Your SlideShare is downloading. ×
Gestionsynthèse2011
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Gestionsynthèse2011

654
views

Published on

Design and law

Design and law

Published in: Design

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
654
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Introduction / Gestion Réalisé dans le cadre du cour de gestion de la formationSommaire DSAA, cette synthèse reprend l’évolution d’une démarche globale au service du design. Le DSSA créateur concepteur textile : Le lycée La Martinière-Diderot est un pôle créatif qui forme des professionnels reconnus dans le domaine du design, de l’espace, du grahisme, et du textile/ mode / cos- tume. Durant les deux années de formation, nous bénéficions d’une formation textile conplète : alliant la technique + Le bLog (atelier de maille, sérigraphie, tissage...) associée à un bagage - Un espace de travail intéractif conceptuel (philosophie, économie) et créatif (labo de créa- - Détails tion, expression plastique). + gestion et Design : UN eNJeU CoLLeCTIF Sens de la démarche: L’enjeu du cour de gestion est de mobiliser les + organiser sa veille compétences aquérient dans chaque matière et de les mettre en relation pour construire notre projet d’entreprise free- + Projet DeSIgNeR professionnelle lance; de réunir les savoirs et les confronter. Envisager notre travail de façon réticulaire. - Ma personnalité Nous cherchons à organiser nos pratiques, à développer nos réflexions de projets de design à l’intérieur d’un cadre - etape 1 : Positionnement numérique, identifié par un blog. Prospection, Références/Influences - etape 2 : UN NoUveaU ToURNaNT, rencontres /veille design. - Etape 3 Evolution du projet + Conclusion
  • 2. Gestion / LE BLOG UN eSpaCe de travaiL iNteraCtif POURQUOI UN BLOG ? Au cours de la première année de DSAAT, le processus consiste à engager une réflexion pour poser les bases de nos projets individuels En DSSA T, nous avons conscience que toute structure professionnelle a besoin de s’organiser autour exprimée, scénarisée au moyen d’un blog. La démarche consiste à gé- d’outils communs, issus des technologies de l’information et de la communication, pour structurer rer un blog personnel pour définir et argumenter ce projet ; pour être leurs données, les valoriser et les diffuser, mais aussi pour se rencontrer et communiquer. en capacité de donner un sens à des concepts théoriques de gestion (économie, marketing, juridique, comptable...) Des solutions existent dans l’univers du logiciel libre et ont prouvé leur efficacité. Un blog, parce que c’est un espace interactif qui permet de dévelop- Afin de mutualiser des expériences, des compétences ou des projets, de nombreuses entreprises ou per ses propres savoirs mais aussi d’en construire d’autres en ayant créateurs freelances fonctionnent en réseau. recours aux techniques de constructions coopératives et ou collabo- ratives. On peut construire une démarche de projet, la mettre à jours L’interactivité est une activité nécessitant la coo- et la partager instantanément puis en avoir des retours (twits, com- pération de plusieurs êtres ou systèmes, naturels ou mentaires, liens hypertextes...). artificiels qui agissent en ajustant leur comporte- ment. Le travail s’inscrit dans une réalité des modes de communication modernes, ce qui signifie que les travaux intègrent diverses formes de L’interactivité est souvent associée aux techno- rédaction (textes, image, son et vidéo). logies permettant des échanges homme-machine (voir interface homme-machine). Toutefois elle Dans tous les cas le travail s’oriente vers l’objectif principal, la simu- est présente dans toutes les formes de communi- lation de création d’entreprise. Chaque billet rédigé esr en relation cation et d’échange où la conduite et le déroule- avec cette démarche. L’intégration de cet espace numérique permet ment de la situation sont liées à des processus de de développer des compétences autres que disciplinaires : rétroaction, de collaboration et de coopération - des compétences rédactionnelles entre les acteurs qui produisent ainsi un contenu, - des compétences organisationnelles, de régulation des informations, réalisent un objectif, ou plus simplement modi- des publications (mise à jour) et des commentaires fient et adaptent leur comportement. - des compétences technologiques, informatiques L’enjeux de ce blog est donc de concilier un espace commun d’apprentissage qui fédère l’espace classe, l’espace professionnel et l’espace privé Cet espace d’apprentissage est conçu comme un espace collabora- tif de construction de connaissances.
