Etat du-marketing-internet-2011
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Etat du-marketing-internet-2011

on

  • 392 views

ESS250

ESS250

Statistics

Views

Total Views
392
Views on SlideShare
392
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
8
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Etat du-marketing-internet-2011 Etat du-marketing-internet-2011 Document Transcript

  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus" Offert dans le cadre de la formation « Secrets-Marketing 2011 »2011 © Didier Bonneville-Roussy 1 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"Introduction2010 a marqué la fin de deux époques en marketingInternet :Dabord, les marketeurs Internet se sont fait durementrappeler que compter sur une seule source de trafic estun jeu un peu trop risqué pour une entreprise.La Google slap [cliquez sur les liens pour des définitionsdes termes techniques employés, ndlr] de lété sestchargée de rappeler à beaucoup dentre nous que lefait de travailler sur internet avec des structuresde coûts hors normes et des marge hors normesne nous permet pas de nous soustraire au simplebon sens en affaires ; et le simple bon sens enaffaires nous dicte quune seule source de trafic, cesttrop risqué.Ensuite, les emaileurs ont pour la plupart vu une baissede rendement tout aussi importante, due à denouvelles règles de filtrage anti-spam et à uneincompréhension presque totale de ces règles.Combinez les deux et vous avez pour beaucoupdentreprise une autoroute vers la catastrophe !Alors pour lancer cette année 2011, voici 10 stratégiesqui feront exploser votre business.Bonne lecture,Didier Bonneville-Roussy2011 © Didier Bonneville-Roussy 2 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"1. Réagissez à la Google slapPour moi, il y a deux façons de réagir à la Google slap :Vous pouvez en vouloir à Google ou vous plier à leursrègles. La meilleure façon de réagir est intimement liéeà ce qui est le plus rentable.Et pour moi le plus rentable est encore de pouvoirutiliser AdWords pour tester mes mots-clés afinde déterminer lesquels méritent des efforts enréférencement naturel. Jai toujours utilisé AdWordsde cette façon, mais cette idée ne semble pas être sisimple que ça à comprendre.AdWords, pour moi, est un outil de test : il me permetde voir rapidement quels mots-clés sont rentables etlesquels ne les sont pas. Et quels mots-clésmapporteraient une fortune si je navais pas à payerpour chaque clic.La réalité cest que le réseau de recherche sur AdWordsest de moins en moins rentable sur à peu près tous lesmarchés. Et que Google offre bien dautre possibilitésde profits que les annonces sur AdWords.Plus rentable encore est dutiliser le réseau decontenu pour tester mes bannières et identifierdes sites à fort rendement.Jai vu sur certains marchés un réseau de contenu quiapportait 100 fois plus dimpressions, 2 fois plus declics pour 5 fois moins cher que les mêmes mots-cléssur le réseau de recherches. Et encore, je ne parle icique de tous petits marchés de niche !Bien que se passer entièrement dAdWords soit uneoption tout à fait viable (AdWords ne représente aprèstout que 1% de votre chiffre daffaire potentiel), il resteaussi un formidable outil de tests, qui vous permet2011 © Didier Bonneville-Roussy 3 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"dobtenir des résultats ultra-rapides, plus rapides quenimporte quel autre réseau. Et la vitesse, en affaires,ça na vraiment pas de prix !Alors que faire si vous vous êtes fait slapper ?Cest simple... Trouvez pourquoi vous vous êtes faitfermer votre compte, et corrigez.Puis créez une nouvelle entreprise et ouvrez un autrecompte AdWords.Je donnerai plus de détails à ce sujet dans la version2011 de mon cours de marketing Internet.2. Retrouvez la inbox de vos abonnésLe marketing par email a changé. Pour le mieux pourtout le monde, sauf pour ceux qui insistent pourcontinuer à envoyer des emails en masse à desabonnés quils ne connaissent pas.Aujourdhui la performance du marketing paremail est beaucoup plus déterminée par le choixde ceux à qui