Dossier Ca

744 views

Published on

Conseil administration CDT18

Published in: Travel
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
744
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
10
Actions
Shares
0
Downloads
5
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Dossier Ca

  1. 1. Conseil d’administration 14 mai 2008 Conseil d’administration 7 octobre 2009
  2. 2. Ordre du jour <ul><li>Point sur la saison touristique. </li></ul><ul><li>Point sur les actions en cours. </li></ul><ul><li>Proposition d’orientations budgétaires. </li></ul><ul><li>Questions diverses. </li></ul>
  3. 3. Point sur la saison touristique
  4. 4. Point sur la saison touristique Bureau actuel Cette saison estivale aura prouvé la solidité du secteur du tourisme en France dans un contexte de crise. En effet, la fréquentation dans les hébergements touristiques marchands a progressé de 1 %, soutenue par la clientèle française qui est restée dans l’hexagone. Les Français n’ont généralement pas renoncé à leurs vacances et ce, malgré le contexte économique défavorable de 2009. La proportion des personnes interrogées en juin déclarant être parties en vacances au cours des douze derniers mois a augmenté de 2 points, passant de 52 % en juin 2008 à 54 % en juin 2009. Cette tendance à la hausse devrait se confirmer. Si les intentions de départ des Français sont aussi, voire plus nombreuses que l’an dernier, le budget qu’ils consacrent à leurs vacances a cependant diminué : les vacances sont en effet l’un des postes de dépenses les plus fréquemment mentionnés parmi ceux à réduire en priorité s’ils doivent faire des économies. Ce souci d’économie a été bénéfique à l’activité touristique française car, parmi les principaux ajustements envisagés par les Français, dominent : * le choix de privilégier la destination France plutôt que l’étranger (39 % des partants) ; * le choix de voyager hors saison (33 %), qui permet de mieux étaler l’activité touristique tout au long de l’année. Sur le plan national
  5. 5. <ul><li>L’ANNEE TOURISTIQUE SERA MOINS MAUVAISE QUE PREVUE </li></ul><ul><li>Malgré la crise et une baisse des visiteurs étrangers, la fréquentation touristique du département a été meilleure que celle attendue par les prestataires avec une activité jugée satisfaisante par plus de 2/3 d’entre eux avec même une hausse de l’activité en fin de saison même si les chiffres restent toujours « dans le rouge ». Cette relative bonne tenue du marché s’explique d’abord par le retour de la clientèle française alors qu’à l’inverse, les touristes étrangers se font plus rares. Les premiers résultats publiés sur les 7 premiers mois de l’année montrent une baisse de l’activité après un mois de juillet “moyen”. Mais les premières tendances d’août donnent des chiffres en légère progression. Si l’on ajoute l’arrière-saison, toujours propice au tourisme dans le Cher, le bilan global devrait donc être positif. </li></ul><ul><li>UN « SURSAUT » DE FREQUENTATION EN AOÛT </li></ul><ul><li>La fréquentation touristique du département est jugée comme satisfaisante par près des ¾ des professionnels. Deux paramètres sont à prendre en compte pour expliquer ce « sursaut » de fréquentation : l’augmentation de la clientèle française et les conditions météorologiques favorables. </li></ul>Point sur la saison touristique Pour le département du Cher
  6. 6. Point sur la saison touristique <ul><li>Taux d’occupation : 52,4 % (- 3 points / 2008). </li></ul><ul><li>204 246 arrivées (- 6 % / 2008) : </li></ul><ul><ul><li>171 927 arrivées françaises (- 5,1 % / 2008), </li></ul></ul><ul><ul><li>32 318 arrivées étrangères (- 10,7 % / 2008). </li></ul></ul><ul><li>284 568 nuitées (- 6,7 % / 2008) : </li></ul><ul><ul><li>238 278 nuitées françaises (- 6,4 % / 2008), </li></ul></ul><ul><ul><li>46 290 nuitées étrangères (- 8,3 % / 2008). </li></ul></ul><ul><li>15,7 % de nuitées étrangères (contre 16,6 % en 2008), 63 % de clientèle