Modes de Fusion des Calques            Modes de Fusion des Calques                              - Adobe PHOTOSHOP -       ...
Modes de Fusion des CalquesSommaire                                                                                       ...
Modes de Fusion des Calques1. INTRODUCTIONLes calques constituent une série de couches constituant limage. Ils sont organi...
Modes de Fusion des Calques 2.2. Fusion des claques sous Adobe PHOTOSHOPS Dans Photoshop, la notion de mode de fusion appa...
Modes de Fusion des CalquesCe qu’il faut savoir lors de la fusion de calques• Lors de la fusion de deux calques, le calque...
Modes de Fusion des Calques3.1. Le premier groupeMode « Normal »C’est le mode le plus évident : les pixels non transparent...
Modes de Fusion des Calques3.2. Les modes pour assombrirMode « Obscurcir »On rapporte souvent que ce mode compare les coul...
Modes de Fusion des CalquesLa couleur du calque supérieur n’est rendue visible que là où elle est plus foncée que celledu ...
Modes de Fusion des CalquesCe mode de fusion est intéressant :- En photomontage pour incruster 2 photos l’une dans l’autre...
Modes de Fusion des CalquesMode «Densité couleur + »Augmente le contraste et la saturation, proportionnellement à la lumin...
Modes de Fusion des CalquesMode «Couleur plus foncée »Ce mode de fusion agit uniquement sur les couleurs les plus foncées,...
Modes de Fusion des CalquesSeuls les pixels les plus clairs sont conservés. C’est l’inverse du mode Obscurcir. Ici, lacoul...
Modes de Fusion des CalquesMode «Densité couleur – »Comme le mode Densité couleur +, ce mode de fusion agit sur la saturat...
Modes de Fusion des CalquesMode «Densité linéaire – (ajout) »Eclaircit la couleur de base en augmentant la luminosité de f...
Modes de Fusion des Calques3.4. Les modes d’incrustationCes modes ne font pas dincrustation ! Le mot français Incrustation...
Modes de Fusion des CalquesMode «Lumière tamisée »Assombrit les pixels foncés et éclaircit les pixels clairs, par effet de...
Modes de Fusion des CalquesMode «Lumière crue »1°) il assombrit les pixels foncés par application du mode de fusion Produi...
Modes de Fusion des CalquesMode «Lumière linéaire »1°) il applique un mode de fusion Densité couleur + ou Densité couleur ...
Modes de Fusion des CalquesMode «Mélange maximal »L’effet est assez prononcé : ce mode de fusion produit une image postéri...
Modes de Fusion des Calques3.5. Les modes soustractifsMode «Différence »Comme son nom l’indique, ce mode de fusion soustra...
Modes de Fusion des Calques3.6. Les modes réglagesMode «Teinte »Le calque supérieur conserve sa teinte mais prend la lumin...
Modes de Fusion des CalquesMode «Couleur »Le calque supérieur conserve sa saturation et sa teinte mais prend la luminosité...
Modes de Fusion des CalquesLes autres modesParmi les autres modes de ce groupe, seul le mode Lumière Tamisée me semble vra...
Modes de Fusion des Calques6. CONCLUSION Les calques sont des couches superposées à limage et permettent différentes manip...
Modes de Fusion des CalquesBIBLIOGRAPHIE / WEBOGRAPHIE[1] initiation à la retouche photographique avec PHOTOSHOP    Consul...
Modes de Fusion des CalquesANNEXEImages référencesRésultats de fusion des calques sous différents modesImages Numériques –...
