Your SlideShare is downloading. ×
Pour que les nuages n'annoncent pas la tempête
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Pour que les nuages n'annoncent pas la tempête

392
views

Published on

conférence donnée dans le cadre des entretiens télécoms, organisés par Finaki, le 26 Mars 2010 aux Arcs.

conférence donnée dans le cadre des entretiens télécoms, organisés par Finaki, le 26 Mars 2010 aux Arcs.

Published in: Technology

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
392
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
13
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide
























































  • Transcript

    • 1. Le «cloud computing» ... Le nuage avant la tempête ? Entretiens télécoms Finaki Jean-Michel Planche 26 Mars 2010 Président et co-fondateur de Witbe
    • 2. Tout le monde en parle Nouveauté ? Panacée ? Obligé ? © 2000-2010. All rights reserved Préambule : « j’y crois ... j’en fais ... depuis 2000 ;-) » 2
    • 3. Petit rappel historique : (Avant-)HIER, le monde était NETWORK CENTRIC L’intelligence était au centre © 2000-2010. All rights reserved 3
    • 4. Petit rappel historique : (Avant-)HIER, le monde était NETWORK CENTRIC L’intelligence était au centre © 2000-2010. All rights reserved « L’utilisateur avait à sa disposition un TERMINAL » 3
    • 5. Hier, le monde devenait USER CENTRIC • L’intelligence n’est plus au centre, mais PARTOUT • Les possibilités de dysfonctionnements sont PARTOUT • Les possibilités d’amélioration sont PARTOUT • Le potentiel est ... PARTOUT © 2000-2010. All rights reserved 4
    • 6. Hier, le monde devenait USER CENTRIC • L’intelligence n’est plus au centre, mais PARTOUT • Les possibilités de dysfonctionnements sont PARTOUT • Les possibilités d’amélioration sont PARTOUT • Le potentiel est ... PARTOUT © 2000-2010. All rights reserved « L’utilisateur n’est plus un terminal, mais un INITIAL » 4
    • 7. Aujourd’hui arrive le « cloud » © 2000-2010. All rights reserved 5
    • 8. Aujourd’hui arrive le « cloud » • Fils spirituel de la décentralisation ? • Grid • Optimisation • Complexification © 2000-2010. All rights reserved 5
    • 9. Aujourd’hui arrive le « cloud » • Fils spirituel de la décentralisation ? • Tous frères ? • Grid • Virtualisation • Optimisation • Mutualisation • Complexification • Facilitation © 2000-2010. All rights reserved Deux visions différentes d’une même chose ? 5
    • 10. © 2000-2010. All rights reserved 6
    • 11. Fast and furious ? © 2000-2010. All rights reserved 7
    • 12. © 2000-2010. All rights reserved 8
    • 13. ... ou Visa Gold ? © 2000-2010. All rights reserved 8
    • 14. Tout cela dans un contexte d’urgence « Les nuages avant la tempête ? » © 2000-2010. All rights reserved 9
    • 15. Tout cela dans un contexte d’urgence « Les nuages avant la tempêterésister au «Y» syndrome ? Comment ? » © 2000-2010. All rights reserved 9
    • 16. Et donc ... « Les nuages avant la tempête ? » © 2000-2010. All rights reserved 10
    • 17. Et donc ... « Les nuages avant la tempête ? » concept de DSI ... Un nouveau © 2000-2010. All rights reserved 10