d’affaires. </li></ul><ul><li>Durée moyenne du séjour en hôtellerie : 1,4 nuit. </li></ul>Pour le département du Cher Hôtellerie 1er semestre (Source : Enquête Ministère délégué au Tourisme / INSEE / CRT Centre ) On note une réelle cassure de la fréquentation hôtelière due aux effets de la crise qui a fortement influencé le départ de la clientèle étrangère. Depuis un an, l’hôtellerie traditionnelle fait face à d’importantes difficultés auxquelles les départements voisins sont moins sensibles. Activité et saison touristique estivale jugées satisfaisantes par 61 % des hôteliers interrogés (contre 87 % en 2008) . Le mois d’août devrait voir sa fréquentation augmenter par rapport à celle 2008 et on peut s’attendre à des résultats également satisfaisants en septembre. Tendances juillet - août
  7. 7. Point sur la saison touristique <ul><li>9 684 nuitées commercialisées au 31 août avec une forte augmentation en juin et juillet mais un fléchissement en août </li></ul><ul><li>Courts séjours en fin d’année de plus en plus nombreux, et utilisation croissante d’Internet et de son serveur de réservation. </li></ul>Pour le département du Cher Hôtellerie de plein air <ul><li>Saison jugée bonne par 75 % des campings (contre 70 % en 2008). </li></ul><ul><li>Ceux classés 3 et possédant du locatif (chalet, mobil-homes…) connaissent de meilleurs résultats tout comme en 2008 . </li></ul><ul><li>A noter un retour de la clientèle française qui avait délaissé ce mode d’hébergement depuis quelques années. </li></ul>Gîtes de F. Clévacances au service réservation Loisirs Accueil (Source : Loisirs Accueil Cher) Saison estivale jugée globalement équivalente par les propriétaires de meublés touristiques tout comme en 2008, du fait d’une fidélisation croissante de la clientèle .
  8. 8. Point sur la saison touristique Pour le département du Cher Sites et monuments <ul><li>Fréquentation en juillet jugée satisfaisante (équivalente ou meilleure) par 72 % des sites (contre 56 % en 2008) et moyenne par 23 % . </li></ul><ul><li>Fréquentation en août jugée satisfaisante (équivalente ou meilleure) par 77 % des sites (contre 70 % en 2008) et moyenne par 23 % . </li></ul>Les conditions météorologiques de juin, juillet et août auront modifié les activités des touristes par rapport à 2008. On peut s’attendre à une augmentation de fréquentation des activités de plein air au détriment des visites de monuments et musées.  La richesse naturelle de notre département valorisée dans le cadre de loisirs bénéficie donc toujours de l’attrait des touristes, comme le démontre la fréquentation de plus en plus importante de l’itinéraire de La Loire à Vélo. (Source : CDT)
  9. 9. Point sur les actions en cours
  10. 10. Point sur les actions en cours Editions Hachette parie pour la 2 ème fois sur notre destination, avec le Guide du Routard BERRY ! <ul><li>En partenariat avec le CDT 36 et les CCI du Berry. </li></ul><ul><li>Guide de voyage connu et reconnu. </li></ul><ul><li>Une référence incontournable, représentant 25 % de parts de marché. </li></ul><ul><li>Bonnes adresses et bons plans testés par la rédaction et recommandés par les habitants. </li></ul><ul><li>Edité à 18 000 exemplaires . </li></ul>Le Guide Hachette « Evasion » vient d’être réédité.
  11. 11. Communication Berry Campagne de printemps Point sur l’activité en cours <ul><li>Affichage local via les réseaux abribus des 2 départements </li></ul><ul><li>● du 9 mars au 5 avril : réseau CG Cher (160 faces). </li></ul><ul><li>● du 23 mars au 19 avril : réseau CG Indre (80 faces). </li></ul><ul><li>Edition d’un document d’appel « LES MAGIES DU BERRY, le magazine des week-ends en Berry » </li></ul><ul><li>● 15 000 exemplaires. </li></ul> Marketing direct début avril : ● Mailing et e-mailing de fidélisation : 10 408 adresses. ● E-mailing de conquête : 33 000 adresses. Critères : couples sans enfant 30-44 ans, couples sans enfant 45-59 ans, revenus > 3 000 € nets, résidant en Ile-de-France.