Modes de Fusion des CalquesImages Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011   27
Modes de Fusion des CalquesImages Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011   28
Modes de Fusion des Calques      Luminosité                  Couleur      Teinte   SaturationImages Numériques – Master 1 ...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Modes de fusion des calques

2,485

Published on

Un projet de cours résumant les modes de fusions des claques et leurs principes sous Adobe Photoshop

Published in: Design
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
2,485
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
126
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Modes de fusion des calques"

  1. 1. Modes de Fusion des Calques Modes de Fusion des Calques - Adobe PHOTOSHOP - Projet de Cours « Images Numériques » Responsable pédagogique : M.JL Noizette Master 1 – IMI 2010/2011 Université Henri Poincaré – Nancy Réalisation : Kamel MOUATS Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 1
  2. 2. Modes de Fusion des CalquesSommaire page 1. Introduction ..................................................................................... 3 2. Les Calques dans Adobe PHOTOSHOP….………………… 3 2.1. Les différents types de claques.………………………… 3 a. Les claques de réglage …………………………………………… 3 b. Les calques « image »…… ………………………………………. 3 c. Les claques de texte ……………………………………………… 3 2.2. Fusion des Calques sous Adobe PHOTOSHOP.………… 4 3. Les Modes de Fusion ………………………………………….. 4 3.1. Les 1er Groupe …………………………..………………. 5 (Normal, Fondu) 3.2. Les Modes pour Assombrir……………………….……….. 7 (obscurcir, Produit, Densité couleur+, Densité linéaire+, Couleur plus foncée) 3.3. Les Modes pour Eclaircir ……………………………..…… 11 (Eclaircir, Superposition, Densité couleur-, Densité linéaire-, Couleur plus claire) 3.4. Les Modes d’Incrustation ………………………………… 15 (Incrustation, Lumière tamisée, Lumière crue, Lumière vive, Lumière linéaire, Lumière ponctuelle, Mélange Maximal) 3.5. Les Modes Soustractifs ……………………………………. 20 (Différence, Exclusion) 3.6. Les Modes Réglage 21 (Teinte, Saturation, Couleur, Luminosité) 4. Masques et Modes de Fusion ………………………………… 23 5. Avantages des Calques et Modes de Fusion …………………. 23 6. Conclusion …………………………………………………….. 24 Bibliographie / Webographie …………………………………. 25 Annexe Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 2
  3. 3. Modes de Fusion des Calques1. INTRODUCTIONLes calques constituent une série de couches constituant limage. Ils sont organisés commeune pile de feuilles superposées, dont on peut régler la transparence et l’opacité.Par défaut, une image contient un seul calque (défini automatiquement comme "arrière plan")et par conséquent toutes les retouches que lon fait sont effectuées (de manière définitive) surce seul calque (donc sur limage dorigine).Ceci nest pas pratique si on veut ajuster ou modifier un effet au fil du processus de retouchedune image. En utilisant plusieurs calques, on disposera de plus de flexibilité dans le travail.Travailler avec des calques peut sembler rebutant de prime abord, car il faut "jongler" entreles calques, et veiller à bien sélectionner celui sur lequel on veut effectuer une retouche.Néanmoins, les calques permettent de démultiplier considérablement les possibilités et laqualité des retouches.2. LES CLAQUES DANS Adobe PHOTOSHOPAdobe Photoshop permet d’isoler différentes parties d’une image sur des calques. Chaquecalque peut ensuite être modifié de façon indépendante, ce qui nous offre une souplesseincomparable dans la composition et la retouche d’une image.Les calques sont des films transparents superposés à limage et permettent différentesmanipulations et réglages (rappelez-vous les celluloïds des dessins animés). Il est possible deles réorganiser, les modifier, les déplacer, les supprimer, les fusionner, les déformer etc…La superposition des calques visibles crée limage finale.Le premier avantage est de limiter les pertes engendrées par chaque correction. En travaillantsur un calque, on naltère que peu limage originale. Les calques étant modifiables