Mon autre amour de delta
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
365
On Slideshare
363
From Embeds
2
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 2

http://www.linkedin.com 2

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Encore un texte de l’insatiable Jean Louis ! Retrouvez le sur : 1 http://weltram.eu/travelog.aspx==================================================================Mon autre amour de delta[Nota Bene : les notes de fin de document sont très importantes] ABCD : Arles, Bouches-du-Rhône, Camargue, Delta du Rhône: voilà, sur le plan géographique, jai bien décliné la quintessence de cette belle région! Pourrait-on la résumer en trois couleurs: noir, blanc, rose? Pour ce qui est des taureaux, des chevaux et des flamands, certainement, mais ce bout du monde qui se partage entre terres et eaux, entre ciel et mer, est bien plus que celai.Mais que vient faire la Camargue dans Magasie? Hé bien, cest quelle a donné beaucoup au monde etreçu tout autant, en particulier de lex-Indochine. Cet autre plat-pays, où lhabitat est épars,ressemble tellement au delta du Mékong que dans les années 50 les films français sur le Vietnam yétaient tournésii. Cétait avant que la Thaïlande naccueille les cinéastes de tout bord.Il est vrai aussi que les rizières iii deCamargue y sont pour quelque chose! Ettout compte fait, le "trau" et le "taureau",tous deux noirs bovidés cornus, tirent bienleurs noms dune même origine proto-indo-européenne: " ταραο (tarao)"iv!Le nombre importants dex-Indochinoisqui sy sont fixés est dû notamment aurôle de Marseille, autrefois porte dulointain Extrême-Orient auquel la villephocéenne se trouvait rattachée par lesliaisons régulière de ses cargos etpaquebotsv.Mais, un peu comme Venise, cette région a aussi influencé lExtrême-Occident. Je névoquerais quaupassage les anciens "Western Baguette-Calendo"vi dont la réalisation était bien meilleure marché quedes prises de vue dans le Far-West, car, je vous le dis, les gardians de Camargue sont les premierscow-boys et leurs mas des ranches originaux! Dailleurs ils étaient les premiers à porter des jeans! Eneffet, leurs pantalons qui devaient être solides, étaient cousus à Nîmes, centre important de lindustrievestimentaire vii avec de la "toile de jeanne". Les "fans" de la VRP (Ville-République-Portuaire) deGênes, bien évidemment concurrente historique de la VRP de Marseille vous diront quil sagit du nomlocal de la "toile de Gênes" importée via notre Vieux-Port! Certes, mais la "jeanne de Nîmes" c’est levrai ‘’Jeans Original Denim’’viii.CQFD ! Page 1
  • 2. Encore un texte de l’insatiable Jean Louis ! Retrouvez le sur : 2 http://weltram.eu/travelog.aspx==================================================================i La Camargue est un parc naturel national, qui fait un peu « territoire du bout du monde ! La régioncomprend Arles, les Saintes-Maries-de-la-Mer et va jusqu’aux abords de Nîmes.ii En fait, la Camargue est « terre de cinéma » où l’on distingue trois types de productions : des films« terroir », des films Western et des films exotiques, dont font partie ces anciens films sur la guerred’Indochine. Lire une excellente analyse dans « Plume Noire » :http://www.plume-noire.com/cinema/dossier/camargue.htmliii En fait, les rizières européennes (Espagne, plaine du Pô en Italie et Camargue en France) nousviennent … non pas de Marco Polo (lui c’est les spaghetti importés de Chine) mais des arabes ! Eneffet, Les pays arabes et musulmans se divisent en deux zones : celle où on mange du blé (couscous),c’est-à-dire l’Afrique du Nord, sauf l’Egypte et les autres où on mange du riz, dont l’Egypte. Le riz,cultivé dans les plaines de l’Indus, du Tigre et de l’Euphrate (Iraq actuel) et dans les plaines du Nilbénéficient de conditions proches de celles du delta du Mékong. En France c’est Henri IV, parl’intermédiaire de son premier ministre qui fait développer la culture du riz en Camargue. Il paraît quec’était pour accompagner la recette de la poule-au-pot (je confirme, avec du beurre de Charente c’estabsolument FABULEUX).iv Lire mon étude sur : http://weltram.eu/twostudies.aspxPar ailleurs, puisque nous parlons de riz qui se dit ‘’gao’’ quand il est en grain en ‘’com’’ quand il estcuit… Hé bien c’est du pur proto-indo-européen : - La graine se dit ‘’grhao’’ en proto-germanique - ‘’Com’’ est devenu aussi en Vietnamien, synonyme de ‘’nourriture’’… Or ‘’Comer’’ en Latin veut dire manger. De la même racine : ‘’comestible’’ !v Les lecteurs de Magasie (les ‘’magasiens’’) se reporteront au texte de « Il était une fois Marseille,Porte de l’Indochine »vi Il y a bien des Western Spaghetti ! Vu le nombre de Western Camarguais… nous inventons leWestern-Pinard-Calendo !vii Ce qui est d’ailleurs toujours le cas… Nîmes a eu un maire grand couturier.viii Importé au Far-West par Monsieur Levy Strauss, tailleur de profession qui émigra à New York au19ème siècle avant de partir vers l’Ouest ! Et c’est la véritable histoire du Jean Américain ! Page 2