• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Parite hommes/femmes Et gestion des Terres Arrides
 

Parite hommes/femmes Et gestion des Terres Arrides

on

  • 592 views

 

Statistics

Views

Total Views
592
Views on SlideShare
591
Embed Views
1

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

1 Embed 1

http://www.lplm.info 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Parite hommes/femmes Et gestion des Terres Arrides Parite hommes/femmes Et gestion des Terres Arrides Document Transcript

    • ORGANISATION DES GESTION DES TERRES ARIDES NATIONS UNIES POUR L’ALIMENTATION ET PARITÉ HOMMES-FEMMES ET L’AGRICULTURE RÔLES EN TRANSFORMATION T E R R E S A R I D E S , I M P O RTA N C E E T D É F I S Les terres arides couvrent près de 40 pour cent de la surface cent de toutes les terres arables de la terre ont déjà perdu émergée de la planète et constituent une source directe de une partie de leurs fonctions biologiques et physiques, les subsistance pour environ un milliard de personnes, surtout terres arides étant particulièrement touchées. Cette situation dans les pays en développement. Elles se caractérisent par des représente une menace sérieuse pour la sécurité alimentaire périodes de sécheresse et une forte variabilité climatique, mais et la survie des populations vivant dans ces zones. Il est donc restent relativement peuplées et présentent de nombreuses for- essentiel de préserver et de mettre en valeur les terres arides mations végétales. Les habitants, généralement des petits ex- de façon durable pour garantir la sécurité alimentaire et la ploitants agricoles et des pasteurs, s’efforcent de tirer leurs conservation de la biomasse et de la diversité biologique. moyens d’existence de cet environnement fragile. Les écosystèmes des terres arides La spirale pauvreté-désertification jouent aussi un rôle important en terme de rayonnement solaire, d’absorption des Pauvreté, insécurité alimentaire et désertification sont intrinsèquement liées radiations et d’équilibrage des conditions et doivent être affrontées ensemble. On parle souvent de la pauvreté comme atmosphériques. étant à la fois l’origine et la conséquence de la désertification. La pauvreté conduit les femmes et les hommes à accroître la pression sur les terres arides Pourtant, une grande partie de ces terres fragiles et à exploiter les ressources naturelles d’une manière non durable. Le subit un processus de dégradation (déser- processus de dégradation des terres s’accélère alors, faisant baisser les ren- dements agricoles et augmenter la pauvreté. De cette situation résultent la fa- tification) à cause des changements cli- mine et la malnutrition, les épidémies, l’instabilité économique et sociale et matiques, de l’augmentation de la popu- les migrations, ce qui exacerbe encore les pressions exercées sur les res- lation, de la pauvreté et de la surexploita- sources naturelles, et donc l’aggravation de la désertification. tion des terres. Ainsi, quelque 65 pour HOMMES ET FEMMES UNISSENT LEURS FORCES Les hommes et les femmes vivant dans les zones arides n’ont Intégrer le souci de parité hommes-femmes dans les poli- pas à faire face aux mêmes enjeux, essentiellement à cause de tiques, projets et programmes, revient à rechercher des leurs différences en ce qui concerne leurs rôles et responsabili- manières novatrices de lutter contre la dégradation des tés, leurs opportunités et contraintes, ainsi qu’en raison de terres et l’insécurité alimentaire. Cela passe essentiellement leurs inégalités d’accès et de contrôle des ressources. Les po- par une meilleure compréhension des rôles des hommes et litiques et les programmes agricoles et environnementaux ne des femmes, de leurs préoccupations et besoins respectifs. reconnaissent pas souvent les besoins particuliers des femmes Il en résulte un développement plus durable, approprié et et leur contribution fondamentale en terme d’utilisation et de équitable basé sur la pleine participation des femmes et des mise en valeur des ressources des terres arides. Les change- hommes, tenant compte de leurs connaissances respectives ments au niveau de l’environnement ont presque toujours un et des facteurs écologiques et socioculturels. Une telle mise impact différent sur les hommes et sur les femmes et conduisent en valeur des terres arides fournit aux hommes et aux à une transformation des rôles masculins et féminins, ce qui se femmes des zones rurales l’occasion d’unir leurs forces pour traduit par une charge de travail et des responsabilités majeures préserver de manière durable la sécurité alimentaire et la pour les femmes. Lorsque la terre vient à manquer, c’est non base de ressources naturelles. seulement la situation des femmes qui se détériore, mais aussi la sécurité alimentaire de leur ménage. FAO/I Balderi GESTION DES TERRES ARIDES ET PARITÉ HOMME-FEMMES