etenregistrables, en cas de fausse manipulation, on peut les supprimer et retrouver son imagedorigine intacte.2.1. Les différents types de calquesa- Les calques de réglage :Pratiquement tous les réglages du menu "Image, Réglages" peuvent être appliqués sur descalques. On trouve ainsi des calques de réglage de niveaux, courbes, balance des couleurs, etcque lon peut appliquer sur lintégralité de limage ou sur une zone locale seulement.b - Les calques "image" :Il est possible de dupliquer toute ou partie dune image sur un calque afin de réaliser desmontages ou de supprimer un élément gênant. On peut créer un calque à partir dun tracé desélection et le modifier avec des outils de dessin tel la gomme pour estomper des contours parexemple.c – Les calques de texte :Loutil "Texte" est automatiquement appliqué par Photoshop sur un calque. Notez que pardéfaut, Photoshop affiche comme nom de calque le contenu de son texte. Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 3
  4. 4. Modes de Fusion des Calques 2.2. Fusion des claques sous Adobe PHOTOSHOPS Dans Photoshop, la notion de mode de fusion apparait dans deux contextes différents : La Palette de calques Les Palettes des outils de dessin dans lesquels elle recouvre des réalités fortes différentes. Dans la palette des calques, le mode de fusion est un attribut du calque qui indique comment chacun des pixels présents sur le calque APPARAIT. Ainsi il s’applique de la même façon pour chacun des pixels du calque. Photoshop utilise pour cela : la valeur RVB du pixel du calque la valeur RVB résultat des fusions des pixels de même abscisse et même ordonnée des calques sous-jacents et affichés. L’algorithme propre au mode de fusion du calque Le mode de fusion des calques ne modifie en aucune manière la valeur RVB des pixels du calque courant (Il faut noter que Photoshop n’affiche qu’un seul mode de fusion à un instant donné dans la palette des calques : celui du calque courant. Ceci est trompeur car cela peut faire croire que le mode de fusion est un attribut du document alors qu’il n’en est rien.) Dans les palettes des outils de dessin, le mode de fusion précise comment la valeur RVB de chacun des pixels dessinés sera calculée. Photoshop utilise à cet effet et pour chacun des pixels dessinés. • La valeur RVB de la couleur de premier plan • La valeur RVB du pixel du calque qui va être modifié • L’algorithme propre au mode de fusion actuel de l’outil de dessin. La valeur ainsi calculée REMPLACE l’ancienne valeur et n’est plus liée en aucune manière aux modifications du mode de fusion de l’outil. 3. LES MODES DE FUSION Qu’appelle-t-on fusion de calques ? Une fusion est la combinaison des pixels contenus dans un calque avec ceux contenus dans le Fond ou le calque sous-jacent d’une image. Les modes de fusion déterminent la façon dont un pixel va interagir, se mélanger avec celui qui est placé immédiatement dessous. Les pixels en se mélangeant peuvent sadditionner, se soustraire, se multiplier, se diviser ou encore se combiner en fonction de formules mathématiques complexes. Selon les cas, le résultat sera complètement prévisible ou totalement surprenant. La combinaison des modes de fusion permet de créer un grand nombre deffets et de réglages.Les masques de fusion permettent de fondre deux images de façon diffuse ...defondre quoi!On les utilisera : pour intégrer discrètement un élément dans une image, pour en éclaircir ou en foncer des parties sous exposée ou sur exposée.Leur utilisation atteint le même but que celle de la gomme diffuse mais de façonbeaucoup plus souple. Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 4
