Your SlideShare is downloading. ×
0
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Benchmark sur des exemples de valorisation de projets
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Benchmark sur des exemples de valorisation de projets

1,568

Published on

Comment les acteurs de l'énergie tirent partie des méthodes de valorisation, des réseaux, du web 2.0, de la communication etc. pour valoriser leurs bonnes pratiques énergétiques.

Comment les acteurs de l'énergie tirent partie des méthodes de valorisation, des réseaux, du web 2.0, de la communication etc. pour valoriser leurs bonnes pratiques énergétiques.

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,568
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
19
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. BenchmarkLes pratiques exemplaires de valorisation
  • 2. Les grands principes de la valorisation  Rendre un projet appropriable, le marketer, le vendre, le diffuser … nécessite de suivre une méthodologie efficiente.  Une valorisation efficace dʼun projet contribue à une meilleure lisibilité de son entité porteuse ; la reconnaissance de lʼentité porteuse facilite le lancement de futurs projets et favorise leur essor. Cʼest ce cercle vertueux très rapidement décrit que favorise une valorisation performante.  Les dispositifs de valorisation sont souvent au contact de deux mondes en assurant un rôle de passeur. Ils permettent dʼapporter des conseils dans des domaines très différents : o aspects techniques o management de projet o juridique o économique o ressources humaines o etc.
  • 3. Quels objectifs de valorisation pour AGIR  En ce qui concerne le dispositif de valorisation animé par lʼADEME et la Région Provence-Alpes-Cöte dʼAzur, lʼobjectif de la valorisation est : o de faire connaître des dispositifs afin quʼils soient dupliqués ailleurs avec la mention de lʼaction originelle. Cependant les porteurs de projets peuvent également grâce à une meilleure valorisation : o faire connaître des projets afin dʼaméliorer la notoriété du programme pour quʼelle rejaillisse sur ses promoteurs, o et indirectement obtenir des moyens supplémentaires au-delà de lʼengagement financier des partenaires actuels.
  • 4. Synthèse des initiatives étudiées (1/3)  Les projets présentés dans le cadre de ce benchmark sont intéressants du fait quʼils ont mis en place des stratégies globales de valorisation et de partage des bonnes pratiques énergétiques.  Que ce soit au travers dʼévénements, dʼinitiatives de développement des relais locaux, dʼatelier de coaching ou de formation, dʼactions dʼaccompagnement (…), tous les acteurs sont mobilisés dans des dynamiques humaines, dʼanimation et de rencontre, pour faciliter lʼappropriation des bonnes pratiques énergétiques par leurs publics et leurs pairs. Cela passe par du coaching, de lʼaccompagnement, lʼorganisation dʼanimations dans les écoles, au pied des immeubles…  Tous les acteurs poursuivent cette dynamique sur internet en sʼappuyant sur différents outils et plateformes collaboratives et sociales. Ces stratégies peuvent être optimisées car les résultats ne sont pas toujours au rendez-vous (faible participation en ligne).  Par ailleurs, on note que très peu dʼacteurs ont mis en place un suivi des effets de leurs actions de valorisation.
  • 5. Synthèse des initiatives étudiées (2/3) Les projets Les porteurs de Les bonnes pratiques à diffuser Les cibles projets Energie durable Azzura Lights Ecogestes (public précaire) via une Les bailleurs sociaux et les pour tous (association) Ecology box et le suivi des familles collectivités pour toucher les publics précaires Ma ville est au Eco CO2 (entreprise) Eco gestes (habitants) via lʼorganisation Grand public - local courant dʼun concours et la mobilisation locale. ENGAGE Energy Cities (Plan dʼactions MDE et EnR pour Les collectivités (Association de atteindre les 3 x 20 collectivités) Les énergivores CRDP Académie de Ecogestes au travers de vidéos ludiques Grand public - diffus Besançon (acteur public) Itinéraire Eco 3 CCI Var Démarche environnementale (label) Hébergeurs touristiques
  • 6. Synthèse des initiatives étudiées (3/3) Les projets Les points forts de la démarche Les résultats de la démarche Energie Caution institutionnelle 1800 familles touchées en 3 ans. durable Maillage territorial Economies mesurées de 200 €/an (foyer 4 pers 65 pour tous Actions de proximité à lʼégard des encadrants et m2) des familles Des certificats dʼéconomie dʼénergie délivrés Des outils de réduction des consommations Ma ville est Caution institutionnelle 100 familles (sur 10 000) mobilisées via le concours au courant Actions de proximité Plus de 3 000 familles informées de la démarche Coach en énergie sur lʼannée Maillage territorial ENGAGE Accompagnement individuel 58 collectivités engagées dans la démarche Mutualisation et partage dʼexpérience 4000 posters réalisés Plateforme dʼaccompagnement technique Les Démarche institutionnelle 20 films dʼanimation réalisés énergivores Support vidéos ludiques 12 000 vues pour la plus regardée Relais médias à lʼéchelle nationale Itinéraire Accompagnement aux économie dʼénergie Accompagnement personnalisé et collectif de 74 Eco 3 Accompagnement à la labellisation hébergeurs touristiques
  • 7. Contacts des porteurs de projets Les projets Le contact Les sites internet Energie Gilberto Diaz, Président Azzura Lights http://www.azzuralights.org/ durable 04 93 24 04 17 / 06 76 89 03 46 pour tous gilbert.dias@azzuralights.org Ma ville est Jacques Allard, Directeur Eco CO2 http://maville.estaucourant.com/, au courant 01 74 30 80 60 http://www.ecoco2.com/ jacques.allard@ecoco2.com ENGAGE Jean-Pierre Vallar, Energy Cities http://www.citiesengage.eu/, http://www.energy- 03 81 65 36 85 cities.eu/ Les Georges Mivoix, Dir éditorial CRDP Ac de http://www.energivores.tv/ énergivores Besançon 03.81.25.02.51 georges.mivoix@ac-besancon.fr Itinéraire Fanny Estardier, CCI Var http://www.itineraire-eco3.com/ Eco 3 04 94 22 81 75 fanny.estardier@var.cci.fr
  • 8. Azzura LightsEnergie durable pour tous
  • 9. Azzura Lights – Energie durable pour tous  Azzura Lights est une association de conseil et de formations en développement durable qui accompagne des entreprises, des collectivités locales, des fondations, des associations, des ONG, des universités, des écoles et des bailleurs sociaux.  Azzural Lights a lancé lʼinitiative Energie Durable pour tous qui permet de distribuer gratuitement, en partenariat avec les collectivités et les bailleurs sociaux, auprès de familles en situation de précarité énergétique des packs écologie-box économes en énergie et en eau. Ces packs mettent à disposition o 1 brochure de sensibilisation pour économiser lénergie au quotidien o 2 ampoules basse consommation o 2 aérateurs régulateurs de débit deau, débit 5L/minute o 1 réducteur de débit pour la douche, débit 8L/minute  Lʼaction dʼAzzura Lights a permis entre 2009 et 2011 de sensibiliser, éduquer et former 1850 familles aux enjeux du Développement Durable avec pour résultat concret, une économie de 203,4 € / an en moyenne pour un logement de 65m2 et 4 personnes.
