Agrandir!n°13 lettre enfants

on

  • 301 views

 

Statistics

Views

Total Views
301
Views on SlideShare
261
Embed Views
40

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

2 Embeds 40

http://www.francasnormandie.fr 37
http://francasnormandie.fr 3

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Agrandir!n°13   lettre enfants Agrandir!n°13 lettre enfants Document Transcript

    • agir pour demain ou encore de dessiner, construire, expérimen-Lettre ouverte aux enfants ter, manipuler, surfer… Et surtout, nous l’espérons, de réaliser les projets que tu as envie de vivre : réaliser un film peut-être ? Partir à la découverte de la rivière à côté de chez toi ? Faire du pain avec le boulangerIl est sans doute singulier de constater que de nombreux textes de ta commune ? Construire un cerf-volant ?législatifs et réglementaires sortent, des dossiers de presse sont Lire, tranquille à la bibliothèque ou écouterdiffusés, des lettres envoyées et qu’aucun de ces textes ne s’adresse des histoires ? Peut-être ne le sais-tu pasaux enfants. Ce sont pourtant les premiers concernés par ces lois, mais tout ceci contribue aussi très largementdécrets, circulaires qui rythment depuis quelques semaines la refondation à tes apprentissages, à te faire grandir, à deve-de l’Ecole, et plus globalement de l’action éducative locale. nir citoyen…En tant que mouvement d’éducation inscrit dans la perspective de rendreles enfants acteurs de l’éducation, les Francas ne pouvaient en rester là. 4. Il va y avoir, enfin, plus de maîtres etD’autre part, œuvrant à la promotion, à la défense et à l’exercice de maîtresses à l’école. Non, non pas depar eux-mêmes et pour eux-mêmes de leurs droits, nous ne pouvions panique, il n’y en aura pas trois ou quatre àlaisser les enfants à côté de leur droit à être partie prenante de la mise la fois dans ta classe, tu pourras continuer àen vie de leur droit à l’éducation. bavarder de temps en temps avec ton voisin.Nous espérons que chaque animatrice et chaque animateur, que chaque Les nouveaux maîtres et maîtresses vontenseignante et chaque enseignant, que chaque parent ou tuteur légal, proposer de nouvelles façon dapprendre, ensaura s’emparer de cette lettre et l’adapter pour expliquer les évolutions lecture et en calcul par exemple.et une partie de leurs raisons aux enfants, en toute transparence…Pour ouvrir le débat ! Alors bien sûr, tout le monde ne pense pas« C que cette réforme est toute rose et parfaite. her-e toi, chers vous, C’est un choix de solidarité nationale qui Les adultes débattent encore et débattront Vous ne le savez peut-être doit permettre à tous les enfants de réussir toujours de l’éducation et de l’école parce pas encore, mais votre école demain, à l’École bien sûr, mais aussi dans leur qu’elle est importante. va changer. Et pas que votre vie future. En tous les cas, il nous paraissait essentiel école, vous allez le voir. que vous soyez informés de ce qui va seEn effet, les adultes-citoyens, en élisant un 3. Tu vas pouvoir, avant ou après l’école, passer dans quelques mois, et pour certainsnouveau président de la République, ont avant ou après la restauration du midi, jouer dès la rentrée scolaire prochaine après lesdécidé qu’il était nécessaire de refonder l’école et pratiquer des activités de loisirs avec tes vacances d’été.de la République… Que de grands mots ! Que copains et copines qui te permettront Mais vous, oui vous, toi, toi, toi, toi… etveut dire refonder l’École de la République ? d’aller à la découverte des sciences, de l’Europe toi : que pensez-vous de tout cela ? » ●Eh bien, cela veut dire changer l’école pour et du monde, d’artistes peintres ou deque les enfants y vivent mieux. musiciens, de nouvelles disciplines sportives Voici quatre changements qui vousintéressent au premier chef : Agir avec les parents L 1. Vous irez à l’école une demi-journée a réaffirmation, si elle était nécessaire, de la place essentielle des parents dansde plus par semaine – certains font peut-être la