Réseaux Sociaux Quimper

1,253
-1

Published on

Published in: Education, Technology
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,253
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
55
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Réseaux Sociaux Quimper

  1. 1. Les réseaux sociaux Partage, échange, collaboration, mise en relation
  2. 2. Quelques éléments de contexte <ul><li>Liés aux évolutions d’Internet : </li></ul><ul><li>Web 2.0 </li></ul><ul><li>simplicité d’utilisation (blog…) </li></ul><ul><li>des contenus dynamiques (logique de flux) </li></ul><ul><li>internaute acteur (page d’accueil personnalisée Netvibes) </li></ul><ul><li>logique d’échange et de collaboration : réseaux sociaux </li></ul><ul><li>des contenus agrégés, interconnectés (rss, widgets…) </li></ul><ul><li>outil : un navigateur et ses plug-in (firefox), le téléphone portable </li></ul><ul><li>Web traditionnel : </li></ul><ul><li>difficulté technique </li></ul><ul><li>des contenus statiques (logique de stock) </li></ul><ul><li>internaute lecteur passif (page d’accueil Google) </li></ul><ul><li>logique de consommation : internaute solitaire </li></ul><ul><li>des contenus isolés reliés par des liens </li></ul><ul><li>outil : un navigateur (internet explorer) </li></ul>
  3. 3. Quelques éléments de définition <ul><li>Qu’est-ce qu’un réseau social : C’est un service qui est centré sur le profil de l’individu et qui permet d’afficher la liste des connexions de cet individu (réseau de contacts ou « d’amis »). Il permet : - de construire un profil public ou semi-public dans le cadre d’un système délimité </li></ul><ul><li>- d’organiser une liste d’autres utilisateurs avec lesquels ils partagent des relations, des informations, des documents… </li></ul><ul><li>- de voir et de croiser leurs listes de relations et celles créées par d’autres à travers le système </li></ul>
  4. 4. Quelques éléments de définition <ul><li>Construire et paramétrer un profil : - Facebook </li></ul>
  5. 5. Quelques éléments de définition <ul><li>Organiser une liste d’autres utilisateurs : </li></ul>
  6. 6. Quelques éléments de définition <ul><li>Voir et croiser les listes de relations à travers le système : - Twitter </li></ul>
  7. 7. Quelques éléments de définition <ul><li>Pour y voir plus clair : Certains services sont plus orientés sur le partage de contenus : photos (Flickr), vidéos (YouTube), signets (Del.icious), présentations powerpoint (slideshare) : le profil de l’internaute à moins d’importance que les contenus mis en ligne. </li></ul><ul><li>D’autres reposent principalement sur le profil de chaque inscrit (Facebook, Twitter) </li></ul>
  8. 8. Des points communs entre ces services <ul><li>La nécessité de se créer un compte </li></ul><ul><li>La personnalisation du profil </li></ul><ul><li>La possibilité de rechercher des amis </li></ul><ul><li>La possibilité de déposer du contenu </li></ul><ul><li>La possibilité de partager ce contenu sur un autre réseau social </li></ul>
  9. 9. Exemple : Facebook <ul><li>Qu’est-ce que Facebook ? Réseau social fondé en 2004 par un étudiant d’Harvard, il permet à ses utilisateurs de créer un profil et d’échanger avec d’autres utilisateurs. </li></ul><ul><li>Parmi les fonctionnalités, on trouvera : </li></ul><ul><li>- une liste de ses amis ; </li></ul><ul><li>- une liste des amis qu'il a en commun avec d’autres amis ; </li></ul><ul><li>- une liste des réseaux auxquels l'utilisateur et ses amis appartiennent ; </li></ul><ul><li>- une liste des groupes auxquels l'utilisateur appartient ; </li></ul><ul><li>- une boîte pour accéder aux photos associées au compte de l'utilisateur ; </li></ul><ul><li>- un « mini-feed » résumant les derniers événements concernant l'utilisateur ou ses amis, sur Facebook ; </li></ul><ul><li>- un « mur » ( wall , en anglais) permettant aux amis de l'utilisateur de laisser de petits messages auxquels l'utilisateur peut répondre. </li></ul><ul><li>- Une fonction de chat </li></ul><ul><li>- Des applications propres ou non à Facebook permettant de jouer, publier, partager de l’information </li></ul><ul><li>Plus de 300 millions de personnes seraient inscrites à Facebook, il est le deuxième site le plus visité au monde. </li></ul>