  • 3. LE BLOG / GestionComment s’organise ce blog : En parralèlle, on peut nous laisser desdetaiLS commentaires, et suivre la fréquence de consultation de nos articles. Les pages ordonnées par on- glets et sous-parties (Lexique, documents de références, photos...) Une présentation du blog et de la démarche de gestion en DSAA en introduction. Les articles évolutifs ou billets d’étonnements, sont rangés par odre de parution ou sont dispo- nibles par un système d’«archi- ves».
  • 4. Gestion / DESIGN ET GESTION La première étape de notre démarche de projet de design est un fondamental : la recherche et l’élaboration d’une défition la plus com- plète et la plus approfondie possible. J’ai DESIGN donc publié un article pour définir le sens du mot DESIGN et le rôle du DESIGNER en intégrant toutes les notions apparentées dans ET un enjeu stio e Ge nomi un LEXIQUE DU DESIGN. collectif n stio e Ec o Ge nomi n GESTION Ce travail clef pose les bases de notre réflexion, Eco de nos champs d’actions et de nos domaines de compétences. ign Des ign Le designer est un professionnel dont l’essence Des ign du métier est de créer des concepts, des images, Des des services... et de façon omniprésente avec du ign Des droit. Et les réseaux numériques amplifient ce phénomène. Avec nos blogs, nous agissons dans un cadre so- cial qui est régulé par le droit, qui se doit d’être respecter de tous. Notamment avec l’utilsation d’images, de vidéos, de citations d’auteurs... De même lorsque nous publions des images, nos concepts et nos billets - il est nécessaire de s’in- terroger sur nos droits, sur le statut juridique de nos productions.
  • 5. VEILLE CRéA / GestionOrGaNiSer Sa veiLLeLe métier de designer est résolument inscrit Elle s’étend dans différents domaines afin dedans une économie de l’immatériel, le savoir est couvrir la plus large prospection :producteur de valeur ajoutée. Il doit être entre-tenu régulièrement car il n’est jamais pérenne. - la presse papier qui est abondante dans notreLe travail du designer s’exerce au sein d’un secteur. ( veille dite classique) View in colors, Etapes graphiques, Beaux Art Magasine,marché, mouvant, évolutif, soumis aux aléas de Art travel, Le journal du textile,la mondialisation. en tant qu’étudiante il en - avec l’apport considérable des nouvelles Intramuros...va de même : les savoirs que nous engrangons technologies et notamment d’internet. (veillesont soumis à des évolutions, des transfor- numérisée) Internet, Blog, Sites, twittmations, des changements au cours des deuxannées de notre formation. durant de cette - dans la connaissance des pratiques des concur-année d’étude dans le cour de gestion, j’ai fait rents. (veille concurrentielle, veille commerciale)le point sur mon organisation et mes stratégies Visite des salons professionnels pour m’informerde veille, de savoirs sur l’actualité créative, mes des tendances du marché, des nouveautés... Indigo , Maison et objets,sources d’infrmations. Who’s next ... -dans les nouveautés technologiques (marques,La qualité du designer est d’être en capacité brevets, dessins et modèles) du secteur. (veillede percevoir un ensemble de signaux que nous technologique, veille environnementale)qualifierons de forts ou de faibles. Signaux qu’il Design September,pourra être en capacité de transformer en matiè-res créatives, puis en biens ou en services. Biennale du design St Etienne, Conférence «Nouvelles technologie»Être à l’écoute de ces signaux est une compétenceà cultiver. Et la formation d’études supérieuresinduit la mise en place d’une statégie de veilleinformationnelle.