  • 10. Azzura Lights – Energie durable pour tous  La démarche de valorisation et de diffusion des bonnes pratiques énergétiques sʼorganisent autour de deux volets : o La mobilisation des collectivités, bailleurs sociaux et des associations avec des démarches de développement des relais locaux, la participation à des événements, lʼorganisation dʼanimations et de formation, lʼorganisation dʼenquêtes… o La diffusion des bonnes pratiques auprès des familles avec la distribution dʼune écology box, lʼaccompagnement individuel des familles en situation précaire, lʼorganisation dʼanimations de sensibilisation, la distribution de supports de sensibilisation et la réalisation de certificats dʼéconomie dʼénergie…  En parallèle, Azzura Lights mène une campagne de valorisation de la démarche auprès des réseaux nationaux impliqués sur la thématique énergétique. La couverture média du projet reste pour le moment principalement cantonnée à lʼéchelle locale.  Le projet a permis de mobiliser les collectivités et les bailleurs sociaux aux enjeux des économies dʼénergie pour les familles en situation précaire. Il a également permis dʼétablir des moyennes des économies financières réalisées par la mise en place de quelques outils (ecology box).
  • 11. Azzura Lights – la valorisation Les objectifs de valorisation o Sensibiliser le grand public aux enjeux de la maîtrise de lʼénergie et provoquer un changement dʼattitude dans les pratiques de consommation o Valoriser les projets en cours pour encourager les collectivités, les écoles, les bailleurs sociaux, les entreprises à lancer des initiatives de maitrise de lʼénergie (…) o Renforcer la notoriété dʼAzzura Lights pour exporter lʼinitiative « Energie durable pour tous » dans dʼautres Régions Les dispositifs de valorisation des bonnes pratiques énergétiques E-mailing Salons et Coach, Certificat Affiches, Site Relais Réseaux et Mascotte événeme formation économie enquêtes Médias brochures internet / Vidéos locaux dʼacteurs Réseaux s nts s, énergie , flyers blog sociaux Les partenaires : UE (FSE, FEDER, Grundtvig), Région PACA, CRESS PACA, DIRECCTE, Métropole NCA, CASA, Villes de Marseille, Nice, Cagnes sur Mer, Mougins, Grasse,…Bailleurs sociaux (Côte dʼAzur Habitat, Erilia, Logis Familial…), Entreprises (Crédit Agricole, Caisse dʼEpargne, Macif, HKTDC…), associations partenaires (La Claie, Recylum, Reflets, Paje…), réseaux: RAPPEL, RREP, Capenergies, ATEE, BDM, Envirobat, Mouvement des Entrepreneurs Sociaux, ARPE PACA, ESIA…
  • 12. Azzura Lights – Relais locaux Mobilisation des collectivités et des relais  Azzura Lights noue des partenariats très forts avec les collectivités, les bailleurs sociaux et les associations locales qui sont de véritables promoteurs de lʼinitiative « Energie durable pour tous » o Les collectivités sont ainsi les premières à illeur social Editions trimestrielles du ba 0 distribuer les dépliants de sensibilisation et à diffusées à 30 00 Côt e dAzur Habitat ition n°3 et à 35 publier des articles dans leurs gazettes exem plaires pour lʼéd dition n°5. o Les bailleurs sociaux informent les familles par 000 ex emplaires pour lʼé courrier des projets qui sont lancés, certains publient des articles dans leurs journaux, o Les associations locales sont associées à lʼorganisation dʼactions de sensibilisations collectives aux pieds des résidences. Cibles : les familles des logements sociaux et le grand public Objectifs : Renforcer lʼimage et accroitre la notoriété du projet dʼAzzura Lights, mobiliser les publics pour la réussite des projets Coûts : / Compétences internes : Développer un réseau de partenaires
  • 13. Azzura Lights – e-mailing et réseaux sociaux Mobilisation des collectivités et des relais; maintien du lien et valorisation du projet  Azzura Lights développe une stratégie dʼe-mailing personnalisée. 10 000 destinataires chaque mois pour 2013  La stratégie des réseaux sociaux nʼest pas choisi volontairement pour le démarrage des activités dʼAzzura Lights. Son inscription sur twitter et facebook ont pour seul objectif de protéger la marque Azzura Lights.  La stratégie des réseaux sociaux, viendra avec la croissance de la structure. Une stratégie des réseaux sociaux sera externalisée, et suivie par des experts. Cibles : Grand Public, collectivités, entreprises, bailleurs Objectifs : Accroitre la notoriété dʼAzzura Lights, promouvoir les projets existants pour encourager lʼessaimage, sensibiliser le grand public aux enjeux de la maîtrise de lʼénergie Coûts : 3 000€ / an pour la mise en place de lʼoutil e-mailing Partenaires : / Compétences internes : rédaction et envoi des e-mailing et newsletter
  • 14. Azzura Lights – Réseaux d’acteurs Mobilisation des relais et valorisation du projet Azzura Lights est membre de plusieurs réseaux dʼacteurs institutionnels et privés tels que : o Réseau National et Régional des acteurs de la pauvreté et de la précarité énergétique (RAPPEL et le RREP) o Agence Régionale pour lʻEnvironnement (ARPE PACA) o Réseau dʼappui et de capitalisation des innovations européennes (Intelligent Energy Europe) o Financeur solidaire pour lʼemploi ESIA o Le pôle de compétitivité CAPENERGIES o Association Technique Energie Environnement (ATEE) o Mouvement des Entrepreneurs Sociaux (MOUVES) o Envirobat Méditérrannée o Bâtiments Durable Méditérranéens (BDM) o Entrepreneurs dʼAvenir Cibles : Les acteurs dans le milieu de lʼénergie, du DD et des déchets Objectifs : Renforcer lʼimage et accroitre la notoriété du projet dʼAzzura Lights, mutualiser et partager les expériences Coûts : 3 000 € par an (frais dʼadhésions aux réseaux) Compétences internes : Gestionnaire réseau et lobbing
  • 15. Azzura Lights – Audit / formation / évaluation Diffusion des bonnes pratiques auprès des familles  Dans le cadre de son projet Energie durable pour tous, Azzura Lights a mis en place des démarches de formation et dʼaccompagnement o Formation à destination des encadrants des familles (bailleurs sociaux, gardiens dʼimmeubles, associations locales) et des collectivités pour apporter des actions concrètes, pragmatiques et opérationnelles simples, à lʼaide des outils de lʼEcology Box o Accompagnement individuel des familles : présentation des équipements de la box, enquêtes questionnaires sur les pratiques de consommation, diagnostic énergétique, charte dʼengagement à lʼinstallation des outils et suivi des consommations.Cibles : personnel encadrant bailleurs sociaux, associations,agents territoriaux (politique de la ville, ccas,, caf…)…Objectifs : sensibiliser et initier un changement dʼattitude auprèsdes consommateurs dʼénergie et des encadrantsCoûts : 350 € par stagiaire pour une journée de formationCompétences internes : Formateurs, certifiés AFNOR etdiplômes de formateurs Niv 1/2/3 (Organisme CEGOS)