vous nenvoyez pas demails quepar ceux à qui vous en envoyez.Je vous explique...Aujourdhui une grosse liste à elle seule ne suffit plus àsassurer de bonnes ventes et dune bonne réponse enmarketing par email. Jai récemment entendu lhistoiredun marketeur bien connu qui, à la suite dun envoi à25000 personnes, navait pas réussi à faire plus dunevente, pour un produit en demande.Quel est le problème ici ? Il est simple en fait : cette2011 © Didier Bonneville-Roussy 4 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"personne envoie probablement beaucoup trop demailsà beaucoup trop de personnes peu intéressées par cequil a à offrir...Essentiellement, vous devez donc limiter de plus enplus vos emails à des communications ultra pertinentesdestinées à des abonnés qui ont spécifiquement déclaréleur intérêt pour ce que vous avez à leur dire.Les emails que vous envoyez en trop, à des gens qui neréagissent pas, qui ne cliquent pas et éventuellementqui nouvrent même pas vos emails sont en quelquesorte un « bruit » que les fournisseurs daccès prennentmaintenant en compte, pour évaluer la délivrabilité delensemble de vos emails.Je ne vous parle pas de taux de plaintes pour spamici... Je vous parle demails auxquels vos abonnés nerépondent pas et sur lesquels ils ne cliquent pas. Cesemails peuvent affecter la délivrabilité de vos emailspertinents à ceux qui les ont spécifiquement demandés.Le premier conseil que je peux vous donner pourregagner la boîte de réception de vos abonnés, cest desystématiquement envoyer à des listes fraîches, àdes gens qui vous démontrent régulièrementquils sont toujours intéressés par vos emails.Le pendant de ce conseil est de carrément éliminer lesabonnés qui ne répondent pas. Non seulement ilsfaussent vos données mais en plus ils pourrissent votretaux de livraison.Jai récemment travaillé avec un client qui affirmaitposséder 12000 abonnés. Après vérification, ce clientsest rendu compte que chacun de ses emails avaitsystématiquement le même taux douverture, autourde 1900... La question est : si cest systématiquementles mêmes 1900 qui ouvrent les emails, alors pourquoi2011 © Didier Bonneville-Roussy 5 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"envoyer au 10100 autres ?Il ny a aucune raison.Le fait que lenvoi demails soit quasi gratuit a nuit à lafois aux consommateurs et aux marketeurs, et 2 artsse sont perdus en marketing par email :Le premier de ces arts est le ciblage : si vous ciblezpar la poste de la même façon que vous ciblez enmarketing par email, vous ferez faillite !Cibler, ça veut dire obtenir le maximum dinformationspossible sur vos abonnés, et utiliser ces informationspour rendre vos communications plus pertinentes etplus persuasives.Le deuxième est la mesure des résultats et lepeuplement de base de donnée. Les marketeursInternet ne font bien souvent ni lun ni lautre.Ce qui veux dire que vous ne faites pas assez demailings à ceux qui répondent, et trop de mailings àceux qui ne répondent pas ou pire, sapent votreréputation en cliquant sur bouton « Ceci est un spam ».En 2011 les bons rendements en marketing par emailseront obtenus par ceux qui utilisent leurscommunications pour: 1. Identifier leurs meilleurs prospects (labonnement nest plus suffisant) 2. Obtenir le maximum dinformations sur ces prospects 3. Obtenir la permission de communiquer sur plus doffres quune simple offre générale2011 © Didier Bonneville-Roussy 6 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"3. Multipliez vos sources de trafic et nevous focalisez pas sur la premièretransactionTout le jeu du marketing Internet tourne autour dunconcept : acquérir un maximum de client à break evenou mieux, break even étant le point où vous ne faites niprofit, ni perte sur une vente.Il y a des tonnes de façons dacquérir ces clients :AdWords, MSN, Yahoo, Facebook, la pub par bannières,la publicité dans les newsletters, laffiliation, leréférencement naturel, les blogs, les journaux, lesmagazines, la poste, le téléphone...Mais si vous insistez encore pour faire un profitsur la première transaction, vous nirez pas trèsloin