Utilisable en intérieur comme en extérieur, son profil caractéristique la rend facilementrepérable par les personnes déficientes visuelles.Les changements de direction et les croisements sont des éléments clefs du cheminement lelong dune bande de guidage. Il est ainsi particulièrement important quils puissent être repéréspar les déficients visuels. 5
  • 6. Les bandes de guidage, moyen de cheminement sûr des personnes mal et non voyantesBranchement/changement de direction appliquée dans les bandes de guidages 6
  • 7. 6.2. Les bandes de guidage à Fort Aventure L’implantation de bandes de guidage implique un changement définitif du sol en lecreusant.La contrainte de conservation du site et l’intérêt que nous portons à la solution intégrant lesbandes de guidage nous amène à proposer la mise en œuvre de bandes synthétiques etamovibles.On parle de DALLE PODOTACTILE en CAOUTCHOUC 7
  • 8. Les dalles podo-tactiles sont destinées à sécuriser la progression des personnes mal-voyanteset non voyantes, d’une traverse de route, passage piéton ou d’un danger. Le système deprotubérance en quinconce permet de marquer l’arrêt devant un obstacle. La dalle peut seposer en intérieur ou en extérieur. Conforme à la norme NF P98351. Aux abords des zonesdangereuses (trottoirs, quais, feu tricolores, passerelles ….)Les dalles se collent avec une résine bi composante SOU UR (kit de 5 kg) = +/- 8 dallesAUTRES PRODUITSDalle de prévention Dalle d’Accès Bande de guidage sécuritéCes dalles peuvent être insérées sur le sol du labyrinthe et du parcours de la chasse auxtrésors. EIles permettront d’assurer une avancée en toute sécurité d’une personne mal ou nonvoyante, en parcourant et délimitant l’espace explorable et la protégeant ainsi de tout obstacleou cognement, par imprudence, contre un mur ou un objet quelconque.6.3. SuggestionLe Marquages au solLes différents dispositifs de marquage au sol conçus par EO-EDPS (bande déveil à lavigilance, bande de guidage, dalle dorientation, nez de marche, bande adhésive contrastée decontre-marche, bande adhésive antidérapante), sont des dispositifs podotactiles qui permettentde créer un cheminement sécurisé pour les personnes aveugles ou malvoyantes.Les dispositifs de marquage au sol EO Guidage ont été spécialement étudiés, en relation avecles personnes déficientes visuelles. Un soin tout particulier a été apporté aux points suivants :- Produits naturels et recyclables, garantis 10 ans en condition normale dutilisation.- Produits antidérapants, résistants, faciles à mettre en œuvre.- Large choix de couleurs pour marquer un contraste visuel pour le guidage des personnesmalvoyantes et âgées, et permettre une meilleur intégration dans larchitecture.- Résonance mate de la canne blanche sur le matériau contrastant avec celle du sol. 8
  • 9. 7. Signalétique en relief : Tactiplan en relief et maquette multicouche Des planstactiles, parlants, Braille et gros caractères Afin de permettre aux non voyants de se situer dans le Fort et leur apporter un réelenrichissement sensoriel afin de s’orienter plus facilement dans l’espace et de gagner enautonomie, nous avons choisi de mettre en place des signalétiques en relief : carte tactile duFort (partielle et simplifiées du site).Où placer les cartes ? • A l’entrée du fort. • Devant chaque site de jeu/activitéConditions du choix du systèmeLes supports tactiles doivent présenter les caractéristiques suivantes : solidité, résistance,contact agréable au toucher, inclinaison et hauteur de lecture adaptée. 9