    • GESTION DES TERRES ARIDES FAO/R. Faidutti ET PARITÉ HOMMES-FEMMES Rôles en transformation PARITÉ HOMMES-FEMMES ET LUTTE CONTRE LA DÉGRADATION DES TERRES ARIDES QUELQUES ASPECTS ESSENTIELS L’ANALYSE DE GENRE permet de s’interroger sur les différents LA PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS RURALES est un rôles des femmes et des hommes dans la planification et la moyen efficace d’atténuer les conditions et l’impact de la gestion des ressources, y compris sur leurs relations et leurs dégradation des terres. Elle concerne en particulier tous activités. On évite ainsi de faire des suppositions relatives à ceux qui n’ont habituellement pas droit à la parole en ma- qui fait quoi, quand et comment. Cela est d’autant plus im- tière de gestion des ressources et de techniques de lutte portant que, dans les zones arides, hommes et femmes pour- contre la désertification (telles que la récolte des eaux de raient se voir obligés d’assumer des rôles nouveaux, d’adop- pluie, la lutte contre les insectes, le stockage après-récolte, ter des stratégies de survie et des techniques spécifiques la fixation des dunes). Une attention spéciale doit être pour garantir la sécurité alimentaire de leur ménage, tout en accordée à la qualité de la participation des groupes défa- exploitant le potentiel des terres arides et en conservant et ré- vorisés, dont les femmes, qui ont besoin de temps et de générant les ressources naturelles. Grâce à cette analyse de confiance en soi pour participer pleinement aux décisions genre, les interventions de développement sont mieux ci- et aux actions. blées pour répondre aux contraintes et besoins particuliers des femmes et des hommes, et permettent donc de donner LES CONNAISSANCES LOCALES DES HOMMES ET DES aux uns et aux autres les mêmes chances de participer au FEMMES sur la conservation de la diversité biologique, les développement et d’en tirer des bénéfices. techniques agricoles, etc. doivent être reconnues et mises en valeur. Les connaissances ont une dimension liée au genre et on sera attentif à celles des femmes autant que Questions clés sous l’éclairage du genre des hommes, qu’il s’agisse du domaine de l’innovation ou de la simple utilisation des connaissances. " Qui réalise quelles tâches? ALLÉGER LA CHARGE DE TRAVAIL des populations rurales, " Qui a accès aux ressources et qui en a par exemple la collecte de l’eau et du bois de feu, est fon- le contrôle (par ex. la terre, l’eau, damental pour leur permettre de passer plus de temps les semences)? dans les potagers et champs et de pratiquer l’agriculture de conservation. Les femmes des terres arides sont parti- " Qui a accès aux revenus et aux bénéfices culièrement concernées dès lors qu’elles sont les pre- et qui en a le contrôle? mières à souffrir de la désertification: elles doivent aller " Qui décide quoi? plus loin pour trouver de l’eau et du bois de feu, et elles doivent assumer davantage de responsabilités sur l’exploi- " Quelles sont les attentes et les besoins tation en l’absence des hommes. de chaque membre du ménage? L’ACCÈS AUX RESSOURCES ET LE CONTRÔLE DE CELLES-CI, sont spécialement cruciaux pour la gestion des terres arides. Ces questions doivent être abordées sous l’angle du LES POLITIQUES ET LA PLANIFICATION du développement genre afin d’identifier les disparités entre hommes et agricole et rural, y compris dans les domaines de la conser- femmes en terme de droits et d’avantages. vation, de la protection et de la restauration des terres, omettent souvent de s’occuper comme elles le devraient des LES PROJETS CIBLÉS SUR LES FEMMES