  5. 5. Modes de Fusion des CalquesCe qu’il faut savoir lors de la fusion de calques• Lors de la fusion de deux calques, le calque résultat utilise le mode de fusion du calqueinférieur.• Le calque supérieur avant dêtre supprimé se dessine sur le calqueinférieur en utilisant son propre mode de fusion.Le grand problème avec la fusion des calques : à l’affichage, un calque deniveau N n’est pas fusionné avec le calque de niveau N-1, mais il estfusionné avec le résultat de la fusion des calques de niveau 0 (Fond) à N-1. Lorsqu’on fusionne un calque avec le calque inférieur, le résultat peutêtre complètement différent de l’affichage puisqu’il ne tient compte quede ces 2 calques !• Les calques de type Réglage utilisent uniquement le mode de fusionNormal.Les modes de fusion présents dans Adobe Photoshop sont résumés dans lafigure 1 ci-contre.Les modes de fusion sont classés en six groupes.Vous trouverez, dans ce qui suit, une explication de chaque mode defusion et de multiples illustrations.Calques de références Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 5
  6. 6. Modes de Fusion des Calques3.1. Le premier groupeMode « Normal »C’est le mode le plus évident : les pixels non transparents du calque sont affichés tels quels etles pixels partiellement transparents laissent partiellement voir ce qu’il y a en dessous. Palette de couleurs dégradées en doubleMode « Fondu »Les pixels opaques du calque sont affichés normalement. Pour les pixels partiellementtransparents, cest l’image en dessous qui apparaît, de manière aléatoire, avec dautant plus dechances que le pixel est plus transparent (c’est à dire que le pixel correspondant sur le masquede fusion est plus clair). On pourrait s’en servir pour donner un effet de granulation sur uneimage.Pour voir l’effet obtenu en mode de fusion « Fondu », vous devez soit baisser l’opacitédu calque, soit le calque du dessus comporte des zones de transparence les pixels ducalque du dessous, apparaissent comme un effet de dissolution. Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 6
  7. 7. Modes de Fusion des Calques3.2. Les modes pour assombrirMode « Obscurcir »On rapporte souvent que ce mode compare les couleurs du calque et celle d’en dessous, etquil affiche la plus sombre des deux.. Cela n’est vrai, en gros, que si les teintes sontsuffisamment proches. La réalité peut être un peu plus subtile que cela. La figure suivantemontre la fusion de deux dégradés arc-en-ciel, l’un vertical et l’autre horizontal. D’oùviennent les zones noires ? Ce qui se passe est qu’on ne compare pas globalement les «couleurs », mais qu’on opère primaire par primaire (rouge, vert, bleu) et qu’on met chaqueprimaire au plus faible de ses niveaux dans les deux calques. Si on superpose un rouge pur àdu bleu ou du vert, on met donc chaque primaire à zéro, d’où le noir dans l’image. Si onduplique un calque et qu’on mette le calque supérieur en mode Obscurcir, il ne se passe rien. Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 7
  8. 8. Modes de Fusion des CalquesLa couleur du calque supérieur n’est rendue visible que là où elle est plus foncée que celledu calque d’en dessous. Ce mode est intéressant si vous voulez peindre une esquisse quevous avez dessinée à la main, puis scanné. En effet, dès lors que le contour du dessin a bienété contrasté, il est facile de peindre par dessus en mode obscurcir, les traits noirs du dessinrestant visibles sous les coups de pinceau, puisque le mode obscurcir laissera toujours lenoir visible.Mode « Produit »Le processus ressemble à celui du mode Obscurcir, mais, pour chacune des primaires RVB, aulieu de prendre la plus petite des valeurs entre les deux calques, on multiplie les valeursrelatives entre elles (c.à.d. les quantités R/255, V/255 et B/255, qui vont de 0 quand laprimaire est absente, à 100% quand elle a l’intensité maximum). D’une manière plus formelle: R_affiché = R_calque • R_dessous / 255 (et de même pour V et B)Si on duplique un calque et quon mette le calque supérieur en mode produit, on assombritlimage tout comme le ferait le réglage par courbes. On peut ainsi faire apparaître des nuagesdans un ciel quelque peu surexposé. Toutefois, il vaut mieux utiliser le réglage par courbespour trois raisons :(i) une meilleure utilisation de la mémoire : un simple calque de réglage contre tout un calqueRVB ;(ii) on peut augmenter le contraste bien plus fortement ;(iii) on peut faire varier leffet dun point à un autre en peignant dans le masque (on pourrait enfaire autant avec un calque en mode produit en y ajoutant un masque de fusion, mais celadépenserait encore plus de mémoire).L’image résultante est assombrie. Les parties blanches du calque disparaissent et les partiesnoires fusionnent avec le calque du dessous. Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 8