    • 18. Ici, il y a tout ! Des services de messageries en ligne : Gmail, messagerie instantanée Google Talk, système de • visio- conférence et de téléphonie via Internet ; Google Agenda, permettant aux utilisateurs dʼorganiser leur emploi du temps et de le partager Des besoins insatisfaits : • avec dʼautres collaborateurs ; 1• Google Docs : création, modification et gestion de tous types de documents en temps réel (présentations, feuilles de calcul...) ; • Google Sites application, permettant de créer un site web aussi facilement quʼun simple • document, de collecter et partager entre utilisateurs des vidéos, calendriers, présentations... ; Partager des documents • Google Vidéo for Business, nouvelle application Google Apps, permettant de partager de la • vidéo au sein de lʼentreprise en toute simplicité. Réduire le coût de la messagerie Par ailleurs, la mise à disposition dʼun environnement de développement pour ses informaticiens, la plateforme Google App Engine, a aussi joué un rôle déterminant dans la décision de Malakoff • Médéric. Mieux collaborer « Les solutions Google Apps Edition Premier vont nous permettre de gagner en performance collective, en souplesse et en réactivité. Ces outils de bureautique et de communication très innovants vont changer nos méthodes de travail, faciliter le partage des informations et lʼinteraction entre les collaborateurs. Nous attendons également une amélioration de la qualité du service informatique pour • nos salariés, et une baisse des coûts informatiques du groupe », indique Pol Evlard, Directeur des Et en « échange » tout : Projets et du Système dʼInformation du groupe Malakoff Médéric. • Documents, • Formatage (formation) à la manipulation de documents, • Formats des documents, Messagerie, Agenda, • Nom de domaine (ou sous domaine) • Représentations des données de l’entreprises, • Données de l’entreprise ... © 2000-2010. All rights reserved 11
    • 19. L’étreinte fatale ? © 2000-2010. All rights reserved 12
    • 20. Les forces en présence : Les empereurs NDLR: empereurs n’est pas péjoratif mais légitimiste. J’aurais pu citer tous les autres opérateurs «de souche» (SFR, BoT ...) © 2000-2010. All rights reserved 13
    • 21. Les forces en présence : Les barbares © 2000-2010. All rights reserved 14
    • 22. Les forces en présence : Les barbares ... Don't be evil © 2000-2010. All rights reserved 14
    • 23. Les forces en présence : Les barbares ... Don't be evil © 2000-2010. All rights reserved 14
    • 24. Sans oublier ... les pelles © 2000-2010. All rights reserved 15
    • 25. Sans oublier ... les pelles © 2000-2010. All rights reserved 15
    • 26. Sans oublier ... les pelles « Les premiers contrats contenaient beaucoup de technologies propriétaires. Nous sommes maintenant devenus une société avec des standards ouverts. Internet est ouvert à tous les terminaux et contenus. » ... « Nonobstant, nous développons nos propres clouds et nous nous interfacerons avec d'autres. » J. Chambers Cisco. © 2000-2010. All rights reserved 15
    • 27. Sans oublier ... les pelles « Les premiers contrats contenaient beaucoup de technologies propriétaires. Nous sommes maintenant devenus une société avec des standards ouverts. Internet est ouvert à tous les terminaux et contenus. » ... « Nonobstant, nous développons nos propres clouds et nous nous interfacerons avec d'autres. » J. Chambers Cisco. © 2000-2010. All rights reserved « 1er enseignement : des standards OUVERTS » 15
    • 28. et ... ? © 2000-2010. All rights reserved 16
    • 29. / Une vision trop simple du monde et du problème des opportunités ? « Les nuages avant la tempête ? » © 2000-2010. All rights reserved 17
    • 30. Ne pas oublier : le cas Apple © 2000-2010. All rights reserved 18
    • 31. Ne pas oublier : le cas Apple © 2000-2010. All rights reserved 18
    • 32. En fait, le «cloud» ... mais c’est très simple ... © 2000-2010. All rights reserved 19
    • 33. En fait, le «cloud» ... mais c’est très simple ... il y a UNE problématique © 2000-2010. All rights reserved 19
    • 34. En fait, le «cloud» ... mais c’est très simple ... il y a UNE problématique © 2000-2010. All rights reserved 19
