• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Animer une réunion
 

Animer une réunion

on

  • 3,161 views

 

Statistics

Views

Total Views
3,161
Views on SlideShare
3,126
Embed Views
35

Actions

Likes
3
Downloads
138
Comments
0

2 Embeds 35

http://www.scoop.it 34
https://www.linkedin.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Animer une réunion Animer une réunion Presentation Transcript

    • ANIMER UNE REUNION Une réunion? Pour quoi faire?Source: http://www.animerunereunion.com/index.htm
    • DéfinitionDéfinition du Petit Robertréunion [YeynjT] n. f.Mod. Fait de se retrouver, et par ext. de se trouver ensemble;groupe de personnes réunies.Cour. Les personnes qui sont venues en un même lieu pour êtreensemble (pour participer à une activité commune ou collective);acte par lequel elles se rassemblent; durée, circonstances de leurrencontre. Animer une réunion, participer à une réunion, dirigerune réunion .
    • Pourquoi une réunion ? C’est la première question à se poserLintérêt d’une réunion: Profiter de la dynamique d’un groupe et de sa créativité.3 types de réunion :• Information : -faire part d’informations -faire partager l’information. Par exemple réunion pour une formation: pour apprendre à faire• Échange : Entendre l’avis de chacun, s’enrichir les uns les autres Par exemple une réunion de créativité : trouver des idées.• Décision : Valider ensemble une décision comprise et acceptée par tous. Par exemple réunion pour une résolution de problème
    • Pourquoi une réunion ? C’est la première question à se poser « Une réunion au cours de laquelle une quinzaine de personnesparlent, des heures durant, des choses quelles devraient être entrain de faire. » Jean Delacour La réunion n’est pas forcément utile : Annulez-la ! Bravo vous venez de gagner du temps ! La réunion semble utile : Vérifier l’utilité en se posant 3 questions et en y apportant des réponses précises : 1. En quoi cette réunion est utile? 2. Qu’est ce que j’en attends ? 3. Qu’est-ce que le groupe attend de la réunion?
    • Une opportunité qui a besoin de règles pour gagner du tempsSe réunir permet : 1)de profiter de la vision de chacun et d’élargir la vision de tous 2)de partager une vision commune et/ou des projets communs 3)dêtre plus perspicace et plus intelligent (l’union fait la force)Clarifier les règles permet déviter: 1)les luttes dinfluence 2)les conflits 3)les procès d’intention 4)les prises de pouvoir 5)la dispersion, les retraits, les apartés, les passes temps.
    • Une opportunité qui a besoin de règles pour gagner du temps Préparer sa réunion c’est Préparer son TOP : •le Thème •lObjectif •le Plan Et répondre aux questions suivantes : Avec quels participants ? et pourquoi ? Où et quand va-t-elle avoir lieu ?
    • Un nombre judicieux de participants « dernier CRI » Il faut savoir s’entourerMotivation et efficacité :La motivation est favorisée lorsque chacun sait ce quil doit faire, chacun à un rôle et que le groupe partage un objectif.Le nombre :Le nombre peut varier en fonction des réunions. 3 est le minimum pour créer un groupe. 5 permet d’avoir un début de dynamique. A partir de 9, l’animation doit être plus directive. Les échanges deviennent plus difficile et le temps consacré à chacun est plus limité.
    • Un nombre judicieux de participants « dernier CRI » Il faut savoir s’entourerChacun est responsable de tous. Chacun est seul responsable.Chacun est seul responsable de tous.[Antoine de Saint-Exupéry - Extrait de Pilote de guerre] Inviter des participants " dernier CRI": - Choisir les participants Compétents par rapport au sujet - Choisir les participants Responsables par rapport au sujet - Choisir les participants Intéressés par rapport au sujet et les engager à préparer la réunion.
    • L’animateur a un rôle particulier à jouerLes fonctions de lanimateur:• L’animateur doit diriger vers la production et peut y participer.• L‘animateur doit faciliter les échanges.• Lanimateur doit réguler les interactions.• Lanimateur doit éviter les conflits.• Lanimateur doit créer les conditions de la réalisation de lobjectif.