  9. 9. Modes de Fusion des CalquesCe mode de fusion est intéressant :- En photomontage pour incruster 2 photos l’une dans l’autre.- En photographie, il permettra de rétablir le contraste et la luminosité d’une photolégèrement surexposée (le mode de fusion Produit sera appliqué sur la copie du calque de laphoto originale). Équivaut à la réduction de diaphragme lors de la prise de vue. (L’opacitéramenée à 40% équivaut à la fermeture d’un diaphragme).- Avec un motif ou un dégradé, vous n’afficherez que les parties sombres du motif ou dudégradé.- évite la fastidieuse étape de détourage pour des détourages délicats sur fond blanc, car leblanc n’est pas conservé avec le mode de fusion Produit Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 9
  10. 10. Modes de Fusion des CalquesMode «Densité couleur + »Augmente le contraste et la saturation, proportionnellement à la luminosité du calque dudessous. Aucune action sur les pixels noirs ou blancs.Mode «Densité linéaire + » Réduit la luminosité de façon plus prononcée qu’avec le mode Produit. Les pixels du calqueactif disparaissent si les pixels du calque inférieur sont noirs. Aucune action sur les pixels decouleur blanche.Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 10
  11. 11. Modes de Fusion des CalquesMode «Couleur plus foncée »Ce mode de fusion agit uniquement sur les couleurs les plus foncées, contrairement au modeObscurcir qui agit également sur les couleurs intermédiaires. Ce mode est intéressant pourlaisser des zones de couleur sur une photo traitée avec le calque de réglage Noir et blanc.3.3. Les modes pour éclaircirMode « Eclaircir »Ce mode fonctionne à lopposé du mode Obscurcir : pour chaque pixel, le rouge prend lavaleur la plus grande entre le calque et le dessousR_affiché = maximum { R_calque, R_dessous } et de même pour le vert, puis le bleu.On a un effet général d’éclaircissement de l’image. Si les couleurs du calque et du dessoussont voisines, cest grosso-modo la plus claire qui saffiche, mais on peut obtenir du blanc encas de couleurs complémentaires, là où on avait du noir en mode ObscurcirImages Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 11
  12. 12. Modes de Fusion des CalquesSeuls les pixels les plus clairs sont conservés. C’est l’inverse du mode Obscurcir. Ici, lacouleur noire disparaît.Mode « Superposition »En gros, ce mode donne un éclaircissement plus fort que le mode Eclaircir. De manière plusprécise, il fonctionne à lopposé du mode Produit : alors quon multiplie les valeurs relativesdans le mode Produit (le quotient primaire/255), on va ici multiplier les densités relatives,définies comme le complément à 1 de ces valeurs relatives. Les formules sont un peu plusrébarbatives :(1 - R_affiché/255) = (1 - R_calque/255) · (1 - R_dessous/255)(de même pour V et B), mais le plus important est sans doute de retenir que lorsqu’on a deuxcalques identiques, mettre celui du dessus en mode Superposition équivaut à remplacer cecalque par un réglage par courbes qui a la grande vertu de déboucher les tons sombres.On peut répéter les mêmes remarques quà propos du mode Produit : il vaut mieux utiliser uncalque de réglage par courbes que de dupliquer un calque et de mettre le calque copie enSuperpositionL’image finale est toujours plus claire. Les pixels noirs du calque disparaissent et les pixelsblancs sont conservés. C’est comme si vous preniez 2 diapositives et que vous lessuperposiez.Si vous avez une photo légèrement sous-exposée, en dupliquant le calque et en y apposantle mode de fusion Superposition au calque du dessus, vous allez éclaircir votre photo.Équivaut à l’ouverture de diaphragme lors de la prise de vue. (l’opacité ramenée à 40%équivaut à l’ouverture d’1 diaphragme).Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 12