  • 10. Le choix du matériau répond à deux questions : • l’aspect • les contraintesOn choisit des matériaux plastiques ou métalliques (expositions permanentes, supports enextérieur / contraintes atmosphériques, usage intense, …). Ces matériaux sont plus robustesdans le temps et aux intempéries et supportent mieux un usage intensif. Cependant, ilssont coûteux. « Les tactiplans permettent de donner une vision globale d’un site, localiser les entrées, lessorties, les cheminements, les services et équipements, les relais d’informations (balisessonores )... »*/ On rajoute des loupes et points audio sur les tactiplans afin de les rendre plus interactifs etplus enrichissant. • Localisation : pour être aisément localisable, le plan peut être associé à une balise sonore radiocommandée • L’audio : des points interactifs disposés sur les plans permettent d’activer, par simple pression sur le support, des messages vocaux d’information. • Les symboles : des pictogrammes et des symboles simples en relief, de couleurs contrastées, et légendés en braille et caractères noirs, permettent de simplifier les lectures visuelle et tactile.8. Partie 2 : instrumentalisation Nous avons pris en considération le modèle schématique suivant afin de mettre enplace notre solution technologique d’instrumentalisation de Fort Aventure pour garantir sonaccessibilité en toute sécurité à un public mal et non voyant. Fiabilité Maintenabilité Disponibilité Sureté de fonctionnement Sécurité 10
  • 11. Ci-après, une présentation de la gamme d’outils technologiques retenus pour notre solution :8.1. LE GPS TALK Comme son nom l’indique le GPS (Global Positionning System) est un appareil delocalisation spatiale, il permet de se repérer dans l’espace en temps réel. Son fonctionnementse base sur une triangulation des satellites. Mais les GPS utilisent un Système d’InformationGéographique (SIG) préinstallé, afin de faciliter le guidage. L’option TALK n’est rien d’autrequ’une assistance vocale programmée pour nous guider et nous aviser des différents dangersdans l’environnement urbains. La plupart des malvoyants ou aveugles en sont dotés, pour leur déplacement en zoneurbaine, nous pourrions adopter ce principe au sein du Fort pour l’accessibilité de noshandicapés visuels et leur permettre une autonomie quasi sûre dans les activités à ciel ouvert. Pour les activités se déroulant dans les bâtiments du Fort, d’autres dispositifs déjàtestés pourraient être utilisés pour le guidage des malvoyants et des aveugles, notamment lesbornes ou balises bluethooth (type BlueEyes).8.2. LES BORNES BLUETOOTH TYPE BlueEyes BlueEyes est un service de guidage dynamique dans les espaces intérieurs complexess’appuyant sur un réseau de balises Bluetooth. Il permet à l’utilisateur de se géolocaliser àl’aide de son téléphone mobile et par là même de lui indiquer l’itinéraire à suivre à la manièred’un navigateur satellitaire. Ce service a été développé pour plusieurs usages notamment dans les espacesintérieurs complexes (sous-terrains, aérogares, centres commerciaux…). Nous pourrions configurer les bornes afin de couvrir explicitement et avec précision lesite du Fort8.2.1. Principe de fonctionnement du BlueEyes 11
  • 12. 8.2.2. Aspect Technique Les bornes bluetooth seront paramétrées à l’avance, elles pourront ainsi relayer lessatellites et seront également dotées d’un Système d’Information Géographique (SIG) duparcours. Les bornes pourraient être placées au niveau des plafonds dans les bâtiments du Fort(Labyrinthe) avec un rayon d’action de 10m et seraient placées tous les 20m le long duparcours. Cisco Aironet 1310 Outdoor Access Point/Bridge - Borne daccès sans fil - 802.11b/g8.2.3. Coût de l’installation10 boitiers bluetooth (parcours + jeu)Installation du matérielElaboration du SIG et configuration des bluetoothCoût total de l’opération = 25000€ TTC8.3. SYSTEME DE DETECTION DE PRESENCE (BALISES SONORES) Il s’agit d’un système de détection qu’on envisage d’installer pour détecter le passagede l’utilisateur (mal ou non voyant)8.3.1. Lieux concernésIl est fait pour être installé en extérieur et en intérieur possible : Gares, aéroports, transportsen commun, feux tricolores, passages dangereux,….. Donc tout à fait adapté aux attentes deFort Aventure.8.3.2. Comment fonctionnent les balises sonores ?Utilisation au sein de Fort Aventure :Ce système sera adapté, installé puis testé en premier lieu pour la Petite tyrolienne. Ilannoncera, par voix sonore (casque ou haut parleur), la personne mal ou non voyante la fin dela course, quelque mètres avant l’arrivée afin qu’elle puisse se préparer à l’arrêt del’activité/jeu (contact avec les filets).Il permettra également de lui faire vivre des sensations fortes notamment l’altitude pardescription vocale. 12