    • L’animateur a un rôle particulier à jouer« Le captain donne la cadence»Dicton anglais sur l aviron L’animateur doit:  atteindre lobjectif fixé de la réunion  appliquer les outils appropriés  obtenir le consensus du groupe  établir un plan dactions faciliter la communication entre les participants
    • 3 styles de participantsUne réunion rassemble avant de les « ré- unir » trois groupes d’individus : Les badauds venus là par hasard d’une rencontre ou parce qu’ils ont du temps et de la « bonne » volonté. En général ils n’ont pas lu la convocation, n’ont rien préparé et sont là sans être impliqués. Les spectateurs ont lu la convocation, sont ponctuels et attendent d’être guidés par l’animateur : comme au spectacle Les participants ont lu la convocation, sont ponctuels, ont préparé la réunion, sont prêts à l’échange et à apporter leur contribution pour faire avancer la réunion.
    • 3 styles de participants"Dites-moi ce que vous, vous en pensez vraiment."J.F Kennedy Conseil : le rôle de l’animateur est de transformer les spectateurs en participants en leur donnant un objectif et en définissant concrètement leur contribution au travail du groupe .
    • Participants: les typologieTypologie 1 :Les "taiseux" et les "diseux": ceux qui écoutent et ceux quiparlent facilement.Typologie 2 :( analyse transactionnelle )Les "parents" vont porter des jugements utiles pour valider lasolution.Les "adultes" vont structurer le contenu, le temps et clarifier leséchanges.L "enfant libre" proposera des idées.L "enfant adaptée" attendra lautorisation de lanimateur poursexprimer.
    • Participants: les typologie Lanimateur doit faire parler les "taiseux". "Parents, adultes, enfants", lanimateur doit donner sa place à chacun et se servir des qualités respectives.
    • Les fonctions du groupe"Une réunion sert à decider de lordre du jour de la réunionsuivante."Jean Loup CHIFLET Le groupe a deux fonctions : une fonction de production, cette fonction est centrée sur la tâche (objectif) de la réunion. L’animateur doit diriger vers la production et peut y participer. une fonction relationnelle : l’interaction entre les individus. L‘animateur doit faciliter la participation de tous et l’animateur doit réguler les interactions
    • Se préparer c’est se donner les moyens de réussir« Si j’ai 6 heures pour abattre un arbre, j’en prends 5 pouraiguiser ma hache » Abraham LINCOLN.Motivation et efficacité:La motivation vient du fait que chacun sait pourquoi il est là, etce qu’il va tirer de la réunion.Un Thème qui cadre la réunionUn Objectif pour cette réunionUn Plan de la réunion
    • Se préparer c’est se donner les moyens de réussirUne réunion est dautant plus longue que lordre du jour est pluscreux. [Roger Martin]Extrait de Patron de droit divin Préparer son TOP Fixer le cadre et Thème : de quoi allons- nous parler ? Fixer l’Objectif: Quel but doit attendre le groupe ? Fixer un Plan de la réunion (organisation, calendrier minutage, outils utilisés) : Le cadre et les règles. Préparer sa convocation : Communiquer le TOP aux participants, avec le lieu et l’heure de la réunion. Demander-leur de préparer cette réunion.
    • L’installation des participants4 grands types de disposition :Classe d’école :Sous l’autorité de l’animateur ou du formateur;En rond ou carré:Tous égaux, cette disposition facilite l’échangeFace à face :Disposition de négociation, les deux clan se font face chacun ason « porte-parole »En U :Cette disposition combine, la place prépondérante de l’animateuret des supports visuels avec la possibilité d’échanges desparticipants.
    • L’installation des participants"La géographie commande l’histoire"Napoléon. Disposer vos tables en fonction du type de réunion. A vos côtés , appuyez-vous sur vos alliés. Face à vous, dialoguez avec vos interlocuteurs . Dans les coins, écoutez et restez courtois avec tous. Pour une réunion courte rester debout.