dans ce business.Aujourdhui les coûts dacquisition sur certains marchéssont devenus tellement élevés quil est virtuellementimpossible de gagner un nouveau client à profit.En insistant pour faire du profit sur la premièretransaction, vous vous coupez donc dune fouledavenues publicitaires potentiellement rentablesquaucun de vos concurrents ne voudra exploiter parceque « trop cher ».4. Créez vous un environnement devente libre de concurrenceLune des habitudes les plus enrichissantes enmarketing est de vous créer des environnementsde vente libres de concurrence, de façon à rendrela comparaison impossible entre votre offre et2011 © Didier Bonneville-Roussy 7 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"celle de vos concurrents.Le pire exemple de la situation opposée estcertainement le comparateur de prix : certes, il peutvous amener un certain volume de ventes si vous êtesprêt à vous égorger, car vous devrez vous battre sur unterrain où lacheteur potentiel pourra comparer desdizaines doffres en même temps.Si tous vos concurrents sont sur AdWords, naviguez-vous dans un environnement libre de concurrence ?Sils sont tous sur Facebook, naviguez-vous dans unespace libre de concurrence ? Sils font tous dumarketing par email comme des déchaînés, êtes-vousdans un environnement libre de concurrence ?Je ne vous dis pas quil ne faut pas utiliser ces sourcesde communication avec vos clients et prospects... Ceque je suggère cest dajouter une autre couche àvotre communication : une couche qui, elle, seralibre de concurrence. Un endroit où vous serez seulavec le prospect pour lui faire toute la démonstrationnécessaire à la vente.Réfléchissez-y un instant, il y a deux canaux decommunication qui me viennent rapidement en têtepour les marketeurs Internet : 1. La poste 2. Le téléphoneUn client me racontait récemment quen utilisant unecombinaison online pour générer des prospects et letéléphone pour clore les transactions, il arrivait àobtenir des taux de conversion de 33%. Chaque foisquil faisait 100 appels il concluait 33 ventes !Cest énorme, et ce chiffre est en supplément des 3 ou4 ventes quil concluait directement en ligne.2011 © Didier Bonneville-Roussy 8 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"Je lui ai suggéré dajouter la poste à son arsenal. Ettout dun coup, cétait encore 10 ventes de plus parcentaine de prospects !Lisez bien ces chiffres :Juste online = 4 ventesAjoutez le téléphone = +33 ventesAjoutez la poste = +10 ventesCest comme ça que se bâti un taux de conversion.47% de taux de conversion, ça représente quoi commechiffre daffaires pour vous ?Je ne dis pas que vous aurez systématiquement ceschiffres, mais cest définitivement le type de résultatsnormaux pour une campagne multi-étapes, multi-médias, conçue pour créer un environnement de ventesans concurrence.Comprenez-moi bien : ce client investi très exactementle même montant en génération de prospect quilconvertisse 4 personnes ou 47. Alors dans quellesituation préférez-vous être ?5. Si vous êtes dans un business deconsommation de base, SORTEZ !« Consommation de base » est une mauvaiseappellation pour ce que les anglophones appellent« commodity ».Je vous donne le meilleur exemple possible : lessence.Qui achète de lessence pour une quelconque valeurajoutée ? Personne ! Toute le monde achète lessence2011 © Didier Bonneville-Roussy 9 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"en prenant le prix comme critère de décision.Beaucoup de gens sont dans des business où justementles gens peuvent comparer des pommes à des pommeset choisir en fonction du prix. Même les PLRs sontdevenus en quelques sorte un produit de commodité !Cest une situation perdante pour tout entrepreneur,pour une seule et bonne raison : vous ne pouvez pasfonder vos prix sur la valeur ajoutée que vous pouvezapporter. Et vous devrez tôt ou tard entrer dans uneguerre de prix.Et dans une guerre de prix vous trouvereztoujours un concurrent plus riche et plus stupideque vous qui ira plus loin !Au cours de la période des fêtes, jai été témoin dunescène absolument impensable il