  • 13. 8.3.3. Un produit qui s’adapte8.3.4. Coût de l’installation5 boitiersInstallationCoût de l’opération = 5000€ TTC8.4. L’Audioguide : C’est un appareil auditif portatif qui permettra aux visiteurs, lors de leur parcours dansles lieux d’exposition, d’avoir la description de ce qu’il ne voit pas. C’est aussi un véritable 13
  • 14. outil de médiation qui vise à enrichir la visite et qui pourra être proposé à tousles visiteurs. Toutefois, il faut bien distinguer les usages et ne pas créer un seul outil pour tousles publics.En effet, les aveugles et malvoyants ont besoin de descriptions très détaillées sur ce qu’ils nevoient pas et cette partie de la description n’intéressera pas les autres types de visiteurs. A l’inverse, proposer dans l’audioguide des commentaires pédagogiques destinés aupublic en croyant que cela peut suffire pour les aveugles serait une erreur. Cet outil estaujourd’hui largement répandu dans de nombreux lieux, du patrimoine notamment, mais il estle plus souvent proposé au « tout » public. Dans notre cas, il sera adapter pour les aveuglesmais le Fort pourra envisager d’étendre ce dispositif à d’autres personnes en modifiant lescommentaires diffusés.8.4.1. Exemple d’audioguideBoîtier primé "main-libre"L’appareil utilisé par les clients sera un audioguide "main-libre", esthétique et ergonomique :les messages seront automatiquement déclenchés de lendroit exacte où se trouve le visiteur, etcela, sans aucune intervention humaine.Multiples techniques de déclenchementL’audioguide pourra posséder 2 mécanismes de déclenchement standards : par infrarouge(IR) et par le transmetteur radio fréquence bidirectionnel dRSF (où la zone couverte estcontrôlée de manière très précise). Deux autres déclenchements sont aussi possibles en option: "le Point&Click" et par GPS.Option réception GPSLe boitier qui équipe les utilisateurs peut être muni dun récepteur GPS.Transmission audio directe16 personnes peuvent écouter le même message lorsqu’ils sont proches de la mêmeborne Bluetooth.Transmission directe multilingue de toute source sonore (lecteur vidéo, bornemultimédias, ...) pour des points découte autonomes ou des auditoriums* Transmission directe de messages dalarme ou de service 14
  • 15. * Visite accompagnée dun guide: Le guide peut sadresser, à laide dun micro,à un groupe de visiteurs équipés chacun daudioguide Optima. 15 groupesdifférents peuvent alors prendre place dans le même espace.Multimédia entièrement interactifGrâce à ses multiples technologies de déclenchement et de synchronisation,l’audioguide permettra toutes sortes dapplications multimédia sur PC ou autres.Synchronisation labiale (orale) avec la vidéoLexpérience dRSF dans ce domaine est reconnue. LOptima permet une parfaitesynchronisation à laudiovisuel (vidéo, éclairages, shows, ...). Le système est trèsfacile à installer et est dune compatibilité sans lacunes avec nimporte quel systèmeexterne.8.4.2 Un Audioguide pensé "Gestionnaires"Casque personnalisable et accessible pour tousL’audioguide sera idéal pour les visites spécifiques aux personnes malvoyantesmais aussi pour les personnes malentendantes.Système de récupération sans fil des statistiques dutilisationDes statistiques dutilisation sont enregistrées dans chaque Optima et peuvent êtrerécupérées de manière ultra simple grâce à un module sans fil.Simplicité de programmation et mise à jour des messagesLa programmation est très simple et se fait à travers un outil de programmation surPC. La mise à jour des messages est rapide et simple : jusquà 50 unités peuventvoir leur contenu transféré simultanément en utilisant le rack