    • Le lancement de la réunionLe lancement de la réunion remplit trois fonctions:une fonction humaine : il s’agit de constituer, souder le groupeau delà des individus qui le composent.une fonction d’organisation : l’animateur doit annoncerl’objectif de la réunion et le rôle de chacun.une fonction concrète : l’animateur doit dire l’essentiel tout desuite.
    • Le lancement de la réunion« Droit au but ! »Devise de l’Olympique de Marseille Le lancement de la réunion doit se réaliser de trois manières : Etre rapide : l’animateur doit rappeler les règles du jeu et l’objectif de la réunion pratiquement tout de suite après s’être présenté. Etre clair : l’animateur doit clarifier avec des mots simples l’objectif et la contribution de chacun. Etre structurée : l’animateur doit annoncer dans cet ordre : le thème, l’objectif et la contribution attendue de chacun des participants.
    • Structurer le temps de la réunionIl existe six manières de structurer le temps de la réunion pouroptimiser cette ressource stratégique :Cinq allocations de temps sont contre-productives :Le retrait des participants, lorsque ceux-ci font, pensent ouréfléchissent à autre chose que le thème de travail commun,Les rituels sociaux comme les pauses café longues en début deréunion ou les présentations qui n’en finissent pas..Les procès d’intentions existent lorsque deux ou plusieursparticipants utilisent à tort la réunion comme tribune ou champclos de leur colère, de leur mal-être ou de leurs règlements decompte .
    • Structurer le temps de la réunionL’intimité trouve son expression dans des conversations «privées » entre deux participants assis côte à côte.Les passe-temps permettent au groupe de « respirer »,d’échanger des informations « hors sujet », et de détendre legroupe. Les passe-temps, source de convivialité sont les plus grosconsommateurs de temps. Le rôle de l’animateur est d’en faireprendre conscience le groupe et de les faire cesser.L’allocation productive est, bien sûr l’activité c’est à dire lapoursuite de l’objectif du groupe accepté, affiché et partagé.
    • Structurer le temps de la réunion"Le Temps est le bien le plus rare parce que cest le seul bienquon ne puisse ni produire, ni donner, ni échanger, ni vendre. "Jacques Attali Conseil : Privilégiez l’activité, la poursuite de l’objectif : Vous êtes là pour cela ! Garder sous les yeux de tous le TOP.
    • Fixer le cadreUn groupe fonctionne dans un cadre qui lui apporte, confort,sécurité et optimise la contribution de chacun.Les trois éléments constitutifs du cadre sont les suivants :Un objectif commun, affiché, accepté, adapté ( les trois A) par legroupe:Par exemple : « Trouver une solution pour réduire de 10% les fraisgénéraux des commerciaux dans les deux mois à venir. » …/…
    • Fixer le cadreUne méthode de travail : les participants ont besoin de savoir,tout de suite, comment l’animateur va faire et quelle contributionconcrète il attend d’eux. Le plus simple est encore de le leur dire.Par exemple : « Je souhaite que vous posiez des questions parécrit, que vous preniez la parole en proposant une idée ou uneaction et je demanderai à Jacques et Isabelle de nous rendrecompte oralement pendant cinq minutes de leur visite du sited’Angers . »Un rôle : les personnes invitées veulent connaître précisémentleur contribution. S’agit-il de prendre des notes ? et/ou de poserdes questions / et/ou d’intervenir ?
    • Fixer le cadre"Le rire doit être construit, basé sur la réalité de la vie, sur desfaits communs. La folie, oui, mais avec un cadre. "Michel Serrault Conseil : Clarifiez de manière explicite et concrète le rôle attendu de chacun, les animateurs surestiment l’implication a priori des personnes présentes.
    • Répondre aux questionsUn animateur face/avec un groupe est conduit à répondre à desquestions.Une question prouve l’intérêt de votre interlocuteur. Pensez àceux qui n’en posent jamais…Une question est toujours un appui parce qu’elle crée de fait unerelation entre le participant et l’animateur.Une question présente un autre point de vue respectable etsource d’échanges, ce qui est parfois difficile à accepter pourl’animateur surtout lorsque l’interlocuteur émet ou propose unautre point de vue.