  13. 13. Modes de Fusion des CalquesMode «Densité couleur – »Comme le mode Densité couleur +, ce mode de fusion agit sur la saturation et le contraste.L’image finale est plus claire et plus contrastée. Les pixels noirs du calque actifsdisparaissent.Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 13
  14. 14. Modes de Fusion des CalquesMode «Densité linéaire – (ajout) »Eclaircit la couleur de base en augmentant la luminosité de façon plus importante qu’avec lemode Superposition. Aucune action sur les pixels noirs.Mode «Couleur plus claire »À l’opposé du mode « Couleur plus foncée », ce mode de fusion se limite aux couleurs lesplus claires seulement, contrairement au mode « Eclaircir » qui agit également sur lescouleurs intermédiaires.Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 14
  15. 15. Modes de Fusion des Calques3.4. Les modes d’incrustationCes modes ne font pas dincrustation ! Le mot français Incrustation est fallacieusementbeaucoup plus précis que le terme dorigine overlay qui implique simplement quon a déposéquelque chose sur un objet pour en modifier laspect. Ces modes combinent le calquesupérieur à lempilement sous-jacent selon des recettes mystérieuses qui font intervenirsimultanément les modes pour assombrir et ceux pour éclaircir selon qu’on est au dessus ouen dessous de la valeur 128 sur les différentes primaires. A nouveau, on ne trouvera pas grandchose de bien clair dans les explications officielles.Mode « Incrustation »C’est le seul mode de ce groupe dont la recette soit sans mystère. D’une manière formelle :*/ Si la composante R du dessous est supérieure à 128, on fait comme avec le modeSuperposition (donc, effet déclaircissement) :(1 - R_affiché/255) = 2 (1 - R_calque/255) ! (1 - R_dessous/255)*/ Si cette composante est inférieure à 128, on utilise un effet de produit (donc,assombrissement)R_affiché = 2 R_calque ! R_dessous / 255(et de même pour les autres composantes V et B).Notez le facteur 2 par rapport aux formules précédentes, destiné à annuler toute modificationquand R_dessous= 128.Il est plus simple de voir ce qui arrive quand on duplique un calque et qu’on mette le calquedu dessus en mode incrustation. A nouveau, on a le même effet qu’avec un réglage parcourbes : les tons moyens autour des tons 128 ont un contraste doublé, alors que les tons clairset sombres sont écrasés.Si on inverse le calque supérieur (si on le passe en négatif), on a toujours l’équivalent d’unréglage par courbes : contraste doublé pour les tons clairs et les tons sombres, écrasé pour lestons moyens.Grosso-modo, pour une valeur de R_calque donnée, on obtient le même genre de figurequ’avec un réglage par courbe avec un seul point de contrôle, qui éclaircit ou qui assombritglobalement l’image selon que R_calque est plus grand que 128 ou plus petit. La pente de la «courbe » ne peut toutefois pas dépasser 2.Il y a un mélange des couleurs des 2 calques, mais la luminosité du calque du dessous estconservée. L’image finale contient donc les parties les plus claires et les plus foncées des 2calques. Le contraste apparaît donc plus prononcé.NB : en Photographie, si vous avez une photo qui présente un voile grisâtre, vous pourrezl’atténuer et même le supprimer en appliquant ce mode de fusion à la copie du calque de laphoto d’origine.Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 15
  16. 16. Modes de Fusion des CalquesMode «Lumière tamisée »Assombrit les pixels foncés et éclaircit les pixels clairs, par effet de transparence, avec un trèsléger effet de lumière diffuse (d’où son nom).Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 16
  17. 17. Modes de Fusion des CalquesMode «Lumière crue »1°) il assombrit les pixels foncés par application du mode de fusion Produit et 2°) il éclaircitles pixels clairs par application du mode de fusion Superposition. Le résultat donne un effetplus doux que le mode de fusion Incrustation.Mode «Lumière vive »1°) il assombrit les pixels foncés par augmentation du contraste et 2°) il éclaircit les pixelsclairs par diminution du contraste. Le résultat donne un effet plus prononcé que le mode defusion Incrustation.Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 17