communauté éducative, revêt un double sens. Les parents font partie de lala moue là… Mais bon, il fallait s’y attendre. communauté éducative qui agit avec et autour de l’enfant pour contribuer àNous, les adultes, savions bien que ce son éducation. Ils disposent, en cela, d’une voix au chapitre pour accompagnerchoix ne rendrait pas tous les enfants heureux. leur enfant dans son évolution.Cependant, comme vous le savez, nous De fait, les parents font partie de la communauté des éducateurs – et au-delà, de cellepensons que l’accès à l’éducation est impor- des usagers et des citoyens. Ils ont, en cela, une place et une expertise d’usage pourtant pour tous, et que l’école, comme la contribuer, comme et avec les autres coéducateurs, aux réflexions et aux actions localesfamille ou le centre de loisirs, contribuent et nationales d’éducation. Cette seconde dimension reste encore trop marginale, mêmeà votre éducation. L’école y joue un rôle si des initiatives ont été prises en ce sens à l’échelle locale (café des parents, conseil departiculier : apporter des connaissances parents…) et parfois départementale, principalement à partir des REAAP1.fondamentales (très importantes pourgrandir). Aller à l’école sur plus de jours te Par sa souplesse et son rapport direct aux parents, le centre de loisirs constitue un espacepermettra de mieux les apprendre. Cependant, de mobilisation extraordinaire. Non dans un premier temps pour lui-même – pour la mêmerassure-toi, tu resteras le même temps dans la raison qu’évoquée précédemment, mais pour l’éducation. La question du bien-être desclasse qu’aujourd’hui – 24 heures. enfants peut être en effet un levier d’implication des parents. Outil d’éducation populaire, le centre de loisirs éducatifs se doit d’être porteur d’initiatives et de démarches citoyennes 2. Les enfants pourront aller à l’école visant à informer, animer le débat sur les questions éducatives et dresser les prioritésdès deux ans – là, les plus grands sourient éducatives pour son territoire.peut-être. Pas pour lire, écrire ou compter Au-delà des obligations réglementaires d’information du projet aux parents, nous noustout de suite, pas pour avoir des devoirs mais devons de prendre plus d’initiatives pour permettre un engagement et une participationplutôt pour leur permettre de faire plus tard effective des parents au sein du centre de loisirs éducatifs.le métier qu’ils ont rêvé de faire étant petits. Les réformes annoncées, et plus globalement la loi d’orientation et de programmationPourquoi ? Parce que leur famille, leurs amis sur l’école, sont des sujets d’actualité qui intéressent au premier plan les parents. Quelquesmanquent de temps pour jouer, lire ou décou- initiatives sont prises sur des territoires pour aller vers eux, les informer, échanger… Pourquoivrir avec eux. Et puis parce que, dans certaines cette actualité ne serait pas de nature à amplifier le volet « Participation des parents »communes, les enfants n’ont pas tous accès à du projet pédagogique du centre de loisirs ? ●des espaces qui organisent des activités pourles plus petits. 1 – Réseau d’écoute, d’aide et d’appui à la parentalité. un autre regard sur les centres de loisirs – la lettre des directeurs de centres de loisirs Francas – N° 12 – Janvier/mars 2013 – Trimestriel – N° ISSN 1778-9885 – Directeur de la publication : Didier Jacquemain (djacquemaine@francas.asso.fr) – Animatrice de la rédaction : Sandra Minette (sminette@francas.asso.fr) Ont contribué à ce numéro : Sophie Dargelos, Yann Renault – Conception/réalisation : Chromatiques – 47/49, av.. du Docteur Arnold Netter – 75012 Paris – Tél. : 01 43 45 45 10 – Impression : Paton Imprimeur – 71, av. du Maréchal Leclerc – 10120 Saint-André-les-Vergers – Les Francas : 10-14, rue Tolain – 75980 Paris Cedex 20 – Tél : 01 44 64 21 53 – Fax : 01 44 64 21 11 – www.francas.asso.fr Ce supplément accompagne la lettre loisirs éducatifs & territoires et est distribué aux organisateurs locaux d’activités. n° 13 - Janv./Mars 2013 4 3