    • Répondre aux questions"Celui qui pose une question risque cinq minutes davoir lair bête.Celui qui ne pose pas de question restera bête toute sa vie."Proverbe chinois Les trois manières les plus simples et les plus efficaces de répondre à toute question même la plus agressive, déstabilisatrice, insidieuse sont les suivantes : 1. Dites à votre interlocuteur : « Vous avez raison ! » Cette affirmation magique le rassure, vous rassure, reconnaît la légitimité de son opinion et vous permet de diminuer la pression d’enjeu et le stress !!
    • Répondre aux questions"Bien écouter, cest presque répondre. "Marivaux 2. Prenez appui sur la question elle même : vous avez la réponse : donnez- la ! 3. Prenez appui sur le groupe lorsque vous n’avez pas la réponse : demandez la ! à votre interlocuteur lui-même ou mieux au groupe ! Une réunion sert à trouver des réponses à des questions à plusieurs ! Conseil: utilisez l’énergie de votre interlocuteur ! commencez toujours en consonance/avec l’autre avant d’entrer en dissonance/différence avec lui !
    • Résoudre un conflitUne réunion permet l’expression d’opinions différentes, dissonanteset parfois divergentes.Le débat repose sur l’existence d’une autre manière d’agir, de faireou de penser.La manière la plus efficace de résoudre un conflit consiste à lemédiatiser c’est à dire à trouver un tiers .Ce tiers peut être un participant perçu comme neutre par le restedu groupe et par les deux protagonistes, ou l’animateur s’il respectela neutralité ou une méthode permettant de décrire rapidement,complètement et d’afficher le conflit qui n’intéresse qu’une minoritéet ralentit le travail de la majorité !
    • Résoudre un conflit"Quand, dans un État, vous ne percevez le bruit daucun conflit,vous pouvez être sûr que la liberté ny est plus. "Edouard Herriot Méthode ADRAV Cette méthode comporte trois phases : 1. faire la liste de l’ensemble des points d’accord existant entre les deux parties en conflit par exemple : « nous sommes d’accord pour trouver une solution, pour accepter l’aide du groupe, pour proposer des solutions, pour accepter des solutions validées par le groupe, pour parler ensemble encore une fois. » 2. faire la liste des points de désaccord : par exemple : « nous sommes en désaccord sur le mode de calcul de remboursement des frais de mission!»
    • Résoudre un conflit"Exister, cest aussi sopposer, ne pas toujours suivre lopiniongénérale."Christophe Malavoy Méthode ADRAV (suite) 3. faire la liste des points qui n’ont rien à voir avec les deux points précédents par exemple : « le système de primes, l’évaluation des performances, la compétence de Raoul » Affichés sur un tableau, l’ensemble des points d’accord est souvent plus important que celui des divergences, la clarification de l’objet de la querelle permet de faire apparaître soit directement la solution soit les conditions pour y parvenir. Conseil : Mettez noir sur blanc les points de divergence : écrire c’est réaliser!
    • ConclureUne réunion de travail doit se conclure utilement sur :Un qui fait quoi pour quand ?Un compte-rendu de décisions réalisé en séance de manièretournante par les participants à partir de l’ordre du jour de laréunion .
    • Conclure"Je ne campe pas sur le passé, jen tire des conclusions pour leprésent. »Eric Fisher Conseil : lorsque vous faites le tour de table de conclusion demandez à chaque participant de rappeler oralement et devant le groupe son engagement. C’est une manière de le « lier ».
    • Un compte renduLes réunions se terminent parfois sur un compte-rendu.Pour être efficace celui-ci doit au moins être rédigé et si possibleremis en séance à la fin aux participants, ce qui est possible avecles portables.Vous avez le choix entre deux types de compte-rendus :Le compte-rendu des débats, fidèle, exhaustif, exprimant lesopinions des participants. Les réunions de co-propriété, lesréunions de délégués du personnel, de comité d’entrepriseprennent souvent cette forme.( qui n’a pas de valeur légale)
    • Un compte renduLe compte–rendu de décisions reprend les décisions prises enréunion, les actions décidées et rappelle les points en suspens. Ilpeut être rédigé à partir de l’ordre du jour de la réunion. Cettemanière de faire permet à chacun de connaître les points deprogrès et les axes de travail. Il est, bien sûr, possible d’évoquerles positions ou les opinions des participants lorsque celles-cicontribuent à éclairer le débat, les actions et les décisions prises.