y a un ou deux ans :En parcourant les rayons à la recherche duneimprimante pour le bureau chez Best Buy (une grandechaîne délectronique en Amérique du Nord) jai étéstupéfait de la quantité de gens qui, pendant quilsfaisaient leur shopping, samusaient aussi avec leursmartphone.Naïf, naïf, naïf !Ils ne samusaient pas : ils évaluaient la marchandiseen magasin, et utilisaient leur smartphone pour trouverune meilleure offre sur internet, et la commandaientdare-dare !Le détaillant se tape tous les coûts : local, stocks,employés, chauffage... Et pourtant, un site à escomptessur internet rafle la commande !Et ce nétait pas un cas isolé : en 30 minutes dans lemagasin, jai dû voir 5 ou 6 personnes faire la même2011 © Didier Bonneville-Roussy 10 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"chose !Il ny a pas 25 000 solutions...Solution 1 : Si vous vendez des produits qui se vendentpartout ailleurs sur internet ou du moins àsuffisamment dendroits pour que les internautespuissent comparer les prix, vous avez intérêt à ajouterune couche de valeur ajoutée, en attaquant une cibleplus haut de gamme, ou une cible plus spécialisée.Ici cest lensemble de lentreprise qui doit faire partiedun concept unique qui sert une catégorie deconsommateurs ou dentreprises tout aussi uniques.La solution ici est de vous positionner comme expertincontesté de solutions pour la cible (niche) que vousvisez.Par exemple si vous vendez des produits dassurances,trouvez une niche telle que les médecins, ou encore lesavocats, ou encore les comptables, ou encore lespropriétaires dindustries, et transformez votremarketing pour leur démontrer que vous êtes le mieuxplacé pour servir leurs besoins spécifiques.Solution 2 : La deuxième solution est de transformervos offres en kits, en quelque sorte. De vous assurerque les consommateurs ne puissent pas comparer despommes avec des pommes ou des oranges avec desoranges.Cest une bonne solution si vous avez une boutique quivend des produits vendus sur plusieurs autresboutiques.Vous prenez plusieurs produits dune même catégorie,et vous les assemblez en kit, de façon à ce que les2011 © Didier Bonneville-Roussy 11 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"consommateurs ne puissent pas identifier produit parproduit le prix quils payent réellement.Dans un cas comme celui-là, la comparaison nestjamais tout à fait impossible. Mais vous la rendez plusdifficile, et la valeur ajoutée que vous présentez avecvotre offre peut tout à fait faire renoncer le clientpotentiel à toute comparaison.Rappelez-vous que sur Internet, vous évolueztoujours à un seul clic de vos concurrents. Et pourpouvoir dominer votre marché, vous devez être enmesure de dicter les prix.Solution 3 : Celle-ci ne vous plaira pas : trouvez vousautre chose à vendre. Sortez !Il ny a aucune raison de rester dans un business dontles marges sont grugées petit à petit par desconcurrents qui bradent les prix et des consommateursqui ne jurent que par ce critère.Si vous ne pouvez ni cibler des gens pour qui le prixnest pas le premier critère dachat, ni transformervotre offre de façon à empêcher les comparaisonspommes-pommes ou oranges-oranges, je nai quunconseil :SAUVEZ-VOUS AVEC LA CAISSE !!!Attention, je ne parle pas de ne pas livrer lesmarchandises promises, ou quoi que ce soit du genre.Je parle simplement de prendre ce quil reste dargentet de linvestir ailleurs.2011 © Didier Bonneville-Roussy 12 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"6. Identifiez et profilez vos meilleursclientsDepuis que jai fait mes débuts dans le mondefrancophone en 2003, je dis à qui veut lentendrequune entreprise se bâti sur 100 clients. Encorefaut-il que ce soit les bons !Si vous débutez, vos meilleurs clients sont difficiles àcerner : ils nont comme historique de transactionsavec votre entreprise quune seule transaction pour laplupart.Si vous êtes dans ce cas, considérez que votreobjectif premier est daller chercher cettedeuxième transaction cruciale dans le maximumde cas, et daller chercher un maximum de nouveauxclients.Mais au-delà dun certain point, il devient beaucoupplus rentable de baser votre croissance sur les clientsdéjà existants.Cest à partir de la deuxième transaction que tout sejoue. En effet, celle-ci implique plusieurs choses : 1. Le client a été satisfait de la première transaction, de son déroulement, des produits, et du service après vente en cas de pépin. 