  • 6. Gestion / PROJECTION PROfESSIONELLE CRéATION D’UN BUREAU DE DESIGN Afin de mieux se projetter dans la vie active, de voir plus loin que nos préocupations d’étudiant(es), une simulation d’activité de design (freelance) est construite tout au long Ma PeRSoNNaLITé, MeS INTeNTIoNS de la formation. Les billets en sont la trace, le témoignage de Etant donné l’étendue des champs du design, je l’élaboration de notre réfléxion personnelle, ne souhaite pas me limiter à une seule pratique selon nos préoccupations, compétences, comme par exemple le dessin textile. affinités. L’évolution est constante, les projets Désormais dans une formation supérieure de murissent et s’affinent dans le temps. créateur/concepteur après l’obtention d’un di- plôme de BTS en design textile, mon domaine de Vu sous un angle de gestion, constamment compétence s’enrichit encore. Ma spécialisation relié à des aspects juridiques et budgetaires, me donne les outils pour la création de tendances, la demande s’attache à prendre en compte, de collections, d’identités visuelles et graphiques détailler, chiffrer les besoins et les investisse- mais aussi assure ma capacité de conceptualisation ments de l’activité générée. Autre point im- de projet. J’apprécie en particulier le travail en portant, le choix d’un statut... Ce qui a aussi amont, le travail de réflexion qu’exige tout projet généré des projets d’interview avec des orga- de design. Analyser une demande, un besoin, nismes de .... (Maison des artistes (MAPRA), jouer d’une stratégie pertinante pour toute créa- pépinière d’entreprises, portage salariale...) tion. Je souhaite aussi mettre à profil mes qualités relationnelles ; expérimenter sur le terrain, me déplacer pour mieux m’investir, pour collaborer, pour consulter ... Je me projette dans une activité mobile, variée dans les projets créatifs, necessitant une grande fléxibilité de travail et un réseau de collabora- teurs. (travail collectif )
  • 7. PROJECTION PROfESSIONELLE / Gestion PROSPECTION /Etape 1 : POSITIONNEMENT INfLUENCES / RéféRENCES Prospection statut juridiques, collecte de documents offi-Au premier stade de mon cheminement, je me ciels (source Ursaf ) :suis penchée sur une activité de scénographie, Connaitre les avantages et les inconvéniens de chaqued’aménagement de l’espace. structures juridiques : l’E.U.R.L, l’entreprise individuelle, la S.A.S, la S.A.R.L, le statut d’artiste, l’auto-entreprena-L’élaboration de l’idée de l’activité se précise ria...au fur et à mesure de ma réflexion et elles’étoffe jusqu’a la rédaction d’une proposition Prospections des métiers du design auquel je m’intéresseformulée (point par point et détaillée. (Pôle emploi):Cette réfléxion évolutive, sous la forme d’un -fiche Métier designer/décorateurbillet, explique ma démarche globale-design -fiche Métier designer textile / stylisted’espace scénographié, mes prestations et -fiche Métier Concepteur/Aménagement d’espaces inté-compétences, le secteur d’intervention, les rieursclients, les besoins et investissements, la statut -fiche Métier Designer Industrieljuridique de mon entreprise... Prospections d’entreprises, d’activité de design Scénogra- phie, aménagement d’espaces, sensibilité textile : Piet van Eek, Ana Mir, Krsul + Viederman Architects PLLC
  • 8. Gestion / PROJECTION PROfESSIONELLE Etape 2 : UN NOUVEAU TOURNANT Rencontre / Veille design L’évolution de mon projet d’activité de design va prendre un nouveau tournant, petit à petit, avec l’apparition de la notion de «service», de «design de service» dans le détail de mes prestations de designer. Partie d’une proposition de suivi personnalisé, de col- DESIGN DE SERVICE laborations et de prestations en conseil/consulting, je suis arrivée logiquement sur une proposition générale de «service». DESIGN ThINKING J’ai ensuite publié un billet, pour définir et détailler le terme selon différente source, et illustrer avec des exemples DESIGN D’EXPéRIENCE... de projets, des applications. Je me suis penchée sur la