    • Un compte rendu"LABC dun métier décrivain, ça sapprend avec lobservation et lapoubelle, la comparaison et le foyer, la rédaction et les ciseaux.Noircir des pages néclaire pas nécessairement les idées. "Jacques Lamarche Conseil : Rédigez votre ordre du jour sous forme d’un sommaire de décisions ou d’actions à conduire. La réunion consiste donc simplement à répondre point par point à chaque affirmation.
    • Outils d’animation: Le double tour ou comment trouver une définition communeLe double tour permet de s’enrichir des points de vue desautres participants du groupe et de donner la parole à chacun.Il oblige chacun à structurer sa pensée.Il implique une écoute réciproque.
    • Outils d’animation: Le double tour ou comment trouver une définition commune"... cest là même un élément assez important de sa définition quecette propriété dêtre difficile à définir "(Valéry). Chacun prépare par écrit une définition du thème abordé pendant quelques minutes, sa vision, son point de vue. Une fois que tout le monde est prêt: Chacun s’exprime à tour de rôle et chacun écoute les autres. Puis suit le deuxième tour ou chacun donne un écho à ce qu’il vient d’entendre. Il répond à une question du type : « Enrichi par les autres, quelle est ta nouvelle définition ? ».
    • Outils d’animation: le Brainstorming ou comment chercher ensemble et profiter de la dynamique créative du groupeCette technique permet de recueillir de façon spontanée uneproduction quantitativement riche didées, de propositions.Il est utilisé pour recueillir des idées quand on se situe dans unephase dexploration :recherche dun sujet à traiterrecherche des causes dun problèmerecherche dune solution...
    • Outils d’animation: le Brainstorming ou comment chercher ensemble et profiter de la dynamique créative du groupe"Ils soffrirent une petite séance de brain-storming doù émergeacette lumineuse idée »(Perec). Lancer le brainstorming : Cibler le sujet (limites, champ dapplication...) - poser la question et la reformuler, écrire la question. Clarifier lobjectif en moins de 8 mots. Rappeler les règles du brainstorming: exprimer toutes les idées mêmes farfelues, sinspirer des autres par association didées... respecter tous les participants ne pas critiquer dans la phase de production travailler dans la bonne humeur. Ecrire toutes les idées au tableau exploiter les résultats reformuler les idées mal comprises éliminer les idées hors sujet.
    • Outils de résolution de problèmes:Le QQOQC pour définir un contexteLe QQOQC permet de définir et d’analyser précisément lesdifférentes composantes d’un sujet en prenant en compte tousles éléments qui ont une influence sur celui-ci.Il est utilisé pour définir : -une situation -un problème à résoudre -un plan dactions -une procédure...
    • Outils de résolution de problèmes:Le QQOQC pour définir un contexte« Un problème bien posé est à moitié résolu » Répondre systématiquement aux questions suivantes : •de QUOI sagit-il ? •QUI est concerné ? •OU cela se passe-t-il ? •QUAND cela se passe-t-il ? •COMMENT cela arrive-t-il ? et pour chaque question dans la mesure du possible, •COMBIEN •POURQUOI ?