2. Il a confiance. 3. Les probabilités quil fasse une autre transaction avec votre entreprise augmente dau moins 1000% 4. Il vous dit que vous répondez à un besoin du marché.2011 © Didier Bonneville-Roussy 13 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus" 5. Il est beaucoup plus enclin à vous dévoiler les raisons de ses choix 6. Il est aussi beaucoup plus enclin à vous recommanderUne deuxième transaction, cest de largent en banque.De largent en banque parce que ces clients sont dessources privilégiées dinformations, sur la perceptionquils ont de vos produits, de vos concurrents, desraisons pour lesquelles ils achètent chez vous, ainsiquune source inépuisable de bouche-à-oreille.Ce sont ces clients que vous voulez connaître etprofiler.Il ne sagit pas de connaître les détails intimes de la viede ces gens, mais surtout de transformer lesinformations en outils exploitables dans votremarketing, pour pouvoir leur vendre plus, plussouvent et plus cher.Beaucoup dentrepreneurs hésitent à poser la questionsuivante à leurs clients:« Que pouvons-nous faire pour que vous investissiezplus dargent dans nos produits et services ? »Vous ne devriez jamais hésiter. Lorsque je pose cettequestion à un client, jai toujours une réponse.Toujours !Je la pose de cette manière : « Que pouvons-nous fairepour que cette année, vous investissiez 10000 eurosavec nous ? »On me répond. Souvent, je suis le premier à ladmettre,on me répond que ça narrivera jamais. Et cest tantmieux. Ceux qui me répondent ça, je sais quils ne font2011 © Didier Bonneville-Roussy 14 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"pas partie de mon cœur de cible. Souvent on me donneaussi une réponse claire qui exprime des attentesprécises. Et là je sais que jai un deal entre les mains. Ilme reste ensuite à évaluer si les attentes sont réalistespar rapport au montant.Vous pouvez bien entendu tourner la questiondifféremment et ladapter à votre contexte. Mais danstous les cas, chaque fois que vous poserez cettequestion vous aurez une réponse.Plus important encore : ces clients qui répondent,je peux les profiler pour utiliser leurscaractéristiques communes dans mon marketing.Autrement dit, trouver, débusquer et dénicher lesautres membres de ma cible qui correspondent à cescaractéristiques communes, telles que: • Le revenu • Le sexe • Lâge • Le lieu de résidence • La valeur de la résidence principale • Les habitudes de vie • Les magazines quils lisent • Les journaux quils lisent • Les sites quils visitent • La taille de lentreprise • Lhistorique dachat chez des entreprises concurrentesJe peux ainsi choisir les meilleurs médias pour lesjoindre. Trouver les meilleurs arguments de vente pourles attirer, leur offrir des produits et services mieuxadaptés à leurs besoins.Dernier avantage mais non le moindre : les amener àme référer dautres clients qui partagent cescaractéristiques.2011 © Didier Bonneville-Roussy 15 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"7. Utilisez un système comptable à 2comptesCelle-là est importante. Depuis plus de 30 ans, JayAbraham tente de faire comprendre un concept quisemble étranger à beaucoup dentrepreneurs : celui dela valeur à vie dun client.Seulement je me rends compte que ce concept nerentre jamais dans la tête de la vaste majorité de mesclients pour une seule raison : cest un concept quisillustre par une formule mathématique. La formule estsimple, mais cest une fortune mathématique quandmême. Et cest rébarbatif.Alors voici...La prochaine fois que vous ferez une vente, imaginezque vous déposez de largent dans 2 comptesexactement en même temps : dans le premiercompte, qui est votre compte présent, vous déposez lemontant de la vente.Dans le deuxième compte, vous déposez la somme detous les achats que