  • 16. Azzura Lights – dispositif de certificat d’énergie Diffusion des bonnes pratiques auprès des familles  Les suivis des consommations : Chaque foyer bénéficiaire de lʼEcology Box, reçoit un suivi de consommation personnelle (électricité et eau). Cet outil permet à Azzura Lights dʼévaluer les consommations des foyers. Mais également dʼadapter chaque Ecology Box aux besoins spécifiques des foyers ciblés. Les résultats sont toujours concrets et quantifiables.  Les Certificats dʼEconomies dʼEnergies : Les outils de lʼEcology Box, et les actions de formations à la maîtrise de lʼEnergie dʼAzzura Lights permettent de capitaliser des Certificats dʼEconomies dʼEnergies. Cibles : Grand Public, Fournisseurs dʼénergies, Bailleurs Sociaux, Collectivités, Entreprises… Objectifs : sensibiliser et initier un changement dʼattitude auprès des consommateurs et des fournisseurs dʼénergies Coûts : temps de travail salariés + bénévoles Compétences internes : Développement de lʼoutil
  • 17. Azzura Lights – Enquêtes & Sondages Diffusion des bonnes pratiques auprès des familles;  Depuis 2009, Azzura Lights et ses membres collectent et analysent les questionnaires transmis aux 1 850 foyers, ainsi que ceux transmis lors des différentes manifestations (Semaine DD, Energie, Déchets,…), soit près de 3 000 enquêtes-sondages.  Les enquêtes réalisées permettent de répondre aux besoins des foyers en situation de précarité énergétique. Cibles : Collectivités, Entreprises et Grands Publics Objectifs : Renforcer lʼimage et accroitre la notoriété dʼAzzura Light Coûts : Temps travail salarié et bénévoles Compétences internes : Statisticien et analyse sociologique
  • 18. Azzura Lights – affiches, flyers, dépliants Diffusion des bonnes pratiques et valorisation du projet  Lʼassociation imagine, créée et diffuse des ressources de sensibilisation : o Affiche : Economiser lʼénergie et lʼeau au quotidien tout simplement o Dépliants : « Economiser lʼénergie et lʼeau au quotidien tout simplement » o Flyers : « Sensibilisation au Développement Durable avec lʼEcology Box » et « Sʼengage dans lʼAgenda 21 » o Ecology-Box : Les Ecology Box et kits EcoBox Eau sont également des supports de sensibilisation grand public  Ces ressources sont distribuées dans les écoles et affichées par les collectivités et bailleurs partenaires des projets, (diffusion à plus de 25 000 ex par an depuis 2009)  Elles sont également disponibles sur le site internet Cibles : grand public Objectifs : sensibiliser et initier un changement dʼattitude auprès des consommateurs dʼénergie Coûts : 1 500 € en moyenne pour le graphisme / outil Compétences internes : Rédaction et contenus, partenaires
  • 19. Azzura Lights – Les mascottes  Lʼassociation a créer deux mascottes pour illustrer son projet Energie Durable pour Tous  Les mascottes participent à lʼidentité visuelle de la démarche et de lʼassociation  Une diffusion est également réalisée sur des supports visuels extérieurs, financés par Azzura Lights Cibles : grand public Objectifs : sensibiliser et initier un changement dʼattitude auprès des consommateurs dʼénergie, accroitre la notoriété de lʼassociation Coûts : 3 000 / an Compétences internes : création
  • 20. Azzura Lights – Site internet / blog  Lʼassociation dispose dʼun site internet et anime également un blog qui permettent dʼoptimiser sa visibilité et son référencement sur Internet.  Le site présente les différentes activités de conseil et de formation de lʼassociation mais également les actions menées en matière de sensibilisation. De multiples ressources sont accessibles : affiches, dépliants, flyers, agenda, revue de presse… Le site est compatible sous smartphone et tablette. Une nouvelle version du site devrait sortir début 2013 incluant une newsletter, des outils de sensibilisation, des vidéos et les nouveaux projets…  Le blog permet les commentaires, et favorise par conséquent la participation des internautes. Les internautes peuvent également sʼabonner aux flux RSS du blog pour suivre les nouvelles actualités. Cibles : collectivités, entreprises, bailleurs sociaux, grand public … Objectifs : informer les publics des initiatives et activités dʼAzzura Lights Coût : 20 k € pour la refonte du site et le référencement Compétences internes : éditorialisation du site et du blog
  • 21. Azzura Lights – Médias Valorisation du projet- déploiement Des articles sont régulièrement publiés dans la presse locale et régionale (Nice Matin, Agora, Provence Matin, Nice Expression…) pour présenter les projets et la démarche de lʼassociation Azzura Lights. Quelques articles ont également été publiés dans 20 minutes et Métro. Des articles sont également publiés dans la presse spécialisée: collectivités, étudiants, séniors… Certains articles sont disponibles au format PDF sur le site internet de lʼassociationCibles : grand publicObjectifs : Renforcer lʼimage et accroitre la notoriété du projetdʼAzzura Light sur le territoire régionalCoûts : temps de travail salariés + bénévolesCompétences internes : Marketing/Communication
  • 22. Azzura Lights – vidéos Valorisation du projet - deploiement; 2 vidéos de présentation du projet Ecology Box et de lʼassociation Azzura Lights réalisées par NiceTV.fr sont accessibles sur Daily Motion et Youtube Quelle que soit la plateforme, les vidéos ne totalisent quʼentre 20 et 90 vues. Cela sʼexplique en partie par le fait quʼaucune des vidéos nʼest aujourdʼhui accessible depuis le site internet ou le blog dʼAzzura Lights. Azzura Lights souhaite aller plus loin en réalisant o Une vidéo institutionnelle du projet et de la structure o Une vidéo par commune partenaire (26 vidéos) avec dans lʼidéal le témoignage dʼun élu et dʼune famille Lʼensemble des vidéos seront accessibles sur les plateformes internet et sur le site Cibles : collectivités, entreprises, bailleurs sociaux, grand public, Objectifs : Accroitre la notoriété dʼAzzura Lights, promouvoir les projets existants pour encourager lʼessaimage, sensibiliser le grand public aux enjeux de la maîtrise de lʼénergie Coûts : 7 800€ pour les 26 vidéos + 1 500€ pour la vidéo institutionnel de présentation dʼAzzura Lights = 9 300 € Compétences internes : Publication des vidéos sur les réseaux sociaux et sur le site, diffusion sur les sites des partenaires