  12. 12. Communication Berry Point sur l’activité en cours <ul><li>Web </li></ul><ul><li>● Refonte du site berry.fr . </li></ul><ul><li>● 5 e-mailings thématiques de février à septembre . </li></ul><ul><li>● Campagne de bannering du 30 mars au 24 mai sur NotreTemps.com, Vacances.com, Doctissimo.fr et MeteoFrance.fr (géolocalisation Ile-de-France) . </li></ul><ul><li>● Campagne de bannering au CPC, optimisé sur Action : du 30 mars au 24 mai, sur des sites du réseau Advertising.com / Plateform A. </li></ul><ul><li>● Jeu-concours en ligne « Les Magies du Berry » en avril . </li></ul><ul><li>● Campagne de search engine marketing (ou liens sponsorisés) sur Google. </li></ul>
  13. 13. Communication Berry Point sur l’activité en cours  Relations presse  Radio du 23 mars au 4 avril : ● sur France Inter , via le spot radio signé Pierre Arditi , avec 38 messages dont 13 en prime time (6h-9h) . ● sur France Bleu Berry avec 67 spots dont 34 en prime time.  TV Paris Première du 4 au 26 avril : ● 104 spots. ● Parrainage de l’émission « La Chronique de François Simon » (48 spots de 6’) + 56 spots de 10’ durant la tranche en clair (entre 18h50 et 20h50) . Campagne d’après saison  Radio du 14 au 27 septembre : ● sur France Inter , diffusion de 26 spots.  Web : ● Campagne de bannering du 18 et 27 septembre , sur NotreTemps.com, Vacances.com et MeteoFrance.fr,
  14. 14. Filière Oenotourisme Point sur l’activité en cours  13 mai : signature de la convention de partenariat entre le BIVC et le CDT. Objectifs ● Commercialiser et promouvoir notre offre oenotouristique, ● Professionnaliser les acteurs, ● Travailler sur la qualité de l’accueil dans les caves.  Constitution d’un groupe de travail et de réflexion, composé du CDT, du BIVC, de la Maison des Sancerre et de la Villa Quincy.  Participation au 1 er salon international de l’oenotourisme (SILOT), à Lyon du 15 au 17 mai.  Charte de qualité pour l’accueil dans les caves : favoriser l’accueil du public des touristes dans les propriétés viticoles.
  15. 15. Filière Oenotourisme : Opération web-événementielle : Sancerre Côté Coulisses Point sur l’activité en cours Le CDT a lancé, pour la 2 ème année consécutive, une opération de promotion en partenariat avec le BIVC, à l’occasion des vendanges dans le Sancerrois. Objectifs ● Développer la notoriété du Berry en tant que destination oenotouristique, ● Générer du « buzz » afin de permettre au concept de se propager sur la toile, ● Générer des réservations de produits packagés, d’hébergements, d’activités ou de restauration, ● S’appuyer sur le croisement de la thématique « vin et gastronomie » et la notoriété de Sancerre pour drainer de nouveaux flux touristiques.  Campagne matérialisée par le lancement d’un mini-site www.sancerre-cote-coulisses.com avec une personnalité fictive forte, celle de Vincent, vigneron à Sancerre. ● Ton chaleureux et convivial, ● Invitation à découvrir tous les secrets du Sancerrois au cours d’une journée « vendanges, côté coulisses » , ● Découverte d’une sélection de prestations touristiques emblématiques, possibilité de concevoir son séjour sur mesure. <ul><li>Promotion sur Internet grâce à des bannières, de l’achat de mots-clefs, des e-mailings, </li></ul><ul><li>un compte facebook ( www.facebook.com/vincent.sancerre ) </li></ul><ul><li>et un compte twitter ( http://twitter.com/VincentSancerre ). </li></ul>
  16. 16. Mutualisation de la plateforme Internet avec le CDT 36 Point sur l’activité en cours Etat des lieux ● 3 sites Internet présentant la destination, ● Déséquilibre entre ces 3 plateformes et leurs prestations, ● Manque de cohérence dans la valorisation de la destination et risque d’incompréhension pour les clientèles.  Un site fondé sur la logique de destination apparaît comme l’orientation la plus pertinente. Atouts ● Fin de la concurrence entre les sites en matière de référencement et de e-marketing, ● Amélioration de la performance, du potentiel de visibilité, du trafic, et surtout de la qualité de l’information communiquée aux clientèles, Orientations ● exploitation de la plateforme la + souple et efficiente www.berrylindre.com pour la transformer en une plateforme commune www.berry.fr , ● financement des nouvelles orientations du CDT 18 pour intégrer la plateforme existante et développer de nouvelles orientations (env. 15 K€). ● Mutualisation des moyens financiers, des RH et des compétences, ● Unicité pour la marque de destination, ● « Conglomération » des incontournables : + d’impact pour la destination.