le client fera chez vous au cours desa relation daffaire avec votre entreprise. Ce compteest votre « compte en banque futur ». Le reflet dela réelle valeur de votre entreprise. Votre équité.Pour vous donner un cas concret, prenons lexemplevéridique dun client pour une de mes entreprises, laplus petite...Monsieur X achète un produit à 22 euros.Je dépose donc 22 euros dans mon compte actuel. Jaiaussi déposé une somme indéterminée dans moncompte en banque futur.2011 © Didier Bonneville-Roussy 16 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"18 mois plus tard... Monsieur X avait investi 527 eurosdans les produits de cette entreprise, répartis sur 10transactions.Je pourrai donc dire que lorsque monsieur X a fait sonachat de 22 euros (une somme tout à fait insignifianteconsidérant les revenus totaux de mes entreprises), il aaussi déposé 505 euros supplémentaires dans moncompte en banque futur. Une somme déjà bien moinsinsignifiante.Il a en fait déposé encore beaucoup plus dans noscoffres : en présupposant que Monsieur X reste clientpendant 10 ans, par sa première transaction de 22euros, Monsieur X aurait donc aussi déposé la sommede 3491 euros dans notre compte en banque.Je vous invite à réfléchir à ce que tout ça implique...Le premier constat à faire est celui-ci : Si la premièretransaction de 22 euros est insignifiante, la valeurtotale du montant déquité, elle, nest ni connue, ninégligeable.En ce sens, aucune transaction, aussi minimesoit-elle, est insignifiante.Deuxième constat : Le montant du dépôt nest niconnu, ni fixe, ni garanti. Une seule et unique chose endétermine la valeur dans votre compte futur :La capacité de vos produits à remplir leurspromesses, ET votre capacité à faire revenirMonsieur X aussi souvent que lui le jugepertinent. Cest ça le marketing !Il peut à tout moment changer de fournisseur, oublierde se réapprovisionner, évoluer dans ses besoins. Cestà VOUS de le suivre !2011 © Didier Bonneville-Roussy 17 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"Troisième constat : connaître Monsieur X, cest aussivous donner lopportunité de trouver dautres MonsieurX, de mieux de les cibler. Alors, ce sera eux qui, à leurtour, déposeront 3491 euros dans votre compte enbanque chaque fois quils achèteront pour la premièrefois un produit à 22 euros dans votre entreprise !Quatrième constat, et cest ici que se trouve la clé de lacroissance EXPLOSIVE :Combien êtes vous prêt à payer pour obtenir cettepremière vente ? Je vais vous dire exactement combientous mes concurrents sont prêts à payer pour obtenirun client sur ce marché : 11 euros. Ils veulent faire duprofit sur les 22 premiers euros de vente. Dans leurpetite logique, sils investissent plus en acquisition, ilsperdent de largent.Combien croyez-vous quils seront capablesdaller chercher de clients par rapport à unconcurrent qui lui est prêt à mettre 4, 5, 10 foisplus pour obtenir un client, soit de sacrifier lerevenu de 4, 5 ou 10 produits vendus ?Comment pensez-vous quils peuvent concurrencercette entreprise ? Est-ce seulement possible ?Combien de médias pensez-vous que je peux utiliser sije suis prêts à payer 4 fois plus pour lacquisition declients queux ? Quelle capacité de ciblage croyez vousque je puisse développer en ayant facilement 4 à 8 foisplus dexposition au marché ? Qui croyez-vous seracelui qui raflera TOUS les Monsieur X de ce marché ?Le dirigeant dentreprise qui comprend bienléconomie qui lui est propre, soit les montantsdéposés dans son « compte en banque futur »,est en position dutiliser plus de médias et demieux cibler que ses concurrents.2011 © Didier Bonneville-Roussy 18 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"Comprendre ce phénomène, cest surtout saisir quàpartir du moment où vous comprenez mieux que vosconcurrents léconomie de votre entreprise, vous êtesaussi à 3 doigts de les DOMINER COMPLÈTEMENT enutilisant la prééminence médiatique :Doigt 1 : Trouver Monsieur X et le comprendreDoigt 2 : Déployer un système qui le fera revenir aussisouvent que possible (le marketing)Doigt 3 : Calculer le montant de son dépôt