  • 23. Azzura Lights – Salons, événements et animations Valorisation du projet - déploiement Azzura Lights participe et intervient à nombreux salons/conférences et initiatives au niveau local/national/international. Azzura Lights organise chaque année depuis 2009 des animations à lʼoccasion de la semaine nationale du DD et de la Journée de lʼEnvironnement, la Semaine Européenne de Réduction des Déchets… Chaque événement est référencé sur le site internet et le blog de lʼassociation et le rapport dʼactivité Au total, ces actions ont permis de sensibiliser en présentiel près de 21 000 citoyens en Région PACA aux économies dʼénergie et à la réduction des déchets. Azzura Lights organise une inauguration qui réunit les élus, la presse, les partenaires et les citoyens pour chaque action de sensibilisation aux économies dʼénergie et dʼeauCibles : grand public, entreprises, collectivités, bailleurs sociaux…Objectifs : Renforcer lʼimage et accroitre la notoriété dʼAzzuraLights, Créer une dynamique autour des projetsCoûts : 10 000 € par an pour 5 évènements + temps de travailsalariés et bénévolesCompétences internes : Organisation et animation dʼévénements
  • 24. Eco CO2Ma ville est au courant
  • 25. Eco CO2– Ma ville est au courant  Eco CO2 est une société de conseil spécialisée dans lʼaccompagnement des entreprises, collectivités territoriales et des particuliers pour maitriser leurs consommations dénergie, leur empreinte carbone et leur impact environnemental.  Eco CO2 a lancé auprès des habitants de St Laurent du Var en 2011/2012 (année scolaire) le projet « Ma ville est au courant », un éco-concours visant à réaliser le maximum dʼéconomies dʼénergie pour alléger ses factures, participer à la protection de la planète et gagner des cadeaux éco-responsables.  Budget : environ 300 k€ (Eco CO2 51%, Région PACA 33%, EDF 16 %)
  • 26. Ma ville est au courant – la valorisation La valorisation et la diffusion des bonnes pratiques auprès des habitants comporte 2 volets: o La mobilisation des habitants via lʼéco-concours, lʼimplication de relais locaux, une série dʼanimations locales, des ambassadeurs (coach, etc). Lʼimplication de la commune a été un élément clé de la réussite du projet . o La diffusion des bonnes pratiques grâce à une démarche pédagogique « Tʼes au courant » qui accompagne le concours en 4 étapes pour faire progresser les familles sur le chemin dʼune consommation responsable : Sensibiliser, Evaluer, Agir, Mesurer De plus, Eco CO2 mène une valorisation de la démarche au niveau national (Golden blog Award, presse nationale) afin de diffuser lʼidée de concours à dʼautres villes. Le projet a permis dʼapporter une expérience de mobilisation des habitants grâce à un eco- concours et toute une animation connexe. Une centaine de familles (sur 3 000) ont participé au concours, ce qui est inférieur aux objectifs (30% des foyers) mais lʼensemble des habitants ont été informés de la démarche pendant toute une année. Ce qui a certainement manqué cʼest une mise en avant de réels bénéfices pour le citoyen consommateur dʼénergie. Le projet sʼest concentré sur lʼidentification et lʼapprentissage des éco-gestes, liés aux seuls comportements. Livrables : méthodologie, site web, outils de calcul (diagnostics électricité, eau, comportemental, DPE), supports ludiques (jeux de société, de cartes, applications pour Smartphone et internet) et pédagogiques (guide de formation des coachs).
  • 27. Ma ville est au courant – la valorisation  Les objectifs de valorisation o Sensibiliser le grand public aux enjeux de la maîtrise de lʼénergie et provoquer un changement dʼattitude dans les pratiques de consommation en affichant notamment les courbes de consommation o Démultiplier lʼéco-concours sur dʼautres villes de France o Accroitre la notoriété de la démarche « Ma ville est au courant » et plus généralement « Tʼes au courant »  Les dispositifs de valorisation des bonnes pratiques énergétiques Animati Coach / Retours Site / Espace Réseau on/salo Relais Livrets / Newsle Mascott formati dʼexpéri Médias, jeux blog / person x Vidéos ns/évén locaux affiches tter e on ence forum nel sociaux ements  Les partenaires : St-Laurent-du-Var, Région PACA, EDF, maresidence.fr, Crédit Agricole
  • 28. Ma ville est au courant – relais locauxMobilisation et diffusion des bonnes pratiquesLa Mairie de St-Laurent-du Var est véritablement associé auprojet Ma ville est au courant. o Un membre de lʼéquipe Eco CO2 travaille dans les locaux de la mairie o La mairie a mis à disposition des espaces pour les affiches du concours, des messages dans les abris-bus. Des articles sont régulièrement publiés dans le journal de la mairie. o La mairie organise en partenariat avec Eco CO2 de nombreuses réunions publiques de présentation de la démarche o Elle est un maillon indispensable dans le recrutement des volontaires pour les expérimentationsEco CO2 travaille également avec plusieurs associations locales(Mosaïque 06, AGASC, UnisʼCité…).Eco CO2 a organisé des rencontres avec les bailleurs sociaux etles syndics, des maisons de retraites,Cibles : collectivités, acteurs économiques, acteurs associatifsObjectifs : Mobilisation et diffusion des bonnes pratiques;Relayer lʼinformation sur la démarche pour en accroitre sa visibilité etsa notoriétéCoût : tems de travail salariésCompétences internes : Animateur local
  • 29. Ma ville est au courant – coach, formations Mobilisation et diffusion des bonnes pratiques  Les actions dʼinformation et de sensibilisation, première étape de la démarche ont été nombreuses et très appréciées : le lien social, le caractère convivial, le côté ludique des animations... Près de 30 000 contacts individualisés ont été dénombrés, que ce soit via lʼenvoi dʼun courrier personnalisé de M. le Maire à ses administrés ou par le biais des animations de proximité (réunions publiques, ateliers, animations scolaires…). Ce grand nombre de contacts est lié également à la présence à temps plein et la forte implication dʼun correspondant local dʼEco CO2 au sein de la ville, bénéficiant du support de la mairie. Dans le cadre de la démarche Ma ville est au courant, ECO CO2 recrute et forme descoachs en énergie dans les acteurs locaux. Elle sʼappuie pour cela notamment sur le tissuassociatif local. La formation des coachs dure 4 jours. Une vingtaine de coachs bénévoles ont étérecrutés . Ils accompagnent les familles tout au long de lʼéco-concours pour : o La réalisation des diagnostics, o Relancer pour la réalisation des auto-relevés, o Suivi du plan dʼactions et des résultats o Organisation dʼanimations pour les équipes