de chargement.Très Grande autonomie des batteriesAutonomie de plusieurs jours (30 heures), grâce à lutilisation de batteries longuedurée et à une gestion intelligente de celle-ci.Système antivol efficace et discretUn autre avantage du module radio-fréquence bidirectionnel pourra intégrer: unsystème anti-vol vraiment efficace tout en restant discret.8.5. Audio descriptionUtilisant le même dispositif d’audioguidage, on rajoute une fonctionnalité d’audiodescription Il s’agira d’un procédé sonore utilisé dans les salles de spectacle qui permet, parl’intermédiaire d’un casque à infrarouge sans fil remis au spectateur, de recevoir lescommentaires et la description de ce qu’il ne peut pas voir (décors, mouvements, gestes àaccomplir). Le système, d’audio description, consistera donc à décrire par des textes audio, leslieux qui entourent les malvoyants qui pourront alors construire une image mentale duparcours de Fort Aventure. 15
  • 16. Il s’agit donc d’un texte audio à diffuser qui peut être réalisé en studiopar une équipe de professionnels (voir http://audiopigment.com/) ou pour un budget moindre,réalisé de manière « artisanale » (par l’équipe de Fort Aventure par exemple).Exemple de films avec audio description :Liens internet à voir:« L’occupant »http://www.dailymotion.com/video/xd0pq7_audiodescription-de-l-occupant-extr_webcam Sur ce principe de l’audiodescription utilisé dans les films, l’utilisateur aura 2 voixdistinctes qui s’adressent à lui pendant sa visite au Fort. Par exemple, il serait possibled’utiliser la voix d’un homme pour indiquer au visiteur les actions à réaliser (ex : « Munissezvous de la corde qui se trouve sur votre droite ! »), ainsi que la voix d’une femme pour luidécrire le décor où il se trouve (Pont de singe, hauteur par rapport au sol, distance parcourue,distance restante pour atteindre un objectif, …) Toutes ces indications permettront ainsi à unnon voyant de produire des images cérébrales précises de ce qu’il doit accomplir et du supportsur lequel il se trouve.8.5.1. Coût de l’opérationCes boitiers seront remis aux visiteurs mal et non voyantsCoût de chaque boitier fourni et configuré = 100O€ TTC9. Estimation du Budget de réalisationPartie 1 : AménagementInstallation des bandes de guidage et des signalétiques : 5000€ TTCPartie 2 : Instrumentalisation30.000€ (pour les différents outils installés) + 1000€ par casque.Exemple : si on veut faire profiter 10 personnes mal ou non voyantes en même temps, il fautprévoir 10 casque audioguide et audiodescription. Pour une telle commande, le montant de lafacture s’élèvera à 45.000€ TTCNB. Plusieurs gammes de produits sont disponibles dans le marché et une liste de fournisseursnationaux a était établi et pourra vous être communiquée si besoin est. 16
  • 17. 10. Conclusion Dans ce document, nous avons présenté une solution d’instrumentalisation du site FortAventure pour des fins d’accessibilité à un public mal et non voyant. Nous avons suggéré un aménagement du site et son alimentation en signalétiques pourleur faciliter l’accès et le guidage. Les outils technologiques proposés permettront le guidage et l’orientation despersonnes mal et non voyantes, assurant leur sécurité au sein du Fort et leur garantissant uneexcellente qualité perceptive de l’environnement, des différentes activités du site et de toutesles sensations via un système vocal. La solution exploite les outils technologiques déjà existants et dont dispose la majoritédes personnes mal et non voyantes pour leur guidage et localisation, SIG/GPS, bluetooth ettechnologie sans fil. La fiabilité du matériel utilisé est garantie par de différents fournisseurs et des clientsqui ont déjà investi dans la même technologie et pour les mêmes objectifs (SNCF, aéroports,musées,….) La réalisation des différentes parties du projet respectera, sauf force majeure, le délaifixé de 18 semaines (y compris la période prévue pour les tests, corrections et des ajustementsdu système). 17