Jardin21

183 views
116 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
183
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Jardin21

  1. 1. Mon jardin par Florence Brunold
  2. 2. J' ai un massif au milieu du jardin. C'est un massif avec un pied de Fillon au feuillage persistant, et l'importance qu'a pris ce Fillon à feuillage persistant en 4 ans, c'est incroyable ! A un moment donné, j'ai cru que Nicolas le jardinier allait me le dégommer, Eh bien, pas du tout : quand il a vu l'ampleur des racines, il a renoncé.
  3. 3. A côté, j'ai une plate bande : C'est un spécimen d' Hortefeux rubicond à poil roux . C'est une espèce rampante; d'ailleurs, nous avons essayé de la mettre à l'intérieur, mais elle se plaît mieux à l'extérieur.
  4. 4. L'autre jour, Nicolas le jardinier est allé dégoter une vieille plante qui pourrissait depuis des lustres dans la remise : un jupé à feuilles caduques . Ça a refleuri … L'originalité du jupé à feuilles caduques, c'est qu'il perd son feuillage même en été .(crâne chauve)
  5. 5. Par contre, j'avais une belle bordure de Borloo hirsute … Elle n'a pas tenu ! Pourtant j'aime bien le borloo hirsute, je trouve que c'est une plante intéressante, une plante originale . Il faut bien l'arroser, car elle boit bien… et elle se biture bien aussi … Pardon, elle se … bouture bien ! Je crois même qu'elle est partie s'installer dans le jardin d'à côté.
  6. 6. Dans le fond du jardin, j'avais semé des graines de Weurth. Mais, avec la sécheresse, les bourgeons ont été carrément bouffés par une attaque de pucerons de la baie Tenkour.
  7. 7. J'ai fait aussi quelques transplantations dans le jardin. Avec Nicolas, on a transplanté l' Alliot Marie. Je ne sais pas si vous connaissez cette plante : c'est une belle plante, originaire du Pays Basque, une belle plante élégante qui se plaît sur tous les terrains. On peut la déplacer au gré de son humeur dans le jardin . C'était increvable … Mais un vent de sable venu d'Afrique du Nord a réussi l'impensable : elle n'a pas résisté !
  8. 8. Par contre, Nicolas le jardinier a eu beaucoup plus de mal avec la Roselyne bachelot officinale . Il a failli se faire un tour de rein en déplaçant la motte ! Moi, j'aime bien la Roselyne bachelot ; il n'y a pas besoin d'engrais, c'est une belle plante grasse . Elle se décline dans plusieurs couleurs : bleu, blanc, rose, violet… Et elle se plante facilement . Elle se repique bien aussi d'ailleurs .
  9. 9. J'ai aussi des plantes un petit peu originales . J'ai un Coppé grandiflora , plus connu sous le nom d' impatience de l'Elysée.
  10. 10. J'ai aussi un Berrou orangé, à grandes feuilles (oreilles) Ce plant est difficile à cultiver, car il perd souvent les pétales …
  11. 11. J'avais également des plantes génétiquement modifiées. J'avais un pied de Kouchner transgénique. Ça n'a pas tenu, non plus …
  12. 12. J'avais des plantes exotiques : Rama iade, une rachida, qui faisaient du plus bel effet en potée … Mais elles n'ont pas supporté la rigueur de l'hiver !
  13. 13. Un petit peu plus sur la gauche de mon jardin : la roseraie … Chez moi, les roses poussent un peu dans tous les sens : à commencer par la Aubry rustique . C'est un rosier "rouge buisson". C'est une plante qui craint pas le gel, qui craint pas les attaques et qui peut donner des boutons.
  14. 14. Alors, pour l'entretenir, il suffit d'éliminer les jeunes pousses en amont, …
  15. 15. Éliminer aussi les jospins, les fabius, etc … car c'est inutile de garder les vieilles branches ! En ce moment, il est en pleine floraison.
  16. 16. Ah … J'ai un rosier remontant, aux fleurs de "démocratie participative" : c'est la Rouge du Poitou. Elle est magnifique ! Ça demande une bonne exposition : au zénith, de préférencitude, hein ! Elle est royale.
  17. 17. Un peu à l'écart de la roseraie, le Strausskhann flamboyant est un magnifique rosier grimpant. On peut difficilement l'arrêter de grimper. C'est une plante qui a plein de sève et qui demande beaucoup d'entretien. D'ailleurs, au FMI, il se fait tailler et biner régulièrement.
  18. 18. J'ai un choux de Bruxelles (ou chou roux), appelé aussi kon ben dith .
  19. 19. J'ai un Josébové, que l'on peut consommer après avoir enlevé le foin (moustaches) ... C'est un artichaut !
  20. 20. J'ai aussi une Eva jolie, (ou courge de Norvège.) C'est une cucurbitacée assez indigeste, qui peut donner des gaz à effet de serre.
  21. 21. Depuis peu de temps, j'ai investi dans un oiseau . Il n'est pas très chouette, je crois que c'est un hulot – ou hulotte peut-être. Nicolas m'a dit que cet oiseau sera complètement inutile.
  22. 22. Si vous mélangez tous ces légumes verts, vous obtenez la fameuse salade "europe écologie" : c'est une recette de mamers !
  23. 23. Hélas, comme dans tous les jardins à la française, j'ai des maladies . C'est pas grave, mais c'est un peu embêtant. J'ai un Bernard Thibault à cul rouge. C'est pas rigolo, parce que ça se fixe sur les branches du boulot . Ensuite, ça donne des chenilles processionnaires qui sortent du cocon.
  24. 24. Ainsi finit la visite de mon jardin botanique. Vous avez imaginé mes fleurs, Elles étaient de toutes les couleurs. Ainsi va la démocratie, et c'est aussi bien ainsi … Texte de Florence Brunold (Théâtre des 2 ânes)

×