initial dansvotre compte en banque futurLes trois dernières stratégies ne sont pas en tant quetelles des stratégies, mais des habitudes auxquellesvous devrez vous astreindre si vous voulez réussir dansce business.Ces trois derniers éléments sont utilisés depuis plus de100 ans par les plus grandes fortunes, les plus grandspublicitaires et les plus grandes entreprises.Détournez-vous en ne serait-ce quune seule secondeet la catastrophe nest pas loin.2011 © Didier Bonneville-Roussy 19 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"8. Assurez-vous que chaque dollar oueuro investi en publicité produise unrevenu mesurableIl y a certains vendeurs de publicités qui vous dirontque bâtir la marque est dune importance capitale etque les sommes exorbitantes quil vous demande pourfaire passer vos pubs sont largement justifiées par lefait quelles vous aident à bâtir votre marque.Cest de la bouillie pour les chats. Du grand nimportequoi !Répétez après moi :« La fonction première de la publicité est de bâtirles ventes, limage de marque sera uneconséquence bénéfique dune publicitérentable. »David Ogilvy, probablement le plus grand publicitaireque la terre ait porté, a dit un jour : « Seuls les gensdu marketing direct savent ce qui fonctionne et nefonctionne pas en publicité. »Et le premier critère dun marketing direct est lacapacité de mesurer la réponse, les ventes, et deconfronter les revenus aux coûts.Chaque fois que je fais une intervention avec un client,jentends le même discours :« Didier, je sais que ma pub est rentable globalement,mais je ne sais pas en quoi. ». Ou encore « ma pubnest pas rentable, mais je ne sais pas laquelle poseproblème. »Faire de la pub sans mesurer la performance réelle, que2011 © Didier Bonneville-Roussy 20 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"ce soit à la télé, sur Internet, à la radio, dans lesjournaux, les magazines, cest tout simplement jeter delargent par les fenêtres !Et ceci quelle soit rentable ou non ! Si votre pub nestpas rentable, vous jetez de largent par les fenêtres. Sivotre pub est rentable, vous nen faites probablementpas autant que vous le devriez.Dans tous les cas vous êtes PERDANT !Dites vous bien quà partir du moment où vous faitesde la publicité que vous savez sans lombre dun douterentable, vous commencez aussi à travailler aveclargent de vos clients.À partir de cet instant, prenez lengagement de ne faireque des publicités dont vous mesurez la performance.Si vous ne mesurez pas précisément la performance dechacune de vos publicités, cessez den faire tant etaussi longtemps que vous naurez pas développé unsystème pour savoir si elles fonctionnent.Ensuite prenez lengagement détudier les grands dumarketing direct. Détudier ce qui fonctionne et ce quine fonctionne pas.« La performance vient de ce que lon mesure »- Christine Lagarde, Ministre française de léconomie,au sujet des solutions à la crise économique9. Testez, testez, testez !Ceux qui réussissent sur internet testent. Ils testenttout : les plates-formes publicitaires, leurs accroches,leurs offres, le design de leurs sites, leurs emails, leurs2011 © Didier Bonneville-Roussy 21 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"prix. Oui cest un boulot énorme. Mais le jeu en vaut lachandelle.Saviez vous quen changeant simplement quelquesmots dune publicité vous pouvez doubler ou tripler laréponse ? Quen doublant vos prix vous pouvezquadrupler les profits ? Quen diminuant vos prix vouspourriez faire MOINS de ventes ?Sérieusement, nous avons fait un test avec un clientrécemment, sur le sujet dun email :Nous nous sommes rendu compte quun seul mottuait complètement le taux de livraison. Nouslavons remplacé par un autre et boum!, les valves sesont ouvertes ! Tous les emails passaient !Croyez-moi, ceux qui font de largent dans ce domainetestent plus que quiconque. Ils testent tout, et lorsquilstrouvent un gagnant ils mettent le paquet !Tester sert à trois choses : 1. Mettre le minimum dargent et prendre le minimum de risque lorsquon ne sait pas si un projet va fonctionner. 