  18. 18. Modes de Fusion des CalquesMode «Lumière linéaire »1°) il applique un mode de fusion Densité couleur + ou Densité couleur – en fonction de lacouleur de base. Le résultat donne un effet plus prononcé que le mode de fusion Couleur vive.Mode «Lumière ponctuelle »1°) il applique le mode de fusion Eclaircir sur les pixels clairs et le mode de fusion Obscurcirsur les pixels foncés. Le résultat donne un effet plus prononcé que le mode de fusion Lumièretamisée.Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 18
  19. 19. Modes de Fusion des CalquesMode «Mélange maximal »L’effet est assez prononcé : ce mode de fusion produit une image postérisée, composée aumaximum de 8 couleurs : rouge, magenta, bleu, cyan, jaune, vert, noir et blanc.Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 19
  20. 20. Modes de Fusion des Calques3.5. Les modes soustractifsMode «Différence »Comme son nom l’indique, ce mode de fusion soustrait la couleur du calque inférieur à celuidu calque supérieur, ou l’inverse, selon la luminosité de chacun des 2 calques. Les couleursdu calque supérieur s’inversent, sauf sur les parties sombres du calque inférieur.Mode «Exclusion »Le résultat est le même que pour le mode de fusion Différence, sauf qu’il est peut-être un peuplus doux.Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 20
  21. 21. Modes de Fusion des Calques3.6. Les modes réglagesMode «Teinte »Le calque supérieur conserve sa teinte mais prend la luminosité et la saturation du calqueinférieur.Mode «Saturation »Le calque supérieur conserve sa saturation mais prend la luminosité et la teinte du calque dudessous.Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 21
  22. 22. Modes de Fusion des CalquesMode «Couleur »Le calque supérieur conserve sa saturation et sa teinte mais prend la luminosité du calque dudessous. Ce mode de fusion est intéressant en photographie, pour coloriser des photos, tout enconservant la texture de la photo originale.Mode «Luminosité »Le calque du dessus conserve sa luminosité et sa saturation. L’image finale apparaît enniveaux de gris si le calque inférieur est très clair.Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 22
  23. 23. Modes de Fusion des CalquesLes autres modesParmi les autres modes de ce groupe, seul le mode Lumière Tamisée me semble vraimentutile. Je ne sais pas trop comment il fonctionne mais on peut le voir comme un modeIncrustation très atténué.A vrai dire, le mode Lumière crue fonctionne comme le mode Incrustation, mais encommandant le passage Eclaircir/Obscurcir avec les pixels du dessus et non pas du dessous.Autrement dit, prenez une image avec deux calques et mettez le calque du dessus enIncrustation. Dupliquez l’image, échangez les deux calques et mettez maintenant celui dudessus en Lumière Crue : on obtient le même résultat.Pour les quatre autres modes (lumière vive, linéaire, ponctuelle, mélange maximal), lemystère règne…On trouve souvent que la duplication d’un calque et sa mise en incrustation accentue tropfortement les couleurs. On peut modérer cet effet en déssaturant les couleurs du calque enincrustation, mais l’effet obtenu n’est plus équivalent à un réglage par courbes (ce n’est pasun reproche !).Contrôle des effets d’incrustationPour atténuer l’effet d’un calque en mode incrustation, outre le passage en lumière tamisée,on peut bien entendu diminuer l’opacité du calque.Mais on peut commander séparément l’effet sur les tons clairs et sur les tons foncés au moyend’un réglage par courbes associé au calque en incrustation (on diminue l’effetd’éclaircissement des tons clairs et on augmente l’assombrissement des tons foncés).Remarque : à partir de Photoshop 8, on ne dit plus que le réglage par courbes est associé aucalque juste en dessous, c’était trop clair, et on ne cherche plus un menu pour faire cetteassociation après coup. On dit « qu’on crée un masque d’écrêtage », et on y arrive soit encréant le calque par le menu Calques, soit, pour un calque de réglage déjà créé, via un clicdroit sur le nom du calque dans la palette des calques.4. MASQUES ET MODES DE FUSIONLe masque de fusion sert à cacher des parties d’un calque. Pourquoi cacher ces parties plutôtque de carrément