  10. 10. Exemple : Facebook <ul><li>Qu’est-ce que Facebook ? Manipulons un peu… </li></ul>http:// fr-fr.facebook.com /
  11. 11. Exemple : Facebook <ul><li>Est les soucis commencent ? </li></ul><ul><li>Publicité ciblée… </li></ul><ul><li>Protection de la vie privée mal assurée : les données ne vous appartiennent pas, elles sont très facilement visibles, elles peuvent être utilisées contre vous </li></ul><ul><li>Virus (Koobface) </li></ul><ul><li>Harcèlement </li></ul><ul><li>Usurpation d’identité numérique </li></ul><ul><li>Si vous utilisez Facebook il est indispensable de bien paramétrer l’application afin de maîtriser l’information que vous déposer sur ce réseau. </li></ul>
  12. 12. Exemple : Twitter <ul><li>Qu’est-ce que twitter ? </li></ul><ul><li>Twitter est un outil de réseau social et de microblogging qui permet à l’utilisateur d’envoyer gratuitement des messages brefs (140 caractères maximum), appelés tweets (« gazouillis »), par Internet, par messagerie instantanée ou par SMS. </li></ul><ul><li>Twitter permet d’échanger des informations et des liens </li></ul><ul><li>Quand on se connecte sur Twitter on voit s’afficher ses « followings », les personnes que l’on suit et ses « followers », les personnes qui nous suivent. Contrairement à Facebook, twitter est asymétrique, on peut suivre une personne mais celle-ci n’est pas obligée de nous suivre. </li></ul>
  13. 13. Exemple : Twitter <ul><li>Qu’est-ce que twitter ? </li></ul><ul><li>Manipulons un peu </li></ul>
  14. 14. Exemple : Twitter <ul><li>A quoi sert twitter ? </li></ul><ul><li>Faire circuler de l’information </li></ul><ul><li>Faire de la veille via les personnes que l’on suit </li></ul><ul><li>Se créer un réseau, rester en contact </li></ul><ul><li>Demander de l’aide </li></ul><ul><li>Lancer un brainstorming </li></ul><ul><li>Publier des liens notamment à l’aide des miniliens </li></ul>
  15. 15. Exemple : Twitter <ul><li>A quoi sert twitter pour l’enseignant ? </li></ul><ul><li>L’exemple de Laurence Juin : </li></ul>Autres exemples : http:// www.pedago-tic.be /2009/09/utiliser-twitter-en-salle-de-classe-12-exemples-pratiques/
  16. 16. Exemple : Delicious <ul><li>Outil de partage de signets : </li></ul><ul><li>http:// delicious.com </li></ul>
  17. 17. Exemple : Viadéo <ul><li>Réseautage professionnel : </li></ul><ul><li>http:// www.viadeo.com </li></ul><ul><li>Principe : ce qui compte n’est pas ce que vous connaissez mais plutôt qui vous connaissez </li></ul>
  18. 18. Exemple : Ning <ul><li>Réseau social privé : </li></ul><ul><li>http:// www.ning.com / </li></ul>
  19. 19. Les enjeux de l’identité numérique <ul><li>Avec les réseaux sociaux, les blogues… les internautes laissent de plus en plus de traces en ligne (coordonnées, publications, avis, hobbies, connaissances…). </li></ul><ul><li>Ces contenus sont rattachés à un auteur et constituent son identité numérique. La place d’internet dans la vie quotidienne (recherche d’emploi…) va amener les internautes à se soucier de plus en plus de leur identité numérique. </li></ul><ul><li>Gérer son identité numérique nécessite de surveiller l’ensemble de ses bribes d’information que nous laissons au quotidien. </li></ul><ul><li>La majeure partie des utilisateurs ne mesure pas encore la complexité de la gestion de l’identité numérique , et ceci pour deux raisons : </li></ul><ul><li>les occasions de laisser des traces sont de plus en plus nombreuses ; </li></ul><ul><li>les moteurs de recherche conservent chacune des ces traces pendant de nombreuses années (cf. débat récent sur le droit à l’oubli). </li></ul>
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×