    • 35. En fait, le «cloud» ... mais c’est très simple ... il y a UNE problématique © 2000-2010. All rights reserved « Qui tient qui par la barbichette ? » 19
    • 36. Et pour éviter de se prendre une tapette ... © 2000-2010. All rights reserved 20
    • 37. Et pour éviter de se prendre une tapette ... • 3 questions à se poser : © 2000-2010. All rights reserved 20
    • 38. Et pour éviter de se prendre une tapette ... • 3 questions à se poser : • La sécurité • Les barrières à la sortie • La maîtrise de la performance « vraie » © 2000-2010. All rights reserved 20
    • 39. I/ La sécurité mais le problème n’est pas nouveau ... • Plateforme(s) / Réseau(x) ... • Où sont les données ? • Identité(s) numérique(s) • Chiffrement © 2000-2010. All rights reserved 21
    • 40. « it always looks cheaper until you have unexpected costs like this ... » © 2000-2010. All rights reserved 22
    • 41. « it always looks cheaper until you have unexpected costs like this ... » © 2000-2010. All rights reserved 22
    • 42. 2/ Les barrières à la sortie Eviter à tout prix ... © 2000-2010. All rights reserved 23
    • 43. 3/ La performance VRAIE © 2000-2010. All rights reserved 24
    • 44. 3/ La performance VRAIE © 2000-2010. All rights reserved « Le mur du cloud a t’il été franchi ? » 24
    • 45. 3/ La performance VRAIE © 2000-2010. All rights reserved « Le mur du cloud a t’il été franchi ? » 24
    • 46. ... alors, quel niveau de QoS ? © 2000-2010. All rights reserved 25
    • 47. ... alors, quel niveau de QoS ? © 2000-2010. All rights reserved 25
    • 48. Comment maîtriser sa qualité dans des environnement que l’on ne contrôle pas ? © 2000-2010. All rights reserved 26
    • 49. 1/ SAVOIR © 2000-2010. All rights reserved 27
    • 50. 1/ SAVOIR © 2000-2010. All rights reserved 27
    • 51. 1/ SAVOIR © 2000-2010. All rights reserved C’est justement pourquoi nous avons créé WITBE ;-) 27
    • 52. Comment cela fonctionne t’il ? Internet Plateforme e-business / Interne / Externe ... Robots Witbe Intranet Scénario transactionnel exécuté toutes les X mn Réallocation dynamique des ressources du data center Alerte sur dégradation ou incidents Identification fonctionnelle du dysfonctionnement Système central Witbe © 2000-2010. All rights reserved
    • 53. II / AVOIR LES MOYENS D’AGIR John Gage 5ème employé de Sun « le réseau c’est l’ordinateur » © 2000-2010. All rights reserved 29
    • 54. II / AVOIR LES MOYENS D’AGIR John Gage John Chambers 5ème employé de Sun Chairman Cisco « le réseau c’est l’ordinateur » ‘ Nous pensons que le réseau est une pièce centrale et non le datacenter ou le terminal de l'utilisateur final. ’ © 2000-2010. All rights reserved 29
    • 55. II / AVOIR LES MOYENS D’AGIR John Gage John Chambers 5ème employé de Sun Chairman Cisco Steve «John» Jobs Moise par intérim « le réseau c’est l’ordinateur » ‘ Nous pensons que le réseau est une pièce centrale et non le « Le milieu de la route est le chemin datacenter ou le terminal de le plus dangereux » l'utilisateur final. ’ © 2000-2010. All rights reserved 29
    • 56. II / AVOIR LES MOYENS D’AGIR John Gage John Chambers 5ème employé de Sun Chairman Cisco Steve «John» Jobs Moise par intérim « le réseau c’est l’ordinateur » ‘ Nous pensons que le réseau est une pièce centrale et non le « Le milieu de la route est le chemin datacenter ou le terminal de le plus dangereux » l'utilisateur final. ’ John-Michael Board Plombier du Numérique « L’application est l’intelligence qui permet la MAITRISE avec le contrôle de la performance vraie » © 2000-2010. All rights reserved La clef : Passer du contrôle à la maîtrise 29
    • 57. « On ne peut améliorer ce que l’on ne contrôle mesure pas » ;-) Merci