  17. 17. Fleurissement Point sur l’activité en cours  132 communes inscrites : un record pour le Cher (+7 communes / 2008). Le 50 ème Concours départemental des villes, villages et maisons fleuris 2009 s’est déroulé du 20 au 24 juillet.  Environ 600 particuliers inscrits. <ul><li>La qualité des différents types de fleurissement ne cesse de progresser : </li></ul><ul><li>31 communes labellisées, </li></ul><ul><li>74 communes primées. </li></ul>La 6 ème Journée départementale de fleurissement se tiendra le mercredi 18 novembre à l’Abbaye de Noirlac.  Organisation de tables rondes et débats animés par des professionnels du fleurissement et des élus.  Remise des prix du concours, l’après-midi.
  18. 18. Eté des Entreprises Point sur l’activité en cours <ul><li>44 entreprises ont ouvert leurs portes, dont 6 nouvelles. </li></ul><ul><li>163 visites programmées. </li></ul><ul><li>2 116 visiteurs. </li></ul><ul><li>Taux de fréquentation : 66,56 % (contre 56 % en 2008). </li></ul>Bilan  17 000 brochures diffusées via les magazines TV de la presse quotidienne régionale. <ul><li>Entreprises les + visitées : </li></ul><ul><li>Savonnerie Codina, </li></ul><ul><li>Enseignes Equy, </li></ul><ul><li>Station d’épuration, </li></ul><ul><li>La Bovida, </li></ul><ul><li>Météo France. </li></ul>
  19. 19. Proposition d’orientations budgétaires
  20. 20. Pour 2010, le CDT du Cher prévoit de continuer ses missions de suivi et de conseil au développement touristique et de promotion du département, au travers de ses actions courantes telles que : Proposition d’orientations budgétaires <ul><li>Les éditions touristiques départementales, </li></ul><ul><li>Des actions promotionnelles et publicitaires notamment vers les filières jardins, </li></ul><ul><li>tourisme de découverte économique et culturelle, </li></ul><ul><li>Les relations avec la presse régionale, nationale et internationale, </li></ul><ul><li>Les réponses aux demandes de documentation touristique des particuliers, </li></ul><ul><li>La fourniture de la documentation départementale aux bureaux de Maison de la </li></ul><ul><li>France à l’étranger, ainsi qu’aux offices de tourisme français, </li></ul><ul><li>La distribution régionale de la documentation touristique du Cher, </li></ul><ul><li>Des opérations de marketing direct (papier et Internet), </li></ul><ul><li>L’organisation du 51 e concours des Maisons Fleuries et de la journée du </li></ul><ul><li>fleurissement, </li></ul><ul><li>Le développement du label Clévacances, </li></ul><ul><li>Le développement du label Tourisme et Handicap, </li></ul><ul><li>L’organisation du Point Information de l’aire autoroutière de Farges-Allichamps. </li></ul>
  21. 21. Proposition d’orientations budgétaires Parmi les autres actions récurrentes, les évolutions et nouveautés suivantes sont prévues   : <ul><li>Mise en place d’un site internet commun entre les CDT du Cher et de l’Indre www.berry.fr en remplacement de notre site actuel www.berrylecher.com . Cette réalisation nous permet d’être plus performants sur le web grâce à une plateforme technologique efficiente, et de mutualiser nos moyens pour conquérir de nouveaux marchés. </li></ul><ul><li>Les actions de web marketing seront amplifiées grâce au plan de communication Berry via des actions de trafic liées sur le site Internet. </li></ul>
  22. 22. Proposition d’orientations budgétaires Parmi les actions promotionnelles régulièrement mises en œuvre, la communication BERRY, avec le département de l’Indre et la Région Centre, sera poursuivie en 2010 pour une année supplémentaire. Elle s’appuiera sur un programme d’actions avec une enveloppe de 500 000 €, la participation du Cher étant de 125 000 €, soit 25 % du budget total. Pour mener à bien le programme ainsi défini, le budget du CDT est estimé à 1 566 000 €, frais de communication Berry inclus ; soit 1 066 000 € sans la communication Berry. La subvention demandée au Conseil général est de 1 128 000 € (dont Com. Berry 125 000 €). Cette demande de subvention est en diminution de 10.33%, soit 130 000 € par rapport à 2009.
  23. 23. Questions diverses

×