  • 30. Ma ville est au courant-salons, événements, animations  Eco CO2 organise dans le cadre du projet Ma ville est au courant des animations et des réunions publiques afin de présenter la démarche et les enjeux de la maitrise de lʼénergie  Les réunions et animations sont organisées dans les écoles, les centres aérés, à la mairie, avec les associations locales  Elles permettent de présenter de manière ludique les enjeux de la maitrise de lʼénergie en sʼappuyant sur les jeux de société développés par Eco CO2 et de distribuer des ressources de sensibilisation.  Eco CO2 participe également à de nombreux événements, salons, trophées, concours locaux (Téléthon, Journée nationale de la jeunesse, Forum des associations et du sport…) ou nationaux (Salon des ENR…) Cibles : familles, citoyens, collectivités, associations… Objectifs : Mobilisation et diffusion des bonnes pratiques; Accroitre la notoriété de la démarche ma ville est au courant, sensibiliser à la démarche de maitrise de lʼénergie Coût : tems de travail salariés Compétences internes : organisation, animation
  • 31. Ma ville est au courant– retours d’expérience Mobilisation et diffusion des bonnes pratiques Des retours dʼexpériences des familles et des coachs sont régulièrement publiés sur le blog de Ma ville est au courant. Ils permettent de présenter un portait de participant : o Les économie réalisées, o Ses motivations à participer au concours, o Ce que représente les économies dʼénergie o La valorisation de la démarche auprès de ses proches o Les résultats des diagnostics o Le plan dʼactions mis en place Cibles : familles, Objectifs : Mobilisation et diffusion des bonnes pratiques; Donner à dʼautres lʼenvie de se lancer dans une démarche de maitrise de lʼénergie Coût : tems de travail salariés Compétences internes : interviews, rédaction
  • 32. Ma ville est au courant– Livrets / affiches  ECO CO2 a créé de nombreuses ressources de sensibilisation à la maitrise de lʼénergie parmi lesquelles : o Affiches du projet Ma ville est au courant, o Livret des éco gestes, o Livrets de formation pour les familles et les coachs  Ces ressources ne sont pas accessibles depuis le site internet de Ma ville est au courant mais ont été distribuées dans le cadre dʼévénements. Cibles : familles, citoyens, coachs Objectifs : Mobilisation et diffusion des bonnes pratiques; informer les publics de la démarche ma ville est au courant, initier un véritable changement de comportement Coût : tems de travail salariés Compétences internes : graphisme, rédaction
  • 33. Ma ville est au courant– Mascotte  Eco CO2 a créé une mascotte, Watty, qui est le coach virtuel pour les économies dʼénergie.  On le retrouve sur le site mais également sur dʼautres supports tels que le jeu de cartes. Cibles : grand public Objectifs : sensibiliser et initier un changement dʼattitude auprès des consommateurs dʼénergie, accroitre la notoriété de lʼassociation Coût : tems de travail salariés Compétences internes : graphisme
  • 34. Ma ville est au courant – jeux  Eco CO2 a créé de jeux de sensibilisation à la maitrise de lʼénergie : o Un jeu de société appelé Tes au courant o Un jeu de carte appelé « Les cartes de Watty » (également disponible sur Androïd)  Ces jeux sont utilisés par Eco CO2 dans le cadre des animations organisés à St-Laurent-du-Var  Ils sont également distribués en tant que lot dans le cadre du concours  Les jeux sont vendus sur le site de « Tʼes au courant »  Il est à noter que ce type dʼoutils nʼa pas permis de fortement mobiliser les habitants.Cibles : familles, citoyensObjectifs : Sensibiliser de manière ludique les familles auxéconomies dʼénergieCoût : environ 10 000 €Compétences internes : conception du jeu
  • 35. Ma ville est au courant– Newsletter ECO CO2 a édité deux newsletters à lʼusages des participants au concours pendant la durée du concours Tirées à 200 exemplaires, elles ont aussi été distribuées en Mairie, au Dojo, au Crédit Agricole et sur toutes les manifestations locales La newsletter nʼest pas accessible en format téléchargeable depuis le site internet Cibles : familles, collectivité Objectifs : informer les publics de la démarche ma ville est au courant, initier un véritable changement de comportement, accroitre lʼimage et la notoriété dʼEco CO2 Coût : ? Compétences internes : graphisme, rédaction
  • 36. Ma ville est au courant– Site internet / blog / forum  La démarche ma ville est au courant dispose dʼun site internet, dʼun blog et dʼun forum  Le site présente lʼéco-concours, les partenaires, la démarche tʼes au courant, les éco-geste et permet à ceux qui le souhaitent de participer à cette démarche. Il permet dʼaccéder au blog, au forum, aux réseaux sociaux et de sʼabonner via un flux RSS aux actualités de la démarche.  Le blog est complètement intégré au site internet. Il est dédié aux actualités, aux retours dʼexpériences... Il permet les commentaires, et favorise par conséquent la participation des internautes. Un nuage de tags permet de rechercher les articles par mots clés. Eco CO2 participe au Golden blog Award.  Le forum est également intégré au site internet. Cet espace est dédié aux internautes et leur permet de poser des questions, de lancer des sujets de discussions… Avec seulement 4 sujets de discussion, le forum nʼa pas suscité beaucoup de participation. Cibles : familles, coachs, collectivités, associations locales Objectifs : informer les publics de la démarche ma ville est au courant Coût : Temps de travail salariés Compétences internes : développement, animation
  • 37. Ma ville est au courant– Espace personnel  Le site internet de ma Ville est au courant permet à chacun de créer son espace personnel, quʼil participe ou non à lʼéco-concours  Lʼespace personnel permet aux internautes dʼaccéder à: o des outils de sensibilisation, o des éco-conseils avec un outil de conception dʼun plan dʼactions, o des outils de diagnostics à réaliser soi même (comportement, électricité , eau, performance énergétique), o Un outil de suivi et de visualisation des consommations (sur la base dʼauto-relevé)  Cependant cette option nʼa pas permis de mobiliser fortement les habitants. Cibles : familles, coachs Objectifs : informer les publics de la démarche ma ville est au courant Coût : tems de travail salariés Compétences internes : développement, animation