les supprimer ? Pour des questions de souplesse liées au fonctionnement dumasque.La souplesse du masque de fusion est double : d’une part, les coups de pinceaux peuvent êtreannulés par l’outil gomme, on peut donc retoucher le détourage à n’importe quel moment dutraitement photographique. D’autre part, la zone à masquer peut être noircie avec l’outil deson choix. Si l’on utilise le pinceau, on pourra en paramétrer la dureté, ce qui adoucira lestransitions du détourage, et aussi son diamètre pour un travail plus précis.5. AVANTAGES DES CALQUES ET MODES DE FUSIONSL’utilisation des calques et des modes de fusion permet de limiter les pertes engendrées parchaque correction. En travaillant sur un calque, on naltère que peu limage originale. Lescalques étant modifiables et enregistrables, en cas de fausse manipulation, on peut lessupprimer et retrouver son image dorigine intacte.On peut aussi enregistrer une image avec lintégralité de ses calques et reprendre plus tard uneretouche en cours. Les calques facilitent aussi grandement la réalisation de montages ou lasuppression déléments gênants sur une image puisquils sont modifiables avec les outils dedessin.Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 23
  24. 24. Modes de Fusion des Calques6. CONCLUSION Les calques sont des couches superposées à limage et permettent différentes manipulations etréglages. Il est possible de les réorganiser, les modifier, déplacer, supprimer, fusionner,déformer etc… Une fois combinés, ils forment limage finale.Il existe différents types de calques qui permettent les réglages de limage (couleurs, niveaux,courbes…).Le mode de fusion des calques détermine la façon dont les pixels dun calque sont combinésavec les pixels darrière-plan. Les pixels darrière-plan correspondent au résultat de la fusiondes calques de niveau inférieur. La combinaison des modes de fusion permet de créer ungrand nombre deffets et de réglages.Règles de fusion1. Lors de la fusion de deux calques, le calque "résultat" utilise le mode de fusion du calqueinférieur.2. Le calque supérieur avant dêtre supprimé se dessine sur le calque inférieur en utilisantson propre mode de fusion.3. Les calques de type Réglage utilisent uniquement le mode de fusion Normal.La fusion assemble deux calques consécutifs en un seul et permet ainsi de simplifier limageet de conserver une taille de fichier réduite. Le calque résultant dune fusion contient toutesles données des deux calques concernés et conserve leurs zones transparentes.Dans une image aplatie, tous les calques visibles sont fusionnés dans le calque darrière-plan, ce qui permet de réduire considérablement la taille du fichier.Images Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 24
  25. 25. Modes de Fusion des CalquesBIBLIOGRAPHIE / WEBOGRAPHIE[1] initiation à la retouche photographique avec PHOTOSHOP Consulté le 29 mars 2011 ; 18p[2] Découvrir les calques et masques de fusion Proposé par " Lunienne " – Membre du Forum Nikon Numérique Version 1.1 23/03/2008 Mise à jour le : Le 14 Novembre 2005 Consulté le 23 mars 2011, 12p Disponible sur internet : http://www.pixelistes.com[3] Chez SWEETY – Tutoriaux Photoshop - 17/01/2006 Consulté le 23 mars 2011 ; 12p Disponible sur internet : http://www.chez-sweety.net/Tutoriaux[4] Notions élémentaires sur les calques Didacticiel Adobe PHOTOSHOP 5.0 Consulté le 23 mars 2011 ; 11p Disponible sur internet : http://icp.ge.ch/co/florence/IMG/pdf/Lesson02.pdf[5] Les Modes de Fusion PhotoFiltre Studio – PFS.Fiche 6 MMD juillet 2009 Consulté le 29 mars 2011 ; 5pImages Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 25
  26. 26. Modes de Fusion des CalquesANNEXEImages référencesRésultats de fusion des calques sous différents modesImages Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 26
  27. 27. Modes de Fusion des CalquesImages Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 27
  28. 28. Modes de Fusion des CalquesImages Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 28
  29. 29. Modes de Fusion des Calques Luminosité Couleur Teinte SaturationImages Numériques – Master 1 IMI – 2010/2011 29

×