relation entre le design et le ser- « Issus du milieu du design, les acteurs de cette structure se vice, également sa relation avec l’ergonomie. proposent de réviser la conception de projets à caractère public à Puis, dans un deuxième temps, comme pour prolonger ce travers des méthodes liées au design. » cheminement, la prospection de cette activité, j’ai eu dans les mains un ouvrage important regroupant des projets de Il s’agit d’une activité de conception qui organise design de service, intitulé Design des politiques publiques. des informations et des situations afin d’en augmen- Ce document édité par la 27ème région correspondait ter l’efficacité, la perception et la qualité. parfaitement à mes recherches du moment et m’a apporté Le design de service s’applique à une nouvelle beaucoup de réponces. société où la valeur d’usage a remplacé les valeurs Mon intérêt à grandi pour ce processus, ce «nouveau de possession. Le rapport à la possession des objets sens» attribué au design et j’ai engagé une rencontre avec évolue. Le fait de posséder certains objets n’apparaît les auteur, le responsable du collectif, mr stéphane Vincent plus prioritaire. Ces changements dans les usages conduisent à repenser la notion de services. J’ai donc voulu faire évoluer ma démarche de projet : mon il émane un élan plein d’espoir vers de nouvelles projet professionel s’inscriera dans cette optique de «servi- sociétés possibles et des projets de design et de ces». création pour les personnes et par les personnes.
  • 9. PROJECTION PROfESSIONELLE / GestionEtape 3 : EVOLUTION DU PROJETDEVELOPPER ET AffINER LE CONCEPTMes récents billets sont le résultats direct de cette nouvelletournure de projet. Je ne considère plus ce travail commeseulement une simulation, je trouve de l’intérêt à donner dusens et du fond pour une proposition nouvelle au design deservice.La conception du service prend la forme d’un processusmultidisciplinaire, et il est la fusion de plusieurs figures et deplusieurs compétences (les miennes étant du côté du designtextile).J’ai concentré ma reflexion sur les possibilités de réunir lespestations d’un designer de service avec le textile, vu commeun outil de communication, un savoir faire, une sensibilité àpart entière.A partir de l’observation des pratiques existantes et voyantque les « boîtes à outils » des designers cherchent l’inspira-tion, j’ai élaboré des pistes de réflexion, toujours avec le mêmesoucis d’approfondir mes idées et d’être la plus compréhen-sible possible. Dans mon travail actuel, je cherche désormaisà affiner point par point mes concept, mes compétencesrequises et les prestations de ce projet d’activité innovant, trèspeu développé jusqu’a présent.
  • 10. Gestion / CONCLUSION CONCLUSION Pour conclure cette synthèse, je dirais que cette démarche de gestion a enrichi mes méthodes de tra- vail, mise en place de façon réticulaire et ancrée dans le temps, dans le quotidien. C’est un travail de longue haleine, qui garde trace de l’évolution de la réflexion pour un projet pro- fessionel à venir, à la fois mené en design et en gestion. Soit sur le fond (les concepts, les prestations que l’on propose) et la forme (les moyens pour réaliser son entreprise, juridiquement). ANTICIPER POUR MIEUX SE PRéPARER. J’ai pris conscience de l’intérêt des pages intéractives sur ce support blog, outil de communication à part entière, et dont l’objectif de création d’entreprise m’a permis de me projeter professionnellement vers une direction que je ne soupçonnais pas. Ce travail de rédaction, d’organisation et de veille m’a permis de m’ouvrir sur une nouvelle vision de la place design dans le quotidien. Ce processus multi- disciplinaire est si innovant qu’il m’a permi d’apporter ma réflexion de projets, ma pierre à l’édifice. Il y a encore à faire, et j’ai aussi conscience que ce travail n’est réellement qu’un début, les prémices d’une très prochaine aventure professionnelle. Jessica D’aDHeMaR Etudiante en DSAA Textile La Martinière-Diderot