  • 38. Ma ville est au courant – médias locaux La couverture médiatique a été excellente en générant près de 500 000 contacts sur Saint- Laurent-du-Var et les communes limitrophes, essentiellement via la presse locale. Des articles sont régulièrement publiés dans le journal Nice Matin pour présenter la démarche Ma ville est au courant. Un spot publicitaire a également été diffusé sur France 3 dans le cadre du challenge « et si on changeait le monde » du groupe Allianz. Cibles : grand public Objectifs : Diffuser, mobiliser. Relayer lʼinformation sur la démarche pour en accroitre sa visibilité et sa notoriété Coût : tems de travail salariés Compétences internes : Rédaction de communiqué de presse
  • 39. Ma ville est au courant – vidéo – media nationaux Valorisation nationale - accroitre sa visibilité et sa notoriété  Eco CO2 nʼa jusquʼà présent jamais réalisé de clip vidéo sur sa démarche ou son projet Ma ville est au courant.  Une vidéo réalisée par TF1 dans le cadre de lʼémission « cʼest ma terre » est disponible sur le site « tʼes au courant ». Elle présente le jeu de société « Tʼes au courant » créé par Eco CO2 sur lʼefficacité énergétique.  Un spot publicitaire a également été réalisé dans le cadre du challenge « et si on changeait le monde » du groupe Allianz. Cibles : citoyens, collectivités, entreprises, associations… Objectifs : Valorisation nationale - accroitre sa visibilité et sa notoriété Coût : 0 Compétences internes : /
  • 40. Ma ville est au courant– Réseaux sociaux Valorisation nationale - accroitre sa visibilité et sa notoriété Par manque de moyens humain ECO CO2 ne dispose pas dʼune stratégie cohérente sur les réseaux sociaux. La projet Ma ville est au courant est présente sur facebook. Avec seulement 27 « like », le compte facebook nʼest que peu visible. La démarche « tʼes au courant » est également présente sur facebook et compte 847 like. ECO CO2 dispose également dʼun compte facebook qui comptabilise 165 like. ECO CO2 dispose dʼun compte twitter plutôt actif avec plus de 1 000 tweets, 78 abonnements et 214 abonnés Cibles : familles, citoyens, collectivités, associations, professionnels… Objectifs : Accroitre la notoriété du projet et de la démarche « tʼes au courant », renforcer lʼimage et la notoriété dʼEco CO2 Coût : tems de travail salariés Compétences internes : animation mais manque de moyens
  • 41. Ma ville est au courant– Conclusion Et si cʼétait à refaire…quels conseils? •100 familles (sur 10 000, soit environ 30 000 habitants) mobilisées via le concours •Plus de 3 000 familles touchées par la démarche sur lʼannée Les facteurs de succès sont : o une caution institutionnelle au plus tôt de laction voire renouvelée en cas de besoin ; o une sensibilisation au plus près des foyers, grâce à des actions de proximité propice à léchange et largumentation ; o une territorialité des actions qui maille lensemble de la commune, ce qui implique le recours indispensable aux partenariats avec les associations locales et organisations sociales ; o une équipe de coachs dédiée, disponible et apte à donner lexemple (utilisation de tous les outils). Les points dʼamélioration : o le système dʼauto-évaluation des consommations mis en place nʼa pas permis de comparaison inter-familles (chacun mesure à sa façon).
  • 42. Collectivités ENGAGE
  • 43. Energy Cities- ENGAGE Energy Cities est lʼassociation européenne des autorités locales qui inventent leur futur énergétique. Créée en 1990 et représente maintenant plus de 1000 villes dans 30 pays. Energy Cities est responsable de la coordination et de la gestion du projet ENGAGE Le projet ENGAGE vise à encourager les collectivités locales signataires de la Convention des Maires (et dʼautres) à communiquer sur les objectifs européens des « 3x20 » au niveau local et à mobiliser lʼensemble des parties prenantes (fonctionnaires, acteurs locaux et citoyens) autour de leur réalisation. Le projet a pour objectif de : o développer une stratégie de campagne de communication participative efficace o créer un outil en ligne innovant pour encourager la mobilisation de la société civile La démarche a concerné à lʼorigine 12 villes pilotes, elle compte aujourdʼhui 56 villes
  • 44. ENGAGE – la valorisation  Les objectifs de valorisation o Sensibiliser tous les acteurs aux objectifs des « 3x20 » en sʼappuyant sur les acteurs de la société civile o Mutualiser et partager les bonnes pratiques énergétiques entre les autorités locales o Encourager le travail collaboratif entre les acteurs dʼun territoire o Donner à dʼautres autorités locales lʼenvie dʼentreprendre des démarches innovantes en matière de maitrise de lʼénergie  Les dispositifs de valorisation des bonnes pratiques énergétiques Agrégateu Site Brochure, r Réseaux coaching Posters Vidéos internet guides dʼéconomi sociaux e GES  Les partenaires : Energy Cities, Futerra Sustainability Communications
  • 45. ENGAGE – coaching Dans le cadre de la démarche ENGAGE, le cabinet FUTERRA, spécialisé dans la communication durable, avait accompagné chacune des 12 collectivité pilotes à mettre en œuvre la démarche sur leur territoire, à la faire connaitre et à mobiliser lʼensemble des acteurs du territoire Cibles : collectivités,… Objectifs : Accompagner les collectivités dans le lancement de la démarche ENGAGE Coût :? Compétences internes : /
  • 46. ENGAGE – site internet  Le projet ENGAGE sʼappuie sur un site internet officiel qui propose de multiples ressources et fonctionnalités : o Des ressources à destination des collectivités locales pour lancer la démarche ENGAGE, o Des plans dʼactions et des outils de mise en œuvre de collectivités déjà engagées o Un agrégateur des économies dʼénergie réalisées o Des outils de communication o Un outil dʼédition de posters dʼengagement o Des actualités, des vidéos, une carte des acteurs engagés…  La carte des acteurs permet dʼaccéder à leur contact pour favoriser les échanges entre collectivités Cibles : collectivités, citoyens, association, acteurs économiques Objectifs : Relayer lʼinformation sur la démarche pour en accroitre sa visibilité et sa notoriété, mobiliser les collectivités et les acteurs du territoire Coût :/ Compétences internes : développement et animation du site
  • 47. ENGAGE – brochures, guides  ENAGAGE met à disposition des collectivités des brochures et des guides pour les accompagnement dans le lancement de la démarche ENGAGE sur leur territoire o Guide sur les étapes dʼune campagne ENGAGE avec les bonnes pratiques des collectivités déjà engagées, o Un FAQ o Un benchmark des outils dʼévaluation des économies dʼénergie et des GES o Les bonnes pratiques des collectivités ENGAGE Cibles : collectivités,… Objectifs : Accompagner les collectivités dans le lancement de la démarche ENGAGE Coût :? Compétences internes : ?