    • Outils de résolution de problèmes: Les 5 pourquoi pour chercher les causes premièresCest un outil de recherche des causes premières dans unesituation simple.Il s’agit de se poser 5 fois de suite la question « pourquoi ? », etvous trouverez la vraie raison: - dun probleme - dune situation - dun conflit
    • Outils de résolution de problèmes: Les 5 pourquoi pour chercher les causes premières"Vous nallez pas répondre pourquoi à toutes les questions que jevous pose ?- Pourquoi pas ? "Henri Verneuil - Dialogue du film Le corps de mon ennemi • définir leffet avec précision • rechercher les différents niveaux de causes en se posant plusieurs fois de suite la question pourquoi • identifier les causes qui peuvent être éliminées • approfondir lanalyse jusquà trouver les causes sur lesquelles nous ne pouvons pas agir
    • Outils de résolution de problèmes: Le vote pondéré pour faire des choix accepté par tousCest un outil de prise de décision en groupe. Il est utilisé poursélectionner des éléments parmi une liste lorsquon ne peut pasétablir de critères de choix objectifs et mesurables:identification des causes principales dun problèmechoix dun sujet...
    • Outils de résolution de problèmes: Le vote pondéré pour faire des choix accepté par tous"Voter, cest écrire lhistoire"Alex LE GALL • chaque participant dispose dun capital de 6 points • il choisit parmi une liste les 3 éléments les plus importants • il classe ces 3 éléments par ordre dimportance • il affecte 3 points au 1er, 2 points au 2ème et 1 point au 3ème • il pose 3 pastilles de couleur sur le tableau (respectivement rouge, bleu, vert) • les points sont additionnés Les éléments les plus forts en points sont retenus ou choisis en priorité.
    • Outils de résolution de problèmes: La matrice de décisionCest un outil de prise de décision en groupe.Il est utilisé pour sélectionner des éléments parmi une liste surla base de critères objectifs.Critères à utiliser par exemple : •Facilité de mise en place •Efficacité de la décision •…
    • Outils de résolution de problèmes: La matrice de décision" Il faut se décider, agir et se taire."Benjamin CONSTANT Cette méthode comporte six phases : 1. définir les critères de sélection 2. affecter à chaque critère un poids (en option) 3. constituer la matrice – en ligne, placer toutes les solutions possibles, – en colonne, placer les critères retenus …
    • Outils de résolution de problèmes: La matrice de décision … 4. pour chaque solution et chaque critère, se demander par comparaison si cest important, moyen, faible, nul (note de 3 à 0) (commencer par les plus importants et les plus faibles) 5. calculer le produit des points obtenus 6. les points sont additionnés. Les éléments les plus forts en points sont retenus ou choisis en priorité.
    • Outils créatifs: Le scénario catastrophe - chercher les obstacles et les freins à la réussite pour éviter la catastropheCréativité négativeCette technique sert à recenser et prendre en compte tous lesobstacles possibles à latteinte dun objectif ou les freins à la miseen oeuvre dune action.Utilisée en dernière étape dun plan daction, elle permet déviterles pièges qui nont pas encore été perçus.Elle peut aussi être utilisée pour préparer un argumentaire de"vente" de ses idées.Il sagit de définir la représentation la plus négative de lobjectif, dela situation, en répondant à la question: «Comment faire pour être sûr darriver à un échec ?»
    • Outils créatifs: Le scénario catastrophe - chercher les obstacles et les freins à la réussite pour éviter la catastrophe"Des catastrophes arrivent. Puis, elles sont arrivées. Et on passe àautre chose."Hubert REEVES Poser la question : « Comment rater ou échouer de manière certaine ?» Lancer le Brainstorming: • Ecrire toutes les idées au tableau • Exploiter les résultats • A partir des éléments recueillis et en les transposant en positif, établir une liste de toutes les propositions et les actions à mettre en œuvre pour éviter ce résultat catastrophique
    • Outils créatifs: L’avocat de l’ange pour améliorer et faire grandir les idéesLavocat de lange permet d’accueillir et de "faire grandir" les idéesnouvelles.Cet outil stimule lénergie de production par la reconnaissance quilgénère, et par la dynamique volontariste, il suscite unegymnastique de transposition.Comme lange, les participants se concentrent sur la constructionet la proposition.