se concentrent ha- rôles et des besoins des hommes et des femmes tout au long bituellement sur les rôles traditionnels des femmes et n’uti- de leur cycle de vie. L’intégration systématique de la di- lisent pas une véritable approche «genre» s’intéressant aux mension du genre est nécessaire pour garantir que le souci hommes autant qu’aux femmes, et à leurs relations. Il est d’égalité entre les sexes est au cœur de toutes les phases important de faire en sorte que les activités de développe- des interventions. Pour cela, il est indispensable de disposer ment tiennent compte du contexte socioéconomique élargi de données fiables et systématiques sur les exploitants agri- et qu’elles encouragent l’égalité entre hommes et femmes coles, ventilées par sexe et par âge. tout en réduisant les disparités entre les sexes. FAO/J. Y. Piel GESTION DES TERRES ARIDES ET PARITÉ HOMME-FEMMES
    • FAO/I. Balderi FAO/R. Faidutti Rôles masculins et féminins en transformation Dans les terres arides, les rôles traditionnels des femmes, par exemple la collecte de l’eau, du bois et du fourrage, le petit élevage et la production vivrière, revêtent une importance cruciale pour la gestion des ressources naturelles et pour la sé- curité alimentaire. Jusqu’à présent, les hommes surtout prenaient les dé- cisions et planifiaient les travaux agricoles. Aujourd’hui, la recherche d’emplois dans les villes oblige ceux-ci à abandonner les zones dégradées tandis que les femmes sont contraintes à assumer de nouveaux rôles et responsabilités sur l’exploitation. Dans ce contexte en évolution, on ne peut ignorer les obstacles qui en- travent la pleine participation des groupes défavorisés, dont les femmes, à la gestion des terres arides. FAO/J. Isaac P R O M O U V O I R L’ A C C È S P O U R T O U S L’insécurité du RÉGIME FONCIER n’incite pas les populations La SENSIBILISATION et l’ÉDUCATION sur la désertification à investir dans la restauration des terres et le maintien de la peuvent conduire à des changements d’attitude et, à terme, qualité des sols, à cause du manque de droits de jouissance à des changements sociaux. En fait, si les populations, permanents ou à long terme sur ces terres. Souvent, l’accès hommes et femmes, comprennent mieux la valeur d’une res- (et le contrôle) des femmes à la terre est encore plus limité source déterminée (espèce d’arbre, source d’eau, type de que celui des hommes. Les pratiques et les lois coutumières fourrage ou capacité), elles saisiront mieux l’intérêt de pro- limitant le droit des femmes à la terre peuvent l’emporter téger l’environnement en général. Entre-temps, il faut pré- sur la législation garantissant ce droit. voir des stratégies spéciales pour donner aux femmes plus de moyens et de pouvoirs. Le CRÉDIT est l’un des meilleurs moyens d’encourager les ruraux - hommes et femmes - à s’intéresser à des activités Les petits exploitants des terres arides ont du mal à conver- sans danger pour l’environnement. Les petits exploitants, tir leur production excédentaire en revenus en espèces à surtout les femmes, ont souvent du mal à obtenir un crédit cause du manque de transport et d’accès aux MARCHÉS, à car ils ne disposent pas de garantie. Pourtant, avec l’accès au cause des difficultés d’accès aux informations sur les crédit, ils pourraient mettre sur pied des entreprises dans le marchés concernant, par exemple, les modes de consom- secteur informel et disposer de solutions novatrices de créa- mation et les fluctuations des prix, ou les occasions et tech- tion de revenus. niques de commercialisation. Les femmes rencontrent des difficultés particulières car les infrastructures et orga- L’accès des femmes aux SERVICES DE SOUTIEN AGRICOLE nismes de commercialisation sont rarement adaptés à la (vulgarisation, intrants, etc.) est souvent limité malgré les production à petite échelle ou aux types de cultures dont rôles multiples qu’elles jouent dans la gestion des terres elles s’occupent. arides. Les groupements de femmes ont pourtant démontré leur capacité à faire face aux conditions extrêmes dérivant Les projets de renforcement des capacités de gestion et d’or- de la dégradation des terres, par exemple grâce à des activi- ganisation des femmes aident celles-ci à participer aux PRO- tés de reboisement et d’irrigation. CESSUS DE PRISE DE DÉCISIONS et aux activités des projets. FAO/I. Balderi GESTION DES TERRES ARIDES ET PARITÉ HOMME-FEMMES