  • 48. ENGAGE – poster Le projet ENGAGE met à disposition des collectivités un outil dʼédition en ligne de posters. Chaque poster est alors affilié à une ville, une thématique et permet de communiquer sur un engagement Une liste dʼengagements est proposée pour aider les collectivités dans la réalisation de leur posters Une bibliothèque de posters créés à lʼéchelle de la ville est disponible Les posters sont téléchargeables au format PDF par les collectivités. A ce jour, une galerie de 5260 posters est accessible depuis le site internet. Cibles : collectivités, grand public, citoyens, entreprises, associations… Objectifs : Relayer lʼinformation sur la démarche pour en accroitre sa visibilité et sa notoriété, Coût :/ Compétences internes : développement de lʼoutil
  • 49. ENGAGE – vidéos Le projet ENGAGE recense 21 vidéos de présentation des démarches mise en œuvre par les collectivités engagées dans la démarche. Elles sont accessibles depuis le site internet et depuis la plateforme YouTube. Sur You Tube, le nombre de vues varient entre 8 et 208. Sur le site, elles varient entre 12 et 119. Engage met à disposition des collectivités des habillages de vidéo. Cibles : collectivités, grand public, citoyens, entreprises, associations… Objectifs : Donner à dʼautres collectivités lʼenvie de se lancer dans le projet ENGAGE, partager les bonnes pratiques Coût : 0 Compétences internes : Publication
  • 50. ENGAGE - agrégateur d’économie d’émissions de GES  Le projet ENGAGE utilise un agrégateur dʼéconomie dʼénergie afin de communiquer sur sa plateforme sur les résultats des campagnes ENGAGE menée par les collectivités  Cet outil sʼappuie sur lʼengagement des collectivités à effectuer le suivi de certains participants et à évaluer leur consommation énergétique afin de prouver que les campagnes participatives mènent bien à de réelles économies dʼénergie et des résultats quantifiables. Il sʼagit alors pour ENGAGE dʼêtre en mesure de récupérer ces évaluations. Cibles : collectivités, grand public, citoyens, entreprises, associations… Objectifs : Donner à dʼautres collectivités lʼenvie dʼentreprendre Coût :? Compétences internes : ?
  • 51. ENGAGE – réseaux sociaux  Le projet ENGAGE est présent sur facebook. Il partage notamment toutes les actualités sur les campagnes lancées par les collectivités. Avec seulement 129 like, le compte facebook reste cependant peu visible. Cibles : grand public Objectifs : Relayer lʼinformation sur la démarche pour en accroitre sa visibilité et sa notoriété, Coût :0 Compétences internes : animation
  • 52. Les energivores
  • 53. Les énergivores « Les energivores » est une web tv qui propose des programmes courts déducation à la maîtrise de lénergie, avec des personnages fictifs, des messages qui donnent à réfléchir et à sʼengager dans une action. La série « Les énergivOres » est produite par le CRDP de lʼacadémie de Besançon, en collaboration avec AJENA, Lons-le-Saunier.
  • 54. Les énergivores – la valorisation  Les objectifs de valorisation o Sensibiliser le grand public aux enjeux de la maitrise de lʼénergie et initier un changement dʼattitude o Accroitre la notoriété de la web tv pour augmenter son audience et son impact  Les dispositifs de valorisation des bonnes pratiques énergétiques Site Réseaux vidéos médias festivals internet sociaux  Les partenaires : CRDP Académie de Besançon, lʼADEME, la Région Franche-Comté, lʼUnion Européenne, AJENA Pactes
  • 55. Les énergivores – vidéos  En tant que web tv, le principal outil de valorisation des bonnes pratiques énergétiques sont les 20 épisodes de la séries les énergivores.  Ces programmes courts animés durent 1ʼ30 min permettent ainsi de faire le tour des problématiques liées à la surconsommation dénergie, de façon un peu décalée, avec les surchauffés, les connectés, les hors saison…  Les vidéos sont disponibles sur YouTube et sur Dailymotion, principalement sur les comptes du Centre Régional de Documentation Pédagogique de Franche- Comté. Elles sont également partagées par dʼautres internautes.  Elles comptabilisent entre 19 et 1 000 vues. Une vidéo a atteint les 12 000 vues.  Les vidéos sont disponibles sous licence creativ commons cʼest-à-dire quʼelle peuvent être réutilisées librement dans les limites dʼune réutilisation non commerciale et à lʼidentique.Cibles : grand publicObjectifs : Sensibiliser les citoyens à la maitrise de lʼénergieCoût :?Compétences internes : /
  • 56. Les énergivores – médias  Lʼinitiative des énergivores est relayée par de nombreux médias papier et de sites en ligne.  La web série est très bien référencée sur google.  Un kit presse est disponible sur le site internet des énergivores. Il contient un dossier de presse, un communiqué de presse et des visuels. Cibles : grand public, collectivités, acteurs de lʼénergie Objectifs : Accroitre la notoriété de la web tv Sensibiliser les citoyens à la maitrise de lʼénergie Coût : 0 Compétences internes : /
  • 57. Les énergivores – festivals  La série les énergivores est sélectionnées dans le cadre de plusieurs festivals : o Le 8è festival international du film écologique de bourges : 7 vidéos ont été sélectionnées o Les Dauville Green Awards Cibles : acteurs de lʼénergie Objectifs : Accroitre la notoriété de la web tv Coût : 0 Compétences internes : /
  • 58. Les énergivores – site internet  Le site internet de la webtv les énergivores héberge lʼensemble des vidéos réalisées .  Chaque vidéo peut-être commentée par les internautes et partagée sur les réseaux sociaux et  Les internautes peuvent sʼabonner au fil RSS du site pour recevoir les nouvelles actualités du site. Cibles : grand public Objectifs : Sensibiliser les citoyens à la maitrise de lʼénergie et initier un changement dʼattitude Coût :? Compétences internes : ?