    • Outils créatifs: L’avocat de l’ange"Les pires censeurs sont ceux qui osent réprimer les idées et fonttaire les contestations."Michael MOORE Chacun exprime une idée et les idées sont inscrites au tableau. Puis chacun intervient sur chaque idée en formulant deux types de phrases : • « Ce que j’apprécie dans cette idée, c’est …parce que …. » puis, valide en quoi elle répond à tout ou partie de l’objectif et fait une proposition : • « Je propose pour l’enrichir de …»
    • Outils créatifs: L’avocat des anges pour améliorer et faire grandir les idées"Les pires censeurs sont ceux qui osent réprimer les idées et fonttaire les contestations."Michael MOORE Chacun exprime une idée et les idées sont inscrites au tableau. Puis chacun intervient sur chaque idée en formulant deux types de phrases : • « Ce que j’apprécie dans cette idée, c’est …parce que …. » puis, valide en quoi elle répond à tout ou partie de l’objectif et fait une proposition : • « Je propose pour l’enrichir de …»
    • Outils créatifs: Le dessin projectif pour faciliter l’expression et la créativitéUtilisation d’images imposées ou des dessins des participants.Cet outil fait appel au cerveau droit (créativité), il permet detravailler sur la symbolique et de s’exprimer de manière affective,intuitive, libre et spontanée.
    • Outils créatifs: Le dessin projectif pour faciliter l’expression et la créativité"Le dessin est la base de tout."Alberto GIACOMETTI Chacun commente son dessin (ou une image choisie), et explique en quoi cela représente le sujet traité (son problème). Les participants donnent ensuite leur lecture du dessin (interprétation), et font leurs commentaires. La première personne se tait et écoute, elle « prend » ou pas ce qui lui est proposé.
    • Outils créatifs: La carte mentale ou schéma heuristique pour recueillir de l’informationIl s’agit d’un brainstorming « organisé ».Cest une technique de recueil dinformations, de perceptions, dereprésentations. Elle permet dappréhender une situation, uneidée, sous un oeil neuf et den envisager tous les aspects.
    • Outils créatifs: La carte mentale ou schéma heuristique pour recueillir de l’information"Nous sommes bombardés dinformations que nous sommes censésdigérer plus rapidement que nous ne le pouvons"[Atom Egoyan] Notez dans une bulle centrale, le thème, lidée ou la situation à explorer. Associez les mots vous venant à lesprit. Notez chaque mot autour de la bulle centrale. Prenez alors les mots de cette première couronne un par un, et relancez lassociation en roue libre pour chacun. Choisissez deux ou trois mots-clefs en les soulignant dans la carte mentale. Utiliser éventuellement un vote pondéré.
    • Outils créatifs: Le portrait en creux pour définir de manière précise un objectifEnoncer tout ce que n’est pas la chose souhaitée permet depréciser un objectif peu clair.Le portrait en creux aide à définir un thème, une situation, unproduit, un projet.Nous savons plus facilement déterminer que lon ne veut pas quelinverse !
    • Outils créatifs: Le portrait en creux pour définir de manière précise un objectif"A pauvre coeur, petit souhait"Proverbe français Définissez la situation, le produit..., par ce quil nest pas. Notez toutes les idées recueillies en brainstorming. Reprendre chaque idée, une par une et décrire l’autre côté du miroir.
    • Outils créatifs: La pensée magique pour aller plus loin, tourné vers lavenir« Et si … »Outil pour inventer l’avenir en se plaçant dans un univers sanscontraintes.Approche tournée vers la solution.Permet de tourner la pensée vers la solution idéale, le rêve, leplaisir…
    • Outils créatifs: La pensée magique pour aller plus loin, tourné vers lavenir"Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout."[Olivier Lockert] Brainstorming en utilisant une formule du type : « Et si… » "et si les voitures avaient des roues carrées" ou « Si j’avais une baguette magique, … » "je peindrai les voitures en jaune pour les reconnaître dans le brouillard"
    • Outils créatifs: Lanagramme - Un brainstorming rapideIl s’agit dune déclinaison du brainstorming et de la carte mentale,permet de focaliser l’esprit sur le sujet traité.
    • Outils créatifs: Lanagramme - Un brainstorming rapide!!!??? Prendre le mot clé et chercher des mots utiles commençants par les lettres de ce premier mot et permettant d’enrichir le sujet.
    • Fin