2. Améliorer continuellement la performance de ce qui fonctionne déjà. 3. Mettre le paquet sur ce qui fonctionneVoyez vous, le problème sur Internet nest pas de fairedes erreurs. Tout le monde en fait. Même les pros. Cequi est vraiment problématique, cest de semettre dans une situation ou la prochaine erreurest aussi celle dont on ne pourra pas se relever.La réalité, cest que cest peut-être 90% des choses2011 © Didier Bonneville-Roussy 22 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"que nous essayons qui ne fonctionnent pas. Limportantcest de ne pratiquement rien perdre sur ces tests. Maislorsque nous trouvons quelque chose qui fonctionne, làon met le paquet et on sen met plein les poches !Le regretté Gary Halbert a un jour dit : « vous êtes àune seule lettre de vente de devenir millionnaire ». Etje crois quil a raison.Seulement voilà peu de gens y arrivent, parce quecette fameuse lettre de vente qui pourrait rapporter desmillions, peu de gens sont assez patients pour la testerjusquà ce quelle devienne une tornade.10. Utilisez les plus puissants leviersArchimède a dit : « donnez moi un levier assez long etje soulèverai la Terre ». En affaires, vous nirez pas trèsloin si vous nutilisez pas les leviers. Et le levier le pluspuissant qui existe cest RDA......Non, non, je nessaie pas de vous convertir aucommunisme ! (pour les plus jeunes : avant 1989 il yavait un mur en plein centre de Berlin érigé par unmoustachu... non pas celui qui fait des signes bizarresde la main, à qui la foule répondait, lautre !)RDA est l’acronyme pour « Ressources Des Autres »La plupart dentre vous connaîtrez peut-être cettenotion de « travailler avec largent des autres ». Jepréfère parler de « ressources » parce que cest bienplus englobant :Il y a bien entendu largent des autres dans cettenotion de ressources, mais lorsque lon parle demarketing, on parle beaucoup plus de relations que2011 © Didier Bonneville-Roussy 23 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"dargent.Moi ce qui mintéresse surtout, cest : • Les fichiers des autres • Les prospects des autres • Les clients des autres • Les relations des autres • Les contacts des autres • Les amis Facebook des autres • Mais surtout surtout LINFLUENCE des autresParce quau final cest ça qui fait exploser la réponse.Quy a-t-il de mieux que davoir accès au fichier deMonsieur Untel qui possède dans son fichier 233987abonnés intéressés par vos produits et services ?Ben rien...Si ce nest que Monsieur Untel ait vraiment uneINFLUENCE sur les décisions dachat de ses abonnés.Ce gars, vous savez, je suis prêt à lui donner beaucoupbeaucoup dargent pour quil exerce son influence surses contacts.Vous savez, dans un sens, largent que vous ferezsur Internet sera directement proportionnel à laquantité dinfluence que vous pourrez exercer surlensemble des acteurs dun marché.Les clients, mais aussi les affiliés, les fabricants deproduits, les propriétaires de sources dinformation, lesréseaux publicitaires, les blogueurs, les Facebookers(quoique, je doute que beaucoup aient une réelleinfluence...), les tweeps.Plus vous êtes influent et plus vous vous alliez à desgens influents sur votre marché, plus vous ferezdargent. Vos offres seront instantanément plus2011 © Didier Bonneville-Roussy 24 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !
  • "Létat du marketing Internet en 2011 – 10 Stratégies pour faire exploser vos revenus"crédibles, plus fortes et plus attrayantes.Ça cest mon plus grand secret.À votre succès,Didier Bonneville-RoussyP.S : Si vous avez aimé ce petit guide, alors restez àlécoute : à loccasion du lancement de la version 2011de mon cours de Marketing Internet, nous allons encorevous offrir des cadeaux ces prochains jours.Dans ceux-ci, jaurai loccasion de développer certainsconcepts importants évoqués ici beaucoup plus endétails.Alors si ça vous intéresse et que vous voulezrecevoir ces cadeaux dès leur sortie, inscrivez-vous ici :http://www.secrets-marketing.com/lancement2011/2011 © Didier Bonneville-Roussy 25 / 25 Dautres cadeaux à paraître prochainement sur loffre de lancement Secrets-Marketing 2011 !