  • 59. Les énergivores – réseaux sociaux  Le énergivores sont présents sur facebook depuis 2012. le compte recense 89 like.  Le compte semble bénéficier dʼune animation régulière avec la mise en ligne de photos de storyboard, des personnages de la série… Cibles : grand public Objectifs : Accroitre la notoriété de la web tv Coût :0 Compétences internes : animation
  • 60. Itinéraire Eco 3
  • 61. Itinéraire Eco 3  Itinéraire éco3 est un programme environnemental qui a pour objet dʼaider les responsables dʼhébergements touristiques à mettre en place une démarche environnementale conduisant à un lʼobtention dʼun écolabel (La Clef Verte, Ecolabel Européen, Green Globe, Hôtels au Naturel).  Le programme est piloté par la CCI du Var avec lʼaccompagnement du Cabinet François Tourisme Consultant, Société de conseil et de formation en Tourisme Hôtellerie Restauration spécialisé dans le développement durable  Le programme est ouvert à 100 hébergeurs touristiques régionaux qui bénéficie dʼune économie de 80% sur les frais de participation grâce au cofinancement des CCIPACA, du Conseil Régional, de lADEME et de lUnion Européenne. Environ 70 hébergeurs ont rejoint la démarche qui a duré 3 ans. Un cinquantaine est allée jusquʼà la labellisation.
  • 62. Itinéraire Eco 3 – la valorisation  Les objectifs de valorisation o Sensibiliser les hébergements touristiques de la Région PACA aux démarches environnementales o Accompagner les hébergements touristiques dans la réalisation dʼéconomie sur les consommation et lʼobtention dʼune labellisation environnementale  Les dispositifs de valorisation des bonnes pratiques énergétiques Accompag Site relais Trophées Médias Guides nement internet  Les partenaires : Région PACA, UE, CIR PACA, CCIT Pays dArles, CCIT Vaucluse, CCIT Marseille Provence, CCIT Nice Côte dAzur, CCIT O4 et 05, CCIT Var
  • 63. Itinéraire Eco3- Mobilisation des hébergeurs via des relais Etape 1: Mobilisation des hébergeurs : Des campagnes de recrutement ont été réalisées par les CCIT Au final 74 professionnels ont participé à lʼopération Cibles : hébergements touristiques Objectifs : Sensibiliser et mobiliser les structures touristiques Coût : 0 Compétences internes : /
  • 64. Itinéraire Eco 3 – Accompagnement Etape 2: Accompagnement à la mise en œuvre des bonnes pratiques : Le programme Itinéraire Eco 3 propose un accompagnement individuel et collectif aux participants pour une durée de 18 mois : o Une formation à un outil dʼautodiagnostic innovant, adapté au référentiel de chaque label, permettant de guider le professionnel tout le long de sa démarche o Un accompagnement personnalisé pour la mise en place dʼune démarche environnementale ou RSE, de la formation à la formalisation du dossier de candidature au label choisi o Un accompagnement collectif avec des rencontres interprofessionnelles, une mise en réseau dʼinformations pratiques (échanges dʼadresses fournisseurs, produits, …) Cibles : hébergements touristiques Objectifs : Accompagner les acteurs dans la mise en œuvre de leur démarche environnementale et Coût : ? Compétences internes : ?
  • 65. Itinéraire Eco 3 – site internet Accompagnement à la mise en œuvre des bonnes pratiques / valorisation du programme : Le site Internet dʼItinéraire 3 permet de présenter le programme régional dʼaccompagnement des hébergements touristiques : les étapes dʼaccompagnement, les frais,…  Il présentent les labels environnementaux, les entreprises labellisées (en faisant un lien vers leurs sites internet) et les partenaires du programme. Une rubrique actualité est disponible avec une information sur les labellisations, les événements, les outils dans le domaine du tourisme. Le site dispose dʼune barre de recherche pour permettre aux internautes de trouver facilement le contenu pertinent. Un espace personnel réservé aux professionnels et sur lequel se trouve lʼoutil dʼautodiagnostic est disponible sur la plateforme. Cibles : hébergements touristiques Objectifs : Sensibiliser et mobiliser les structures touristiques, Accroitre la notoriété du dispositif Coût : ? Compétences internes : /
  • 66. Itinéraire Eco 3 – Guides Etape 2: Accompagnement à la mise en œuvre des bonnes pratiques : Plusieurs ressources sont disponibles sur le site internet : o Le manuel de gestion environnementale et sociale à destination des professionnels du tourisme en Provence-Alpes Côte dAzur (Guide Magestour) intégré à lʼoutil dʼautodiagnostic o Le questionnaire dʼorientation pour le choix dʼun label environnemental Cibles : hébergements touristiques Objectifs : Sensibiliser et mobiliser les structures touristiques Coût : ? Compétences internes : ?
  • 67. Itinéraire Eco3 – trophées et actions de valorisation Etape 3: Valorisation et diffusion du programme : Le programme Itinéraire Eco 3 a été nominé aux trophées du tourisme responsable 2012, catégories Territoires, organisés par voyage-sncf.com Journée de remise des écolabels qui a eu lieu le 22/11/2012 Un partenariat avec dʼautres CCI (Corse) pour diffuser lʼoutil Cibles : acteurs du tourisme responsables Objectifs : Accroître la notoriété de la démarche et renforcer lʼimage de la région PACA sur la thématique environnemental Coût : / Compétences internes : /
  • 68. Itinéraire Eco 3 – médias Etape 3: Valorisation du programme : Le programme Itinéraire Eco 3 propose une valorisation par lʼenvoi à la presse nationale, régionale et spécialisée, de communiqués de presse sur les actions engagées A noter que les « étapes » 1, 2 et 3 ne sont pas successives mais quʼelles sont imbriquées et sʼalimentent les unes et les autres : les articles presse dépendent des actions menées mais permettent également de renforcer lʼ adhésion et la mobilisation des hébergeurs. Cibles : grand public, professionnels du tourisme et de lʼénergie Objectifs : Accroitre la notoriété de la démarches et de ses membres Coût :0 Compétences internes : ?

×