    • FAO/P. Cenini GESTION DES TERRES ARIDES ET PARITÉ HOMMES-FEMMES Rôles en transformation D E S P A R O L E S A L’ A C T I O N Les gouvernements, les agences de développement et la so- pleine participation des hommes et des femmes, sur un pied ciété civile intègrent de plus en plus souvent le souci de pa- d’égalité, ne pourra qu’améliorer l’efficacité des stratégies rité hommes-femmes dans leurs politiques, programmes et de mise en valeur durable des terres arides. projets de mise en valeur durable des terres arides. Plusieurs accords internationaux tels que Action 21 (1992), le Pro- La réponse de la FAO à la dégradation des terres et à la dé- gramme d’action de Beijing (1995), la Convention-cadre sur sertification est liée à son mandat qui est D’AUGMENTER ET les changements climatiques (1992) et son Protocole de DE RENFORCER LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE , en particulier Kyoto (1997), ainsi que la Convention internationale de lutte celle des populations des zones touchées, et dans le respect contre la désertification (1994) ont été adoptés par la com- du principe d’égalité entre les sexes. La création, en 1993, munauté internationale. Ces accords incluent des engage- d’un Groupe de travail interdépartemental (IDWG) sur la dé- ments qui reflètent le large consensus sur le besoin d’élimi- sertification a permis à l’Organisation de mettre en œuvre ner les obstacles entravant la participation active des de nombreux projets et programmes qui associent l’objectif femmes et des hommes et la possibilité pour eux de tirer les de sécurité alimentaire avec celui de lutte contre la dégra- mêmes bénéfices du développement. Il est reconnu que la dation des terres et la désertification. QUATRE PRIORITÉS POUR UNE ACTION SENSIBLE À LA PARITÉ HOMMES-FEMMES Améliorer la compréhension du genre et son applica- Collecter des données socio-économiques fiables ven- tion concrète (par le renforcement des capacités, tilées par sexe sur les activités de mise en valeur des l’utilisation d’outils d’intégration de la dimension du terres arides, et les rendre disponibles pour les pro- genre, par la recherche, etc.); cessus de prise de décision; Mettre en œuvre des actions basées sur une approche Analyser et échanger des expériences, des pratiques intégrée et participative, centrée sur les facteurs exemplaires et des succès obtenus dans le domaine de la socioéconomiques de blocage liés au genre qui em- lutte contre la désertification et de la sécurité alimen- pêchent les populations, en particulier les plus défa- taire, en tenant compte des conditions et domaines vorisées, d’investir dans la restauration des terres agroécologiques et socioéconomiques des terres arides, agricoles; ainsi que des questions de parité (rôles masculins et fé- minins, activités, impact). Liens Internet sur genre-gestion des terres arides Division de la parité hommes-femmes et de la population • Women: Users, Preservers and Managers of Agro-Biodiversity, Département du développement durable Paper, FAO www.fao.org/sd/wpdirect/wpan0025.htm Organisation des Nations Unies • Gender Relations and Biodiversity. Issue Paper, GtZ, www.gtz.de/biodiv/pdf/gender_engl_klein.pdf pour l’alimentation et l’agriculture • Biodiversity and Equality between Women and Men, SIDA. Viale delle Terme di Caracalla – 00100 Rome Italie www1.oecd.org/dac/gender/pdf/tipsheets/biodivers.pdf • Strenghtening the Role of Women in the CCD, article sur le site Tél: (+39) 06 5705 4550 web de UNSO Télécopie: (+39) 06 5705 2004 www.undp.org/seed/unso/women/ www.fao.org/sd • Site web de la FAO sur la désertification www.fao.org/desertification/ www.fao.org/gender • Evaluation de la dégradation des terres dans les zones arides, Cette fiche informative est basée sur un document d’analyse http://lada.virtualcentre.org/ d’expériences de terrain intitulé «Gender and Sustainable Development in Drylands, an Analysis of Field Experiences», disponible en anglais sur le site web de la FAO. FAO/I. Balderi GESTION DES TERRES ARIDES ET PARITÉ HOMME-FEMMES